AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Seattle: un nouveau départ

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hanaelle Autumn
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Sketch
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Seattle: un nouveau départ   Ven 17 Sep 2010 - 23:56

Le temps était gris ce matin là, alors que je me rendais sur le campus de l'Université de Seattle pour le visiter et assister à une conférence qui présentait les différents programmes. Je n'étais pas encore sûre de la carrière que je comptais entreprendre. Mes parents me voyaient bien biologiste, mais je ne savais pas si mon imagination me permettrait d'être scientifique. J'avais besoin de rêver, de laisser ma créativité s'exprimer. Alors je voulais entendre ce que le doyen allait nous dire sur le programme de Lettres. Et puis comme Lya allait suivre ces cours, au moins, je ne serais pas seule.
Je l'attendais d'ailleurs, assise en tailleur sur le petit muret qui délimitait l'entrée du campus. J'avais, comme toujours lorsque j'attendais, sorti un petit carnet dans lequel je gribouillais quelques formes abstraites. C'était les seules choses que je m'autorisais à dessiner depuis deux ans. Je laissais juste ma main guider mon stylo, comme on le ferait sur un feuille en classe, pour passer le temps.
J'avais peur de dessiner quoique ce soit d'autre. Peur de le retrouver en face de moi et de revivre le cauchemar de cette soirée. Parfois j'arrivais à penser que cétait juste un mauvais rêve Mais le violon qui avait trôné pendant longtemps dans mon placard, en parfait état de marche m'avait prouvé quotidiennement le contraire. Un tel objet n'était plus trouvable de nos jours et je ne savais même pas comment ma mère avait pu croire que je l'avais acheté. Mais il avait disparu il y avait quelques mois déjà...

Enfin... J'essayais d'y penser le moins possible, me contentant de ne plus dessiner et de me concentrer à trouver un vrai métier. Après tout, avec les études qui allaient commencer, je n'allais plus avoir de temps pour y réfléchir. Ce serait une bonne chose au moins.

Une démarche bien familière me fit lever les yeux et je cachais aussitôt le carnet de dessin dans mon sac. Mes deux amies ne comprenaient toujours pas pourquoi je ne dessinais plus. Nous qui passions nos week-ends à créer pour en discuter ensuite toute la semaine, l'arrêt de cette pratique les avait quelques peu troublé. J'avais beau essayer d'inventer une histoire comme quoi je n'avais plus d'inspiration, elles n'étaient pas convaincue. Mais en bonnes amies qu'elles étaient, elles me laissaient juste faire, elles-mêmes continuant de dessiner, et moi m'extasiant toujours autant sur leurs œuvres.

Lya se planta devant moi, un grand sourire sur le visage et quelques secondes plus tard, nous étions bras dessus, bras dessous en train de marcher vers l'entrée de la fac en riant d'excitation. Alexianne n'était pas là. Elle partait étudier dans une grande école d'art à l'autre bout du pays. C'était la seule à choisir cette voie quelque peu risquée.. Mais elle était si heureuse.

Nous pénétrâmes bientôt dans l'amphithéâtre bondé et trouvâmes une place tout en haut. Je n'avais pas vraiment l'habitude d'être tout au fond, parmi les dissipés de la classe, mais je n'avais pas trop le choix vu le monde. Je me laissais tomber dans un fauteuil en même temps que Lya.

- Bon j'espère que ça va commencer par le topo sur les Lettres.. Je voudrais pas avoir un discours sur le cursus d'économie et tout rater au final parce que je me suis endormie !

Nous éclatâmes de rire, de cette hilarité si particulière que nous partagions. Si elle riait j'étais obligé de le faire aussi, et vice versa. C'était indescriptible. Je me calmais rapidement cependant, de peur de me faire remarquer et je me redressais, cherchant des yeux si je connaissais quelqu'un dans l'assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Sam 18 Sep 2010 - 3:08

Les deux jeunes femmes avaient été chanceuses de trouver des places au fond de l'amphithéâtre, car une vague d'élève entra quelques secondes après elles et envahirent les places de l'arrière vers l'avant, comblant le moindre espace. Surprise de l'arrivée d'autant d'élèves, Lya tourna la tête vers Hannaelle et haussa les sourcils en gloussant. Le professeur qui animait cette conférence avança devant la classe et se pencha vers le petit micro. Il se racla maladroitement la gorge dans le micro et une voix nasillarde, ennuyante et monotone se fit entendre:


"Bonjour chers étudiants, étudiantes et bienvenue à cette séance d'information. Pendant cette séance d'information, prière de ne pas poser de question ou de parler entre vous; ces actions pouvant interrompre le bon déroulement de cette conférence. Pour toute question qui ne sera pas répondue pendant la conférence, veuillez vous référer au secrétariat. Mais je prendrai bien soin de vous faire part de toutes les informations disponibles cette année à l'Université de Seattle. Nous commençons donc cette conférence avec le programme d'agronomie."

Cela ne faisait que quelques minutes que la conférence était commencée et déjà Hannaelle et sa copine s'endormait. Le professeur était si ennuyant qu'elle ne serait pas étonnée qu'il s'endorme à cause de sa propre voix. Au bout d'une demie-heure de conférence, tous les élèves étaient K.O. Les seuls élèves qui étaient attentifs étaient ceux du programme en économie qui voulaient de l'information que donnait maintenant le professeur. Le silence était comble parmis les élèves et seule la voix de l'homme emplissait l'amphithéâtre. Soudainement, la porte s'ouvrit en grand fracas et un jeune homme vêtu d'une chemise noire et portant des lunettes solaire fit son entrée remarquée.



Toutes les têtes se tournèrent vers lui et le professeur s'interrompit. Le jeune homme enleva ses lunettes et eut un rire sonore qui résonna dans la classe.

"Waw! Ça a l'air super intéressant cette conférence! Est-ce que je suis au bon endroit? Ou bien est-ce que des funérailles se déroulent ici?"

"Monsieur, veuillez prendre place en silence."
, annonca le professeur de sa monotone.

"Oh...Ce sont des funérailles. Toutes mes condoléances..."

Le jeune homme sourit aux rires qui s'élevèrent dans la salle et il tourna la tête pour trouver un siège libre dans la classe. Son regard tomba sur Hannaelle pour quelques secondes et y resta pour quelques secondes de plus. Il lui envoya un sourire et descendit les nombreuses marches qui le mèneraient éventuellement vers sa place, dans la première rangée, face au professeur.

"Reprenons. Le programme en économie offre des cours stimulants et excitants pour les futures économistes de notre pays."


"Aussi stimulants que cette conférence? Ouh! Je suis impatient de m'inscrire dans le programme d'économie!"

"Monsieur...Je vous prie de garder le silence ou vous serez obligé de quitter l'amphithéâtre."

Le jeune homme eut un rire éclatant et la conférence se poursuivit. Il garda le silence pendant le reste de la réunion, se contentant de lancer quelques commentaires à voix basse. Lorsque la réunion fut terminée, la vague d'élève se précipita pour quitter l'amphithéâtre. Lya regarda Hannaelle avec des yeux ronds.

"Est-ce que ça aurait pu être plus ennuyant que ça? Hey dis...Hanai. T'as remarqué le mec qui est entré en plein milieu?"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanaelle Autumn
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Sketch
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Sam 18 Sep 2010 - 4:56

Manifestement, je ne reconnaissais personne et de toute manière, je dus me remettre bien vite dans mon siège alors que le professeur entrait dans l'amphithéâtre bondé. A croire que la fac entière venait de s'y entasser. C'était assez impressionnant quand on avait été habitué toute sa vie à des classes de trente élèves maximum...
Je détaillais le professeur avec des yeux plein d'espoir. Je m'attendais à un sourire... Ou je ne sais quoi qui montrerait qu'il était heureux de nous voir... Mais il semblait juste ennuyeux à mourir. D'ailleurs ses premiers mots, loin de nous motiver à commencer l'année du bon pied, nous encourageait à partir en courant. Je regardais Lya d'un de mes regards qui en disait long - Chiche on court vraiment ?? - mais je tins bon. Après tout ce n'était qu'une conférence d'information.
Cependant mon courage était grand, mais il me perdit quand même dès qu'il prononça le mot agronomie...
Je ne sais pas combien de fois je piquais du nez. Lya aussi. Et on se souriait quand l'une voyait l'autre le faire. D'ailleurs tout l'amphithéâtre semblait dans une torpeur moribonde. Je ne cessais de regarder ma montre mais le temps semblait reculer au lieu d'avancer. Je me surprenais même parfois à la regarder deux fois pour être sûre de l'heure que je lisais... Et comme par hasard, le programme de Lettres serait en dernier...

Mais tout à coup, la porte s'ouvrit presque à la volée et je fis un bond dans mon siège, attrapant le bras de Lya par réflexe. Le garçon, du genre bgmg - beau gars mauvais gars - fit son entrée sous les yeux de toute l'assistance. Ce qui d'ailleurs, ne semblait pas le déranger le moins du monde. Je le regardais un peu plus, un léger sourire sur les lèvres causé par le culot de cet homme. Châtain, il avait un visage carré dont les yeux étaient cachés par des lunettes de soleil, comble de l'arrogance. Il les enleva rapidement cependant, rendant son visage visible à tous. Pas mal... Pas mal du tout...
Je ne pus pas m'empêcher de rire silencieusement à l'échange entre lui et le professeur. Je ne savais pas si ça arrivait souvent, mais un élève qui venait se rendre intéressant dans ce genre de conférence je trouvais cela plutôt inutile... Quel intérêt ? Bon, en même temps, je ne comprendrais jamais la raison qui pousse les gens à se rendre intéressants donc...
Ceci dit, ça me faisait rire quand même... Rire qui se coupa net lorsque mon regard rencontra le sien. Gloups... Je me perdis quelques secondes dans ses yeux bleus gris malgré la distance, avant qu'il ne descende les marches d'un pas que je qualifierais de félin. Je m'appliquais à ne pas garder le sourire par lequel j'avais répondu au sien, sur mes lèvres. Et doucement je soufflais pour prévenir toutes paroles de Lya

- No comment... T'as rien vu...

Etonnement le reste de la conférence passa bien plus vite. Je ne pouvais m'empêcher de laisser mon regard aller de temps en temps se fixer dans son dos, pour aussitôt retourner sur le tableau ou bien le professeur. Allez, c'était juste un sourire va...
J'écoutais bien plus attentivement la dernière partie de la conférence, le sujet des Lettres venant enfin sur le tapis. Et déjà - ou enfin- nous étions libéré. Je rangeais le bloc note rempli d'arabesques et de quelques notes prise rapidement avant de me relever, mettant mon sac sur l'épaule... Et je tombais sur Lya, l'air hébété.

"Est-ce que ça aurait pu être plus ennuyant que ça? Hey dis...Hanai. T'as remarqué le mec qui est entré en plein milieu?"

Mon regard retourna vers le bas de l'amphithéâtre pour le chercher fugacement du regard, mais je ne le trouvais pas. Mes yeux revinrent sur ceux de Lya, rieurs.

- Comment ne pas le remarquer ? Quel culot il a...

Donnant un léger coup d'épaule pour renfoncer mon sac sur mon dos, je me mis à suivre la file qui sortait du rang pour ensuite remonter les marches de la salle. Très vite, compte tenu du nombre de personnes qui étaient présentes, nous sortîmes à l'air libre et j'allais aussitôt au soleil, m'allonger dans l'une des grandes pelouses du campus.

- Voilà, je déclare que c'est ma pelouse réservée... Près de l'entrée de l'amphi, près de la cafèt' et surtout, de la bibliothèque ! Le coin parfait !

Couchée, la tête dans l'herbe, je levais les yeux sur mon amie de toujours, avec un grand sourire sur les lèvres.

- Je crois que je vais venir en Lettres avec toi tu sais... ça peut être intéressant de prendre l'option Art et cinéma non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Sam 18 Sep 2010 - 15:56

"Ouais il a beaucoup de cul-ot." s'exclama Lya avec un rire contagieux.

Lya suivit Hannaelle quitter l'amphi et se diriger rapidement vers une pelouse près de toutes les necessités de la vie étudiante. Mais elle ne parla pas plus du beau gars qu'ils avaient vu! Et Lya se sentait en forme pour des potins! Lya se laissa tomber sur la pelouse près de son amie et déposa son sac sur le sol. Elle croisa les jambes et les ramena sous elle lentement.


"Pelouse réservée, donc laissons la trace de nos fesses! Mais Hanai, tu évites le sujet... Je veux parler de mecs, de ce mec là qu'on a vu dans l'amphi, et des choses que j'ai entendu dire à son sujet! C'est pas un zéro inconnu dans la fac! Tout le monde le connais de près ou de loin...Il était dans mon cours tout à l'heure...Il va dans n'importe quel cours et y assiste sans que les profs disent quoi que ce soit!"

Lya tourna la tête vers une série de banc un peu plus loin dans le parc de l'Uni et eut un petit gloussement. Il venait de sortir avec une bande d'une dizaine de garçons. Ils s'assirent sur un banc et se mirent à discuter avec énergie. Lya se pencha vers son amie et raconta ce qu'on lui avait dit pendant la pause de son premier cours.

"Il s'appelle Joshua Parker. C'est le gars le plus populaire et le plus intelligent de l'uni! Il est arrivé à l'Uni quand il avait 15 ans! Il est impliqué dans tous les comités importants, il fait partie de la sororité la plus convoitée du campus et apparemment c'est le dirigeant d'une société secrète sur le campus; les Knights of Shadows. C'est une secte qui dure depuis 1890. Tout le monde en a entendu parler, mais personne sait c'est quoi exactement sauf les personnes qui sont dedans et ben supposément, ils peuvent pas en parler sinon ils sont battus et tués. Ça fait 6 ans que Joshua change de programme à chaque année, il n'a jamais trouvé ce qu'il voulait faire. Tous les professeurs l'adorent, même s'il est un peu, ben...tu as vu ce qu'il a fait tantôt? C'est tellement excitant! Je veux savoir ce que c'est les Knights of Shadows!"


_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanaelle Autumn
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Sketch
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Dim 19 Sep 2010 - 3:20

J'éclatais de rire en même temps qu'elle avant de la regarder s'installer près de moi. J'imaginais déjà les moments simples, comme ceux ci, que nous allions partager lorsque je serais inscrite. Comme au lycée... En mieux encore.
Je fermais les yeux tranquillement, profitant du soleil sur mon visage tout en l'écoutant parler. Lya était bien plus potins que moi, mais le plus souvent je me laissais aller à en parler avec elle juste pour lui faire plaisir. Et puis bon, en savoir un peu plus sur ce garçon au regard gris ne pourrait pas être un mal.
Sa voix se tut soudain et je rouvris lentement les yeux pour voir le phénomène impossible qui avait pu réussir ce prodige. Quand elle était partie, personne ne l'arrêtait... Alors...Je la regardais, le visage tourné vers un banc où traînait un groupe de garçons. A son gloussement, je sus que c'était LE garçon dont elle parlait qu'elle regardait. Aussi, je changeais de position, pour me mettre sur le ventre afin de les observer aussi tout en parlant. Elle, elle reprenait le fil de ses pensée comme si elle ne s'était pas arrêtée. A croire qu'elle avait lu la biographie du gars sans même lui avoir parlé. Elle était incroyable.

- Il a sa bio à la bibliothèque ou quoi ?

J'éclatais de rire avant de regarder plus intensément le garçon, quand même Il avait une sorte de magnétisme qui faisait qu'on ne pouvait plus retirer son regard de lui une fois qu'on l'avait posé. Un sourire magnifique alors qu'il plaisantait avec ses amis... Des yeux... Ah la la, j'adorais les yeux gris-bleu comme ça... Et en plus il devait être si intelligent pour suivre tous ces cours... Ou être influent, vu qu'il était aimé des professeurs. Mais bon... De toute manière, il ne s'interesserait jamais à moi alors autant oublier tout de suite.
Je me forçais à faire revenir mes yeux sur Lya. Les Knights of shadow hein... Les chevaliers de l'ombre... Quel nom mystérieux pour un rassemblement d'élèves de fac. Je me mis à glousser, mon regard devenant brillant.

- Cette secte, c'est du genre, "tu rentres tu sors plus" ou alors, juste un délire entre élèves ?

Je laissais mon regard glisser de nouveau vers lui. Je ne le voyais pas faire partie d'une secte dangereuse... Je ne savais pas pourquoi, il inspirait la confiance... Et mon regard ne parvenait plus à se détourner. Je me mis à rire, baissant la voix par précaution toutefois.

- Ha ha... Knights of shadows... Tu les imagines en armures... Ou en costume de super héros ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Lun 20 Sep 2010 - 17:26

Lya rit à son tour et donna un petit coup sur l'épaule de sa copine. Elle rougit, se demandant si elle avait exagéré en demandant des informations à ses compagnons de classe.

"Il doit pas avoir sa bio...C'est juste un élève...C'est juste que...Bah...Les filles dans mon cours disent qu'il est mystérieux et que personne sait vraiment ce qui se passe avec lui. Personne, pas même les mecs avec qui il se tient, sait qui il est vraiment. À part ce qu'il veut bien montrer, évidemment..."

Lya soupira et secoua la tête avec agitation. C'était toujours excitant d'en apprendre sur le gars mystérieux du campus, celui que toutes les filles veulent avoir, mais que personne n'aura jamais. Et Lya aimait bien les rumeurs et les potins. Hannaelle mentionna la secte et demanda si ce n'était qu'un délire entre élèves et son amie secoua la tête rapidement:

"De ce que j'ai entendu dire, c'est hyper sérieux leur truc. L'année dernière, ils ont trouvé un mec dans le parc derrière le pavillon de médecine. Il avait été bâillonné, attaché et battu. Le pauvre a eu la peur de sa vie et a subit un immense choc traumatique. Il est passé du mec super populaire au loner du fond de la classe. C'est stupide de détruire une vie comme ça..."

Le visage de Lya se métamorphosa alors qu'elle parlait. Ce qui avant avait été de l'intrigue et de l'excitation pour la secte était devenu simplement du dégout et de la pitié pour le pauvre homme qui s'était fait battre. Elle tourna son regard vers Hannaelle qui demanda s'ils portaient des armures ou des costumes de super héros. Lya rit à son tour et répondit:


"J'opte pour les collants. C'est plus "fashion". Et puis une armure c'est trop lourd pour des mauviettes comme ça! Ouh! T'as vu l'heure? J'ai un cours de littérature du 18ème siècle dans 15 minutes. Le prof nous a envoyé un email pour dire que ça ne prendra que 20-25 minutes parce qu'il ne fait que présenter le plan de cours. Tu vas nous chercher quelque chose à manger à cafèt' et on se rejoint ici après mon cours?"


Lya se leva et prit son sac. Elle regarda en direction de Joshua et de la cafétéria par la même occasion et roula des yeux. Elle n'était plus impressionnée. Elle se pencha vers son amie et l'embrassa sur les deux joues avant d'aller vers l'amphi où son cours aurait lieu.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanaelle Autumn
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Sketch
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Lun 20 Sep 2010 - 22:57

[HJ: Il n'y a qu'un "n" à Hanaelle...]

Pour le coup si je n'étais pas particulièrement attirée par les potins, ce que je venais d'apprendre venait de piquer ma curiosité. Et comme toujours l'enthousiasme de ma meilleure amie était plus que contagieuse. Combien de fois ne m'avait elle pas emmené dans un de ses délires ? Comme la fois où nous avions séché toute une journée de cours à une semaine du diplôme pour aller voir Les Divas en concert. C'était Lya qui m'avait fait découvrir ce groupe et entraîné dans cette histoire. Je l'adorais pour ça... La vie serait bien moins passionnante sans elle.
Cela dit l'excitation retomba comme un soufflet alors qu'elle me racontait l'histoire de ce pauvre homme qui s'était fait battre presque à mort. J'ouvris de grands yeux, réellement choqué alors que je soufflais. Dire que l'idée m'avait effleuré d'aller voir ce gars pour lui poser la question directement... J'en frémis...

- Ouah... Sérieux ? Je pensais que tu plaisantais moi ! Rappelle toi de me frapper dès que je repose mes yeux sur lui. Je ne veux pas de problème...

Je me remis sur le dos, refusant de le regarder plus pour poser mes yeux sur mon amie. Son visage reflétait tout à fait le mien. A cela près que j'avais presque envie de venger ce pauvre garçon. Je n'irais pas bien entendu, mais un grand sentiment d'injustice pénétra avec force en moi. C'était quand même intolérable que la violence soit maître dans tous les aspects de notre vie. Quelle soit physique ou psychologique, il y avait bien trop de gens qui s'en servait pour arriver à leurs fins... C'était injuste... Et je détestais l'injustice.

- Le pauvre... Il est toujours à la fac ou il a changé ? Tu sais ?

Mais Lya avait les yeux sur sa montre, sursautant presque en voyant l'heure. Je me mis à pouffer tout en acquiesçant d'un signe de tête à sa demande, me levant en même temps qu'elle.

- File et prend des notes pour moi !! Je t'accompagne dès demain, je vais aller m'inscrire avant d'aller à la cafet' !

Je lui rendis ses baisers en riant avant de la pousser légèrement pour qu'elle s'en aille plus vite. Une fois seule je tournais sur moi même quelques secondes pour chercher le bureau de la scolarité afin d'aller m'inscrire. J'avais tous les papiers sur moi, cela ne prendrait pas plus de dix minutes. Ensuite je pourrais me perdre cinq à dix minutes avant de trouver la cafet' pour enfin revenir à temps ici à la fin de son cours. Un nouveau sentiment d'euphorie s'empara de moi à l'idée de commencer une nouvelle année, dans un nouvel endroit, mais toujours avec ma meilleure amie. Ces années, libre de nos parents puisque nous habiterions sur le campus, allaient être les plus belles de notre vie !

Le sourire aux lèvres, je me mis en marche un peu au hasard, cherchant la Maison de l'Université. J'en profitais pour prendre le soleil, et découvrir la fac. Ou comment lier l'utile à l'agréable.
L'air se rafraîchissait cependant, aussi, je fermais ma veste, détachant mes cheveux flamboyant pour les laisser tomber de chaque côté de mes épaules afin de garder mon cou au chaud.
Et comme tout compte fait, je détestais ne pas savoir où j'allais, je m'arrêtais au premier panneau d'indication que je voyais cherchant des yeux le bâtiment des inscriptions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Mer 22 Sep 2010 - 15:51

Hanaelle tourna quelques secondes en rond pour essayer de voir par où le secrétariat se trouvait, mais de l’extérieur c’était très difficile de voir. Elle essaya de repérer des affiches qui pourraient peut-être indiquer les directions, mais seulement les noms de pavillons étaient écrits et cela n’aidait pas beaucoup. Elle se mit à marcher au hasard et ne passa pas inaperçue; surtout pas avec ses cheveux flamboyants. Elle continua à marcher lentement, question de ne pas se rendre trop loin et rater la porte qu’elle devrait prendre, mais une fois s’éleva derrière elle.

« Hey toi là-bas! Es-tu perdue? »

Derrière elle se trouvait Joshua, qui s’était approché pour l’aider. Et Hanaelle put remarquer rapidement que tous les garçons qui étaient restés plus loin partageaient le même sourire qu’il lui envoya lorsqu’elle se tourna vers lui. Un sourire amusé et peut-être un peu macho, à l’exception que Joshua semblait vraiment vouloir aider Hanaelle.

« Nouvelle sur le campus? Tu veux aller où? »

Il lui tendit la main, son sourire devenant charmeur:


"Je suis Josh."


_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanaelle Autumn
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Sketch
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Jeu 23 Sep 2010 - 1:32

Bon d'accord, je devais m'avouer que j'étais perdu. J'avais beau essayer de chercher l'endroit où je me trouvais sur le plan, soit le "vous êtes ici" avait été gratté, soit il n'avait jamais existé, mais en tout cas je ne le voyais pas. Et je ne pouvais pas vraiment m'orienter si déjà je ne savais pas d'où je partais. Et puis il n'y avait que le nom des bâtiments sur ce plan... Pratique quand on cherchait la scolarité sans connaître le nom des bureaux.
Je décidais donc de déambuler dans les allées bordées d'arbres, dans le cas merveilleux où je tomberais dessus par hasard. Après tout j'avais encore un peu de temps avant de devoir aller prendre à manger et retourner à l'endroit qui, j'en étais sûre, deviendrait notre refuge pour les prochaines années. Et puis peut être que je tomberais sur le nom d'un bâtiment dont j'aurais besoin plus tard. Ce serait jamais perdu...

Mais soudain, une voix d'homme se fit entendre derrière moi. Bien trop près ! Je sursautais, trop distraite pour l'avoir entendu arriver. Je me retournais et reconnus aussitôt Joshua. Le gars en collant des Knights of Shadow. Je sursautais de nouveau. C'était vraiment trop étrange de se retrouver maintenant devant lui alors que je venais d'en apprendre de belles par Lya...
Presque instinctivement, je regardais discrètement autour de moi pour voir si je pourrais être aidée en cas de problème. Je ne me sentais pas à l'aise tout à coup... Mais malheureusement, il n'y avait que lui et ses amis sur le banc, qui affichaient tous le même sourire indéfinissable. Mon regard revint sur Joshua cependant. Son sourire semblait moins forcé que les autres mais je préférais me méfier.

« Nouvelle sur le campus? Tu veux aller où? »

- Oui... Euh... Je cherche la scolarité pour m'inscrire... En... Lettres. Je ne sais pas vraiment si y'a plusieurs scolarités. J'ai un peu regardé sur les livret scolaire mais je n'ai pas trouvé de... Renseignements...

Je pris une longue inspiration. Et voilà... Dès que je stressais je me mettais à parler. Et vite. Et beaucoup. Malin... Je serrais la main qu'il me tendait légèrement en baissant les yeux. Ah non, déjà que tu es beau, me fait pas du charme maintenant ! Je suis pas une nouvelle fille à conquérir... Et en plus je vais parler encore plus vite...

"Je suis Josh."
- Hanaelle... Autumn... Hum... Donc tu saurais où est le bureau d'inscription ? C'est si grand, je suis sûre que je suis à l'autre bout de l'endroit que je cherche.

Je me mis à rire nerveusement. Autant de la confusion d'être perdue que la surprise qu'il vienne me parler. La voix de Lya résonnait encore dans ma mémoire mais je me donnais des claques mentales pour ne pas être soupçonneuse. Après tout, un garçon qui vous aborde ne veut pas forcément vous faire entrer dans sa secte diabolique d'où personne ne revient... N'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Jeu 23 Sep 2010 - 18:10

Joshua remarqua le regard d'Hanaelle vers les garçons derrière lui et soupira. La jeune femme était visiblement intimidée de sa bande d'amis et de lui. Il s'avança un peu plus vers la jeune femme et la fit pivoter en posant délicatement ses mains sur ses épaules. De cette façon, ils se retrouvèrent tous les deux côte à côte, dos aux amis de Joshua. Il se tourna rapidement et envoya un signe à ses amis qui se détournèrent.

"Ne t'inquiète pas, je veux juste t'aider. Mes copains font les imbéciles derrière."

Il sourit à Hanaelle lorsqu'elle lui expliqua son problème compréhensible. Le campus était très simple lorsqu'on le connaissait, mais pour n'importe quel nouvel élève, c'est l'enfer. Il se mit à marcher lentement, l'entraînant avec lui, tandis qu'elle continuait à lui expliquer la situation. Lorsqu'elle lui serra la main, son sourire s'agrandit et il toucha doucement son coude pour la rassurer, question qu'elle lui fasse confiance. Ils continuèrent à marcher quelques secondes et soudainement, Josh s'arrêta.

"À l'autre bout? Pas du tout!"

Il lui envoya un sourire sympathique et tourna la tête vers la porte vers laquelle ils s'étaient lentement dirigés. Une affiche sur laquelle il était inscrit "Bureau du Registraire", lui montra qu'ils étaient en réalité arrivés à destination.

"Tu trouveras ton chemin d'ici? Ou tu veux un guide, Hanaelle?"




_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanaelle Autumn
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Sketch
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Jeu 23 Sep 2010 - 20:29

Je ne pus empêcher un léger frémissement alors qu'il posait ses mains sur moi pour me faire pivoter. Il était tellement sûr de lui. Il dégageait tellement de charisme que je ne pouvais pas m'empêcher d'oublier un peu tout ce que Lya m'avait dit. Je lui fis un petit sourire alors que nous nous mettions en marche. J'essayais de me repérer pour la prochaine fois que je devrais y aller et je m'imaginais déjà devoir retenir des tas de bifurcations. Raté. Apparemment non puisque mon guide s'arrêta soudain avant de s'exclamer à ma dernière phrase.

"À l'autre bout? Pas du tout!"

Je le regardais, surprise, jusqu'à ce que son sourire en fit naître un sur mes lèvres. Quoi... C'était juste ici ?
je suivis son regard et mon sourire s'agrandit plus encore en voyant l'inscription. J'éclatais soudain de rire, de cette hilarité habituelle qui en général emmenait les autres avec moi.

- Ah oui, en effet... Je suis encore plus confuse de m'être perdue.

Le rire était autant joyeux d'être arrivée à bon port que nerveux sous la gêne qui m'habitait. Je dus détourner les yeux vers l'entrée du bâtiment alors qu'il me demandait si j'avais encore besoin de lui. Quelque part j'en avais terriblement envie. Peut être que je pourrais un peu parler avec lui. Et puis il était tellement gentil... J'aurais probablement su me débrouiller mais bon...

- Tu peux m'accompagner si l'envie te dit... Le garçon le plus populaire de la fac qui m'accueille lors de mon inscription ? Qu'est ce que j'ai fait pour mériter ça ? Et puis qui sait je pourrais me perdre dans les escaliers !

Je lui fis un grand sourire avant de me remettre à rire alors que je parcourais la distance qui me séparait de l'entrée. J'ouvris la porte pour pénétrer à l'intérieur et m'arrêtais, lui tenant la porte jusqu'à ce qu'il décide s'il voulait me suivre ou pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Jeu 23 Sep 2010 - 22:42

Josh n'éclata pas de rire comme Hanaelle, mais il eut un petit rire, se contentant de regarder sa compagne avec un sourire. Il remarqua sa gêne, mais décida de la mettre sur le dos du fait qu'elle était juste à côté du bureau du registraire sans s'en être rendu compte. Mais le jeune homme se rendit rapidement compte que la gêne était surtout causé par lui-même. Il hocha la tête, content qu'elle accepte qu'il vienne avec elle jusqu'au bureau d'inscription. Il s'avança avec elle jusqu'à la porte, mais lorsque Hanaelle mentionna qu'il était le garçon le plus populaire de l'Université, Josh perdit alors son sourire. Il eut l'air embarrassé et baissa la tête.

"Populaire, hein...Hum. Je crois que je vais te laisser y aller seule. Il y a des flèches qui montrent le chemin et aucun escalier."

Il leva la tête, son visage semblait attristé et il lui envoya un bref sourire, qui n'avait rien de ceux qu'il lui avait envoyé un peu plus tôt. Il passa une main dans ses cheveux et lui toucha encore une dernière fois le bras et dit:

"Ça a été un plaisir de te rencontrer..."

Avec un dernier et bref sourire, il s'apprêta à partir.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanaelle Autumn
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Sketch
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Jeu 23 Sep 2010 - 23:24

Son sourire et ses yeux me montraient qu'il était content de m'accompagner. Au fond de moi je jubilais. Qui sait, j'allais peut être me faire un ami. Mais alors que je me retournais pour l'encourager à me suivre, je vis son visage se décomposer. Il se referma soudain à mes mots sans que je ne comprenne pourquoi.
Je restais quelques secondes interdite avant de retourner, d'un pas au dehors, la porte se refermant derrière moi dans un grand claquement. Quoi, il me lâchait maintenant ? Qu'est ce que j'avais dit ou fait encore ?
Son visage n'était plus qu'un masque de tristesse incompréhensible. C'était forcément mes derniers mots qui l'avait fait réagir, mais j'avais beau réfléchir, je ne voyais pas ce qu'il y avait de mal à être populaire. Pour moi qui avait toujours été plutôt dans le groupe des "mis de côté" être populaire était une chose merveilleuse. Quelque chose qui vous rendait puissant et fier. Parfois trop d'ailleurs. C'était un statut que je ne m'étais jamais souhaité, j'étais très bien dans l'ombre.

Je le vis se préparer à partir et dans un réflexe, j'attrapais son bras lorsqu'il toucha le mien. Je ne me rendis compte que trop tard de ce que je faisais alors je laissais finalement juste glisser mes doigts sur le dos de sa main.

- Attend... Je te demande de m'excuser...

Je baissais les yeux, trouvant probablement quelque chose de très intéressant à regarder sur mes chaussures. Lorsque je les relevais, mon regard était réellement désolé et je l'observais quelques secondes avant de souffler.

- Je disais ça parce que je t'ai vu dans l'amphi tout à l'heure. Je ne pense pas que quelqu'un qui n'est pas populaire pourrait se permettre se genre de chose... Je ne voulais pas t'insulter, tu étais tellement drôle !

J'essayais de retrouver une ambiance plus joyeuse, mais j'avais franchement l'impression de patiner dans le sable. Je l'imitais alors, reprenant quelques intonations de sa voix.

- Ce sont des funérailles. Toutes mes condoléances... Ha ha !!! Ce prof était mortel ! Enfin bref...

Je plongeais mon regard dans le sien. J'avais vraiment envie qu'il vienne avec moi maintenant. ça ne me disait pas du tout d'aller m'inscrire seule ou du moins sans lui. Ah, j'avais toujours cet attachement rapide envers les gens... ça m'avait d'ailleurs déjà posé quelques problèmes.

- Allez viens avec moi... Je me fiche que tu sois populaire ou pas populaire... S'il te plait...

Je rouvris la porte et la lui tins. S'il ne me suivait pas... Tant pis, j'irais seule et ça me ferait une leçon de fermer ma grande bouche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Ven 24 Sep 2010 - 1:15

"C'est que..."

Josh soupira et jeta un coup d'oeil vers ses amis au loin qui ne se souciaient déjà plus de lui. Il regarda Hanaelle et fronça les sourcils, réfléchissant à ce qu'il voulait vraiment dire. Il avait du mal à trouver ses mots, ou le courage de dire ses mots. À voix basse, il avoua:

"Je vais aux conférences de présentation de programme pour rencontrer des gens, des nouveaux élèves. J'essaie de me faire des amis auprès des nouveaux qui ne me connaissent pas, mais...rapidement ils entendent des rumeurs et les histoires qu'on raconte et ils ne sont plus mes amis. Pas vraiment...Ils deviennent juste curieux et embêtants."


Il haussa les épaules et secoua la tête. Un sourire revint à ses lèvres lorsqu'elle mentionna ce qu'il avait dit pendant la conférence. Il eut un petit rire et ses yeux pleins de malices regardèrent Hanaelle:

"C'est ce prof là. J'ai pas réussi à lui faire perdre le fil d'un cours encore! Il est solide comme le rock! Et aussi divertissant."

C'est à ce moment qu'il eut son premier vrai rire et ses yeux brillèrent. Lorsqu'il reprit son souffle, il fixa sa compagne quelques secondes et entra à sa suite.

"Tu verras, Madame Powell, la secrétaire, est charmante. Y'a pas plus gentil que ce petit bout de femme là!"

Ils arrivèrent tous les deux devant le comptoir du registraire où la dénommée Madame Powell s'affairait à régler des problèmes administratifs avec un élève.


"Tu vas arrêter de faire le pitre! Reviens quand tu auras tous les documents! Tu me fais perdre mon temps et le temps de tous les élèves qui attendent! Ce n'est pas la première fois que je te le dis, mais c'est la dernière! Si tu reviens sans tes papiers d'inscription encore une fois, je te jette dehors de mes propres mains! Je m'en fiche que ton papa soit le Dean, il est pas mon patron!"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanaelle Autumn
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Sketch
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Ven 24 Sep 2010 - 2:19

"C'est que..."

Je me mis dos à la porte pour la maintenir ouverte, relevant les yeux vers lui alors que je sentais qu'il allait se confier. Je m'attendais à un grand secret ou bien quelque chose de honteux. Mais non, il était juste las de sa popularité. Je lui fis un grand sourire alors que je mettais ma main sur son épaule.

- J'ai entendu des rumeurs... Mais comme je ne suis ni curieuse, ni embêtante, tu n'en entendras pas de ma bouche. J'ai l'habitude de juger les gens par leurs actes et non par ce que j'entends dire sur eux. Et le fait est que tu es le seul à être venu m'aider.

Son rire, le premier vrai que je voyais sur son visage, me fit repartir dans un éclat de rire aussi. Il m'était tellement difficile de garder mon sérieux quand quelqu'un riait près de moi. Et avec ses yeux qui pétillait c'était encore pire. Je plongeais d'ailleurs quelques secondes mon regard dans ses yeux espiègles mais le détournais bien vite en rougissant légèrement. Je l'imaginais tellement en train de s'acharner sur ce pauvre professeur, lui menant une vie impossible pendant ses cours. A se demander pourquoi il n'avait jamais eu de problèmes. Mais bon, je n'étais pas curieuse... Du moins je lui avais dis que je ne l'étais pas alors je devais assumer et ne pas poser de questions.

Finalement nous entrâmes enfin dans le bâtiment. Comparé à la chaleur du dehors, l'intérieur était frais. Un grand hall avec un bel escalier moderne s'offrit à ma vue mais je gardais les yeux au sol pour suivre les flèches qui passait à sa droite, même si Joshua m'accompagnait. Sur les murs, des tas de panneaux d'affichages accueillaient des annonces diverses des associations ou des informations importantes portant le logo de l'Université. Au bout du couloir, un panneau indiquait le bureau des inscriptions.
Marchant dans cette direction, je souris à Joshua alors qu'il me rassurait... Sourire qui se ternit d'un coup quand la voix rauque de madame Powell résonna dans le couloir. Je me mis légèrement sur la pointe des pieds pour chuchoter à mon guide.

- Euh... Tu es sûr de toi là ? On parle bien de la même Mme Powell ?

Je pouffais doucement plongeant la main dans mon sac pour vérifier de nouveau si j'avais bien tout mes documents. Je ne voulais pas me faire traiter de la même manière. Je rouvris le dossier d'inscription que j'avais reçu et passais en revu toutes les pièces demandées en première page du dossier avant de vérifier que je les avais bien prise. Il me fallait mon diplôme de graduation, une photocopie de ma carte d'identité, le dossier dûment rempli ainsi que mon curriculum vitae, ma lettre de motivation, deux photos d'identité et le chèque réglant les frais de scolarité. Je soupirais légèrement en rayant mentalement la dernière case prouvant que j'avais bien tout. Mon inscription avait été pré validée alors que je passais encore mes examens mais je devais à présent donner mes pièces en main propre pour confirmer le début de mon année universitaire.
Alors que j'attendais que l'élève dépité parte, je me rapprochais de nouveau de Joshua pour murmurer.

- Pour l'autre prof là... Tu as déjà essayé de faire l'autruche ?

Je me mis à rire avant même d'en parler. Les souvenirs défilaient dans ma tête... Hilarants souvenirs...

- Bon il faut que toute la classe soit d'accord par contre...L'année dernière... Ha ha ! Si y'avait quelqu'un qui criait autruche dans la classe, tout le monde se planquait sous son bureau... Ha ha... La pauvre madame Wolenberg n'a jamais compris ce qu'il s'était passé ! Elle a cru à un tremblement de terre...

Je continuais de rire silencieusement, gardant un oeil sur Mme Powell au cas où ce serait mon tour.

- Imagine ça dans un amphi de 150 personnes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Ven 24 Sep 2010 - 23:42

"Ah si, c'est elle Mme Powell! Tu verras, elle est charmante..."

Josh envoya un sourire à Hanaelle, ne se souciant même pas de l'élève qui embêtait avec Mme Powell, comme si c'était tout à fait normal. Il écouta avec attention ce que sa compagne racontait et réfléchissait à comment le transposer pour le faire dans un amphi de 150 personnes, voir même 200 élèves. Surtout que les tables étaient fixées au sol. Il eut un rire et ajouta:

"J'ai déjà fait quelque chose du genre en fait. On a demandé à tous les élèves de s'asseoir dans les dernières rangées de la classe. À chaque fois que le professeur écrivait au tableau, et se tournait dos à nous, on prenait notre cahier, un crayon et avançait pour s'asseoir sur le bureau en avant. On continuait à prendre des notes, comme si de rien y était. Jusqu'à ce que finalement, on soit dans les rangées du devant et qu'il se rende compte qu'on lui jouait un tour. *"

Dès que le jeune élève fut partit, grognant et menaçant d'appeler son père, Mme Powell fit signe à Hanaelle de s'approcher. Son visage n'avait pas repris de sourire, car elle était visiblement contrariée par le dernier élève.

"Vos papiers d'inscriptions, mademoiselle...Ah mon beau Josh, comment vas-tu?"

En voyant Joshua s'avancer avec Hanaelle, son visage s'illumina d'un sourire qui était beaucoup plus naturel que son visage bête. Elle contourna son comptoir et s'avança vers lui pour le prendre dans ses bras et le saluer maternellement.

"Ça fait du bien de ne pas te voir avec ces gens...Tu devrais changer d'amis, je ne les aime pas!"


"Je sais M'dame Powell... Vous êtes en beauté aujourd'hui! Avez-vous décidé d'aller parler au Professeur Turner? Il ne pourra vous résister avec un éclat comme vous avez aujourd'hui! Ou...non! Ne me dites pas! Vous a-t-il inviter à dîner?"

"Comment as-tu deviné? Oui! Je vais dîner avec lui ce soir...Il m'a invité ce matin! Oh je te demande pardon, ma belle! Je vais te faire ton inscription tout de suite!"

Elle retourna derrière son comptoir, rayonnante et s'affaira à inscrire Hanaelle. Au bout de 3 minutes, tout était fait et Hanaelle repartit en compagnie de Joshua, son horaire en main. Fier de lui même, celui-ci dit:

"Je te l'avais dit qu'elle était adorable..."

[*Expérience personnelle. C'était hilarant]

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanaelle Autumn
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Sketch
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Sam 25 Sep 2010 - 1:11

Je restais sceptique en regardant Mme Powell. Pour le moment son visage reflétait juste de la colère et il était difficile de l’imaginer avec un grand sourire aux lèvres. Mais au final cela importait peu parce que Joshua riait et que mon rire le rejoignit aussitôt. J'oubliais alors vite mon angoisse à la voir si en colère...
Je l’écoutais ensuite avec attention, imaginant le pauvre professeur devenant de plus en plus perplexe à mesure que les élèves se rapprochaient. Et les élèves plus concentrés sur la prochaine migration que sur le sujet du cours.
J’observais ensuite l’élève repartir furieux contre la « charmante » et je ne pus m’empêcher de lever les yeux au ciel… Après tout, il avait beau râler, mais il avait oublié des pièces pour son dossier. C’était sa faute après tout.
Je m’avançais avec cette pensée, timidement vers le comptoir, posant aussitôt mon dossier sur la table. Et alors que je levais lentement les yeux vers Mme Powell, celle-ci sembla soudain prendre vie en reconnaissant Joshua. Elle était presque belle alors qu’un large sourire égayait son visage. Je restais interdite, regardant Joshua se faire embrasser et je dus retenir un sourire amusé. Je n’avais jamais vu d’accueil aussi chaleureux de la part d’une secrétaire.

"Ça fait du bien de ne pas te voir avec ces gens...Tu devrais changer d'amis, je ne les aime pas!"

Je fronçais les sourcils en me retournant vers le bureau pour me cacher. Savait-elle pour ses fréquentations ? Parlait-elle de cette secte mystérieuse ? Ou juste de ce groupe d’amis que j’avais vu ? Peut être des deux après tout… Ah, je devais apprendre à arrêter de réfléchir et à m’occuper de mes affaires.
Je me mis à sourire alors qu’ils se mettaient à parler, oubliant presque ma présence. J’apprenais les potins de la fac sans même les demander. Lya serait contente quand je lui raconterais ça ! Plus qu’à savoir qui était le professeur Turner ! Et alors que je me faisais cette réflexion, Mme Powell se tourna de nouveau vers moi.

Au final l’inscription fut très rapide et je repartis avec mon emploi du temps dans les mains. Je fis les premiers pas les yeux rivés sur celui-ci. Littérature du 19 é siècle dès demain à la première heure. Et puis syntaxe de la langue. Ah génial ça ! Je posais un œil furtif sur la deuxième feuille qui répertoriait la bibliographie que j’allais devoir acquérir. Je souris, il y en avait trois que j’avais déjà lu. Parfait !

"Je te l'avais dit qu'elle était adorable..."

- Ah ! Oui c’est vrai ! Tu avais raison !

Nous sortîmes à l’air libre, la chaleur nous accablant d’un coup comparé à la fraîcheur de l’intérieur.

- Au fait, tu fais quoi comme études ? Tu es en Lettres aussi ?

Je regardais furtivement ma montre. Ah, il me restait dix minutes. Je devais me rendre à la cafet’ où il n’y aurait plus de pain bagna et Lya me tuerait.

- Tu veux venir avec moi ? Je vais aller chercher quelque chose à manger pour moi et mon amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Dim 26 Sep 2010 - 19:55

"Je termine un doctorat en littérature, sur le théâtre Shakespearien. Et je fait un certificat en enseignement à part."

Il garda le silence pendant qu'ils marchaient ensemble. Depuis leur rencontre avec Mme Powell et sa remarque sur ses amis, il s'était quelque peu renfermé et semblait pensif. Ils sortirent à l'extérieur et le jeune homme soupira, avec le coup de chaleur que ca avait impliqué. Ils se dirigèrent vers l'endroit où il l'avait intercepté quelques minutes auparavant et Josh s'arrêta. Il tourna la tête vers Hanaelle et lui envoya un sourire.

"Je vais devoir retourner voir mes amis...ils vont m'attendre. J'aurais aimé cela venir avec toi."

Justement Hanaelle put voir le groupe d'amis de Josh, qui n'avaient pas bougé et les regardaient intensément. Ce dernier ajouta:


"Tu habites sur le campus? On se recroisera bientôt, alors..."

Puis il lui envoya un sourire et lui effleura le bras avant de partir à la rencontre de ses amis. Ses derniers ne lui adressèrent qu'un regard sévère et ils l'entraînèrent plus loin.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanaelle Autumn
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Sketch
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Mar 28 Sep 2010 - 17:42

"Je termine un doctorat en littérature, sur le théâtre Shakespearien. Et je fait un certificat en enseignement à part."

Je retins un sourire. Lui qui malmenait tant les professeurs semblait vouloir en devenir un. Je trouvais cela terriblement ironique mais je ne dis rien... D'autant plus qu'il semblait de nouveau perdu dans ses pensées. Cet homme avait un don pour être une girouette sentimentale. Un coup souriant, un coup renfermé. J'aurais dû rentrer en psychologie, je l'aurais peut être mieux compris.
Perdue dans mes pensées, je remarquais que nous étions arrivés au panneau d'affichage seulement lorsqu'il se tourna vers moi.

"Je vais devoir retourner voir mes amis...ils vont m'attendre. J'aurais aimé cela venir avec toi."

- C'est rien. Après tout, on se reverra peut être si tu viens embêter un de nos profs.

Je me mis à rire doucement.

- J'habite avec mon amie. J'aurais pu rester chez mes parents, mais c'est plus drôle si on est totalement sur le campus. On s'y verra comme ça ! A bientôt alors... Joshua.

Je le regardais rejoindre ses amis, soupirant légèrement à l'echo de ses doigts sur mon bras.

*Ha ! Imbécile, arrête de fantasmer et fais demi tour !*

Cependant, je ne pouvais pas m'empêcher de m'inquiéter légèrement devant les regards rudes qui l'accueillirent.

Je pivotais difficilement pour me rendre à la cafeteria. Tout en marchant, je mis mes écouteurs et lançais la musique de Hammerstrike pour me mettre du baume au coeur. Dodelinant de la tête, je retrouvais facilement mon chemin et pénétrais bientôt dans le bâtiment, lui aussi climatisé, d'où sortait des relents de nourriture.

La décoration était plutôt colorée malgré un sol en carrelage blanc. Les murs bleu ciel et vert pomme étaient cachés sous quelques posters de concert étudiant ou d'animations diverses. Un cadre présentait les menus et les prix en pratique. Je le regardais attentivement pendant que je faisais la queue, réfléchissant à ce que je pourrais bien manger.
Je commandais alors une formule pain bagna, boisson et dessert - éclair au chocolat - pour Lya et moi, payais et sortis de la boutique.

De nouveau l'air chaud me souffla au visage et je ne pus m'empêcher de penser que je serais malade d'ici la fin de la semaine si cela continuait comme ça.
Ma chanson préférée dans les oreilles, chantant sans pour autant émettre de sons, je retrouvais "notre" coin d'herbe et m'assis avant de regarder l'heure. Le cours de Lya devait tout juste finir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Ven 1 Oct 2010 - 21:18

[Désolée pour le délais, j'ai eu une semaine très chargée]

Lya rejoignit son amie rapidement, arrivant quasiment à la course. Elle se laissa tomber sur le sol et échappa tous ses cahiers et ses livres sur le gazon, près d'elle. Elle se prit la tête à deux mains et soupira. Elle attendit encore quelques instants et soupira à nouveau, levant les yeux vers son amie, une moue sur le visage.

"Le cours était...tellement..."

Un sourire éclaira son visage et elle éclata de rire, ne pouvait garder son sérieux encore plus longtemps.


"Génial! Ça va être tellement intéressant!! Et le prof est super mignon, il est super jeune et tout!"

La jeune femme tendit la main vers le pain bagna et en prit une grosse bouchée avec appétit. Elle regarda son amie et dit:


"On mange et on va chez nous? J'ai plein de trucs à écrire à Alexianne! Je lui avais promis que je lui écrirai un mail. Et avec de la chance, on va pouvoir discuter avec les cams. C'était génial dire ça! Qu'est-ce que tu as fait pendant mon cours?"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanaelle Autumn
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Sketch
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Dim 3 Oct 2010 - 17:49

Je n'eus pas beaucoup de temps à attendre avant l'arrivée de ma meilleure amie. Je me félicitais intérieurement en la voyant apparaître d'être là pile à l'heure, mais mon sourire diminua légèrement à sa tête. Elle semblait désemparée. Je la regardais me rejoindre, fermant le livre que je venais d'ouvrir alors qu'elle se laissait tomber près de moi. Mon esprit tournait au maximum pour chercher ce qui avait bien pu se passer, et mes sourcils se froncèrent d'une légère inquiétude. J'allais demander ce qu'il y avait pour qu'elle soit dans cet état quand elle prit la parole.
Je ne savais pas si elle riait ou non. Comment pouvait-on se plaindre de ses cours dès la première semaine ? Ce n'était pas son genre en plus...

- Tellement quoi ?

Elle éclata de rire, me rendant encore plus perplexe. ça y était, je l'avais perdu...

"Génial! Ça va être tellement intéressant!! Et le prof est super mignon, il est super jeune et tout!"

Je fis une moue lisiblement lisible comme un "c'est malin" et lui balançais sa trousse.

- Très drôle ! Mange pas trop tu es déjà en forme là.

Je me mis à rire, prenant moi aussi mon sandwich. Je mourrais de faim.

- J'ai hâte qu'Alexianne nous raconte comment sont les cours la bas ! Mais avant, il faut que je faxe mon emploi du temps à mon père avant qu'il ne devienne dingue à se demander si je me suis bien inscrite.

Je repris une bouchée de pain avant de répondre à sa seconde question.

- Et bien je me suis perdue à moitié en cherchant la scolarité. Et tu devineras jamais qui est venu m'aider ! Joshua ! J'éclatais de rire. Je te jure ! En fait il est super sympa. Il m'a accompagné et tout. J'ai voulu qu'il vienne manger avec nous... Ah j'imaginais déjà ta tête si tu étais arrivée et qu'il avait été là, mais il devait rejoindre ses amis. C'est dommage hein ?

Mon regard glissa doucement sur les livres qui jonchaient le gazon. Les titres donnaient envie. Ah j'avais hâte que l'action commence ! J'avais hâte d'aller en cours !!

- Et toi alors ? Il parle de quoi ce cours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Mer 6 Oct 2010 - 16:12

"Tu sauras que je n'ai jamais été plus in shape!"

La jeune femme fit la moue au commentaire de Hanaelle. Elle était affamée, mais oh! Elle eut de gros yeux à la réponse de Hanaelle. Josh? LE gars dont elles avaient parlé pendant 15 minutes était venu parler à son amie sans elle?! Elle roula des yeux et tourna la tête en direction de l'endroit où les garçons étaient installés un peu plus tôt. Ils n'y était plus, mais Lya eut un sentiment que quelqu'un les observait quand même. Lya prit la dernière bouchée de son sandwich et se leva. Elle s'étira longuement et entreprit de ramasser tous ses livres et ses cartables. Elle les plaça sous ses bras et fit signe à son amie de prendre ses choses pour la suivre. Elle haussa les épaules:


"On a surtout vu le plan de cours...c'est pour ça que ça n'a pas été long. Mais les livres qu'on va lire ont l'air super intéressants! Et le prof est génial! A-do-ra-ble. Je te raconterai à la maison, je veux rentrer...

Les deux jeunes femme commencèrent à marcher vers leur appartement sur le campus en discutant du contenu du cours. Mais Hanaelle eut un sentiment incomfortable qu'on l'observait et qu'on la suivait. Lya le ressentit aussi et elle s'arrêta et regarda autour d'elle. Elle prit le bras de son amie et dit:

"Freaky...Rentrons rapidement! Tu le sens, oui?"

Elles accélèrent le pas et arrivèrent à leur appartement où Lya se dépêcha de verrouiller les portes.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanaelle Autumn
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Sketch
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Dim 10 Oct 2010 - 20:22

J'aurais dû prendre en photo la tête qu'elle fit lorsque je lui parlais de Joshua. Je pouvais presque lire sur son front "sale traitresse de lui avoir parlé sans moi !". Mais je savais qu'elle ne m'en voudrait pas. Et puis après tout ce n'était pas comme si j'avais été le voir de mon plein gré. De toute manière, elle avait l'air trop joyeuse pour en faire un cas.
Je la regardais se lever et s'étirer, me dépêchant de finir mon sandwich et de ramasser mes affaires. J'étais accoutumée de ses départs brusques et même si j'aimais souvent prendre le temps de bien manger, j'avais la même habitude de ne pouvoir rester longtemps au même endroit. Comme elle n'avait plus cours, autant rentrer. A se demander pourquoi on avait déjeuné dehors d'ailleurs...

- Je vais regarder la bibliographie à la maison. Il me semble en avoir vu un ou deux que je connaissais. Les relire sera rapide.

Je rangeais mon livre dans mon sac avant de me relever. Je me tournais pour voir si je n'avais pas de trace d'herbe sur les fesses puis mes yeux balayèrent les environs pour voir si on m'avait vu.
Je la suivis alors, bavardant avec elle de ce qui allait nous "passionner" pendant cette année et les prochaines. Cependant, bien que la discussion soit détendue et tout à fait bon enfant, je ne me sentais pas à l'aise. Quelque chose clochait, mais quoi ?
Je ne cessais de regarder autour de moi, cherchant une cause à ce sentiment qui me tiraillait les entrailles. Je sentais un regard sur nous et c'était tout juste si je ne craignais pas de voir deux yeux dès que je me retournais. Malgré moi j'augmentais la cadence de mes pas alors que Lyra s'arrêtait. Elle empoigna mon bras, et je me mis à la tirer, tout à fait d'accord avec ses paroles.

"Freaky...Rentrons rapidement! Tu le sens, oui?"
- Je le sens même très bien... Viens...

Heureusement notre appartement n'était plus très loin et nous rentrâmes dans cet endroit rassurant. Mais l'impression ne s'en alla pas une fois la porte passée et sans même se concerter, elle verrouilla les portes alors que je balançais mon sac sur le canapé avant d'aller à la fenêtre pour voir si quelqu'un nous avait suivi.

- C'est quoi cette sensation ? Sérieux, j'aime pas ça ! Je m'attendais à me faire agresser...

Je frémis malgré moi, m'entourant de mes bras mes yeux refusant de s'écarter de la rue pourtant ensoleillée.

- Tu as vu quelqu'un ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Mar 12 Oct 2010 - 4:58

Lya se laissa tomber sur la porte et soupira lorsqu'elle fut certaine d'avoir verrouillé les portes. Elle roula des yeux, soulagée et avança vers son amie. Elle laissa tomber son sac sur une chaise et déposa ses clés dans un petit bol sur le comptoir de la cuisine. Haussant les épaules, elle répondit à son amie:

"Je sais pas trop...J'veux dire, il y avait des gens sur le campus, j'ai vu des gens...Mais personne qui aurait pu me faire sentir comme ça. Comme si on me regardait avec des jumelles à deux pouces du visage. Enfin...peut-être juste des garçons qui nous trouvait de leur goût..."
répondit-elle d'une voix incertaine, laissant s'échapper un petit rire voulant faire baisser la tension.

Elle se laissa tomber sur le canapé et prit son ordinateur portable pour voir si leur amie était connectée, ce qui ne fut pas le cas. Elle ouvrit la télévision, prête pour une soirée de visionnage de télé satellite. Le téléphone sonna dès le début de son émission préférée et Lya répondit d'une voix distraite, regardant la télévision en même temps. Soudainement son attention sur la télé se dissipa et elle se mit à regarder le mur, sa voix augmentant en volume:

"Non! C'est pas juste! Je suis à l'Université, je ne suis plus à la maison, trouve quelqu'un d'autre pour le babysitter...Je m'en fiche qu'il soit en punition! Il n'avait qu'à ne pas encore faire des conneries! Ça va me gâcher ma première soirée d'universitaire! J'étais hyper occupée..."

Lya glissa un regard moqueur vers Hanaelle avant de poursuivre sa conversation.

"Très bien! Oui oui...je viens, je viens...Bye."

Lya soupira, raccrocha le téléphone et se tourna vers son amie.

"Maman te dit coucou...Will a encore fait des conneries à l'école et Maman et Papa l'ont mis en punition. Il ne peut pas quitter la maison, ce qui devrait me réjouir parce que ca fait un danger public de moins sur les routes...Mais! Maman et Papa ont des billets pour un concert ce soir et je dois aller le surveiller pour pas qu'il quitte sa chambre...Je serai jamais débarrassée de mon petit frère! Faut toujours que je sois la pour le torcher..."

Lya marcha vers la porte et prit sa veste et son sac à main. Elle prit ses clés et regarda Hanaelle une dernière fois, la main sur la poignée.


"Tu sais...On aurait dû choisir une université loin...Très très loin d'ici."

Son amie quitta en verrouillant la porte derrière elle, comme toute bonne américaine qui se respecte. Il n'y a que les Canadiens pour laisser leurs portes déverrouillées...Ces fous. Hanaelle se retrouva seule dans leur appartement, la télévision étant le seul bruit qu'elle pouvait entendre. Au moins cela lui ferait une soirée tranquille...La jeune femme fouilla dans sa bibliothèque pour trouver les livres qu'elle pensait qu'elle avait besoin pour le cours, mais se rendit compte qu'elle avait mal lu les titres et ne les avaient pas. Il lui faudra qu'elle se rende à la librairie pour se les acheter. Elle irait en même temps que Lya.

Après avoir regardé la télévision pendant plusieurs émissions inintéressantes, Hanaelle entendit un bruit étrange provenant de la fenêtre du salon. Un grincement contre la vitre et un bruit comme un poing que l'on frappait contre le mur se fit entendre. Après plusieurs secondes de silence, un bruit provenant de la salle de bain parvint aux oreilles de la jeune femme. Elle put aussi entendre quelque chose qui ressemblait à des bruits de pas provenant de cette même pièce.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanaelle Autumn
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Sketch
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   Mer 13 Oct 2010 - 4:18

Je fronçais les sourcils en entendant la réponse de mon amie. Il était vrai que le campus était quasiment toujours bondé de monde et la coutume avait fait loi aujourd'hui aussi. Cependant, j'étais sceptique sur le fait que ce soit juste des garçons. Ce sentiments était trop mauvais... C'était ça... Comme si on nous avait surveillé. Comme si on nous surveillait encore ? Mon regard monta dans les étages de l'immeuble d'en face, cherchant une longue vue ou bien quelqu'un à la fenêtre.
Soudain, je sursautais en entendant le téléphone. Je me retournais d'un coup et soupirais en me rendant compte que c'était la mère de Lya. Il allait falloir que je me calme. ça devenait ridicule.
Je souris presque faussement à Lya pour répondre à son regard et pour me calmer plus rapidement, je m'obligeais à me concentrer sur la télévision. J'allais d'ailleurs rejoindre Lya sur le canapé au moment où elle raccrochait.

Une boule tomba dans ma poitrine à la nouvelle du départ de Lya. J'allais être toute seule ? Ici ? Hum...Je me traitais aussitôt d'idiote. Après tout qu'est ce qui me faisait peur hein ? Une sensation étrange dehors. Et alors ?
Je regardais Lya avec des yeux que je voulais confiant.

- Dis bonjour à tes parents de ma part. Et tu sais quoi, tu devrais demander à être payée maintenant ! Et puis la prochaine fois tu pourras dire que tu as du travail ! Tu seras peut être exemptée.

Je lui fis un clin d'oeil en souriant et alors qu'elle partait, j'attendis le cliquetis de la clé dans la serrure avant de retourner les yeux vers la télé. Je soupirais, m'allongeant dans le canapé pour essayer de me détendre
Puis soudain, je sautais sur mes pieds pour aller chercher mon emploi du temps. J'avais failli oublier de l'envoyer à mes parents, et si je voulais rester tranquille sans crise paternelle, il valait mieux que je ne traîne pas. Je le scannais aussitôt et l'envoyais à mes parents avec un petit mot que tout allait bien. Mes parents n'étaient pas du genre à s'inquiéter pour moi... Par contre, savoir que j'étais bien inscrite et connaître par cœur ce que j'allais faire en cours, ça c'était important. Une fois cela fait, je repris la liste des livres que l'on devait lire pour le premier semestre. J'étais certaine de les avoir. Je regardais dans la bibliothèque tout récemment aménagée.

Argh mais où sont-ils ?

Je relus les titres les sourcils froncés.

Je dois me tromper... A moins que je les aie vu à la bibliothèque un jour, même feuilletés peut être. Bon... J'irais à la librairie dès que je le pourrais et je verrais bien.

La décision fut prise et j'allais me réinstaller dans le canapé, m'allongeant pour passer un peu de temps devant la télé. Je détestais n'avoir rien à faire. L'envie de dessiner me titillait alors, parfois si puissamment que je me retrouvais avec un crayon et un feuille entre les mains avant de me rappeler de ma décision de ne plus dessiner. Dans ces cas là, je dessinais alors ces arabesques dont j'étais passée maître.
Pour éviter de penser, je m'intéressais plus ou moins à ce qu'il passait à la télévision, zappant de temps en temps. Après un épisode de "Il était une fois le 20é siècle", une émission sur l'évolution des espèces et des variétés avec un sketch d' Henri Mac Krunki qui réussit enfin à me dérider, je m'endormis à moitié sur une retransmission du championnat de patinage.

Cependant, je me redressais brusquement, guidée par un réflexe. J'avais entendu quelque chose. A moins que ce soit à la télé... Non... Là, c'était de la musique classique avec une jeune femme dont je ne connaissais pas le nom qui réussissait un triple piquet. Loin de ce crissement que je venais d'entendre. Le coeur battant, je me levais pour aller à la fenêtre. Mais je n'osais m'approcher trop, attendant de voir si le bruit allait se répéter ou s'il venait de mon imagination. De longues secondes passèrent, mon coeur étant le seul bruit en dehors de la musique à l'écran. Et je sursautais de nouveau en entendant un nouveau bruit dans la salle de bain. Des pas !
Mon souffle se coupa dans ma poitrine et mon premier réflexe aurait pu être de me diriger silencieusement au dehors pour m'enfuir de là vite vite vite ! Mais non seulement, dehors, il y avait peut être ceux ou celui qui nous avait donné cette impression plus tôt, mais je tenais à trop de chose ici pour me laisser voler si la personne qui était dans la salle de bain était un cambrioleur. Respirant un bon coup, je cherchais des yeux un objet qui pourrait me servir en cas d'attaque. J'allais prendre un beau couteau de cuisine que je mis dans ma ceinture dans mon dos, et m'emparais d'une bouteille en verre que je positionnais comme une batte de baseball au dessus de mon épaule.

Je me rapprochais silencieusement de la salle d'eau, et ouvris la bouche pour demander quelque chose comme "Il y a quelqu'un ?" Cependant, les mots restèrent bloqués dans ma gorge et malgré moi un petit sourire vint sur mes lèvres. Combien de fois avais-je éclaté de rire en regardant des films d'horreurs avec la nunuche qui pose fatalement cette question ? Comme si l'autre allait lui répondre ! Alors c'est dans un silence seulement réduit par les applaudissements accueillant la fin du programme de la patineuse, que j'ouvris la porte. Pour découvrir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seattle: un nouveau départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seattle: un nouveau départ
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Numb3rs - Est-ce un nouveau départ ? - Colby/David - G
» Nouveau départ !!!
» Les Askanis - Un nouveau départ
» A&M 32 ? La fin pour un nouveau départ
» miroirs et jubilés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: