AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Lun 30 Juin 2008 - 22:37

Arrow Hall

Quelques toussotements plus tard et voilà la télépathe qui déboula dans le couloir du sous sol. Elle se retourna pour attendre Kitty qui avec toute la poussière du hall et son bras en mauvais état n'avait pas été aussi rapide qu'elle. Elle fut agréablement surprise de voir qu'un de ses coéquipiers l'accompagnait. Rob était vivant, égratigné avec quelques morceaux d'os parci par là, mais vivant . Son équipe était vivante, mis à part Michel dont elle n'avait pas de nouvelles. Il avait survécu à des Sentinelles, il survivrait bien à des attaques de profs, non ? Elle adressa une esquisse de sourire à Shure, quelque part soulagée qu'il soit là. Il ne pourrait pas la soutenir bien longtemps, mais sa présence la réconfortait.

Ne prenant pas le temps de voir plus sérieusement comment allait la jeune télépathe, Anna se lança alors dans l'explication de ce qui allait suivre tout en l'entraînant vers la fameuse salle.

"C'est une attaque télépathique. Peut être t'en es tu déjà rendue compte, mais celui qui contrôle les professeurs est très puissant. Il va donc falloir utiliser Cérébra ..."

Comme si elle laissait le temps à la petite fille d'enregistrer ce qu'elle venait de dire, Anna choisit de s'arrêter le temps d'observer la porte qui donnait sur Cérébra.

Elle chercha un interrupteur, un bouton, n'importe quoi qui puisse ouvrir la porte tout en lançant un appel d'urgence à l'IA.

"Cérébra, dis moi comment on ouvre la porte, s'il te plait ... Ou encore mieux, si tu pouvait le faire toi même ..."

Même si elle percevait encore des bruits sourds venant de l'étage supérieure, d'être loin des combats et des paysages apocalyptiques l'avait un peu calmée. Elle tourna la tête vers Kitty et se pencha vers elle pour être sa hauteur et reprit ses explications.

"A mon niveau, je doute pouvoir le faire seule. Mais avec ton aide, on devrait y arriver ... Il va falloir mettre en commun nos pouvoirs..."

Consciente que ce qu'elle lui demandait n'était pas d'une grande limpidité et qu'elle devait être déjà secouée par ce qu'elle avait vu, Anna tenta un sourire le plus encouragent et rassurant possible, tirant un peu plus sur les plaies superficielles qu'elle s'était faites dans le hall.
Elle retira son manteau et son bonnet qu'elle avait gardé depuis son retour de la patinoire et qui commençait à lui tenir sérieusement chaud. Elle en profita pour créer une attèle de fortune avec son écharpe, pour le bras de Kitty qui semblait la faire souffrir.

"Ca se passera bien, tu verras. Lui dit elle avec un clin d'oeil. Garde bien ton bras contre toi et évite de le bouger au maximum."

Elle finit par se redresser et jeta un coup d'oeil à Rob comme si elle attendait qu'il lui dise que c'était la bonne décision. De toute façon, qu'il lui dise ça ou autre chose, Anna savait qu'elle n'avait pas d'autre choix.
La télépathe attendis alors un signe de l'IA.
Revenir en haut Aller en bas
Kitty Willington
Fac
Fac
avatar

Age : 20
Equipe : JustiX
Nom de code : Spirit Flayer
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Mar 1 Juil 2008 - 16:28

Tant bien que mal, Kitty arriva dans les sous-sols. Elle avait eu beaucoup plus de difficulté à passer au milieu des décombres de l'effondrement que Anna à cause de son bras et de la poussière. La fillette remarqua que Rob la suivait. Le New-GenesiX semblait s'être prit quelques attaque de Sahari. La petite télépathe rejoignit son ainée quelques minutes plus tard. Et justement à peine arrivée, Anna l'entrainait vers la salle de Cérébra. Une salle où la petite fille n'avait jamais eu le droit d'entrer. Elle s'était toujours demandée ce qu'il y avait à l'intérieur. Puis la leader des New-GenesiX commença à lui expliquer ce qui allait suivre. Les paroles de la jeune femme confirma ce que la fillette pensait quelques minutes plus tôt. Elle lui répondit d'une petite voix :

"Oui je m'en suis rendue compte. J'ai essayé d'attaquer parrain pour le calmer, mais ça n'a pas marcher. Je me suis retrouvé bloquée comme avec Mlle Cassandre. Sauf que là mon attaque m'est revenu dans la tête et je suis tombée du nuage de Sven."

Alors qu'elle disait cela, la petite fille vit Anna commençait à chercher le bouton pour entrer dans la salle. Dans les sous sols, Kitty entendait beaucoup moins les bruits de combat. Cela calma un peu la fillette. C'est que la petite puce avait été secouée par ce qu'elle avait vu. Elle avait encore peur, mais essayait de ne pas se laisser envahir par elle. Anna se pencha à sa hauteur et continua de lui expliquer ce qu'elles allaient faire. Il allait falloir qu'elles mettent leur pouvoir en commun mais comment elles allaient faire ? Le sourire de la jeune femme la rassura un peu. Ici elle était en sécurité. Puis son ainée retira son manteau et se servit de son écharpe pour lui faire une atèle de fortune pour son bras. De nouveau, Anna la rassura. Oui, tout se passerait bien puisqu'elle était avec elle. La New-GenesiX Lui conseilla de bien garder son bras contre elle et de le bouger le moins possible. La fillette remarqua qu'en faisant ce qu'elle disait, son bras lui faisait moins mal. Kitty respira un grand coup. C'était le moment de montrer qu'elle avait grandi. Elle ne devait pas se laisser submerger par ses émotions. Et puis Anna était là. Alors elle ne risquait rien. D'une voix un peu plus assurée que précédemment la petite télépathe demanda à son ainée :

"J'ai compris ce que tu veux faire. Mais comment on peut faire ça ? En se servant de la télépathie ?"

Est-ce qu'elle avait peur ? Pas vraiment. Kitty était une petite fille très courageuse et elle l'avait montré de nombreuses fois depuis la découverte de ses pouvoirs. Et maintenant il fallait aider les autres élèves et libérer les professeurs. Elle allait pouvoir se servir de ses pouvoirs pour aider les autres et non les blesser. Kitty s'approcha de Anna et lui prit la main. La présence de la jeune femme était vraiment rassurante. Elle attendit que Cérébra leur ouvre la porte de la salle ainsi que la réponse de son ainée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Hoster
JustiX
JustiX
avatar

Age : 27
Equipe : JustiX
Nom de code : Sonic
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Mar 1 Juil 2008 - 17:38

Un couloir silencieux, loin des batailles qui se jouaient en haut... Si calme... Arrivé au Sous sol Robin s'adossa contre un mur et se laissa tomber. Une épaule ne charpie, les cotes douloureuses après l'assaut "bélier" et une cuisses qui ressemblait à une assiette d'apéritifs pleine de cure dents... Le temps de la pause était là. Les deux télépathes n'avient rien et elles étaient devant Cerebra. Donc tout ce cauchemar serait bientot finit...

un petit signe aux filles pour dire que tout va bien. Revoir Anna lui était d'un certain reconfort. il n'osait pas encore abordait la mort de Michel. La mort de Michel...Il avait perdu un coéquipier... Il était encore sous le choc. Mais la situation ne lui permettait pas.
Mais Rob n'était pas mort et donc il continua de réflechir. dans les sous sols il y avait aussi la salle des dangers. Salle qui avait mis en echec les professeurs... Salle de réalité virtuelle très réelle... Une idée commença a émergé dans son cerveau embrumé par la douleur lancinante qu'il semblait y avoir dans chacune de ses cellules. Enfermé. Casque. Genosha. Magneto. Enfermés.

Oui... c'était une bonne idée. C'était à tenter...


Si les filles ont pu rentrer dans la salle de l'IA Robin une fois rassuré quant à leurs sécurités enverra ce message à tous les élèves de l'institut :

"Ecoutez moi... c'est Robin... Il faut les enfermé dans la salle des dangers! Il ne pourrotn pas en sortir... attirez les, amenez les comme vous voulez... Je vais vous ouvrir si je peux..."

Il se levera alors et ira ouvrir la salle des dangers s'il le peut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Mar 1 Juil 2008 - 18:18

La salle de Cerebra s'ouvrit spontanément devant Anna et Kitty, avec un certain soulagement.

"Les filles, je suis contente de vous voir... Nous allons voir ce que nous pouvons faire. Rob, tu ne pourras pas entrer malheureusement, c'est une affaire de télépathes maintenant. La salle des dangers t'es ouverte."

La salle de Cerebra était une grande pièce sphérique au centre de laquelle trônait un pupitre surmonté d'un casque. Seul un fauteuil au style épuré tranchait constituait le mobilier de la pièce.

Il était maintenant temps de songer à la contre-attaque.

[HJ : Rob, je te laisse le soin de poster le message avec le communicateur]

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Mar 1 Juil 2008 - 23:17

La salle de Cérébra s'ouvrit pour laisser passer les deux télépathes, main dans la main. Anna observa d'abord la pièce. Elle était aussi impressionnante que la salle des dangers. Peut être même plus. Surtout en sachant ce qu'elle contenait. Puis elle se décida à avancer vers le pupitre, prudemment, timidement. Oubliant un peu ce qu'elle venait de voir à l'étage, elle se laissa imprégnée par l'ambiance paisible qui contrastait fortement avec le reste de l'institut. Cérébra les aiderais. C'était déjà une bonne chose. Elles ne seraient pas toutes seules, à ne pas savoir quoi faire si cela se passait mal.

Les deux mutantes arrivèrent enfin devant le casque qu'Anna ne lâchait pas des yeux. Mettre ça sur sa tête ne lui disait pas grand chose... Le souvenir de la prison sur Génosha était certainement encore trop présent, bien qu'elle sache pertinemment que ce casque là, n'allait pas lui brider ses pouvoirs. Au contraire.
Anna s'assit machinalement sur le seul et unique fauteuil de la salle, invitant Kitty à faire de même sur ses genoux. Comme elle l'avait toujours fait lorsqu'il s'agissait de pousser son pouvoir à son maximum, elle privilégiait le contacte physique.

"Tu te souviens que je t'ai parlé d'une boite lorsque l'on a discuté à propos de ton pouvoir ? Et dans cette boite il y a donc ton pouvoir. Disons qu'il faudrait que tu imagines que ton pouvoir dans ta boite passe dans ma boite ..."

Elle ne savait absolument pas si Kitty comprenait ce qu'elle voulait dire. Mais elle avait cru comprendre que la petite fille visualisait assez bien son pouvoir ainsi ...

"On va d'abord localiser le télépathe qui à l'origine de tout ça. Ensuite, on essaiera de lui faire ... Lâcher prise. De l'obliger à arrêter ... D'accord ?"

La encore, elle ne savait pas comment elles allaient pouvoir y parvenir. Elle était à peu près sur de pouvoir rentrer dans la tête de ce télépathe fou et ainsi le localiser. Mais "attaquer" quelqu'un à longue distance était quelque chose de nouveau pour Anna.
Elles étaient cependant toutes les deux dans des conditions optimales, un lieu calme, sans distracteur et Cérébra pour les guider. Mis à part l'angoisse qui tiraillait Anna, il n'y avait pas de raison qu'elles échouent.

"On va déjà essayer de se "connecter" toutes les deux …"

La jeune femme ne voulait pas prendre le risque d’utiliser le casque sans le pouvoir de Kitty pour l’appuyer.

"Quand tu es prête, vas y …"

Anna de son côté, commençait déjà à ouvrire son esprit, faisant la moitié du chemin vers celui de Kitty, prête à gérer un possible dérapage de l’une, comme de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Kitty Willington
Fac
Fac
avatar

Age : 20
Equipe : JustiX
Nom de code : Spirit Flayer
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Mer 2 Juil 2008 - 2:46

Très vite la porte donnant sur la salle de Cérébra s'ouvrit et la voix de l'I.A les accueillit avec soulagement. Kitty n'avait pas lâché la main de Anna et suivait son ainé. Elle regardait la pièce avec de grand yeux. C'était une grande salle sphérique. Tout comme Anna, Kitty s'imprégna du calme qu'il y avait dans la pièce. Cela la changeait du chaos qu'il y avait aux étages supérieurs. La porte s'était refermée derrière elles, ne permettant pas à Rob de les rejoindre. C'était une affaire de télépathes. Telles avaient été les paroles de Cérébra à l'égard du New-GenesiX. Une affaire de télépathes... La petite fille sentit comme un poids sur ses épaules et resserra sa main sur celle de Anna. Puis le regard de l'enfant tomba sur le casque qui se trouvait au centre. Ainsi c'était ça ce qui permettait aux télépathes d'amplifier leur pouvoir. Les autres comptaient sur elles pour régler la situation. Mais la fillette ne craignait rien. Anna était avec elle et Cérébra allait les aider. Et puis le casque intriguait énormément la petite télépathe.

Anna s'assit sur le fauteuil qu'il y avait devant le fameux casque et invita Kitty à la rejoindre sur ses genoux. La fillette alla se lover dans les bras de son ainée. Elle se sentait en sécurité avec elle. La petite télépathe écouta avec attention ce qu'Anna lui disait. La jeune femme lui expliquait ce qu'elles allaient faire. La petite fille comprenait ce qu'elle voulait dire. Mais elle ne savait pas si elle allait arriver à le faire. Pourtant il le fallait pour sauver les autres, pour arrêter tout cela. Cette fois elle lui demandait de mêler leur pouvoir, d'ouvrir la boite et de transférer son pouvoir dans la sienne. Puis la jeune femme lui expliqua la suite des évènements. Elles allaient chercher le télépathe et l'arrêter. Mais comment allaient-elles l'arrêter ? La petite fille lui répondit d'une voix déterminé :

"Je suis d'accord. Je vais faire de mon mieux"

Puis Anna lui proposa se se “connecter” toute les deux pour commencer. Kitty respira un grand coup. Maintenant elle avait l'habitude d'utiliser sa télépathie avec Anna. Elle n'avait pas peur avec elle et rien dans la pièce n'allait la déranger, la perturber. La petite télépathe se concentra sur Anna et lui ouvrit son esprit à son tour. Elle sentit de nouveau ce lien si familier se faire entre elle et la jeune femme. La fillette imagina la boite à musique et la laissa fermer pour l'instant. Il fallait qu'elle y arrive pour aider les autres, pour sauver les professeurs et surtout son parrain. Les yeux de la fillette reflétait aussi cette détermination. Elle essaya de rentrer en contact télépathique avec Anna, de mêler son esprit à celui de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Hoster
JustiX
JustiX
avatar

Age : 27
Equipe : JustiX
Nom de code : Sonic
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Mer 2 Juil 2008 - 10:07

Restait à l'exterieur comme lui avait souligné Cerebra, Robin n'attendait pas de réelle réponses de ses camarades. Tout au plus il esperait qu'ils suivraient son idée. Lentement Il se redressa et vu que l'Intelligence Artificiel de l'institut lui ouvrait la salle des dangers il s'y engouffra après une marche difficile.

"Bonne chance tout le monde..."

Kitty et Anna devaient réussir. Il fallait en finir avec ce cauchemar. Tout s'embrouillait dans sa tête... Il faillit s'écroulait dans la salle des dangers... Maintenant il y était. il fallait juste attendre tous les professeurs fous furieux...

Arrow Salle des dangers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Mer 2 Juil 2008 - 11:16

Le contact télépathique n'avait pas eu de mal à s'établir. La communication était une affaire facile pour tout télépathe qui se respectait.

Mais puiser dans les ressources de quelqu'un d'autre était une opération un petit peu plus perturbante. Anna pouvait avoir l'étrange sensation de forcer la main à Kitty, alors que Kitty sentait nettement que ses perceptions étaient inhabituelles, et sortaient de ce qu'elle avait l'habitude de connaître et de ressentir.

Toutefois, en quelques instants, Anna affermit son contrôle sur les nouveaux pouvoirs acquis, alors que Kitty commençait à ce faire à cette nouvelle sensation de ne plus totalement être maître de son pouvoir, bien que tout restait sous contrôle.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Mer 2 Juil 2008 - 20:25

La première étape était passée sans aucuns problèmes. Ce n'était pas non plus le plus dur. Même si cette sensation inconnue la déstabilisa un peu au début, même si elle avait l'impression que sa boite allait bientôt déborder, Anna réussit à rendre le contacte presque naturel, gardant sous contrôle ses propres pouvoirs et ceux de Kitty. La petite fille se débrouillait aussi bien qu'Anna l'attendait, voir mieux. La suite des évènements se présentaient plutôt bien.

Son regard se posa alors sur le casque qu'elle n'osait pas encore prendre. Elle le ferait à la dernière seconde. La télépathe prit une profonde inspiration, tout en se disant que c'était la première fois qu'autant de responsabilités pesaient sur ses épaules. Bizarrement, cela lui donna du courage et serra un peu plus et inconsciemment la petite fille dans ses bras.

"Kitty, Cérébra, on est partie ..."

S'avançant légèrement vers la console, elle prit de ses deux mains le casque, délicatement, comme si l'objet pouvait se casser d'une seconde à l'autre. Elle l'observa un instant de plus près avant de déglutir et de doucement le poser sur sa tête.

Fermant les yeux, Anna se concentra, retrouvant les mêmes techniques qu'elle avait mis en place lorsqu'elle ne maîtrisait pas encore bien ses pouvoirs. Faisant le vide en elle, comme pour se retrouver devant une plage blanche, elle autorisa son esprit à se lancer à la recherche du coupable, étendant son champ de sondage de plus en plus autour d'elle, de l'institut ... Elle était prête à faire face une nouvelle fois à une barrière psychique, prête à la forcer si il le fallait et à utiliser toutes ses ressources pour stopper cet horrible contrôle qu'exerçait le télépathe en question.
Revenir en haut Aller en bas
Kitty Willington
Fac
Fac
avatar

Age : 20
Equipe : JustiX
Nom de code : Spirit Flayer
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Mer 2 Juil 2008 - 21:48

Tout se passa bien. Kitty arriva à se "connecter" avec l'esprit d'Anna. Mais ce qui en suivit la surprit et la déstabilisa au début. Elle n'avait jamais connu une sensation comme celle là. Ses perceptions étaient inhabituelles et sortaient de ce qu'elle avait l'habitude de ressentir. Elle n'était plus vraiment maitre de son pouvoir, mais n'en avait pas perdu le contrôle pour autant. Elle sentait que sa boite à musique se vidait pour aller remplir la boite de la leader des New-GenesiX. La petite télépathe s'habitua assez vite à cette sensation bizarre. Tout se passait bien pour l'instant et elle espérait que cela continuerait.

Elle vit qu'Anna regardait le casque. Elles allaient passé à l'action. Kitty sentit un poids sur ses épaules. Elles allaient avoir une énorme responsabilité. La survit des autres élèves et des professeurs dépendait d'elles deux. Grandir était prendre des responsabilités. Gabriel le lui avait dit et maintenant la fillette comprenait mieux ce qu'il lui avait expliqué. L'étreinte d'Anna lui donna le courage de continuer. Les paroles de la jeune femme annoncèrent le début de la contre-attaque. La New-GenesiX s'avança vers le casque. Kitty resta sur ses genoux et regarda la jeune femme poser le casque sur sa tête et fermer les yeux. Il fallait absolument que Kitty reste concentré sur Anna.
La petite fille garda le contact télépathique avec son ainée, lui apportant ainsi l'aide dont la jeune femme avait besoin pour utiliser le casque et rechercher le télépathe qui contrôlait les professeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Jeu 3 Juil 2008 - 0:47

Il y eut une seconde de battement lorsqu'Anna ceint le casque de Cerebra. Moins. Un quart de seconde, un battement de cil pendant lequel il lui sembla qu'un grand silence s'installait dans sa tête et dans celle de Kitty. Le calme avant la tempête.

Un instant après, ce n'était plus le brouhaha de pensée habituel qui emplissait l'esprit des télépathes inexpérimentés qui captaient à tout va. C'était... un grand magasin en période de soldes. Un hall de gare en période de grève... Une cohue indescriptible.

Anna et Kitty semblaient s'être connectées au monde entier. Il leur semblait que tout ce qui était capable de formuler des pensées cohérentes se pressait au portillon. Ici, une femme pensant à un homme en touillant son café, là, un jardinier, là encore, d'autres pensées banales et quotidiennes, d'autres plus effrayantes... Semblant venir de nulle part à la fois et partout en même temps. Et à chaque instant qui passait, les perceptions portaient de plus en plus loin dans le monde. La Côte Ouest des Etats-Unis étaient déjà atteinte. Un instant après, c'est tout le continent américain du nord au sud qui semblait se bousculer dans leur tête qui semblait se transformer en un véritable étau.

Et malgré la gêne qui semblait proche de se transformer en douleur, la sensation était grisante. Une sorte de communion avec tous les êtres, qui semblaient tous présents et connectés en une seule famille, qui était sur le fil du rasoir avec une sensation de voyeurisme à portée de main. De voyeurisme et de contrôle. Tout semblait si facile, déjà leurs perceptions télépathiques étaient saturées, et elles n'avaient été que passives !

Mais il fallait se concentrer et chercher la source de l'attaque. Difficile de localiser une aiguille dans une meule de foin aussi énorme, il ne semblait pas y avoir d'autres personnes à l'écoute, à part des echos très faibles.

Se concentrant plus sur les professeurs, elle put sans trop de peine constater qu'en effet, quelque chose leur avait un intimé un ordre très puissant, imprimé en continu dans leur esprit. La source de cet ordre n'était toutefois pas proche de l'institut. Elle semblait loin, très loin... Au delà de l'Atlantique. En France. Proche de Paris. Mais il n'y en avait pas qu'une.

Une dizaine.... Presque une quinzaine de télépathes semblaient tous tournés vers le même objectif, vers le même professeur. Et à côté, encore une douzaine d'autres, et encore une douzaine d'autres, et encore une douzaine d'autres... Les liens pointaient vers Cassandre, Sahari, Richard, Olivier, Gabriel. Une douzaine de télépathes, à chaque fois. Ils semblaient tellement faibles ! Des enfants... À peine plus vieux que Kitty, mais tous orientés vers la même personne, et donnant le même ordre, leurs pouvoirs étant comme amplifiés.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Jeu 3 Juil 2008 - 20:55

Anna crut qu'un court instant elle était réellement dans le noir complet, mais lorsque les voix l'assaillirent soudainement, elle ne put s'empêcher de d'aggriper ses mains sur les accoudoirs du fauteuil. Elle avait oublié combien cette sensation était désagréable. Ne plus rien comprendre, pas même ses propres pensées. Se retrouver totalement perdue au milieu du Monde sans pouvoir réagir. Son sondage allait bien trop rapidement pour elle, il allait bien trop loin. Elle n'avait pas le temps d'enregistrer les rares informations qu'elle pouvait capter que déjà, elle avait passé plusieurs pays. Elle avait beau vouloir freiner, elle n'arrivait pas à s'accrocher à quelque chose, comme si elle glissait sur une patinoire à vive allure sans rien autour pour l'arrêter.

Même si elle avait l'impression que le Monde entier était contenu dans son esprit, prêt à exploser, une sensation de vertige la fit frissonner. Elle ressentait littéralement la planète, toutes les personnes qui l'habitaient. Anna avait l'impression qu'elle pouvait les toucher, un à un ou tous en même temps, si ça lui chantait.

C'est partagée entre la douleur et le plaisir de cette mystérieuse sensation que la télépathe cherchait désespérément la source de ce pouvoir ennemi. Le monde était bien trop vaste. Elle revint alors sur l'institut et sur les principales victimes de l'attaques, les professeurs. Suivant, sans trop de peine car très - trop - puissant le lien qui les reliait à la source, elle remonta jusque en Europe, dans son propre pays, la France.

Elle capta un esprit, puis un autre et encore un autre, pour s'apercevoir finalement qu'ils étaient beaucoup plus nombreux qu'elle aurait cru. Mais aussi beaucoup plus jeune et faible qu'elle se l'était imaginée.

La gorge d'Anna se serra. Des enfants. Ce n'était que des enfants. Reliés par douzaine à la fois. Comme de vulgaires machines. Chaque groupe contrôlait un des professeurs. Et ces groupes semblaient être eux même contrôler par une même personneEdit MJ : Je n'ai JAMAIS écrit ça. Tous ces enfants avaient été réunis ici dans un seul et unique objectif, mettre l'institut à sac. Quel genre d'esprit fallait il avoir pour mettre tout ça au point ? Quel genre d'Homme pouvait on être pour oser faire une telle chose ? Ne serait ce qu'uniquement le penser lui paraissait d'une trop grande atrocité.

Le problème qui se posait à présent à elle et certainement à Kitty toujours blotti dans ses bras, était la façon dont elles allaient bien pouvoir mettre fin à cet horrible scénario. Anna s'attendait à faire face à un adulte seul, auquel elle était prête à faire le plus de mal possible si cela s'était avéré nécessaire. Mais des enfants ? Comment réagir face à cette situation ? Foncer dans le tas comme elle se l'était imaginée jusqu'ici ou trouver une autre solution ? Mais quelle pouvait être cette autre solution ? Maintenant qu'elles étaient totalement sur qu'elles avaient à faire à un télépathe, Anna ne voyait pas comment l'arrêter autrement qu'en se battant avec les mêmes armes que lui.

Les deux télépathes n'avaient plus le temps de réfléchir, ni même de faire demi tour. Anna décida avec cependant beaucoup de peine, de continuer jusqu'à démantibuler tout le trafic. Libérer leurs professeurs était une priorité. Il fallait donc s'attaquer à chaque groupe. Cela déstabiliserait sûrement le monstre qui était au commande et serait ainsi plus facile à détruire.

"Il faut les attaquer, Kitty ..." Prévient la jeune femme la voix légèrement tremblante.

Anna se concentra sur les liens qui unissaient les groupes de télépathe aux professeurs. Elle choisit en premier celui d'Olivier. Son propre professeur qu'elle avait tant de fois sortie du pétrin et accessoirement le directeur de l'institut. Usant du pouvoir de Kitty, elle attaqua le groupe des enfants, ses mains toujours accrochées aux accoudoirs du fauteuil. Mais cette fois ci la douleur était tout autre ... Connaissant le côté destructeur que pouvait avoir le pouvoir de la petite fille, la jeune femme tenta de ne pas y mettre toute la puissance qu'elle pouvait. Il fallait juste qu'ils soient assommés pour qu'ils ne puissent plus utiliser leur pouvoirs et encore moins que quelqu'un d'autre le fasse.
Elle s'attaquerait ensuite au groupe qui tenait en laisse Cassandre, Gabriel, Sahari et enfin Richard.


[Pardon, j'ai effectivement mal compris et fait un peu de MetaJeu ... Embarassed ]


Dernière édition par Anna Weber le Ven 4 Juil 2008 - 15:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kitty Willington
Fac
Fac
avatar

Age : 20
Equipe : JustiX
Nom de code : Spirit Flayer
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Ven 4 Juil 2008 - 0:28

Pendant un très court instant, Kitty se retrouva dans le noir le plus complet. Puis tout d'un coup, la fillette reçu un flot énorme de paroles dans sa tête. Elle ne put s'empêcher de s'accrocher aux bras d'Anna, submergé par toutes ses voix. C'était même plus fort que lors du pique-nique des New-GenesiX lorsqu'elle avait perdu le contrôle de son pouvoir. Kitty n'aimait pas ressentir cela, ne plus rien comprendre même pas ses propres pensées. Elle avait l'impression d'être connectée au monde entier. Tout allait tellement vite. Elle n'avait pas le temps d'enregistrer les informations qu'elle recevait, que déjà d'autres lui arrivait d'un autres pays. Cela allait loin, trop loin. Elle n'arrivait pas à ralentir l'allure des pensées qui lui arrivait dans sa tête. Elle avait l'impression de glisser sur de la glace sans avoir quoi que ce soit à se raccrocher.

La petite télépathe n'avait jamais connu une telle sensation. Elle avait l'impression que toute la planète s'était invitée dans son esprit qui semblait être sur le point d'exploser. Mais en même temps le fait de pouvoir toucher chaque personne vivante sur la terre si elle en avait envie était enivrant et grisant. C'était vraiment une sensation étrange, un mélange entre la douleur et le plaisir d'être en communion avec tout les êtres de la planète comme s'il était une famille. De plus, cela était si facile de voir leurs pensées de cette façon. Beaucoup plus facile que d'habitude. Mais il fallait se concentrer sur la tâche qu'elle avait à accomplir : trouver le télépathe qui contrôlait les professeurs. Mais le monde était tellement vaste. Comment elles allaient le retrouver ? Kitty suivait soigneusement Anna dans sa recherche. Elle revint à l'Institut et suivit le lien qui unissait les professeurs au responsable de tout cela. Ce lien était vraiment très fort. Tout comme Anna, elle le suivit au delà de l'océan Atlantique, jusqu'en France, près de Paris pour être plus précis.

Mais ce qu'elle découvrit surprit la petite télépathe. Il n'y avait pas qu'un seul esprit qui contrôlait les professeurs, mais plusieurs. En fait ils étaient douze sur un professeur. Mais ce qui la surprit encore plus fut de découvrir qu'il n'était pas plus âgé qu'elle. Des enfants reliés à un même professeur par douzaine. La fillette se demandait qui pouvait être aussi méchant et cruel pour faire cela. On n'avait pas le droit d'utiliser des enfants comme cela. Allait-elle pouvoir attaquer des enfants ? Elle aussi en était une. Allait-elle réussir à accomplir ce qu'elle devait faire pour sauver l'Institut ? Il y avait surement un autre solution. Mais laquelle ? La voix tremblante de Anna la détourna de ses interrogations. Elle avait raison, il fallait les attaquer. Leur priorité était de sauver les élèves et pour cela il fallait libérer les professeurs de l'emprise des enfants télépathes. Grandir pouvait être si dur parfois. Kitty répondit à son ainée d'une petite voix légèrement tremblante :

"Je sais Anna..."

Puis la petite télépathe se concentra sur le lien qui unissait les groupes de télépathes eux professeurs de l'Institut. Elle suivit Anna dans son choix du premier professeur à libérer. Ce serait Olivier. Après tout il était médecin et il y avait de nombreux élèves de blessés. Elle avait entendu les appels sur son communicateur. Soutenant Anna, Kitty utilisa à son tour son attaque psychique sur le groupe d'enfants que son ainée visait. La petite fille savait que son pouvoir pouvait être dangereux pour les autres et elle essaya d'en contrôler la puissance. Elle ne voulait pas les tuer, juste les assommer pour qu'ils ne puissent plus utiliser leurs pouvoirs sur les professeurs et que le contrôle sur le directeur s'arrête. Puis Kitty continuerait de suivre Anna en l'aidant à attaquer les groupes qui contrôlaient Cassandre, Gabriel, Sahari et Richard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Lun 7 Juil 2008 - 0:33

(hj : là, ce n'est pas du métajeu, c'est de l'invention pure. Même en hors-jeu, je n'ai jamais dit cela.)

S'attaquant au lien qui contrôlait Olivier, les deux télépathes purent tout d'abord sentir une légère résistance. Quoi de plus normal, après tout, elles l'avaient, individuellement, éprouvée à leur dépens.

Toutefois, ce fut avec une déconcertante facilité que cette barrière fut sapée. Tout d'abord, les choses semblaient difficiles, puis désespérément simple. Les digues étaient comme submergées par le pouvoir des télépathes, amplifié par Cerebra, et ce fut un véritable torrent qui emporta le lien télépathique au loin, Anna et Kitty étant presque elles-mêmes emportées par le déluge soudain de pouvoir.

Les voix des télépathes contrôlant Olivier s'étaient éteintes. Qu'en était-il advenu ? Difficile à dire, mais il fallait continuer. Cassandre, Gabriel, Sahari, puis Richard, tous furent libérés les uns après les autres de l'emprise des télépathes lointain qui s'étaient fait emporter comme des papillons dans une tornade.

Une fois les choses terminées, pourtant, Anna et Kitty sentirent qu'il restait encore quelque chose. Il y avait encore des unités en activité. Qui contrôlaient-ils ? Elles purent alors voir deux autres liens. L'un pointait vers les Etats-Unis, vers l'Ouest, au nord de la Californie. Les filles purent reconnaître Adam, à l'autre bout du fil, qui semblait avoir pour idée fixe de trouver et faire disparaître un certain Lucas. L'autre lien était plus proche de la source. Au Sud-Ouest de Paris. Carrie était connectée de ce côté là, mais avant même qu'Anna et Kitty aient pu pousser leurs investigations plus avant, ces liens disparurent.

Quelle qu'ait été la personne qui supervisait le contrôle des professeurs, il semblait qu'elle avait préféré faire profil bas suite à l'assaut télépathique que sa machine venait d'encaisser.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Lun 7 Juil 2008 - 19:47

Quelle puissance ! La facilité avec laquelle elle passa les barrières et qu'elle coupa les liens en était déconcertant. Sur le coup, cette réussite lui arracha un léger sourire de satisfaction. Les professeurs étaient à présent libres et le massacre allait enfin prendre fin. Cependant, les voix qu'elle avait entendu, les voix d'enfants n'étaient plus là. Qu'était il advenue d'eux ? Dans quel état étaient ils ? Les avait elle tué ? La question pouvait se poser étant donné qu'elle ne savait pas exactement quelle puissance avait déferlé sur eux.

A ces pensées, Anna sentit son ventre se nouer et sa gorge lui faire plus mal, lui faisant monté les larmes aux yeux. Elle n'avait jamais émit la possibilité de tuer quelqu'un avec son pouvoir. A vrai dire, elle n'avait jamais pensé être obligée d'en arriver là ou même que son pouvoir le lui permette. Qu'avait elle fait ? Qu'avait elle provoqué ? Ce n'était que des enfants ...

La télépathe se serait débarrassée volontiers du casque si elle n'avait pas senti les liens allant jusqu'à Adam dans le territoire Américain et Carrie non loin de Paris. Dans un dernier effort elle tenta de s'accrocher à ces liens sans succès puisqu'ils disparurent très vite. Trop vite. Au moins eux, étaient en vie ...

Le casque lui semblait peser une tonne et tremblante Anna le retira finalement. Le retour à la réalité fut brutale. Comme si le train lancé a pleine vitesse dans lequel elle était, s'était arrêté d'un coup. Elle avait l'impression que le silence autour d'elle était lourd et que ce mal être qu'elle ressentait à présent ne cesserais de croître. Elle reposa le casque sur le socle, comme si c'était du charbon ardent, le fixant quelques instants avec un certain dégoût avant de détourner les yeux.

"C'est fait ..." Dit elle dans un murmure à Kitty.

Elle aida la petite fille à descendre de ses genoux pour se mettre elle même debout. La jeune femme avait la désagréable impression que tout était lent, ses gestes, ses pensées. Bien que pour l'instant, celles ci soient plutôt confuses. S'appuyant sur les accoudoirs, elle se leva péniblement. Elle attendit de s'être totalement stabilisée sur ses jambes qui semblaient elle aussi vouloir se dérober sous elle. Elle tendis une main tremblante à Kitty, avant de se diriger vers la sortie, le regard un peu hagard et les yeux aux bords des larmes.

Qu'allait elle trouver au dessus ? Comment s'en étaient sortis les autres ? Il y avait il beaucoup de blessés ?

Et ce mal de tête ... cet horrible mal de tête qui lui donnait l'impression que l'étaux qui la menaçait à chaque fois qu'elle poussait un peu son pouvoir s'était finalement refermé.

Arrow Infirmerie
Revenir en haut Aller en bas
Kitty Willington
Fac
Fac
avatar

Age : 20
Equipe : JustiX
Nom de code : Spirit Flayer
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   Lun 7 Juil 2008 - 22:52

Kitty sentit la puissance de son pouvoir accroitre. Elle le manipulait avec une telle facilité. Plus que d'habitude. Elle n'eut aucun mal à faire tomber les barrières des télépathes.La fillette se sentit presque elle-même emportée dans le torrent qu'elles avaient généré. C'était tellement facile ! Kitty sourit à cela. Elle était contente de ce qu'elle avait réussit à faire. Un a un les liens unissant les petits télépathes aux professeurs se rompirent. Les voix les contrôlant s'étaient éteintes. Les voix des enfants n'étaient plus là. Qu'étaient-ils devenus ? Les avait-elle tué ? Non, elle ne pouvait pas avoir fait ça. Elle ne voulait pas avoir fait cela. Elle n'avait peut-être pas sût contrôler la puissance de son attaque. Ils avaient eu l'air si faible par rapport à elle. Tellement de question concernant ses enfants la taraudait.

La petite télépathe sentit un creux dans son estomac et les larmes lui monter aux yeux. Elle savait que son pouvoir était dangereux, qu'il pouvait faire beaucoup de mal. Mais jamais elle n'avait pensé pouvoir tuer grâce à lui. Non, ils ne pouvaient pas être morts. L'enfant se refusait à le croire. Kitty aurait bien demandé à Anna de tout arrêter. Mais elle sentit deux autres liens. L'un se dirigeait vers la Californie et était relié au professeur Zachary et l'autre se dirigeait en France, tout près de Paris, et était lié au professeur Marcin. La petite fille ne savait même pas que le professeur référent des JustiX n'était pas rentré avec son équipe. Malheureusement, elle ne put en savoir plus car le lien des deux professeurs de l' Institut se coupa très vite. Le professeur Zachary était en vie. Les X-Rays seraient heureux de l'apprendre. Mais très vite, la fillette sentit sa tête lui faire mal et une grande fatigue l'envahir. Elle vit Anna lever le casque. Le retour à la réalité fut brutal pour la petite télépathe. Il y eut le silence après la tempête. Et ce silence était lourd, très lourd. Cela ne fit qu'augmenter l'angoisse et le malaise que ressentait Kitty. Tristement, la petite fille regarda Anna reposer le casque sur son socle. Et dire qu'avec ça, elle avait peut-être tué des enfants. Se faisant aider par la jeune femme qui venait de lui confirmer que tout était terminer, la fillette se leva de ses genoux. Malencontreusement, elle bougea son bras blessé et cela lui arracha une grimace. Kitty savait l'impression que ses jambes allait se dérober sous elle si elle faisait un pas. Elle se sentait comme vidée de son énergie. D'une main tout aussi tremblante que son ainée, la gamine logea sa petite main dans la sienne. Le regard tout aussi hagard et aux bords des larmes que la New-GenesiX. Comment les autres s'en était sortit ? Comment allait les professeurs ? Et à part Michel d'autres élèves avait-il perdu la vie ?

La petite télépathe sentait ce mal de tête lancinant comme si elle se trouvait dans un étaux. C'était pire que lorsqu'elle perdait le contrôle de son pouvoir. Une larme roula sur les joues de Kitty alors qu'elle suivait Anna.

[ Arrow Infirmerie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [3.8] Un fauteuil pour deux télépathes   

Revenir en haut Aller en bas
 
[3.8] Un fauteuil pour deux télépathes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un fauteuil pour deux
» [Smith, Deborah] Un café pour deux
» UN CAFE POUR DEUX de Deborah Smith
» omelette pour deux personnes
» Petite salade de chou au cari pour deux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Les sous-sols de l'Institut :: Cerebra-
Sauter vers: