AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Ven 28 Mai 2010 - 16:55

Ok... Pour l'instant, tout le monde était encore en vie. Ken et Rachel venaient de les rejoindre, Jeckel et elle. Amy put, d'ailleurs, dissiper sa zone d'ombre avant d'être littéralement crevée. Et c'était une bonne chose. Ils pourraient avoir besoin de son pouvoir plus tard. En parlant de pouvoir, elle sursauta en voyant Jeckel se jeter sur Ken pour le charger en le tabassant. Elle grimaça avant de poser une main sur l'épaule de Rachel, en guise de soutien. Mais ils n'avaient pas le temps de s'attarder davantage. Déjà, Milan les informait qu'il se trouvait dans le premier semi-remorque et qu'il avait fait sortir les occupants dudit semi-remorque. Il leur indiqua, d'ailleurs, qu'il fallait bouger la camionnette et la jeep qui gênaient le passage de Milan. Etaient-ils déjà au bout de leur mission? Ca serait tellement facile, si c'était le cas... Mais en attendant, autant avancer.

Amy ouvrit son communicateur pour donner ses instructions à Mina en même temps qu'elle les donnait aux trois autres, fixant Ken pour s'assurer que ça lui convenait.

"Ok. Voilà ce qu'on va faire. Je m'occupe de la Jeep. Rachel, téléporte-toi dans la camionnette pendant que les garçons s'occupent de mettre HS les hommes armés qui sont sur le passage. Assomez-les, dans la mesure du possible. Mina, vois pour aider les garçons de haut. Soit en les attirant à l'autre bout, soit en leur lançant des roches. On bouge aussi vite que possible. Ils sont armés, ils sont dangereux."

Maintenant que c'était dit, il fallait agir. La jeune femme se transforma en ombre, pour aller plus vite et plus discrètement, et, longeant le sol, rejoignit la jeep qui n'était pas encastrée dans la roche (J2) pour se mettre au volant et la dégager du passage du semi-remorque de Milan, lorsque Rachel serait prête à faire de même pour la camionnette.
Revenir en haut Aller en bas
Ken O'Connell
JustiX
JustiX
avatar

Age : 31
Equipe : JustiX
Nom de code : Dynamo
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Dim 30 Mai 2010 - 20:58

Ken avait les yeux oranges, signe de l'activation de ses capacités. Jeckel l'avait chargé à bloc, ce qui allait lui permettre de s'occuper de sa partie. Il se releva et cracha du sang, hésitant à toucher son visage. Il se tourna vers Jeckel ; il avait fait ce qu'il pensait être bien, ça partait d'une bonne intention. C'était pour le bien de l'équipe, pour son bien...c'était ce qu'il avait dû penser, oui. Dans sa logique illogique, il avait cru bien faire. Il avait cru que ça l'arrangerait et qu'il le remercierait.
Il s'approcha de lui et murmura quelques mots, crachant sans vraiment s'en empêcher quelques gouttes de salive mêlée de sang.

"Ca nous aide... mais je préfère être prévenu. Et comprends que je dise pas merci pour m'avoir cassé la gueule."

O'Connell ne put s'empêcher de lui lancer un regard noir avant d'entendre les paroles des hommes au loin, qui se disputaient. Il écouta ensuite les ordres d'Amarenna et acquiesça avant de prendre son propre communicateur pour entrer en contact avec ses camarades.

"Ca me va, mais gaffe... ils veulent lâcher quelque chose. Je sens qu'on pourrait voir en vrai ce qu'on doit empêcher de partir. Attention pour tout le monde, on est venus ensemble et on rentre ensemble."

Il regarda ensuite Jeckel. Chaque pan de son visage n'était que douleur mais Fury s'en fichait. Pris par le pouvoir, par la situation, il était au-delà de la souffrance pour l'instant et c'était un avantage.

"Suis-moi et occupes-toi de ceux que j'aurais pas géré."

Après avoir murmuré toutes ces paroles, Ken se mit en marche et usa de ses pouvoirs pour se jeter sur les six hommes de la camionnette. Profitant de l'excès d'énergie qu'il avait en lui, il fit le choix de l'agilité, des réflexes et de la vitesse améliorés pour s'en prendre aux six hommes. Ceux-ci allaient sûrement être surpris par son arrivée rapide et surprenante, sans compter qu'il voulait user de ses pouvoirs pour frapper vite et rapidement, en espérant qu'ils hésiteraient à se tirer les uns sur les autres dans la nuit et aussi près les uns des autres.
Bien sûr, tout ça était beaucoup basé sur la chance, mais O'Connell était en colère d'avoir tué quelqu'un sans le vouloir et avait besoin de passer tout ça sur quelqu'un.

L'attaque fut soudaine, et de ce fait diablement efficace. Les soldats ne virent Ken qu'au moment où il se jetait tel un fauve sur eux, et furent dans l'impossibilité totale d'ouvrir le feu. Ils furent mis K.O. les uns après les autres, mais l'un d'eux parvint tout de même à hurler "Mutants ! C'est des mutants !". Ordre qui fut rapidement relayé dans les rangs des soldats.

Les dix hommes en renfort (des camionnettes 2 et 3) se regroupèrent, et commencèrent à viser en direction des voitures de tête tout en avançant, visiblement nettement moins inhibés par la présence de leurs camarades groggy. Seuls deux d'entre eux continuèrent à longer le semi-remorque où se trouvait Milan, certainement pour prendre des nouvelles des chauffeurs.

A l'arrière, Mina put voir que les portes du troisième semi-remorque s'ouvraient de l'intérieur. Deux hommes en descendirent, et l'homme qui parlait de l'avenir de la nation monta. Un bruit de moteur se fit entendre.

Amarenna put monter dans la voiture, où se trouvaient encore les deux hommes mis groggy par Jeckel. Elle dut les faire sommairement descendre par la porte passager avant de pouvoir s'installer au volant, mais leur présence était sans conséquence, leurs camarades étant attirés par le "problème Ken".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benthomas.over-blog.com/#
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Dim 30 Mai 2010 - 22:29

Mina renseigna Milan et les autres de ce qu'elle voyait. Comme ça ils ne se laisseraient pas avoir. Dix hommes se regroupèrent, et commencèrent à viser en direction des voitures de tête tout en avançant. Deux d'entre eux continuèrent à longer le semi-remorque où se trouvait Milan. Il fallait que l'homme élastique puisse réagir comme il le fallait à la venue des deux hommes.

A l'arrière du convoi, Mina put voir que les portes du troisième semi-remorque s'ouvraient de l'intérieur. Deux hommes en descendirent, et l'homme qui parlait de l'avenir de la nation monta. Un bruit de moteur se fit entendre. Il fallait agir. Mina survola la scène recherchant le meilleur angle d'attaque. Pour jouer au maximum de la discrétion elle dégoupilla une des fumigènes restantes pour l'expédier devant la remorque du camion incriminé où se trouvaient les individus. Cela couvrirait ce qu'elle se préparait à faire. Elle avertit bien sur les membres de son équipe.

Il fallait d'abord qu'elle s'occupe de celui qui se trouvait dehors et la nuit allait la servir dans cette tache. Elle s'était pas mal entrainée pour arriver à maitriser son attaque en piqué, elle allait enfin pouvoir s'en servir pour la bonne cause.


Elle trouva le bon vent ascendant et s'orienta en direction de l'homme, et elle piqua en direction de l'homme qui se trouvait à l'extérieur du camion. Si le fumigène monopolisait l'attention du conducteur, elle pourrait neutraliser l'homme dehors. Elle allait s'efforcer également de l'assommer sans le tuer.

Mina avait semble-t-il zappé les deux hommes qui avaient ouvert les portes du camion de l'intérieur avant d'en descendre. Mais son attaque fut suffisamment soudaine pour envoyer l'homme lourdement heurter le sol sans qu'ils puissent dégainer. L'un d'eux hurla alors "Projo !", et l'autre entra brièvement dans le camion avant de ressortir en tenant un puissant projecteur qu'il braqua vers la mutante qui remontait. Mina était maintenant devenue chassée, et le moteur de l'engin à l'intérieur du semi-remorque avait démarré.

Les dix soldats (8+2) à l'avant avançaient le doigt sur la gâchette. L'un des deux détachés frappa lourdement à la porte du semi-remorque, en demandant "Vous êtes OK là dedans ?"

Les portes du semi-remorque intermédiaire s'ouvrirent également, et deux hommes eux aussi porteurs d'un projecteur en descendirent. Dans le premier, rien ne se passa, et Sasha informa tout le monde que "ses" cibles étaient HS - elle les fit d'ailleurs sommairement passer à travers la porte arrière sans sortir elle-même.

Amarenna put guider la Jeep 2 hors de la chaussée. Les hommes qu'elle avait jetés par dessus bord commençaient à remuer au milieu de la route. Mais visiblement, ils n'étaient pas armés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel McCallum
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 28
Nom de code : Warp
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Mar 1 Juin 2010 - 16:59

Rachel ne savait pas trop ce qu'elle devait faire. Bon certes, la situation semblait s'arranger pour le mieux, mais elle restait quand même très confuse. La jeune canadienne ne savait pas où donner la tête et la seule chose qu'elle remarqua clairement c'est Jeckel donner un coup de poing à Ken. Elle poussa un petit cri et porta ses mains à sa bouche, surprise. Ouch...Amarenna leur expliqua son plan et Rachel hocha la tête. Elle se plaça de façon à pouvoir prendre le camion dont lui parlait Amarenna en photo et se prépara à la téléportation. Donc...

"Je dois me téléporter et m'en aller...pour faire de la place...", se murmura-t-elle.

Sur la photo qu'elle avait, elle tenta de voir s'il y avait des gens à l'intérieur, mais elle ne savait pas...Elle ne savait plus où donner la tête, où étaient les soldats, où étaient ses amis...Tout était tellement trop vite, tellement trop...La jeune femme poussa un grognement de frustration.


Rachel se concentra sur la photo avec l'intention précise de se téléporter dans la place du conducteur. Dès qu'elle fut téléporter sur le siège du conducteur, elle appuya sur l'accélérateur, prenant le volant, pour dégager la camionnette de la route, permettant ainsi à Milan de passer.

Elle dut rallumer le contact qui s'était coupé, mais put tout de même rapidement déblayer la chaussée. Cependant, les deux soldats arrivés près de la cabine où se trouvait Milan s'étonnèrent de ne pas recevoir de réponse, et l'un d'eux ouvrit la porte à la volée. Un bras élastique le fit voler contre la paroi de la remorque, mais le second put ouvrir le feu avant de subir le même sort.

Les LateX reçurent tous un message.


- Je crois que j'ai un problème, les jeunes.


Suivi d'un grand cri de Sasha. La porte faut néanmoins refermée, car les huit autres soldats s'approchaient de la cabine, alertés par les coups de feu, tandis qu'à l'arrière, le char petit modèle était complètement sorti du semi-remorque, et s'engageait sur le bas-côté pour rejoindre l'avant du convoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Mar 1 Juin 2010 - 20:57

Vaguement détendu par le déferlement de violence auquel il s'était adonné envers Ken, Jeckel admirait le rocher sur lequel il s'était précédemment posté.
C'était un gros rocher.
Pas de forme très régulière, mais quand même sérieusement gros.
D'ailleurs, elles venaient d'où ces caillasses ? Est-ce que de très gros type avaient tenté eux aussi un guet apens contre de très gros camions ?
En tout cas le gars qui avait balancé celui-ci devait avoir de sacrés paluches...

Doucement fondu, son cervelet lui envoyait par intermittence les images de ses précédentes missions. Du sang, des morts, un dangereux gang de pacifiste n'ayant pas atteint l'âge de raison... Est-ce que tout ça avait un sens ?
Vision du passage à tabac de son équipier, du regard des filles sur lui à ce moment.
Sentiment de reproduction incontrôlable.
Perdu dans ses pensées, il leva un sourcil, se déplaça doucement en plein milieu du champ de bataille, au plus près d'Amarenna (sa pourtant respectée camarades) et, les yeux dans les yeux, d'une main douce et câline...

Jeckel s'arrêta net.
Les lapins qui dansaient dans la lueur des phares aussi.
Le cri de Sasha résonnait à son oreille, comme une corne de brume l'avertissant de l'approche d'une crique dont les écueils avaient brisé plus d'un vaisseau et plus d'un capitaine.
En bref, Milan était blessé.
Encore !

Jeckel plongea à nouveau à couvert derrière la jeep encastré dans le gros rocher, laissant Amarenna à ses manœuvres et heureusement en bon état, et se concentra pour perturber au mieux le groupe de militaires.
Il prit en visé le bruit de pas des hommes, et les transforma en onde de choc, en protégeant Milan de leur impact autant que possible.
Il espérait ainsi les déséquilibrer, voir les assommer, pour temporiser la situation, qui virait doucement au critique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Mer 2 Juin 2010 - 0:34



L'intervention de Jeckel eut des effets variable sur le groupe de huit hommes qui avançait vers le camion. D'ailleurs, les premiers tirs ricochèrent sur la porte, et l'un d'eux fit exploser le rétroviseur. Trois hommes se retrouvèrent à terre, et deux autres furent sonnés et restèrent sur place, mais leur disposition anarchique en protégea trois de l'onde de choc, qui continuèrent leur avancée et hachèrent de balles la cabine. Le plus proche de la tête ouvrit la porte à la volée, et les deux autres continuèrent leur feu nourri, avant de cesser lorsque l'un d'eux hurla : "Y'a personne ! Stop ! Davies, va ouvrir à l'arrière, on fait le tour avec Connolly !"

Les hommes tombés se relevaient péniblement, ceux qui avaient tenu reprenaient leurs esprits, et tous se préparaient à prêter main-forte à leurs camarades arrivés au niveau du camion.

Derrière, Mina pouvait voir que le prototype avançait avec aisance sur le sol sablonneux. Il arrivait au niveau du semi-remorque numéro deux et s'approchait dangereusement de celui de tête.

Les deux conductrices avaient elles eu le temps de sortir de leurs véhicules respectifs qui ne gênaient plus le démarrage. Seules subsistaient quelques pierres faciles à éviter...pour peu qu'on soit en état de conduire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Mer 2 Juin 2010 - 16:26

Le cri de Sasha avait fait sursauter Amy. Et pâlir aussi. Que se passait-il à l'arrière? L'appui aérien de Mina était précieux. C'était le moins que l'on pouvait en dire, puisque ainsi, ils savaient en temps réel ce qu'il se passait. Ainsi, Amy glissa dans son communicateur à l'adresse de Mina, mais de façon à ce que tous les membres de l'équipe puissent entendre:

"Lilith? Occupe-toi du prototype. Soit il y a un type dedans, soit il y a un type ailleurs. Mais c'est dangereux, ce truc... Il faut pas que ça nous atteigne... On est venus pour un de ces trucs là"

Le message changea ensuite:

"Gum, Sasha, j'espère que vous allez bien, et que vous êtes près d'un prototype. Warp vient vous chercher pour prendre le prototype et vous emmener à l'abri."

Puis:

"Fury, Hardsound: libérez le passage pour Warp, Gum et Sasha. Mettez ces types HS. Je vous couvre..."

A peine avait-elle prononcé ces mots qu'elle créait une zone d'ombre, la plus dense possible pour désorienter les militaires qui voulaient contourner le semi-remorque dans lequel elle supposait que Milan et Sasha se trouvaient toujours, là où elle avait demandé à Rachel d'aller pour récupérer le prof, sa demi-soeur et le prototype. Elle était consciente qu'il fallait agir vite. Très vite. Pour, ensuite, pouvoir se barrer tout aussi loin et tout aussi rapidement.

Les deux militaires se retrouvèrent au milieu d'une intense pénombre, et s'arrêtèrent,puis reprirent leur avancée à tâtons, dos à dos, gardant toujours une main en contact avec le camion pour ne pas s'égarer.

Une réponse parvint à Amarenna, prononcée d'une voix pas franchement synonyme d'une santé pétaradante.


- Ca va pas fort...mais v...

La voix nerveuse de Sasha le coupa.


- Ferme là et économise toi. Les jeunes, on peut pas partir d'ici dans un char, c'est trop petit et on aura vite l'armée entière sur le dos. Je peux conduire le semi-remorque, faut que vous éliminiez les menaces autour. Si un pneu crève, on est morts.

Le groupe de soldats sonné par Jeckel avait repris ses esprits. Le prototype approchait...
Revenir en haut Aller en bas
Ken O'Connell
JustiX
JustiX
avatar

Age : 31
Equipe : JustiX
Nom de code : Dynamo
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Mer 2 Juin 2010 - 17:17

Des tirs, un cri. Ken savait inconsciemment ce qu'il se passait et il ne le supportait pas. Milan était sûrement blessé et la situation allait empirer. Une sorte de char venait d'arriver, plusieurs hommes étaient encore en état de faire du mal à ses coéquipiers... et le cri de l'homme qu'il avait tué revenait sans cesse dans son esprit. Encore et encore, il était harcelé par ce hurlement et par ce qu'il voulait dire.
Il avait tué. Quelqu'un était mort par sa faute. Et ses camarades pourraient aussi décéder s'il ne faisait rien.

Il avait vaincu plusieurs adversaires grâce à sa fureur mais ce n'était pas suffisant. Jeckel, dans un état second et incompréhensible, avait commencé mais il fallait qu'il entre aussi dans la danse. O'Connell entendit les ordres sensés d'Amarenna et acquiesça : c'était ce qu'il fallait faire. Il n'avait rien à rajouter et de toute façon n'en avait pas envie.
Ce qu'il voulait là, maintenant, c'était faire mal. Faire mal à ceux qui voulaient les tuer, à ceux qui avaient blessés Milan. A ceux qui étaient indirectement responsable de son premier meurtre, même par accident. Il en avait assez d'être continuellement une cible et de subir, mission après mission, de nouvelles pertes et de nouveaux chocs.

Fury se jeta donc à nouveau vers les hommes restant, usant de son pouvoir pour être plus agile, plus fort et plus rapide que la normale. Avec la panique autour d'eux, la prestation de Jeckel et l'apparition de Mina, il avait une chance de frapper assez rapidement pour ne pas être pris par ses adversaires, qui devraient encore hésiter à tirer entre eux. Ca avait bien fonctionné avant, il ferait encore mieux maintenant.

L'attaque était encore une fois très efficace, mais cette fois, certains soldats s'y attendaient. Deux d'entre eux parvinrent à tirer, et Fury put sentir une balle lui effleurer la joue gauche, l'écorchant au passage, tandis que l'autre touchait son avant-bras droit. Ce supplément d'énergie lui permit toutefois de mettre tous ses adversaires hors-service avec d'autant plus de facilité. Lorsque ce fut fait, il vit que le prototype était à une quinzaine de mètres de lui, son canon se tournant doucement dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benthomas.over-blog.com/#
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Ven 4 Juin 2010 - 22:26

Mina avait repris de l'altitude, la nuit était son allié, c'est sur que dans ces conditions les soldats avaient beau essayer de la suivre, ils étaient vite perdu dans leurs repères. Mina cassa sa trajectoire de manière assez brusque pour perdre la dernière attention des soldats sur sa personne. Elle profita pour faire un tour et donner quelques informations précieuses sur ce qu'elle voyaient parmi les troupes ennemies.

C'est là qu'elle vit Ken en assez mauvaise posture. L'un des prototypes s'approchait de lui et se préparait à faire feu visiblement. Il fallait que quelqu'un agisse pour sauver Ken. Mina était assez bien positionnée pour agir.

Prenant un rapide temps d'analyse pour être sur que les soldats qui étaient sortis du camion l'avaient perdu de vue, elle se positionna pour foncer sur le prototype. Un piqué bien calibré, et un bon coup de serre bien placé lui permettrait de pénétrer le métal blindé qui composait le canon et qui s'avérait peut être un peu moins résistant que le blindage de la carcasse. Ce faisant elle arriverait peut être à découper ce canon où l'entailler suffisamment pour que le tir ne puisse se faire, privant ainsi le char de sa possibilité de tir sur l'un des plus beaux mecs de l'école. Elle remonterait ensuite dans les airs pour se dissimuler à nouveau.

Destiné à cracher des éclairs, le blindage s'avéra particulièrement résistant pour les puissantes serres de Mina, qui parvint cependant à le tordre légèrement, le rendant inutilisable, après un impressionnant effort qui la fatigua considérablement. Le cockpit du char s'ouvrit alors par le haut. L'homme qui pilotait tenait un revolver, et prenait la mutante ailée pour cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Sam 5 Juin 2010 - 17:11

Une nouvelle fois, Ken avait fait le boulot.
Derrière ce dandy plein de bons sentiments se cachait, Jeckel en était persuadé maintenant, une machine de guerre et de souffrance, sorte d'immortel Prométhée (excepté, au vu des dizaines de combattants gisant au sol, son intérêt pour le destin des hommes - il aurait même plutôt été du genre à leur piquer le feu à ces branleurs !), et dont il se sentait un peu, pour le coup, l'aigle suppliciant.
Jeckel dans l'impossibilité de répondre aux consignes d'Amarenna devant une telle efficacité se replia vers l'improvisation. La dernière en date n'avait pas été merveilleuse (loué soit le phasing...).
Celle-ci serait meilleur !

Souhaitant prendre la défense de Mina, il sortit de son couvert et se planta en plein milieu de la route dans une attitude de défi, il s'adressa alors au dernier survivant armé du raid, augmentant légèrement le volume de sa voix pour être clairement entendu.


"Yo, le tank ! A ta place, j'y réfléchirais à deux fois. Enfin j'dis ça, j'dis rien, c'est pas parce que tout tes potes sont par terre et que le machin qu't'aligne viens de tordre le canon de ton char à main nue que t'as pas tes chances, hein ?
Aller, rentre dans ta boite, tu passeras le bonjour des LateX à ton commandant ! La... heu... Ligue Anarchiste Terroriste... heu... pprrrt... EXtrêmement méchante. Viendez ma bande, cassos !"


Sur ces mots il se dirigea calmement vers le semi remorque pour prendre des nouvelles de son glorieux professeur et préparer l'extraction, réalisant alors piteusement qu'il n'avait aucune idée de la façon de procéder...

Le militaire fut surpris par l'ampleur de la voix de Jeckel, et relâcha son attention, ce qui permit à Mina de décoller en direction du camion. Visiblement, les arguments durent toucher, d'une certaine manière, puisqu'il se replia dans sa boîte de métal et fit demi-tour, espérant sans doute préserver au moins ce prototype. A l'arrière, les soldats en renfort s'agitaient, mais le sort qui avait touché leurs camarades les retenait de tenter une dernière attaque.

Sasha parla alors dans le communicateur. Sa voix était particulièrement froide.


- Venez dans le camion. Vite. Faut qu'on s'en aille avant qu'ils puissent organiser une poursuite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Mer 9 Juin 2010 - 12:24

Le moteur du camion démarra alors que les jeunes mutants se dépêchaient de le rejoindre. Ses phares se rallumèrent, la porte passager s'ouvrit, et un bras aida tout le monde à passer à travers la porte conducteur. Les LateX se retrouvèrent serrés à cinq dans l'habitacle, entre les deux sièges passagers et la cabine exiguë qui contenait trois couchettes. Sur l'une d'entre elles se trouvait Milan, les yeux fermés, dont l'abdomen était recouvert d'une tache de sang, bien plus pâle que d'habitude. Sa soeur avait ôté son communicateur et gardait les mains crispées sur le volant tandis que le poids-lourd démarrait, d'abord lentement, puis de plus en plus vite avec l'inertie. Au milieu de la cabine trônait le sac que les jeunes avaient du ramener depuis l'Institut.

Milan rouvrit les yeux.

- Vous avez réussi, les jeunes...bravo !


Sa voix était de plus en plus faible. Sasha le coupa violemment.

- Ferme là, budala, ferme-là. Las Vegas est à deux heures et demie, ferme-là jusqu'à l'hosto.

Un mince sourire se dessina sur les lèvres du blessé.

- Sasha, arr...arrête. Je suis...pompier. Je sais que...que c'est fini.


Il tourna légèrement la tête sur le côté. Sur le volant, les mains de Sasha étaient tellement serrées que l'une d'elles passa brièvement au travers du cercle de plastique, ce qui fit faire une légère embardée au semi-remorque.

- Je suis fier de vous, les jeunes...Vous étiez plus...doués que moi pour être des héros...on dirait. Sasha, dis à maman que...oh, sranje. Invente un truc. Tu as toujours été plus...douée que moi pour ça.


Sasha ne répondait pas, elle regardait droit devant elle, semblable à un robot avec les yeux rouges.

- C'était bref mais...ça m'a plu.


Il ferma les yeux, et sa tête bascula lentement sur le côté, tandis que Sasha commençait silencieusement à pleurer.


~~~~~~~~~~~~~~

Voici la fin du mode jeu (et de Milan...), j'espère qu'il vous aura plu ! Il reste cependant un tour de "vie" si vous désirez poster quelque chose, que je conclurai en parlant de votre rapatriement et de la fin du scénario.

J'ai été très satisfait de votre "engagement" sur la fin de ce scénario, même si je comprends qu'il ait été difficile à démarrer. Vous avez osé des choses, vous vous êtes comportés comme de vrais héros à tendance tête brûlée, c'était très agréable à diriger.

Je pourrais vous apporter un bémol collectif pour la succession de résolutions partielles qui ont précédé le tir sur Milan alors que je précisais à chaque fois que les soldats s'approchaient, mais vous vous douterez que cette fin était inscrite au programme, je serais donc particulièrement méchant de vous reprocher de m'avoir facilité la tâche Rolling Eyes

Au rayon des points :

Amarenna : 2 points, rien à dire, très bon mode jeu, une utilisation judicieuse de ton pouvoir pour le soutien, et une excellente assiduité.

Jeckel : 2 points, parfois un peu long pour poster, mais des actions originales (voire déroutantes ^^) et très intéressantes.

Ken : 2 points, des utilisations variées de tes capacités offensives, et un véritable rôle de leader, très bien.

Mina : 2 points, tu as joué le rôle que l'on attendait de toi, tu aurais peut-être pu "revenir en scène" un peu plus tôt, mais ta dernière action était excellente.

Rachel : 1 point, un peu en dedans, tu n'as absolument pas fait usage de l'immense éventail de possibilités que t'offre ton pouvoir, d'autant que tu avais les deux tours initiaux pour te "préparer" à l'utiliser (en écrivant des noms, etc...)


Dernière édition par Milan Ivanovic le Mer 9 Juin 2010 - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Mer 9 Juin 2010 - 16:05

Ils avaient réussi à prendre un des prototypes. Pour le reste... Comment pouvait-on parler de réussite quand on assiste à la mort de quelqu'un? Amy n'était pas proche de son professeur. Pourtant, assister à ses derniers instants était quelque chose d'intolérable. Et le plus dur n'était sans doute pas pour eux, les élèves, mais bien pour Sasha. La demi-soeur de Milan. Comme elle le pouvait, Amy se rapprocha de la conductrice, en silence et se contenta de poser une main sur l'épaule de la jeune femme. Une simple pression de soutien, et elle relâcha son étreinte. Sans nul doute Sasha aurait préféré être seule avec son frère. Pour le pleurer tranquillement. Etre loin de tout ça. Revenir en arrière pour le sauver. Pour empêcher tout ça d'arriver. Amy serra les dents et détourna la tête. Elle avait hâte de rentrer. Le prix à payer pour ça avait été trop lourd. Bien trop lourd. Prendre la parole après ça? Non. Ce n'était pas possible. Elle ne pouvait pas.

Finalement, elle reporta son regard sur ses équipiers. Qu'allait-il advenir d'eux, à présent? D'autres équipes, d'autres missions, d'autres dangers mortels, toujours plus de morts. Quand tout cela finirait-il donc?

[encore une fois, merci pour ce mode jeu Milan^^]
Revenir en haut Aller en bas
Ken O'Connell
JustiX
JustiX
avatar

Age : 31
Equipe : JustiX
Nom de code : Dynamo
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Jeu 10 Juin 2010 - 11:50

Ken avait la tête baissée.
Une main sur la plaie à son bras droit, il laissait s'écouler le sang de sa joue, se fichant complètement de l'éventuelle infection et cicatrice qui pourraient en découler. Il était bien au-delà de tout ça. Milan était mort, rien d'autre n'avait d'importance.

Leur professeur, leur mentor... il était mort. Ils n'avaient pas pu le sauver. Ils n'avaient pas pu remplir leur mission et revenir entiers, alors qu'il s'était juré après l'Oregon et même après Genosha que ça n'arriverait plus jamais. Ils... il avait échoué. Encore. Comme avec Juliette, comme avec Gabriel et Enzo.
Il n'avait pas été à la hauteur de son rôle, et l'équipe non plus. Tout n'était pas entièrement de sa faute, mais cette mission était un désastre. Il en revenait avec un professeur émérite en moins... et du sang sur les mains. Au propre et au figuré.

O'Connell ne savait pas quoi dire. Il était conscient qu'il devait parler, qu'il devait dire quelque chose... pour le groupe, l'équipe, Rachel - et Sasha. Mais il n'y arrivait pas. Que dire, après tout ? Quels mots utilisés ? "Je suis désolé" ne servirait à rien. "Je comprends" serait une insulte à la souffrance de la soeur de Milan même si oui, il comprenait. Il savait ce que ça faisait de perdre des collègues ; il savait ce que ça faisait, surtout, de perdre un membre de sa famille.

Evidemment, il ne put s'empêcher de penser à son père, à cet être qui avait disparu bien trop tôt. Il avait toujours voulu être à sa hauteur... il n'y parvenait toujours pas. Il s'était déjà comporté comme un héros, avait sauvé des vies... mais aujourd'hui ça n'avait pas fonctionné. Aujourd'hui, il avait été en dessous de tout, et deux personnes étaient mortes - par sa faute. Indirectement, certes, mais par sa faute quand même.

Fury poussa un long soupir. Il était fatigué, et pas seulement à cause des blessures et de la tension. Il avait besoin de repos et de reprendre confiance en lui. Rachel l'aiderait, ça irait mieux, mais... quelque chose s'était brisé en lui. Quelque chose qu'il avait toujours gardé, malgré Juliette, malgré Gabriel, malgré Enzo. Quelque chose qui le forçait à se dire que oui, l'aube venait toujours après la nuit.
C'était vrai, toujours. Mais il savait maintenant que la nuit pouvait être assez longue pour s'y perdre ; et si l'aube revenait toujours, il n'était pas certain qu'il puisse la revoir un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benthomas.over-blog.com/#
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Lun 14 Juin 2010 - 0:40

c'était la deuxieme fois que Mina subissait une perte disons proche. Même s'il s'agissait d'un professeur, la vie d'équipe était tellement particulière et nécessitait une telle cohésion qu'il était devenu à la fois un père et un copain proche, toujours prêt à tendre une oreille amicale en cas de besoin.

Ils avaient accompli leur mission certe mais celle ci avait un goût amer en bouche, comme si rien de tout cela n'avait été necessaire. Après tout rien ne pouvait justifier de perdre un être cher, ni un être humain tout court. On avait beau savoir que cela pouvait arriver, on y était pas préparé...

Demain serait un jour de deuil... Mina penserait à Milan et à son courage, mais aussi aux siens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Lun 14 Juin 2010 - 15:57

Le trajet jusqu'à Las Vegas fut sombre et morose, Sasha ne prononçant pas un seul mot. A trente minutes de la ville, elle appela un numéro que lui avait fourni Milan, qui lui donna une adresse de rendez-vous, un parking vide de la périphérie de la ville. elle s'y rendit, et gara le camion en travers. Quatre hommes l'attendaient, et demandèrent où était Milan lorsqu'elle descendit. Malgré l'obscurité seulement éclairée par quelques lampadaires, son visage leur fit changer de sujet, et tous devinrent un peu plus graves.

Elle leur désigna la porte arrière du semi-remorque, et les quatre hommes lui donnèrent en échange la clé d'une automobile garée non loin. Pendant que Sasha faisait signe aux élèves de son frère de la suivre jusqu'à l'auto - un petit monospace - les hommes sortirent des appareils photo de leurs sacs et ouvrirent la porte arrière du camion. Les prototypes allaient devenir publics.

Puis, Sasha appela une ambulance qui arriva rapidement sur les lieux. Après avoir, sans un mot, donné la clé de l'auto à Amarenna, elle intima aux élèves d'aller se cacher pendant qu'elle expliquait d'une voix froide que son frère, conducteur de poids-lourds, avait été victime d'une tentative de car-jacking. Elle monta avec le corps de Milan, et le véhicule de secours démarra, sirènes éteintes. Il n'y avait plus besoin de s'affoler.

Une fois arrivés à l'aéroport, les élèves purent découvrir, dans le sac "d'affaires" fourni par Cassandre, une enveloppe contenant exactement cinq billets, pas un de plus, leur permettant de retourner jusqu'à l'Institut, ainsi qu'un peu d'argent afin de remplacer les habits qui étaient restés dans la camionnette près du rocher. Leur vol partant à midi, ils durent attendre dans le hall durant plusieurs heures. Ils purent ainsi assister à la sortie des journaux locaux du matin. Plusieurs d'entre eux titraient sur ces étranges chars d'assaut développés en secret par l'armée pour lutter contre les mutants.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Jesus crie et la caravane passe
» Intervention en milieu scolaire
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» [RESOLU][HD2] carré au milieu de la video (TV SFR)
» Le Silmarillion et les autres oeuvres en Terre du milieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: