AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Esther Kofman
Ethnopsychologue [LeX]
Ethnopsychologue [LeX]
avatar

Age : 39
Equipe : LeX
Nom de code : Aleph
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Dim 29 Aoû 2010 - 19:07

"L'apocalypse ?" répéta bêtement Esther, comme soufflée par la charge émotionnelle liée à ce mot. Elle s'arrêta un instant pour réfléchir. Qu'est ce que c'était encore que tout cela ? Les seuls membres Collège que ses élèves avaient eu l'occasion d'approcher ne semblaient pas tremper dans une telle mystique. Pourtant...

Erika ne savait rien pourtant. Peut-être qu'il n'y avait aucun lien... Peut-être que oui... L'expression de la jeune femme était parfaitement sincère aussi Esther se refusa à l'interroger plus en avant sur le douloureux sujet de la fin du monde.

L'israélienne ruminait. Les seules personnes assez timbrées qu'elle connaissait pour vouloir déclencher la fin des temps étaient mortes et enterrées. Elle avait vu leur trépas de ses propres yeux : Holland Manners, Cornelius van Damme... De cette organisation infâme qu'était le Triumvirat de la secte Nemo ne demeurait plus que John Cromwell... Lourdement diminué suite à l'AVC qu'elle avait elle-même déclenché et sous bonne garde en attendant son jugement pour crimes de guerre.

Les paroles d'Adam et de Lucas étaient pleines de sagesse... Esther en profita pour en remettre une couche :

"Ils ont raison. Alban, Erika... Vous êtes désormais membres de l'Institut. Ici, nous sommes tous solidaires. Et quelque soit ce que vous avez pu vivre avant de débarquer ici, nous vous protégerons..."

Elle souffla un instant et reprit :

"De ce que je sais, à l'époque, le Collège Invisible cherchait surtout à éviter que des mutants trop puissants tombent entre des mains malintentionnées. Je ne leur connais aucun goût pour les choses mystiques. Alban, pourquoi vous parlez-nous de la fin du monde ? Et quel lien cela a-t-il à vos yeux avec le Gouvernement ?"

Puis, dans un sourire, elle s'adressa à Erika :

"Je vous fais confiance, Erika... Vous souvenez vous du nom de la personne qui vous a envoyé ici ?"

Il valait mieux demander. Après tout, on ne savait jamais...

Voyant Ken arriver, elle désigna d'une main fatiguée la cafetière encore chaude. Puis, elle lui lança :

"La fin de l'année ce n'est pas la fin du monde non plus. Il n'y a matière, à mon sens, ni à se réjouir ni à pleurer. Mais c'est peut être tout simplement que je n'ai aucun talent pour l'amusement... J'ai été une adolescente sinistre, je pense que je suis une adulte rasoir..."

Esther Kofman souriait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Sirian
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 25
Equipe : KozaX
Nom de code : Push
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Mar 31 Aoû 2010 - 11:32

Arrow Autour du chalet

Jay entra dans la cuisine, en voletant, un peu avant l'humour inattendu d'Esther, si c'était bien de l'humour en fait. Toutes les autres personnes semblaient faire la gueule de toute façon, elle était où la joie et la bonne humeur que Ken et lui avaient fuit en allant dehors?

-Et bien, vu vos mines, je ne sais pas si on doit dire bonne année ou bien bonne continuation...

Jay dirigea naturellement son vol vers Ken, qui allait sûrement se diriger vers la cafetière, sinon, à quoi cela servait de lui avoir laissé de l'avance pour le laisser chercher?

-Bon, alors, il vient ce café? Elles sont où les tasses déjà?

Allant vers les placards, Jay se mit à les ouvrir les uns après les autres, jusqu'à ce qu'il en trouve deux, puis se souvînt qu'il y avait pas mal de monde dans la cuisine. Il se tourna donc vers eux.

-Euh, quelqu'un d'autres veut peut-être un café? Allez-y, c'est sa tournée!

Il finit sa phrase en faisant un mouvement de tête vers Ken, de toute façon, il valait mieux que les gens prêtent attention à Ken plutôt qu'à lui, entre la veste qu'il tenait sous le bras et le pull d'Alexander qu'il portait, il fallait qu'il se fasse oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Redclif
OnyX
OnyX
avatar

Age : 29
Nom de code : Tatoo
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Mar 31 Aoû 2010 - 12:39

Alors que Alban se dirigeait vers Erika pour soulager sa brulure (flute, il était tellement sur le cul d’apprendre que quelqu’un avait vu Amélie qu’il n’avait même pas fait en sorte de soulager la nouvelle arrivante), Jason l’observa un moment. Il était … étrange… Finalement, il lui indiqua l’occupation qu’il exerçait avant de venir ici, et Jason compris un peu mieux. « ya pas de mal. Les pubs, je les connais plutôt de l’autre côté, avec tout l’attirail usuel.. Du moins la ou j’étais… fallait parfois slalomer entre les coups de poings, ou en donner un ou deux pour ne pas être la cible désignée… Bref… »…

Jason écouta ensuite son compatriote parler d’Amélie, et il fronça les sourcils, essayant de se rappeler d’elle, et de recoller les morceaux épars de sa mémoire pour les faire coïncider avec la description de la nouvelle Amélie, semblant plongée jusqu’au cou dans les magouilles gouvernementales… Bon sang mel, qu’est ce qui t’arrives ? Le plus frustrant dans tout ça, c’est qu’il n’avait aucun moyen de la joindre, puisqu’elle n’avait pas répondu à ses courriers, et qu’elle représentait la seule chose qui le reliait avec un passé joyeux…

« il faut… il faut que tu me dises si elle va bien… elle est tout.. ce qui reste.. de… c’est tout ce qui reste…. », finit il par lâcher, les yeux brillants… Il tourna alors le regard vers Erika, qui avait l’air d’en avoir bavé un peu, et ne souhaitait visiblement pas se rappeler les circonstances de son arrivée. C’était très frustrant, mais compréhensible. IL la regarda. « désolé, Erika, ça doit pas être facile… » il avait envie d’hurler. Il fermait les poings convulsivement.. C’était tellement rageant de savoir qu’Amelie était encore vivante, mais de ne pas pouvoir la contacter…

L’intervention d’adam remit les pendules à l’heure. Il opinia vigoureusement, et renchéris
« oui, la dernière fois qu’on a bossé pour le gouvernement, on a clairement eut l’impression de se faire manipuler.. Cette histoire d’apocalypse, ça me rappelle quand même étrangement la main de gloire qu’ils nous ont fait trouver, sous prétexte de sauver des gens… Je ne sais pas ce qu’ils comptent faire de cet « artefact », mais maintenant qu’on entant les mots apocalypse, ça me dit rien qui vaille »…Bien sur il n’était pas censé déblatérer tout ça devant autant de gens, mais il en avait gros sur la patate, la…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban O'Riordan
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Nom de code : Sioc
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Mar 31 Aoû 2010 - 16:07

Alban termina de couper et découper sa tranche d'ananas alors que des remarques fusaient. Erika, semblait avoir trop souffert dans son voyage initiatique pour vouloir en parler, quand au reste de l'assemblée il semblait tous penser qu'Alban se méfiait d'eux. Ce qui n'était... pas tout à fait le cas. C'était plus en l'autre nouvelle qu'il n'avait pas totalement confiance, ou dans son pédigrée enfin... ce n'était pas grave semblait-il et certains faisaient déjà des rapprochement intéressants. Alban se posa néanmoins une autre question, c'était quoi ce... "collège invisible"?

"Bon... ce n'est pas spécialement vous qui ne m'inspirez pas confiance mais plutôt ceux qui envoie Erika. Enfin au point où on en est, c'est pas comme s'il fallait forcément cacher tant de choses que ça. Dans un premier temps, Lucas, comme d'autres me parlez d'un "Collège invisible", je n'ai jamais entendu cette dénomination mais... j'imagine que c'est la même chose de ce qu'Esther en a dit et du fait que nous parlions de la même Amélie."

Alban réunit un peu ses esprits. Il devait commencer par des excuses.

"Erika, désolé, le but n'est pas de te faire revivre des événements douloureux. Dans l'absolu je m'en fiche. A part si c'est vraiment tragique et plein de retournements de situations auquel cas on pourrait faire un vaudeville glauque."

Alban mangea un bout d'ananas. Il en apprécia pleinement toute la saveur et les apports nutritifs dont il avait besoin après avoir passé un aussi long moment sans manger. La recherche du club, son sommeil et son après-midi à tourner à chercher son chemin dans la forêt. C'était aussi bienvenu que le petit Jésus en culotte de velours.

"Bon sans tenir compte des pubs, Jason, ne t'inquiète pas trop. Je n'ai rencontré qu'eux, enfin... qu'eux d'intéressant ne tenons pas compte des bandes de gothiques boutonneux, et sur l'organisation en elle-même j'aurais long à en dire qu'on se poserait juste plus de questions. Donc je garde pour un moment plus tranquille. Par contre, la priorité ça reste l'apocalypse je pense. Je ne sais pas ce qu'est cette main de la gloire, mais moi on m'a dit deux choses qui pourraient vous intéresser au sujet d'une main. Premièrement, le gouvernement américain a en sa possession la main de la destruction et compte s'en servir pour l'apocalypse. C'est un lord anglais qui doit leur apprendre comment faire. Ca c'est la partie importante. La partie intéressante vis-à-vis de ce que tu viens de citer, c'est que... vous, au sens les gens de l'institut, avez déjà côtoyé la main et n'en avez pas saisit l'importance... Enfin je pense que "manipuler" c'est un euphémisme. Pour le coup j'aurais utilisé un autre mot si je n'avais pas craint de choquer l'audience..."

Et ça aurait été vraiment vulgaire et dégradant d'ailleurs. Alban espérait bien savoir qui avait envoyé Erika ici mais ça en devenait assez secondaire, il ne connaissait finalement que le compagnon de Robinson Crusoé après une dépigmentation et quelques siècles d'évolution dans le mauvais sens. Il arrêta de sourire en repensant à ce qu'il avait vu. Il déglutit et ne tînt qu'assez peu compte de l'arrivée des deux garçons récemment arrivés et de la touche d'humour d'Esther.

"Ouais je pense que même en cas de fuite en vous disant ça, je met juste une cible sur l'emplacement de l'institut, mais vous avez l'air habitués donc ça devrait aller... Erika, j'avoue que j'aimerais bien connaître le nom de la personne qui t'a envoyée aussi. Mais je pense que ça ne me dira rien et que l'armée américaine est suffisamment grande pour que tes références et les miennes soient différentes."

Alban mangea un bout d'ananas ce qui lui fit quasiment instantanément retrouver le sourire et sa contenance. Il avait trop faim pour ce genre de discussions. Il continua donc à manger en attendant de voir les réactions qui se feraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Mar 31 Aoû 2010 - 20:56

Erika s'interrogeait sur la justesse de sa décision de rejoindre l'institut. On lui avait décrit l'établissement comme un lieu de tranquillité et préservé pour les mutants et un échappatoire aux questions embarrassantes sur ses récentes aventures. La réalité paraissait bien éloignée.

Méfier, subir un assaut, tout ce que nous avons subis, méfiance, se faire démembrer par des ennemis surpuissants, mains mal intentionnées, fin du monde, cible.
Les mots employés n'étaient pas rassurants. Dans quoi s'était elle mise ? Une mauvaise décision l'avait jetée dans la pire des situations qu'elle avait vécue. Elle avait perdue confiance. Confiance en elle, confiance en son jugement. Elle s'était reposé sur la sagesse de ses parents.... A tord ?

Les sourires accompagnant les paroles de promesses de solidarité n'atténuait en rien la lourdeur de l'ambiance qui s'était installée. Elle lâcha un vague "ca va" à l'intention de Lucas. Alban, Jason, et même Esther s'était tournée vers Erika pour la questionner directement.
L'arrivé de deux nouveaux garçons porta le total à 6. L'australienne se sentit acculée. . Elle bougea de manière à placer la table entre elle et le maximum de personnes présentes.

"Je ne comprends pas la moitié de ce que vous racontez. Collège invisible, apocatruc, main de gloire..... "

Erika haussa les épaules.

"Les personnes qui m'envoient ici sont, Carline et Bob Dwight. Mes parents. Avec l'espoir d'assurer ma sécurité.... Et de surement, voir le système éducatif américain triompher de mon dégout des mathématiques..."

Ses cheveux, comme doués de leur propres vie, se hérissèrent. Elle lança un regard accusateur à chacun des garçons présent avant de dire d'un ton chargé de ressentiment:

"Une capitaine yankee m'a sauvée alors que ..."

La voix d'Erika se brisa. Elle prit une inspiration avant de continuer

"Elle m'a secourue. Elle m'a proposée de venir ici... Elle a dit que je serai en sécurité et que cela m'évitera des questions dérangeantes....."


Pause

"Il semblerait qu'elle se soit trompée....."

Elle lança un regard interrogateur à Esther. La jeune fille cherchait à être rassurée. Elle se tourna ensuite pour faire face à Alban.

"Je ne sais pas comment cette militaire s'appelle. Je ne connais pas votre Ally ! Je ne vois pas pourquoi vous la croyez ! Je ne sais pas ce que le gouvernement américain veut ou ne veut pas faire ! Tout ce que je sais c'est qu'une femme m'a sauvée de porcs !"

Erika ne s'était pas rendu compte qu'elle s'était mise à crier. Elle tremblait. Ne pleure pas ! Elle allait ajouter qu'elle ne connaissait pas de lord anglais avant de se raviser. Ne pas pleurer ! Ils auraient gagner. Lord anglais.... Lord anglais.... Lord anglais... Ce n'est pas parce qu'il parlait bizarrement qu'il était anglais....
Revenir en haut Aller en bas
Ken O'Connell
JustiX
JustiX
avatar

Age : 31
Equipe : JustiX
Nom de code : Dynamo
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Mar 31 Aoû 2010 - 21:53

L'ambiance n'était définitivement pas à la rigolade : une jeune fille semblait vouloir entrer à l'Institut et avait vécu des événements extrêmement difficiles pour arriver ici - comme tout le monde, en fait. L'autre point commun des élèves, en plus de leurs capacités mutantes, était d'avoir eu un parcours complexe avant de parvenir aux grilles de l'école. Comme si le destin ou ses avatars avaient décidés de s'acharner sur ceux qui avaient pris la décision de faire partie de l'Institut... et de façon assez brutale.
Lui n'avait pas eu trop de difficultés par rapport à d'autres, mais il avait quand même été enlevé, endormi et menotté avant de pouvoir finalement quitter Boston pour rejoindre Westchester. Cette jeune femme semblait marquée mais il espérait que les autres pourraient s'occuper d'elle.

Il prit la tasse dans laquelle il venait de verser du café chaud et la déposa devant Erika. Il lui fit un petit sourire rassurant avant de lui dire quelques mots.

"On est entre amis ici, et tout le monde ici veut t'aider. Bois ça et calmes-toi : l'année commence mieux qu'elle n'a fini, sois en sûre."

O'Connell recula et servit deux autres tasses, dont une qu'il donna à Jay. Il s'approcha alors et lui murmura aussi quelques paroles.

"On sort ?"

S'il avait donné à boire à Erika, il n'avait pas non plus envie de rester pour l'écouter et l'aider. Il n'avait rien contre elle, il était même prêt à donner un coup de main à ceux qui en avaient besoin, mais pas ce soir-là. Le réveillon était difficile pour lui, avec ses bilans et ses doutes.
S'il voulait bien rassurer la jeune femme, il n'avait pas l'envie et la foi pour aller plus loin. Il était fatigué, lassé et il avait besoin d'être seul, ou au moins avec un copain comme Sirian, qui semblait comprendre ce qu'il vivait.

Alors oui, ce n'était pas sympa', ce n'était pas amical... mais mince, il en avait marre d'être parfait et de toujours faire passer les autres avant lui. Fury ne voulait pas être un chouiner ou un pleureur, mais il était hors de question qu'il se sacrifie lors d'un réveillon. Il voulait aussi faire des choses qu'il voulait - même des choses égoïstes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benthomas.over-blog.com/#
Lucas Shaam
LeX
LeX
avatar

Age : 29
Equipe : LeX
Nom de code : Rock
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Mar 31 Aoû 2010 - 23:24

Peu après entrèrent dans la pièce Ken et Jay, qui filèrent faire du café dans le coin cuisine, sans doute pour se tenir en forme. Ah ces vieux qui ne savaient plus rester éveillés tard… Tous deux, pourtant, soulignèrent le sérieux de la discussion. Il était vrai que ce n’était pas fort gaie, pour un réveillon. Et de plus avec deux nouvelles recrues à accueillir. D’ailleurs, Erika semblait vraiment mal à l’aise avec toutes ces discussions de fin de monde et d’apocalypse. Lucas ne voyait pas pourquoi, c’était le quotidien à l’institut après tout. Et quand il ne leur arrivait pas de tuile, ils en parlaient entre eux, pour se remémorer les bons souvenirs et paranoïaquer sur l’avenir. Sans doute être mutant rimait-il avait masochisme, dans une autre langue que la sienne. Non, Lucas était conscient de l’incongruité de la discussion un soir du 31 décembre, mais elle était là, alors autant ne pas se voiler la face. Ça pouvait être la fête tous les jours, comme une catastrophe pouvait aussi arriver n’importe quand. Et vu l’ampleur que ça prenait là, mieux valait se renseigner un max avant de se prendre une tuile sur le coin de la figure. Il se contenta donc de saluer les deux arrivants avec un bref sourire, avant de refixer son attention sur la discussion.

Esther semblait consciente de la situation aussi, et il en était fort aise : elle assumait ses penchants négativistes et sévères avec humour. De l’humour noir, certes, mais de l’humour quand même. Il fut surpris de la voir esquisser un sourire. Il ne se rappelait pas l’avoir déjà vue sourire, d’ailleurs. Ce devait être plutôt rare, et donc une bonne chose en soi. Toute bonne chose était bonne à prendre, pendant ce réveillon.

Jason, lui, semblait en plein désarroi. Apparemment, la discussion ne lui plaisait pas du tout. Et quelque chose dans ses derniers mots fit blêmir Lucas. Il évoquait un parallèle entre la Main de la Gloire qu’ils avaient été chercher dans le grand nord et l’apocalypse dont parlait Alban. Non seulement c’était un secret qu’il n’était pas sensé divulguer, mais en plus il venait d’affirmer que le truc fluorescent que Lucas avait glissé l’espace d’un temps dans son pantalon était une arme de destruction massive que les Etats-Unis avait pris en otage pour détruire la planète Terre. Et Lucas blanchit encore plus lorsqu’Alban, totalement extérieur à cette affaire, confirma les dires en donnant d’autres noms, encore plus inquiétants, à ce truc qui avait traîné contre les fesses du suédois : Main de la destruction en possession du gouvernement, apocalypse. Des noms de code, très certainement, mais qui ne disaient rien qui vaille à Lucas, qui n’avait pas le moins du monde envie de se dire que l’avenir de la planète avait élu momentanément domicile dans son pantalon.

Blême, blanc comme un linge, même à proximité des charmes de la blonde, il se tourna vers Esther.


« Mademoiselle Kofman ? Je… Cette main, c’est ce que j’ai remis à la frigi…au Capitaine O’Neil lors de la dernière mission de Roberta en Alaska, comme l’a dit Jason. Le… Général Friday était aussi présent…E t nous sommes sous une sorte de contrat de confidentialité nous interdisant de parler de ça à quiconque. Ça a quand même l’air grave, cette histoire. C’est pour ça que le Collège Invisible y serait mêlé ? Croyez-vous qu’il veut récupérer la main en la volant au gouvernement américain pour éviter toute vague avec cette affaire ? Parce que si c’est le cas, ça signerait presque une déclaration de guerre entre les USA et les mutants du monde… »

Ses mains tremblaient alors qu’il parlait. Ça faisait un choc, quoi… Il se tourna vers Erika :

« Cette militaire, portait-elle des lunettes de soleil, et avait un balais dans le cul ? Du genre si elle pète de travers, c’est la troisième guerre mondiale qui éclate ? »

Puis, il se rendit compte de l’état de panique de la jeune fille.

« Pardon, pardon… je… C’est tellement dingue, tout ça. On va peut-être arrêter de penser à tout ça et se détendre le temps qu’une soirée, non ? »

Et si demain, le monde entrait en guerre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther Kofman
Ethnopsychologue [LeX]
Ethnopsychologue [LeX]
avatar

Age : 39
Equipe : LeX
Nom de code : Aleph
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Jeu 2 Sep 2010 - 10:54

Au fur et à mesure qu'Esther en apprenait plus sur la mission secrète des élèves en Alaska, elle sentit la rage grandir en elle... Un accord de confidentialité ? Mais qu'est ce que c'était que ce machin ? Jusqu'à présent, les déploiements réalisés sous le contrôle gouvernemental avaient été limités dans leur importance : aller démanteler une bande de débiles costumés qui se prenaient pour Dieu le père, aller récupérer une jeune femme pas très nette prise en otage par un délinquant pas très futé... Ce genre de choses.

Mais, il y avait quelque chose dans les paroles de Jason et Lucas qui ne lui disait rien qui vaille. La main de gloire ? Un artefact mystérieux ? Elle fronça du sourcil, tentant de voir ce que ça pouvait lui évoquer... et écouta avec attention les précisions d'Alban.

"Friday, ça me dit quelque chose" lâcha l'israélienne, un brin pensive. "A mon souvenir, Yuhigi l'avait croisé au Japon alors qu'il était mêlé à un centre bidon pour jeunes mutants. C'était en fait une couverture pour le test sur cibles vivantes des robots de Future Cope"

Elle fit la moue. Non, ça ne lui disait rien qui vaille.

"Je ne connais pas de Lord anglais, en revanche. Mais ça m'étonnerait - à supposer que tout ceci soit à prendre au premier degré - que le gouvernement des USA cherche à accélérer la fin du monde... En revanche, qu'il y ait quelques officiers supérieurs en mal de massacres, ça c'est possible. Vous ne savez pas si O'Neil et Friday sont affectés à un programme ou à une division spécifique ?"

Se passant la main dans les cheveux et sortant une cigarette de son paquet écrasé, Esther se retint au dernier moment de succomber à son vice tabagique. Il y avait du monde et elle était en intérieur. Elle devrait attendre.

"Quoi qu'il en soit, il va falloir se renseigner sur tout cela. Sur cet artefact et sur le Collège Invisible. Et quand nous en saurons un peu plus..."

Elle laissa sa phrase en suspens et ne la compléta que mentalement, se jurant de ne pas prendre le sujet à la légère et d'aviser le moment venu.

"Pas de café pour moi, Jay" lança-t-elle pour passer du coq à l'âne. "Je suis déjà assez remontée, nul besoin d'avoir de l'énergie pour faire la nouba toute la nuit"

Voyant qu'Erika était en train de craquer, Esther quitta son sourire figé pour adopter une attitude plus chaleureuse. Elle s'approcha de la jeune fille, s'agenouilla devant elle et la prit dans ses bras. Activant son pouvoir, l'israélienne diffusa une légère vague de chaleur sur la nouvelle venue, comme pour tenter de la calmer.

"Chut, mon chat... C'est fini. Tu es en sécurité ici. Et tu pourras toujours venir me parler si ça ne va pas... Tu veux aller te reposer ? Je peux rester près de toi si tu le désires..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Sirian
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 25
Equipe : KozaX
Nom de code : Push
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Jeu 2 Sep 2010 - 11:13

Dans la catégorie d'entrée la plus non-remarquée au monde, Jay et Ken se posaient là. Tous les autres parlaient de truc étrange à coup d'Apocalypse, de Collège Invisible et autres joyeuseté, comme quoi même à Nouvel An les gens étaient occupés à sauver le monde.
Après que Ken ait remplit un de ses tasses de café, Jay la prit, en but et eu un frisson, accompagné d'une grimace, le café, s'était vraiment pas bon.

-Mais oui, il a raison Ken. Tout va bien et si les Etats-Unis nous déclarent la guerre, on connaît assez d'armes de destructions massives pour les recevoir... On a vu quoi? Un Cérébro géant, une bombe capable d'exploser une île, un mutant pouvant refaire la réalité? On a rien à craindre, je vous le dis! On s'y connaît mieux qu'eux là-dedans!

Humour débile et mal placé? Oui totalement mais il s'en fichait pas mal. Il était rentré poliment, on le lui avait rien dit alors pourquoi il serait resté sympa? De ce fait, il répondit aussi à Ken en murmurant.

-On peut sortir ouai...

En plus, Erika criait et Esther allait s’en occuper, sans vouloir de café, c’était le bon moment pour fuir, ce qu’il s’empressa de faire.

Arrow ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Sam 4 Sep 2010 - 11:37

Erika n'approcha pas de la tasse à café. La description de l'officier faite pas Lucas était vague mais correspondait bien trop à la capitaine pour laisser Erika indifférente. S'était elle à nouveau tromper ? Avait elle à nouveau accorder sa confiance à une mauvais personne.
La douce chaleur qui l'envahit au contact d'Esther et la présence de cette dernière, lui permit de se calmer pour dire faiblement:

"Ca peut être elle....."

En regardant Esther:

"Quand je suis rentrée dans cette pièce et que je vous ai vu.... J'ai d'abord cru voir la capitaine...."

Les yeux dans le vague

"Elle m'a sauvée... Elle ne peut pas être méchante.... Je sais pas... Elle venait chercher le docteur Dee.. Il nous a aidé à nous échapper.. Un homme bizarre avec une étrange voix... Gentil. Il avait un peu peur d'elle... Il est resté à l'ambassade des Etats Unis quand je suis retourné chez mes parents.... Je ne l'ai as revu...."
Revenir en haut Aller en bas
Ken O'Connell
JustiX
JustiX
avatar

Age : 31
Equipe : JustiX
Nom de code : Dynamo
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Sam 4 Sep 2010 - 17:12

D'accord... pas de réponse, pas de remerciement : Ken ne connaissait pas Erika mais qu'elle ne soit pas surprise si leurs rapports ne dépassent jamais le simple "bonjour/au revoir". Il n'était pas forcément rancunier mais il n'avait aucune envie de faire des efforts pour des personnes qui ne suivaient pas les simples règles du savoir-vivre.
Bien sûr, il pouvait comprendre qu'elle soit choquée et troublée. Il pouvait tout comprendre. Mais là, il n'en avait juste pas envie.

Sans rien dire, il acquiesça à Jay et le suivit dehors. Il n'avait plus envie de se trouver là : trop de monde, trop de discussions compliquées et trop de sérieux. C'était le réveillon : ça aurait dû être la fête et il aurait dû être le rabat-joie. Étonnamment, il incarnait l'envie de prendre l'air et donc un peu de s'amuser. Enfin, pas vraiment : O'Connell devait donner l'impression d'un dépressif en proie au doute quant au choix cornélien entre la corde et les médicaments pour savoir comment en finir. Et c'était vrai que c'était difficile de décider, pensa-t-il, chacune des deux façons ayant ses qualités et ses défauts. Par exemple, la corde était simple, sobre et avait fait ses preuves, mais il pouvait étouffer par malchance ou même survivre et avoir la nuque brisée. Pour les médicaments, ça avait l'avantage de la modernité mais il pouvait survivre, et pire encore survivre avec des conséquences dramatiques sur sa vie : troubles moteurs, psychologiques, etc.
C'était vraiment un choix difficile. Heureusement, se dit-il en sortant avec son camarade, qu'il était très loin de vouloir en finir : même si le Nouvel An était difficile à passer, il gardait sa joie de vivre... enfin, il la garderait quand il l'aurait retrouvée, dans quelques heures.

Arrow Ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benthomas.over-blog.com/#
Adam Thorne
OnyX
OnyX
avatar

Age : 28
Equipe : les brutes en devenir
Nom de code : Draxx
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Dim 5 Sep 2010 - 0:33

Adam était plongé dans ses pensées, écoutant avec attention ce qui se disait, malgré l'intervention de ken et jay...

"euhh...exguzez boi...vous abez endendu barler d'un brojet blue book?"


si Adam se souvenait, ce nom de code avait été donné au projet du capitaine frigide...il fallait savoir si un lien existait entre toutes ces histoires...le docteur dee...la main...le froid...l'apocalypse...

l'institut ne devait pas négliger le potentiel de nuisance de ces militaires, tout comme de tout les fanatiques anti-mutant de ce monde...il suffisait d'imaginer...le paradis terrestre de ces êtres n'incluaient pas les mutants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban O'Riordan
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Nom de code : Sioc
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Dim 5 Sep 2010 - 13:57

Alban regarda Erika s'énerver et se décomposer en un temps record. Ouais elle semblait avoir senti passé le rite initiatique de l'arrivée à l'institut de façon beaucoup plus traumatisante qu'Alban. Alban avait vu l'enfer, vraiment, l'enfer au sens propre et littéral du terme. Mais elle en avait vécu un. Il avait un peu de compassion pour elle, pourtant les allusions quelles faisaient, quand bien même étant des mécanismes de défense, il ne pouvait que prendre sur lui ou réagir aussi. Il aurait bien prit sur lui d'ailleurs. Seulement Lucas raconta une histoire après cela. Une histoire très intéressante. En parlant d'un personnage qu'Alban avait plus ou moins rencontré.

Acte 2, scène 2 : entrée du grand méchant.
Friday. Quand Lucas avait prononcé son nom, Alban avait arrêté de sourire, il avait tout cessé il écouta juste les présents continuer à répéter son nom, à parler, de lui à faire des hypothèses. Alban n'eut que faire de ceux qui ne faisaient pas d'allusions à tout ça. Il posa l'assiette où ne reposaient désormais plus que la fourchette et la peau d'ananas, plus la discussion avançait, plus ses poings se serraient en réponse à son envie de meurtre d'une part, et à sa peur de l'autre. Lorsqu'Esther s'approcha d'Erika pour la consoler, Alban tremblait de colère et d'angoisse à la fois et la peau de son visage et de ses mains commençait à se recouvrir de givre avec, par endroits, de petites plaques de glace qui se formaient. Quand Alban prit la parole se fut doucement. Il tremblait moins mais il se sentait au bord des larmes et dans un état de fragilité qui atteignait des sommets.


"Vous avez bossé pour Friday? Vous avez bossé pour Friday! Et vous parliez de vous êtres fait manipulés? On appelle ça tendre un revolver à quelqu'un qui veut nous tuer en pensant qu'on lui fait passer le sel! C'est son rêve que j'ai vu! Enfin le sien et celui du Lord Archer, ils ont peut-être des noms idiots, mais ils ont des délires malsains! Archer rêve de cimetière entiers constitués uniquement de tombes d'enfants. Ça reste raisonnable, mais Friday il trouve que c'est romantique. Son rêve à lui c'est juste un monde à feu et à sang, parsemé de ruines où les seuls êtres vivants sont des espèces de zombis qui protègent son "Prince des ténèbres" ou des gens qui se font torturer, voir les deux au vu des cris que j'y ai entendu. Et ce rêve-là c'est ce qu'il veut faire du monde grâce à la main. Sans méchanceté, même ce qu'a vécu Erika qui a l'air de pas être de la rigolade s'il y arrive ce sera un séjour à Disneyland..."

Alban se tut un instant, il se calma. Remit ses idées en ordre, il devait tout leur dire, maintenant c'était ça ou finir avec un scenario détestable.

"C'est fait. Pour l'instant il y a deux choses dont on peut se réjouir. Premièrement les américains ne savent pas se servir de la main. Sir Dennis Archer, le lord anglais dont je parlais, un vieux moustachu, lui, sait s'en servir apparemment. Ils se sont contactés dans un rêve pour se donner un rendez-vous à la base de Dulce. Friday avait une armure liquide... effrayante. Je ne sais pas si cette armure est juste valable dans les rêves, il a dit que c'était construit par... mince, bref, il en parlait comme d'un équipement qu'ils porteraient bientôt tous, il en vantait le mérite en le comparant à du thé... thésau... thésau quelque chose, je sais pas ce que c'est, mais vous avez peut-être une idée. Future Corp! C'est Future Corp qui a créé l'armure, ça s'appelle comme ça. Apparemment Archer avait conseillé une secte. Némo. La secte c'est Némo, Friday parlait de libérer un Denn et un Docteur Death aussi. Ah et la deuxième chose dont on peut se réjouir c'est qu'ils doivent trouver un enfant pour avoir un 'Roi noir' avec la main. Friday a dit "l'enfant". Mais ça, d'autres sont déjà occuper à les en empêcher."

Alban avait mal à la tête. Il se la prit dans les mains. Il transpirait rien qu'à se rappeler ce qu'il avait vu. Il avait failli mourir. Et à priori, contrairement à Erika, lui, il s'était mis dans ce fourbi tout seul, sans vraiment savoir dans quoi il mettait les pieds. Adam surenchéri en parlant d'un autre projet, mais Alban n'en avait pas entendu parlé par contre.

"Non Adam, je ne connais pas ce projet, en tous cas ça ne me dit rien et je n'ai aucune envie de refaire le parcours de cet enfer de rêve en boucle. Pour le coup c'est tout ce que je sais sur ce sujet, et je préfère, à fortiori pour l'instant tenir les reste du collège en sécurité."

L'Harlequinade l'avait mis dans un beau bordel, mais Amélie lui avait dit que les gens de l'institut n'avait pas réalisé, juste pas réalisé. Cette pensée le calma un peu mais il devait continuer de les tenir en sécurité, elle, Babel, Agatha et tous ceux qui étaient sous leur protection
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Shaam
LeX
LeX
avatar

Age : 29
Equipe : LeX
Nom de code : Rock
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Lun 6 Sep 2010 - 2:18

Ken et Jay n’avaient pas l’air très à l’aise dans une discussion de ce type. Pourtant, Ken était normalement de ceux qui s’y seraient jetés corps et âme, auparavant. Subissait-il une frustration quelconque ? Un passage à vide dans sa vie, peut-être… Des histoires avec Rachel, une petite dépression, un blues du nouvel-an, son coming-out avec Jay qui n’était pas accepté des autres… En tout cas, il y avait quelque chose qui n’allait pas. Preuve en était le café qu’il devait boire pour rester éveillé. Jay tenta de détendre l’atmosphère, sans doute pour consoler son bon copain, mais ça ne marcha guère, et ils fuirent bientôt tous les deux de la cuisine, alors que le débat s’intensifiait à propos de la fin du monde…

Un frisson parcourut l’échine du suédois lorsqu’Esther avoua avoir déjà entendu parler de Friday, qui était apparemment une crapule finie au service des States. Il se sentit mal d’avoir confié un truc potentiellement très dangereux à un type pas clair, et mêlé à Nemo, de près ou de loin. Il l’avait fait indirectement, bien entendu, via les ordres d’O’Neil, qui avait été conseillée par Roberta Shenzie, déléguée du FBI au sein même de l’institut. Il avait toujours eu des suspicions sur son rôle réel au sein de l’école mutante. Après un petit bout de temps à la côtoyer, il avait pu en conclure que ce n’était pas une femme méchante. Mais il savait aussi que ce n’était pas elle qui donnait les ordres : elle les recevait directement du FBI, et était plutôt du genre à les suivre à la lettre sans broncher. Lucas la voyait toujours, malgré tout, comme un espion du gouvernement au sein de l’institut. Et ça n’avait jamais été une bonne chose, d’autant plus si des hautes instances militaires du pays se mettaient à comploter pour la destruction de la planète…

La question d’Esther à propos du programme spécial auquel O’Neil participait rappela des souvenirs à Lucas. Des souvenirs de sa mission en Alaska… Il savait qu’elle faisait partie d’un programme spécial, mais n’arrivait plus à remettre la main dessus. Il se mordit les lèvres de stress en fouillant sa mémoire en vain. Mais la réponse ne tarda plus, et son émissaire ne fut autre qu’Adam, qui malgré son rhume gardait toute sa tête ! Dès que le nom fut prononcé, Lucas s’exclama :


« Blue Book ! C’est ça ! O’Neil fait partie de ce programme, et je suis prêt à parier que Friday en est aussi ! »

Friday, un nom qui ne semblait pas plaire du tout à Alban, qui ne tarda pas à le faire remarquer, et pas de la façon la plus sympathique qui soit. Il était visiblement énervé d’apprendre qu’ils avaient bossé pour le Général Friday, et expliqua rapidement pourquoi : il avait vu un rêve du haut gradé, et celui-ci n’avait pas l’air d’être des plus enchanteurs…

L’Apocalypse…

Le mot résonna dans l’esprit de Lucas à mesure que le cryokinésiste narrait ses souvenirs du subconscient de Friday, et d’un pote à lui, un Lord Anglais dénommé Denis Archer. Roi noir, prince des ténèbres, ça sentait Nemo à plein nez. Et donc forcément, ça ne sentait pas bon. Surtout lorsqu’il évoqua les armures liquides. Lucas était ulcéré… Sidéré. Tout se recoupait clairement dans son esprit, et ça lui faisait très peur… Il regarda successivement Esther, Alban et les autres mutants présents. Ça fichait la frousse, bon sang, même si on était indestructible.


« Des armures liquides !? Max Renn, le président de Future Cope, en avait une dans ce village français où on l’a arrêté. C’est… horrible comme truc, on dirait que ça bouffe le corps de celui qui y est et lui donne des capacités surhumaines. Même s’il n’est pas mutant. Rapidité, réflexes, force, agilité… »

Il regarda Esther, pour donner plus de précision sur le projet Blue Book.

« Le projet Blue Book, auquel O’Neil et Friday participent, est un projet qui étudie les OVNI et les phénomènes extra-terrestres. Mme Shenzie en sait sûrement plus sur le sujet. Vous croyez que cette main de Gloire est un machin venu de l’espace ? »

Et il l’avait glissé dans son froc, merde !

« Si Friday est en lien avec Future Cope, et projette de détruire le monde, au nom d’un prince noir ou je ne sais quoi, c’est que Nemo est dans la place, et ça, c’est pas bon du tout. Et si d’autres sont en train d’essayer d’empêcher tout ça d’arriver, c’est sûrement le Collège Invisible qui refait son apparition. »

Il tourna le regard vers Alban qui avait énoncé ces propos. Tout ça était affolant. Et lui, il était un peu paumé, du coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Redclif
OnyX
OnyX
avatar

Age : 29
Nom de code : Tatoo
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Lun 6 Sep 2010 - 11:05

Alors que les personnes présente commençaient à recoller les morceaux, Jason sentit un frisson très désagréable lui parcourir l’échine. C’était bien de recoller les morceaux, mais parfois le tableau reconstitué était vraiment moche… C’était le cas ici…

« Attendez… bon sang ! Quand on a fait cette fameuse mission en Alaska. Yuhigi a recconu un général.. ; Et je crois bien que c’était le général Friday !! Il est aussi en relation avec un certain docteur sawada qui appelait son camp pour entrainement de mutant une « pension »… Je crois bien que le général Friday pratique de son côté le même type de « pension » » ça faisait vraiment pas plaisir du tout de recoller ces morceaux la…

Cette histoire d’armure liquide ne lui disait rien qui vaille non plus…

« alban.. c’est plus compliqué que ça… A la base, on avait besoin de nous pour sauver des vies ! On a pas bossé pour Friday… du moins ça devait pas être ça.. On s’est fait manipulé en beauté… Bordel tu vas au moins me dire si Amelie à un moyen de nous… de me contacter ? C’est tout ce qui me reste… d’avant »

Il en avait marre… Marre de l’apocalypse, marre des mauvaises nouvelles, marre de ce putain de gouvernement américain… et marre que son compatriote joue ainsi au chat et à la souris avec eux, sachant qu’il avait vu Amélie et que c’était la seule personne qui pouvait lui donner des nouvelles de son amie, de son lien avec son passé…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Lun 6 Sep 2010 - 20:34

Les noms propres, d'organisations et de techniques s'enchainaient à une cadence vertigineuse. C'était au mieux inquiétant et le plus souvent terrifiant. Alban avait bien résumé la discussion et l'impact de tout cet imbroglio sur la vie d'Erika. Elle avait survécu au plus facile. Le plus dure restait à venir et à combattre. Combattre. Oui, elle voulait combattre et plus jamais subir. L'impuissance face au danger l'avait anéantie. Se retrouver démuni, obliger d'accepter un sort non choisie.... C'était ça le début de l'apocalypse pour elle.

Un docteur Death.... Le death raisonna dans la tête d'Erika longuement. Ses yeux s'écarquillèrent. Comment avait elle laissée ça passer.

"Le docteur Dee qui était avec moi à Perth... La capitaine l'a appelé plusieurs fois Docteur Death. J'y ai pas pris garde, vous les Américains vous mâchez vos mots comme un morceau de ragout de mouton trop cuit.... Elle a parlez d'un mandant d'arrêt et même le docteur lui même a hésité sur son nom à dire vrai .... "

Elle rougit un peu.

"Je ... Je faisais pas vraiment attention. Le docteur John Dee ou Death nous a aidé... Vous le connaissez ? Ally ça vous dit quelque chose ? "
Revenir en haut Aller en bas
Esther Kofman
Ethnopsychologue [LeX]
Ethnopsychologue [LeX]
avatar

Age : 39
Equipe : LeX
Nom de code : Aleph
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Jeu 9 Sep 2010 - 18:00

Esther était pétrifiée. Les dernières minutes de name-dropping avaient été pour elle comme un grand passage en revue de tout ce que la planète comportait de terrifiant et d'abominable : Nemo, les armures liquides, Max Renn, Sawada, Friday... Death.

Se relevant et s'éloignant d'Erika pour aller chercher quelque chose dans ses dossiers, elle lança :

"Incroyable... C'est incroyable..."

L'israélienne tremblait. Elle qui croyait en avoir terminé avec tout cela, voilà que ça recommençait. Encore et encore.

Elle extirpa de sa pile de document, une page de journal qu'elle tendit à Erika.

"Est-ce qu'il s'agit de cet homme ? Auquel cas, vous avez été en contact avec un criminel de guerre responsable de la mort de centaines de mutants. Je n'ai jamais personnellement rencontré Death mais il a été à l'origine d'une expérience réalisée sur ma personne, relativement traumatisante..."

Cela avait été dit sans haine. Ni passion. De manière neutre et froide. Esther ne faisait pas dans le sentiment. Elle n'en avait plus la force.

Prenant une grande inspiration, elle tenta de faire la synthèse de tout ce qui avait été dit :

"Si je comprends bien, le Capitaine O'Neil s'est arrangée pour que nous lui ramenions un objet mystérieux en lien avec une prétendue Apocalypse à venir et elle a besoin d'un ancien consultant de la secte Nemo pour s'en servir ?"

C'était énorme. Impensable. Pétrifiant.

"Sans compter le fait qu'Alban a vu le Général Friday porter une armure liquide comme celle de Max Renn, équipementier officiel de Nemo..."

Bien entendu, il y avait d'autres détails qui chagrinaient Esther... Elle crut bon de préciser :

"Pour Nemo, le Roi noir, ou Shoggoth, ou Roi-de-toutes-les-larmes est un malheureux mutant informe qui s'est suicidé sur Génosha en avril dernier. Il s'agissait d'un enfant aux pouvoirs destructeurs qui a préféré mettre fin à ses jours plutôt que de continuer à servir cette bande de malades... Ce qui nous amène à la question à 100.000 dollars : si le Shoggoth est mort qui est le Roi noir dont parle Friday ?"

L'israélienne écrasa une larme. Il y avait tellement eu de souffrances dans cette affaire Nemo, pourquoi fallait-il que ça recommence ? Et pourquoi fallait-il que ce soit encore elle aux premières loges... Aleph prit une grande inspiration et trancha :

"Bon, il va falloir qu'on en sache plus. Si cette chose est à Dulce, au Nouveau-Mexique, il va falloir trouver un moyen ou un autre pour la récupérer. Comme il s'agit d'un complexe militaire plutôt sophistiqué, cela va demander pas mal de préparation. J'espère juste que cet anglais dont vous nous parliez, Alban, n'aura pas pu, entre temps, arriver à ses fins..."

Esther avala sa salive. Fébrile.

"Nous avons tout de même de la chance, si le Gouvernement des USA n'est pas au courant de cette affaire, cela signifie qu'O'Neil et Friday doivent tout de même bosser dans un cadre légal minimum. Dès lors, ça peut prendre quelques semaines pour qu'Archer puisse obtenir ses accès à Dulce. Enfin, espérons le..."

Elle avait envie d'une clope. D'une clope et puis de fermer les yeux. Elle termina :

"Blue Book, Dulce, la Main de gloire, nos adversaires semblent aimer accumuler les références marquantes. Néanmoins, il va falloir également que nous en sachions un peu plus sur le Collège Invisible... Je crois qu'il sera indispensable dans les semaines à venir que nous rentrions d'une manière ou d'une autre en contact avec eux..."

Ce n'est qu'une fois qu'elle eut fini de parler qu'Esther se permit un léger sourire amusé... Ainsi elle était aussi coincée que cette mystérieuse O'Neil ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban O'Riordan
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Nom de code : Sioc
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   Jeu 9 Sep 2010 - 18:48

Alban n'aimait pas du tout ce qu'il venait d'apprendre il était juste profondément choqué. La bande de malade l'était juste encore plus. Couscoussier gagnant décroché! Si ça c'était pas une belle fin de deuxième acte. Un truc qui porte la tension à son paroxysme en attendant la suite!

Ka-ching ! Erika a assisté à la libération un meurtrier de la stature d'un petit homme à moustache du XXe siècle. Youhou ! L'institut leur a filé l'objet de leurs rêves Jackpot. La dernière carte maitresse reste encore planquée. Le Roi Noir est un enfant avec des pouvoirs super bourrins qui a préféré se suicider. Pauvre Agatha, sa vie de danseuse manquante doit presque lui manquer avec sa nouvelle vie de nourrice / punching ball.


"Bon écoutez, le collège invisible m'a dit qu'il me contacterait. Donc j'imagine que le plan ça va être d'attendre ça sur ce côté. Jason j'imagine qu'Amélie va bien. Elle m'a dit qu'elle me contacterait et je l'ai quitté juste avant d'arriver ici. Je lui fais confiance, elle a l'air suffisamment débrouillarde pour s'en tirer. Ensuite, le Roi Noir... bon je pense que le mutant qui s'est suicidé était un "roi noir potentiel" il doit y avoir une série de manipulation et d'après Friday, celui conçu par Némo était une danseuse. Le nouveau "potentiel" je l'ai rencontré je pense mais je vais garder ça pour moi pour l'instant."

Pas tellement une question de confiance mais les murs ont des oreilles.

[b]"Sinon vous délivrez un diplôme avec une mention "sauveur du monde" ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT]Cuisine et salle à manger (nuit)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» une salle à manger pour les kidz
» Salle à manger en chêne
» Plan du complexe Salon de réception - Salle à manger
» Avis de marché - Assemblée nationale - Paris (75) - Restauration de la salle à manger de l'hôtel de Lassay - Stucs, dorures, peintures décoratives
» Le restaurant à la carte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: