AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly

Aller en bas 
AuteurMessage
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Sam 20 Nov 2010 - 5:02




A son arrivée à Houston, l'équipe d'infiltration s'était vue remettre les faux papiers d'identité promis par Roberta : carte d'identité, permis de conduire, carte d'étudiants, etc... Forts de leur nouveau nom et prénom, les mutants s'éclipsèrent ensuite l'un après l'autre en direction du campus. Elly, alias Elisabeth Havard, étudiante en histoire, anciennement inscrite dans un autre campus, fut la première à ouvrir le bal.


A l'aide du plan des lieux qu'elle avait trouvé dans la même pochette que ses papiers, la jeune femme se dirigea vers son objectif premier : les logements étudiants.


C'était une belle matinée sur le campus. La plupart des étudiants semblaient occupés à vaquer à leurs occupations ou à aller en cours, ce qui expliquait le relatif manque d'activité régnant dans les résidences.

Finissant de suivre les consignes notées sur le plan, Elly trouva rapidement l'étage où elle était affectée. Une fois dans le couloir où devait se trouver la chambre qui avait été réservée pour elle, la jeune femme tomba sur une blonde à l'air un peu agitée.


"Tu dois être la nouvelle ? C'est ça ? Ohlala, j'espère qu'on t'as prévenue... Plus personne ne veut habiter dans ce coin de résidence, c'est trop affreux !"

Voyant que Elly n'aurait peut être pas compris à qui elle avait affaire, la blonde tenta de se calmer et ajouta dans un soupir :

"Je suis la surveillante de l'étage. Betsy Higgins... Je suis obligée... de rester ici, en fait"

Et elle tira une tronche pas possible...

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Sam 20 Nov 2010 - 13:06

La mission infiltration commença donc. Un voyage plutôt plaisant, et la découverte des lieux qui coupa le souffle à Elly. C'était comment dire... époustouflant, un campus immense (merci Mme Shenzie pour le plan, sans ça elle se serait perdue). Par contre, ça semblait bien calme pour une université, mais la réalité ne ressemblait que rarement à un téléfilm. La demoiselle n'avait jamais été dans un tel endroit, c'était exitant et à la fois effrayant, elle espérait ne pas se perdre.

Continuant de marcher tout en jetant assez souvent un coup d'oeil au plan qu'on lui avait donné, Elly trouva enfin les résidences d'étudiants. La jeune mutante vérifia une dernière fois sa tenue, slim en jean noir, bottines noir en cuir sans talon haut, deux petites ceintures venaient entourées les chaussures. Elle portait un haut bariolé, jolis petites fleurs, dont la matière était légère, tombant élégamment le long de ses hanches, une veste en simili noir cintrée. La jeune femme avait laissé ses longs cheveux blonds voletés aux vents. Elly pressa son sac à main, servant aussi pour les cours, sentant le porte document que lui avait fourni Roberta Shenzie. Dans l'autre main, elle tenait un sac de voyage avec des affaires à elle, une trousse de toilettes, des fringues dont elle ne tenait pas particulièrement, un sèche cheveux, un peu de maquillage et son kit de papier, tabac, filtre, qu'elle emmenait partout.

Vérification faite, elle se rapprochait de son but, son estomac refit une petite danse de la macarena. La jeune mutante était tellement concentrée à bien s'imprégner des lieux, tout regarder à la fois, qu'elle faillit avoir une crise cardiaque quand une blonde l'accosta.

Elle avait l'air sacrément agité, peut-être était-ce sa future pseudo coloc? Impossible de savoir dans un premier temps, elle lui expliqua que personne ne voulait habiter ici. Le "c'est affreux" semblait indiquer que quelque chose était arrivé.
Ca commençait bien tiens, Elly n'allait pas pouvoir s'installer tranquillement, fallait forcément qu'il arrive un truc. La poisse.

La blonde se présenta sous le nom de Betsy. C'est dingue comme certaines personnes portent bien leur prénom.

*Roh je recommence à être médisante mais franchement, le tee shirt à moitié transparent c'est surfait...*

Betsy donc était condamnée apparemment à rester sur le campus, pauvre petite prisonnière, elle ne pourra même pas changer de tee shirt.

Bon eh bien on pouvait dire que la mission avait officiellement commencé avec un problème, chouette alors.

- Oui je suis la nouvelle, Elizabeth Harvard, étudiante en Histoire. Fit-elle, c'était bizarre de dire un autre nom que le sien, mais il va falloir qu'elle s'y habitue.
Mais tout le monde m'appelle Eli. Compléta la jeune mutante, le surnom se rapprochait de son véritable prénom et c'était plus pratique.

*Bon passons au problème du dortoir.*

Jetant un regard au batiment, prenant un regard étonné, Elly allias Elizabeth demanda:

- Pourquoi personne ne veut dormir ici? Elle m'a l'air très bien cette résidence. Et pourquoi es-tu condamné à rester ici? Pfff, il commence bien mon premier jour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Sam 20 Nov 2010 - 16:16

"Oh ! Tu t'appelles Elizabeth ! Comme moi ! Mais moi on m'appelle Betsy et pas Elly ! C'est super, je peux t'appeler Betsy ? En plus, on est blondes toutes les deux, c'est super !" lança avec un enthousiasme non feint la surveillante.

Se calmant quelque peu, elle reprit :

"Bah, je peux pas partir parce que j'ai accepté d'être surveillante de cet étage... C'est un bon boulot et ça me permet de toucher un peu d'argent pour mes loisirs. Franchement, c'est même le meilleur boulot de la terre ! T'as pas grand chose à faire en fait. Filer les chambres aux nouvelles, noter toutes les petites plaintes des résidentes, etc... Mais..."

Elle baissa les yeux, un peu gênée.

"Le problème c'est que depuis quelque temps, y'a plus un chat à cet étage. Toutes les résidentes ont choisi de déménager parce que... Hum... Il y a beaucoup de barouf à cause de l'autre mutante. Genre du vandalisme, des tags, etc... Pis, faut bien le dire on aime pas trop les mutants ici. Parce que bon on devient pas mutant sans raison, tu piges ?"

Betsy baissa d'un ton et se rapprocha d'Elly :

"Du coup, comme il faut qu'il y ait une surveillante et que l'Université veut pas que ce soit Erika la cochonne et qu'il y a plus que moi à cet étage, on m'a refusé le droit de démissionner et de déménager... Et..."

Un sourire large apparut sur le visage de Betsy qui se redressa d'un seul coup.

"Hey ! Tu es nouvelle ici ! Ça veut dire que si tu veux prendre mon boulot je pourrais me tirer de cet endroit !"

La blonde semblait ravie. Elle fouilla rapidement dans sa poche et tendit une clé à Elly.

"Ça ouvre ta chambre. Elle est juste à côté de celle d'Erika. La mienne est - pour le moment - à l'autre bout du couloir. En revanche, va falloir que je file à mon entraînement, là bientôt... Je suis capitaine des pom-pom girls, tu vois..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Sam 20 Nov 2010 - 21:48

La surveillante était tout simplement... une folle dingue. Elle ne trouva pas d'autres mots à son comportement exubérant. Le pire c'est qu'elle croyait vraiment que la mutante deviendrait son amie, l'invitant par la même occasion à adopter le même surnom que la jeune fille.

* Mais bien sur, j'ai trop envie d'avoir le même surnom que toi parce qu'on se connait pas mais on est déjà les meilleurs amis de tout l'univers, rien que grâce à la couleur de cheveux ouaaaaah trop coool. Elle regarde trop de téléfilm celle-là.*

Mais pour éviter le grabuge et de se faire mal voir dès le début, la jeune fille accepta le surnom qu'elle trouvait assez ridicule, d'un hochement de tête accompagné d'un sourire.
Elly apprit que Betsy avait un job plutôt cool, celui de surveillante mais tout le monde désertait son étage, pas de chance. En plus, la surveillante l'informa que la fac n'était pas très ouverte aux mutants. D'ailleurs le mutant qui donnait son corps à la science était soit disant coupable des divers tags, et autres vandalismes.

* Nan mais elle a pas de neurones, je rêve là...*

Le jeune Madison n'était surement pas la cause des dessins muraux, mais plus ces cons d'anti-mutants montrant leur pseudo rage de la différence. Le pire c'est que les mutants auraient choisi d'être ainsi, selon elle.

*Docteur Happy, vous êtes vous réincarner en greluche débile?*

Mais encore une fois pour ne pas se mettre tout le monde à dos, elle acquiesça qu'elle pigeait tout à fait ce que Betsy lui disait.

Elly en apprit aussi sur ses voisines, dont une certaine Erika la cochonne...

- Pourquoi un pareil surnom à Erika? Qu'a-t-elle fait pour qu'on la nomme ainsi? Demanda Elizabeth Harvard à la surveillante, d'un air sincèrement étonné. Car elle l'était réellement, elle se demandait bien qui était cette Erika.

Puis une information intéressante entra dans le cerveau de la jeune mutante... devenir surveillante, c'était récolter des informations intéressantes sur le dortoir... Une idée émergea dans sa tête.

- Ecoute, si tu veux vraiment partir de ce couloir, j'veux bien jouer les surveillants, ça a pas l'air franchement compliqué, et ça me donnera une bonne raison pour aller voir qui sont mes voisins.

La jeune fille lui donna les clés de son appartement, lui annonçant par la même occasion qu'elle était capitaine des pom-poms girls.

*Charisma va être ravie de savoir que sa chef est une déjantée...*

- Ok écoute, je vais me débrouiller pour la suite, je vais aller m'installer, je ne te retiens pas plus longtemps. Fit Elizabeth en prenant les clés. Bon entrainement.

La jeune mutante se dirigea vers sa chambre afin de s'installer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Sam 20 Nov 2010 - 23:06

Betsy se tapa du plat de la main contre le front et pris un air totalement stupide.

"Oh pardon ! J'avais oublié que tu étais nouvelle ! En fait, comme les spécialistes disent, Erika est une animorphe... Tu vois genre elle a un corps humain mais une tronche d'animal, sauf qu'on sait même pas ce que c'est. Moi je pense que c'est une cochonne mais mon copain pense que c'est un cheval. Enfin, en bref, elle est moche et tout le monde la déteste. D'ailleurs, j'ai lu que les animorphes c'étaient les pires... Genre tous des pervers ou quoi..."

En revanche, Betsy parut très joyeuse quand Elly lui proposa de la débarasser de son "super" job. Sans demander son reste, elle fouilla dans sa poche et en ressortit un gros trousseau de clés.

"C'est pour toutes les chambres de l'étage. Amuse toi bien ! Quand je reviendrai, je te coacherai un peu mieux mais là..."

Elle était déjà sur le départ.

"... faut que je file !"

Et elle planta Elly là en disparaissant dans les escaliers.

La chambre d'Elly quant à elle était sans surprise. Petite, sobrement meublé. Ca ne sentait pas le luxe. Les murs très fins laissaient entendre des pleurs dans la chambre d'à côté...

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Sam 20 Nov 2010 - 23:35

Et voilà, à peine arrivé, Elly avait déjà trouver un job à responsabilité. Et puis, elle s'était débarrassée de Betsy kikoulol. Cette dernière affirma sa haine envers les mutants en expliquant qu'Erika était tout simplement une animorphe peut-être victime de sa mutation puisqu'apparemment, elle n'était pas tout à fait humaine.
Intérieurement, la jeune femme fut désolée pour elle, ça devait être très dur d'étudier dans ce genre d'ambiance, et si sa missions ne consistait pas à ne pas se faire remarquer, elle aurait sans doute giflé cette petite impertinente.

De plus, c'était une pom-pom girl, et déjà que certaines séries à la télé les représentaient comme des pouffes sans cervelle, Betsy semblait confirmer ce stéréotype.

Elly savait que l'ex-surveillante n'avait pas cherché non plus à comprendre l'animorphe, elle était même sure que dès son arrivée ça avait été très dure pour la mutante.

Betsy pouffiasse s'était volatilisée et Elizabeth Harvard était entrée dans la chambre, sa toute première chambre universitaire. Et comparé à sa chambre à l'Institut, ici c'était vraiment un taudis. Chez elle, c'était un palace comparé à ce truc tout minuscule, sans âme, sans cachet.

*Heureusement que je ne vis pas ici à l'année. J'ai hâte de retrouver ma chambre.*

Elly déballa ses quelques affaires dans l'armoire et se rendit compte qu'elle entendit comme des reniflements et des pleurs. La jeune fille chercha une hypothétique télé laissée allumée mais rien.
Puis se rapprochant de l'armoire, elle tendit l'oreille vers elle. Le son provenait de cette direction. S'approchant du mur à côté de l'armoire, elle colla son oreille contre le papier peint bas de gamme. Il était clair que dans la pièce d'à côté, quelqu'un pleurait.

Enfournant son sac de voyage dans le dernier compartiment de l'armoire, Elly mit le trousseau de clés dans son sac, sortit en fermant à clé derrière elle, mit la clé dans son sac et toqua à la porte d'à côté.

- Hey, y a quelqu'un? Est-ce que ça va? Je peux faire quelque chose pour vour? Je suis la nouvelle surveillante. Dit-elle d'une voix apaisante et rassurante. La jeune mutante soupçonnait que cette chambre appartenait à Erika dixit la cochonne.

Se rappelant des dires de Betsy, l'animorphe n'avait pas pu prétendre au poste de surveillance à cause des dirigeants de la fac. Seraient-ils donc contre l'intégration de mutants à des postes à responsabilité. Plus Elly en apprenait sur cet établissement, plus elle trouvait que ça sentait le pourri.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Dim 21 Nov 2010 - 4:06

Elly attendit quelques instants avant que les pleurs ne cessent. Puis, elle entendit de légers bruits de pas et une clé que l'on faisait jouer dans la serrure. La porte, finalement, s'ouvrit sur une chambre très semblable à celle de la jeune mutante.

L'occupante était de dos et s'en retournait vers son lit. Elly remarqua que la pièce était plutôt bien tenue, qu'elle contenait en outre quelques trophées de compétition sportive et...


... quand la jeune fille s'assit sur son lit, Elly put voir son visage. Betsy n'avait pas menti : Erika était animorphe.

Cette dernière lança d'une voix fatiguée :

"Si tu voulais voir le monstre, te voilà satisfaite. J'espère juste que tu seras moins pénible que Betsypouf. Vivre dans ma peau c'est déjà suffisamment difficile sans qu'on en rajoute... Alors si t'es venue te moquer ou dévaster ma piaule, s'il te plait fait vite, j'ai des cours à réviser..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Dim 21 Nov 2010 - 12:29

La porte s'ouvrit donc enfin, mais au début, elle ne vit pas le visage de l'occupante des lieux. C'était très intriguant. Tout semblait bien rangé, c'était quelqu'un d'assez ordonné, et une sportive visiblement. Elle avait donc participé à des compétitions.

Mais le visage de sa voisine apparut lorsqu'elle s'assit sur son lit. C'était bien Erika qui occupait les lieux, et sa mutation était permanente, comme Mina. Quand Elly fit le rapprochement entre l'état dans lequel elle était et sa mutation, elle ne put s'empêcher de serrer discrètement les poings. Ca devait être horrible de vivre ici tout en ayant une mutation qui se voit.

Visiblement, l'animorphe était habituée aux moqueries et au fait qu'on démolisse sa chambre, ce qu'elle invita Elizabeth à faire rapidement car elle avait des cours à réviser.

- Non non, je ne suis pas ici pour ça, je ne ferais jamais une chose pareille. Je... Je comprends ta douleur, au possible. Fit la jeune mutante un regard triste.

S'approchant un peu de sa voisine, elle lui prit la main, s'agenouillant près d'elle, et lui souria gentillement.

- Je suis la nouvelle surveillante alors si jamais tu as le moindre problème, si des gens t'embêtent, dis le moi et j'en ferais par aux dirigeants de cette fac, c'est pas normal qu'on te fasse subir des choses pareilles, mutante ou pas.

Au moins, Elly ferait une bonne surveillante, elle avait bien fait de prendre la place de Betsy qui n'avait apparemment pas joué son rôle, au lieu d'aider Erika, l'avait surement fait vivre un enfer.

- Tiens attend je dois avoir des mouchoirs dans mon sac à main. Fit la jeune femme en fouillant dedans, et en ressortant un paquet de Kleenex. Garde le, j'en ai plein mon sac de voyage, ils sont à la menthe, ils sentent bons.

Puis s'asseyant près d'Erika sur son lit, elle la regarda dans les yeux, très sérieusement:

- Qui est-ce qui t'embêtes? Si tu as des noms tu peux me les dire, je demanderais aux dirigeants de rester discret et de punir les fautifs, il faut que ça s'arrête, sinon ça peut avoir de graves conséquences sur ton moral et ta scolarité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Lun 22 Nov 2010 - 2:29

Erika posa son regard si étrange sur Elly, comme si cette dernière n'était qu'une enfant.

"C'est gentil. Franchement, je suis persuadée que tu es une bien meilleure humaine que Betsypouf. Les mouchoirs c'est même mignon et tout et tout mais..."

Elle sourit l'espace d'un instant avant de se raviser.

"Non, tu ne sais pas ce que c'est que de vivre dans ce corps. Toi, tu es belle et tu as surement une belle vie devant toi. Moi... Je suis animale. Défigurée à vie et rejetée de tout le monde. Je te montrerai pas des photos de moi, d'avant ma mutation, je les ai jeté... Mais je peux t'assurai que j'étais belle"

Erika soupira. Évoquer le passé semblait tellement difficile pour elle.

"C'est arrivé, il n'y a pas si longtemps. J'imagine que sinon l'université n'aurait jamais voulu m'inscrire. Et du coup... Envolés tous mes rêves de gloire ! Pourtant, j'étais si populaire avant..."

La jeune animorphe enleva un mouchoir du paquet offert par Elly et se moucha le museau.

"Pour le reste, l'administration ne m'aidera pas, je le sais. Et quant aux coupables... Ce sont des enfants. Oui, des enfants. Car comment expliquer qu'on vienne dévaster ma chambre en mon absence ? C'est de la lâcheté, oui, de la lâcheté... Sinon, il y a ce Wagner qui m'a suivie pendant longtemps pour me prendre en photo... Un beau détraqué, celui-là..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Lun 22 Nov 2010 - 3:04

Sa mission avançait bon train. Pour le moment, Elly n'avait pas encore commis de bourdes et pour le moment, c'était plutôt la partie psychologique de la mission, ce qui était dans les corde de la jeune femme.
Erika était une animorphe victime des anti-mutants qui avaient eu un passé joyeux jusqu'à ce que sa mutation se déclenche. A partir de ce moment, sa vie était devenue un calvaire.
Non Elizabeth ne saurait surement jamais ce que ça faisait d'être différent, mais elle connaissait quelqu'un qui était comme sa voisine et cette personne était très belle malgré sa mutation.

- Le physique ne fait pas tout. J'ai connu une mutante, dont la mutation était physique aussi, une harpie, je peux te jurer qu'elle était, elle l'est toujours d'ailleurs, très belle. Parce que derrière ses petites différences, il y a la personnalité, calme distinguée, d'une gentillesse énorme. Et tu vois, je pense que tu es pareil qu'elle. Peut-être que tu n'es pas comme tout le monde physiquement, mais à l'intérieur, je ne doutes pas que tu sois une personne extraordinaire. Alors même si les autres te font chier, toi tu sais qu'en toi tu n'es pas comme eux te voient.
On ne changera pas la connerie humaine, c'est à toi de la surmonter et je me doute bien que c'est difficile. Mais sache que je serais là pour toi dorénavant.


Elly se rendit compte à la fin de sa phrase que ça n'était pas complètement vrai. A la fin de sa mission elle partirait, surement pour toujours. Alors, à moins qu'Erika venait à l'Institut, elle allait devoir se débrouiller seule après le départ de la nouvelle surveillante.

Erika se lamenta sur son passé à jamais disparu et évoqua ensuite une personne, Wagner.
Elizabeth Harvard haussa un sourcil, tiens tiens, un nouvel indice.

- Qui est Wagner?

Intéressant, peut-être un membre de cette congrégation anti-mutant, des baffes qui se perdaient encore une fois. Visiblement , les cons ça couraient les rues, mais les personnes nobles de coeur, ça se faisait rare.

- Mais dis moi, y avait vraiment personne pour te soutenir moralement? Il n'y a que des anti-mutants dans cette fac? L'administration ne fait rien, pourtant c'est son rôle de se bouger le derche pour t'aider. Y a un gros problème d'intégration ici.

La jeune femme s'assit près de sa nouvelle amie, croisa les jambes.

- Au fait, moi c'est Elizabeth Harvard, par pitié ne me surnomme pas Betsy. L'ex-surveillante a tenté de m'appeler ainsi mais disons que ça ne me plait pas trop. Et toi tu dois être Erika, elle m'a parlé de toi, mais ça te surprendra pas si je te dis qu'elle ne te porte pas dans son coeur. J'vais étudier en histoire et toi?

La jeune fille changeait un peu de sujet pour calmer la jeune mutante. Après tout, elle aurait le loisir d'interroger sa voisine au cours de sa mission. Mieux valait faire ça dans le calme et puis inutile de la bombarder de questions sans quoi elle aurait l'air suspecte.

Elizabeth posa son coude sur son genou et sa tête sur sa main en regardant Erika d'une moue bienveillante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Mer 24 Nov 2010 - 2:48

Erika fit un sourire timide à Elly. Elle se moucha une nouvelle fois puis lança d'une voix bien plus calme :

"Tu es gentille, Elizabeth. Et je suis sure que ton amie a eu beaucoup de chance de t'avoir... Je veux dire... J'avais une amie avant et quand j'ai commencé à changer... Ben c'était plus pareil. Elle a commencé à me regarder avec cette drôle de tête que les gens ont quand ils te prennent en pitié... Ça me désole. On faisait tout avant à deux et maintenant... Je me sens un peu seule..."

L'animorphe écrasa à nouveau une larme, avant de poser sa tête contre celle d'Elly.

"L'administration ne fait rien parce qu'ils savent bien que les mutants sont détestés par les texans. Déjà, c'est pas un endroit qui est connu historiquement pour son ouverture d'esprit. Même si il y a cette Emily Downe... Mais je crois pas trop à son action ! Et puis... Il y a eu tout ce barouf avec le cabinet Lange & Manners et les monstres qu'il abritait. Les gens ont peur, voilà tout ! Et que ce soit de types dangereux ou formidables comme on prétend qu'est ce Madison... ou juste d'une fille ordinaire avec un museau comme moi..."

A l'évocation de Wagner, la jeune mutante ricana.

"Wagner ? Arnold Wagner, c'est une blague... Il passe son temps à faire des trucs pourris. Genre il est président de tous les clubs de losers de l'Université, comme celui des jeux de cartes, des lecteurs de bande-dessinés ou d'informatique... Et il fait une fixette, genre pervers détraqué, sur moi. Il me suit. J'sais pas ce qu'il me veut mais genre ça me rassure pas. Parce que tu vois quand un type des Theta Chi m'insulte, je sais juste que c'est un idiot. Wagner qui me suit c'est... flippant"

Erika ferma les yeux et lança d'une voix plus basse.

"La vie est flippante et bizarre. Je voulais juste faire des études d'histoire et être pom-pom girl... Voilà tout... La vie est terrible quand on a un museau à la place d'un nez..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Mer 24 Nov 2010 - 10:41

Erika évoqua son passé, son « avant la mutation ». Ca avait du être un sacré changement du jour au lendemain, son physique n’est plus le même et sa meilleur amie la prend en pitié. Elle envia son amie mutante, Mina aurait de la chance d’avoir Elly pour amie, pas tellement non. Ils étaient tous mutants là où ils habitaient et il suffisait de regarder au-delà des apparences pour voir des personnes formidables. Apparemment c’était trop dur pour Betsypouffe. Ca ne l’étonnait pas, elle devait surement avoir le QI d’une moule.
Continuant la conversation, Erika fit un geste qui fit raidir la jeune mutante, elle posa sa tête contre celle d’Elly. Ca n’était pas dans l’habitude de la jeune femme qu’on pose une tête contre la sienne, un geste qui avait été longtemps banni de son quotidien. Son côté anciennement farouche revenait un peu. Si elle n’avait pas eu à se lier d’amitié avec l’animorphe, elle lui aurait surement demander d’enlever sa tête mais elle n’en fit rien.

Elizabeth prit sur elle, se détendit et fit en sorte qu’Erika ne voit pas son malaise, en écoutant la suite.
Il était vrai que le Texas était assez conservateur, le pays des Docteurs Happy. Pourtant, il y avait apparemment des gens qui travaillaient à la cause mutante comme cette Emily Downe, mais Erika n’y croyait pas trop.

-Es-tu allée la voir au moins pour lui demander de l’aide ? Ca te ferait un allié en plus, ce qui n’est pas négligeable. Fit Elly

Mais la conclusion était la même de toute évidence aide ou pas, les texans ont peur des mutants et c’est bien connu un être humain qui a peur devient fou ou dangereux. La phobie des araignées de certains humains les amènent à les tuer jusqu’à ce qu’ils soient surs qu’aucun de ces arachnides ne vivent encore dans leur espace vitale, même si l’intention de l’araignée n’était peut-être pas de vouloir piquer ou même pondre dans l’homme.

*Tous des Docteurs Happys dans cet Etat*

Etre un docteur Happy était devenu un qualificatif pour Elly, ça résumait bien les fous furieux anti-mutants.
Erika expliqua qui était Arnold Wagner, et la jeune mutante en eut des frissons.

*Chelou le type, ça craint.*

Le descriptif de sa voisine se résuma à une image mentale dans la tête de la jeune mutante, une tête d’intello avec de grosses lunettes en cul de bouteilles, des boutons en veux-tu en voilà, un appareil dentaire bien voyant, prononçant des paroles incompréhensible pour les non initiés. Un genre de geek puceau mal dans sa peau.

-Vu l’image que je suis en train d’en faire, j’ai très peur pour toi, c’est un craignos ce type de te suivre partout. Tu sais ce qu’il attend de toi ? Si tu veux je peux lui dire deux mots pour qu’il te laisse tranquille même si je crois que cette personne est du genre persévérante si tu vois ce que je veux dire.

Quand Erika annonça qu’elle faisait des études d’histoire, Elly fit mine d’être surprise :

-Ah toi aussi ? Génial ben dans ce cas, ça sera plus facile de voir la tête qu’il a et lui dire deux mots. Par contre pour les Theta Chi, j’suis pas sure d’être de taille, vu la paire de muscles et le troupeau de groupies en furie qu’ils ont à leur botte. Dit-elle en basant tout ça sur les séries qu’elle avait vu dans sa jeunesse. Cette mission semblait être un stéréotype d’une série à l’américaine, l’intello puceau en manque désespéré, la fille gentille mais qui se fait emmerdé à cause de son physique, la capitaine des cheerlearders, imbuvable avec moins de deux neurones dans le cerveau et les gros bras sans cervelle qui adorent les blagues… pas drôles.

Elly était heureuse de participer à cette série qu’elle pourrait nommer, Erika ou la vie pas facile d’une mutante aux pays des imbéciles, avec un générique d’un groupe de rock, tiens mettons les Divas.

*Ca gère de la fougère hahaha, à la pause pub on va aller chercher des pop corns.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Ven 26 Nov 2010 - 1:11

Erika se redressa et alla attraper un autre mouchoir dans le paquet. La jeune mutante se leva et alla se poster devant son miroir.

"Hum... La fille, Downe, là, a bien essayé de me contacter mais j'ai pas envie d'être la mutante de service pour son organisation. J'suis sure qu'elle est sincère mais... Ca fait un peu trop club de boy-scout son truc et j'suis pas certaine de vouloir être un symbole ou un truc du genre. Tu vois... Faire des études et faire du sport, ça me suffirait amplement. Mais bon... Pour les études c'est déjà galère et en sport on veut plus de moi..."

L'animorphe était en train de nettoyer le maquillage qui lui avait coulé sur le museau.

"Les Theta Chi, je te conseille de les éviter... Enfin, t'es super jolie, j'suis sure que tu serais à leur gout mais... Enfin, c'est à toi de voir... Après tout être le paillasson d'une équipe entière d'imbéciles finis, c'est le trip de Betsypouf..."

Elle eut un petit rire sonore, tout en farfouillant dans sa trousse de beauté.

"En revanche, si tu veux me débarrasser de Wagner, ça me ferait des vacances... Mais dit moi..."

Erika marqua une pause tout en se refaisant rapidement une beauté. Puis, elle se retourna et conclut :

"Je suis si moche que ça pour n'attirer que des dégénérés ? Et pour ne plus pouvoir être pom-pom girl ?"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.


Dernière édition par Le courtier temporel le Sam 27 Nov 2010 - 2:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Ven 26 Nov 2010 - 2:20

Elly comprenait bien quand Erika lui parla de son désir de demeurer une mutante solitaire. Pour une fois que quelqu'un partageait son opinion, c'était pas souvent.

- Je vois bien ce que tu veux dire, être pour une fois comme tout le monde, demeurer dans le lot, ni trop populaire, ni qu'on s'attaque à toi, juste être au milieu de la rangée sociale.

Entre mutantes, elles se comprenaient bien encore fallait-il que l'animorphe sache la véritable identité de la blondinette, et ça s'était pas gagné, elle tenait trop à son identité pour la révéler, surtout au début de la mission.
Puis elle parla des Theta Chi, une bande de bolosse comme l'avait deviné Elizabeth Harvard même si apparemment, elles pouvaient jouer avec eux, ils ne seraient pas contre.

* Plutôt crevée, j'ai quand même de la dignité*

Mais pour Betsypouffe, ce n'était pas le cas.

- Betsy a de drôle de manière d'occuper ses journées. Fit-elle avec un sourire malicieux au visage. Rien de tel pour forger une pseudo amitié que de renchérir les paroles.

En ce qui concernait Wagner, Elly rit franchement:

- Sans problème, enfin je crois, sauf si c'est un entêté de première, dans ce cas je te propose une solution radicale.

La jeune mutante laissa quelques secondes de suspense à son interlocutrice puis, dans un regard sadique surjoué, elle révéla:

- Si tu veux on s'arrange pour le balancer par la fenêtre ou ce genre de choses.

Evidemment, la jeune fille ne ferait jamais une chose pareille, quoique... L'idée lui paraissait pas si mauvaise que ça.

* J'vais juste me faire horriblement engueulée par Roberta Shenzie*

Puis Erika se lamenta sur son physique et le fait qu'elle attirait les personnes assez spéciales.

- Non tu n'es pas moche Erika. La mocheté, c'est une image qu'on a de soi et qu'on renvoie aux autres. Tu te sens moche, alors les gens te voient moches. La plupart des gens ne voient jamais au delà de l'image que tu as de toi. Ils sentent que tu es mal dans ta peau, tout ça. Tu ferais une excellente pom-pom girl, j'en suis sure, mais le problème c'est qu'on est au Texas, et c'est un Etat des plus conservateur. Ils ne sont pas ouverts pour un sous et discriminent tout ceux qui ne sont pas à leur image.

Elly sourit gentillement.

- Une personne peut être magnifique même sans maquillage.

La jeune femme ignorait où est-ce qu'elle avait trouvé tout ce discours philosophique sur la beauté, mais un petit bout de son passé parlait. Jamais elle ne s'était considérée comme belle ou moche, et franchement, elle en avait rien à faire, mais il est vrai que personne n'avait jamais critiqué son physique, et lorsqu'elle se maquillait c'était pour elle, pour s'apprécier quand elle se regardait dans un miroir.

- Aime toi et les autres t'aimeront. Tout le monde est un peu narcissique en soi, mais ne le soit pas trop sous peine de ressembler à Betsy et compagnie.

Là, elle se surpassait elle-même, dingue ça! La jeune mutante se dit qu'elle aurait du prendre sociologie, ou psychologie.

- Et franchement, je ne suis pas belle, mais dans la norme que des gens crétins se sont fixés et ceux qui ne répondent pas à cette norme sont exclus, je ne trouve pas ça juste, mais c'est vrai que je ne suis pas à ta place et honnêtement, même si ça t'aidera pas, je crois que j'aurais été comme toi.
Mais je vais t'aider le plus possible, du mieux que je peux.


Elly sourit gentillement à Erika, sa voisine avait besoin de soutien, et elle allait lui en apporter, c'était un peu sa mission, en plus de découvrir qui l'embêtait même si elle avait partiellement la réponse.

- Dis moi, comment t'as su que Wagner te suivait au fait? Ça m'aidera peut-être à anticiper les moments où on risque de le rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Sam 27 Nov 2010 - 3:01

"Avant j'étais populaire... Franchement, ma vie s'est bien dégradée depuis que j'ai changé. Au lycée, j'avais plein d'amis et maintenant plus un seul... Tu vas me dire, s'ils sont partis c'est que c'étaient pas de vrais copains. Mais ça fait mal. Surtout de voir que ce qui change en plus de ton visage, c'est surtout et avant tout le regard des gens. Je te souhaite pas qu'un jour ta meilleure amie se détourne parce que tu as... un museau"

Erika sourit doucement tout en attrapant l'une de ses chaussures.

"Et tu es trop modeste. Tu es belle comme un cœur. En fait, ce qui me plait dans ton physique, c'est que je te ressemblais pas mal avant que je ne mute... Mais bon, la vie c'est comme ça..."

Elle sautilla sur place pour enfiler sa godasse tout en continuant :

"Un jour, tu es adulée et l'autre Arnold Wagner te suit... D'ailleurs, si tu pouvais juste lui faire comprendre qu'il faut me lâcher les baskets, ça serait cool. Là, je vais devoir filer faire mon footing mais..."

S'escrimant à enfiler sa deuxième chaussure, l'animorphe fit une moue dégoutée.

"Tu pourras le trouver dans l'aile des garçons. Il y passe beaucoup de temps à ce que j'ai cru comprendre... Ne le fous pas par la fenêtre..."

Elle sourit.

"Mais fous lui une bonne trouille et je te serais éternellement redevable !"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   Sam 27 Nov 2010 - 13:56

Elly découvrit un peu plus le passé d'Erika. Elle avait été belle, enfin à ce qu'elle disait parce que la jeune surveillante ne pensait pas que le lui ressemblait c'était être belle, m'enfin à chacun son avis. C'était très flatteur d'être complimenté mais elle n'était pas là pour revaloriser son ego et puis elle s'en foutait qui était belle ou non.

Il fallait qu'elle protège sa voisine, sauf que là elle se tirait pour faire du footing...

- Euh t'es sure que le footings toute seule c'est bien prudent?

Mais Erika lui avait donné une mission à faire et elle devait l'honorer du mieux qu'elle pouvait, surtout que depuis David Happy, ça faisait longtemps qu'elle voulait passer ses nerfs sur une tête de violeur pervers. Mais il fallait quand même trouver une alternative, ne pas laisser la jeune animorphe complètement seule.

- Bon écoute, je te passe mon numéro de portable, si t'as le moindre problème, tu m'appelles.

Elly marqua sur un bout de papier trouvé dans la chambre de sa voisine, à l'aide d'un stylo qu'elle avait toujours dans son sac à main, son numéro de portable qui était le vrai évidemment. L'Etat ne lui avait pas fourni un téléphone juste pour la mission et puis tant mieux, au moins ça faisait naturel de se souvenir correctement de son propre numéro de portable, ce qui n'aurait pas été le cas si jamais on lui en avait filé un autre.

- Je reste joignable alors n'hésite pas si tu te sens suivi, ou si on t'embête, je viendrais t'aider.

Heureusement qu'elle avait le plan de Mme Shenzie. D'ailleurs il allait lui servir dans l'instant même.

- Bon, bon footing miss, et n'hésite pas hein. Fit-la jeune mutante en montrant son propre portable, un tactile pas cher bleu foncé avec un petit poussin, rouge et noir, une étoile sur l'oeil (le poussin rockeur qui l'avait fait marré en le voyant dans un magasin), allumé avec un fond d'écran montrant un champs de tournesols.

Elly quitta la chambre, remit sa veste, ouvrit son sac à main et prit le plan gracieusement donné pour faciliter sa mission.

* Je ne vous remercierais jamais assez Mme Roberta Shenzie*

La jeune mutante fit glisser son regard le long de la feuille afin de repérer l'aile des garçons et l'aile des filles. Lorsqu'elle vit à peu près où se diriger, elle ferma son sac, et se mit en marche.

Arrow L'aile des garçons (devant la chambre de Arnold Wagner dixit le pervers)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des filles / Elly   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Texas never whispers] Résidence des filles / Elly
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les filles australiennes de Maddy
» Gateau rose de Noel ou noël pour les filles très girly
» [Points] Les filles sont au café de Geneviève Brisac
» Trois garçons pour quatre filles...
» la voiture des filles pour l'EEC 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: