AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [EVENT]La forêt enneigée

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Dim 25 Juil 2010 - 13:47

Océanie Arrow

Erika avait fait un sacré voyage ! Heureusement, si les indications du chauffeur de taxi étaient bonnes, elle devrait bientôt déboucher sur le chalet de l'Institut Xavier. Quand Monsieur et Madame Dwight avaient appelé à Salem Center quelqu'un leur avait rétorqué que l'Institut était en vacances à cet endroit. Du coup, Erika s'était vue offrir des raquettes de neige.

Finalement, elle arriva dans un sous-bois enneigé. Des jeunes gens parlaient. Elle les vit : deux jeunes femmes, un jeune homme et... une harpie ?

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Dim 25 Juil 2010 - 16:11

Océanie Arrow

De la neige! C'était beau mais pas vraiment agréable. Erika se frotta vigoureusement le bout du nez à travers son écharpe. Elle comprenait maintenant la petite phrase de la capitaine sur les vêtements chaud. L'anorak, le lourd pull en laine et le pantalon de ski n'arrivait pas complètement à la préserver des froides températures.

Erika fit jouer ses épaules pour remettre en position les lanières de son sac à dos. Elle reprit sa marche. Les raquettes étaient d'une simplicité et d'une efficacité impressionnante. C'était amusant. L'effort physique demandé lui fit oublier un moment le froid environnant. C'était revigorant après tout. Le long vol qui l'avait fait amené sur le continent américain, l'avait laissée somnolente.

On lui avait dit de suivre le sentier puis de longer le ruisseau pour traverser le sous-bois. Le chalet ne serait alors plus très loin. Elle ne savait pas à quoi s'attendre. Qu'est ce que pouvait bien être une école de mutant ? A quoi pouvait donc ressembler élèves et enseignants ? Y a aurait il d'autre militaire comme la capitaine ? Pourrait elle téléphoner à ses parents une fois arrivés ? Comment pouvais t on vivre dans ce froid ? Pourrais t elle reprendre l'escrime ?

Elle poussa un peu plus sur ses jambes pour à la fois accélérer et lui faire oublier toutes ses questions qui ne trouveraient pas de réponse avant d'arriver à destination. Les premières brides de paroles lui vint quand, elle s'engagea sous les ramures des énormes sapins du bois. Erika se dirigea au son pour arriver à une cinquantaine de mètre d'un groupe de personnes constitué de 3 personnes et d'une créature aillées qui, n'avait rien de rassurant.

L'australienne s'arrêta et tâta nerveusement la garde de son épée de compétition qui dépassait de son sac Elle avait réussit à convaincre, parents, attachés éducatifs, capitaine et douanier de lui laisser emmener ces affaires d'escrimes. Elle ferait peut être mieux de les contourner, se dit elle en observant à nouveau le petit groupe. Oui c'était plus sur.

Erika entreprit donc de décrire une boucle pour passer à la gauche du groupe et de la créature. La jeune fille dont l'attention était focalisée sur Mina et non plus sur sa progression. Elle trébucha sur une racine et s'effondra dans le manteau neigeux non sans un juron. Erika se releva péniblement et essaya de chasser le maximum de neige de ces vêtements et de sa figure. C'était froid!
Revenir en haut Aller en bas
Georgia Beccaria
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Miracle Lass
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Lun 26 Juil 2010 - 1:36

Mina marquait des points. En effet, rationnellement la situation était très simple : elle avait un copain et un coup de cœur. La blonde était bien avec le premier et le second ne lui apportait que son lot habituel de souffrance. Une autre qu'elle aurait depuis longtemps tourné la page. Mais c'était mal connaître la blonde que de penser que la simple évocation du principe de réalité lui suffirait à abandonner ses projets...

... d'ailleurs les silences de Juliette semblaient abonder en son sens. Georgia cogita. Cogita et cogita. Se grattant la tête et se mordillant la lèvre. Comme quand elle était en intense concentration.

Que pourrait-elle faire avec Viconia qu'elle ne pouvait pas déjà faire avec Kanata ? Excellente question qui appelait une réponse détaillée...

"En fait, Kanata est une créature mystérieuse mi-homme mi-femme, ça devrait me ravir et flatter mes plus bas instincts. Et je cache pas que je suis bien avec lui... Mais Viconia, c'est la même chose mais en pas pareil. Je m'explique : je suis heureuse juste parce que je sais qu'elle existe et une simple parole de sa part peut me transporter d'émotion. En fait, j'aimerai aller manger une glace avec elle ou lui écrire des poèmes ou bien encore aller à la fête foraine !"

La blonde souriait comme une cruche. Elle avait enfin compris. Elle y voyait plus clair... Et elle savait que Juliette l'avait compris aussi... Le doux visage de la gothique en disait long.

"Merci Juliette pour tout. Je crois que tu peux être fière de moi ! C'est fou ce qu'un visage silencieux peut faire comprendre. J'ai décidé..."

Elle marqua une courte pause, histoire de ménager son effet.

"J'ai décidé de larguer Kanata dans les meilleurs délais pour pouvoir reprendre sereinement ma conquête de Viconia. Et puis pour pas rester seule, je te remercie, Juliette, de t'être dévouée. C'est vrai quoi ! C'était pas mal quand on sortait ensemble, non ?"

Tout s'éclaircissait dans la vie de Georgia. Comme si enfin les vilains nuages de la confusion étaient chassés au loin. Mina et Juliette étaient de vraies amies. Elles savaient se dévouer...

"D'ailleurs t'embrasser c'est pas comme embrasser le premier venu, ça je pourrais plus..."

La blonde vit l'arrivée du jeune homme inconnu comme un signe des temps. Il était le premier venu et elle ne l'embrasserait pas ! D'ailleurs, elle se sentit obligée de le lui dire :

"Salut, toi le premier venu ! Ne sois pas déçu j'ai décidé de ne pas t'embrasser. Parce qu'en fait, Juliette s'est dévouée pour être ma copine de transition le temps que je trouve mieux"

Elle avait un excès d'enthousiasme à libérer. Pour ainsi dire, elle se sentait prête à déballer par le menu toutes ses pensées immédiates à son entourage direct. C'est à dire les personnes qui étaient présentes. L'autre jeune fille qui venait d'arriver sans rien dire attira aussi son attention...

"Toi aussi, la deuxième venue, je ne t'embrasserai pas"

Ayant bien conscience du fait que ses paroles pouvaient sembler mystérieuses à quiconque ne la connaissait pas, elle décida de mettre ses lubies en veilleuse et de préciser aux nouveaux arrivants :

"Moi c'est Georgia de l'Institut. Et la damoiselle ailée c'est Mina. Et l'autre, c'est Juliette, je suis sortie avec elle et c'est en quelque sorte ma consultante en bonnes manières. On parlait de..."

Elle zieuta ses deux camarades de l'Institut.

"On parlait de romance. Comment faire pour que j'ai la fille de mes rêves. Et pis aussi du nouveau prétendant de Mina... Je sais pas si c'est passionnant mais on parlait de ça. Sinon, les autres de l'Institut sont par là..."

La blonde désigna du doigt le chemin qui menait jusqu'au chalet.

"Vous êtes venus avec des prénoms j'imagine ?" demanda-t-elle de manière un peu saugrenue.

Puis sentant qu'elle avait peut être oubliée Mina en route elle précisa à l'attention de son amie :

"Ben justement c'est ça qui m'a toujours paru louche. J'veux dire, tu sais qu'il a un peu de mal à accepter sa condition le Josh... Et comme tu as l'air toujours resplendissante et bien dans tes..."

Serres.

"... chaussettes, il aurait du venir te parler depuis bien longtemps. Au début je pensais que c'était juste qu'il était un peu à l'ouest mais... En fait je crois qu'il a un peu honte d'être aussi mal dans sa peau alors que toi t'es une jeune fille épanouie. Et qu'il est aussi terriblement timide. Mais... en même temps, il est super romantique. Juste qu'il sait pas trop comment se débrouiller. Enfin, un garçon quoi. Je pense pas qu'il fera le premier pas même s'il meurt d'envie de le faire. Tu savais qu'il se parlait à lui même ?"

Elle marqua une petite pause, attendant de voir la réaction de Mina.

"Et il parlait d'une belle fille avec des ailes. Alors j'en ai déduit que ça ne pouvait être que toi. Mais comme je le disais, je pense pas qu'il fera le premier pas... A la limite si je m'en mêlais, peut-être que je pourrais lui forcer la main... Mais toi, il te plait ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mar 27 Juil 2010 - 13:04

Les paroles de Mina concernant son point de vue sur la possible double relation de la blonde paraissait avoir plongé Georgia dans une intense et très inquiétante réflexion, ce qui, généralement, n’augurait rien de bon en terme de résultat. Puis, cette dernière reprit enfin la parole tandis que la gothique romantique la dévisageait toujours aussi silencieuse et ce que celle-ci entendit alors la fit légèrement sourire… Comme elle l’avait supposée depuis qu’elle avait entendu parlé de cette histoire ridicule de relation entre la mutante et Kanata, ce qui avait intéressée Georgia c’était avant tout le pouvoir de métamorphe du jeune garçon. Il était vrai que, en soi, le LeX représentait la quintessence même de ce que Georgia désirait… Il pouvait être tous le monde à la fois et cela était une chose très appréciable pour satisfaire les penchants un peu spécial de la jeune fille.

Mais au delà de ce sourire à la fois amusé et satisfait, le passage sur Viconia rendit Georgia profondément attachante et, osons le terme, plutôt mignonne en vérité. La blonde s’interrogeait perpétuellement sur ses sentiments et sa relation avec autrui, mais ses paroles empreinte d’une nudité émotionnelle des plus évidente, illustrait parfaitement ses véritables sentiments. La rouquine lui avait visiblement transpercer le cœur tel un Cupidon adroit, ce qui en soi restait une constante plutôt appréciable selon Juliette qui voyait là une bien étonnante évolution mature de la célèbre serial kisseuse de l’institut. Georgia semblait grandir, devenir plus adulte, ce qui ne pouvait que ravir la gothique romantique. C’est donc toujours nantie de son sourire, qu’elle accueillit donc la décision de la mutante d’abandonner Kanata afin de se consacrer à l’objet de sa quête amoureuse. Car oui, cette fois-ci plus encore que avec Camille, il semblait bien en effet que ses sentiments profonds soient bien réel et dénué de toutes traces de pensées superficielles.

Par prudence, afin qu’elle n’aille pas s’enflammer, Juliette ne lui en dit rien, mais en effet, en effet… La gothique romantique devait bien avouer qu’elle était assez fière de cette décision que elle-même jugeait la plus adéquate. Devant une décision aussi raisonnée et adulte, la jeune femme ne pouvait décemment plus lui refuser son aide, c’était un fait. Cependant, lorsque Georgia évoqua leur ancienne pseudo relation, Juliette leva légèrement une main en l’air et murmura dans un sourire timidement crispé :

‘’On est pas vraiment sortie ensemble tu sais…’’

Cela avait été dit avec peu de conviction, la gothique romantique étant bien consciente que Georgia était déjà repartie dans son petit monde merveilleux bien à elle. La gothique romantique n’insista donc pas sur le sujet hautement enjolivé par la blonde, considérant que cela ne valait pas la peine de démotiver cette dernière pour ce qui était finalement sans grande importance. Après tout, elle pouvait bien assumer une rumeur de plus quitte à remettre les choses à leur place au cas par cas. Tout ce qui comptait en cet instant présent, c’était que Georgia se soit finalement trouvé… Cela valait bien un petit sacrifice après tout.

Bien entendu, Kanata devenait du coup une victime collatérale de cette évolution, mais cela n’inquiéta pas outre mesure Juliette qui, de toute façon, n’appréciait nullement l’usage irresponsable que le mutant faisait de son pouvoir. Quelque part, on pouvait même penser que c’était la mauvaise habitude de se faire passer pour quelqu’un d’autre sans but véritable, qui avait conduit à ce que l’idée de s‘intéresser à sa personne vienne à la blonde. Qui sait… Peut-être que en fin de compte cela ferait aussi réfléchir son camarade LeX sur son utilisation immodérée de son don de métamorphose. Lorsque Georgia lui signifia que l’embrasser n’était pas aussi anodin qu’avec n’importe qui d’autre, Juliette ne su trop si elle devait prendre cela comme un compliment ou bien en être gênée… La blonde semblait s’imaginer des choses extravagante, là ou finalement il n’y avait eu qu’un bref baiser au cours de la soirée d’anniversaire de l’institut… Un cadeau d’anniversaire, comme elle le lui avait alors suggéré dans un souffle.

Quoi qu’il en fut, la décision de Georgia ravissait la gothique romantique bien que celle-ci ne savait pas que ses silence pouvaient être aussi parlant et influent… Elle était plus redoutable qu’elle ne le pensait en fin de compte… Dirigeant son regard sur Mina, Juliette pencha légèrement sa tête sur le côté et offrit à la harpie un nouveau sourire afin de lui indiquer de finalement, tout s’arrangeait pour le mieux. Visiblement prête à faire des efforts sérieux, Juliette revint ensuite sur la personne de Georgia et lui souffla un conseil empreint d’une certaine forme de philosophie…

‘’Tu sais Georgia… Il y a bien des choses sur lesquelles s’interroger dans le monde, mais le véritable amour, lui, ne s’explique pas… Il se vit jour après jour, sans autre forme de réflexion que celle d’aimer l’autre sans retenue et si tu es heureuse rien que par le fait d’être avec Viconia ou bien encore, rien qu’en la voyant, alors tu as déjà fait un grand pas.. Le reste, c’est à toi de le construire pas à pas, sans la brusquer.’’

Il y avait aussi la possibilité que sa cible la rejette ouvertement, mais il était inutile de tempérer une telle volonté de bien faire par un pessimisme des plus incertain au final… Et puis… Le voyage n’était-il pas en définitif aussi enrichissant que le fait d’atteindre sa destination.. ? Même éphémère, un petit bout de bonheur était précieux en ce monde cruel qui était le leur, surtout pour les mutants.

Pleine de bonne volonté, Georgia mit immédiatement en application ses bonnes résolutions en annonçant ouvertement aux deux nouveaux venus sa non intention de les embrasser. Ce qui, s’ils avaient connu la jeune fille, les auraient assurément rassuré. Mais ce n’était pas le cas et sans doute cette nouvelle n’éveilla-t-elle qu’une profonde interrogation dans leurs esprits. La où le garçon avait affiché une évidente volonté de se faire remarquer des trois mutantes, la fille avait, quand à elle, visiblement choisi de les éviter soigneusement. Malheureusement, dans sa maladresse elle avait totalement échoué dans sa tentative d’infiltration discrète.

A sa façon, Georgia les interrogea, leur demandant leurs prénoms de son inimitable style. Mais ce qui occupait l’esprit de la gothique romantique, c’était avant tout des questions plus pragmatique et c’est pourquoi elle ajouta de sa petite voix musicale :

‘’Comment avez vous su ou nous nous trouvions.. ? Et pourquoi ne vous êtes vous pas rendu à l’institut.. ? Il y avait quelqu’un pour vous accueillir vous savez…’’

La gothique romantique était suspicieuse, bien qu’employant un ton très doux, mais il était difficile de ne pas l’être après avoir affronté un si grand nombre d’ennemis, parfois bien fourbe et sournois… Et puis quelque part cela contrebalançait la grande sympathie de la blonde un peu trop confiante selon elle. Lorsque celle-ci répondit à la question du garçon, Juliette ne pu que confirmer d’un geste de la tête… Inutile de mentir après tout, puisque Georgia avait déjà tout dit. Passant du coq à l’âne, une pratique courante chez la mutante, elle reporta alors son attention sur Mina et la soi disant attirance que Josh éprouvait à son égard. Juliette l’écouta parler sans dire un seul mot, admettant que, quelque part, elle n’avait pas tout à fait tort concernant ce dernier. Toutefois, elle flattait Mina ce qui était assez étrange selon la gothique romantique qui se permit d’intervenir en disant :

‘’Je crois qu’il serait plus sage que tu ne t’en mêle pas Georgia… Une rencontre arrangée ne donne bien souvent que peu de résultat et il serait plus sage que Mina s’assure elle-même de la véracité de ton propos. Si tu dis vrai, alors il ne faut pas brusquer les choses. Maintenant qu’elle est au courant, Mina va gérer ceci à sa manière, en prenant le temps qu’elle jugera nécessaire pour lui en parler.‘’

La gothique romantique se retourna alors à nouveau en direction de la harpie et lui demanda :

‘’Qu’est-ce que tu en pense Mina.. ? Tu ne crois pas préférable de voir cela entre vous.. ? Il est bien souvent dérangeant de voir des gens intervenir dans ce genre de situation après tout. Si Josh a vraiment un quelconque sentiment pour toi et que tu désires y répondre favorablement, je pense qu’il n’appartient qu’à toi de décider de quand et comment l’aborder.’’

C’était en tout cas ce que Juliette pensait, même si dans les faits cela risquait de contrarier le sordide pari que Georgia avait engagé avec les autres élèves. Dans cette affaire, le temps était assurément l’ennemi implacable de la blonde comploteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban O'Riordan
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Nom de code : Sioc
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mar 27 Juil 2010 - 13:34

Alban était resté de glace (haha) un instant au milieu de la neige devant la réaction première qu'il avait rencontré. Un silence.

Wahou! Il se sentait super bienvenu avec une gothique qui semblait encore plus gelée que lui! Heureusement son amie blonde prit le relais pendant que la harpie faisait la gargouille. Mais à peine la jeune fille blonde eut-elle commencé à parler qu'Alban entendit un bruit de chute derrière lui dans les arbres. Apparemment une autre jeune fille venait de rencontrer la neige et à la réflexion de la blonde ce devait être une nouvelle.

Il fut quoi qu'il en soit bien moins interloqué par cette chute que par la phrase qui s'était adressé à lui. Ainsi ne serait-il pas embrassé... il aurait aimé l'être surtout qu'après étude de haut en bas de la jeune fille elle était suffisamment jolie pour qu'il ne la repousse pas. Elle explicita ensuite cette démarche et sa raison et l'affaire de cœur qui était derrière semblait bien étrange et, surtout, le cœur en question semblait bien malade dans sa réflexion. Cela ne dérangeait pas spécialement Alban mais il y aurait de quoi faire un bien beau vaudeville. Elle continua la description ainsi que le sujet de la conversation et la blonde versatile s'opposait parfaitement à la brune obscure, peu bavarde et méfiante. S'il était une question de bonne manière il était naturellement du rôle d'Alban de s'occuper de ça, dommage qu'il n'y ait pas de public pour le coup on lui demandé d'interpréter le rôle qu'il aimait le moins : le sien.


"Oui, bien sûr que je viens avec un nom, mais pas avec une fille qui mange de la neige. Donc pour la demoiselle des bois, je ne sais pas." dit-il en pointant Erika du doigt. Il s'adressa à Georgia d'une manière un poil plus souriante et moins froide. "Je suis Alban, c'est un prénom irlandais, mais il se réfère au latin. En gaélique il désigne l'Ecosse et pourtant son sens se rapporte à l'aubépine et ses fleurs blanches, blanc se dit 'alba' en latin et je me retrouve dans un bien bel environnement pour me présenter ainsi!" Puis, se tournant vers Juliette, il redevînt lui-même aussi froid que la neige autour de lui. "Je vous avoue qu'il y a cinq minutes encore j'étais en Irlande, enfin je crois, en tous cas hier soir j'y étais encore! Bref une histoire étrange pour laquelle vous n'avez pas forcément le temps ni l'intérêt. On m'a envoyé ici plutôt qu'à votre base fixe habituelle, j'imagine donc que leurs renseignements étaient bons. Étonnant comme le noir vous rend méfiant et désagréable en passant."

Il garda le regard fixé sur Juliette un moment. Il pouvait comprendre que Georgia, il connaissait les dénominatifs du trio maintenant, trouve son compte pour une copine de transition : belle, silencieuse et apparemment désagréable. Le trio était d'ailleurs déjà reparti sur les romances de la silencieuse harpie. Rencontre arrangée, collecte d'informations, tout un tas de choses assez intéressantes en fait, mais rien de fondamentalement secret défense. Rien non plus dans lequel il ne pouvait s'immiscer.

"La jeune fille désagréable a raison sur le coup que les arrangements peuvent être très foireux après si c'est un problème de confiance en soit..." Alban en savait quelque chose "... je ferais peut-être mieux l'affaire qu'aucune d'entre vous pour récupérer des informations."

Il marqua un silence et se sentit obligé d'expliciter sa pensée.

"Bah quoi... personne ne me connaît, je ne connais personne. Triple emploi, je rencontre des gens, t'as tes infos et il ne remontera pas la piste. C'est comme la lessive."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mar 27 Juil 2010 - 21:28

A peine relevée, Erika s'était fait repérée et interpellée de manière bien étrange. Elle fit un signe de la main et s'approcha gênée. Gênée d'avoir était surprise, gênée de s'immiscer dans un groupe en pleine discussion, gênée par l'étrange créature ailée prénommée Mina.

Arrivée à la hauteur du groupe, elle maugréa un "Désolé" et s'attarda sur le visage de chacun, tachant de mémoriser le prénom de chacun tout en évitant soigneusement de regarder Mina. Elle n'eut ni le temps de dire son propre prénom ni de vraiment répondre à la question de Juliette. Le garçon venait de se lancer dans un monologue d'introduction. La jeune australienne leva les yeux au ciel en signe d'exaspération. Encore un beau parleur... Elle en avait soupé jusqu'à plus faim. Cela lui permit d'enlever ces moufles, ce qu'elle regretta, pour arriver à chercher les papiers d'introduction et d'inscription que la capitaine lui avait donnée.

Lorsqu'on lui laissa l'occasion de s'exprimer, Erika dit sobrement en montrant nerveusement ses papiers:

"Bonjour, navrée de vous surprendre et de vous interrompre. Erika. Je cherche effectivement l'institut enfin le chalet loué par l'institut. Je suis nouvellement inscrite, la capi... on m'a dit de rejoindre le chalet"

Pause, elle indiqua du doigt la direction pointée précédemment par Georgia:

"Si c'est par là, je ne vous dérangerai pas plus longtemps."

Elle n'allait pas se mêler d'une discussion sur des relations amoureuses pas après Sam... En attendant confirmation, elle se risqua à un coup d'oeuil vers Mina. Qu'est ce qu'il fait froid !
Revenir en haut Aller en bas
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mar 27 Juil 2010 - 21:34

Mina écouta ensuite les échanges entre Juliette et Georgia, sur une pseudo-relation qu'elles auraient eu par le passé entre elles deux. A tout vraiment dire, Mina n'avait pas l'impression que cela était une association passionnante, et réellement adaptée. Apparemment ce que Georgia considérait comme une relation ne l'était pas aux yeux de la gothique romantique.

Et puis deux nouveaux débarquèrent. Comme à leur habitude ils ne pouvaient s'empêcher de regarder la mutante ailée comme une attraction de foire, mais heureusement pour elle, cela faisait maintenant quelques temps que cela ne la vexait plus. Elle n'avait pas le choix, c'était comme cela un point c'est tout. Elle aussi d'ailleurs avait eu le même réflexe à l'arrivée de Matteo, de Josh et d'autres ayant une mutation physique...


"Bonjour les nouveaux, je suis Mina et je suis enchanté de vous rencontrer... N'ayez pas honte de me regarder comme ça, j'y suis habituée..."

Puis Georgia partit dans une succession de compliments à l'intention de la harpie. Et lui fit une description de Josh qu'elle connaissait dejà, c'est à dire pas sur de lui et timide. Un peu comme elle en fait. Elle lui demanda aussi de faire le premier pas à son intention.. Mais bon les on-dit, n'étaient jamais une source véritable. Même en parlant de belle fille avec des ailes.

"S'il me plait... Et bien je ne sais pas... En fait... Je n'ai jamais vraiment eu de contact avec lui, hormis une fois dans la cuisine où il fit un passage éclair... Donc je ne peux pas vraiment me prononcer sans connaître quelqu'un... Je ne sais même pas d'où il vient et ce qu'il aime... Alors comme ça je dirais non, mais bon..."

Juliette intervint également en la faveur de Mina. Son intervention était judicieuse, c'était effectivement à elle et à elle seule que cela devait importer. Mais Mina avait toujours du mal à y croire dans le fond. Mais le jeune homme en question était si timide que tout était possible.


"Tu as raison je pense Juliette.... Je préférerais effectivement régler cette histoire seule. D'autant plus si je n'ai pas d'autres sons de cloche qui me reviennent et qui confirmerait ce que Georgia vient de m'avouer..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mar 27 Juil 2010 - 21:37

Les mutants qui prendraient l'initiative d'examiner les papiers tendus par Erika pourraient constater que celle-ci avait été adressée à l'Institut par le département américain de l'éducation. La lettre était sommaire mais indiquait que la jeune femme s'épanouirait mieux dans un établissement spécialisé qu'en Australie d'où elle venait.

Pour l'inscription, il n'y avait bien entendu pas de documents d'inscription provenant de l'Institut mais plutôt tous les documents qui semblaient, aux yeux de l'officine qui adressait Erika, être pertinents pour son inscription à venir.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgia Beccaria
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Miracle Lass
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mer 28 Juil 2010 - 9:10

Juliette était si compréhensive et tellement pudique ! Georgia sourit quand la gothique tenta de minimiser leur relation passée... Après tout si Camille avait été jalouse d'elles et en avait fait tout un foin, c'était bien pour une raison, non ?

Mais après tout autant laisser la gothique à ses illusions. Pour Georgia, elles étaient sorties ensemble, et après la vaporeuse italienne avait décidé de mettre leur idylle en suspens. Rien de plus mais rien de moins.

D'autant plus que pour une fois Juliette semblait quelque peu fière de son élève. Cette dernière qui n'avait que pour se consoler ses propres phases d'autosatisfaction sourit encore plus largement. Elle était dans le vrai. Son amour sincère pour Viconia était sain. Et comme elle avait le cœur pur et l'oeil droit, cela ne pouvait QUE marcher. Elle en trépignait d'impatience...

Elle déchanta quelque peu en voyant les réactions à sa révélation sur Josh. En gros, il fallait du temps, il fallait un complément d'informations, il fallait réfléchir, il... STOP !

La blonde fit la moue :

"Y a jamais de bonnes solutions en amour. Mais je pense que dès fois, faut savoir aussi se jeter à l'eau sans trop trop réfléchir. On peut pas tout intellectualiser et pis... On se met pas forcément avec les gens pour la vie. Des câlins, des bisous, c'est pas la même chose qu'une bague de fiançailles ! Moi, j'serai toi, Mina, je perdrais pas trop de temps, non plus... Après tout, qu'est ce que tu risques ?"

Se tournant vers Alban, elle ajouta amusée :

"D'la façon dont tu présentes la chose ça a l'air amusant... Mais j'pense pas forcément que ce soit une bonne idée. Ou alors faut que t'arrives avec de GROS GROS sabots... Façon : tu ne me connais pas mais j'ai un message. Dieu t'aime et veut savoir qui tu aimes dans ce chalet..."

Elle s'esclaffa devant ce subterfuge lamentable et risible qu'elle aurait pu tout à fait entreprendre quelques temps auparavant... Mais elle avait grandi ! Et ça se voyait !

Les motifs de la présence des deux nouveaux semblaient être classiques : limite, elle pouvait les imaginer par avance. Ils étaient mutants et avaient découvert leurs pouvoirs dans un milieu pas forcément amical pour les gens comme eux et avaient, par la suite, eu vent de l'existence de l'Institut... Et ils venaient d'arriver en terre promise ! Voilà tout...

Georgia se sentit obligée de raconter pour la 100.000ème fois sa propre histoire.

"Vous savez moi j'avais été clocharde avant d'arriver à l'Institut. J'espère que ça a été plus rigolo pour vous. En tout cas, c'est drôle que même pendant les vacances on voit arriver des nouvelles têtes ici ! Alors c'est quoi votre histoire, à vous ?" lança-t-elle toute sourire.

Indiquant à nouveau la direction du chalet, elle donna à Erika la confirmation qu'elle souhaitait. Avant de se pelotonner tout contre Juliette et de chercher à lui voler un baiser au passage... Chère Juliette, chère copine de transition.


Dernière édition par Georgia Beccaria le Jeu 29 Juil 2010 - 10:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mer 28 Juil 2010 - 13:37

Juliette jeta un regard quelque peu hautain à Alban, suite à ses propos ouvertement agressif à son égard… Désagréable.. ? Méfiante.. ? Que nenni ma foi, tout ce qu’elle était c’était uniquement protectrice envers l’institut et ses résidents… Et si ce beau parleur de quatre sous ne comprenait pas qu’il pouvait être légitime de s’interroger sur le fait étrange que quelqu’un l’ai envoyé précisément sur leur lieu de vacances alors que ce n’était pas un lieu de résidence régulier et que personne en dehors de l’institut et ses proches n’étaient au courant, alors elle ne pouvait pas grand chose pour le genre de simplet qu’il donnait l’impression d’être. Pour sa part, la gothique romantique avait connu la trahison ultime lorsque les professeurs, certes, manipulés avaient attaqué les élèves et désormais elle comprenait que leurs ennemis emploieraient tous les moyens en leur possession afin d'arriver à leur fin, comme par exemple leur envoyer des jeunes mutants perdu afin d’en faire leur pion inconscient pour une éventuelle futur intrusion en leur sein.

Lorsque Erika leur tendit ses documents attestant de sa bonne foi et de sa légitimité à se trouver ici, Juliette les prit délicatement dans sa main gantée de noir soyeux et, tout en les portant à son regard de glace afin de les parcourir et de comprendre comment la jeune fille avait atterri ici, elle répondit à Alban d’un ton toujours aussi étrangement doux :

‘’ La jeune femme désagréable se nomme Juliette, si cela ne te dérange pas de faire preuve d’un minimum de politesse envers une demoiselle très cher… Et bien que mon comportement ne semble pas être des plus appréciable à ton goût, il est de ma responsabilité, en tant qu’aînée de tous les résidents de l’institut, de veiller à ce que rien de fâcheux ne vienne bouleverser leur tranquillité, comme ce fut quelque fois douloureusement le cas dans le passé. Je pense que tu es en mesure de comprendre cela, n’est-ce pas.. ?’’

L’interrogea-t-elle sans vraiment attendre de réponse de sa part, avant de se plonger sérieusement dans les documents fourni par la nouvelle venue. Ils s’agissait de papiers officiels apparemment, venant de l’éducation nationale… Il était vrai que depuis l’intégration de Roberta Shenzie au sein même de l’institut, ils avaient commencé à tisser des liens plus poussés avec le gouvernement. En conséquence de quoi il n’était pas sot de s’imaginer que ce dernier pouvait tout naturellement diriger des jeunes mutants chez eux… La question restait maintenant de savoir comment Erika, qui venait d’Océanie, avait pu se retrouver ainsi prise en charge par le gouvernement des Etats-Unis. Mais à contrario du beau gosse de cour de récré, au moins ces documents officiels expliquaient-ils comment la jeune fille avait pu être redirigée sur leur lieu de vacances. Repliant ces derniers en une succession de geste lents, Juliette les rendit à la mutante en la remerciant de bien avoir voulu leur en faire part et en la gratifiant d’un sourire aimable.

De son côté, Georgia ne semblait pas vraiment apprécier les raisonnements évoqués dans la manière d’aborder la soi-disant histoire sentimentale éventuellement possible entre Mina et Josh et elle le fit savoir de manière assez véhémente comme à son habitude… Visiblement, cela contrariait la vision de la chose qu’elle s’était elle-même construite en son for intérieur. Devant son insistance à vouloir absolument que la harpie se presse avec le loup garou, la gothique romantique lui dit alors en levant à nouveau une main afin de tempérer quelque peu son ardeur à vouloir brusquer les choses :

‘’Ne t’emportes pas voyons Georgia… Même si je suis d’accord avec toi sur le fait qu’une relation n’est pas forcément pour la vie entière, il faut cependant un minimum de sentiment pour que celle-ci puisse avoir une véritable chance de s’épanouir. Chaque histoire doit se construire sur le long terme, petit à petit, afin que puisse s’épanouir un amour pas forcément naissant… A vouloir bâtir sur du vent, on fini par détruire ce que l’on a trop avidement construit. Pour ce qui est à perdre…’’

ajouta la gothique romantique en désignant de sa main Mina…

‘’Il me semble que seule Mina puisse répondre à cette interrogation des plus intimes… Si elle désire le faire cependant…’’

Conclu finalement Juliette, peu désireuse d’empiéter sur l’intimité profonde du jardin secret de la mutante ailée. Il y avait énormément de chose à perdre, lorsque l’on n’était pas une petite blonde avec seulement le minimum de pudeur requis. Si cette dernière se remettait aisément des refus, ce n’était pas le cas de tout le monde et ceci était sans doute encore plus vrai dans le cas de la mutante au physique animal, qui n’avait apparemment pas une grande expérience de la chose. C’était une vérité assez cruelle à dire, mais le physique de Mina ne l’aidait pas à avoir confiance en elle dans le domaine des relations amoureuses, tout au moins dans ce monde ou mutant ne rimait pas forcément avec mutation physique pour tous. Non, vraiment… Juliette pensait réellement qu’il fallait laisser Mina gérer tout cela par elle-même, avec tout le temps nécessaire pour ce faire.

Toutefois, la gothique romantique ne pu qu’approuver d’un bref hochement de tête, les paroles concernant la proposition de Alban. En soi c’était généreux de sa part, mais en effet des plus irréaliste. Contrairement à ce que ce dernier s’imaginait, on était loin d’être dans un film ou les gens se confiait au premier venu sur ce genre de choses intime… Ou bien alors, Alban pensait être nanti d’une force de persuasion hors du commun, ce qui serait révélateur d’un très désagréable ego des plus surdimensionné de sa part. De toute manière, l’un dans l’autre son idée paraissait des plus absurde à la jeune femme drapée de ténèbres qui ne s’en moqua cependant pas contrairement à Georgia.

Dans le but de convaincre les deux nouveaux à parler de ce qui les avaient conduit à l’institut, celle-ci s’empressa de leur raconter sa plus que pathétique histoire ayant présidé à son arrivée au sein de l’institut. Juliette connaissait son malheureux parcours, tant de fois l’avait-elle raconté au fil du temps, mais la gothique romantique regretta toutefois qu’elle omette quelques détails assez cocasse… Comme par exemple, la fois ou elle, une adolescente, s’était fait littéralement rackettée par un groupe d’enfants à peine pré pubère… Quitte à faire dans le misérabilisme, autant aller jusqu’au bout après tout. Surtout que, Juliette préférait ne pas lui avouer, elle trouvait cet incident assez amusant en vérité… Triste, mais amusant.

Quoi qu’il en soit, Alban et Erika ne pouvait plus vraiment échapper à l’évocation détaillée de leurs mésaventure, après un tel aveu de la part de la blonde.

‘’C’est en quelque sorte devenue une tradition au fil du temps pour les nouveaux élèves, que de raconter le cheminement qui les ont conduits à l’institut… Cela aide beaucoup à leur intégration en vérité…’’

Ajouta la gothique romantique, elle qui était arrivée bien avant que ce genre de chose se soit presque tout naturellement mis en place sans que quiconque ne s’en rende vraiment compte. Cela s’était fait de façon presque inconsciente en fait, le partage était un bien pratique moyen d’intégration sociale dans la famille de l’institut.

Au cours de sa proposition initiale, Georgia en avait profité pour se rapprocher de Juliette contre laquelle elle se colla de manière frôlant une indécence certaine. La gothique romantique tourna légèrement son visage en direction de celui de la petite blonde qui se pelotonna contre sa personne heureusement protégée par sa cape, en levant un sourcil quelque peu surpris. Devant la sournoise tentative d’agression labiale de la serial kisseuse qui semblait s’éveiller à nouveau, Juliette pu remercier sa taille supérieure qui lui permis de se mettre hors de portée d’un fâcheux baiser en écartant distraitement la tête en direction de Erika et Alban dont les récits aventureux étaient attendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban O'Riordan
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Nom de code : Sioc
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mer 28 Juil 2010 - 15:22

Alban prit note de ce qui était dit, apparemment le petit couple Georgia et Juliette était plutôt contrasté. Une blonde excentrique et versatile avec des manières socialement viable et une brune ténébreuse ayant trébuché dans une faille temporelle et s'étant retrouvée, sans trop savoir pourquoi, projetée deux siècle dans l'avenir. Si Juliette restait désagréable Alban sentait que ce n'était pas par méchanceté. Malheureusement pour elle, ce ne serait pas non plus par méchanceté qu'il le serait aussi, juste un peu moins.

D'ailleurs l'autre nouvelle semblait quelques peu exaspérée elle aussi. Il avait l'impression qu'on le regardait comme s'il était un beau parleur péteux. Bon... en même temps il était mieux habillé qu'il ne l'avait jamais été hors de la scène et essayait de se montrer plaisant, au moins un minimum. La harpie, Mina, quand à elle avait eu des parents dotés d'un humour certains pour lui donner un nom si proche de son physique de chauve-souris, mais ne semblait pas spécialement gênée par les regards oblique. Alban prit donc le parti d'une part, de ne pas tenir compte d'Erika, il préférait continuer à la considérer comme un public étranger à la scène, et d'autre part de répondre d'abord à Mina.


"Mina, bien qu'étonné par votre plumage, si l'on peut dire, votre ramage me semble bien assez humain pour vous considérer comme une personne dont je n'aurais pas le besoin de spécialement me méfier. Je pense qu'il serait très intéressant de faire des vêtements pour ce genre de physique, à l'occasion, quand à la crainte que pourrait induire votre apparence, j'ai vu, que dis-je, j'ai été chargé par un pangolin humanoïde... imaginez ma terreur à ce moment-là!"

Car, tout un chacun le sait, les pangolins sont des êtres redoutables! Il semblait néanmoins que la compagnie soit avide d'en apprendre plus sur Alban et son périple ainsi que sur celui de l'autre personne même si celle-ci semblait munie de justificatifs. Il fallait néanmoins savoir faire trembler une audience d'impatience et ne pas tout dévoiler avant la fin du deuxième acte.

"Georgia votre suggestion d'une intervention divine est tout simplement géniale, mais sûrement un peu grosse. Je pensais à plus de finesse, mais, Madame Il appuya bien sur le mot et le côté vieillissant de celui-ci Juliette a raison sur un point, il faut savoir si on veut un câlin soudain ou quelque chose de plus durable! J'ai été, et mon histoire commence un peu là garçon de café les couples se font et se défont dans un bar. En Irlande on sert moins de café que d'alcool et ce moyen est plutôt intéressant pour ceux qui veulent s'aimer toute la vie en disparaissant le lendemain matin... Ne vous confortez pas trop Mina des bruits de couloirs où des informations que vous pouvez obtenir des autres, même vos amies. Les meilleures intentions sont parfois les plus douloureuses, il faut que vous voliez de vos propre ailes ! En plus, vous en avez !"

Alban devenait un peu trop versatile à son goût il arrêta aussi sec son envolée romantique.

"Quand à mon histoire je bossais en tant que garçon de café, il y avait un mec bizarre et une danseuse multiple, on s'est tous endormi, on s'est changé on a traqué le mec bizarre dans un club crade et on a rencontré une nana qui repoussait la foule, ou plutôt dont la foule se tenait loin et c'est elle qui m'a envoyé ici. Amélie elle s'appelle, apparemment elle a déjà bossé avec votre école mais j'ai eu tellement de détails que je sais juste que normalement vous êtes aux Etat-Unis, actuellement on est au Québec, vous êtes une école et... ah oui, nous sommes mutants ! La version longue nécessite sûrement plus d'assises j'imagine..."

Se remémorer l'histoire lui faisait prendre conscience que la succession bar, Agatha, club, Amélie, chambre, Babel lui donnait un certain côté playboy malgré le fait qu'il n'ait ni fait ni eut l'intention de faire quoi que ce soit qui puisse heurter les sensibilités avec ces filles, la pièce était tout public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mer 28 Juil 2010 - 20:26

Regarder Mina n'était toujours pas évident, tout comme suivre et comprendre toute l'envergure et la complexité de la discussion entre la mutante ailée, Georgia et Juliette. Erika reprit avec gratitude les documents. Elle s'empressa de les ranger dans sa poche pour ensuite remettre avec célérité et soulagement ses moufles.

Alban partit à nouveau dans des longues tirades au langage certes recherché mais qui donnait une pesanteur irritante à ses messages. La proportion du garçon à s'épandre permit à Erika de ramener sa main droite qui, s'était portée sur la garde de l'épée dépassant du sac, le long du corps.
Georgia parlait peut être avec facilité et sans artifice de ce qui l'avait amenée à l'institut. Décrire l'expérience vécue était peut être une tradition comme le disait Juliette, il n'en était pas moins qu'Erika avala douloureusement sa salive. Le froid qui avait coloré le visage de l'australienne ne camoufla pas sa pâleur soudaine.
Lorsque Alban termina de brosser l'aventure qui l'avait amené jusqu'ici, Erika laissa le silence s'installer. Elle ouvrit plusieurs fois sa bouche avant de la refermer sans prononcer le moindre son.

Qu'est ce qu'elle pouvait bien dire ? Que son soit disant petit ami l'avait droguée, kidnappée, vendue pour 100$ ? Qu'elle avait faillit devoir coucher avec un pervers? Qu'elle avait réussit à l'éviter de justesse pour ensuite être à un cheveux de se faire violer par les complices de son petit ami ? Qu'elle avait vu un de ces deux garçons, se faire exécuter de sang froid par la mystérieuse militaire qui l'avait secourue ?

Non. Pas toute de suite. Pas maintenant. Pas encore. Pas en la présence d'une personne de sexe masculin. Elle voulait oublier. L'idée de mentir, d'inventer une histoire de toutes pièces lui traversa l'esprit. Elle s'y refusa aussi.

"Je... Je n'ai pas très envie d'en parler. Pas ici, pas maintenant."

En voilà une intégration réussite! Faire des mystères ! Les envoyer paitre avec les moutons à la première question personnelle."

"Il fait vraiment froid"

Pitoyable !

"Je vais rejoindre le chalet...."

Erika fit un geste de la main et un peu honteuse, elle se détourna du groupe pour prendre la direction de la battisse.

Arrow Cuisine et salle à manger
Revenir en haut Aller en bas
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mer 28 Juil 2010 - 22:41

Le jeune homme nommé Alban était un peu étrange dans sa manière de parler. Mina n'avait pas tout compris, c'était le cas parfois avec l'usage de certaines expressions ou mots. Mais bon le tout était de ne pas passer pour un buse, ce qui était quand même un comble pour une Harpie.

"heu... C'est pas faux, Alban... Un costume me plairait c'est sur..."

La jeune fille quant à elle paraissait plutot timide. Elle prenait soin de ne pas regarder Mina, son physique devait l'impressionner ou lui faire peur. Mais la mutante ailée ne se formalisait pas là dessus, elle viendrait lui parler quand elle serait habituée à elle. Elle aurait le temps.

Et puis Georgia revint sur le prétendu béguin de josh sur la jeune roumaine. Cela ne dérangeait pas Mina outre mesure d'être le couple de monstres de l'institut, mais elle espérait juste que ce soit réel, et que la personne qui avait fait courir cette rumeur l'avait fait avec des preuves, pas juste pour assortir un couple de freaks... Car cela ferait beaucoup de mal à Josh comme à Mina.

Et effectivement comme Juliette le disait si clairement, cela regardait Mina et Josh et personne d'autres.


"Merci du soutien Juliette, je suis de ton avis. Si jamais cette rumeur était infondée, cela pourrait nous faire du mal à tous les deux avec Josh, c'est pour ça qu'il faut y aller doucement et prudemment... Après tout je suis encore en deuil, je vous rappelle..."

Elle eut une petit montée de larmes avec cette affirmation et une douleur sourde qui montait en elle en repensant à Lars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgia Beccaria
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Miracle Lass
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Jeu 29 Juil 2010 - 10:45

Quand Juliette esquiva le baiser de Georgia, cette dernière se sentit bien malheureuse... Ainsi c'était donc ça une copine de substitution ? Comme un ersatz de paradis artificiel tout juste bon à vaincre l'état de manque ? Ce n'était pas ce qu'elle attendait mais...

... elle tenta au moins de glisser ses doigts entre ceux de la gothique. Y aller par paliers car en amour toute conquête était déjà une grande victoire. Il s'agissait de guerres de tranchées et de rien d'autres !

Elle s'adressa à Alban :

"Tu sais une fois on s'est fait fracassé la tête par nos propres enseignants qui étaient possédés par des méchants. Alors depuis, c'est vrai que c'est un peu la fin de l'enfance pour nous... Mais bon, on a un peu du potentiel sous le pied. Rien qu'à nous trois, je crains que malheureusement quels que soient tes pouvoirs on puisse t'offrir un challenge relevé"

La mitalienne sourit. Pour elle, le nouveau n'était qu'un jeune homme aux manières très affectées et très théâtrales. Son verbiage, s'il était joliment dit, ne faisait guère sens et d'expérience leurs adversaires perdaient rarement leur temps à ciseler des phrases, préférant largement distribuer des coups et des rafales de mitraillette.

Elle écouta le brouillon d'histoire d'Alban. Puis les excuses maladroites d'Erika suivies de son départ rapide. Elle-même avait eu du mal à parler de tout ce qu'elle avait vécu avant d'arriver à l'Institut. Il était normal que les gens cherchent ici avant tout une occasion de poser leur sac et d'enlever leurs chaussures plutôt que de parler de leurs polytraumatismes qui les avaient conduit à tout abandonner derrière eux.

"Amélie ? Ça me dit rien" commenta Georgia avant d'ajouter : "En même temps on a pas mal de fans de part le monde. Pour le coup, j'ai même eu une liaison amoureuse avec une belle fonctionnaire de la CIA, alors bon..."

Une liaison comme elle en avait eu une avec Dame Brume, à vrai dire.

Elle zieuta rapidement la gothique puis Mina puis Juliette à nouveau.

"Ah ben en amour chacun fonctionne différemment. J'crois que vous savez par le détail mon mode d'emploi. A la limite, Mina, je te conseille juste d'aller voir Josh et de papoter l'air de rien avec lui... Tu verras si j'ai vu juste ou si j'ai juste confondu comme d'hab'... Et pis, au pire tu pourras surement faire une belle amitié avec lui !"

La blonde sourit.

"Mais t'as raison, ne pas souffrir c'est important. On peut pas toujours tout faire à la hussarde comme moi..."

Regardant la gothique d'un air malicieux, elle termina néanmoins :

"Quoi que, quand je vois que je suis plus au moins célibataire et que toi aussi, Juliette, je me dis qu'on pourrait s'acoquiner provisoirement. J'veux dire, physiquement, je suis presque sure de pas être un tas. Un peu d'échange de salive et quelques câlins, ça peut se faire entre amies, non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Jeu 29 Juil 2010 - 13:50

Bla bla bla…

Bla bla… Bla…

Bla… Bla… Bla…

Diantre, que ce nouveau venu était lassant avec ses propos des plus ampoulé, dont la vacuité évidente ne faisait qu’amplifier l’ennui de son discours tout juste bon à flatter les esprits avides de ce genre de caresses psychologique. Pour sa part, la gothique romantique commençait très sérieusement à se lasser de ce dernier qui n’éveillait en fin de compte que très peu son attention. Mais peut-être, était-ce là son pouvoir en fin de compte… Parler, parler et faire sombrer les gens dans un ennui des plus soporifique. La mutanité possédait une telle variété de pouvoirs après tout, alors pourquoi pas celui-ci.. ?

Bien que l’attaque sournoise et ouvertement moqueuse de sa responsabilité vis-à-vis de la protection des autres mutants de l’institut lui fut sans l’ombre d’un doute évidente lorsque Alban la gratifia du titre de ‘’Madame’’ en lieu et place d’un éventuel ‘Mademoiselle’’, Juliette n’en perdit cependant pas son sourire polie. Mais intérieurement elle trouva le mutant de plus en plus déplaisant et naquit alors en elle l’idée que, peut-être, elle devrait conseiller à Georgia d’essayer de caser Alban avec son futur ex petit ami métamorphe… Aussi moqueur et déplaisant l’un que l’autre, ils devraient certainement se plaire ensemble, sans le moindre doute.

En revanche et aussi étonnant que cela puisse être, le jeune homme se révéla tout de suite moins prolixe lorsqu’il fallut expliquer le cheminement qui l’avait amener à rejoindre l’institut. Il semblait que discourir en donnant un intérêt réel à ses propos était nettement plus difficile que de parler pour ne rien dire apparemment. Le seul point notable de son résumé fut l’évocation de cette mutante qui avait, selon lui, déjà travailler avec l’institut. Tout comme chez la blonde, le prénom d’Amélie n’évoqua rien dans l’esprit de la gothique romantique… Elle songea alors qu’elle demanderait aux professeurs s’ils la connaissait, lorsque l’occasion se présenterait à elle.

Au final et en dépit de phrases grandiloquentes tout juste destinée à troubler les gens plus qu’autre chose, ce nouveau venu se révélait de prime abord très inintéressant… Il ne restait donc plus qu’à espérer que avec le temps, cela change quelque peu. Concernant Erika, son trouble évident et sa difficulté à parler de ce qui l’avait conduite à venir à l’institut, témoignait d’une situation apparemment traumatisante et Juliette songea que sans doute il lui faudrait un peu de temps pour enfin arriver à en parler à quelqu’un. Elle respectait cela, sachant que nombre d’entres eux avait parfois mal vécu la découverte de leur véritable nature mutante qui s’était bien souvent vu accompagnée d’une situation dramatique. C’est pourquoi, sans un mot elle la regarda s’éloigner en direction du chalet… Elle s’ouvrirait le moment venu, comme bien d’autres avant elle…

De son côté, Georgia évoqua, en rapport avec la petite histoire de Alban, une nouvelle et jusqu’ici inconnue soit-disant relation avec un agent féminin de la CIA, ce qui ne fit que renforcer encore un peu plus sa réputation qui n’était plus à faire comme elle le souligna elle-même par la suite. Lorsque celle-ci glissa sa main sous la cape de la gothique romantique afin de lui enlacer sa main gantée de ténèbres, Juliette la laissa faire bien que légèrement surprise. Ce geste de tendresse ne l’engageait en rien après tout et la gothique romantique était elle aussi d’une nature très câline en dépit des apparences. De plus, l’évocation de la mutante concernant l’affaire des professeurs lui donna un air assez sérieux et Juliette ne pu qu’agiter la tête de haut en bas en accord avec l’idée que ce moment dramatique fut comme la fin de l’innocence pour la plupart d’entres eux. Sa propre innocence ayant déjà été irrémédiablement perdue lors de son enlèvement à Turin, avant même de rejoindre l’institut, pour la gothique romantique ce moment terrible avait surtout été la découverte du fait que même au sein de l’institut le danger était potentiellement présent. Il n’y avait pas d’Eden mutant, que ce soit chez eux ou bien au sein de la nation mutante, c’était là la cruelle vérité. Mais au moins pouvait-elle aider à protéger les plus jeunes d’entres eux, quitte à passer pour quelqu’un de… Désagréable !

D’autant plus que comme Georgia l’avait si justement dit, ils commençaient à être de plus en plus connu et cela, pas forcément dans le bon sens par certains qui devenaient alors leurs ennemis. Concernant Mina et Josh, la blonde paraissait avoir finalement opté pour le point de vue des deux autres mutantes et, dans une moindre mesure celui de Alban, ce qui ravit la gothique romantique comme en témoigna le léger renforcement de son étreinte sur la main reposant au creux de la sienne. Ce n’était pas vraiment régulier, mais Georgia s’améliorait vraiment de jour en jour, assurément. Pour conclure sur le sujet avant que cette dernière ne décide de changer d’avis, Juliette ajouta en tournant son regard en direction de la harpie :

‘’Voilà qui est dit ma chère Mina, il ne tient donc plus qu’à tes bon soins de vérifier si cette rumeur est réellement fondée ou non et cela à ton propre gré et à ton propre rythme’’


En même temps… Blondy avait cédé un peu trop rapidement sur le sujet, non.. ? Fallait-il y croire, ou bien mettre cela sur le compte d’un repli stratégique et des plus temporaire.. ? Dans le doute, Juliette préféra laisser le principe même de la justice bénéficier à Georgia… Innocente, jusqu’à preuve du contraire après tout, n’est-ce pas.. ?

Mais comme en écho à sa propre pensée suspicieuse la concernant, la jeune fille tenta une nouvelle approche avec la gothique romantique qui ne pu que sourire devant tant de hardiesse et de persévérance. Mais c’était une bonne chose, elle en aura bien besoin pour conquérir le cœur de Viconia. Pour sa part, Juliette se contenta de relever sa main et celle de Georgia et, une fois sorti des ténèbres de tissu, elle lui tapota délicatement la main de son autre membre libre en la fixant tendrement de son regard de glace.

‘’Georgia, Georgia, Georgia…’’

Commença-t-elle par lui dire, avant de poursuivre…

‘’Je trouve que tu es une jolie jeune fille, qui pourrait même être très belle si elle se décidait enfin à suivre mes conseils à la lettre… Je t’aime beaucoup, mais qui te dit que je suis vraiment célibataire.. ? Même si peu d’entres vous sont au courant, j’ai eu une vraie vie avant de venir à l’institut. Je n’y suis pas venu suite à une quelconque histoire sombre ou dramatique, ni même parce que je n’avais nul autre endroit ou aller tu sais…’’

La gothique romantique poussa un léger soupir, puis elle reprit :

‘’Ce que je veux te dire Georgia, c’est que tu ferais une erreur de songer qu’il est sain de penser comme tu le fais actuellement, alors que ton désir profond va en direction de Viconia. Ce serait en quelque sorte comme lui mentir et lui manquer de respect, comme tu l’aurais fait envers Kanata si jamais tu avais persisté à entretenir une double relation. Je pense qu’il faut que tu sois sincère avec toi-même, si tu veux que ta dulcinée puisse à son tour croire en toi. Mais ceci étant dit…’’

Ajouta Juliette en passant sa main gantée de ténèbres sur la joue glacée de la jeune fille en lui souriant doucement.

‘’… Je serais toujours prête à t’offrir toute la tendresse et l’écoute nécessaire pour que jamais tu ne te laisse abattre par la difficulté.’’

Conclu la gothique romantique, en plissant délicieusement le regard.

Dans les grandes lignes elle n’avait pas menti… Elle avait uniquement éviter les passages les plus douloureux de son histoire, mais fondamentalement tout c’était passé comme elle venait de le dire. Il était vrai que dans les faits elle était une célibataire pure et dure, d’autant plus que le départ de sa Cassandre lui avait été comme un coup de poignard en plein dans son petit cœur amoureux de gothique romantique et qu’elle doutait de retrouver une telle personne dans un avenir plus ou moins proche. Mais il aurait été vraiment malvenue de sa part de dire sans détour à Georgia qu’elle était loin d’être à la hauteur de ses exigences en la matière.

‘’Viens donc dans mes bras petite sotte, que je te fasse un gros câlin…’’

Lui dit alors la gothique romantique, sur un ton faussement réprobateur… Georgia était sotte, certes, mais au final tellement adorable que l’on ne pouvait lui tenir bien longtemps rigueur de quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban O'Riordan
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Nom de code : Sioc
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Jeu 29 Juil 2010 - 14:58

Erika, juste après Alban tenta de raconter son histoire mais apparemment ce n'était pas facile non plus. Elle avait dû subir des choses pas très catholiques. Alban aussi d'une certaines manières, les gothiques boutonneux portent plus souvent l'antechrist que la vierge marie... mais cette aventure là n'était que de peu d'intérêt et si on occultait tout ce qui ne s'était pas passé dans la réalité physique son voyage avait été un peu inquiétant mais sans plus. Il faudrait sûrement parler de la phase non physique de la chose mais une autre fois, au deuxième acte et avec des autorités compétentes. Pour l'heure il s'amusait de se voir détesté par la gothique et d'apprendre à nourrir du ressentiment et les deux autre jeunes filles l'amusaient autrement plus.

Mina sembla acquiescer à l'idée du costume pour le plus grand plaisir d'Alban. Les vêtements actuels dans le prêt-à-porter n'allaient généralement pas du tout avec des ailes et des griffes. Il fallait innover! Cela lança dans son esprit tourmenté l'idée de réaliser des gammes de vêtements spéciales pour les mutants avec une apparence physique non conventionnelle. Il le nota dans un coin de son esprit alors que la conversation continuait et que Georgia se rapprochait stratégiquement de Juliette.

Cette dernière entama une nouvelle leçon de morale ciblant la jeune blonde par rapport au fait que se tenir la main n'engageait à rien mais qu'aller plus loin alors qu'on visait une autre personne était une tromperie. Tout un blabla romantique auquel Alban adhérait dans l'absolu, mais l'image qu'il semblait représenter auprès du trio n'était sûrement pas du tout orientée ainsi.

Et tout le monde acquiesça enfin sur le fait qu'il fallait que Mina aille voir par elle-même et à son rythme. *Ting* retour à la case fringues !


"Bon alors, la résolution d'aller le voir est, très bonne! Mais il faut le faire à ton rythme, je ne comprend pas bien l'histoire du deuil et à la limite me la raconter n'aurait qu'un effet limité sinon me distraire avec un conte et vous faire du mal, or vous êtes en vacances, faut profiter!"

Il regarda autour de lui, certes le cliché vacances était généralement plage et cocotiers plutôt que neige et épicéas. Mais ça ferait l'affaire

"Si t'as besoin d'un boost de confiance en toi, je suis sûr qu'en travaillant un peu le coup des fringues ça peut être vachement bien! Bon... quand je dis travailler c'est faire quelque chose qui aille avec les ailes les griffes et toutes ces choses qui doivent te sembler peu pratiques depuis que tu les as. J'ai pas du tout de matos ici, mais je me ferais envoyer ma machine à coudre et toutes ces choses quand on rentrera et on en rediscutera, ton physique ouvre de nouvelles perspectives sur le marché de la mode qui sont plutôt intéressantes en fait..."

Alban se retourna vers Georgia et Juliette.

"J'imagine que vous avez dû avoir avant comme à l'institut un passif assez trash en Irlande les mutant seraient crucifiés devant les églises si la loi laissait faire les gens. Quand à vous menacer... comment dire... je suis seul, au milieu de nulle part, avec des chaussures adaptées ni au combat, ni à la neige, je me pèle le jonc et... mon pouvoir... ahem... certes le coin serait optimal pour lui j'imagine mais le truc le plus poussé que je me vois faire avant de me faire décapsuler la tête si je venais à vous attaquer c'est ça."

Profitant de l'humidité ambiante proche de celle d'une forêt enneigée, il matérialisa dans ses doigts une branche d'aubépine fleurie tout ce qu'il y avait de plus ressemblant en glace.

"Admettons-le, pour tuer quelqu'un c'est indéniablement meurtrier... Je peux imiter le pigeon aussi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Jeu 29 Juil 2010 - 22:16

C'était établi pour Mina, celle ci verrait par elle même pour vérifier si Josh était éventuellement attiré par elle. Il est vrai que la relation ne l'enchantait guère mais le jeune homme semblait plutôt apprécié par l'ensemble de l'institut. Et puis hormis le cours de stratégie avec le professeur Volkov que celui ci n'avait pas vraiment suivi de fond en comble, passant pour le mauvais élève de service, il était plutôt discret.

"Oui quelque part tu as raison Georgia, je verrai bien, et après tout le petit Josh semble être plutôt apprécié par le reste de l'institut, si je ne me trompe pas."

S'en suivit un dialogue entre Georgia et Juliette sur l'amour, la vie avant, pendant l'institut, qui se conclue par un calinou entre la gothique et la blonde un peu foldingue mais néanmoins très attachante de l'institut.

Mais même si le dénommé Alban semblait emballé par l'idée de faire un costume à Mina, celle ci avait toujours un sérieux problème à comprendre ce qu'il disait... Ou peut être celui ci parlait un peu trop vite, ou avec un peu trop de manières pour être compréhensible. Mais bon il ne semblait pas méchant en tout cas. Toujours était il qu'il avait demander à connaitre les raisons du deuil de Mina, enfin c'est ce qu'elle avait compris..


"Et bien Alban, pour tout te dire, j'avais un amoureux à l'institut, et il... Est mort en mission... Pour la défense de la cause mutante. Ce fut un peu difficile pour moi car c'était le premier que j'ai eu, et aussi le premier qui avait reussi à me faire sentir humaine... Mais bon depuis j'encaisse le coup alors on peut en parler..."


Puis elle fut surprise par son pouvoir de glace, elle ne s'en serait pas douter. En tout cas ce qu'il essayait de faire était plutot joli.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Sam 31 Juil 2010 - 19:01

Lac gelé Arrow

D'un pas lent et observant avec attention l'environnement blanc qui l'entourait, Kalalli arriva près du groupe. Georgia, Mina, un inconnu, mais surtout, sa Juliette !

Ravi, il s'approcha encore facilement avec ses raquettes, toujours un peu recouvert de neige après s'être allongé dedans au lac. Avec un sourire pourtant perdu depuis longtemps, il salua tout le monde d'un petit coucou et vint se positionner près de la gothique qui était élégamment vêtue, comme toujours.

" Vous faisiez quoi ? " s'enquit-il, curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgia Beccaria
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Miracle Lass
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Dim 1 Aoû 2010 - 12:52

Main dans la main avec Juliette, Georgia souriait. Enfin, sa professeur de bonnes manières semblaient être satisfaite de la blonde ! C'était si... surprenant, déstabilisant.

Alors que la gothique semblait être une éternelle satisfaite, la mitalienne avait su trouver grâce à ses yeux ! Un peu plus et elle en pleurerait ! C'était comme trouver un oasis en plein désert ou un bouddha en enfer !

Elle se pelotonna tout contre Juliette tandis qu'elle se faisait traiter de petite sotte... Cette fausse remontrance sonnait doux à ses oreilles. Cela lui faisait l'effet d'un prix Nobel ou d'une médaille Fields. Comme une consécration qui viendrait dire qu'il n'y avait de la chance que pour les mauvaises mauvaises filles.

Et elle en était une.

Souriant toujours comme une dératée, Georgia lança :

"Je suis jolie. C'est vrai on me le dit jamais. Enfin à part Camille qui me le disait et... Kanata..."

Le sourire disparut. Elle soupira. Il allait falloir s'en débarrasser de celui-ci. Ou pas. A vrai dire Georgia avait beaucoup compté sur Juliette en tant que flirt de transition. Face à la reculade inexplicable de la gothique, elle n'était plus aussi sure de pouvoir larguer le japonais...

Bien entendu si elle était morale, c'est ce qu'elle ferait.

Mais avant cela elle devait tenter le tout pour le tout. D'abord se renseigner sur l'italienne.

"Tu as un flirt, Juliette ? Allez, raconte nous ta vie sentimentale ! Je l'ai fait. Mina a ouvert son cœur. Et j'suis sure que même Alban là pourrait nous en raconter de belles... J'suis persuadée qu'il y a un beau prince en uniforme qui soupire en attendant ton retour quelque part en Italie..."

Elle ferma les yeux, essayant d'imaginer le pauvre type qui se languissait de revoir l'insaisissable romantique.

"... ou une jeune ingénue bien née dont tu aurais obtenu une mèche de cheveux en gage de sincérité. J'suis sure que ta vie sentimentale doit bien être éloignée de mes histoires pourries !"

Georgia se mordilla la lèvre. Elle se faisait encore tout un cinéma. Alors que bon, elle, tout ce qu'elle voulait c'était Viconia et...

"Ça te dirait qu'on dorme ensemble pour se raconter des secrets ce soir ?"

Bien entendu, elle-même n'avait aucun secret à dévoiler. Ses pensées devenaient paroles aussi rapidement qu'elles avaient pu se former dans son petit esprit malade. Mais, ayant échoué avec Cassandre à lui tirer le moindre ver du pif, la blonde entendait bien percer l'énigme sur pattes qu'était Juliette. Parce qu'en cet instant précis elle était moyennement heureuse et elle aurait aimé que toute la planète soit moyennement heureuse comme elle. Par pur altruisme égoïste. Parce qu'elle n'en était plus à une contradiction près.

Elle écoute avec attention l'échange entre le garçon couturière qui faisait des glaçons et Mina. Ainsi elle était encore sous le coup de la mort de Lars. Le jeune homme avait été tué dans une mission à laquelle Georgia avait participé. C'était d'ailleurs le même jour où Hjördis avait succombé dans des circonstances sordides. Elle se sentit obligée d'y aller de son petit commentaire.

"On peut dire que ce jour là, Lars et Hjördis ont payé de leur vie en voulant sauver Génosha. J'sais bien que ça va pas te réconforter Mina, mais il est mort en héros"

A son souvenir, il était plutôt mort comme ça, sur place, à la faveur d'un coup de crosse sournois parce qu'il lambinait. Mais ça allait mal avec son statut de martyr. Il fallait pourtant entretenir la légende. Elle ajouta donc à l'attention d'Alban :

"Depuis que j'suis là, j'en ai vu des camarades tomber au front. Lars, Hjördis, Alexander qui est passé à travers la porte de sa chambre en tentant de l'ouvrir avec sa tête, Luna écrasée sous le frigo de l'Institut, River ma première petite amie électrocutée sur nos pelouses, Andrew que j'ai du tuer moi même pour sauver le monde..."

Elle s'égarait quelque peu. Et puis, ce n'était pas très rassurant pour un nouveau. Elle préféra donc passer sous silence le décès de l'ancien directeur qui a été littéralement décérébré.

"Enfin, c'est pour ça qu'il faut profiter de chaque instant ! Et que toi, Mina, tu dois te laisser un peu aller. J'suis sure qu'avec une nouvelle tenue, ça va être cool. Et puis en le fabriquant, Alban va peut-être tomber amoureux, qui sait ? J'avais bien demandé à Viconia de me confectionner la robe que je voulais mettre pour la séduire et..."

... elle s'était prise une veste de plus à ranger avec les autres.

"Enfin, bref. Nos vêtements en disent longs sur notre état d'esprit au moment où on les porte. C'est comme quand je suis à poil... C'est pour insister sur ma fragilité, ma sensibilité et ma pudeur. Enfin, vous voyez quoi..."

Ils ne voyaient certainement pas mais ce n'était pas bien grave.

L'arrivée du p'tit inuit allait lui fournir une bonne transition. Feignant la peur du nain, elle se rapprocha un peu plus de gothique. Puis lança à Kalalli :

"Bah on papotait avec notre nouvel ami, il s'appelle Alban. Pis on se demandait comment Mina allait faire pour forcer Josh à déclarer sa flamme. Tu vois, rien de spécial... Ah et Alban nous montrait comment il arrive à fabriquer des machins en glace pour l'apéro de Mam'zelle K. D'ailleurs, si tu veux tout savoir, mon Alban, moi je guéris les gens ou je les blesse"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Dim 1 Aoû 2010 - 22:55

Blondinette ne se fit pas prier pour se laisser aller à venir s’écraser mollement contre la délicieuse personne de la gothique romantique qui l’enserra alors avec une tendresse certaine dans le geste… La même tendresse, avec laquelle elle aurait bien évidemment pris le petit chaton de l’institut dans ses bras. Lorsque Georgia prononça le prénom du futur ex petit ami métamorphe, Juliette sentit comme une sorte de regret ou bien d’hésitation dans le silence bref qui s’en suivit. Même si la jeune fille avait assurée son auditoire de son intention de se séparer de lui afin de se concentrer sur Viconia, il fallait bien admettre que les paroles de la blonde avaient plus de réalité que ses actes dans ce genre de situation. C’est pourquoi, devant cette incertitude floue qu’elle pensa avoir perçu, Juliette dit doucement à la mutante accrochée à elle :

‘’Tu as pris une décision courageuse mais juste, en abandonnant ta relation avec Kanata et j’espère que tu ne me décevras pas en y renonçant Georgia, n’est-ce pas.. ? Je serais vraiment peinée d’apprendre que tu as sombré à nouveau dans tes travers… Vraiment très peinée…’’

Conclu la gothique romantique, en une sorte de menace ou de reproche plus ou moins dissimulé à l’encontre de Georgia, tout en lui caressant distraitement ses cheveux parsemé d’or. Pour la jeune femme, il était certain que après cet instant elle n’accorderait plus le moindre recours à la blonde. Si jamais celle-ci n’agissait pas dans le sens de ses bonnes résolutions, alors la gothique romantique s’en désintéresserait de manière totalement définitive. Certains trouveraient sans doute cela un peu dur, mais l’italienne était ainsi, peu encline à perdre son temps avec les gens qui se refusait à faire des véritables efforts afin de changer. Si Georgia préférait se complaire dans son attitude désastreuse, elle n’avait aucun droit de l’en empêcher, mais à l’avenir elle se refuserait à lui prêter la moindre attention en ce qui concernait ses malheureuses et pitoyables affaires de cœur.

Toutefois, lorsque Georgia rebondit sur ce que Juliette avait précédemment dit sur sa vie avant l’institut, celle-ci demeura quelque peu interdite… Leur parler de sa vie sentimentale.. ? Grand dieu, mais quelle intérêt.. ? Et surtout, qui cela passionnerait-il, de connaître les amours passés d’une gothique romantique qui passait toute ses nuits dans un cercueil.. ? De plus, parler d’elle était une chose que Juliette n’avait pas vraiment l’habitude de faire et c’est pourquoi, dans un premier réflexe, elle tenta de botter en touche afin de détourner l’attention de la curieuse blonde avide de savoir. Dans une tentative d’humour qu’elle su immédiatement comme étant pathétique et sans réelle impact, la gothique romantique rétorqua dans un sourire :

‘’Voyons Georgia… Tu sais parfaitement que les monstres n‘ont pas de cœur pour aimer…’’

Le propos, faisant référence à ce que sa condition et son mode de vie laissait bien souvent planer comme image auprès de ceux qui ne la connaissait pas plus que de vue, avait été accompagné d’un rapide clin d’œil amusé. Elle le savait, sa réponse avait été improvisée sur l’instant et elle-même aurait du mal à tomber dans son propre panneau tellement l’excuse invoquée pour se défausser était affreusement misérable. Mais en même temps il s’agissait de Georgia, donc tout était possible en fin de compte. Ceci étant dit, Juliette n’offrait que très difficilement un aveu, comme pouvait en témoigner tous ceux qui avait un jour tenté de la connaître un peu plus intimement. Ce n’était pas pour rien, que l’on parlait de mystère Juliette !

‘’Pour ce qui est de dormir dans la même pièce ce soir afin de nous raconter nos petits secrets…’’

Poursuivit la gothique romantique en espérant ainsi faire oublier l’interrogation initiale de Georgia.

‘’Es-tu certaine d’avoir encore le moindre petit secret à m’offrir ma chère.. ?’’

Conclu la gothique romantique, signifiant ainsi de la sorte que, à si souvent s’offrir sans retenue à quiconque voulait bien l’écouter, la New Yorkaise n’avait peut-être plus énormément à dévoiler de son existence. Une autre manière pour la jeune femme taquine, de repousser une situation qui, au final, ne la dérangerait pas outre mesure. Ce serait comme dormir dans sa chambre avec Jade après tout.

Heureusement, la conversation entre Mina et Alban permettait de rebondir rapidement sur un sujet autrement plus sérieux que sa petite vie sans grand intérêt. Il était vrai que la harpie n’avait pas eu une première relation des plus heureuse avec Lars. L’évocation de Genosha et de Hjördis assombrit quelque peu le visage laiteux de la gothique romantique. Il était vrai que cette mission avait été assez meurtrière, mais la jeune mutante des glace la touchait un peu plus car, juste avant celle-ci, Hjördis, Mina et elle avaient évoquée l’ébauche d’un voyage sur son île natale afin de leur faire découvrir la beauté glaciale de cette dernière… Un projet malheureusement avorté dans l’œuf, qui rappelait combien il était dangereux pour les mutants comme eux de se projeter dans un fragile avenir. La longue liste des élèves décédés qui s’en suivit par la bouche intarissable de Georgia n’arrangea en rien la situation, et Juliette se demanda alors par quelle miracle elle avait survécu tout ce temps, alors qu’elle frôlait la mort à quasiment chaque mission… Peut-être que les esprits moqueur avaient raison dans le fond… Peut-être que dormir dans un cercueil lui offrait une relation privilégiée avec Dame Mort… Ce qui, dans les faits, ne serait assurément pas une mauvaise chose, loin de là même.

Craignant cependant qu’elle n’effraye un peu trop le bellâtre de seconde zone avec cette succession de décès, la gothique romantique se cru dans l’obligation d’ajouter :

‘’Mais nous n’obligeons personne à prendre des risques pour notre engagement envers la cause mutante et nombre d’entres nous sont retourné à une vie normale dans la société, après avoir appris à développer et maîtriser leur pouvoir. L’une d’entres nous nous a d’ailleurs récemment quitté, afin de poursuivre ses études au loin. L’institut, en dépit des risques inévitables liés à notre engagement, demeure un refuge sur pour tous les mutants en quête d’aide et de soutien.’’

Conclu Juliette, pareillement à un office du tourisme cherchant à vanter la valeur et les bienfaits de ses lieux historiques. Il fallait bien rétablir l’équilibre après tout, l’institut avait bien assez mauvaise réputation sans que eux-mêmes n’en rajoute sur le sujet. La conversation bifurqua ensuite sur les vêtements que Alban se proposait de fabriquer pour Mina, un sujet qui n’attirait pas spécialement la gothique romantique qui ne comprenait pas le pourquoi de ce besoin de dissimuler son apparence. Même avec des vêtements ‘’comme les autres’’, Mina resterait Mina, elle n’en deviendrait pas plus humaine ou plus acceptée pour autant. D’ailleurs, elle-même ne se dissimulait pas derrière une façade de normalité feinte et totalement illusoire. Puis, Juliette perdit le fil de la logique de la blonde, lorsque celle-ci mit en parallèle sa mauvaise habitude de se déshabiller des que l’occasion se présentait à elle et sa fragile vulnérabilité… La logique Georgienne, voilà qui serait un très intéressant sujet d’étude psychologique, sans le moindre doute.

Lorsque Kalalli apparut, la gothique romantique ressentit une étreinte un peu plus prononcée à son encontre de la part de Georgia. Bien qu’elle n’en compris pas vraiment la raison, Juliette ne lui en fit nullement la remarque et elle salua le petit inuit qui vint immédiatement se poser tout contre elle à son tour. Ainsi loti, la jeune femme ne pouvait plus prétendre avoir froid, c’était certain.

‘’Bonjour Kalalli… En effet, nous discutons de choses et d’autres… Et nous disions que Mina devait choisir elle-même le moment ou elle devrait, ou pas, faire un premier pas en direction de Josh…’’

Précisa Juliette, afin de bien rappeler à blondie ce qui avait conclu quelques minutes plutôt. Puis elle reprit :

‘’Alban est un nouvel élève Kalalli, c’est un… Cryokinesiste.. ? Je ne sais plus c’est bien le terme exact, mais il arrive à fabriquer des choses en refroidissant l’air ambiant apparemment… Un pouvoir idéal en ce lieu, assurément… Et toi, adorable petit inuit… Qu’est-ce que tu fais ici, dis nous.. ?’’


L’interrogea à son tour la gothique romantique, tout aussi curieuse de la réponse que pouvait l’être le jeune mutant des leurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban O'Riordan
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Nom de code : Sioc
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Lun 2 Aoû 2010 - 12:15

Georgia ne s'était pas fait prier pour se jeter sur Juliette s'exprimant faisant des proposition étranges, Alban en aurait presque rit.

"Tu es jolie, mais bon généralement ce genre de compliment est utilisé quand on essaye de te draguer... si c'est toi qui essaye de charmer en général j'imagine que c'est presque normal qu'on ne te le dise jamais."


Puis Mina commença à raconter son histoire. Incompris ou ignoré, c'est l'impression qu'avait Alban pour le coup. Il n'en avait pas grand chose à faire que l'amoureux de Mina soit mort, que ce soit en héros ou non. Il avait essayé d'être provoc' et tout ce qu'il récoltait c'est une anecdote de tragédie romantique, la malédiction de la harpie, ça ferait un bon titre d'ailleurs, le tout suivit d'une liste non exhaustive des morts qui étaient apparus dans les élèves. Cela rappela assez tristement à Alban la raison pour laquelle il se trouvait au milieu de cette forêt. Il perdit un peu de sa contenance et son attitude théâtrale laissa place à autre chose. Ses bras retombèrent le long de son corps et, serrant le poing, la branche d'aubépine se brisa. Il réfléchit un peu entendant quelques rémanences de discutions autour des vies sentimentales. Quand il releva les yeux un enfant s'était joint au groupe et apparemment il avait été multiplement présenté. Il regarda Juliette une de ses phrases l'ayant marqué.

"Vous n'êtes que gothique si vous prétendez que les monstres n'ont pas de cœur... ou n'avez rien compris au romantisme que vous prônez depuis tout à l'heure. C'est toute la réflexion fouillée par nombre de poètes et de romancier il y a un peu plus de deux siècles... Dracula en est le meilleur exemple."

Il déglutit et sans se remettre à sourire il regarda l'inuit et le dévisagea.

"Kalalli, donc? Mon nom t'a été dit deux fois, ça devrait suffire. Le discours de tes camarades sur les dangers et les pertes de l'institut a de quoi refroidir bien plus que le climat du coin..."

Pouvait-il leur faire confiance ? Vraiment ? Amélie l'avait envoyé en sécurité à priori il décida donc de tenter sa chance.

"... Sincèrement j'ai bien peur que ce que j'ai vu avant d'arriver ici ne soit un présage à bien plus de morts dans vos rangs si j'en crois les rêves que j'ai vu...

Il déglutit à nouveau ça allait être dur de remettre son masque de comédie grecque tout de suite. Il détestait vraiment ce genre de situation et n'osait même plus regarder les présents le temps de retrouver toute sa contenance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Lun 2 Aoû 2010 - 21:22

Mort en héros, oui. Personne n'avait vraiment été à même de consoler la Harpie quand la nouvelle était tombée. Il avait fallu plusieurs mois et l'aide de Cassandre pour l'aider à se sortir de cet enfer de tristesse dans lequel elle était tombée.

"Je te remercie Georgia, tes mots me vont droit au coeur."


Ce n'était pas forcément dit avec ce qu'il fallait, un peu brut de décoffrage mais c'était sincère, c'était Georgia, imprévisible et attachante.

"Si vraiment tu veux te rapprocher de Viconia, je peux sonder le terrain si tu veux... Je suis proche d'elle depuis les événements de Genosha."

En y repensant elle revoyait tous les jeux loufoques mais si divertissants qu'elles avaient mis au point alors qu'elles etaient toutes les deux quasiment seules à défendre le campement sur Genosha. Mina repensait souvent à cette période, la naissance de son amitié avec Juliette, en tout bien tout honneur, celle avec Vic' et aussi la mort de Lars. Un moment de sa vie très fort en émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Mar 3 Aoû 2010 - 17:18

Georgia répondit la première à l'interrogation du garçon. Elle lui présenta Alban, qui arrivait d'il ne savait où. Peut être un touriste aussi ? Puis la blonde commença à lui raconter que Josh cherchait à se déclarer à Mina. Il regarda cette dernière un peu surpris. Il ne s'attendait pas à une histoire entre eux deux même si elle avait déjà eu une relation amoureuse. Kala imaginait mal Josh avec quelqu'un en fait...

" Ha... tant mieux alors... " répondit-il simplement pour cacher sa surprise.

Miracle lui apprit ensuite qu'Alban était cryokinésiste. C'était donc un mutant aussi. La probabilité qu'il les rejoigne lui traversa alors l'esprit lorsque Juliett lui confirma que c'était un nouvel élève et que Mina voulait se rapprocher de Josh. Il valida l'information que Georgia lui avait donnée cette fois ci. Non pas qu'il n'ait pas confiance en celle-ci, mais elle avait tendance à déformer la réalité.

" Moi je fais juste un tour pour voir la forêt. La dernière fois, que j'ai vu de la neige, je n'ai pas vraiment pu en profiter... "

La mission dans le Nord de Roberta avait été assez mouvementée. Ils avaient fait un aller-retour rapide pour récupérer ce qu'ils devaient. Mais il n'avait pas le droit d'en parler. Alban le regarda alors comme s'il voulait percer son âme. Kalalli se sentit soudainement mal à l'aise et éleva son bouclier mental par réflexe même si on venait de lui dire que l'élève manipulait le froid.

Il sembla que les autres personnes avaient briefé Alban sur les dangers de l'Institut et ce n'était pas fait avec délicatesse visiblement. L'étranger parla alors d'un mauvais présage vu en rêve. L'Inuit fronça les sourcils. Est-ce qu'il se prenait pour Sybille ? Refusant probablement d'écouter davantage d'informations, il répondit simplement :

" On a l'habitude. " d'un ton neutre.

Kalalli observa Mina qui proposait à Georgia de se rapprocher de Viconia. Il arqua un sourcil. Elle n'avait pas abandonnée l'idée depuis qu'elle était avec Kanata ? Surtout avec le pouvoir de ce dernier...

Il se demanda soudainement ce que faisait Georgia dans les bras de Juliette, un brin jaloux. Il détourna simplement le regard vers un arbre dont une branche venait de lâcher de la neige. Pourquoi elle la prenait dans ses bras ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgia Beccaria
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Miracle Lass
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Jeu 5 Aoû 2010 - 20:52

[Comme indiqué dans la section consacrée, absence jusqu'au 13 août. Donc ne m'attendez pas ! KISSES et bon jeu !]

Se reprenant rapidement, Georgia clama haut et fort :

"Dès que je le vois, je le fous dehors !"

Puis, frottant son museau contre l'épaule de la gothique, elle ajouta :

"Mais tu n'es pas un monstre... Et tu n'as pas répondu à ma question. D'ailleurs, je constate que tu esquives toutes les questions dès que ça part un peu sur la sphère personnelle... Tu me fais pas confiance, c'est ça ?"

Elle conclut sa phrase par un sourire radieux. Puis, reprit comme en l'an 40 :

"J'suis sure d'avoir encore un ou deux trucs à révéler mais..."

La mitalienne était joueuse. Très joueuse. Et comme elle n'abandonnerait pour rien au monde la possibilité d'avoir une compagne de lit ce soir, la blonde joua son plus beau coup, après une longue pause :

"... comme ça tu pourras me dire tout ce que tu ne m'as jamais dite auparavant !"

C'était d'une logique implacable. Du moins si on se plaçait dans un monde Georgiacentrique. Et comme elle ne connaissait aucun autre référentiel, CQFD !

Comme la gothique modérait ses propos et que Georgia, tout au développement d'une petite conscience morale, regrettait de les avoir prononcées.

"Juliette a raison, Alban. Il y a plusieurs façons de quitter l'Institut et les pieds devant n'en est qu'une parmi tant d'autres... D'ailleurs, quand on se fait tuer, on est enterré dans le jardin..." crut-elle bon de répondre.

Elle ajouta aussi sec :

"Mais la plupart rentre chez eux, tout simplement. J'imagine qu'un jour je ferais pareil..."

Tout semblait s'accélérer autour d'elle... Alban lui faisait un compliment, Mina lui proposer de l'aider pour sa rouquine... Était-ce enfin le printemps de Georgia ? Souriant à la harpie, un peu émue, elle jura :

"Je te serai infiniment reconnaissante si tu peux faire ça ! Et pour ma part, si je peux t'aider dans ta vie sentimentale, ce sera avec plaisir !"

Mais le nouvel arrivant venait de proférer de drôles de paroles... Connaissant trop bien les pouvoirs de Dame Cassandre pour ne pas relever ce genre d'allusions, la blonde demanda, presque timidement :

"Des rêves ? Quel genre de rêves ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   Ven 6 Aoû 2010 - 13:54

‘’Certes, certes…’’

Répondit la gothique romantique, lorsque Georgia lui affirma ne pas être un monstre. Cette dernière en profita pour plonger son visage sur l’épaule de Juliette, qui lui caressa alors distraitement les cheveux d’une main lascive comme on le ferait à une petite fille amusante et pleine de bon sens. Pour sa part, Alban avait prit le propos de la jeune femme au premier degré, mais il était difficile de lui en vouloir sachant qu’il ne connaissait en rien l’historique de l’italienne à l’institut. Tout en s’occupant de la blonde, elle se tourna dans sa direction et lui dit alors :

‘’C’était une boutade, tu sais… Tu apprendras rapidement que je n’ai pas un mode de vie tout à fait semblable au vôtre…’’

Lâcha-t-elle laconiquement, laissant sans doute une interrogation naître de sa réponse dans l’esprit du jeune homme. Puis, Juliette remarqua que Kalalli paraissait ailleurs, comme si quelque chose le contrariait ou bien encore, occupait ses pensées. Est-ce que le petit inuit avait des soucis dont il n’osait pas lui parler, devant tant de gens.. ? Sans dire un seul mot, la gothique romantique agrippa un pan de sa large cape et, dans un geste fluide et silencieux elle leva son bras et le déposa sur l’épaule de l’adolescent qu’elle recouvrit de sa protection de tissu, tout en l’attirant doucement à elle afin de le conforter contre sa propre personne. Juliette le regarda et lui sourit généreusement en ajoutant :

‘’Nous sommes en vacances Kalalli, il faut s’en réjouir tant que celles-ci sont encore présente… Pour tout le reste, il sera toujours possible d’en discuter plus tard dans la soirée, bien au chaud devant un délicieux chocolat aux volutes évanescentes… tu ne penses pas.. ?’’

Et en terme de volutes évanescentes, la jeune femme était assurément une spécialiste hors pair.

La gothique était désormais nantie de deux personnes tendrement accolée à sa présence ténébreuse. Dépassant de plusieurs centimètres ces deux étranges petits poussins des neiges, l’image pouvait sans doute paraître un peu étrange. Il était sans doute difficile de dire précisément qui était le plus enfantin entre blondie et le petit inuit, mais dans un cas comme dans l’autre cela donnait une bien curieuse image de mère protectrice à la gothique romantique, qui rebondit alors sur la juste interprétation de Georgia concernant sa tentative d’éviter le sujet de sa propre intimité sentimentale en portant à nouveau son regard de glace sur elle…

‘’Plutôt qu’un manque de confiance à ton seul égard, je suppose que c’est essentiellement dû au fait que je suis une enfant unique et que j’ai toujours eu une tendance certaine à ne pas me mêler aux gens qui m’entouraient…’’

Un sourire accompagna ces quelques paroles, qui ne laissa en rien trahir l’ambiguïté de cet aveux légèrement faussé. Puis, Juliette ajouta dans un clin d’œil :

‘’Je crains que toute vérité ne soit pas bonne à dire Georgia, mais pourquoi pas… Malheureusement, je me dois de te rappeler qu’il nous sera impossible de nous dévoiler cette nuit car, ce soir, n’oublie pas que c’est le réveillon du nouvel an… Donc, place à la fête et laissons donc les ennuyeuses discussions d’adultes bien à l’abris dans l’attente d’une opportunité plus favorable.’’

Voilà qui était dit et bien dit en vérité. Connaissant la blonde comme elle la connaissait, Juliette se doutait que, non seulement elle irait dormir très tardivement, mais que en plus elle ne se retiendrait pas au cours de la soirée et que cela la viderait totalement de ses intentions de réciprocité intellectuelle… La gothique romantique pensait avoir réussi à repousser l’inévitable jusqu’à la prochaine fois, sans pour autant avoir fait de le peine à la New Yorkaise qui, dans les faits, ne le méritait pas vraiment.

D’ailleurs, Mina attira presque aussitôt son attention, en lui proposant paradoxalement de se renseigner discrètement auprès de la jolie rousse qui faisait apparemment battre son petit cœur habituellement si changeant. Sans trop comprendre comment la situation avait pu s’inverser de la sorte, Juliette vit Georgia tenter à son tour de rebondir sur son idée initial concernant la harpie et Josh, mais il lui sembla que cela fut comme un cri dans l’espace… Inaudible et vain.

‘’Voilà qui serait fort judicieux, en effet…’’

se contenta d’ajouter la jeune femme, en jetant un regard accompagné d’un bref hochement de tête en direction de Mina. Ce serait en tous cas bien plus discret, que toutes les tentatives maladroites que pourrait faire la blonde amourachée en vers Viconia. Puis, Alban fit retomber l’insouciance présente dans l’assemblée en prononçant une parole bien étrange qui ne pouvait qu’attirer l’intérêt des mutants présent, même si Kalalli paru faire mine de ne pas y prêter attention. En digne curieuse qu’elle était, ce fut Georgia qui, la première, s’empressa de questionner le mutant sur le sujet, lui apprenant ainsi que avec blondie chaque parole était une porte ouverte en direction de plus d’interrogations encore. Toutefois, la gothique romantique était en accord avec Georgia, leur expérience passé, Notamment avec les visions de Cassandre, leur avait appris à tous que avec les mutants, même le plus insignifiant détail pouvait avoir des répercussions inimaginable. Réelle ou bien erronée, les paroles de Alban méritait donc que l’on s’y intéresse de plus près.

‘’Georgia à raison, racontes nous un peu ces rêves que tu viens d’évoquer… S’ils ont un sens, alors nous devons essayer de les interpréter pour le bien de l’institut et de tous ceux qui y résident.’’

Se permit d’ajouter la gothique romantique, tout en serrant encore un peu plus contre elle le petit inuit pourtant déjà bien emmitouflé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT]La forêt enneigée   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT]La forêt enneigée
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» Movie and Comic Event (18 au 19 Septembre 2010)
» Paysages enneigés... + ajout
» Movie-Event (Allemagne)
» Campagnes enneigées.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: