AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [EVENT]La forêt enneigée

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: [EVENT]La forêt enneigée   Sam 10 Juil 2010 - 19:10




Ici tout n'est que blancheur et calme. Les sons sont étouffés et les arbres recouverts de neige offre un petit havre de paix pour qui cherche à se mettre à l'abri des regards indiscrets.

Ce sujet peut-être dupliqué au besoin

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Sam 10 Juil 2010 - 21:58

Blanche étendue immaculée au silence apaisant, seulement troublé par le crissement des pas des quelques braves et vaillants téméraires ayant décidé de s’affranchir de la douce et rassurante quiétude des habitations humaines. Ces courageux, pourtant peuvent ne pas se croiser au cours de leur marche respective, même si, parfois, ils ne se frôlent en fin de compte que de quelques mètres hésitant. Mais qu’est-ce que cette distance infime, face à l’étendue neigeuse uniforme qui donne le sentiment désarmant de s’étendre jusqu’à un infini difficilement imaginable.. ?

Au milieu de cette immensité désertique et glacée, le moindre détail devient d’importance. Il attire le regard, fait appel à la curiosité des rares êtres osant apposer leur présence en ce territoire tout à la fois hostile mais tellement envoûtant. La moindre trace dans la perfection de la neige devient défaut, la moindre couleur se fait dérangeante… C’est ici, dans cette forêt étrangement figée dans le temps et l’espace, qu’une sombre et ténébreuse anomalie est apparut. En dépit de ses pas crissant mélodieusement dans la neige, elle se déplace dans un étonnant silence. Ses traces s’effacent aussitôt créée, remplacée par une large traînée plus ou moins uniforme que sa large cape traînant au sol semble s’amuser à dessiner de ses plis et replis. Cette anomalie, à l’apparence étrangement dissimulée par une large capuche tombante, paraît s’avancer sans but réel. Elle marche et puis… S’arrête… Elle tourne légèrement son mystérieux regard à droite, puis à gauche… Elle soupire… Un souffle timide s’échappe alors de ce qui semble être ses lèvres, en un filet soyeux et tiède qui s’évanouit dans l’atmosphère glacée, aussi rapidement qu’il a surgit des ténèbres auréolée de tissus soyeux.

Des questions se posent alors… Que fait cette ténébreuse anomalie au cœur de cette blancheur sans défaut, osant ainsi souiller de sa présence la perfection des lieux.. ? Quels sombres desseins habitent cette créature sans visage, qui se déplace tel un fantôme errant sans but.. ? Est-elle humaine, ou bien serait-elle plutôt la manifestation d’un quelconque esprit malfaisant en quête d’une éventuelle victime à engloutir dans sa noirceur sans fin, offrant ainsi à ce monde une énième disparition inexplicable.. ? Est-ce une créature encore inconnue de l’humanité, dont la seule existence est attestée par une légende aussi ancienne que la civilisation de ce pays lui-même.. ? Est-ce… Un démon, égarée dans le monde des mortels.. ?

Des mains surgissent de ce qui apparaît être son corps. Elles ont l’apparence de celles des humains, mais sont revêtues des même ténèbres soyeuses que le reste de sa mystérieuse personne. Cette entité les relèvent, les rapprochent de ce vide béant et obscur, qui semble lui faire office de visage et à nouveau une fin et vaporeux filet de souffle s’en échappe en direction de ces mains désormais jointes. Est-ce le signe que l’anomalie va finalement fondre sur une proie en approche et au destin irrémédiablement malheureux, ou bien est-ce tout simplement l’acte d’une pauvre créature à la recherche d’un peu de chaleur réconfortante.. ?

Tant d’interrogations et, en définitif, si peu de réponses… Seule, une âme égarée elle aussi dans ce monde de glace et de végétaux endormis, pourrait apporter un début de révélation susceptible d’éclairer les esprits curieux. Mais osera-t-elle affronter une réalité, sans même avoir la certitude qu’elle pourra la faire partager aux siens.. ? Osera-t-elle faire face à cette anomalie ténébreuse, ou bien la prudence l’emportera-t-elle sur l’esprit de découverte propre à tout mortel en ce monde empli d’innombrables mystère encore dissimulés.. ?

Pendant ce temps, l’anomalie semble avoir renoncé… Ses probables mains se sont retirés afin de retrouver leur ténèbres de tissus, tandis que son obscur faciès a cessé d’émettre ses volutes éphémères qui se sont rapidement évanoui dans l’air glacée de la forêt silencieuse. L’anomalie semble s’ébrouer quelque peu et puis… Elle repart, tout simplement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther Kofman
Ethnopsychologue [LeX]
Ethnopsychologue [LeX]
avatar

Age : 39
Equipe : LeX
Nom de code : Aleph
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Dim 11 Juil 2010 - 18:26

Devant le chalet Arrow

Courant comme une dératée, Esther se sentait revivre. Les entraînements militaires lui avaient, paradoxalement, manquée. Ne plus réfléchir, suivre les ordres, mettre un pas devant l'autre et fermer sa gueule.

D'autant plus qu'elle ne courrait pas pour aller sauver quelqu'un, elle ne fonçait pas parce que le Shoggoth la poursuivait ou parce que Cornelius van Damme lui avait parasité l'esprit.

Et puis... Elle était vivante. Et devant elle s'offrait un beau paysage. Beau paysage que ne verrait plus jamais Cornelius van Damme ni Holland Manners. Beau paysage qui contrastait très nettement avec les barreaux de la cellule pourrie où moisiraient pour l'éternité et un jour Max Renn ou John Cromwell.

La guerre était terminée. Elle avait triomphé de tous ses ennemis. Les uns grillaient en enfer, les autres seraient condamnés à l'issue d'un procès humiliant. Tout était bien qui finissait bien.

Et en même temps, Aleph était vide, terriblement vide... Comme le Shériff qui avait nettoyé sa ville des brigands. Allait-elle rendre son étoile à défaut de son dernier souffle ?

Et zut ! Elle cogitait encore ! Comme pour se mortifier, elle se jeta au sol et entreprit de ramper dans la neige, à la façon d'un commando perdu dans le Grand Nord...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Dim 11 Juil 2010 - 21:25

L’anomalie ténébreuse poursuivit son chemin solitaire et erratique, bravant avec détermination une nature des plus acharnée à lui faire subir son joug glacé. Seule, une froide et mordante rafale de vent stoppait parfois son avancée. Elle demeurait alors entièrement immobile, semblant faire front de son corps aux formes indistinctes qui se fondaient en une masse sombre aussi dérangeante sur le paysage à la pureté virginale, qu’un ours polaire pouvait l’être en pleine étendue désertique du Sahara. D’autres auraient déjà renoncer à lutter afin de retrouver une sécurité et un bien-être des plus assurée dans le confort de son habitat naturel, mais pas elle, pas l’anomalie…

Pour se donner un courage parfois bien chancelant, celle-ci pensait alors à ce petit être issu d’un royaume éloignée de celui ou elle avait vu le jour. Un royaume de froideur, de neige et de glace, bien loin du soleil qui avait éclairé ses jours autrefois heureux et serein, vide de toutes difficultés. Lui, serait assurément dans son élément dans cette nature sans pitié pour les plus faibles. Elle se demandait aussi, de manière fugace il est vrai, ce qu’il pouvait bien faire en ce moment. Avait-il opté pour un retour aux sources en dépit du temps écoulés depuis qu’il avait quitté son minuscule royaume, ou bien avait-il suffisamment été contaminé par ce monde ou il vivait désormais.. ?

Pour sa part, l’anomalie avait choisi de se confronter à ce monde inconnu, bien que proche de certains de ceux qu’elle avait pu autrefois parcourir. Ici pourtant, l’atmosphère elle-même paraissait vous traverser afin de vous geler au plus profond de votre être. Elle recelait un froid cruel, presque assassin pour qui n’y prenait pas garde… De mémoire d’anomalie elle n’avait encore jamais connue une telle morsure avide. Pourtant, la ténébreuse entité ne renonçait pas, elle s’y refusait. En dépit des apparences ce n’était pas le simple hasard qui avait guidé son être loin de la civilisation qui l’environnait habituellement. Elle avait un but, une envie que, en fin de compte, elle était sans doute l’unique à en comprendre l’essence même.

Alors, l’anomalie poursuivit son chemin sur cette étendue immobile, continuant de laisser sa large trace unifiée souiller la beauté de cette nature figée. Pourtant, à qui oserait lui tourner brièvement le dos sans la crainte de se voir par la suite sauvagement assailli, il serait alors aisée de constater que quelque mètres plus loin, cette même nature reprenait, doucement mais sûrement, ses droits en recouvrant ces traces mystérieuses de la multitude de ses infinis flocons neigeux tombant en un silence apaisant. Mais à peine l’anomalie ténébreuse avait-elle de nouveau parcouru quelques dizaines de mètres, que son simulacre de visage béant fut attiré par une étrange traînée qui creusait un profond sillon dans la neige en la meurtrissant encore un peu plus.

Quelle créature pouvait bien être à l’origine de cette découverte.. ? Etait-ce une autre anomalie.. ? L’entité ténébreuse marqua un temps d’arrêt, avant de finalement décider de se rapprocher des traces de cet être à l’empreinte encore inconnue. Vue de plus près, il semblait que ce fut une créature ne possédant pas de membres susceptible de lui permettre de se déplacer. Pour en témoigner, il suffit à l’anomalie vêtue de sombre d’observer en détails les traces successives du déplacement de cette être. Le sillon se constituait d’une répétition de frottement sur le sol, s’alternant en paires de deux mouvements plus ou moins parallèle. Au vu de la largeur et de la profondeur de ce sillon, il devait certainement s’agir de quelque chose de massif et pesant. L’anomalie frissonna, tout au moins en donna t-elle le sentiment, après ces quelques constations… Peut-être, une autre anomalie… Peut-être, une nouvelle espèce encore ignorée du monde… La nature recelait encore tellement de secret mystérieux après tout…

Curieuse d’en découvrir un peu plus sur sa découverte, la ténébreuse entité décida de suivre cette trace afin de retrouver son étrange propriétaire. Mais elle se devait de faire preuve de prudence, elle ne savait pas si cette créature serait amicale à son encontre. Heureusement, l’anomalie avait un moyen sur et surprenant pour suivre cette trace sans courir le moindre risque. Elle reprit tout simplement son chemin, suivant la traînée toute récente et au bout de quelques centimètres seulement l’entité ténébreuse s’affaissa sur elle-même en devenant instantanément un ensemble de volutes pourprées qui ne mirent que quelques courtes secondes à se rassembler en une masse brumeuse survolant le chemin emprunté par cette étrange créature. Outre le fait que son déplacement s’en trouvait désormais grandement facilité, l’entité ténébreuse appréciait aussi cette autre forme de soi-même pour l’insensibilité à la morsure du froid qu’elle lui procurait.

Cette brume douée d’intelligence consciente suivit le large sillon creusé dans le sol neigeux sur plusieurs dizaines de mètres et c’est alors qu’elle aperçu enfin l’intriguant propriétaire de ce dernier. Sa surprise fut grande en découvrant son identité, à la hauteur de son interrogation concernant son activité précise qui lui demeurait profondément des plus abscons. Ne subissant aucune contrainte physique véritable, l’anomalie devenue brume se rapprocha peu à peu de la chose rampante sur le sol et une fois à sa hauteur, elle décida de lui tourner autour en décrivant un mouvement circulaire durant deux ou trois tours. Puis, l’anomalie brumeuse s’éloigna de un ou deux mètres en avant, avant de stopper sa course et de retrouver sa ténébreuse apparence dans un tourbillon de volutes pourpres virant imperceptiblement au sombre. Ayant retrouvé son apparence initiale, l’anomalie libéra à nouveau ce qui semblait être des mains de son corps indistinct et les porta au ténébreux vide béant qui lui faisait office de visage. Elle les y enfonça sans un cris, sans la moindre douleur et, dans un mouvement lent et gracieux, l’entité repoussa le sombre vide béant en arrière afin d’offrir au vent glacé le visage de la gothique romantique qui poussa alors un soupir silencieux, dont seul le fin filet d’air tiède exhalé témoigna. La jeune femme abaissa ensuite ses mains en les laissant retourner sous la relative protection de sa large cape et elle fixa son regard de glace translucide sur Esther en levant légèrement un sourcil songeur :

‘’Est-ce que vous pouvez me dire ce que vous faites précisément, professeur Kofman.. ?’’

L’interrogea-t-elle alors, un frisson glacé dans la voix.

‘’Vous vous roulez dans la neige pour le plaisir, ou bien vous cherchez quelque chose que vous auriez perdu par hasard.. ?’’

Ajouta encore la gothique romantique, visiblement perplexe devant ce comportement des plus incompréhensible de la part de ce professeur habituellement si sérieux. Dans un sens, Juliette jugeait que le second cas de figure serait sans doute préférable… Car s’il s’avérait que c’était le premier qui était réel, alors elle craindrait très fortement pour la santé mentale de son nouveau professeur référent, assurément. Il existait aussi la possibilité d’un soudain retour en enfance, mais il fallait rester quelque peu réaliste… Il s’agissait du professeur Kofman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther Kofman
Ethnopsychologue [LeX]
Ethnopsychologue [LeX]
avatar

Age : 39
Equipe : LeX
Nom de code : Aleph
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mar 13 Juil 2010 - 1:08

Aleph tressaillit au moment où elle entendit la voix familière et agaçante de la gothique. Juliette. L'une de ses nouvelles élèves. Au moment même où elle était en train de réaliser un exercice un peu ubuesque qui pouvait tout à fait prêter à confusion.

Elle se redressa rapidement et avec des gestes rapides des mains tenta d'enlever toute trace de neige sur ses cuisses nues.

"Bonjour Juliette. Je n'avais pas remarqué votre présence ici" lança-t-elle d'un ton neutre.

Puis elle fit face à la gothique. Et l'observa rapidement. Après tout si elle avait rejoint son équipe c'était pour une raison. Esther se remémora brièvement l'infiltration réussie au cabinet Lange & Manners et sourit. Juliette était peut être agaçante mais c'était un élément précieux. Et puis... C'était elle qui était la chef, d'abord !

Posant ses mains sur ses hanches, l'israélienne sourit d'une manière qui se voulait naturelle. Et entreprit de répondre à la gothique :

"Ni l'un ni l'autre. Il est question ici d'entraînement physique. Et la neige est un bon terrain pour ramper. Je dois m'entretenir au mieux pour faire face à une éventuelle défaillance de mes pouvoirs. Amarenna vous a peut être raconté le jour où j'ai été capturée avec le reste des LeX par Cornelius van Damme. J'avais perdu mes pouvoirs ce jour là et..."

... sans Ivy, elle serait peut être encore en train de batifoler joyeusement dans la belle réalité virtuelle que lui avait concocté Protagoras. Ou pas. L'histoire ne le dirait jamais.

"... j'ai du apprendre à me débrouiller sans. Faites-vous du sport, Juliette ? Peut-être est ce la raison de votre présence en ces lieux ? A moins que vous ne recherchiez un peu de solitude, ce en quoi je peux tout à fait vous comprendre"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mar 13 Juil 2010 - 13:31

‘’C’est tout à fait normal professeur Kofman, je suis la discrétion même.’’

Lança la gothique romantique dans un sourire de satisfaction, après que Esther lui est avoué ne pas l’avoir remarqué. Sans être empreint de la moindre once de vanité, ce propos avait cependant été prononcé avec un sérieux des plus désarmant. Juliette le pensait, sans l’ombre d’un doute et elle en témoignait chaque jour qui passait en totale contradiction avec l’impact que son apparence provoquait généralement. C’était en quelque sorte, le mystère Juliette.

Fixant en silence la mutante mature qui se relevait tout en essayant de se débarrasser de la neige qui s’était accrochée à elle suite à son étrange exercice, la jeune femme s’interrogea intérieurement sur le pouvoir du professeur… Ne ressentir ni le froid, ni le chaud… Cela devait être d’un pratique selon elle… Mais dans le même temps, Juliette se disait que c’était aussi très triste et elle en conçu une réelle peine pour Esther… Elle qui appréciait la caresse du vent sur son visage ou bien encore la délicieuse caresse d’un brise d’été tiède et matinale, elle souffrirait de ne plus pouvoir ressentir ces délicats frissons qui lui rappelait combien sa vie était bien réelle

Les mains sur les hanches, Esther paraissait vouloir reprendre une certaine contenance devant son élève. Ce qui en soit était tout à fait naturel, car la gothique romantique non plus n’aurait pas aimé passer pour une folle, prise sur le vif à ramper dans la neige en pleine forêt comme une baleine échouée sur la plage. Elle prétexta, dans une assurance certaine, Un entraînement, ce à quoi la gothique romantique répondit par un ‘’Haaa…’’ Légèrement dubitatif. Lorsque Esther évoqua Amarenna et la capture des LeX dans ce monde virtuel aussi étrange que réaliste, Juliette hocha délicatement la tête de haut en bas et lui répondit de sa voix au doux accent mâtiné d’une infime pointe d’Italie :

‘’Oui, en effet, Amy m’en a brièvement parlé… Ils vous avait fait croire que notre réalité n’était qu’une expérience, ou quelque chose dans le genre, n’est-ce pas.. ? Cela a du être assez déroutant, il est vrai, surtout si vous n’aviez plus la possibilité d’accéder à vos pouvoirs…’’

Ce que la gothique romantique n’ajouta cependant nullement afin de ne pas vexer l’israélienne, c’était que elle, oui, elle, ne se serait pas laissé avoir par ce genre de chose. Si, si, vraiment… Elle en était des plus persuadée, elle avait suffisamment conscience de son être profond, pour ne pas douter de sa nature véritable. Juliette n’endossait pas une tenue de gothique romantique, elle en était une depuis… Aussi longtemps que son esprit lui permettait de s’en souvenir à vrai dire.

‘’Vous avez raison cependant, il ne faut pas compter sur nos pouvoirs pour nous tirer d’affaire à chaque fois que nous sommes en difficulté car nos pouvoirs sont une part de nous-même, mais ils ne sont pas nous et nous ne sommes pas eux. Je pense que à trop nous reposer sur l’utilisation de ces derniers, nous courrons vers notre perte.’’


Poursuivit ensuite la gothique romantique, bien que son pouvoir n’étant pas d’une nature des plus offensive, il lui était sans doute plus aisé de penser de la sorte. Mais Esther et elle étaient aussi des femmes et par-là même elles possédaient bien d’autres atouts tout aussi naturel… Enfin, surtout elle, parce que si la mutante mature avait un sérieux potentiel en la matière, il fallait assurément dégrossir un peu le tout afin d’en extraire le substrat nécessaire à l’utilisation de ce genre d’atout. La question restait de savoir si le professeur Kofman était prête à ce genre de… Travaux.

Puis, ce fut le tour de Juliette de se voir interroger sur les raisons de sa présence ici, dans cette forêt magnifiée par son absence apparente de vie, sur ses activités en dehors des cours… Un doute certain naquit alors dans l’esprit de la gothique romantique… Depuis quand, le professeur Kofman s’intéressait ainsi à elle.. ? C’était assez étrange, pour ne pas dire louche selon la jeune femme, qui se résolu toutefois de bonne grâce à lui répondre… Après tout, sa vie n’était pas un secret, tout au moins dans sa grande majorité… La question sur son activité physique arracha un large sourire à Juliette, qui appréciait cependant que quelqu’un s’intéresse à cette activité qu’elle avait pratiqué durant tant de temps. Peu de gens le savait d’ailleurs, comme énormément de choses dans son existence. Même ses séances d’entraînements solitaire, peu d’élèves en étaient au courant.

Sombre et très mystérieuse gothique romantique…

‘’Oui, je fais du sport professeur Kofman…’’

Commença alors à dire la gothique romantique, en faisant un pas en avant afin de se rapprocher de Esther avant de poursuivre.

‘’En fait, pour être tout à fait honnête avec vous j’ai pratiqué le gymnastique durant plus d’une douzaine d’années, jusqu’à ce que mon entrée à l’université m’oblige à restreindre mes activités extra scolaires. L’art est un domaine des plus prenant, vous savez… Mais j’étais assez douée et d’ailleurs j’ai même participé à des championnats régionaux Vers la fin, j’ai même eu la chance de participer au championnat national, un an avant de rejoindre Turin pour le début de mes études. Mais comme je viens de vous le dire j’ai du cesser par manque de disponibilité. Cependant, depuis que je suis arrivée à l’institut j’ai reprit une certaine activité grâce à la proximité de nos équipements et, chaque semaine, je fais en sorte de pratiquer barre fixe, parallèles, cheval d’arçon, anneaux et sol, pendant au moins trois ou quatre heures, en fonction de mes disponibilités. Mais le plus souvent je fais cela tard dans la soirée, ce qui explique sans doute le fait que peu de gens sont au courant. Je continue de m’entretenir, car je ne veux pas perdre le bénéfice de toutes ces longues années d’entraînements.’’

Le sourire de Juliette se fit alors plus malicieux, puis elle ajouta :

‘’Vous savez, contrairement à ce que pense la plupart des gens je ne suis pas une petite chose fragile, j’ai des muscles puissants. Bien entendu, je ne n’ai aucune technique dans un quelconque sport de combat comme vous professeur, mais mon agilité et ma souplesse surpasse sans l’ombre d’un doute les vôtres et je suppose que je pourrais certainement vous mettre au tapis en privilégiant l’endurance par rapport à la force.’’

Avança sans la moindre honte la gothique romantique, face à l’ancienne militaire israélienne rompu au combat. Elle y croyait, sincèrement… Car on en faisait tout un éloge, mais fondamentalement la force et la violence c’était en réalité quelques chose de très surfait, assurément. Voyant dans cette discussion un moyen d’améliorer leurs relation plus polie que réellement cordiale, Juliette se dit alors qu’il serait peut-être bienvenue de faire un pas de sa propre initiative envers Esther. Si cela devait conduire à un échec, au moins ne pourrait-on pas lui faire le reproche de ne pas avoir essayer. Dans une voix timide et légèrement empreinte d’une hésitation, la gothique romantique osa alors demander à Esther :

‘’Professeur Kofman… Peut-être que… Peut-être que vous pourriez prendre un peu de vôtre temps, afin de m’enseigner quelques-unes de ces techniques… Je pense que cela complèterait de forte utile manières mes propres habilités physique et me rendrait ainsi encore un peu plus apte à agir en cas de complication au cours des missions… Pour ce qui est de ma présence dans cette forêt…’’

Ajouta la gothique romantique sans attendre la moindre réponse de Esther, peu désireuse de se voir offrir un refus alors qu’elle avait dû se faire quelque peu souffrance pour faire ce premier pas envers l’israélienne…

‘’Je ne fais que me promener, tout simplement. J’avoue que rester au chalet avec les autres ne me tente pas vraiment en ce moment et je n’ai pas la tête à jouer comme le font certains. De plus, cela me permet de réfléchir à certaines choses qui me trotte dans le tête depuis… Hum… Très longtemps en réalité, mais j’avoue que les évènements de halloween m’ont fait m’interroger encore un peu plus… Sur ce que nous sommes, ce que nous devons devenir… Sur l’influence que nos pouvoirs ont sur nous… Sur la manière dont nous allons peut-être devoir nous organiser , dans un avenir plus ou moins proche… Mais je suppose que je vous ennuie avec toutes mes interrogations philosophique professeur Kofman, n’est-ce pas.. ?’’

Sous-entendu inconsciemment prononcé, vous n’êtes pas assez développée intellectuellement pour comprendre ce qui m’occupe actuellement. Ce n’était certes pas la pensée de la gothique romantique, bien qu’elle doutait fortement que Esther soit profondément plongé dans ce genre de considération abstraite, mais un esprit mal placé aurait sans nul doute pu interpréter de la sorte la finalité de la phrase de la gothique romantique qui ponctua cette dernière par l’un de ses célèbres soupir las. Son regard de glace se porta alors sur la personne de l’israélienne et Juliette frissonna rien qu’à voir la mutante aussi peu vêtue par ce froid mordant.

Elle avait vraiment de la chance en fin de compte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Chayton
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 28
Equipe : X-RAYS
Nom de code : Mastermind
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Jeu 15 Juil 2010 - 1:24

Saut temporelle

Des vacances, c’était bizarre cela faisait que quelques mois qu’Alex avait rejoint l’institut et le simple fait d’avoir des vacances était une bénédiction, l’endroit était propice à ce vidé la tête.

Pas d’âmes qui vivent avant plusieurs kilomètres et pouvoir fuir les autres élèves ainsi que leurs pensés pour simplement écouté le silence phonique sans oublié spirituel était un délice.

Le seul hic au tableau le manque cruel d’une piscine pour nagé, depuis quelques temps Alex reprenait presque une activité physique régulière, alors pour palier ce manque aqueux, Alex c’était mis à la course.

D’ailleurs il se rappela un instant qu’il c’était tapé une course d’endurance le jour ou il avait combattue le Parangon, c’était presque à ce demandé si un autre allait pas arriver.

Alors qu’il courrait en pantalon de sport, avec un pull moulant pour le protéger du froid mordant de la neige (oui ce n’était pas Esther il ce balade pas en short…) le temps ayant jouer sur la pousse de ses cheveux caché par un bonnet, Alex arriva au niveau des deux femmes qui était en train de discuté.

« Si vous prenez sur votre temps de vacances pour apprendre des bases de combat je me joint a vous! »

D’ailleurs le sujet était intéressent, le jeune mutant approcha donc, soufflant légèrement et saluant les deux personnes poliment de la tête.

« Professeur! Juliette! Navrez de vous interrompre faite comme si je n‘étais pas la!»

Il enleva machinalement son bonnet comme aurai fait un homme enlevant poliment son chapeau, l’habile observateur aurai pu remarquer le fin sourire en coin de lèvres qu’il eu un instant au lèvres quand la gothique parla de ce vidé la tête loin des autres.

Comme quoi la vie des mutants était vraiment difficile, même pour les profs visiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Jeu 15 Juil 2010 - 12:56

-=Saut Temporel=-

Mina avait décidé de sortir très tôt ce matin, elle n'en pouvait plus d'attendre, pendant le trajet. Quand elle avait vu les immenses étendues enneigées qui allaient s'offrir à elle, un grand sourire et une joie immense l'avait envahie. Le paysage vallonné était magnifique, les forêt de conifères enjôlaient une neige blanche et immaculée, et de temps en temps quelques chalets émettaient une fumée blanche qui décrivait des volutes agréables.

Mina n'avait donc pas perdu de temps, elle avait filé fendre les airs dès qu'elle en avait eu l'occasion. L'air frais sur son corps, la sensation de coton qu'elle éprouvait à poser les pieds dans la neige, Cela était un pur instant de bonheur.

Elle avait l'impression de revivre. Bien sur ce n'était pas ses chères Carpathes, mais elle pouvait faire comme si sans aucun problemes.

Elle prit donc son envol dans l'immensité bleuté, navigant entre les arbres et les monts enneigés. Elle fit tout de même attention à la fréquentation de ces bois, des fois qu'elle croise un groupe de chasseurs bélliqueux qui prendraient peur en la voyant ou la confondraient avec un condor ou une becasse.

L'air frais lui redonnait de la force et de la puissance, telle, qu'elle s'amusait à faire des exercices de voltiges entre les arbres et les décors érôdés de la chaine montagneuse. Elle stoppa son périple pour se restaurer des restes d'un oiseau qu'elle avait aperçu depuis les cieux.

Repue, elle remarqua son professeur, Juliette et Alexander qui étaient près du chalet. Elle piqua dans leur direction et freina à la dernière minute pour soulever un peu de neige (bon c'était fait exprès mais pas méchament bien sur!!).


"Bonjour professeur vous allez bien? Bonjour Alexander!..."

Puis elle prit la main droite de la gothique romantique pour y apposer un baiser doux.

"Ma chère amie comment vas tu?"

Ensuite elle s'étira brièvement.


"pour ma part je revis!! C'est le pied total!! Vous êtes en train de faire quoi de beau dans les parages?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther Kofman
Ethnopsychologue [LeX]
Ethnopsychologue [LeX]
avatar

Age : 39
Equipe : LeX
Nom de code : Aleph
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Ven 16 Juil 2010 - 2:31

Écoutant attentivement les longues explications de Juliette, Esther opinait du chef de temps à autre, méditant ses éléments de réponse à venir.

Puis, à peine était venue son tour de reprendre la parole que déjà deux élèves venaient de faire leur arrivée. L'impatient Alexander qui avait du saisir la fin des paroles de la gothique et la peu discrète Mina.

L'israélienne ne moufta pas quand elle fut aspergée de neige. Ce n'était pas froid. Ce n'était pas chaud. C'était juste indifférent. Comme la fois où Ivy lui avait balancé au visage une quelconque pièce vestimentaire.

Demeurant sur place et ne prenant pas la peine de se débarrasser de ce manteau neigeux improvisé, comme si elle était étrangère à son propre corps, Esther gratifia les deux élèves d'un sourire.

"Bonjour Mina, bonjour Alexander. Je vais bien et... Vous ne nous dérangez pas. Nous ne faisions que papoter"

Au fond c'était vrai. Aleph n'avait rien à dire qui nécessite une quelconque confidentialité (sinon elle aurait invité Juliette dans un endroit plus intime) et ses tribulations avec la secte Nemo n'avaient rien de secrètes. Même si elle ne conservait pas un très bon souvenir de son séjour dans la résidence secondaire de Cornelius van Damme, Esther ne voyait aucune raison de ne pas en parler. Au contraire. Les enseignements contenus dans cette sinistre expérience pouvaient être profitables à toutes et à tous.

"Amarenna vous a correctement informé de la situation, Juliette. Nous avons été manipulés pour croire que notre réalité n'était que virtuelle. Je vous passe les détails mais Nemo nous avait assigné une nouvelle existence qui pour ma part était plaisante. Je n'avais plus de pouvoirs mais j'avais un fiancé, Amarenna était ma sœur et Laura ma fille..."

Esther détourna l'espace d'un instant le regard, juste le temps qu'il fallait pour qu'elle s'allume une cigarette.

"La secte Nemo a toujours eu un temps d'avance sur nous : ils ont la technologie, les drogues et ils ont su percer toutes nos faiblesses. L'entraînement peut permettre de compenser partiellement cela tout comme l'exercice physique. Mais des fois... Des fois, cela ne suffit pas"

Comprenant qu'elle devenait sinistre, l'israélienne tenta d'adoucir son discours :

"Quoi qu'il en soit, Cornelius van Damme et Holland Manners sont morts. John Cromwell attend d'être jugé. Nous avons fermé la Colonie Pénitentiaire et mis hors d'état de nuire Lange & Manners. Et ça, c'est grâce au travail d'équipe des LeX. J'espère que nous pourrons prendre cette année une retraite bien méritée..."

Néanmoins, il y avait dans le monde suffisamment de choses troublantes et terrifiantes pour considérer le jour de sa retraite comme bien lointain. En attendant, elle devait mettre tout le reste de sa vie en suspens.

"Si vous faites référence au duo étrange que vous avez rencontré au supermarché, c'est effectivement inquiétant. Manipuler une foule juste pour créer une fausse émeute anti-mutante, ce n'est pas un signe de santé mentale. Toutefois, le discours que vous a tenu l'acolyte de ce Stinky témoigne d'une certaine assurance confinant à la mégalomanie. A partir du moment où nous voyons nos pouvoirs non pas comme quelque chose de neutre mais comme un don, les problèmes peuvent commencer..."

Esther alla s'asseoir contre un arbre et exposa sa vision des choses :

"En faisant cela nous nous positionnons au dessus des autres. Nous nous considérons en tant que berger gardant un troupeau. Cela peut avoir une conséquence positive si notre moralité est sans faille : ainsi l'on peut se considérer comme titulaires de devoirs supplémentaires vis à vis de l'humanité du fait de notre différence et mettre nos capacités au service des autres"

Elle avala une bouffée de fumée qu'elle recracha par les naseaux. Comme pour marquer une pause.

"On peut également penser que cela nous confère des privilèges supplémentaires. Comme celui qui permet de s'affranchir de la morale commune ou des lois humaines. La tentation totalitaire est souvent proche : après tout, si j'utilise mon pouvoir dans le but de servir ce que je pense être bon, à quoi bon solliciter l'avis de ceux que je considère comme étant mes administrés ?"

C'était l'apanage des fanatiques de tout poil. L'Institut se devait de toujours s'ériger en rempart contre ce genre de dérives.

"Je rêve d'un monde où les mutants auraient pour seul devoir de ne pas nuire à autrui. Pas d'un monde dans lequel nos frères et sœurs entendent tout contrôler. Et j'ai malheureusement l'impression que votre duo d'énergumènes, Juliette, n'a pas la même vision des choses..."

Son regard partit dans le vague un court instant. Il fallait qu'elle se secoue. Et qu'elle enchaîne.

"Votre parcours sportif est impressionnant, Juliette. Il est important de conserver la forme et je ne vois aucun inconvénient à vous apprendre deux, trois trucs. Tout comme à vous Alexander ou à quiconque veut s'entraîner avec nous. Savoir se battre est important. En revanche, dans un combat au corps à corps, Juliette, même si vos capacités sont certaines je pense que je suis encore capable de vous tuer en quelques secondes... Et pour l'endurance, n'oubliez pas que j'ai déjà été torturée"

Elle sourit largement et maladroitement comme pour s'excuser d'avoir envisagé une telle hypothèse.

"Je n'ai pas été entraînée aux combats à la loyale. L'armée ne forme pas à ce genre de choses. Mais j'ai bien peur d'être à peu près nulle en danse, gymnastique ou tout autre sport demandant une certaine finesse..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Ven 16 Juil 2010 - 12:36

Le sport c’est la santé, disait le vieux dicton… Bien que en l’occurrence, la gothique romantique ne voyait pas vraiment ce qu’il pouvait y avoir de bon à courir dans ce froid en haletant comme un animal à bout de souffle. Pour Esther il était aisé de comprendre pourquoi du comment, puisqu’elle ne ressentait pas ce froid. Mais pour ce qui était de Alexander qui venait de les rejoindre, le mystère demeurait complet, assurément. Ce dernier s’invita brièvement dans la conversation de la jeune femme et du professeur, tandis que Juliette lui offrit un sourire.

‘’Bonjour Alexander.’’

N’eu-t-elle que le temps de lui dire, avant que le jeune mutant ne les invites à l’ignorer… Ma foi, si c’était vraiment ce qu’il souhaitait… La gothique romantique se ferait un réel plaisir de satisfaire à la demande du jeune homme, aussi étrange soit-elle. Quelques instants plus tard, une bourrasque frappa de plein fouet les trois mutants, qui se virent alors éclaboussé de neige soulevé dans un tourbillon aérien aussi soudain que violent. Dans un acte de protection instinctive, la gothique romantique détourna brièvement son visage sur le côté et se recroquevilla légèrement sous sa large cape qui lui assurait un bouclier des plus efficace contre les caprices de la nature. Lorsque la bourrasque cessa et que son regard revint à nouveau sur Esther et Alexansder, Juliette vit alors Mina descendre du ciel en une image toujours aussi étonnante en dépit du temps passé depuis l’arrivée de la jeune mutante à l’institut. Elle salua les deux autres mutants d’une manière des plus familière comme il seyait à des gens qui se connaissaient et vivaient ensemble depuis un temps certain, Mais lorsque vint le tour de la gothique romantique qui ébrouait son sombre manteau d’une main afin d’en faire disparaître la neige que la bourrasque provoqué par la harpie avait entaché de sa blancheur, Mina devint empreinte d’une attitude nettement plus respectueuse à son égard. Elle lui prit délicatement la main et lui fit un charmant, bien que encore très maladroit baise main, en s’adressant à elle d’une manière policé. Juliette sourit et lui répondit sur le même ton en la gratifiant d’une brève inclinaison de la tête :

‘’Je vais très bien très chère, je te remercie de t’en inquiéter… Et toi, passes-tu une bonne journée.. ? Je suppose que ces grand espaces vierges doivent être une véritable paradis pour toi, n’est-ce pas.. ?’’

Malheureusement pour Mina, voler en ville n’était pas vraiment quelque chose qui rassurait les gens. Cela leur rappelait que non loin d’eux vivaient un institut rempli de mutants en tous genre, ce qui n’était pas, non plus, pour rassurer les esprits les plus chagrin. C’est pourquoi, Juliette pensait que la jeune mutante devait très certainement être des plus heureuse dans cet endroit. Ce fut Esther qui répondit à sa seconde interrogation, lui précisant qu’elle et Alexander ne les dérangeait pas le moins du monde, une réponse que la gothique romantique appuya d’un geste nonchalant de la tête en une attitude positive.

Le professeur Kofman entreprit ensuite de répondre à la gothique romantique, venant étayer le propos tenus par cette dernière à propos de cet étrange monde virtuel dans lequel elle et les LeX avaient été emprisonné. Les précisions qu’elle lui apporta furent assez surprenante… Une fiancé, une sœur, une fille… Etrangement, Juliette avait du mal à imaginer Esther avec un homme autrement que dans un quelconque rapport de force… Quand à une fille… Faisant rapidement un décompte, Juliette réalisa que si Laura avait été la sienne, alors cela signifierait que le professeur Kofman aurait dû la mettre au monde alors qu’elle n’avait pas plus de… Hum… Seize ans.. ? Dix-sept.. ? Dans un sourie amusé, la gothique romantique se dit alors que dans cette autre vie Esther devait sûrement être une sacré dévergondée ! Toutefois, elle se garda bien de faire part à l’intéressée de cette petite réflexion hors discussion. Cependant et comme le souligna Esther, tout ceci était terminé. Les principaux protagonistes de Nemo étaient soit mort et enterré, soit derrière les barreaux. Il était donc raisonnable de penser qu’ils n’auraient plus jamais affaire à eux, même si certains points demeuraient tout de même en suspend. En réponse, Juliette lui répondit :

‘’Il est certain que nos adversaires employaient des technologies inédites ainsi que des drogues puissantes, mais je pense qu’il suffit de se connaître soi-même, sans se voiler derrière une image que l’on veux adapté au regard des gens qui nous entourent. Accepter pleinement ce que nous sommes et le revendiquer haut et fort, je pense que c’est là le meilleure moyen de lutter contre ces insidieuses tentatives de manipulation mentales qui s’amusent de nos doutes et de nos envies inavouées. Il est évident que vous y avez succombé, parce que inconsciemment c’était ce que vous recherchiez tous… C’est quelque chose de très humain en fin de compte, vous n’avez pas à en avoir honte que d’avoir été ainsi trompée.’’


Conclu pensivement la gothique romantique, toujours persuadée que elle ne se serait pas laissé avoir par ce genre de piège des plus grossier. Ce n’était pas de l’orgueil, mais simplement une certitude. Le professeur Kofman enchaîna ensuite sur son interprétation des paroles précédentes de la gothique romantique, qui demeura un peu dubitative… Il était vrai qu’elle parlait de ce duo étrange au centre commercial, mais il y avait aussi un aspect autre qui, visiblement avait échappé à Esther. La poitrine de Juliette se souleva dans un soupir intérieur… Quelque part, c’était évident… Bien que désormais elle endossait le manteau de psychologue, Esther n’en était pas vraiment un… Tout au moins, pas un en mesure de l’aider à comprendre les nombreuses interrogations métaphysique qui hantaient la jeune femme depuis bien longtemps maintenant et que le comportement de certains lors de la dernière attaque de l’institut avait réveillé en elle. Elle était formé pour comprendre la psychologie des peuples après tout, pas celles des gens. Tant pis, la gothique romantique garderait donc ses doutes et ses interrogations en elle, comme cela lui était devenu une habitude depuis tout ce temps. Faisant fi de se relative déception, Juliette, Hocha machinalement la tête en écoutant Esther et se permis d’ajouter :

‘’Il faut bien avouer que du peu que j’ai pu en entendre, leur doctrine semble assez séduisante. Si j’ai bien compris ce que nous a dit cette Kay, ils voudraient transformer les horreurs de ce monde en quelque chose de mieux. En soi, c’est aussi ce que nous désirons pour les mutants, n’est-ce pas.. ? Les uns comme les autres, nous voulons, dans les faits, changer le monde après tout. Il est vrai que ensuite, les manières d’agir diffèrent et que les propos abscons de cette dernière ne m’ont pas véritablement inspiré une réelle confiance. Je dois même avouer que réduire tout ceci à une banale tragi-comédie à l’échelle mondiale me semble quelque peu… Dérangeant. La vie est autrement plus complexe qu’une pièce de théâtre après tout. Mais… Vous pensez vraiment ce que vous dites, concernant les pouvoirs.. ?

Durant de longues secondes, Juliette demeura prostré dans un étrange silence tandis que son index était venu se déposer délicatement sur ses lèvres glacés, signe d’un profonde réflexion. Certes, la gothique romantique était habité d’une assurance indéniable, mais elle ne pensait pas en être pour autant une personne doté d’une mégalomanie quelconque, bien au contraire même. Pourtant, si elle en croyait le propos du professeur Kofman… Haaa… Voilà qui n’allait pas alléger ce fardeau de réflexions qui pesait sur les épaules de Juliette et qui avait échappé à Esther… Dans les faits, on pouvait même dire qu’elle lui compliquait encore plus la vie, décidément… Dans un souffle mêlé à un soupir, la gothique romantique dit alors :

‘’Des le tout début, des que j’ai pris conscience de mon pouvoir, je l’ai considéré comme un don professeur Kofman… Et comme vous devez vous en doutez, je suis comme toute personne sur Terre, ma morale n’est pas totalement infaillible puisque la perfection n’est pas de l’ordre de l’humain… Est-ce que cela fait de moi un monstre imbu de lui-même, un dictateur avide de contrôle sur les gens et le monde.. ? Est-ce que, selon vos critères, cela fait de moi une mauvaise mutante.. ? suis-je, au vu de votre manière de voir les choses, semblable à cette femme du centre commercial.. ?’’

Le visage de la gothique romantique s’assombrit lentement, tandis qu’ils se laissa tomber vers le bas d’un air songeur. Voilà que en un instant, en une parole malheureuse, le professeur dont elle essayait de se rapprocher venait de la frapper odieusement en plein cœur. Il était vrai que elle aussi souhaitait changer le monde en profondeur… Il était vrai aussi, que bien souvent elle avait une certaine tendance à vouloir diriger les autres, comme ce fut le cas au centre commercial… Mais elle agissait pour le bien des mutants, pas pour en faire ses subordonnés fidèles… A son arrivée à l’institut, Juliette avait fait la promesse à Cassandre de protéger les mutants et principalement ceux de l’institut et plus encore, les plus jeunes d’entres eux. Edouard et Derek avaient refusé de lui obéir, préférant agir à leur guise, mais que ce serait-il passé, si la situation au centre commercial ne s’était pas arrangé d’elle-même.. ? Juliette aimait en effet donner des ordres lorsqu’elle jugeait que la situation le nécessitait, mais c’était parce qu’elle savait que toutes les situations ne pouvaient pas se résoudre en affrontant directement chacun des conflits qui se présentaient au mutants. Parfois, il fallait savoir céder le pas afin de s’assurer d’une meilleure prise en main plus tard. Elle désirait les protéger, tout simplement… Cela faisait-il d’elle une mutante détestable et dangereuse.. ?

Comme vidée de tout entrain, la gothique romantique redressa son visage afin de revenir sur les trois mutants qu’elle dévisagea l’un après l’autre, s’attardant cependant plus longuement sur Mina. C’était aussi pour que les mutants comme elle puissent sortir au grand jour, sans avoir peur de qui que ce soit, qu’elle agissait ainsi… Laissant Esther poursuivre sur son parcours sportif, Juliette n’émit qu’un ‘’hum…’’ approbateur lorsqu’elle lui affirma sa supériorité en terme de combat. La gothique romantique, perdue dans ses pensées déprimantes, ne releva que très brièvement l’allusion à la torture de Esther qui ne lui arracha qu’un bref et machinal haussement de tête. Même le fait que Esther accepte de lui enseigner l’art du combat au corps à corps, ne réussit pas à lui arracher le moindre sentiment de plaisir…

Peut-être, était-ce là un nouveau et terrifiant pouvoir du professeur Kofman… Miner le moral des gens en l’espace d’un instant et avec un seul et malheureux petit propos malvenu. Juliette avait eu dans l’idée de lui proposer quelque chose suite aux évènements du trente et un octobre, mais ce n’était peut-être pas le moment vu la manière dont le professeur considérait ceux qui pensaient que leur pouvoir était un don et qui n’avait, de surcroît, pas une morale indéniablement infaillible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Chayton
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 28
Equipe : X-RAYS
Nom de code : Mastermind
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Sam 17 Juil 2010 - 16:30

Alexander positionna sa main en guise de protection contre la neige, inutile donc, puisque la neige lui éclaboussa le visage et les épaules, l’obligeant à s’essuyer en à se secoué.

« Bonjour Mina! »

Il écouta Esther et Juliette parler de la détention de la professeur, une autre vie, certes virtuel mais sans pouvoir, sans les grandes responsabilité que ceux si apportait.

« Une vie normal… un rêve que beaucoup de mutant souhaiterai! »

Il imagine un instant si ça lui était arriver à lui, cela le fit frissonné, rien que d’imaginé qu’il ne serai peu être jamais sortie de la.

« Heureusement que vous aviez un corps et un esprit entraîné professeur, pour ma part je me serai perdu dans ce monde! Ne plus avoir de pouvoir! Ce serai telle soulagement que je n’aurai jamais pu sortir de la! »

Il se secoua comme pour enlevé une neige invisible, c’était surtout pour ce remettre les pensés en place, quand le sujet des deux individus arriva.

« Elle n’a pas du manipulé toute la foule, peu être juste les leaders, je n’ai eu aucun mal à prendre le contrôle… des deux assaillants de l’institut! Si elle les contrôlaient j’aurai sûrement du me heurté à une résistance… à moins qu’elle puise les programmés… en tout cas si elle arrive à prendre le contrôle d’une telle foule je ne suis pas de niveau! »

Il écouta Esther parler de ses rêves de mutant cohabitant sans heurt avec les humains, Alex pensait la même chose, mais il ce demandait si un tel monde existerai un jour, Juliette posa des questions à la professeur sur ça façon de voir ses pouvoirs, Alex qui avait posé les même questions répondit à la gothique.

« Tu à une conscience Juliette, c’est ça qui fait la différence entre toi et cette femme, si tu te pose ces questions, c’est que tu est différente d’elle! »

Alex regarda Esther avec un sourire amusé, il avait en gros répété les paroles de celle-ci quand il lui avait parler des ses doutes face à ses pouvoirs grandissant.

« Je peu obliger quelqu’un à ce battre pour moi… mais il serait temps que je sache me battre sans personne! »

Apprendre quelques bases de corps à corps ne ferai pas de mal, après tout, un bon officier doit savoir montrer l’exemple, la c’était un peu la même chose, il devait pouvoir faire ce qu’il demandait à ses ’victime’.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Sam 17 Juil 2010 - 20:14

Mina écoutait les conversations entre la belle professeur et la gothique romantique. Alexander ne manquait pas de donner son avis sur les questions évoquées. Mina songeait d'ailleurs à sa remarque, le même genre de remarque qui avait valu le fait d'aller faire quelques séances avec Cassandre, peu après la mort de Lars.

« Un rêve de vie normale... C'est sur je l'ai souhaité moi même, mais au final que l'on soit mutant ou issu de classe défavorisée, ou d'une religion différente, le problème reste sensiblement le même... C'est d'ailleurs bien plus profond que ça, c'est un bête souci de tolérance finalement... Peu importe que l'on soit mutant ou pas...»

Alexander fit une remarque sur la capacité du professeur à survivre et à garder espoir malgré la captivité et la torture. C'est sur qu'elle avait enduré ce qu'il y a de pire chez les hommes, et pourtant elle avait reussi à tenir, un sacré bout de femme. Mais pas n'importe quelle femme, une qui rompue au combat avec une volonté d'acier.

Esther évoqua ensuite ses rêves de mutants cohabitant avec les humains. C'était sur que cela avait de quoi faire rêver les gens comme eux, mais à quoi bon, les africains, les chinois, et les occidentaux et toutes les autres ethnies du globe avaient dejà du mal à cohabiter, alors si l'on rajoutait à cela des pouvoirs par ci et par là cela n'était vraiment pas gagné.


"Pour ma part je ne serais pas contre une quelconque maitrise martiale... Je pense que c'est indispensable quand on est quelqu'un capable de découper un coffre-fort avec ses mains..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgia Beccaria
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Miracle Lass
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Dim 18 Juil 2010 - 20:39

Le sauna Arrow

Equipée de bottes de neige, d'un pantalon de ski, d'un pull, d'un anorak, d'un bonnet, de gants, de lunettes de soleil, d'une écharpe, Georgia avait enflé. Pour une fois que ce n'était pas les chevilles qui avaient ramassées ! Elle avait d'abord fait le tour du chalet. Puis, elle avait du se résigner : sa cible était ailleurs. Et cet ailleurs ne pouvait être que froid, neigeux et pénible.

Voyant la petite troupe de mutants au loin, la blonde entreprit de courir comme une dératée dans la neige en faisant de grands signes : elle était là, c'était une bonne raison de manifester de la manière la moins discrète possible sa présence. Après tout, ils allaient se faire une joie de la voir. Peut-être même qu'ils la cherchaient déjà ?

"Ohé, ohé les amis ! Voici venir le soleil de vos vies !" beugla-t-elle un sourire niais sur ses lèvres gercées.

Elle s'arrêta juste devant le petit groupe et se cambra afin de mieux reprendre son souffle.

"Salut les gars, b'jour Mam'zelle K. Vous allez bien ? Moi ça roule mais cette neige me pose problème pour me déplacer..."

En bonne tacticienne, elle avait choisi d'abord de dire une banalité pour approcher sa victime. Puis il fallait observer...

"Mam'zelle K., c'est cool votre pouvoir... vous pouvez vous balader à poil même par grand froid..."

Ça c'était l'observation. Tout comme elle avait bien observé qu'il y avait Alexander, Mina et Juliette aussi. Ils avaient l'air de parler de trucs pénibles. Pis, il fallait qu'elle fasse attention. Le jeune mentaliste pouvait lire dans sa caboche. Elle allait devoir la jouer finement...

"Les filles, j'aurai aimé papoter... J'ai un truc important à vous demander et... comme vous êtes expertes en séduction, je pense que vous pourrez m'aider"

L'action. Aplanir le terrain avant de frapper. Elle regarda rapidement Alexander et Esther. Leur décochant un sourire qui se voulait de connivence, Georgia leur dit tout naturellement :

"C'est une conversation entre filles. Mam'zelle K et Alex, vous pouvez nous laisser seuls ?"

Georgia était grossière et elle le savait. Néanmoins, au pire, elle pourrait toujours demander à Mina et Juliette de la suivre.

Comme pour se faire pardonner elle ajouta dans un grand sourire :

"S'il vous plait. Je suis en galère là et... C'est vachement important"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther Kofman
Ethnopsychologue [LeX]
Ethnopsychologue [LeX]
avatar

Age : 39
Equipe : LeX
Nom de code : Aleph
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Dim 18 Juil 2010 - 21:01

"Nous avons tous nos faiblesses" lâcha Esther bien consciente des siennes. "Nemo a su taper là où ça faisait mal. Et si nous nous en sommes sortis c'est grâce avant tout à un travail d'équipe. Je savais avant cela qu'il fallait connaître ses adversaires pour réussir à les battre. Maintenant, je sais en plus que nous devons d'abord nous connaître nous même..."

L'israélienne soupira. Sa vie sentimentale était un champ de ruines. Et c'était assez cruel de devoir admettre à soi même que le moment de son existence où elle s'était sentie la plus heureuse était... une illusion.

"Sur le papier, nous devons toujours préférer une vérité cruelle à une illusion séduisante mais... Comme je le disais nous ne sommes pas parfaits"

Elle regarda Juliette et lui sourit doucement.

"Je n'ai au fond pas à répondre à vos questions. C'est à vous de vous la poser et de vous la poser tous les jours. Ce que j'ai essayé de présenter, ce ne sont rien d'autres que des idéaux-types. Rien de plus. En pratique, nous avons tous ici présent ressenti un jour ou l'autre nos talents comme quelque chose portant une charge morale. Pour ma part, cela a d'abord été une malédiction. Plusieurs personnes sont mortes lors de la première manifestation de mes pouvoirs et j'ai du vivre avec ça. Jeune étudiante, je me suis servie de mes pouvoirs de manière futile et légère. Juste pour prendre ma revanche sur certaines personnes qui ne me revenaient pas. Nous devons trouver un équilibre et cet équilibre ne peut être que personnel. Mais Alexander a raison : nous devons nous poser des questions et le plus souvent possible"

L'arrivée de la punaise blonde navra Esther. Comment Cassandre faisait-elle pour la supporter ? C'était... consternant. D'autant plus que la blondinette semblait oublier qu'Esther appartenait également au genre féminin.

Gratifiant Georgia d'un très rapide signe de la main, l'israélienne enchaîna :

"Rendre le monde meilleur, c'est une chose. Le faire contre l'avis de ses habitants en est une autre. Même si l'on ne fait pas d'omelettes sans casser des œufs, le libre-arbitre est trop précieux pour être sacrifié à une quelconque cause aussi louable soit-elle. Kant disait que l'être humain doit toujours être une fin et non un moyen. Ces agités du centre commercial m'inquiète car ils remettent en cause tout ce pour quoi nous travaillons. Je pense que nous allons devoir nous intéresser à leur cas très prochainement. Cela me semble inéluctable"

Se détendant légèrement, elle poursuivit :

"Après je me suis souvent posée la question, en tant qu'individu, de la raison de notre présence ici. Car, oui, nous pouvons accomplir de belles choses. Mais doit-on le faire pour autant ? Ça c'est aussi une question purement personnelle. Je ne jetterai jamais la pierre aux mutants qui ont choisi de ne pas servir l'humanité. Et je combattrai toujours ceux qui veulent la manipuler ou l'opprimer..."

Esther avança de quelques pas en direction du chalet et termina :

"Mais reposez-vous un peu. Nous sommes en vacances, ne l'oubliez pas. Je vais essayer de distraire un peu notre cher Directeur. Pour les arts martiaux, rendez-vous à la rentrée !"

Elle souriait. Pour de vrai. Et Esther s'en alla d'un pas léger en direction de la civilisation.

Arrow Chalet

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Chayton
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 28
Equipe : X-RAYS
Nom de code : Mastermind
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Dim 18 Juil 2010 - 22:08

Alors que la conversation partait en sujet philosophique, la tornade blonde de l’institut arriva, la bien nommé Georgia, dont la phrase de salut était très clairement un avertissement pour qui s’avait entendre.

« Faut levé haut les jambes! Si on ce débrouille bien courir est plus simple! »

C’était marrant depuis qu’il connaissait Georgia il l’aimait bien, mais les allusions de la jeune fille ne le choquais même plus, à croire qu’il c’était habitué.

Visiblement elle avait besoin des lumières éclairés des femmes présente, ce qui par ailleurs n’était pas un sujet qu’Alex maîtrisait plus que ça.

Ce qui étonnait le télépathe c’était le faite que Georgia avait quand même des atouts de dragueuse bien à elle, ce qui pouvait provoqué une certaine méfiance.

Alors qu’elle demandait à Esther et Alex d’aller voir ailleurs si ils si trouvaient, de façon certes plus poli, Alex eu un sourire amusé.


« Ok! Je vous laisse pas de bêtise! »

Il salua tout le monde de la tête puis remis son bonnet, avant de commencer à sautillé sur place visiblement il allait repartir en courrant.

« Surtout toi Georgia! »

C’était dit sur le ton de l’humour certes, mais depuis Halloween il s’avait que la jeune fille était capable de tout.

« A toute! »

Puis il les laissa entre elles, courrant vers le Chalet, un chocolat chaud ce serai pas de refus..

Arrow Chalet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Lun 19 Juil 2010 - 13:03

Une conscience… Juliette soupira doucement et avec discrétion, tout en songeant aux paroles de Alexander… S’il suffisait d’avoir une conscience pour résoudre ce genre d’interrogation, alors le monde serait un véritable havre de paix, un Eden sur Terre sans le moindre conflit. Mais loin de la pensée un peu trop idéaliste du jeune homme, la gothique romantique savait que cela n’était malheureusement pas suffisant. Est-ce que avoir une conscience signifiait faire ce qui est juste, ou bien faire ce qu’il nous semblait être juste.. ? La différence entre ces deux notions était certes des plus infime, mais pourtant elle existait belle et bien. Si faire un acte jugé mauvais nous paraissait justifié, est-ce que cela signifiait alors que notre conscience était dans le vrai en agissant dans ce sens.. ? En réalité, la conscience, ce juge des plus impartial, n’était qu’un assemblage d’une multitude de points de vues et de considérations diverses, dont la légitimité dépendait uniquement des valeurs morales des gens à un moment donné. La conscience d’aujourd’hui n’était pas celle d’hier et celle de demain ne serait peut-être pas semblable à celle du jour présent.

La conversation tourna ensuite assez rapidement sur l’idée, un peu sotte selon la gothique romantique, de vivre une vie normale pour les quelques mutants présent. Bien que plutôt que sotte, cette pensée témoignait malheureusement en réalité d’un défaut propre à l’être humain qui était l’insatisfaction de sa propre existence. C’était un fait, les gens, qu’ils soient mutant ou pas, avaient une forte tendance à ne pas apprécier la vie qui était la leur. Ils auraient voulu faire ceci ou cela… Auraient préféré telle ou telle voie… Pour sa part, Juliette n’avait pas ce fâcheux défaut. Elle se plaisait dans sa condition de gothique romantique, elle dormait dans un cercueil parce qu’elle l’avait elle-même décidé, elle avait fait les études qu’elle souhaitait, y avait ajouter un cursus de psychologie comme elle l’avait, là aussi, décidé… Bien entendu, tout ceci n’était pas parfait, mais dans les faits la jeune femme n’avait jamais rien fait qui ne lui plaisait pas. Sa vie, était tout simplement ce qu’elle avait voulu en faire, même si sa présence à l’institut n’avait initialement pas été de son fait. Voilà pourquoi, sans doute, jamais la gothique romantique ne se serait jamais laisser abuser par ce stratagème de monde virtuel.

Néanmoins, peu désireuse de démontrer aux autres mutants présent que leurs paroles étaient empreinte d’une certaine forme de pathétisme, même si dans les faits Mina avait le droit légitime de se sentir insatisfaite à cause de sa mutation, Juliette se garda de donner son avis sur le sujet… Parfois, le silence était bien plus bénéfique que la plus vraie des paroles, sans l’ombre d’un doute… Et puis, toute vérité n’était pas bonne à dire, c’était un fait bien connu. Lorsque Alexander émit une hypothèse en tentant de comparer ses propres pouvoirs à ceux, plus hypothétique de Kay ou d’un éventuel comparse, Juliette dit :

‘’D’après ce que j’ai pu voir au centre commercial, la manipulation a été effective sur l’ensemble des agresseurs et non pas uniquement sur le docteur Wree… Ils m’ont semblé trop désordonné, lorsque il y a eu ingérence dans leur action destructrice. C’était un peu comme si ils ne savaient plus vraiment quoi faire, la plupart d’entres eux se sont dispersé, comme perdu. S’ils avaient agit de leur propre chef, je pense qu’ils auraient été plus agressif à notre égard, laissant leur haine parler sans restriction. Quoi qu’il en soit, cela relève en effet d’un certain niveau en terme de contrôle mentale, assurément, ce qui fait de Kay et de son ou ses éventuels complice télépathe, des adversaire de poids, c’est certain.’’

Conclu Juliette, d’un air songeur… Les télépathes, c’était sans doute là les plus terribles adversaires qui puissent exister parmi les mutants. L’intervention de Esther sur le propre propos de la gothique romantique sonna un peu comme quelque chose de familier à ses oreilles. Tout comme le professeur, la jeune femme aussi avait usé de son pouvoir de façon insouciante au cours de son adolescence. Mais aujourd’hui elle s’était assagie et ne s’en amusait plus aussi ouvertement qu’autrefois. Mais sans doute, était-ce là le privilège de l’insouciance de la jeunesse, en une époque où les mutants n’étaient pas encore ouvertement connu de l’opinion publique. Aujourd’hui, les jeunes mutants qui découvraient leurs pouvoirs n’étaient plus dans l’ignorance grâce à la presse et aux actions de l’institut, qui avaient, il fallait bien le reconnaître, un certain impact sur le monde comme pouvait en témoigner Genosha.

Mais alors que la conversation se poursuivait, apparut soudain au loin un OCNI qui se dirigeait visiblement dans leur direction. Lorsque ce dernier s’approcha plus près du petit groupe de mutants, une voix nasillarde résonna dans l’immensité glacée et ce fut la révélation…. L’objet courant non identifié n’était en réalité que Georgia qui, dans on habituelle exubérance, paraissait les rechercher pour une raisons sans doute bien incompréhensible comme à son habitude. Une fois arrivé, Juliette la salua aimablement tandis que la blonde à demi écervelée s’empressa de les interrompre plus durablement en précisant la raison de sa venue. Apparemment elle désirait s’adresser à Mina et à la gothique romantique, classant de facto Esther parmi le genre masculin à égalité avec Alexander. Pour sur, si cela s’était adressé à Juliette, la mitalienne aurait eu droit à un réchauffement gratuit et généreux de sa joue.

Le professeur Kofman poursuivit cependant son propos calmement, après avoir à son tour salué la jeune mutante indéniablement indélicate. Plus elle l’écoutait parlé, et plus la gothique romantique se surprenait à constater combien Le professeur Kofman et elle avaient des idées assez commune concernant leur vision de la situation mutante. Faire le bien et essayer de rendre le monde meilleur, sans l’y forcer… Ne pas mésestimer ceux qui ne voulaient pas s’engager, mais faire barrage à ceux qui voudraient utiliser leur pouvoirs pour contrôler les non mutants… Quelque part, c’était assez effrayant de constater qu’elles avaient une vision plus où moins commune de la chose. Esther et Alexander se détournèrent alors de leurs interlocuteur comme l’avait demandé Georgia, et se dirigèrent en direction du chalet. Toutefois, dans son départ le professeur confirma, à ceux intéressé, que des la rentrée elle leur enseignerait l’art du combat au corps à corps.

Surprise par ce départ auquel elle ne s’attendait pas, surtout après le sous entendu assez désobligeant de la blonde vis à bis de Esther, Juliette mit quelques seconde à réagir. Elle leva légèrement la main tout en ouvrant la bouche afin de retenir le professeur Kofman, mais celle-ci s’éloigna à une telle vitesse que finalement elle renonça… Elle qui avait envie de lui parler de quelque chose, décidément… Le destin ne semblait pas vouloir que les deux mutantes se rencontrent plus de quelques instants visiblement. Une fois les deux mutants disparu de son champ de vision, la gothique romantique se tourna doucement en direction de Georgia et lui dit :

‘’Bien, alors.. ? Tu voulais nous voir.. ?’’

Le regard glacée de Juliette se fit délicieusement suspicieux, tandis que sa voix devint empreinte d’une certaine forme de dédain lorsqu’elle parla de la raison qui leur avait valu la venue de la jeune fille depuis le chalet, emmitouflée comme un bibendum…

‘’Il me semble que tu ne soit guère apte à tenir compte de mes conseils en matière de séduction, comme tu me l’a si justement dit la dernière fois que nous avons été en ville toutes les deux, n’est-ce pas.. ? Je ne vois donc aucune raison de perdre à nouveau mon temps avec toi, pour un résultat similaire Georgia.’’

Asséna sans véritable délicatesse la gothique romantique à la jeune fille, pas vraiment contrariée de la fois précédente ou elle avait vu son travail repoussé sans la moindre hésitation au profit des idées loufoques de la guérisseuse, mais plutôt déçue. Néanmoins, elle avait accepté la décision de la mutante, mais elle ne comptait pas s’engager à nouveau dans un processus de ce genre avec la blonde qui n’écoutait, au final, que son propre avis en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Lun 19 Juil 2010 - 20:01

la conversation était encore centrée sur les événements qu'ils avaient vécu au centre commercial. Mina se sentait moins concernée par cette histoire car elle n'était pas vraiment au milieu de l'affaire quand celle ci s'est déclenchée. Le docteur qui avait été manipulée et les gens autour n'avaient pas beaucoup nuis à la recherche de tenue de Mina et d'Elly. Bien qu'elles s'étaient toutes deux mises sur le qui-vive.

Puis survint Georgia. Son ancienne coéquipière était comme à son habitude : "extravagante" en vêtements comme en caractère. Celle ci avait snobé magistralement le professeur koffman en l'excluant de la liste des personnes féminines de cette reunion improvisée. Mina ne comprenait pas trop pourquoi mais le professeur et Georgia n'avait pas l'air d'être sur un terrain d'entente franche et cordiale.

Georgia avait soi-disant besoin des filles, donc de Juliette et de Mina pour un avis particulier sur l'amour?... Mina aimait bien Georgia qui au moins avait le mérite de dire les choses, mais elle se méfiait de son entrain quand elle voulait quelque chose, car l'expérience lui avait prouvé que la jeune fille perturbée pouvait blesser les gens sans le vouloir.

Juliette lui répondit assez sèchement sur la question. Apparement les deux avaient dèja eu un heurt sur une histoire de conseil en matière de séduction et la réaction de Georgia avait visiblement outrée la gothique romantique. Mais bon il ne fallait pas non plus en faire une montagne, Georgia était perturbée et tout le monde le savait, il faut juste prendre ses précautions et la prendre comme elle est avec ce qu'elle veut donner.


"Salut Georgia... Je ne sais pas trop si je suis à même de te conseiller mon amie, tu sais pour ma part je n'ai connu qu'un seul garçon dans ma vie, vu mon physique de starlette. Mais bon je peux quand même te donner un avis...
Qu'est ce qui t'arrive?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgia Beccaria
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Miracle Lass
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mar 20 Juil 2010 - 2:11

Georgia fit un petit signe de la main à l'attention d'Alex. Il était sympa pour un garçon. Et il avait su quitter les lieux sans demander son reste. Quant à la Kofman... Bon, de toutes façons elle les aurait endormi encore plus surement qu'un de ses cours... Bon débarras !

En revanche ce qui la chagrinait un peu c'était bien la réaction de Juliette. Certes, elle n'était pas l'élève la plus assidue quant il s'agissait de séduction mais après tout elle avait réussi à attraper Kanata ! Enfin... Ça n'avait pas été bien compliqué à la réflexion... Il avait fait tous les pas et elle, elle avait juste eu à ne rien faire !

Observant sa propre tenue, elle tenta tout de même de se défendre :

"Tu sais, Juliette, c'est pas fastoche d'être séduisante par - 25°C. Mais bon, tout à l'heure j'étais à poil, alors bon... Tu vois que je mets tes conseils en pratique ! Enfin..."

Elle s'embrouillait déjà. C'était triste mais c'était comme ça.

"Pis l'autre fois pour séduire Kanata j'avais piqué une robe à Amarenna ! Enfin, j'aurai bien mise celle qu'on avait choisi ensemble, hein ! Mais j'étais pas dans ma chambre et..."

Georgia rougit. Aussi exhibitionniste qu'elle pouvait être, elle n'aurait pas imaginé devoir raconter CET ÉVÉNEMENT en particulier. Il y avait des limites à tout... et même au déballage personnel que pouvait faire Georgia à l'attention de ses petits camarades.

"Enfin, euh... Disons que j'étais pas en position d'aller farfouiller dans sa chambre... Euh..."

C'était de pire en pire. La blonde se donna une tape sur la tête pour se remettre les idées en place et alla droit au vif du sujet :

"Voilà, j'ai peur que Kanata finisse par me délaisser et... J'aimerai aussi pouvoir me rapprocher de Viconia. Comment jouer sur les deux tableaux à la fois ? J'ai envie d'assurer mes arrières pour pas me retrouver seule mais j'aimerai pas manquer la moindre chance de sortir avec la rouquine de mes rêves"

Elle était ignoble. Elle le savait. Elle allait rafler, si un jour il était décerné, le prix de la garce de l'Institut. Ça la fit sourire. Mais il fallait apporter également une précision de taille s'agissant de Mina.

"Tu sais... Même si tes ailes peuvent un peu déstabiliser pour qui ne te connait pas, j'suis pas sure que ça m'empêcherait de vouloir t'embrasser..."

Georgia sourit à Mina.

"En fait, je te roulerai bien un patin mais deux choses m'en empêchent : d'une part, je pense que Juliette ne verrai pas ça d'un bon œil et mettrais ça sur le coup de mon inconstance maladive et d'autre part je sais que ça ne ferait pas énormément plaisir à quelqu'un que tu te fasses embrasser... Si tu vois de qui je veux parler"

Elle ajouta un petit clin d'œil de connivence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mar 20 Juil 2010 - 12:00

Comme à son habitude, Georgia tenta de se justifier de son refus d’appliquer les conseils précédemment donné par la gothique romantique, en évoquant toutes les possibilités en mesure de la dédouaner de ses choix aussi absurdes, que bien souvent illogiques en terme de relation amoureuse. Premier accusé, le froid en personne .En quoi, la température empêchait-elle de se faire jolie, songea alors Juliette, témoignant elle-même de sa personne que cela était tout à fait possible et surtout, compatible. Il était vrai qu’il fallait être prête à supporter quelque peu la morsure du froid, mais il suffisait de se couvrir entièrement le corps, comme elle même en ce moment précis… Il faut souffrir pour être belle, la gothique romantique témoignait assez bien de ce vieux dicton en vérité, même si contrairement à la blonde inconstante elle avait tout de même l’avantage de pouvoir échapper à l’atmosphère glaciale en devenant brume. Mais qu’importe, pour la jeune femme cela n’était en aucun cas une excuse digne de ce nom.

Georgia tentait de se défendre face à la gothique romantique et, comme on pouvait s’y attendre, elle s’enfonça doucement mais sûrement, dans des explications aussi vaseuses que à charge contre elle. Un bon point pour la guérisseuse cependant, jamais elle n’avait émis l’idée de faire des études de droits, ce qui sauvait le monde d’un pendant féminin de cet imbécile d’avocat de Lewellyn. Toutefois, Juliette se devait de reconnaître que, en effet, depuis plusieurs semaines elle avait entendu dire que Georgia semblait s’être fixé avec son nouveau collègue LeX, le transformiste Kanata. La gothique fut tenté de soupçonner une idée aussi malsaine que pitoyable à l’origine de ce choix assez étonnant vu la nature volage de la jeune fille, mais après tout… Peut-être, Georgia avait-elle finalement commencer à s’assagir.

Malheureusement, malheureusement… Un vigoureux triple galop ramena le naturel de la blonde mutante sur le devant de la scène, détruisant en un instant le peu de pensées positives que la gothique romantique pouvait avoir eu à son égard. Si son explication concernant la raison de sa présence ici avait débutée de façon somme toute normale et sensée, Georgia retomba allègrement dans ses pires travers en terme de relation amoureuse en leur demandant à toutes les deux, Mina et elle, comment courir d’eux lièvres à la fois. Devant le naturel désarmant de la demande, Juliette en resta abasourdi. Comment, comment quelqu’un pouvait demander une telle chose, sans même laisser poindre le moindre soupçon de gêne dans la voix.. ? La gothique romantique demeura sans voix durant plusieurs secondes, que la volage mutante mit à profit pour répondre à Mina d’une façon très… Georgienne, sans l’ombre d’un doute.

Toutefois, Juliette ne pu qu’approuver d’un hochement de la tête le propos de la jeune fille, disant que un baiser à la harpie provoquerait un avis des plus cinglant de sa part. Plus encore, après sa demande totalement absurde bien que, à l’origine, assez justifiée. Georgia voulait que les deux mutantes l’aide à ne pas perdre son amoureux, mais elle venait de leur fournir le meilleur moyen pour que cela arrive tôt ou tard. La gothique romantique poussa un long soupir intérieur… Irrécupérable, définitivement irrécupérable, songea-t-elle alors tristement. Mais la blonde était venue chercher des conseils et Juliette ne pu que lui répondre :

‘’Et si tu commençais simplement par te consacrer à une seule et unique personne à la fois Georgia.. ? Tu dois choisir entre Kanata et Viconia, tu ne peux pas avoir les deux ou bien encore en conserver un au cas ou l’autre t’abandonnerait. Ce n’est pas de l’amour ce que tu décris, c’est uniquement de l’égoïsme. De plus et je pense que Mina sera d’accord avec moi, ce serait là le meilleur moyen de perdre définitivement Kanata si jamais tout ceci arrivait à sa connaissance. De plus, ce serait manquer de respect à l’un et à l’autre, les réduisant à l’état de simples objets interchangeable… Je n’approuve absolument pas un comportement aussi odieux, mais c’est ta vie et je ne m’en mêlerais donc pas même si tu me déçois affreusement, je l’avoue. Cependant, soit persuadée d’une chose Georgia… A vouloir jouer ainsi avec les sentiments des gens, tu les perdras tous les deux au final, sois en certaine.’’

Conclu la gothique romantique, donnant ainsi un avis que requérait la mutante frivole. Certes, ce n’était pas le genre de conseil auquel elle s’attendait sûrement, mais pouvait-elle en attendre d’autre de la part de la gothique romantique, après une explication aussi peu morale que celle qui était la sienne.. ? Assurément pas… Toutefois, un détail éveilla la curiosité de Juliette lorsque Georgia évoqua de façon éhontement maladroite, le fait que quelqu’un n’apprécierait pas que Mina se voit embrassée. La gothique tourna son regard de glace en direction de la mutante ailée avec une pointe de surprise naissante… Mina avait des sentiments pour quelqu’un.. ? Ou plutôt, quelqu’un avait des sentiments pour elle.. ? Voilà qui étonnait fortement Juliette, qui n’avait rien remarqué de tout ceci. La jeune femme était tout aussi surprise que ravie et un sourire de satisfaction se dessina alors sur ses lèvres rosées et scintillantes. Voilà, qui était sans aucun doute une bonne nouvelle, assurément…

‘’Tu as des sentiments pour quelqu’un Mina.. ?’’


Laissa alors échapper la gothique romantique, toujours avide de belles histoires sentimentales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mar 20 Juil 2010 - 16:54

En fait c'était ça, Georgia voulait plaire à Kanata car elle avait la trouille que celui ci finisse par se lasser d'elle. Ce qui était apparement le problème de nombreux couples. La routine nuisait à l'établissement d'une longue relation, et une fois dépassé le cap de la découverte et de la passion, les flammes retombent vite et finissent par disparaître.

Mais Georgia qui ne faisait jamais dans le simple voulait aussi plaire à l'amie de Mina : Viconia. Mina ne savait pas trop si Vic' aimait les hommes ou les femmes, mais elle était charmante et comprenait qu'elle plaise à Georgia, même si ce genre d'association n'était pas trop dans l'éducation religieuse de Lilith.

"A mon avis, tu devrais éviter de jouer sur les deux tableaux. A toi de voir à qui tu tiens le plus? Kanata ou Viconia?... Sachant que tu as une relation établie avec Kanata et rien avec Viconia... Tu prendrais le risque de perdre Kanata pour séduire Viconia, en sachant qu'une relation entre vous n'est qu'une possibilité?... Quoiqu'une relation avec un couple de fille ne doit pas déplaire au japonais au vu de ses déclarations... A moins qu'il dise ça pour amuser la galerie?... Mais pour être franche je suis de l'avis de Juliette! Ne joue pas à ce jeu là car malheureusement je crois que cela n'irait pas dans la direction que tu souhaites..."

Ensuite Georgia dit qu'elle n'éprouverait pas de dégoût à embrasser la jeune mutante ailée. Mina s'empourpra (pour autant que l'on voit quelque chose sur une peau violette ^^) car cela la déstabilisa grandement.

"Heu... Je... Je suis touchée Georgia, mais je préfèrerais éviter. Non pas que je te trouve pas belle mais plutôt que les relations femme-femme ne sont pas dans ma culture, ne te vexe pas!... Mais je suis extrêmement touchée que tu me trouves à ton goût quelque part!"

Pour marquer sa satisfaction Mina fit un clin d'oeil à Georgia, puis celle ci sourit à son tour en regardant la mutante ailée. La révélation que celle ci fit à Mina lui fit l'effet d'un choc. Quelqu'un était intéressé par elle! Et elle n'était même pas au courant... Elle sentit son cœur s'affoler comme du temps où elle était avec Lars. Tout d'un coup il ne faisait plus si froid que ça, même si la résistance au froid qu'elle possédait était plutôt grande. Elle essaya de garder de la cohérence dans ses actions même si la révélation que Georgia venait de lui faire avait fait l'effet d'une boule de bowling dans un jeu de quilles, sauf que là le jeu de quilles était son cerveau.

"Je... Je n'en sais rien Juliette!... De qui s'agit-il?..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgia Beccaria
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Miracle Lass
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Jeu 22 Juil 2010 - 1:58

Elle avait baissé les yeux. Pour éviter de supporter le regard accusateur de la gothique. Parce que oui son ersatz de morale le lui avait déjà dit : c'était mal. Mal de jouer sur deux tableaux et également mal de se mentir et de mentir aux autres.

Parce qu'au fond, elle savait déjà à qui elle tenait. Kanata était touchant, mignon, attentionné et il avait besoin et envie d'elle.

Il la trouvait jolie.

Viconia, en revanche, c'était pas du tout gagné pour la blonde. La rousse était un tantinet froide, pas du tout intéressée par les filles voir même les relations humaines. Au mieux, elle supportait Georgia. Au pire, la mitalienne lui sortait pas les oreilles. Pire même ! Elle avait piétiné son petit cœur et jamais, ô grand jamais, elles ne pourraient sortir ensemble...

Pourtant c'était elle qu'elle avait choisi. Parce que cela ne pouvait être autrement et qu'elle l'avait dans la peau.

Reniflant, la blonde lança comme un aveu :

"J'aime être utile et nécessaire à Kanata. Rendre quelqu'un heureux... Mais moi j'suis pas heureuse avec lui autrement qu'à travers son regard... Je veux Viconia... Je l'aime"

Elle traça un petit sillon dans la neige du bout du pied. C'était la honte. Et encore et encore des aveux pénibles.

"Je sais que c'est pas moral et que je suis une belle garce. Mais je supporte mal la solitude. Et j'ai du mal à choisir entre une sécurité qui m'est ignoble et un amour qui ne pourra que me faire souffrir. Dès fois, j'aimerai que ce soit plus simple. Ne pas avoir à faire de choix. Au fond, ne plus rien ressentir pour ne pas avoir à souffrir et à faire souffrir. J'aimerai juste pouvoir aimer les personnes qui m'aiment et que les personnes que j'aime m'aiment en retour..."

Georgia soupira longuement. Elle n'avait plus envie de sourire ni de jouer. Pourtant...

"Tu sais Mina, j'étais sincère... Et je serai toujours là pour te faire un gros calin ou... si tu changes d'avis t'embrasser. Parce que tu mérites d'être aimée et..."

Elle devenait sentimentale. Reniflant à nouveau, elle ajouta :

"J'espère pas me tromper mais je pense que Josh a des sentiments pour toi"

La blonde soupira. Et c'était reparti pour un tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Jeu 22 Juil 2010 - 11:29

Georgia aimait une fille qui était à priori incapable de l'aimer, et appréciait beaucoup son petit ami actuel? Pourquoi se compliquait autant la vie. Viconia, et elle le sait dejà, ne cédera jamais à ses pulsions. Alors que Kanata lui est dejà acquis, pourquoi la blonde destructrice se mettait dans de tels dilemnes alors que ceux-ci n'avaient aucune existence réelle?

"Et tu feras quoi si tu as Viconia? Je veux dire quoi de plus? L'amour c'est en soi et à travers les autres qu'on le vit... Si Viconia ne t'aime pas, pourquoi sacrifier ce que tu as dejà pour quelque chose qui n'est pas envisageable?"

Mina écouta la deuxième justification de Georgia.


"Mais là c'est différent Georgia, tu dis que tu supportes mal la solitude, que tu as du mal à choisir entre une sécurité qui est ignoble pour toi et un amour qui pourrait te faire souffrir et que tu ne veux pas avoir à faire de choix... Et bien ouvre les yeux!!... Tu n'as pas de choix sur ce coup là! Viconia ne t'ai pas acquise... Tu aurais le choix si les deux avaient des sentiments pour toi mais ce n'est pas le cas..."


Et puis la mutante ailée sourit quand Georgia lui avoua qu'elle était là pour lui faire un calin ou l'embrasser parce qu'elle l'aimait bien, et qu'elle méritait de trouver quelqu'un. Mina en avait l'oeil qui pétillait sous le coup de la déclaration.


"Merci Georgia... Hein?... Qui?... Josh?... Tu es sûr?... Il ne m'a quasiment jamais adressé la parole... Alors que certaines choses pourraient nous rapprocher... Tu en es sûr?... Qu'est ce qui te fais dire ça?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Sam 24 Juil 2010 - 11:01


Après avoir quitté Amélie et les autres, Alban se retrouva seul avec ses habits d'hiver, dans une forêt enneigée. Quelques voix de filles le guidèrent sans trop de difficulté vers une présence humaine. Une sorte de harpie et deux jeunes femmes étaient en train de converser tranquillement.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban O'Riordan
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Nom de code : Sioc
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Sam 24 Juil 2010 - 12:32

Alban avait pénétré dans le portail tout de suite après être sorti des bras d'Amélie, son charme fou avait frappé dans d'autres circonstances et si elle avait été plus à son goût cela se serait fini par un dégrafage de robe en bonne et due forme. Étant le concepteur de la-dite robe il n'en aurait eu aucune mal qui plus était. Quand à son côté Maturin il lui faudrait s'y faire.

Au sortir du portail, ce qui le choqua rapidement fut le froid qui envahit son corps. se demandait soudain s'il avait provoqué une catastrophe climatique avec son pouvoir il ne lui semblait pourtant pas avoir été si puissant. Il regarda à droite et à gauche, elle était où cette école ? Au fin fond d'une forêt de l'Alaska. C'était pas croyable. Il fut soudain heureux de posséder le disgracieux manteau chaud. Il faudrait qu'il prévienne ses parents aussi, parce que pour le coup ils risquaient de mettre la police sur sa trace...

Il commença à marcher dans la neige avec ses chaussures qui n'y étaient pas adaptées. Prenant bien garde de ne pas glisser ou ne pas trop s'enfoncer. Des voix féminines le guidèrent finalement à trois filles dont il supposa de la nature mutante par le simple fait que l'une d'elle semblait toute droit sortie de l'Odyssée ou de quelques conte homérique. Il grommela dans sa barbe naissante et avança vers les jeunes filles et les salua d'une révérence élégante mais peu fournie qui dévoila le fait que son manteau jurait énormément avec le costume trois pièces blanc et la chemise rose pâle qu'il portait en dessous. Au moins il pourrait se cacher si le besoin était.


"Bonjour mesdemoiselles, et choses diverses, je cherche l'institut Xavier qui doit être dans le coin pour ses vacances selon les informations qu'on m'a donné. Ou au moins des représentants ou des gens informés qui pourraient me guider au milieu de cette forêt froide et blanche. Sinon vous parlez de quoi dans le coin?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Sam 24 Juil 2010 - 14:12

Alors qu’elle allait donner une réponse afin d’argumenter celle déjà prononcé par la mutante ailée, Juliette s’en abstint pourtant lorsqu’elle constata que Mina, visiblement bien partie sur le sujet, ne semblait pas vouloir s’arrêter là. La mutante enrichit d’elle-même ses paroles initiales, mettant ainsi Georgia au pied du mur de sa bêtise et de l’ignominie de ce qu’elle envisageait de faire vis-à-vis de Viconia et Kanata. Ses paroles étaient justes et pleine de bon sens, alors que pouvait bien ajouter de plus la gothique romantique, sans asséner une répétition assez désagréable à la blonde sans la moindre morale.. ?

Pas grand chose en vérité, si ce n’était rien… Alors, elle se contenta de demeurer silencieuse, sa large cape dissimulant ses deux mains posés sur sa robe tandis qu’elle se contenta d’observer la conversation que la harpie paraissait vouloir engager en tête à tête avec la new yorkaise. Peut-être était-ce mieux en fin de compte, que la gothique romantique s’efface discrètement afin de n’être plus qu’une simple spectatrice silencieuse. Après tout, ses conseils précédents n’avaient pas été écouté par Georgia, alors pourquoi le seraient-ils maintenant.. ? Peut-être, que cela passerait mieux avec Mina, qui n’avait assurément pas le niveau d’exigence de Juliette en la matière.

Lorsque le prénom du soi-disant soupirant de la Harpie fusa enfin des lèvres de Georgia, Juliette eu un gros doute intérieur. D’après ce qu’elle avait pu en observer, notamment lors des évènements de Halloween, Josh avait d’autres préoccupations bien plus urgentes, que celle de tomber sous le charme d’une jeune fille. C’est pourquoi, les paroles de la blonde là laissèrent quelque peu songeuse… A défaut de ne pas pouvoir dire que c’était un mensonge, au moins la gothique romantique pouvait-elle dire que c’était assez louche, sans l’ombre d’un doute. Maintenant, la question était de savoir si elle devait s’en mêler ou pas. Mina paraissait encline à y croire sans trop de difficultés et dans ce genre de situation tout propos opposés à ce que l’on croyait étaient bien souvent accueilli avec scepticisme.

D’un côté il y avait Mina qui était assurément assez naïve sur le sujet… Et de l’autre, il y avait Georgia qui, si elle était fondamentalement une gentille fille, ne faisait que très rarement quelque chose de ce genre sans la moindre arrière-pensée… De plus, il y avait bien d’autre fille à l’instituts qui seraient prête à la conseiller et, même, à abonder dans son sens abject, sans qu’elle n’ai le besoin de quitter le confort du chalet afin de venir se perdre de la sorte dans la forêt froide et glaciale.

Oui, il y avait sûrement quelque chose qu’elle ne leur disait pas… Mais maintenant, était ce vraiment son affaire.. ? Une fois de plus Mina paraissait se concentrer sur sa discussion avec Georgia, laissant quelque peu Juliette sur le côté, nul doute alors quelle n’avait aucune raison de venir demander son avis à la gothique romantique qui se demanda alors si finalement elle ne ferait pas mieux de les laisser toutes les deux seules.

C’est alors que, surgissant de nul part, un garçon apparut et les salua. Il s’adressa au trois mutantes de manière assez désinvoltes et plutôt familière en leur demandant ou était les mutants de l’institut, ce qui déplut assez fortement à Juliette qui se contenta de le fixer brièvement sans lui offrir la moindre réponse. Elle ne savait pas qui il était, mais que croyait-ils donc.. ? Qu’elle allait répondre simplement à ses questions concernant l’institut, alors qu’il avait surgit de nul part en les interrogeant sur le dit institut qui se trouvait habituellement à des milliers de kilomètres de là.. ?

Tout ce qu’elle espérait c’était que les deux autres mutantes aient la même réflexion qu’elle, mais son doute sur ce point était aussi vaste que l’immensité galactique… Surtout avec une impénitente bavarde comme Georgia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT]La forêt enneigée
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» biche solitaire et apeurée dans la sombre forêt enneigée
» Les Brûlins, forêt de Bord-Louviers
» Anet, promenade en forêt
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» En forêt de Bord/Louviers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: