AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Journée banale?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mevena Raï
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : Ashoka
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Journée banale?   Jeu 9 Déc 2010 - 15:23

Une journée comme une autre sur cette "charmante" planète; j'avais décidé de quitter mon cher et tendre canada pour aller flâner un peu à New York. Ce n'est pas que j'aimais particulièrement cette endroit ... tout le monde un starbuck a la main avec le journal et le PDA en train de courir pour rattraper le temps qu'ils ont perdus à embrasser leur enfant le matin et qui aurait pu être alloué a une tache bien plus importante pour leur carrière ...

Je n'aimais pas les new yorkais, tous anonyme, tous invisibles, perdus dans cette masse humaine sans avoir un seul espoir de s'en démarquer ... Mais si je vocifère autant contre cette population alors que fais-je ici me demanderez vous?
Et bien .. c'est une excellente question ... peut être voir comment se comportent les autres humains .... j'ai vu les gens de chez moi, j'ai vu le paradis canadien et je découvre l'enfer des états unies.

Habillée d'un jean sombre, d'un tee shirt vert à capuche et d'une sacoche dans laquelle je gardais bien précieusement quelques vêtements, ma musique mais également un pot dans lequel j'avais planté un peu de lierre et de rosier nain ... on ne sait jamais mieux faut être prête à toute éventualité. C'est aussi pour cette raison que je porte une fleur de lotus à mon poignet ... on dirait un bracelet mais c'est en fait une vraie plante que je soigne avec beaucoup d'attention. J'apparaissais comme la plus normale et basique des humaines se baladant en ville.

Au détour d'une rue, j'apercue une vitrine dans laquelle était disposé des bijoux de toute beauté ... je n'ai rien d'une pie voleuse mais ce qui brille m'attire un brin et puis qui sait ... d'ici à ce que je retrouve de nouveaux bijoux j'aurais de quoi compléter ma nouvelle collection.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Journée banale?   Jeu 9 Déc 2010 - 18:16

[Bonjour et bienvenue sur AX. A partir de maintenant je m'occupe des PNJ, des décors et de l'action. Bon jeu !]

"Hey, ma p'tite dame, t'aurais pas du feu ou un p'tit brin de monnaie ?"


En se retournant, Mevena put apercevoir un jeune homme habillé de guenilles qui semblait vouloir se faire allumer un mégot de clope ramassé par terre. Nul doute qu'il devait s'agir d'un clochard !

Sans même laisser le temps à la jeune mutante de répondre, le type ajouta :

"Tu regardes les boutiques des bourgeois ? Y en a de belles choses là dedans... Je t'emménerai bien dans mon palace mais à défaut de lit j'ai juste trois cartons et deux poubelles"

Il lui sourit de ses dents avariées.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mevena Raï
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : Ashoka
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Journée banale?   Jeu 9 Déc 2010 - 20:38

[marchi]

Je n'avais pas entendu l'homme arrivé; j'aurai bien répondu que non je n'avais pas quelques pièces ou du feu (vu que je suis non-fumeuse). Je donnais de temps à autre aux mendiants qui chantaient ou bien jouaient d'un instrument mais ceux qui venaient et demandaient simplement ne recevaient que très rarement de mes pièces.

Au cour de mes "voyages" j'avais appris à me montrer plus forte et à ne pas me laisser perturber par la pensée occidentale mais j'avoue que parfois, certaines réflexions ne me mettaient pas l'aise. Je respirais un bout coup avant de répondre avec un sourire timide:

Je suis navrée je n'ai pas de pièces ni de feu ... quand à votre proposition, je vous remercie mais je me débrouillerais. Merci encore et bonne journée ... concluais-je en reprenant ma marche.

C'est un aspect que j'avais oublié de mentionner ces charmants ou tristes clochards, à votre guise. Pauvres bougres ayant perdus ou renoncés à leurs biens et errant à présent dans les rues en quêtes d'un peu de sympathie de la part des autres "voyageurs".

Je marchais à allure lente mais déterminée m'éloignant de lui pour aller ... pour aller ... et bien très honnêtement je n'en avais pas la moindre idée. Heureusement la journée était belle, le soleil brillait et j'étais de bonne humeur ... du moins pour le moment.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Journée banale?   Jeu 9 Déc 2010 - 20:48

"C'est pas grave, ma p'tite dame. Quand on est dans la galère, on est dans la galère"

Et il passa devant la jeune mutante, la percutant légèrement.

"Pardon, pardon" ajouta-t-il en s'éloignant l'air ravi...

Ce n'est que quelque pas plus tard que Mevena remarqua qu'il lui manquait quelque chose... Son portefeuille ! Heureusement pour elle, le bijoutier - qui était fort corpulent - avait vu la petite scène depuis l'entrée de son magasin. N'écoutant que son sens civique, il avait bondi hors de la boutique et avait fondu sur le jeune clochard.

"Bordel, les grouilleux comme toi qui importunent les jeunes filles, voilà comment je les traite !"

Et il décocha un coup de poing à la mâchoire du sans-abri, le flanquant instantanément au sol... Puis, il entreprit de le gratifier de quelques coups de pieds bien envoyés dans les côtes.

"Sale clodo, tu vas voir... Avec moi, tu vas être content quand les flics vont arriver pour te foutre au trou !"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mevena Raï
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : Ashoka
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Journée banale?   Jeu 9 Déc 2010 - 21:40

Alors que je me rendais compte de la manip, le commerçant était déjà en train de rouer de coups le clochard ... Après un moment de stupeur, je posais ma main sur l'épaule du commerçant:

Mer ... merci monsieur pour votre intervention mais je ne pense pas qu'il soit nécessaire de le frapper ainsi ...
J'assurais ma prise tout en repoussant doucement le marchand et je regardais l'homme à terre pour m'assurer qu'il n'était pas trop blessé:

Est ce que ça va? je tendis la main ... je ne savais pas si c'était pour l'aider à se relever ou si c'était pour récupérer mon porte-feuille, toujours est-il que je restais ainsi à attendre une réaction.

Certes je n'aimais pas le fait que le clochard avait tenté de me voler mais je ne pensais pas non plus que la punition était à la hauteur du forfait. Le bijoutier a voulu me venir en tête ou bien il avait juste envie de casser du clodo toujours est-il que la violence avait été assez forte.
Je ne savais pas comment je devais réagir ... devais-je laisser la police embarquer l'homme? de toute façon je ne porterais pas plainte donc il ne risquerait rien ... enfin je l'espérais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Journée banale?   Ven 10 Déc 2010 - 2:02

L'homme réagit vivement quand Mevena tenta de le saisir. Instinctivement, il se débattit et faillit décocher par inadvertance un coup de coude à la jeune femme. Puis, il la dévisagea et susurra entre ses dents :

"Pourriture libérale... T'as qu'à l'adopter ton clodo si tu l'aimes tant que ça"

Et alors que Mevena tendait la main au jeune garçon, le bijoutier, en s'éloignant en direction de son magasin, la percuta et la fit tomber au sol.

"Oups" lâcha ironiquement le gros type avant de rentrer dans sa boutique.

Du coup, Mevena et le jeune inconnu étaient tous les deux au sol. Il tendit le bras pour ramasser son mégot et commenta avec candeur :

"Dans l'histoire, j'ai toujours pas de feu..."

Puis il décocha un large sourire à la mutante :

"Je m'appelle Mystic... Mystic Pizza. Et toi ? Ça va ? T'as pas l'air d'être dans la galère vu le gras que t'as sur toi mais bon... On est pareil au fond. On a les fesses sur le bitume !"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mevena Raï
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : Ashoka
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Journée banale?   Lun 13 Déc 2010 - 13:16

Euh ... trop c'est trop? Il y avait des jours ou je me disais ... toi ma fille tu aurais pas du te lever ... et bien devinez quoi ... C'en était un !!!!!!!!!
Je ne demandais rien, rien de rien, et la ... je m'étais fais volé, j'avais failli assisté à une scène de lapidage, je venais de me faire bousculer par un odieux personnage, je me retrouvais les fesses par terre et pour couronner le tout ... Mystic Pizza ... sans commentaires me trouvait assez grasse ...

Je me relevais en jetant un regard noir en direction de la bijouterie ... je lui aurais bien je sais pas moi ... cassé le bras, arracher un oeil, exploser une rotule ... et j'en passe et des meilleures ... avant de l'étouffer avec un brin de lierre mais ce n'était pas vraiment le moment, surtout à New york alors autant faire profil bas.
Je me relevais en époussetant mes affaires, regardais Mystic ... et retendit la main:

Moi c'est Mevena et oui ça va mise à part que je voudrais bien récupérer mon porte feuille s'il te plait, que je ne suis pas si grasse que ça... et que je te propose un hot dog de chez ce marchand la bas proposais je en montrant du doigt un marchand un peu plus haut dans la rue pour nous redonner un peu de baume au coeur après ce ... triste incident. Qu'en dis tu? tu marche? concluais-je en secouant la main pour qu'il l'attrape et se daigne se lever.

L'inviter a déjeuner alors que tout ceci était clairement sa faute n'était pas mon idée prémière je le jure mais bon ... offrir un hot dog a un clochard n'allait pas me tuer et puis j'accomplirais ma béat du jour alors autant se faire plaisir ... Néanmoins, s'il ne me rendait pas mon porte feuille rapidement ou s'il manquait des billets je sentais que j'allais me montrer beaucoup moins douce ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Journée banale?   Lun 13 Déc 2010 - 19:55

Mystic attrapa la main tendue de Mevena et s'en aida pour se relever. Il avait toujours son infâme mégot vissé au bec et lui offrait à présent un sourire radieux :

"Tiens, je crois que c'est tombé de ta poche" lança-t-il en redonnant son larfeuille à la jeune mutante. Il ne manquait rien dedans.

Le jeune garçon, tout en se dirigeant vers le vendeur, se gratta ses cheveux qu'il avait fort sales.

"Un hot-dog c'est une bonne idée. A force de manger dans les poubelles des restaurants, de la nourriture qu'on achète c'est comme une invitation à la Tour d'Argent : ça se refuse pas..."

Alors qu'ils étaient juste à côté du marchant ambulant, Mystic ajouta :

"Ça m'embête quand même par rapport aux autres... Tu vois, mes potes sont en train de péter la dalle et moi je me régale aux frais de la princesse ? C'est un peu injuste, non..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mevena Raï
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : Ashoka
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Journée banale?   Lun 13 Déc 2010 - 20:02

Mercidis-je en vérifiant rapidement qu'il ne manquait rien dans mon porte feuille. Un bon point pour toi ... pensais-je.
Mais la suite m'arracha un tit sourire :
Dis ... faut pas pousser Mystic hein? ... je suis pas Soeur Thérese non plus ... mais une fois devant le marchand .. le sandwich ne me disait vraiment rien.
Pourtant je le jure ... je suis pas blonde ... Je commandais deux hot dogs avant de les mettre dans les mains du jeune homme.

Allez ... moi il est temps que je file je pense ... bon ap ! concluais-je un peu maladroitement. Je n'avais pas la moindre envie de me retrouver entourée de clochard suppliant pour qu'on les nourrisse. Après tout, c'était pas mon métier, ni ma vocation ... un tit peu d'aide comme ça pourquoi pas mais j'allais pas vider mon porte-feuille non plus.

Je commençais à m'éloigner, sans pour autant avoir l'air de prendre la fuite. J'avais plutôt envie d'avancer, de faire autre chose et surtout de mettre une croix sur ce malheureux évènement ... Avouez qu'il y a bien plus agréable comme façon de commencer sa journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Journée banale?   Lun 13 Déc 2010 - 20:12

Mystic face à la réaction de Mevena fut pris de panique. Il se mit à bégayer alors qu'elle commençait à s'éloigner :

"M-Mais, reste... Si... S'il te plait !"

Il jeta même son immonde mégot au sol avant de se lancer à la poursuite. Arrivé à sa hauteur, il baissa les yeux et reprit :

"J'sais que je suis mal éduqué et que je suis un peu bizarre mais... Franchement, quand t'as pas 20 ans, vivre dans la rue c'est pas la joie. Alors on se sert les coudes entre potes. Mais c'est vraiment dire. Y a une fille dans ma bande..."

Mystic renifla. Les premières larmes commençaient à couler.

"Elle pleure tous les soirs avant de s'endormir. Elle aimerait pouvoir rentrer chez elle mais elle peut pas. Tu vois... Les normaux nous voient comme des cloches mais on est juste des gamins effrayés... Enfin... Moi, j'suis un peu un chien fou et la copine, là, elle est... physiquement différente. Mais... On est seuls et..."

Il marqua une pause. Sa plaidoirie était difficile.

"Avant on avait un ange gardien, tu vois ? Mais maintenant, nada, on est juste des laissés pour compte ! Alors... Partager un hot-dog avec une normale... Ben j'aurai pas du abuser. Ça m'aurait fait très plaisir de me sentir normal pour quelques minutes et..."

Mystic baissa à nouveau les yeux.

"Désolé, j'ai tout flanqué par terre. Mène une belle vie..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mevena Raï
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : Ashoka
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Journée banale?   Lun 13 Déc 2010 - 20:28

Ah non non .. je veux pas ... non ... pas les yeux de chiens battus ... et merde ... je voulais pas ... on est pas amis, je ne le connais pas, mais voila ... qu'est ce que je peux faire quand on me regarde comme ça ... me retourner et lui dire allez casse toi?

Son discours était émouvant bien évidement mais une partie m'intrigua:

Une normale ? je sais pas encore si c'est un compliment ou une insulte dis-je en riant. Moi normale? s'il savait Tu dis que ton amie est différente ... différente comme ... spéciale?demandais-je en le regardant avec curiosité et un peu d'émerveilleusement. Je ne savais pas comment aborder le sujet parce que je ne voulais pas devenir leur ange gardien. je ne voulais pas et ne pouvais pas le devenir mais j'avoue que la curiosité me poussait énormément à avoir plus de renseignement sur cette demoiselle un rien différente.
Si par différente il disait mutante, alors ça m'intriguait parce que je n'en avais pas encore rencontrer ou alors si je l'avais fait je ne m'en étais pas rendue compte.

Je savais que je ne leur apporterais rien ... mais purée ce que j'avais envie d'en savoir plus ...
Curieuse moi? jamais .. jamais de la vie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Journée banale?   Mar 14 Déc 2010 - 1:58

"Ben, ça dépend. Nous les cloches, on se moque souvent des normaux et de leurs vies normales. Comme ça qu'on arrive à tenir dans le froid et dehors... Mais au fond, si on pouvait retrouver nos vies d'avant, ben on le ferait ! Dis toi juste..."

Il sourit, révélant une dentition incomplète.

"Dis toi juste qu'il y a pas de jugement de valeur derrière... C'est simplement un état de fait"

Mystic considéra les deux hot dogs puis ajouta :

"Ça te gène, si on continue en marchant ? J'veux dire, j'aime pas laisser Talia toute seule et j'ai toujours peur de retrouver Charlie le nez dans la colle, si tu vois ce que je veux dire..."

Le jeune garçon semblait un peu plus à l'aise en compagnie de Mevena au fur et à mesure que le temps passait. Il paraissait s'ouvrir un peu plus. Comme un gars qui parle à une vieille pote de ses malheurs quotidiens...

"Je te jure, du temps où Preston s'occupait de nous, tout cela serait jamais arrivé ! Il refusait qu'on vole ou qu'on se drogue ou qu'on fasse quoi que ce soit de mal. Et quand il y avait plus de fric, ben il s'arrangeait pour nous en trouver... Et c'est comme ça qu'on l'a plus jamais revu. Pauvre Talia... Ça l'a détruite..."

Mystic eut un sourire triste. Visiblement, évoquer le souvenir de Preston était douloureux. Il semblait sincèrement attaché à sa bande d'amis et de constater qu'ils partaient de plus en plus à la dérive lui arrachait le cœur...

"Talia a peur de rentrer chez elle depuis qu'elle a commencé à changer. Avec Pres', on l'a trouvée toute seule dans une rue en train de chouiner. Moi, j'ai flippé en la voyant. Parce que tu vois... Elle a des ailes. Et j'avais jamais vu de mutant comme ça... J'veux dire. Avant ça je trouvais les mutants cools et tout. J'aurai aimé en être un... Mais quand t'es condamné à l'afficher à la face du monde ben c'est différent... Pres' a été super. Il lui a dit qu'elle était super jolie et... Il lui a redonné gout à la vie. Mais..."

Il marqua une pause pour avaler péniblement sa salive.

"Il est plus là..."

Mevena et Mystic étaient là comme deux ronds de flan. Finalement, le garçon lança dans un grand sourire :

"Ça te dirait que je te présente aux copains ?"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mevena Raï
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : Ashoka
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Journée banale?   Mar 14 Déc 2010 - 2:34

non ... non non non et re non Meve je t'interdis de dire oui tu dis non immédiatement Oui ben pourquoi pas ... tant qu'ils ne cherchent pas à voler mon porte feuille dis-je en souriant. Je serai ravie de faire la connaissance de tes amis et de Talia ... et c'est vrai qu'elle doit être belle ... peut être même qu'elle ressemble à un ange non?

J'avais dis non... enfin plutôt je l'avais pensé fort et clair mais voila ... sa compagnie me devenait agréable. et puis c'est pas tous les jours que je peux rencontrer un ange. J'avais entendu parler de ces mutants qui avaient une ... comment dire pas une difformité non mais une différence physique : une queue, des ailes, des serres, des cornes ou une peau à écailles ... j'en avais entendu parler mais je n'en avais pas vu et pour cause, les pauvres ils devaient se heurter a l'injustice, à l'ignorance et aux préjugés du monde.

Le pire pour moi était toutes ces histoires d'enfants rejetés par leur parents et livrés au foule juste parce qu'ils étaient différents. Bon pour être honnête je ne sais pas comment je vivrais le fait d'avoir un enfant différent; je ne sais pas si je serai assez forte pour .... pour tout ce qu'il faut pour éléver un enfant dans ces conditions mais bon en même temps, il me reste du temps et j'ai pas de cheri dans ma vie alors un enfant ... c'est pas pour demain la veille.

Je reportais mon attention sur Mystic après m'être un rien perdue dans mes pensées:
Oui je serai ravie ... mais ça ne va pas les déranger qu'une étrangère se pointe? Et dis moi ... il y a pas de centre? d'association ou ... d'institut qui pourrait vous venir en aide? je posais la question un rien innocemment parce que tel que je me connaissais je n'allais plus pouvoir tourner les talons comme ça. Et puis peut être que cette Talia pourrait aller à cette ecole ou je ne sais quoi cet endroit ... qu'il va falloir que tu trouve aussi pauvre pomme ... pense donc un peu à toi avant de penser au autre ... oui mais en même temps, si je peux aider un autre mutant je vais pas m'en priver ...

Alors que mes pensées dérivaient une nouvelle fois ... moi girouette non jamais pourquoi? oh un papillon .... je revins sur Terre avec une question .. et si c'était un piège ... lui il fait le beau le pauvre miséreux qui attire la sympathie des pauvres truffes dans mon genre et la BOUM explosée ratatinée desporte-feuillée la pauvre pomme ... non mais non.. tout le monde est pas vilains méchants dangereux assoiffés de sang ... hein parano? euh oui si je pense un peu quand même ... par moment ... surtout en ce moment ...

Perturbant d'être dans ma tête hein? je plains les télépathes piouf bonjour la migraine .. mais la faut rester concentrée. On se calme on respire et on se tient prête à la baston au cas ou ... et le tout avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Journée banale?   Mar 14 Déc 2010 - 3:04

"De temps en temps, quand il fait trop froid, on essaye d'aller dormir dans un foyer pour jeunes. Mais bon, Talia aime pas trop. Elle est un peu sauvage comme nana... Et pis, l'Institut pour mutants, elle pourrait y aller mais elle a pas envie de nous laisser tomber. Genre, il semblerait qu'il y a aucune solution pour elle comme pour nous..."

Mystic fit signe à Mevena de tourner et de le suivre dans une petite ruelle. Il ajouta :

"C'est marrant, c'est un peu ce que Preston lui avait dit la première fois qu'il l'a vue... Qu'elle ressemblait à un ange"

*
**

Les deux jeunes gens traversèrent un certain nombre d'arrière-cours désertes, de terrains vagues, de ruelles crasseuses, escaladèrent quelques grillages et se retrouvèrent finalement dans une impasse... Mevena n'avait absolument aucune idée du chemin qu'ils avaient parcouru mais...

Face à elle se tenaient deux jeunes gens. Le premier était affalé sur un canapé défoncé. Il avait l'oeil vide et ne réagit pas spécialement à la présence de la jeune mutante. Mystic désigna le type et lança à Mevena :

"Bon, lui c'est Charlie et... Euh... Il semblerait qu'il soit pas en état de te répondre..."


Quelque chose dans le comportement de Mystic trahissait son agacement profond. Il marmonna quelques mots d'excuses à l'attention de la jeune mutante puis termina comme pour lui-même :

"Bordel, Preston, ça, il l'aurait jamais toléré..."


Enfin, la jeune fille qui était restée cachée dans l'ombre s'avança quelque peu dans leur direction. Elle avait effectivement des ailes. Et elle lança d'une toute petite voix chevrotante :

"Antoine ? Quand je t'ai vu revenir avec quelqu'un, j'ai cru que t'avais retrouvé Pres'... J'ai faim, Antoine... Et Charlie a tout dépensé le fric... J'ai..."

Elle écrasa un sanglot avant de terminer :

"Tu sais, je dormais là et... J'ai fait ce joli rêve où on était tous réunis comme avant et... En te voyant là... J'ai cru que c'était vrai. Mais les rêves, c'est comme des nuages dans le ciel... On peut pas les attraper"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mevena Raï
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : Ashoka
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Journée banale?   Mar 14 Déc 2010 - 3:23

Je ne savais plus quoi penser ... je savais que je n'aurai pas du suivre Mystic ou plutôt Antoine ... je savais que je ne supporterais pas autant de misère et de tristesse. Non d'un chien ... des enfants .. c'était tous des enfants, aussi perdus et malheureux que les autres.
Je ne savais pas quoi dire devant ce "spectacle".

Maladroite et mal à l'aise, je tirais sur la manche de "mon compagnon":
Antoine c'est charmant cela dit en passant ... vous pouvez pas rester comme ça ... Écoute, je dois trouver cet ... je soupirais cet institut dont on parlait tout à l'heure. Je pourrais leur demander de l'aide ... vous avez besoin d'un toit, de manger à votre faim et de faire des études ... peut être qu'à l'institut, vous pourriez travailler pour gagner le droit de rester ... à défaut de payer ... ces endroits la on toujours besoin de j'en sais rien moi de gardien, de jardinier, de cuisinier ... Il faut essayer et comme ça vous ne serez pas séparer.

Je ne savais même pas si c'était possible ... tout ce que je savais c'est que les personnes qui se trouvaient dans cet institut aidaient les personnes en difficulté et ces enfants l'étaient indubitablement ... alors peut être pas pour les admettre à l'intérieur de l'institut mais peut être auront-ils une place ailleurs mais au moins les enfants quitteront la rue.

Je me tournais vers "l'ange" et lui tendis un mouchoir. Puis je reportais mon attention sur Antoine ... Je peux pas vous laisser comme ça ... Je savais que j'allais avoir des ennuis .. c'était inévitable. Mais je m'interdisais de les laisser dans ces états ou du moins de les laisser comme ça sans avoir tenter de faire quelques choses pour eux.
Je ne savais pas ce que ça allait donner mais il fallait que j'essaie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Journée banale?   Mar 14 Déc 2010 - 10:26

Mystic fulmina quand Mevena l'appela Antoine. Il crut bon de préciser :

"C'est mes parents qui m'appelaient comme ça. Depuis que j'ai quitté la maison, mon blaze c'est Mystic Pizza. C'est mon nom de mutant. Enfin, si j'étais un mutant, c'est comme ça que je m'appelerai. Alors... Antoine, y a que Talia qui a le droit de m'appeler comme ça. Parce que... Euh... Parce que c'est Talia"

Quand Mevena fit sa proposition, Charlie répondit au vol :

"Ca craint... L'Institut, ça craint. Parce que Talia... Faut pas qu'on nous l'enlève, c'est notre ange à nous et..."

Trop tard, il s'était déjà assoupi à nouveau !

Quant à la fille ailée, elle tremblait depuis que Mevena avait évoqué la possibilité d'aller dans cet endroit.

"Mais c'est un truc pour mutants. Je suis pas une mutante... J'veux pas aller en cours... J'veux mon papa et ma maman ou bien alors rester avec vous ! J'veux..."

Une lueur pétilla dans son regard.

"J'veux Preston. Pourquoi Preston est plus là ?"

Charlie venait d'avoir lui aussi un regain d'énergie à l'évocation de ce nom.

"Preston le boy scout. Avec lui on vole pas, on se drogue pas, on mange à notre faim, de temps en temps on avait même un toit... Foutu Preston, c'était un bien meilleur chef que toi, Toinou..."

Mystic avait l'air de se décomposer. Visiblement, si le sort de ses camarades le touchait au plus haut point, il était passablement faché de se faire comparer en permanence au cher disparu. Charlie n'en eut cure et dans sa semi-torpeur causée par les drogues, poursuivit :

"Toinou, Tali, notre pote Pres', il a du rencontrer le Collectionneur en allant nous chercher du fric. Pour ça qu'il voulait pas qu'on fasse ce qu'il faisait même si c'est le seul moyen pour des jeunes de faire du blé : il est monté dans la mauvaise voiture. Et boum ! Il est maintenant sur la liste du Collectionneur..."

La simple évocation de ce nom figea de terreur Mystic et Talia. Même Charlie semblait trembler pour le coup...

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mevena Raï
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : Ashoka
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Journée banale?   Mar 14 Déc 2010 - 12:48

Ils veulent pas... ils veulent pas ... mais c'est peut être la seule solution .. non?
J'avais bien noté toute les réactions: le grognement de Mystic, la peur et le déni de Talia et le sursaut d'énergie de Charlie. Et ce Preston, toujours toujours Preston et maintenant cette histoire de collectionneur ... c'est quoi ce bordel encore... pensais-je en commençant à me masser la tempe droite.

C'est quoi cette histoire de collectionneur Ant .. Mystic? me rattrapais-je juste avant de faire une connerie.

Je ne savais pas ce que je pouvais faire et pour eux: les emmener à l'institut c'était la panique générale, les laisser la c'était irresponsable et tenter d'aller sauver ce Preston toute seule c'était soit du suicide soit des emmerdes à venir ... soit leur unique solution.

Mais le boum de Charlie me laissait à penser qu'il n'y avait plus rien à sauver ... enfin sait-on jamais ... on peut toujours essayer. je soupirais sachant que ma décision était presque deja prise et que évidement j'allais m'en mordre les pattes mais que ce serait pour la bonne cause. Etape 1 tenter d'avoir un max d'info, etape 2 agir et regler la situation ou du moins améliorer leur quotidien autant que faire se peut... ce serait deja un bon début ... allez en piste l'artiste!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Journée banale?   Mer 15 Déc 2010 - 1:06

"Le Co... Le Collectionneur, c'est euh..." commença Mystic en bredouillant.

"C'est le croque-mitaine" lança Charlie d'une voix grave et solennelle. "Personne sait qui c'est... C'est..."

"Une légende !" coupa Talia à moitié hystérique. "Voilà ce que c'est ! Une légende ! Un conte pour faire peur aux clochards... Il n'existe pas... Preston va bien... Ça se trouve, il est chez lui, non ?"

Mystic secoua la tête.

"Non, ma chérie. Preston ne nous aurais jamais abandonné. Il lui est arrivé quelque chose. Il..."

Il marqua une pause et se tourna vers Mevena.

"Faut que tu saches que la nuit ça craint. Parmi les jeunes qui font le tapin, certains disent qu'ils ont vu des amis à eux monter dans une grosse voiture noire et ne jamais réapparaître. Et le lendemain... Le lendemain, on retrouve au fond d'une impasse ou au beau milieu d'un terrain vague, des effets personnels des gens qui ont disparu. Genre une montre ou une bague. C'est comme ça qu'est née la légende du Collectionneur"

Charlie ricana de plus belle tout en se roulant une cigarette.

"C'est pas une légende. Il est venu pour punir les mauvais garçons et les mauvaises filles. Parce qu'on est mauvais à notre façon. Et parce que Preston faisait des mauvaises choses pour qu'on puisse manger, il l'a emporté lui aussi..."

Talia alla se réfugier au fond de la ruelle, se plaquant les mains contre les oreilles pour ne pas entendre... Mystic termina à l'attention de Mevena :

"Et t'imagines bien que des tapins qui disparaissent... Ben les flics vont pas se dépêcher d'enquêter là dessus ! Du coup... Ici, c'est marche ou crève... Cache-toi et pète la dalle ou comme moi : fais le trottoir et risque ta vie. La routine, quoi..."

Mais à l'air qu'il faisait, Mystic n'en pensait pas un mot...

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mevena Raï
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : Ashoka
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Journée banale?   Mer 15 Déc 2010 - 19:59

J'étais désemparée ... je voulais les aider mais je ne savais pas par quels moyens. Me la jouer solo comme l'un de ces vieux héros d'autres fois? monter une opération pour dévisser le collectionneur et apporter des réponses aux questions de ces pauvres enfants?
Ben oui mais t'es pas wonderwoman cherie ... malheureusement; et cela me mettait en rage.

Je regardais un instant Charlie sombrer, Talia tenter de fuir l'horrible réalité en s'isolant, en se recroquevillant sur elle-même et Mystic faire de son mieux pour donner une âme, être le ciment de ce petit groupe. Ils n'avaient pas l'air mauvais ces gamins ... mais sans personne pour les guider, pour les aider ou même pour les aimer ... tout simplement ils allaient finir comme tous ces fantômes de la capitale.

Je reportais un regard triste sur le jeune homme et dis d'une voix basse:
J'aimerais vous aider ... mais je ne sais pas comment ... je n'ai pas beaucoup de sous et je ne suis que de passage en ville ... je ne suis ... je ne suis qu'une touriste...

Les sous j'en avais aussi besoin pour vivre, il faut dire que je ne roulais pas sur l'or non plus. Je n'étais pas dans le besoin mais tout de même; je n'étais pas en mesure de prendre à ma charge trois personnes.

Ma tête m'avait dis de ne pas suivre Antoine et pour une bonne raison ... si je le suivais, je rentrerais dans son monde, j'en verrai les aspects les plus noires et je voudrais y ajouter une touche de lumière mais voila ... peut être que je n'étais pas en mesure de le faire. Et c'est à ce moment la que s'opère l'atroce déchirure entre ma tête et mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Journée banale?   Mer 15 Déc 2010 - 21:00

Mystic fit un grand sourire à Mevena :

"On te raconte notre histoire, c'est tout... On sait bien que t'as pas le pouvoir de nous aider ! Pour ça, faudrait que tu sois une super-héroïne ! Tu vois, on en est au point de rêver que des personnages comme Super Rabbi ou Cap'tain Lloyd viennent nous secourir. Mais faut pas se faire de films : on est dans la vraie vie et demain, toi tu seras dans une belle maison bien au chaud et nous on continuera à manger à la poubelle..."

Il se leva, réajusta son manteau puis lança :

"T'en fais pas pour nous. C'était sympa pour les hot-dogs. Et merci pour ta présence. Moi, je vais bosser !"

Et Mystic Pizza disparut en direction d'un coin plus animé.

Charlie, au départ de son ami, décida de sombrer dans une douce torpeur qui avait surement beaucoup à voir avec les cochonneries qu'il fumait... Quant à Tali, elle observait, attentive et apeurée, Mevena :

"On doit avoir à peu près le même âge. T'es si belle... Moi j'ai tout le temps peur pour tout. Là, je vais pas fermer l'oeil de la nuit parce que je sais que Mystic va faire des choses horribles qu'il déteste pour qu'on puisse bouffer autre chose que des ordures.... Et le pire... J'imagine toujours le pire : et si il rentrait pas ? Comme Preston ?"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mevena Raï
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : Ashoka
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Journée banale?   Mer 15 Déc 2010 - 22:28

Je me sentis maladroite ... et cela me mis en colère ... pourquoi me raconter ces histoires si je ne peux pas aider? si je ne peux rien faire pour améliorer les choses. Je fermais le poing de colère en voyant Mystic disparaitre ... laissant mon imagination me dévoiler un film peu joyeux et plutôt horrifiant.

Je regardais Talia, et son compliment me toucha autant qu'il me fit un pincement au coeur. Je m'approchais un peu de la jeune fille tout en faisant mon possible pour ne pas lui donner une impression agressive.

Tu sais Talia, tu es très belle aussi et le fait que tu sois différente n'a rien à y voir ... tu es belle parce que tu es unique et ton don dis-je en désignant ces ailes ne sont qu'une sorte de bonus dont tu apprendras à te servir je l'espère pour aider les autres. Avoir un don n'est pas une malédiction ... mon ange dis-je d'une voix douce en sortant le pot de mon sac. Je le plaçais devant Talia avant de poser ma main sur le bord du pot; j'avais pris soin de tourner le dos à Charlie ... qui ne m'inspirais pas vraiment confiance mais bon ces... douceurs qu'il avait prise semblait l'avoir bien assommé. Mon but était de faire apparaitre un bouton de rose puis une rose blanche et de l'offrir à Talia avant de filer pour suivre discrètement Mystic. Je savais que c'était risqué mais je me disais qu'il fallait que je le suive... on ne sait jamais ... au cas ou parce que si les enfants perdaient encore un protecteur, ils ne s'en remettraient pas je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Journée banale?   Jeu 16 Déc 2010 - 3:48




Talia regarda la rose blanche qui venait d'apparaître comme par magie avec stupéfaction. Elle la serra entre ses petits doigts et eut pour la première fois un sourire.

"C'est... C'est magnifique" commenta-t-elle visiblement émerveillée.

Et elle resta là à regarder s'en aller Mevena... Debout et visiblement émue. Tandis que Mevena s'enfonçait dans le dédale urbain à la recherche de Mystic.

*
**

Mystic Pizza connaissait le quartier comme sa poche, ce qui n'était pas le cas de la mutante. Elle le perdit rapidement de vue. Elle chercha. Chercha, encore et encore... Mais sans succès.

Au bout de quelques minutes, elle déboula néanmoins sur une avenue sordide située dans un quartier tout à fait miteux. A cet endroit, nul commerce ou échoppe. Juste une rangée d'immeubles aux façades crasseuses. Et sur le trottoir...

... sur le trottoir, la horde des anges damnés. Des jeunes gens, filles comme garçons, déambulaient lentement sur le pavé... Trompant l'ennui et la détresse en allumant des cigarettes ou en buvant à des bouteilles rangées dans des sacs en papier.

Leurs tenues étaient provocantes et ne laissaient planer aucun doute quant à l'activité qu'ils pratiquaient.

Et le défilé incessant des voitures qui s'arrêtaient à leur niveau avait quelque chose d'insupportable. De temps en temps, elles repartaient aussi sec... Et dès fois, un jeune paumé montait dedans après une très brève conversation.

"Tu crois que tu fous quoi là ?"


Mevena se rendit compte qu'on lui parlait. Il s'agissait d'une jeune fille qui fumait nerveusement une cigarette. Elle n'avait pas l'air spécialement agressive... Juste un peu brute de décoffrage. Par ailleurs, son accent n'était pas celui des new-yorkais.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mevena Raï
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : Ashoka
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Journée banale?   Jeu 16 Déc 2010 - 4:04

J'avais le sens de l'orientation d'un poisson dans son bocal ... et ça m'énervais prodigieusement mais bon quand faut faire avec on s'adapte. Alors l'idée avec du bon oui ... oui oui mais maintenant TU FOUS QUOI ???? J'avais perdu la trace de Mystic, évidement et j'avais beau être sur le qui vive, je ne me sentais pas des plus rassurés au monde.

Et pour ne rien arrangés le groupe devant moi ne me mettaient pas très à l'aise ... oh rien de grave hein mais juste une envie de changer de trottoir et aussi de rue et pourquoi pas de périmetre aussi ... mais il fallait que je reste calme ... ces gens la c'est comme les chiens ça sent la peur.

bon d'accord d'accord c'est pas la meilleure comparaison/association qui existe mais bon, avouez qu'elle est plutôt vrai. Alors que je "divaguais" encore, je fus ramener à la réalité par la jeune demoiselle qui m'interpella avec tant de grâce.

Je cherche une connaissance mais il est pas la on dirait ... dis-je en la regardant droit dans les yeux, tachant au possible de ne pas montrer mon inconfort.

Hein t'es contente d'avoir ENCORE suivi ton cœur? un jour je finirais bien par écouter ma tête ... un jour ... non mais c'est vrai que ça pourrait être pratique. Cela pourrait m'éviter de faire des rencontres qui me prennent le cœur en otage ou encore qui pourrait m'éviter de finir dans une situation que la plupart des gens qualifieraient de dangereuse?instable?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Journée banale?   Jeu 16 Déc 2010 - 4:12

"Ah ouais, une connaissance ?" répliqua la jeune femme sans ciller.

Elles étaient yeux dans les yeux. Au bout d'un instant qui parut durer une éternité, la fille tira une bouffée de tabac sur sa clope et puis ajouta, comme en guise d'excuse :

"Au fond, j'm'en fiches. On est tous là pour la même chose, non ? Alors bon, que tu sois juste là, ça va pas faire fuir client"

Elle ricana bêtement et nerveusement. Elle tremblait en dépit de la chaleur de l'atmosphère. Jetant machinalement son mégot, elle poursuivit :

"Désolée pour ma façon de parler. Mais je suis... nerveuse. C'est la première fois que je viens ici et... J'essaye d'être à la hauteur et de tenir le coup, quoi. Parce que..."

L'inconnue s'arrêta nette. Une voiture bleue venait de se garer juste à leur niveau. La vitre électrique descendit révélant le visage d'un vieil homme habillé d'un costume cravate. Il lança aux filles :

"C'est combien pour vous deux ?"

Mevena remarqua en plus qu'un gros véhicule noir venait juste de s'arrêter derrière la voiture bleue. Déjà, une jeune fille s'en approchait...

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mevena Raï
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : Ashoka
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Journée banale?   Jeu 16 Déc 2010 - 4:27

J'allais répondre à cette jeune fille, qui tout comme mes précédents interlocuteurs, me semblait perdue et en train de faire des choses pas très catholiques pour survivre quand la voiture s'arrêta.

Hein? mais il est sérieux lui? Je ne suis pas la pour ça ... va falloir trouver une autre fille que moi répondis-je fermement, affichant l'attitude la plus digne que j'ai dans mon répertoire. Je lançais un regard à la fille à coté de moi, un regard ou les sentiments se melaient ... une sorte d'admiration pour le courage de survivre à ce mode de vie, un peu de dégout d'imaginer ce qu'elle devait subir voir et faire, de colère face à l'injustice et l'horreur de la vie, et la tristesse parce que je savais que contrairement à moi, elle n'était pas vraiment en mesure de refuser cette "offre".

Je repris ma route tout en prenant soin de passer derrière la jeune fille et de dire à voix basse:
Fais attention à toi ... s'il te plait ! puis je me remis à marcher sans un regard en arrière.

Que pouvais-je faire? Monter dans la voiture pour m'assurer qu'elle serait bien traité? je ne suis pas folle à ce point la. L'entrainer loin de ce porc? elle n'avait rien demandé et puis l'entrainer loin pour faire quoi? lui donner un peu d'argent qu'elle risque de se faire piquer et tout cela pour finalement la revoir sur le trottoir quelques minutes à peine après l'avoir quitter?

Pour ta survis et ta santé d'esprit ma chérie ... tu ferais mieux de quitter rapidement cet "univers" avant de vouloir sauver tous les chiens errants et de me retrouver face contre terre, dans une fâcheuse posture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journée banale?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journée banale?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Journée exceptionnelle en région Chartraine
» Journée Mondiale de la poste 09/10/10
» J'ai passé une journée de dingue !
» Journées du Patrimoine, Montpellier, le Peyrou
» Journées du Patrimoine 2009 Crépy en Valois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: