AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Charis Held
OnyX
OnyX
avatar

Age : 25
Equipe : OryX
Nom de code : Liquid
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Mer 16 Fév 2011 - 13:53

Quelque chose clochait. Elle entendait les zombies frapper, à l'extérieur, mais quelque chsoe clochait. Il fallait qu'elle se calme, qu'elel réfléchisse. redevenue humaine, elle reprit son souffle, les mains contre ses tempes. ça n'allait pas. ça avait été trop soudain. Beaucoup trop soudain. Quelque chose clochait. Elle se repassa les événements. Le type à la bombe. Il l'avait fait sauter. Mais ce n'était pas des explosifs. C'était de la poudre. Elle en avait plein sur elle. C'téait pour ça qu'elle s'était transformée, qu'elle avait essayé d'étouffer le nuage. Et puis le monde entier avait changé, en à penie une fraction de seconde. Ce n'était forcément qu'en une fraction de secondes puisqu'elle n'était pas redevenue humaine dans ce laps de temps. Donc... Ce n'était pas logique. Quelque chose clochait. Ce n'était pas logique. Trop soudain. C'était quoi cette fichue poudre? Elle s'était faite avoir. Ils s'étaient tous fait avoir. Et dehors, les zombies frappaient encore. Mais était-ce réellement des zombies? Elle ne savait plus. Il fallait qu'elle se repasse les choses encore une fois. poison. L'idée lui traversa l'esprit. une saloperie de poison. Ils s'étaient fait avoir. Et Kalalli? Oh mon Dieu. Tout était trop sinistre. Elle ne savait plus délimiter le vrai du faux. Et dehors, ça cognait toujours.

Si seulement elle avait pu, si seulement elle en avait eu les moyens, les compétences, elle aurait hérissé son cocon de pique, pour qu'ils cesses de frapper. Pour qu'ils s'empalent, qu'ils disparaissent. le bruit l'empêchait de réfléchir. Mais au moins elle pouvait canaliser la panique. Si Kalalli avait été touché... Elle devenait complètement cinglée. Elle le savait. Et pourtant, elle n'arrivait pas à savoir comment lutter contre ça. Son communicateur... Où était-il? Il fallait qu'elle prévienne les autres, qu'ils aillent sauver Kalalli. Ses mains tatônaient le sol, elle ne voyait pas grand chose dans la gague noirâtre qui lui servait de bouclier. Il était tombé, comme ses vêtements d'ailleurs. Fichue transformation en eau! Mais dans l'herbe motre qu'elle voyait, plus de communicateur. Rien à quoi se raccrocher. Zen. Charis prit une grande inspiration tremblante. Elle n'avait pas à paniquer. C'était idiot. Pas constructif.
Sauf que...

Elle senti quelque chose émerger, lui agripper la jambe. Instinctivement, elle se mit à hurler. Rien, ce n'était rien. Juste une illusion. Juste une... Mais ça faisait un mal de chien! Elle apperçu une main griffue, une main de macchabé, l'épaule, la tête. La douleur était trop réelle pour lui permettre d'ignorer tout ce qu'elle voyait. Elle était foutue. Le pire, c'était que l'idée ne l'effrayait même pas. Mais derrière ça, il y avait les autres. Les autres avaient peut-être été épargnés. elle n'avait pas le droit de se laisser aller. Il fallait qu'elle s'en sorte et aille les rejoindre. Son cri d''horreur se transforma en cri de rage et brusquement, elle leva les poings en l'air, et les abattit de toutes ses forces, droit sur le crâne, transformant la panique en haine, autant que possible. Aucune de ces vacheries de zombies n'auraient sa peau. Jamais!

"Lâche-moi et crève!! SALETE!!!"

Et elle activa son pouvoir, pour le faire sécher, sans même savoir si ça servirait à quelque chose, mais mue par un instinct de survie dominant pour le moment, la fureur la rendait trop peu lucide. Elle voulait en faire de la poussière, de la charpie. Mais elle ne se ferait pas bouffé par un zombie de mauvais film d'horreur. Hors de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Mer 16 Fév 2011 - 23:58

Lorsque tous ses sens le quittèrent, l'Inuit pensa qu'il rejoignait la sila, le ciel et le vent, autrement appelé le grand tout. Sa vie sur Terre s'arrêtait ici et son anirniq veillerait à jamais sur ceux qu'il aimait. Le refus et la colère avaient laissé place à l'acceptation de la mort. L'inévitable mort. Kalalli espéra que son esprit deviendrait un esprit protecteur et non un démon. Tout était sombre autour de lui. Il ne ressentait plus rien. Le calme était absolu.

Puis soudain, une horrible odeur lui fit froncer le nez alors qu'il rouvrit les yeux avec stupeur. Il était vivant ? A moins que... où était-il ? Ce lieu. Il le connaissait. C'était encore le Capitole ? Qu'est ce qu'il s'était passé ici ? Le garçon regarda autour de lui tout en respirant très lentement à cause des effluves chargées. Tout semblait désolé ici. L'univers était particulièrement perturbant. Et alors qu'il tentait de comprendre ce qu'il se passait, il les vit.

Des créatures monstrueuses un peu partout. Des zombies tels qu'on les représentait en Amérique dans les films. Aussi terrifiants qu'immondes. Kalalli eut un hoquet de surprise suivi d'un brusque mouvement de recul, toujours assis parterre. Ils sortaient du sol, rampaient avec ce qu'il leur restait de chairs et d'articulations. Certains encore boitaient, mais tous lâchaient des cries et autres grognements abominables aux oreilles du jeune garçon. Poussant plusieurs petits cris terrorisés, Kala se releva vivement en se plaquant contre un mur de bâtiment. Il aurait aimé en cet instant pouvoir le traverser pour se mettre à l'abris dans une pièce fermée à triple verrou.

Comment était-ce possible ? Les zombies n'existaient pas ! On ne les voyait que dans les films et dans les cauchemars ! Figé, l'Inuit observa un instant les chairs putréfiées et les os vieillis qui dépassaient en de sortes de fractures ouvertes. L'odeur qui se dégageait des lieux était donc tout à fait justifiée.

Les corps en décomposition se rapprochaient. Soudainement, une pensée le percuta. Où était Charis ? S'il était passé dans le monde des morts, peut être était-elle aussi là ? Il pria intérieurement à la fois pour qu'elle ne soit pas morte mais aussi pour la voir dans un étrange sentiment de solitude. Il était abandonné par ses croyances qui n'avaient jamais laissé entendre ce genre de vie après la mort. D'ailleurs, ces zombies pouvaient-ils tuer un... mort ? La logique semblait inexistante avec ce que son esprit pouvait croiser comme informations. Et le contexte ne l'aidait pas à trouver de solution cohérente.

Dans une totale incompréhension du comment et du pourquoi de sa situation, terrorisé par les monstres qui s'approchaient, Kalalli était pétrifié contre son mur, pleurant abondamment. Il n'avait même pas l'idée d'appeler de l'aide. Ici, il se croyait totalement seul. Et puis soudainement, un appel de son communicateur. Il ne comprenait plus rien. Il serait vivant et le monde aurait changé ? Pourtant peu avant, la poudre était en train de l'asphyxier.

Josh demandait des nouvelles avec affolement tandis que Jason enchaîna en les informant des effets de la poudre blanche. Faire peur aux gens ? Hallucination ? Mais les zombies étaient là. C'était tellement vrai. Tout semblait si réel. Mais cet appel... ? Dans le fond, c'était pas si incroyable d'avoir une sorte d'illusion ou d'hallucination. C'était bien ce qu'il provoquait chez les autres avec son pouvoir.

Toujours en train de trembler comme une feuille en fixant les monstres, Kala lança une illusion cauchemardesque sur les créatures d'outre-tombe et foncerait en sprint vers le dernier endroit où il avait vu Charis. Si c'était des hallucinations, peut être était-elle réellement là où il l'avait perdue de vue ? Après tout, cette vision de terreur s'appuyait sur une réalité dans laquelle il se trouvait plus tôt. Dans l'énergie du désespoir, il espérait la retrouver. Ne serait-ce que pour ne plus être seul dans cet univers d'épouvante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominico Suarez
OnyX
OnyX
avatar

Age : 29
Nom de code : Loki
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Jeu 17 Fév 2011 - 16:24

Charis et Kalalli reçurent un message sur le communicateur

Dominico a écrit:
Fenrir je te laisse surveillé les hommes que vous avez capturé car si tu descends j'ai peur que ça crée plus de panique, Tatoo je te laisse chercher Aegis et Draxx surtout pense à couvrir ton visage pour essayer de limité les effets de la drogue, Aegis justement place toi dans un coin en activant ton bouclier jusqu'à l'arrivé des secours. Razgriz et Liquid il y a Mizu qui vient vers vous, et je vous rejoint après avoir calmer la foule. Pour tous on couvre nos visages et on limite l'utilisation de nos pouvoirs.

Il dit son message avec confiance rapidement et clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Walker
Professeur [OnyX]
Professeur [OnyX]
avatar

Age : 38
Nom de code : Atropos
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Ven 25 Fév 2011 - 0:45

Charis avait beau s’acharner sur le zombie qui lui maintenait rudement la jambe, il ne lâcha pas. Au bout d’un moment, il sembla tout de même s’assécher complètement, et tomba littéralement en poussière, laissant une plaie béante et sans doute infectieuse dans le mollet de l’aquakinésisthe. Mais déjà, alors que les coups de griffes cessaient contre les parois de sa protection brunâtre, d’autres mains apparaissaient autour d’elle, sortant du sol d’une manière odieuse, et n’ayant pour but que de l’agripper à nouveau. Près de dix mains sortirent consécutivement à ^proximité… Les morts sortaient de terre.

Kalalli n’eut guère de succès dans son entreprise : les morts ne semblaient pas subir son pouvoir psychique, et continuaient à progresser vers lui lentement mais sûrement, et avec acharnement. Heureusement qu’il se précipita vers l’endroit où Charis était avant, car ça en retarda plus d’un. Hélas, il ne vit nulle trace de l’aquamancienne. Juste cette structure noirâtre et opaque à l’endroit où elle avait créé une gangue géante de glace. Peut-être était-elle à l’intérieur, mais dans ce cas, inaccessible…

Et les zombies qui cernaient et frappaient cette structure se retournèrent vers le jeune illusionniste. L’un d’eux, proche, donna un coup de griffe dans le visage de Kalalli, et celui-ci se retrouva marqué de trois profondes et douloureuses stries rouges en travers du visage… Le sang en coulait en abondance.

Ce fut alors que Miyabi arriva sur place, peu après les cinq manifestants qui n’avaient pas été pris dans l’illusion de Dominico. Ils furent tous les cinq frappés de stupeur en arrivant à l’avant du Capitole : toutes les personnes présentes semblaient prises de folie : certains geignaient, d’autres courraient frénétiquement dans tous les sens, certains frappaient le vide avec acharnement et moult cris désespérés… Kalalli était à côté d’une grosse structure de glace qui le dominait, le visage habité par la peur et la douleur…

Et puis il y avait l’homme au chapeau, qui se tenait complètement immobile, droit comme un i, concentré, à côté des marches… Mais ce fut la dernière chose que la japonaise put voir avant que sa vue se trouble, et sa tête se mette à tourner…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Dim 27 Fév 2011 - 19:51

Kalalli courut aussi vite qu'il le pouvait jusqu'à l'ancienne structure de glace qui était à présent une chose noirâtre étrange. Des zombies semblaient pressés de la détruire. Le garçon en conclue que Charis devait être à l'intérieur, sinon pourquoi autant s'acharner dessus ? Les monstres derrière lui ne semblaient pas avoir craint une seule seconde l'illusion qu'ils avaient reçue. Lorsqu'il tourna à nouveau la tête vers la chose noire, l'Inuit eut un serrement au coeur lorsqu'il vit une créature qui s'était approchée de lui.

A seulement quelques centimètres d'elles, il n'eut pas le temps de faire le moindre mouvement qu'un violent coup de griffes lui entailla le visage. Le garçon hurla de surprise d'un cri strident, doublé par la douleur diffuse qui lui brûlait toute une partie de la joue et du nez. Son oeil n'avait pas été touché heureusement même s'il sentait que le sang coulait abondamment. Dans un mouvement de réflexe amplifié par l'adrénaline, Kalalli donna un coup de poing dans le visage du monstre en poussant un cri aigu effrayé avant de prendre les jambes à son cou et de courir dans un nouveau sprint dans la direction qui semblait la moins pleine de zombies.

Alors qu'il courrait, il reçut l'appel de Dominico. Et une question le frappa. Ils étaient encore vivants ? Ils n'avaient pas de zombies ? La ville était normale ? Tout en courant, essoufflé et en larmes, Kalalli répondit :

" Mais... Vous êtes vivants ? Les... Les zombies ? Ils sont insensibles aux illusions... Je sais pas où est Charis... Au secours !! "

Fuir. C'était tout ce qu'il lui semblait possible de faire. Son pouvoir était totalement inefficace. Charis était disparue. Il ne lui restait que ces voix dans son communicateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charis Held
OnyX
OnyX
avatar

Age : 25
Equipe : OryX
Nom de code : Liquid
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Dim 27 Fév 2011 - 21:36

Le zombie ne réagissait plus. Elle l'avait eu. Ce n'était plus qu'un tas de poussière. Pendant un instant, elle dû réprimer un commencement de rire nerveux, très vite calmé par la douleur qui lui vrillait la jambe. Elle s'était fait salement amochée. Mais ça restait secondaire pour elle. Il fallait avant tout qu'elle retrouve les autres. Qu'elle retrouve Kalalli. Il ne devait pas être loin. Dans l'idéal, elle espérait qu'il se soit trouvé un abri pour rester à distance des... Bon. Les zombies, c'était peut-être dramatique. Charis ne savait plus trop où elle en était. Elle se rappelait, ce n'était pas logique. La douleur, elle la sentait, ça la faisait toujours grimacer. En plus, ce n'était pas beau à voir. Mais était-ce réel? Elle savait que des illusions pouvaient être tout aussi réalistes que la vraie vie. Kalalli pouvait faire ça sur d'autres personnes. Pourquoi ne pourrait-elle pas à son tour en être victime, hein? C'était devenu plus silencieux tout à coup. Les coups de griffes contre son cocon de glace avaient cessé.

Elle se releva, du mieux possible, trop instable sur sa jambe blessée. Il fallait qu'elle trouve un moyen de se déplacer. Ici, sa sécurité était relative. Un rien pouvait suffire à la mettre en danger. Il suffisait que ça recommence, par le sol. Les zombies... ça pouvait se déplacer sous terre? Dans cette semi-pénombre, elle ne retrouvait toujours pas son communicateur. Pire. Alors qu'elle fixait le sol, la première chose qu'elle perçu, ce fut un nouveau mouvement. Et d'autres mains. C'était vraiment immonde. Elle recula, se ravisa en constant que le phénomène se produisait sur tous les espaces au sol. Elle allait se faire attraper et mettre en charpie si ça continuait. Tant pis pour son cocon.

Charis décida de laisser tomber sa protection. Elle pouvait encore limiter l'apparition des zombies par le sol, et fuir ensuite. D'abord, reprendre le contrôle de sa structure. Elle pouvait toujours ensuite se servir de l'eau pour la faire s'enfoncer autant que possible dans le sol et tout geler à nouveau. Bloquer l'avancée des zombies sous terre et surtout, surtout, essayer de retrouver Kalalli, quitte à passer les prochaines minutes à courir dans tous les sens, ou du moins à essayer de courir dans tous les sens. Alors qu'elle concentrait l'eau vers le sol pour s'exposer à nouveau, elle cria, à nouveau à découvert.

"Kalalli!!!"

Avec un peu de chance, il n'était pas trop loin et pourrait l'entendre. Sans communicateur, elle n'avait pas d'autre choix pour le moment. Et cette puanteur de mort... Horrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominico Suarez
OnyX
OnyX
avatar

Age : 29
Nom de code : Loki
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Ven 4 Mar 2011 - 22:35

Dans les communicateurs de Raz, Liquid et Mizu résonna la voix rassurante de Loki se fit entendre.

Dominico Suarez a écrit:
"Raz ici tout va bien il n'y a pas de zombies, je ne voie pas de quoi tu parles, calme toi c'est peut être un mutant ou la poudre blanche qui te fait voir cela. Mizu fait bien attention de ne pas tomber dans le piège, je te fait confiance. J'essaye de terminer au plus vite tenez bon."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah Peterson
OnyX
OnyX
avatar

Age : 24
Nom de code : Aegis
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Sam 5 Mar 2011 - 12:37

Kalalli, Charis et Miyabi reçurent un appel sur leur communicateur :

Leah a écrit:
"Ici Aegis. Je n'ai pas vu de poudre blanche par ici, mais je vois des zombies et le capitol est totalement défoncé."


Son message était très bref, comme si elle était occupée à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominico Suarez
OnyX
OnyX
avatar

Age : 29
Nom de code : Loki
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Dim 13 Mar 2011 - 20:42

Alors qu'il se dirigé vers son équipe, Loki reçu coup sur coup le message d'Aegis qui apparemment voyait des zombies alors qu'elle ne fut pas entrer en contact avec la poudre blanche et il lui répondit directement.

"Aegis es tu entré en contact avec une autre substance.."


Puis vint le message énervé de Fenrir, qui avait mal pris le précédent message du latino-russe. Alors qu'il continuait d'avancé Dom lui répondit tout aussi sèchement.

"Oh ca va Fenrir, arrête de faire ton gamin, désolé d'avoir penser bien bien faire surtout que je ne savait pas pour Tatoo..."


Puis les dernier mots de Josh le calma puis lui fit peur, ce qui s'entendit très clairement à sa voix.

".... Qu'est ce qui se passe, qu'est ce qui vous arrive."


Alors que la panique commence à prendre le dessus la vision de ce qu'il avait fasse à lui ne fit rien pour le calmer, les gens était fou, comme si il était possédait, et la structure de glace ne rajouter rien à tout ce la. Et dans tous ce chaos seul le fameux homme en chapeau paraissait calme.

*Attend Aegis à dit n'avoir rien reçu, mais voir c'est peut être.*

Sur cette pensé Loki contacta juste Miyabi

"Mizu je pense que la poudre doit affecté Razgriz et l'homme en chapeau il faut qu'on les assomme au plus vite."

Tout en lui parlant Loki se concentra sur ses deux cibles afin d'arriver à les faire s'évanouir grâce à son don, si il avait vue juste peut être que tout irai mieux.

*Désolé de devoir faire ça Kal*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Walker
Professeur [OnyX]
Professeur [OnyX]
avatar

Age : 38
Nom de code : Atropos
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Lun 14 Mar 2011 - 8:02

L’uppercut de Kalalli arracha la mâchoire du mort-vivant dans un craquement sinistre. L’inuit cachait sous son apparence juvénile de forts bons atouts. Le zombie tomba inanimé sur le sol, dans un grognement sinistre. Et très vite, les autres se tournèrent vers Razgriz pour l’attaquer… Mais les frêles jambes du jeune mutant étaient plus solides et vives qu’il n’y paraissait : il put s’enfuir sans problème, poursuivi par ces monstres lents et puants faits de chair avariée et d’os pourris. Sa course, pourtant, ne dura qu’un temps… Assez vite, il fut à nouveau pris de malaises, de vertiges, et dut ralentir pour ne pas tomber. Il avait très clairement perçu une présence mentale qui tentait de s’emparer de lui. Et… non loin se trouvait Dominico, qui venait d’arriver dans la zone, où de petites particules blanchâtres flottaient encore.

Dominico, lui, parvint à lancer son illusion, mais l’effet n’eut pas vraiment le résultat escompté. Il vit Kalalli commencer à fuir, puis tituber dans sa course, sans pour autant se faire assommer par son illusion. Pire encore, l’illusion sembla ricocher littéralement contre l’homme au chapeau, et lui revint sous la forme d’une vague psychique qui le balaya littéralement, le faisant choir sur son séant sans le moindre espoir de garder l’équilibre. En plus, sa tête commençait à tourner sérieusement, et tout devenait trouble… Le heurt du sol sur ses fesses marqua une curieuse transition : lui aussi fut très vite plongé dans un autre monde, après un court instant d’inconscience. Tout était en ruine, tout était sombre, tout était détruit et brumeux. Une masse noire remplaçait la structure de glace, et se mit à s’enfoncer lentement dans le sol, sous l’impulsion de Charis, qui apparut aux regards non longtemps après…

Mais ce ne fut pas tout ce qui apparut aux yeux de l’illusionniste : des zombies rodaient partout, s’approchaient de Kalalli pour l’attaquer, et sortaient du sol non loin de lui. Miyabi, arrêtée par des vertiges semblables, rejoignit bientôt ses coéquipiers dans ce monde apocalyptique et glauque au possible. Miyabi, Kalalli, Dominico et Charis. Ils étaient tous les quatre entourés de zombies qui étaient prêts à leur bondir dessus…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charis Held
OnyX
OnyX
avatar

Age : 25
Equipe : OryX
Nom de code : Liquid
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Lun 14 Mar 2011 - 21:27

Bon. Au moins, il n'y avait plus de zombies pour lui agripper les pattes maintenant. Mais c'était froid par terre. Charis retint une partie de l'eau. Elle ne voulait pas tout perdre. Il lui fallait des munitions, même si c'était une fange noirâtre absolument immonde. Elle était à découvert, mais elle s'en fichait. Il n'y avait qu'une chose qu'elle cherchait frénétiquement des yeux: Kalalli. Et il était là. Pas seul. Au milieu des zombies, Charis aperçu Miyabi, puis Dom un peu plus loin, puis l'homme au chapeau. Et des zombies partout. Vraiment partout. C'en était trop. trop illogique. Les autres étaient tels qu'elle les avaient vu avant. Avant tout ce bordel. Ils étaient encore en pleine mission et le monde entier avait changé instantanément. C'était une illusion. Une affreuse illusion atrocement bien menée. Et elle n'arrivait pas à se décider.

Son attention allait des uns aux autres. Qu'est-ce qui était vrai? Qu'est-ce qui ne l'était pas? Est-ce que les zombies étaient en fait des gens bien réels? Ou est-ce qu'ils n'étaient que des inventions tout comme le décor, l'odeur immonde, la fange qui lui servait d'eau? Charis ne savait plus. Elle se prit la tête entre les mains, essaya de rassembler ses idées. Même si les zombies étaient faux, la douleur, elle, avait bien été réelle. Elle l'était encore. Sa jambe était blessée. Kalalli était blessé. Tant pis. Dans le doute, elle devait épargner la douleur au moins aux autres.

Charis laissa tomber toute forme d'auto-défense. A ce stade, elle se fichait pas mal de se faire bouffer, mettre en charpie, démembrer, ou toute autre joyeuseté bien sanglante. Il fallait au moins qu'elle permette à un ou deux de ses compagnons de se mettre en sécurité et de réfléchir à la situation. Il devait exister une solution. Forcément. Et si elle était incapable de trouver laquelle, les autres le pourraient peut-être. Réunissant tout ce qu'elle pouvait d'eau, elle chosit de la projeter à pleine vitesse contre les zombies, à distance, pour les écarter de Kal, et si possible de Miyabi et Dom. Si c'était encore à sa portée. Pour leur dégager le chemin en direction du Capitol. Pour qu'ils puissent peut-être aller s'enfermer quelque part à l'abri. Et tant pis si elle se faisait avoir. Elle cria de toutes ses forces.

"Fuyez!"

L'eau percuta au même moment le tas de zombie qui s'approchait de Kalalli, et dévia pour aller violemment démembrer les morts-vivants cernant Miyabi. Dominico n'eut pas cette chance, hélas, et toujours sur son séant, il vit un zombie lever les bras et les abattre sur lui avec acharnement, blessant son bras et son épaule de ses griffes suppurantes.


Dernière édition par Clark Walker le Lun 14 Mar 2011 - 22:07, édité 1 fois (Raison : Résolution effectuée.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Mar 15 Mar 2011 - 0:48

Alors qu'il courrait, Kalalli entendit une suite d'éléments déstabilisants. Tout d'abord, Charis ! Il venait de l'entendre l'appeler ! Son coeur fit un bon tant il était heureux de la savoir encore vivante ! Alors qu'il avait entendu à peu près tout le monde dans le communicateur, elle était la seule à le laisser sans nouvelle. Et elle était vivante. Le garçon se retourna pour la chercher du regard avec un petit sourire involontaire et rassuré. Elle était là quelque part : Ce qu'il pouvait être content !

Ensuite, Dominico lui annonça que tout allait bien dans le meilleur des mondes possibles pour lui. Il n'y avait rien du tout pour lui. Puis Leah confirmait voir des zombies sans avoir reçu de poudre blanche. Retrouvant du courage grâce à la présence de Charis, Kalalli sentit soudainement un malaise en lui. Il freina significativement sa course et tituba.

Il avait la sensation de se refaire piéger par la poudre blanche mais pourtant il n'y avait rien ! Et soudainement, il la sentit. Une présence tentait de s'insinuer dans son crâne. Mais contrairement au télépathe, celle-ci était plus faible. Il la repoussa de tout son être. Ce n'était pas le moment de perdre connaissance alors qu'il venait de retrouver Charis.

Et puis soudainement, toujours chancelant, il la repéra. La vue un peu troublée, il ne remarqua pas immédiatement qu'elle était entièrement nue. Néanmoins, il vit le puissant jet d'eau balayer des zombies qui avaient profité de l'arrêt de la course pour se rapprocher du jeune garçon. Les créatures furent éjectées alors que Charis hurlait de fuir.

Fuir ? Alors qu'il venait de la retrouver ? Certainement pas ! Profitant du passage amplement dégagé par l'hydrokinésiste, Kalalli fit demi tour lorsqu'il repéra Miyabi et Dominco qui étaient là aussi. Et le télépathe ! Il était là aussi ! Est-ce que ce qui semblait être une illusion se délitait sous leurs yeux ? Les choses s'agençaient dans son esprit. Ca ne pouvait pas être vrai. Ils étaient dans un lieu normal, c'était évident.

Le garçon s'essuya le visage du dos de la main et observa le sang. La douleur était là lorsqu'il avait touché la plaie. Mais ça ne devait pas être vrai. De toute façon, même si ça l'était, il ne pourrait pas survivre bien longtemps. Alors autant se convaincre que tout ça n'était qu'un cauchemar. Les zombies partout, qui sortaient du sol. Les décors détruits. C'était une illusion vraiment puissante. Il fallait réellement être fort. Et ici, le seul capable de faire ça était le télépathe.

Il était immobile sur les marches du Capitol. Il se passait quelque chose de louche avec lui ! Kala était trop loin de lui pour pouvoir l'atteindre. En revanche Miyabi était vraiment proche puisqu'elle venait d'arriver sur le côté du bâtiment. Dans son communicateur, tout en se rapprochant de Charis, il cria :

" Miyabi ! Attaque le télépathe avec le chapeau sur les marches du capitol ! Mouille le ou plaque le ! "

Arrivant au niveau de Charis, il remarqua qu'elle était entièrement nue. Mais le garçon y prêta à peine attention tant il était heurex de la voir. Sans réfléchir, il se jeta dans ses bras et la serra fort contre lui, blottissant sa tête dans le cou réconfortant de la Suissesse.

" Je suis tellement heureux que tu ailles bien. C'est qu'une illusion tout ça. J'en suis sûr. "

Sans s'en rendre compte, il lui avait taché le cou du sang qui émanait de son visage. Puis il se décolla d'elle et lui sourit en l'observant dans les yeux avec un regard mouillé qui en disait long sur son plaisir de la revoir saine et sauve. Puis soudainement, il baissa les yeux qui tombèrent sur sa poitrine. Aussitôt comme s'il venait de se brûler les pupilles, il détourna les yeux sans les remonter dans les siens et retira son T-Shirt pour le lui donner.

Il n'était pas très heureux de se dénuder, lui si pudique, mais la jeune fille devait être encore plus mal à l'aise dans cette tenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Redclif
OnyX
OnyX
avatar

Age : 29
Nom de code : Tatoo
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Ven 18 Mar 2011 - 15:15

Jason a écrit:
"« « Ici Jason. Je suis moi aussi tombé sous l’emprise de cette… chose... Je pense que la poudre n’est qu’un vecteur, et que quelqu’un nous manipule plus facilement avec. Mon message à pour but de nous relier par un fil réel, tous ensembles. Si on peut encore communiquer entre nous, c’est que nous n’avons pas changé d’endroit. Nos communicateurs ont une portée limitée. Concentrons-nous sur ça et sur les éléments de réalité. Il n’y a pas de zombi. Pas d’apocalypse. Il n’y a que des communicateurs courte distance, à travers lequel vous m’entendez» "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Walker
Professeur [OnyX]
Professeur [OnyX]
avatar

Age : 38
Nom de code : Atropos
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   Lun 21 Mar 2011 - 17:08

La tension était à son comble. Le monde dans lequel vous étiez était au paroxysme de son horreur, de sa glauquerie. Les zombies étaient ignobles, cruels et violents, les décors étaient sans vie, détruits, usés, jaunis par les années d’abandon.

Et soudain, tout cessa.

Un mal de tête certain accabla Kalalli, Charis, Dominico et Miyabi, et une présence psychique se présenta, invisible et inconnue… et l’instant d’après, tout redevint normal. Enfin normal. Disons qu’ils étaient revenus dans la réalité qu’ils connaissaient, avec le Capitole entier et encore pourvu de murs non lézardés et d’électricité.

Kalalli enlaçait Charis, nue au milieu d’une flaque d’eau énorme. Le terroriste qui avait déclenché la bombe était inconscient à ses pieds, visiblement mort… mais sans que rien ne puisse expliquer cette mort. Dominico et Miyabi étaient eux aussi revenus à eux-mêmes. Sur les pelouses du Capitole, les gens blessés et/ou sous le choc stagnaient là, sans trop savoir où ils se trouvaient. Les policiers tenaient leurs armes, sans trop savoir qu’en faire, et les journalistes, dépourvus de leurs appareils, semblaient eux aussi sortir d’une transe qui les rendait un peu absents. L’homme au chapeau, sans que personne ne le remarque, avait disparu…

La voix de Clark retentit bientôt dans le communicateur des trois mutants.

« OnyX, rendez-vous à l’extérieur dans un instant. Notre rôle ici est terminé. »

La concision et le ton nerveux utilisé n’avaient rien de rassurant. Au contraire, Clark paraissait anxieux…


***

Quelques minutes plus tard, lorsque tout le monde fut rassemblé, à l’extérieur, Clark n’émit aucun commentaire sur ce qui venait de se passer. Il vous conduisit jusqu’au van de location que vous aviez employé pour venir jusqu’ici, et il prit le volant pour vous reconduire à l’institut, dans un morne silence.

« On rediscutera de tout ça très vite, en salle commune. Prenez du repos, je crains que vous n’en ayez besoin. »

***

Voilà, le mode-jeu est terminé. Merci à tous d’y avoir participé, j’espère que vous y avez pris du plaisir ! Désolé des quelques absences que j’ai eues malgré moi.
Voici la répartition des points :
Kalalli : 2 points. Très bonne participation, avec des actions utiles et une bonne utilisation de ton pouvoir. Bon mode-jeu !
Charis : 2 points. Bonne utilisation de tes pouvoirs, et très bonne présence pour ce mode-jeu.
Dominico : 2 points. Pour toi aussi, une bonne utilisation de tes pouvoirs, judicieusement, et une présence assez bonne.
Miyabi : 1 point. Une présence qui a plusieurs fois fait défaut, occasionnant quelques manques d’actions de ta part.
Vous pouvez poster encore un tour dans ce sujet avant que je ne le clôture définitivement…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[OnyX 8.2.1] Capitol's defenders (K, Ch, M, D)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Robillard, Anne] Les Chevaliers D'Emeraude - Tome 6: Le journal d'Onyx
» Capitol Reef (Etats-Unis) - PC et Mac
» Capitol Imperialis
» Sid Meier's Civilisation 4, defenders of the gate : le meilleur tower defense sur nokia 5800 !!!
» Defenders of Ulthuan / Sons of Ellyrion de Graham McNeill

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: