AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chambre de Pablo et Michael

Aller en bas 
AuteurMessage
Michael Käferböck
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Chambre de Pablo et Michael   Lun 14 Fév 2011 - 17:43

[18 mai 2108]

Michael lisait un livre que sa cousine Laura lui avait prêté jadis et qu'il avait trop apprécié pour lui rendre, à l'époque. Le genre de livre qui permet de se libérer l'esprit quand il subit un trop plein, une sursaturation.

Une jambe dans les airs, à mi-hauteur entre le sol et le dessus du lit, il était donc en train de lire lorsqu'il entendit les pas de quelqu'un dans le corridor. Croyant reconnaître la démarche, il laissa tomber son livre sur l'oreiller, se retourna sur le dos et mis son pied par terre. Aussitôt qu'il entendit la poignée se tourner pour ouvrir la porte, il s'engouffra dans le sol, aussi rapidement que la réalité, et son poids d'inquiétudes et de questionnements, l'assaillait.

La veille, c'était ses écouteurs et son lecteur de musique, allumé au milieu d'un album d'Hammerstrike, qu'il avait abandonné sur son lit. Sans trop savoir pourquoi, la présence de Pablo le dérangeait, depuis son retour. En fait, peut-être voulait-il simplement ignorer la raison de son malaise face à son colocataire.

Il traversa la pièce, dans le sol, pour ressortir derrière la porte que Pablo venait de franchir. Il avait honte de jouer au chat et à la souris ainsi, mais il ne voulait pas affronter ses problèmes en face. C'était la première fois que ca lui arrivait. Habituellement, il gérait toujours avec maturité et calme, mais cette fois, le malaise était trop grand. Il faisait semblant de dormir quand Pablo venait se coucher, ou alors s'assurait que l'hispanophone avait rejoint les bras de Morphée avant de se rendre lui-même dans son lit.

Ainsi, dans les quelques dernières semaines, la vie de colocation était devenu passablement désagréable dans la pièce de Pablo et Michael. Bien qu'il se sache être le principal responsable de la mauvaise ambiance, le Germain continuait de fuir.

Et cette fois-ci, sans trop savoir pourquoi, l'esprit et le coeur chamboulé, la fuite le conduisit chez son meilleur ami.

Arrow Chambre de Jason et Jeremiah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pablo Somoza
JustiX
JustiX
avatar

Age : 27
Equipe : JustiX
Nom de code : Rapunzel
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Chambre de Pablo et Michael   Mer 2 Mar 2011 - 20:27

Le jeune homme entra dans la pièce qui se trouvait, comme d’habitude, étrangement vide. Quelque chose de bizarre se passait ici. Il hésita à appeler Michael, mais il savait très bien qu’il n’était pas dans la pièce, alors il se tût avec déception. Après avoir fermé la porte, il s’assit sur son lit et regarda ses pieds.

Depuis son retour de mission en Nouvelle-Orléans, Pablo avait voulu que sa vie ralentisse un peu. Trop de choses c’étaient passer depuis son départ de son pays et tout ceci trop rapidement. Il avait eu besoin de se recentrer sur lui-même et surtout de solitude. Il en avait parlé à Carrie et elle avait trouvé une bonne solution pour ne pas être perturbé par les autres élèves. Elle lui avait trouvé une salle vide, pas très grande, mais où il pouvait danser à l’aise et se changer les idées. Cette salle se trouvait à l’extérieur de l’établissement, dans Salem Center, ainsi il était sur d’être tranquille. Il s’y rendait directement après les cours, et rentrait tard le soir. Durant cette période, il n’avait presque pas eu de contact avec les autres élèves de l’école, si ce n’est aux coures, il avait même tenu ces distances avec ses amis JustiX.
Après plusieurs semaines d’isolement il se sentait mieux, il avait même l’impression d’avoir grandi mentalement. Il releva la tête et un sourire s’illumina sur son visage, il se mit même à rire tous seul, sans vraiment savoir pourquoi. Après le fou rire qui dura quelque minute il se releva et regarda à droite et à gauche. *Mais où il est se con.* Pendant ses semaines d’isolement, il n’avait pas remarqué le petit manège de son colocataire, mais maintenant qu’il se sentait mieux il se rendit compte que quelque chose n’était pas net. Le jour d’avant, il avait même oublié son lecteur musical allumé, ça ne lui ressemblait pas. Michael semblait l’éviter et ce, depuis son retour à l’académie.
Pablo réfléchit, lui avait-il fait du mal ? Semblait-il que non. Peut-être que son attitude solitaire avait blessé son copain Germain. Il fallait qu’il lui parle, qu’ils résolvent ce problème, ça ne pouvait pas durer. Mais Pablo ne voulait pas le brusquer, alors au lieu de le chercher, il se disait qu’il profiterait de la prochaine occasion pour lui parler.

Bon après tout ce temps d’isolement, le garçon voulait refaire des rencontres. Ce n’était pas bon de rester trop longtemps tout seul, il décida de sortir de la chambre et de faire de nouvelle rencontre. C’était bête, mais depuis le temps qu’il vivait ici, il n’avait pas vraiment pris le temps de faire des rencontres et ne connaissait presque personne. C’était décidé, il fallait changer cela et vite. Mais où aller ? La cuisine semblait la meilleure idée, s’il n’y avait personne, il y aura quand même de la nourriture et Pablo avait faim.
Mais avant de quitter la chambre, il laissa un mot sur la porte de la salle de bain.
Citation :
Mon cher Michael, tu me manques, faut qu’on parle. Ton Pablo qui t’aime.
Il dessina un cœur rose pour ponctuer sa phrase. Le Latino croyait avoir changé, mais son humour était resté bien le même.

Arrow Cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pablo Somoza
JustiX
JustiX
avatar

Age : 27
Equipe : JustiX
Nom de code : Rapunzel
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Chambre de Pablo et Michael   Lun 6 Juin 2011 - 17:49

Arrow Saut temporel

Pablo faillit arracher la porte de ses gonds quand il l'ouvrit. Il était en colère et avait vraiment besoin de se défouler sur quelque chose. Laissant la porte grande ouverte il s'approcha de l'armoire et envoya de grand coup de poing dedans et gueulant "Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?" Il finit par se laisser tomber dessus, se retenant de tomber en pleure mais n'arrivant pas à retenir quelques larmes coulées le long des joues. Puis il recula s'assit sur le lit, laissant ses mains meurtries pendre sur ses genoux.
Il n'avait pas fait grand chose depuis qu'il était là, mais il commençait à aimer cette vie. Il s'était fait des amis, croyait en ses profs et était même parvenu à développer un peu ses pouvoirs. Mais voilà que tout était fini et il n'avait même plus le droit de voir ses amis. Pourquoi, simplement parce qu'on le prenait pour un terroriste, lui qui ne savait que danser et ce coiffer sans un peigne. Non c'était vraiment trop injuste.

Il se releva, ouvrit grand la fenêtre et s'approcha de son armoire. Il prit tous le linge qui tenait dedans et le lança par la fenêtre, puis il s'approcha du lit et lança les coussins à leurs tours, puis la couverture et pour finir le martela dans un grand cri colérique. Voilà, maintenant c'était un terroriste, il avait détérioré du matérielle publique sans aucune raison. Il ce coucha sur le sommier de son lit et regarda le plafond pour ce calmer. Il allait rentrer chez lui bientôt, mais avant il voulait encore rêver de ce petit monde qui vivait avec lui, ici, avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Hoster
JustiX
JustiX
avatar

Age : 27
Equipe : JustiX
Nom de code : Sonic
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Chambre de Pablo et Michael   Mar 7 Juin 2011 - 11:53

La nouvelle lui paraissait impensable. Trop énorme pour être vrai.
L’Institut vivait ses derniers heures. Comment l'accepter? Faire ses valises? Repartir dans la vie et faire comme si rien de tous cela n'était arrivé. Sans jamais pouvoir revoir les autres? Sans rire avec Rachel, se défier avec Ken? Sans la folie de Georgia ou le sérieux d'Adam Zachary? Sans manger dans la cuisine la plus peuplé de l'est américain?

Faire ses valises et partir? Donner empreintes, ADN et retourner à Chicago vivre avec ses parents, finir ses études où trouver un petit boulot?

Ça faisait beaucoup de questions, beaucoup trop pour quelques minutes L'attaque sur l'école, pas le centre militaire, l'école, c'était passée trop rapidement Trop rapidement un ordre militaire appuyé par des fusils mitrailleurs avait sonné le glas de cette ère Une période où sa vie avait basculé. Un jour il préparait un match de boxe à Chicago, le lendemain il vivait milles aventures plus incroyable les unes que les autres. Il avait vu un État mutant mourir et renaitre. Visiter des pays étranger, vu Versailles dévasté. Vécu avec sa deuxième famille. Avec des ses frères et sœurs. Vu mourir certains d'entre eux. sauver d'autres. Il avait vu partir les autres en se disant que lui resterait à jamais ici.

Et aujourd'hui c'était la fin. Alors qui tentait vainement d'atteindre sa chambre il vit du coin de l’œil Pablo allongé sur son lit, ses bagages faits. JustiX, Nexus, Ceresix, NGX. Et maintenant juste X, juste mutant terroriste, ennemi de la nation...


"Salut"

Prononcé doucement, comme un au revoir, un adieu. Il n'avait pas vécu de grands moments avec Pablo. Mais il avait eu sa vie entre ses mains, comme il lui avait confié la sienne. Et ça c'était pas rien.

"Tu rentres hein... C'est fou non? Tout ça..."

Il n'arriva pas à en dire plus. Il s'assit alors sur le lit et regarda dans le vide. Courir s'enfuir loin de tous. Et combattre sous une autre forme, la tyrannie qu'il avait déjà combattu? Se battre contre son pays? Lui qui l'avait défendu? il ne savait pas. Quoi faire? Rejoindre les activiste? Ceux qui avait mis le feu aux poudres? Et en même temps que savait il faire d'autres? Il avait trop de combats pour reprendre une vie normale. De toute façon il n'était pas normal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pablo Somoza
JustiX
JustiX
avatar

Age : 27
Equipe : JustiX
Nom de code : Rapunzel
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Chambre de Pablo et Michael   Mar 7 Juin 2011 - 18:45

Pablo se redressa et s'assit à côté de Robin. Il regardait le sol, c'était trop dur de regarder le vissage d'un ami qu'il allait bientôt plus avoir le droit de voir. C'était sûrement pire pour son collègue Justixié, il était là depuis plus longtemps et faisait pratiquement partie des meubles. Le Vénézuelien était d’ailleurs très honoré que son équipier vienne passer ces dernières minutes avec lui, il devait avoir des amis plus précieux que lui avec qui parler, c’était très gentil de ça part.

"Salut" Lui répondit Pablo timidement. "Oui c’est fou toute cette histoire…" Il marqua une pause avant de reprendre. "Je vais rentrer, mais je ne sais pas ce que je vais faire une fois chez moi. Je ne vais pas pouvoir reprendre mon ancien travail, avec écrit « mutant terroriste » sur mon casier judiciaire, je n’ai plus aucune chance de travailler dans les hôtels de Caracas… " Il marqua une nouvelle pause un peu plus longue. "Se qu’il ne se rende pas compte ses con là, c’est qu’ils sont entrains de créer leurs futures ennemies. Sur la cinquantaine d’élève qu’avait cette école, combien vont maintenant mal tourner, combien vont vouloir se venger et avec les pouvoirs de certains, ils auraient mieux fait de s’en faire des alliers. "

Pablo posa sa main encore blessée par le combat contre l’armoire sur l’épaule du jeune homme à côté de lui et se retourna pour le regarder.

"Tu sais, ça me fait très plaisir que tu sois entré pour me parler, j’aurais imaginer que tu serais aller voir des amis plus ancien…" Il lui offrit un sourire crispé. "Et toi, que comptes-tu faire maintenant, tu as une idée ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Hoster
JustiX
JustiX
avatar

Age : 27
Equipe : JustiX
Nom de code : Sonic
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Chambre de Pablo et Michael   Lun 13 Juin 2011 - 16:48

Pablo avait raison. Sur beaucoup de plan. Oui trouver du taff aller dur. Et oui le gouvernement se créer ses futurs ennemis. Et si y a bien une question que voulait éviter Rob c'était son futur.

"En fait j'en sais rien. Je pense retourner au début à Chicago. Puis je vais voyager. Je suis pas le genre de type qu'ils pourront suivre..."

Ouais. Rob n'allait surement pas rentrer dans le rang. Peut-être rejoindre Ivy et les autres ou rester en solitaire. Mais il ne pouvait plus rester assis et regarder le match à la télé. Il fallait qu'il agisse.

"Et puis avec mes yeux je crois que c'est foutu la vie civile..."

Il n'avait pas répondu à Pablo. Pourquoi il n'était pas avec Ken et Rachel. Il gardait ça pour la fin. Les adieux déchirants ça serait pour plus tard. Puis il irait voir Amy, voir si tout allez bien. C'était fini entre eux mais il tenait à elle et il irait voir si la fille de l'ambassadeur s'en sortait bien avec cette nouvelle loi. Ici c'était chez lui mais dehors était rempli de mecs qui allaient rêver de le voir au bout de leurs canons. Et avant d'agir il allait voir si tous les gens qu'il aime était en sécurité. Ses parents, sa grand mère, Amy, Alice, Alicia, Niko...

Son plan il irait voir si Ken était avec lui. Le voir interdit d'approcher Rachel le rendait malade. A eux trois ils pouvaient faire quelque chose, quelque chose d'intelligent pas juste rentrer dans le tas... Bref faire ce pourquoi ils était à l’institut. Aider les gens avec leurs pouvoirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pablo Somoza
JustiX
JustiX
avatar

Age : 27
Equipe : JustiX
Nom de code : Rapunzel
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Chambre de Pablo et Michael   Dim 19 Juin 2011 - 18:45

Le latino donna une bonne frappe amicale sur l'épaule de son ami et se leva. Il attrapa le sac avec le peu d'affaire qu'il n'avait pas lancé par la fenêtre et se prépara à partir.

"Crois-moi, ça ma fait beaucoup de bien de parler avec toi. Je crois que si je n’aurais pas réussi à me calmer, j'aurais fait une grosse connerie."

Il se rapprocha de la fenêtre et regarda ses affaires et le matelas qui commençait à prendre franchement l'eau. Un sourire se dessina sur le visage. Il avait encore envie de tout péter, mais y avait quelque chose qui réussissait à le calmer; la conviction que maintenant, n'importe où sur terre il avait des amis et qu'un jour il pourrait leur serrer la main sans avoir de problème.

"En prenant le bon coté des choses, je vais retourner sur mes plages natales, au chaud, où les pluies sont violentes mais ne dure pas. "

Il se rapprocha de Robin et lui sourit.

"Un jour, ce jour ne sera plus qu'un mauvais rêve, j'en suis persuadé. Alors si tu rappelles du Pablito Loco, viens faire un tour à Caracas, je ne sais pas se que je serais devenu, mais il y aura toujours des belles femmes peu vêtues, la plage et du soleil."

Pablo ne voulait pas faire durer les adieux plus longtemps, il savait qu'il était proche des larmes et se refusait de sombrer.

"Aller, je ne te retiens pas plus longtemps, du dois avoir plein d'ami à saluer, profite, on en a plus pour très longtemps pour faire des câlins, c'est bientôt l'heure des larmes."

Il attrapa le jeune homme et le serra très fort, une larme commençait déjà à couler sur sa joue. Il sortit de la pièce et avant de franchir la porte salua une dernière fois son ami sans dire un mot de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre de Pablo et Michael   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de Pablo et Michael
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chandernagor, Françoise] La chambre
» Michael Jackson,la plus grande manipulation...
» [Points] Le livre des secrets de Michael Cox
» MICHAEL JACKSON - BAD (DX03)
» Votre chambre à vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: L'Institut Xavier :: Chambres-
Sauter vers: