AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek

Aller en bas 
AuteurMessage
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Sam 20 Nov 2010 - 5:20




A son arrivée à Houston, l'équipe d'infiltration s'était vue remettre les faux papiers d'identité promis par Roberta : carte d'identité, permis de conduire, carte d'étudiants, etc... Forts de leur nouveau nom et prénom, les mutants s'éclipsèrent ensuite l'un après l'autre en direction du campus. Derek, alias Derek Mancini, étudiante en informatique, anciennement inscrit dans un autre campus, s'élança en direction du transport en commun le plus proche. Au bout d'un voyage sans encombre, il put découvrir les pelouses de l'Université de Houston.


A l'aide du plan des lieux qu'il avait trouvé dans la même pochette que ses papiers, Derek se dirigea vers son objectif premier : l'étage où se trouvait la chambre qu'il était censé partager avec le gros fan de cartes anti-mutantes.


C'était une belle matinée sur le campus. La plupart des étudiants semblaient occupés à vaquer à leurs occupations ou à aller en cours, ce qui expliquait le relatif manque d'activité régnant dans les résidences.

A l'étage indiqué, quelques garçons passaient de ci delà, certains les bras chargés de vêtements sales, d'autres de livres... L'endroit semblait plus être un lieu de passage qu'un lieu de résidence. Le surveillant du dortoir avait indiqué sur sa propre chambre qu'il était déjà en cours et Derek trouva au sol devant sa porte la clé qui lui était réservée. Grâce à elle, il put en entrer dans la chambre qu'il partageait en collocation et...


"SALUT MOI C'EST ARNIE !" lança aussi sec le jeune homme qui se trouvait dans la chambre. Il s'approcha rapidement de Derek en lui tendant la main.

"T'ES NOUVEAU C'EST ÇA ? MOI JE SUIS ÉTUDIANT EN INFORMATIQUE ET TOI ? T'AIMES LES ORDINATEURS ?"

Le gamin parlait très fort, comme s'il était sourd comme un pot. Et postillonnait abondamment. Il ne semblait pas être très à l'aise...

En tout cas, Derek put voir dans quel endroit il était censé loger : la pièce était mal aérée, mal rangée... Des restes de plats à emporter traînaient un peu partout et il y avait de la paperasse dans tous les sens. De même des petits piles de cartes "Mutants, désassemblés" se retrouvaient jusque sur les lits de la chambre. Nul doute que ledit Arnold Wagner n'était pas une fée du logis !

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Autate
JustiX
JustiX
avatar

Age : 25
Nom de code : Ghost
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Lun 22 Nov 2010 - 15:17

Derek respira un bon coup. Jouer les premiers de classe et en informatique en plus. Le défi était de taille. De souvenir, il repensa à Charis. Elle était de la mission et elle s’y connaissait un peu en informatique. Le jour de leur rencontre à la piscine, Derek se souvenait l’avoir vue lire un bouquin au titre trop compliquer pour se le rappeler. S’il avait une anicroche, un petit comm à la mutante serait peut-être adéquat.

Son deck de Mutant Désassemblé dans les poches, Derek s’avança vers l’institut en quête de sa future chambre. Il récupéra sa clé et s’empressa de rejoindre sa chambre. Un extraterrestre l’accueilli, ses antennes bien en vue telle deux satellites de chaque côté de la tête. Derek eu un léger mouvement de recule lorsqu’il comprit que ce n’était que son compagnon de chambre et sa futur source d’information probable.

*Mouais, visiblement, cette institut est moins glamour que la nôtre*

Il serra la main qu’Arnie lui tendait. Loin de la serrer fort, tentant d’imiter la pression de son vis-à-vis.

« Salut, moi c’est Derek »

Il l’avait dit pas trop fort, Arnie semblait timide, aussi bien jouer la carte de la timidité et tenter de créer un lien de rapprochement subtile pour l’instant, mais à l’entendre crier, peut-être que Derek allait devoir monter d’un cran son volume vocale.

« Mouais, je suis nouveau ici, je me débrouille avec un ordi à ce qu’on dit. »

Il fit un sourire niais. Il regarda ensuite la pièce et voyant toute les cartes éparpillé sur le sol, il saisit l’occasion, pas le temps de faire dans la dentelle… ou peut-être.

« Oh, mais c’est des cartes de Mutant Désassemblé? Tu y joue toi aussi ? »

Derek se précipita dans la pièce regardant rapidement chaque carte qu’il pouvait voir, prenant un faux air de connaisseur en poussant des « oh… » et des «...Wow… » . Derek savait bien qu’Arnie était le président du club amateur, Shenzie l’avait informé, mais flatté l’égaux d’un mec de ce genre là, c’était la clé de l’amitié, qu’elle soit fausse ou réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Mer 24 Nov 2010 - 2:35

"AH C'EST TROP SUPER QUE TU AIMES LES ORDINATEURS ET..."

Arnie parlait trop fort. Beaucoup trop fort. Et le volume s'amplifia encore quand Arnie comprit que Derek était lui aussi un joueur de cartes ! Il sauta sur place !

"C'EST TROP CHOUETTE ! J'AI UN CLUB AVEC DES GENS TROP COOLS QUI PASSENT LEUR JOURNÉE A JOUER. TU VIENDRAS ? HEIN ? DIS QUE TU VIENDRAS ?"

Derek put tout de même entre deux manifestations d'enthousiasme observer quelques cartes à la volée... Quelques unes attirèrent particulièrement son attention.


Tout d'abord, il y avait celle de Cornelius van Damme qui était carrément sous cadre en verre, accrochée au mur...


... puis celle des losers qui lui rappela le souvenir cruelle de la lecture d'un article de presse !


Et enfin celle-ci, sur le bureau, qui semblait avoir été trafiquée. L'image était un dessin fixé on ne sait trop comment sur une carte officielle. Et les mentions en rouge avaient été rajoutées au feutre...

Arnie n'avait pas remarqué que le regard de Derek s'était porté sur ces cartes. Le jeune geek poursuivit donc sur sa lancée :

"ET TU LIS DES BEDES ? J'ADORE LES BEDES ! J'AI TOUS LES TOM BRAVOURE, PIS LES STRONG SERGENT ET LES CANADIAN WONDERKIDS ! J'AI MEME LES AVENTURES DE JÉSUS MEME SI C'EST UN PEU NUL..."

Il s'arrêta un instant pour reprendre sa salive (pour qu'il puisse mieux continuer à postillonner sur son nouvel ami) et termina :

"PIS T'AS LU LE PREMIER NUMÉRO DE SUPER RABBI ? C'EST TROP COOL ! C'EST UN HÉROS, IL A TOUS LES POUVOIRS PIS IL EST PLUS FORT QU'UN MUTANT ! J'AIMERAI ÊTRE COMME LUI..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Autate
JustiX
JustiX
avatar

Age : 25
Nom de code : Ghost
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Ven 26 Nov 2010 - 17:16

Alors que Derek observait tranquillement et subtilement les cartes à jouer de son coloc, il remarqua la carte « Loser! » qui lui tira une grimace. Quelle douleur que de se voir sur une carte de Mutant Désassemblé et qui avait un effet si …ridiculement… chiant vis-à-vis les mutants.

Il écouta distraitement Arnie déblatérer sur les bédés tandis que l’intérêt du mutant fut attiré par une carte trafiqué et non officielle. Il prit connaissance rapidement des modifications; Image d’une mutant féminine, un cœur au lieu du logo de coût, et une description bien significative. Érika + Arnie, visiblement, son coloc n’était pas un anti-mutant aguerrie.

Derek reporta son attention sur Arnie et son dialogue sur les bédés qui se résumait également à un certain intérêt pour les mutants, ou du moins, les super-héros.

« Ouais, il est super le rabbi » Derek n’en avait pas la moindre idée en fait, il l’avait bien vue dans le journal ou quelque choses dans le genre, mais sans plus.

« Mais je ne suis pas trop bédé et truc de mutos. Étant du genre discret, c’est un peu pourquoi je joue à Mutant Désassemblé tu vois, sa me donne une façon de me défouler sans risquer ma peau. »

C’était une manœuvre risqué que de dire qu’il n’aimait pas les mutants suite à la carte modifié qu’il avait aperçut, mais il était ici pour trouver des extrémistes, il devait jouer le jeu.

« Pour ton invitation de partie de carte, j’embarque. J’aimerais bien voir comment on y joue dans le coin. J’ai pas un super Deck méga boosté, mais je crois bien être en mesure de me débrouiller et récolter un bon pointage. J’ai fait quelque ajustement avec un algorithme que j’ai monté sur mon PC de façon à être efficace et versatile selon mon adversaire. »

Totalement faux, il savait à peine comment y jouer à ce foutu jeu. Mais peut-être qu’Arnie n’y verrait que du feu.

« Tu sais si y a des mutos dans le coin, histoire de ne pas trop avoir à les côtoyé, disons que j’aime mieux me tenir loin de ces fouteur de troubles. »

Allez hop, un peu d’info sur les mutants du campus si possible, il pourrait alors glisser celle-ci durant une éventuelle partie de carte de façon à identifier d’éventuels casseurs de mutos. Ça fait beaucoup d’éventualité, mais ça valait le coup d’essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Sam 27 Nov 2010 - 13:31

"TU PARLES S'IL EST SUPER LE RABBI ! C'EST MON IDOLE. J'AIMERAI TROP LE RENCONTRER PARCE QU'IL A TOUS LES POUVOIRS" lança Arnie visiblement enthousiaste.

Derek remarqua qu'avec tout ce qu'il postillonnait, le geek devait presque être un mutant !

Quoi qu'il en fut, Arnie ramassa un deck qu'il mit dans sa poche de pantalon, enfourna la carte d'Erika dans la poche de sa chemise et pris en main son appareil photo. Il se tourna vers Derek tout sourire :

"OUI JE COMPRENDS CE QUE TU DIS. MOI AUSSI JE SUIS COMME TOI. J'AI PEUR DE TOUT ET JE SUIS UN PEU PAUME. D'AILLEURS, J'AI L'OEIL : CA SE VOIT SUR TON VISAGE QU'ON EST PAREILS MAIS..."

Il fixa ses chaussures et rougit quelque peu. Visiblement, il pensait à quelque chose. Puis, reprenant une expression normale, Arnie enchaîna :

"LES MUTANTS Y A MADISON MAIS PERSONNE PEUT LE VOIR ET C'EST DOMMAGE. PIS Y A LES PROMUTANTS MAIS ILS VEULENT PAS ME PARLER OU ME DIRE OU SONT LES MUTANTS. PIS Y A..."

Le geek marqua une longue pause et soupira romantiquement.

"ENFIN, LA FAUT QUE JE PASSE A THETA CHI POUR UNE AFFAIRE. TU VEUX M'ACCOMPAGNER ? APRES ON IRA AU CLUB SI TU VEUX..."


_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Sam 27 Nov 2010 - 14:15

Arrow L'aile des filles

Le chemin avait été plutôt rapide, Elly commençait à se faire aux lieux. Elle se fit quelques points de repère sur le chemin.

* Alors la porte avec un poster pleins de joueurs de foot dessus, je suis passé devant, je tourne à la porte avec les bébés chats... Mais qui est assez niaise pour mettre des petits chats sur sa porte.... Pourquoi pas clouter des vrais chats pendant qu'on y est.*

La jeune mutante ne mit pas longtemps à entrer dans l'aile des garçons. Et elle procéda au même repérage.

* Alors à la porte avec écrit "tu pues" dessus, on tourne à gauche et ensuite...*

Après quelques pas et quelques portes joliment décorés de la même manière, la jeune fille entendit une voix parler dans le couloir.

*Ah? on m'aurait suivi*

La voix semblait venir de pas très loin, elle énumérait les mutants qu'il y avait sur le campus. Mais la jeune femme n'en avait cure de cette voix, elle cherchait un certain Arnold Wagner. Marchant encore un peu, Elly se retrouva devant la porte du pervers, qui n'était pas fermé.
Elly se rendit compte que la voix et Arnold était la même personne, et elle l'avait quand même entendu de la moitié du couloir.

* La vache il parle archi-fort, j'aurais du mettre mes boules quièses histoire de diminuer le volume*

Elly poussa la porte afin de mieux entrer dans la chambre, et découvrit la chambre à Jody mais en plus petit. Dingue ça, comment les pervers avaient un point commun, ils ne savaient rien ranger. La jeune femme remarqua les cartes de mutants désassemblés, et la tronche de Wagner, et celle de Derek.

* Tiens tiens un collègue.*

Pour ce qui était de Derek, Elly la connaissait, mais la tronche d'Arnold... sa tête correspondait vraiment à ce qu'il était...

* Tu sais que ta tête va bien avec ton toi intérieur, c'est rare une symbiose pareille.*

La jeune surveillante rentra tout en frappant à la porte histoire d'indiquer sa présence.

- Qui de vous deux est Arnold Wagner, j'ai deux choses à lui dire. Je suis la nouvelle surveillante de l'aile des filles et va falloir que ce Arnold m'explique deux ou trois trucs.

Evidemment, comme la jeune femme n'était pas censé savoir qui était Derek, elle partit du principe qu'elle ne savait pas qui des deux était le pervers qui suivait Erika.

* Derek, tu me feras le plaisir de changer tes fréquentations, tu crains.* Pensa-t-elle dans sa tête en riant intérieurement, tellement elle était nerveuse à l'idée de se mettre en colère. Il fallait qu'elle lui fasse peur à cette tête de myope débile, mais elle qui ne montait jamais sur ses grands chevaux, elle allait devoir faire un effort surhumain.
Après tout, si elle pensait David, elle y arriverait surement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Autate
JustiX
JustiX
avatar

Age : 25
Nom de code : Ghost
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Sam 27 Nov 2010 - 17:41

Derek n'avait qu'une pensée tandis que son compagnion de chambre lui parlait... il devait se procurer un parapluie et vite. C'est que c'était dégoutant tout se postillonage intempestif. Il se contenta de garder son sourir en hochant la tête en silence.

Puis Arnie sembla avoir quelque chose derrière la tête, ou plutôt de cacher dans celle-ci. Son regard vers le bas , ses phrases laisser comme en suspend. Il y avait anguille sous roche. Peut-être que la fameuse carte "custom" de Wagner était l'indice de cette étrange façcon d'être. Il était peut-être gêner d'aimer une mutante, si celle-ci était bien vivante bien sur. Combien de fois des mecs étranges c'était adonner à un fanatisme de bas étages avec des jeunes filles inexsitantes. Peut-être aucun, peut-être plein, Derek n'était pas vraiment du genre à savoir ce genre de chose, il devrait peut-être demander à Alex ou Carrie, des avocats, sa connait ce genre de truc inutile.

"Ouais bien sur que je t'accompagne. On va faire quoi au juste, parce que moi les fraternités, je connais pas vraiment non plus tu sais."

C'est à ce moment, alors qu'il allait emboiter le pas à son "nouvel" ami que Sphère se présenta à eux avec visiblement une mauvaise nouvelle, ou quelque chose de vraiment désagréable. Derek demeura silencieux à sa question, il savait très bien , que les chances que la personne qu'elle cherchait ne soit pas lui...et elle aussi le savait. Elly semblait vraiment de mauvaise humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Dim 28 Nov 2010 - 18:49

Arnold regarda Elly la bouche ouverte... Il semblait en admiration devant la jeune fille. Tellement en admiration qu'il en oublia l'espace d'un instant la présence de Derek. Puis, après avoir tenté de recoiffer une mèche rebelle (faisant tomber par la même occasion quelques pellicules supplémentaires sur ses épaules), il lança à Derek :

"OUAH LA BELLE NANA..."

Puis, tentant de reprendre ses esprits, il ajouta :

"MON POTE, JE VAIS A THETA CHI PARCE QU'IL Y A UN GARS QUI VEUT M'ACHETER UNE CARTE MAIS MOI JE VEUX PAS TROP LA VENDRE. 25.000 DOLLARS POUR LA CARTE DE CAP'TAIN LLOYD ÇA ME SEMBLE TROP PEU... JE L'AIME TROP CETTE CARTE !"

Ainsi, en voyant Wagner à l'œuvre, Elly aussi put se rendre compte qu'il postillonnait bien trop pour être honnête... Finalement, le jeune geek se retourna vers la jeune femme et lança :

"C'EST MOI ARNOLD MAIS LES AMIS M'APPELLENT ARNIE. ET TOI ? COMMENT TES AMIS T'APPELLENT ?"

Il fit un large sourire qui révéla une dentition douteuse.

"TU REMPLACES BETSY ? C'EST COOL ! J'ESPÈRE QUE TU ACCEPTERAS DE ME RENDRE LES MÊMES SERVICES QU'ELLE..."

Elly remarqua, en revanche, qu'une carte à jouer dépassait légèrement de la poche de chemise d'Arnie. Une carte à jouer où l'on pouvait lire de manière très distincte le prénom d'Erika...

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Dim 28 Nov 2010 - 19:27

Dégoutée... c'était le mot, ce type était écoeurant mais puisqu'il fallait faire le sale boulot. Arnie montra, peu discrètement, l'attirance qu'il avait envers Elly. Il avait du crier tellement fort, qu'une personne à l'autre bout du couloir aurait pu, sans trop de difficulté, entendre. La jeune fille n'était pas du tout flattée, Wagner n'était vraiment pas son type de mec, mais vraiment pas, en plus il parlait fort, postillonnait et le summum, des pellicules tombèrent lorsqu'il essaya de se recoiffer sans succès.

* C'est toi l'horreur qui poursuit ma pauvre Erika? Ecoeurant.*

Et puis, il expliqua à Derek l'objet de sa visite chez les Theta Chi.

* Nan... Ils font rentrer des horreurs pareilles chez eux?*

Et enfin le garçon dédaigna se présenter, tout espérant que la jeune femme lui rendrait des services comme fait Betsypouffe.... La jeune mutante avait une petite idée sur le genre de services, surtout avec le sourire de Wagner.

- Ca risque pas. Répondit sèchement la jeune fille à la tête de violeur. Elle jeta un regard rapide dans la pièce et entra, pour s'approcher d'Arnold et ses postillons.

- Très bien, je pense qu'on va rentrer dans le vif du sujet, inutile de tourner autour du pot. Fit-elle un regard froid, sans âme. A l'intérieur, elle bouillonnait, comment ce type pouvait se permettre de foutre la trouille à sa voisine, elle n'en ferait qu'une bouchée. Ce type malsain dont Betsypouffiasse rendait des services douteux, ce pervers dégénéré.

Autant de qualificatif qui finir par enragé la jeune femme, l'art de monter soi-même la pression. Mais comme elle criait rarement, sa voix se fit glacée, ses yeux plus froid que la Sibérie en hiver:

- Une jeune fille s'est plainte que tu la suivais, elle en a la trouille, je protégerais les filles dont j'ai la responsabilité quitte à jouer des poings. Et crois moi j'ai pas peur de me battre.

Son regard finit par devenir carnassier. Il fallait lui faire peur, elle le ferait avec joie. Cette tête de violeur lui donnait envie de cogner contre un mur, pourquoi pas sur son visage c'est pas parce qu'il avait des lunettes que personne ne pouvait lui taper dessus.

- C'est pas la première fois que tu fais ça apparemment, tu vois surement de qui je veux parler.

Elly se rapprochait dangereusement, menaçante, les poings serrés. Du moment qu'il causait pas, elle se prendrait pas de douche.

- Alors je te préviens...

Elizabeth Harvard attrapa par le col Wagner et le plaqua violemment contre le mur, plongea son regard froid et sans âme dans celui du pervers.

- Si jamais tu recommences à la suivre, je ferais en sorte de te pourrir la vie, par tous les moyens. J'espère avoir bien été claire, je ne le redirais pas deux fois.

La jeune femme descendit son regard pour voir s'il avait décollé du sol, ignorant sa force dans les moments de rage quand elle remarqua quelque chose, avec marqué Erika dessus, qui dépassait de la poche.
Elle laissa Arnold tomber et s'empara rapidement de la carte, comprenant peu à peu ce que c'était.

Et elle ne comptait pas lâcher la preuve de son obsession.

- Intéressant, Fit-elle avec un sourire carnassier. Si jamais tu la suit de nouveau, je vais montré ça aux Theta Chi, ils vont être ravis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Autate
JustiX
JustiX
avatar

Age : 25
Nom de code : Ghost
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Lun 29 Nov 2010 - 14:57

Derek avala de travers lorsqu’Arnie dévoila son intérêt soudain pour Elly avec de ses commentaire sans aucune gêne. Pour un mec ayant zéro charisme, il n’était visiblement pas gêner au près de la gente féminine.

Il avala une seconde fois de travers lors qu’Arnie lui expliqua son plan pour les Têtards, une carte à 25,000$!!! Pour un certain capitaine Lloyd… c’était vraiment démesuré et lui disait que c’était peu. Il pouvait payer toute ses études en vendant une carte et il préférait la garder car « il l’aime trop cette carte ». Il vient de quelle planète ce Wagner!

Avant même que Derek puisse dire quoique se soit, Elly lança l’attaque en force. Ses yeux étaient glaciale et le ton sans équivoque. La jeune fille était en furie. Et pour une troisième fois, Derek s’étouffa lorsqu’elle fit mention de sa position de protectrice des filles et qu’elle userait de la force s’il le fallait. Derek jaugea la jeune fille devant lui. Certes il connaissait son pouvoir, mais user de la force, même Derek ne l’aurait pas vraiment craint dans un affrontement. C’était un peu macho, mais ça restait quand même une fille.

Appuyant son argument de menace en planquant Wagner violemment contre le mur, Derek se demanda rapidement si les choses ne dégénéraient pas. Il jouait le rôle du premier de classe…devait-il s’interposé et gagner des points auprès de cet être immonde ou faire comme s’il avait la trouille et peut-être paraître lâche devant Wagner. Nerd et premier de classe était-ce semblable. Nerd et pauvre crétin ? Peureux et intelligent ?

Derek s’avança vers le couple qui jouait au corps à corps, mais Elly relâcha sa prise et empoigna une carte que Ghost reconnue comme étant la carte secrète de ce pauvre Arnie. Elly prononça sa menace. Derek sauta sur l’occasion pour démontrer son « soutient »

« Euh jeune fille… J’voudrais pas m’interposé, mais vous n’êtes pas dans le secteur des filles ici. C’est le dortoir des mecs et je crois que vous venez tout juste d’agresser et de proféré des menaces dans la chambre même d’un étudiants. Sans ajouter le vol et la tentative de chantage. Je ne crois pas que vous fassiez long feu comme surveillante, voir même comme étudiante, si les autorités savaient ça…mais moi je dis ça comme ça. »

Il avait beurré épais, mais il n’était pas tout à fait dans les champs. Tout ce qu’il risquait, lui, c’était de voir les foudres de miss Elly se retourner vers lui.

« Et en plus, vous faites ça juste par allégation, alors que nous, on a des preuves et des témoins bien tangible. Mais on est prêt à tout oublié si vous rendez cette carte à mon compagnon de chambré, pas vrai Arnie ? »

Derek jeta un coup d’œil à Arnie pour appuyer ses dires de façon à le convaincre d’accepter. Haussement de sourcils en appuie, personne ne résiste à un haussement de sourcils en appuie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Jeu 2 Déc 2010 - 5:41

Relâché par Elly, Arnie toussa bruyamment et farfouilla dans sa poche pour en sortir un petit inhalateur qu'il utilisa aussitôt. Puis, il reprit en pleurnichant d'une toute petite voix :

"Mince... Si j'étais Chalom Kaleb, tu m'aurais jamais fait ça... Non, ça serait tellement plus simple que je sois comme Super Rabbi avec le pouvoir du Tetragrammaton. Ou bien un mutant..."

Arnie pleurait à chaude larmes. Derek et Elly remarquèrent qu'il avait également mouillé son pantalon dans l'action.

Le jeune homme hocha tristement la tête aux paroles de Derek. Il ne quittait pas la carte truquée des yeux. Visiblement, il semblait y être attaché.

"Tu sais... Tant pis si tu es pas comme Betsy qui me laissait de temps en temps les clés de chez Erika ou qui me filait des photos d'elle. J'veux juste ma carte. Les Theta Chi, c'est pas mes potes mais... J'ai pas envie qu'ils me cassent la gueule. Ils se moquent déjà de moi alors que c'est eux les gros nases mais..."

Il paraissait gêné. Non pas parce qu'il pleurait ou en raison de l'humidité accidentelle de son pantalon mais...

"Je ferai tout pour Erika. S'ils voient la carte, ils risquent de l'embêter et... Un super-héros ne peut pas laisser sa bienaimée être embêtée !"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Jeu 2 Déc 2010 - 12:10

Y avait-elle été trop fort? Il avait quand même mouillé son pantalon et puis il pleurnichait comme une fille. Pitoyable. Elly ne devait surement pas avoir de coeur parce que ses jérémiades ne l'atteignirent pas. Non mais franchement, il rêvait d'être un héros mais le truc, c'est qu'il se complaisait dans son mal-être.

- Si t'as envie d'être plus fort, alors bouge toi le cul, fais de la muscu et arrête de te complaire dans tes rêves.

Puis se tournant vers Derek qui ne se mêlait pas de son cul et que franchement ça l'agaçait (il va la laisser faire tranquillement sa mission non mais!)

- Et vous, le chantage affectif ça marche pas sur moi. Vous ne me faites pas peur du tout. Je prends cette carte pour preuve, mais je ne la montrerais pas à n'importe qui, voir à personne, s'il arrête de la poursuivre.

Il sera assez craintif pour fermer son clapet le Arnie et arrêter de poursuivre son amie.
Elly en apprit un peu sur la nature des services que lui rendait Betsy, pas du tout ce à quoi elle pensait, non l'ex surveillante se contentait d’assouvir les désirs de la face de pervers en lui permettant l'accès à la chambre d'Erika.

* Si elle savait, elle paniquerait encore un peu plus...*

- Bon, il est évident que je ne te ferais jamais rentré dans sa chambre, je ne te rendrais pas cette carte, mais je ne dirais rien aux Theta si tu arrêtes de la poursuivre. Ta petite image va rester dans mon sac à main à l'abri des regards. Je ne veux pas non plus que tu te fasses taper pour rien. Erika ne t'aimes pas et ça va falloir que tu t'y fasses.

Le type faisait quand même pitié. La jeune mutante avait un regard toujours froid mais elle ne le cognerait plus contre le mur, il avait eu sa dose de violence.

- Alors soit tu arrêtes tes jeux minables et tu commences à devenir un vrai homme, soit tu restes dans tes cartes, tu ne fais rien pour changer, et tu continues à regarder Erika de loin, mais si tu veux mon avis, la deuxième solution n'est pas la bonne. Le harcèlement moral, ça existe et c'est ce que tu es en train de faire indirectement. Ça la stresse que tu la poursuives comme ça, elle n'en peut plus, tu lui fous les boules, elle a peur de toi.

Elly mit la carte dans son sac à main qu'elle ferma ensuite.
Quand elle finit son speech, la jeune mutante analysa à qui elle avait affaire finalement. Ce type n'était pas méchant, c'était juste un type Jody, une sorte d'être qui se complaisait dans son malheur en rêvant qu'un jour il se transformerait en super héros, comme ça, par magie. Il était pitoyable, moche et ne faisait rien pour changer.

La jeune femme rouvrit son sac, lui balança deux mouchoirs à la menthe, et le referma.

- Mouche toi, t'as le nez qui coule. Et si tu aimais autant Erika, tu ferais tout pour changer. En tout cas, rassure toi, je ne veux pas le mal d'Erika, au contraire, je ne laisserais jamais les Theta Chi toucher à un de ses cheveux.

Au moins, sur ce point, ils avaient les mêmes objectifs.

Elly se pencha vers Arnie, son visage sans expression:

- T'es pas Super Rab... machin chose, t'es juste toi, atterris, et prends toi en main, c'est le seul conseil que je puisse te donner pour que tu puisses conquérir son coeur mais en attendant, lâche lui les baskets et fais un travail sur toi-même. Ca sera un bon début.
Et rassure toi, mon objectif c'est pas que les Theta te tabassent, c'est juste que tu laisses Erika tranquille.


Puis se tournant vers Derek:

- Je ne redonnerais jamais la carte, mais je ne raconterais rien de ça aux Theta, je suis pas conne non plus. Et à l'avenir, bon conseil pour vous aussi, mêler vous de vos oignons au lieu de raconter des conneries. Comme si j'allais avoir peur que vous racontiez tout aux dirlos. Fit Elly en levant les yeux au ciel dans une expression qui voulait dire "non mais prend moi pour une conne aussi" Elle continua sur sa lancée.

- Ca voudrait dire que l'affaire se propagerait sur tout le campus et que les Theta seraient donc au courant de la carte et de l'affaire. Et là, je vous assure que vous feriez deux victimes, Erika et Arnold Wagner.

Elle eut envie de rajouter "faut réfléchir dans la vie" sur un ton médisant, mais la jeune mutante savait que Derek ne faisait que son boulot, aussi chiant qu'il était d'intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Autate
JustiX
JustiX
avatar

Age : 25
Nom de code : Ghost
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Jeu 2 Déc 2010 - 16:47

Derek était partagé. Il hésita un instant entre tenté de réconforté Arnie ou de ne rien faire. Le geek mentionna quelque chose qui fit frémir Ghost. Arnie aurait aimer être un mutant. Mieux, il se prenait pour un super-héro.


*Que je suis bête!*


Derek avait interpréter la situation de façon erroné. Au lieu d’être en compagnie d’un anti-mutant avec une étrange attirance pour un mutant, il était visiblement avec un mec sur le bord d’être pro-mutant, et ce malgré qu’il fricotait avec les Theta Chi.

Ce fut Elly qui le tira de ses pensées en s’adressant à lui avec condescendance. Derek leva les mains pour protester de son innocence en demeurant silencieux. Il la laissa faire son « show » sans trop broncher.

Il ignorait à quoi elle jouait, elle tentait de protéger un mutant, c’était bien, mais ce n’était pas le bon, du moins pas selon le briefing qu’ils avaient eut à l’institut. Erika n’était pas la cible, c’était Madison. Ils devaient empêcher une attaque à son encontre et trouver les coupables. Peut-être qu’elle croyait qu’Arnie en faisait partie, mais un simple regard vers le pauvre étudiant démontrait bien qu’il était juste … geek.

En plus elle gardait cette foutu carte. Alors qu’elle continuait à déblatéré et à attaquer le pauvre Wagner, Derek pensait à la façon de bien paraître devant Arnie pour pouvoir soutirer le plus d’infos le temps venu. Installer la confiance quoi. Tout ce que Ghost voyait comme solution était de récupéré cette foutu carte à la con.

Voila…Elly l’attaquait une nouvelle fois en l’invitant à s’occuper de ses oignons. Cordonnier mal chaussé.

*Et toi ma belle tu fais quoi tu penses là…. Pfff*

Jetant un rapide coup d’œil à Arnie pour être sur qu’il n’était pas en état d’intervenir, il lui lança d’un ton compatissant :
« Arnie, va te laver, on ira voir les Theta ensuite. »

Le but était assez simple, se débarrassé d’Arnie, mais pour l’instant il se contenta de s’approcher de Sphère et de se mettre dos à l’étudiant, cachant ainsi son visage.

« Ok on a comprit, tu as accomplie ta mission, maintenant, moi je veux juste accomplir la mienne en aidant mon nouvel ami. S’il te plait, rends nous cette carte »

Subtile tout en étant nullement subtile. Arnie ne comprendrait pas vraiment la référence à la mission, mais Derek espérait bien qu’Elly, elle, comprendrait. Puis subtilement, sans rien prononcé, mais gesticulant silencieusement à l’intention d’Elly pour pas qu'Arnie le voit:

J’en ai besoin il ajouta un regard insistant en tendant la main

« Et je crois qu’Arnie à compris, il n’importunera plus …Erika. Elle te sert donc à rien. » ajouta-t-il à haute voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Dim 5 Déc 2010 - 2:44

Arnie avait ramassé les mouchoirs. Le premier, il l'appliqua sur son nez et s'en servit de manière fort bruyante. Quant à l'autre, il le glissa dans son pantalon et... Il n'est pas nécessaire d'expliquer par le menu quel fluide fut épongé par le bout de tissu !

Paradoxalement, en maniant le chaud puis le froid, Elly avait réussi à créer une réaction chez Wagner. Le jeune homme cessa de pleurer et lança d'une voix étrangement apaisée :

"Je comprends"

Puis, il regarda Derek et lui dit :

"Bonne idée, je vais me changer..."

Il fila dans sa salle de bains, laissant les deux jeunes mutants tranquille l'instant d'un brin de toilette.

Néanmoins, pendant ce temps là, Elly et Derek entendirent des choses plutôt inquiétantes provenir de la douche :

"Oui, c'était ça le signe que j'attendais en lisant Super Rabbi... C'est le signe ! C'est elle ! C'est... La révélation !"

Arnold venait, semble-t-il, d'actionner le pommeau de sa douche.

"1.1 Et au premier matin, Arnold reçut la visite d'un ange et d'un prince.
Le prince avait le gout des choses qui s'échangent et se collectionnent,
Mais l'ange du ciel venait en apportant la révélation à Arnold :

1.2 "Écoute moi, Arnold, car je suis l'ange de ton créateur,
Baisse les yeux, car ton existence n'est pas agréable aux yeux de YWHI,
Toi qui prends son nom en vain en qui t'adonnes à une idolâtrie futile !"


1.3 Le prince qui n'était point avisé ne vit pas la nature divine de l'ange
Et prit un ton courroucé en lui parlant. "Femelle qui n'est point angélique,
Notre peuple adore les images et nous leur offrons de l'or et de l'argent !"


1.4 Le prince avait parlé ainsi car l'ange du ciel menaçait de détruire une icône.
Arnold qui cherchait la sagesse retint son ami et interrogea l'ange en ces termes :
"Ô toi, divine femelle, j'aime la femme sur cette icône, comme j'aime le Rabbi"

1.5 "Pourquoi ne puis-je aimer ces images ? C'est ainsi que je vénère YWHI !"
La femme prit un air courroucé avant de répondre en ces termes :
"Tu dit aimer cette femme pourtant tu vénères son image. Tu es fou !"

1.6. "Je garde cette image qui est une insulte à ton créateur, le YWHI.
Si tu aimes cette femme, prouve-le ! Tu dis vouloir être comme le Rabbi.
Mais tu n'as pas compris que le Rabbi est en toi, comme toi tu es en le Rabbi"


1.7. Arnold comprit qu'il était le Rabbi et qu'il aimait la femme et non l'image.
Il s'isola donc pour révéler sa nudité et revêtit la kippa de Rabbi
(qu'il avait confectionné lui-même avec de belles étoffes)

1.8. Et Arnold, qui voulait devenir sage, tira sur son prépuce détachable et..."

A ce moment là, Elly et Derek entendirent un hurlement de douleur provenant de la salle de bains. La porte s'entrouvrit sur un Arnie entièrement nu mais portant une kippa sur la tête...

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Dim 5 Déc 2010 - 13:53

Les petits mouchoirs d'Elly servirent donc à éponger les dégâts. Mais elle pensa qu'en mettre un dans son pantalon était inutile du fait qu'il allait prendre sa douche presque aussitôt, à moins qu'il comptait parfumé l’intérieur...

*C'est pas conseillé, la menthe, ça pique.*

Et Wagner alla en effet se doucher, ce qui laissa à la jeune mutante le temps d'envoyé un regard à Derek du genre "roooh t'es chiant" puis lui remit la carte discrètement en se penchant à son oreille, pour éviter d'être entendu par son pote de chambre:

- S'il te demande comment t'as récupéré la carte, dis lui que tu me l'as prise dans mon sac discrètement, genre pickpocket.

Puis Arnold commença à discourir sous la douche (tiens on ne chante plus de nos jours), mais ce qu'il y contait était très étrange, et au fur et à mesure qu'il parlait, Elizabeth regarda Derek avec un regard qui signifiait : "il est barge ton coloc". Et plus la jeune femme écoutait Arnold, plus ça sentait le roussi.
Elly essaya de décrypter ce qu'il racontait sous la douche, parce qu'elle avait l'impression qu'elle et son ami mutant étaient concernés par ces paroles.

Alors le prince ça devait surement être son ami mutant, il n'y avait pas d'autre gars dans le coin. L'ange, c'était.... elle-même.

* Hahaha, je suis flattée...*

Alors que c'était tout le contraire, elle trouvait ça de plus en plus inquiétant. Et qui était le YWHI? Ca c'était un grand mystère. Oui visiblement c'était Elly, l'ange puisqu'il racontait les propos qu'elle lui avait dit en ce qui concernait le fait qu'il possédait une carte d'Erika.

* Bon il continue, y a pas de bouton off là-dessus?*

En se penchant à l'oreille de Derek, pour ne pas être entendu d'Arnie:

- Eh le prince, ton pote a pété un câble je crois.

Au verset 1.6, la jeune femme se demanda si il y avait une circulation de drogues dans le coin ou quelque chose du genre et la fin du discours finit par lui confirmer qu'Arnold Wagner était complètement barjot.

Le hurlement de douleur fit la fit sursauter et recula derrière Derek.

* Mais il se mutile le con.*

Arnie, dit face de pervers sortit de la douche complètement nu avec un kippa sur la tête.

Elly se cacha les yeux, et faillit dire à Derek de faire quelque chose. Etant un homme lui même il avait déjà vu des sexes masculins. Mais, pour la jeune mutante, c'était pas tellement quelque chose de banal.
Seulement, elle ne pouvait pas faire une telle chose, ça aurait mis leur identité secrète à mal.

Et puis, Arnie, ayant craqué son slip, semblait incontrôlable.

* C'est Ça qui est amoureux d'Erika, c'est Ça qui veut tenter de devenir son copain. Me dit pas qu'il va sortir comme ça...*

Oh non, elle ne laisserait pas ce mec approcher de sa voisine animorphe. Wagner la dégoûtait, il était ignoble.
Mais s'enfuir en laissant Derek dans la merde, c'était pas son genre. Seulement à ce stade, il n'y avait pas trente-six solutions...

Elly s'approcha doucement de Wagner, une expression bienveillante, pour ne pas qu'il bouge. Une fois à distance raisonnable, elle pivota sur sa hanche droite, mis son poing en arrière, et l’abattit sur la tronche de pervers, en y mettant toute sa force.

Elle espérait que ça lui suffirait pour l'assommer. Arnold vit 36 chandelles puis partit au pays des fraises tagadas... et il risquait surtout de se réveiller dans quelques heures avec une sacrée bosse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Autate
JustiX
JustiX
avatar

Age : 25
Nom de code : Ghost
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Lun 6 Déc 2010 - 12:44

Alors qu'Arnie quittait pour se faire belle, Elly lui remit finalement la carte. Il hocha de la tête à la requête d'Elly sur la façon dont il se l'était procuré si question il y avait de la part du geek.

L'attention de Derek fut attiré vers la salle de bain lorsqu'Arnie se mit à recité un truc étrange résumant la situation qu'ils venaient tous de vivre, mais le ton et les termes employés était complètement étrange.

"Visiblement mon ange...."

Murmura Derek le regard toujours dirigé vers cette porte qui renfermait Arnie dit le fou de service à l'affirmation d'Elly.

Puis la porte s'ouvrit laissant place à ... un Wagner flambant nu. Choqué et surtout surpris, Derek demeura immobile devant ce virement de situation plus qu'étrange. Certes Arnie avait laisser entendre quelques propos pervers, mais Ghost ne l'aurait jamais imaginé entrain de se balader nu.

Elly fut plus vive d'esprit et sans crié gare lui assèna un coup de poing directement au visage. Résultat, un Arnie complètement sonné gisait maintenant dans les vaps.

Sortant de sa torpeur, Derek ferma la porte de la chambre et empoigna la couverture du lit sous laquelle il cacha le jeune homme tout en jetant un rapide coup d'oeil vers l'organe masculin de ce dernier. Il n'était pas médecin, mais une blessure à cet endroit pouvait avoir besoin de soins hospitalier.


"C'est quoi se foutu délire?"


Il n'y avait rien d'autre à ajouter. Derek était complètement perdu. Sa mission semblait partir en queue de poisson et il ne savait plus comment récupéré la situation. Sa source d'info gisait inconscient par terre.

"Et c'est quoi ça YHWH ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Jeu 9 Déc 2010 - 18:41

Derek ne remarqua aucune lésion sur Arnie. Visiblement, cet imbécile avait tiré sur son prépuce sans pour autant s'être mutilé. Bref, l'appel à des services de secours n'était pas à l'ordre du jour... Il put donc sans état d'âme jeter une couverture sur son merveilleux colocataire et le laisser à ses songes.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Jeu 9 Déc 2010 - 20:11

La situation avait dérapé, et bien dérapé. Les deux mutants se retrouvaient avec un cadavre sur le dos, un semi mort-vivant inconscient, et une incompréhension totale. Elly se demandait bien quand est-ce que la situation avait viré de bord. Etait-ce de sa faute, peut-être pas. De toute façon, c'était pas elle qui avait incité Arnie a se pisser dessus, et à se mutiler en discourant bizarrement.

Derek l'avait appelé son ange à un moment. Elle ne se rappelait pas avoir appelé son prince. La jeune mutante sourcilla, mais ne dit rien. C'était bizarre comme qualificatif, ça les rendait un peu trop proche à son goût. Mais bon, ils avaient un point commun, le cadavre sous la couverture.

Son équipier de galère se demanda ce que c'était que YHMH, Elizabeth Harvard haussa les épaules et fit :

- Aucune idée, mais mon petit doigt me dit qu'il faut profiter de la situation.

Ca y est, elle faisait équipe avec Derek inconsciemment, même si une part de son esprit s'inquiétait qu'Erika court seule.

* Pourvu qu'il ne lui arrive rien*

- Bon écoute, reprit la jeune mutante en se tournant vers son compagnon d'infortune. Tu fouilles son bureau, je fais son placard et sous le lit. Il faut qu'on trouve des indices pour nous éclairer sur la situation. Je sais pas si ce genre de mec ça tient un journal intime, et je l'espère vraiment. On doit profiter de la situation, avant qu'il ne se réveille. Et le temps qu'il émerge, on pourra faire comme si de rien n'était, il n'en saura rien et s'il discute un peu trop je le ré assomme. Sauf si ça te démange à toi aussi.

Elly finit ses dires en souriant, il fallait bien blaguer de temps en temps, surtout quand la situation devenait stressante.

Joignant le geste à la parole, la jeune femme ouvrit l'armoire en grand et commença à farfouiller pour trouver un journal, un bout de papier, n'importe quoi qui pourrait les éclairer sur la situation ou Arnold Wagner lui même, tout en surveillant la couverture du coin de l'oeil, sous laquelle gisait la face de pervers.

L'armoire contenait quelques fringues ringardes mais surtout des cartes à jouer et des bandes dessinées. Il y avait une collection (qui semblait complète) de "Tom Bravoure", pas mal de numéros de "Spy Pig" et des "Aventures de Jésus" ainsi que l'édition collector double platinum de "Super Rabbi".

Elly trouva enfin une feuille de papier pliée en quatre dans une chemise pendue à un cintre. En la dépliant, elle put lire à voix haute :

Super Arnie - Synopsis du numéro 1 par A. Wagner

Arnie est un étudiant discret et ringard. Il n'a pas d'amis et personne ne lui parle à l'exception de gars un peu dans son genre. Il n'a jamais touché une fille et sa vie ne risque pas de s'améliorer...

... pourtant la nuit Arnie se transforme en Super Arnie (NB : relire Super Rabbi pour se trouver une vache de bonne origine qui bute sa maman. Le pouvoir du Tetragrammaton - YHWH ?) et va punir les méchants.

Exemple de méchants pour le premier numéro : les Theta Chi, les Cougars, le Parti Nazi Étudiant .

NB : Jouer sur les relations entre Erika / Arnie (indifférence, moquerie) et Erika / Super Arnie (Erika aime SA)
NB 2 : Je suis un paumé... Jamais une fille comme E. ne pourra m'aimer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Ven 10 Déc 2010 - 17:25

Tandis qu'Elly fouillait minutieusement l'armoire à fringues du malheureux Arnold, Dominic et un gros type débarquèrent dans la piaule en ouvrant la porte.


Ce dernier balayant du regard la pièce s'écria tout d'un coup :

"Mon frère Dominic ! Les enfoirés... Ils ont tué Arnold !"


Il pointait du doigt un type affreux qui était allongé sous une couverture non loin de la salle de bain.

Puis, le gros type, comprenant qu'Arnie respirait toujours, se calma et lança à Elly et à Derek :

"Je veux même pas savoir ce qui s'est passé. Je m'en fiche. Je suis là pour la carte du Cap'tain Lloyd. Arnold devait me la vendre aujourd'hui..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominico Suarez
OnyX
OnyX
avatar

Age : 29
Nom de code : Loki
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Sam 11 Déc 2010 - 21:20

Arrow maison Theta chi

Dominic avait réussi à persuader McGrew d'être son garde du corps pour son business, heureusement car au moins ça lui permettait de garder un œil sur cet argent et de voir comment il serai utilisé.

La transaction avait lieu dans le batiment des garçons quand ils entrèrent, le jeune mutant reconnu Elly et Dereck, il fut tiré de ses songes par le cris de Mc grew concernant un corps gisant au sol, par réflexe Dominic se mit devant

"Ola.. mais qu'est ce qui se passe ici."

Il était surpris car il s'inquiétait que le gros prévienne la secu et cause des problèmes à ses camarades, mais apparemment il n'avait qu'un but en tête une carte *Donc l'argent était pour ça.*, Dominic saisit l'occasion pour avoir des témoins de l'échange, c'est pourquoi avec fureur il se dirigea vers le jeune homme, cachant la visibilité de McGrew il fit un clin d'œil à Dereck afin qu'il joue le jeu, puis le poussa afin de le faire tomber au sol...

"Bon le dingue t'as entendu mon frère, il veut ça carte et tout de suite donc dis nous ou elle est, et je te promets que je te ferai pas trop mal enfin je crois."

Il dit cette phrase de façon très sadique et avec un rire carnassier, puis regardant Elly.

"Et comme c'est mon bon jour et que je vois que t'es bien accompagné, si tu fais ce qu'on te dis peut être qu'on pourrai accepté que tu viennes à la soirée des Theta enfin surtout toi ma belle...... ahahhaha"

Dominico s'en voulait intérieurement mais, il devait rester dans son personnage, et savait que lui comme Alex devrait se rattraper une fois à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Autate
JustiX
JustiX
avatar

Age : 25
Nom de code : Ghost
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Sam 11 Déc 2010 - 23:09

Quand tout dérape, tout dérape grave avec la X-Ray. Arnie ne s'était visiblement pas mutilé, une bonne chose, et voila qu'Elly jouait les leaders. Bonne initiative car Derek était complètement abasourdis et semblait perdu. Les instructions de la jolie X-Ray l'aida à ce guider dans la chambre et à fouiller la pièce.

Il leva un sourcil lorsque la X-Ray découvrit un synopsis d'une futur oeuvre de Arnie. Encore une fois, il démontrait qu'il désirait aider les mutants et détestait les anti-mutants du campus. Il pourrait donc lui faire confiance sur certain points lorsqu'il reviendrait à lui. Il eut également sa réponse sur les fameuse initiale. Le tetragramaton, super Rabbi inc. Il demeurait tout de même étrange qu'il soit entré dans une sorte de transe poétique et récite le tout sous la douche en sachant très bien que les principaux intéressé l'entendrait. Il se retourna vers Elly, mais son mouvement se prolongea lorsqu'il vit le gros mec entré suivit de près par Dom. Par réflexe, Derek s'interpossa entre eux et Elly. Prince ou chevalier servant , il demeurait un jeune mec remplis d'idéaux, et celui de protèger les jeunes femmes était tout de même prépondérant.

Il demeura muet et perçut le clin d'oeil de Dom avant que ce dernier ne le pousse violement. Bon il jouait un rôle, mais jusqu'ou serait-il prêt à aller pour ce foutu rôle ?
Derek se releva, l'air noir.

"Ouais ben j'étais là avant mon gros. Et cette carte, Arnie ici présent, ne peut plus te la vendre alors fait de l'air. Et oublie pas d'emmener ton gorille format abrutie avec toi..."

Il avait déja récupéré la carte d'Erika pour Arnie, il ne laisserait pas celle-ci s'envoler à un espèce de brute épaisse et ce pendant qu'Arnie était inconscient.

"Et de plus, il ne l'a plus cette carte. Il l'a déja vendu.Pourquoi tu pense qu'il git inconscient ? Il avait promis de me la vendre. On rigole pas avec ça dans le coin ou je viens. Alors prends ton numéro ou laisse tomber."

Derek chercha rapidement un objet quelconque à porté de main pour s'en servir comme "argument" si jamais Dom-Brute et son Gros boss décidait de persévérer dans leur quête de la carte à 25 000$. Il jouait avec le feu, mais il n'avait pas encore obtenue les infos qu'il voulait et si jamais cette carte-ci disparaissait, il perdrait probablement Arnie pour de bon.

Il attrapa un parapluie... C'était mieux que rien. Quoi qu'il en fut le Gros McGrew prit la menace très au sérieux...

"Attention, mon frère Dominic... C'est un fan fou ! Et un fan fou a la force de 10 hommes ! Je crois que nous ferions mieux de passer... un autre jour"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Dim 12 Déc 2010 - 13:39

Oh tiens, de la compagnie.... Une tête d'abruti fit son entrée en pleine fouille de la chambre, accompagné évidemment de son gorille sans cervelle, qui se montra particulièrement lourd avec Elly.

Au début, le gros crut que les deux avaient tué Arnold. Oui ils auraient très bien pu le faire mais ce crétin ne méritait pas ça. En fait, après la découverte d'un papier très étrange, la jeune mutante sut qu'il était juste farfelu, mais ne ressentait pas de haine vis à vis des mutants, la preuve avec Erika. Il aspirait juste à être un super héros mystérieux pour conquérir son coeur.

* Quoi de plus naturel...*

Mais revenu aux nouveaux arrivants qui, eux, étaient présent, tout à fait réveillé, et qui quémander une carte, du moins le plus gros des deux.
L'autre qui en fait était Dominique, commença à élever la voix, fit un geste de violence en mettant Derek à terre. D'ailleurs le preux chevalier s'était mis entre Elizabeth et Dominic, c'était un peu couillon. Il n'aurait pas osé pousser une fille, enfin moins violemment. Mais bon, ça partait d'un bon sentiment après tout.

Le garde du corps du gros remarqua la présence d' Elly, évidemment... et devint très chiant, très vulgaire, très.. Theta Chi en fait.

* Il joue un peu trop bien son rôle celui-là...*

Dom' eût pour récompense de son magnifique jeu d'acteur, un regard très froid de la part de la blondinette. Après tout, elle aussi devait jouer un rôle et il n'était pas stipulé qu'elle devait être en adoration devant une masse de muscles sans cervelle.

Apparemment les Thetas faisaient une soirée... était-il prudent de se jeter dans la gueule du loup? Elly verrait bien en temps voulu, pour le moment, Derek faisait le con avec un parapluie, surement une tactique pour faire sortir le gros et sa brute de la chambre. Mais ça semblait plutôt les paniquer, même s'ils semblaient se résoudre à revenir plus tard.

* Allons calmer le jeu.*

- Comme vous avez pu le constater, Fit Elizabeth en se mettant près de Derek, Arnold s'est cassé la figure dans sa douche et nous l'avons sorti de là pour lui éviter un torticolis. Nous cherchions des fringues à lui mettre en attendant qu'il reprenne ses esprit. Il n'est pas du tout apte à faire une transaction de quoi que ce soit, surtout si la carte est déjà vendue...

Si elle avait pu regarder son coéquipier, elle l'aurait volontiers fait avec un regard du genre "c'est quoi cette histoire de carte là?". Mais évidemment, la blondinette n'en fit rien et se contenta de rajouter avec un visage doux pour amener la confiance du gros bonhomme:

- Mais bon, ça personnellement, j'en sais rien et je m'en contre fiche. Alors revenez plus tard, quand Arnold aura retrouvé ses esprits, parce que là c'est mal barré pour lui parler.

En se tournant vers la brute épaisse qui servait de garde du corps:

- Pour la fête, on verra. Fit-elle, souriant exagérément. Ça ressemblait plus à du foutage de gueule qu'à un vrai sourire sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   Lun 13 Déc 2010 - 1:29

McGrew était en pleine panique. Son regard zappait allègrement entre le corps inconscient d'Arnie et le parapluie que brandissait Derek en sa direction. Il attrapa un mouchoir dans sa poche et s'en servit pour éponger nerveusement la sueur qui perlait sur son front gras.

"Mais... Mais... La p'tiote, ton pote il a cassé la gueule à Arnold ! Pour... Pour..."

McGrew commençait à reculer hors de la pièce.

"Bordel ! MA CARTE DE CAP'TAIN LLOYD ! Cet enfoiré d'Arnold l'a déjà vendu ! Quelle... Quelle punaise celui-là ! S'il se pointe à la soirée, je l'allume direct !"

Le gros fan de cartes était incontrôlable. La haine pouvait se lire sur son visage. Il tira Dominic par la manche et lui lança alors qu'il était presque hors de la pièce.

"On se taille ! Je... Je..."

Il bredouillait de plus en plus.

"Je reviendrais !"

Et ce fut tout...

*
**

Dominico perdit rapidement de vue dans le couloir McGrew qui traça sa route en quatrième vitesse, emportant avec lui la précieuse enveloppe.

Derek et Elly, après avoir vérifié qu'Arnie aille bien, récupérèrent Loki : en effet, l'heure tournait et il fallait qu'ils soient près pour la grande fête de Theta Chi ! Nul doute que ce soir, il allait y avoir du sport !

Arrow A la soirée de Theta Chi !

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Texas never whispers] Résidence des garçons / Derek
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Derek Riggs
» Weekend Of Horrors (2011)
» (Coll) Texas Bill,la terreur du Wild-West
» Coriander Widetrack & Derek "Decals" Dobbs
» Figurine N° 12 : Erika (mister derek)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: