AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck

Aller en bas 
AuteurMessage
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Mar 10 Mai 2011 - 9:40




Quelques heures après le briefing, Roberta avait invité les élèves à se rendre devant l'Institut. Là, un bus les attendait. Les participants au briefing purent remarquer la présence d'Anjali, qui avait été appelée en dernière minute en renfort.

"Bon courage à toutes et à tous" lança Mademoiselle Shenzie en remettant une enveloppe nominative à chacun des élèves présents.

Installés dans le bus qui prit immédiatement la direction de l'aéroport de New-York, les élèves purent étudier le contenu de l'enveloppe. Celles de Michael, Jin et Kanata contenaient diverses informations sur le Dr. Joseph T. Beck et ses activités.

Ce médecin psychiatre avait suivi des études en Allemagne, pays où il retournait à l'heure actuelle assez fréquemment et en tout état de cause toujours à la fin du mois d'avril et au début du mois de mai, avant d'émigrer aux États-Unis où il mena une carrière sans éclats, répartie entre des consultations en milieu hospitalier et un cabinet privé assez peu florissant. Ce n'est qu'il y a quelques temps, avec l'apparition du phénomène mutant, que Beck ouvrit la fondation Tobie Nathan dont il n'est pas le dirigeant statutaire (à en croire les extraits du registre des sociétés, il s'agirait d'un certain Dr. Dietrich Sievers). Plus troublant encore, les revenus qu'il déclare au titre de son activité de praticien semblent nettement inférieurs à son niveau de vie : résidence privée et luxueuse qu'il loue auprès d'une société immobilière "Le Glaive et la Paix", résidence secondaire en Argentine ainsi qu'une belle collection d'œuvres d'art inestimables... Le rapport sur Beck a été fait dans l'urgence visiblement, mais son dossier a d'ores et déjà été transmis aux services fiscaux...

Une fois arrivés à l'aéroport de New-York, les élèves s'envolèrent pour Philadelphie. Là, des individus attendaient les mutants avec des pancartes comportant leurs noms, selon le groupe d'infiltration auquel ils appartenaient.

Le contact de Kanata, Jin et Michael n'était rien d'autre qu'un chauffeur de taxi. Les trois amis embarquèrent avec ce dernier et roulèrent en direction du quartier chic de la ville.

Leur enveloppe leur indiquait qu'avant toute chose, ils devaient en savoir plus sur Beck. L'adresse exacte de ce dernier y était inscrite en toutes lettres.


Le taxi les déposa et s'en alla, la course ayant déjà été réglée par avance. Beck résidait aux deux derniers étages. C'était maintenant aux mutants à jouer !

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.


Dernière édition par Le courtier temporel le Mer 11 Mai 2011 - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Yazuka
LeX
LeX
avatar

Age : 25
Equipe : LeX
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Mar 10 Mai 2011 - 11:50

Le voyage se passa sans encombre jusqu'à leur destination. Il fit un signe de tête pour signifier autant un "au-revoir" qu'un "bonne chance" avant de se concentrer sur ce qu'ils avaient comme renseignement jusque là.
Pas grand chose sinon que le bonhomme gagnait plus que son train de vie. Une information intéressante qui en disait long: il n'était peut-être pas l'instigateur premier de tout ce binz, surtout quand on sait qu'il n'est pas le dirigeant de la fondation.
*Spéculation!* se dit il pour couper court à ce qui n'était pour l'instant qu'un tissu de présomptions.

Arrivant à destination il se tourna vers le bâtiment et poussa un petit sifflement bien loin de ses manières habituellement discrètes: "L'enveloppe disait "appartement luxueux", mais les deux derniers étages d'un tel truc." Il tourna la tête vers ses deux camarades: "Notre bonhomme gagne vraiment bien sa vie dites donc."

Il essaya de voir s'il y avait concierge à l'entrée histoire de voir si la première difficulté allait être autre chose que la porte d'entrée: "Vous avez déjà fait sa?" demandât il à Yun et Michael alors qu'il tendait le cou mieux voir au delà de la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Käferböck
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Mer 11 Mai 2011 - 14:59

Le voyage s'était passé sans problème. Dans le bus, Michael avait discuté avec Grégoire et quelques autres élèves, mais dans l'avion, il avait profité du vol pour faire une sieste, et se réveiller la tête sur l'épaule de l'aérokinésiste, dans un angle étrange. À bord du taxi, il s'était forcé d'entamer la conversation avec le pauvre chauffeur, mais s'avoua bien heureux de finalement descendre, une fois à destination.

Sur le trottoir, il écouta les commentaires de Jin, et relu son enveloppe, les sourcils froncés. Les rapports en anglais étaient bien plus difficiles à comprendre que ceux en allemand...

-J'avais cru comprendre que quelqu'un d'autre gagnait bien sa vie à sa place, non?

Se mordant la lèvre, il répondit ensuite à la seconde interrogation de Jin :

-Non, jamais. Je peux toujours passer la porte et vous ouwrir de l'intérieur, s'il n'y a pas de concierge. S'il y en a un, je n'aurai qu'à dire que "Che suis fenu foir Opa Beck"... il m'aura demandé d'arroser les plantes pendant son absence. Et comme je passais dans le coin avec des copains... Vous en dites quoi?

Si tout se passait comme sur des roulettes, tout se passerait comme sur des roulettes et ils n'auraient pas de problème pour entrer. Traversant la rue pour se rendre devant la porte de l'édifice, Michael espérait seulement qu'aucun détecteur de mouvement ou truc du genre ne serait dans l'appartement. Maintenant devant l'entrée, ils sauraient quelle tactique emprunter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanata Yun
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Mer 11 Mai 2011 - 23:22

Wesh wesh. Ca démarrait ! Le groupe qui pouvait faire une équipe de foot bougeait pour Philadelphie. Chacun s'était dirigeait vers leur zone attitrée et pour le Yun, c'était direction le domicile du doc en compagnie de Michael et de Jin. Deux jap dans la même équipe, ça pouvait que bien se passer. En tout cas le gars qu'ils devaient cambrioler touchait son écu comme le soulignait Jin. C'était à se demander comment il gagnait autant. " Premier cambriolage pour moi. Ca va être cool. Toujours rêvé de faire ça ! Vas y Michael, va faire un tour dedans. " Là dessus, le Yun se transforma en doc Beck. Ca pourrait toujours être utile pour couvrir ses potes.

Il n'avait aucune idée de ce qu'ils étaient sensés trouver chez lui, surtout que deux étages, fallait le temps pour tout retourner. Ca serait classe de trouver une pièce cachée avec des pentacles et des bestiaux égorgés un peu partout, façon château de la lune sanglante et moines noirs. Sur ces agréables pensées, Kanata s'approcha de la bâtisse et attendit devant la porte en observant s'il y avait un digicode et qui pouvait bien être le ou les autres occupants des lieux avec les noms près de la sonnette. Des fois qu'il puisse feindre avoir oublié le code...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Mer 11 Mai 2011 - 23:43

Comme l'avait deviné Jin, l'immeuble avait un portier de nuit. Les trois amis le découvrirent juste au moment où ils franchirent la volée de marches les séparant de l'entrée de l'immeuble.


L'homme semblait tiré à quatre épingles, un peu à la manière d'un Lord anglais. Voyant débouler le trio devant l'immeuble dont il avait la garde, il s'étonna :

"Herr Doktor Beck, vous êtes déjà de retour ?"

Kanata / Beck jeta un œil distrait aux boites aux lettres remarqua les inscriptions suivantes :

K. Friedrich - RDC D
B. Ohlendorff - RDC G
G. & R. Meister - 1er G
D. Steiner - 1er D
C. Remer - 2ème G
D. Sievers - 2ème D
... - 3ème G
O. Beck - 3ème D
J. Beck - 4ème

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanata Yun
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Jeu 12 Mai 2011 - 22:47

La transformation en Beck avait pas été stupide. Y'avait un type genre porteur de bagage qui les attendait devant l'entrée. Des gars comme ça, il en voyait qu'à la télé dans les séries américaines où on voyait des palaces. D'ailleurs, le mec s'étonnait d'un retour si rapide du doc. " J'ai oublié un dossier. Ces gens sont avec moi. Vous pouvez les laisser monter. " Ca, c'était fait.

Kanata Beck entra dans le bâtiment après avoir noté que le D. Sievers vivait au second, et chercha un moyen de monter les étages du regard, genre escalier ou ascenseur. Il souffla à ses camarades " Le fondateur de la fondation vit au second étage. Notre Beck il est au dernier. Faudrait fouiller les deux. Mais priorité à Beck, c'est lui le type louche. ".

Le Yun chercha à monter au dernier étage par les moyens offerts. Le gardien ne broncha pas et s'écarta, révélant la cage d'ascenseur et un escalier majestueux. Les mutants prirent l'ascenseur et se retrouvèrent sur le palier du quatrième. Une porte en bois massif sur laquelle figurait le nom de leur cible apparut sous leurs yeux. C'était tout ce qui les empêchait de pouvoir farfouiller chez le bon docteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Yazuka
LeX
LeX
avatar

Age : 25
Equipe : LeX
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Ven 13 Mai 2011 - 11:39

Jin regarda machinalement en direction des boites au lettres lorsque l'autre Japonais vérifia les noms.

Félicitant intérieurement Yun pour sa prévoyance il passa devant le portier sans un mot, retenant un "merci" réflexe au passage et ils purent admirer l'interieur qui se révélait aussi prometteur que l’extérieur: *Mazette!* songeât il.

Une fois à l’intérieur de l’ascenseur il acquiesça à la remarque de Yun: "Oui j'ai vu aussi. Par contre y'a un détail que j'ai remarqué, même si je suis pas spécialiste, mais il me semble que tout les noms avait une consonance allemande non? C'est peut-être à mettre en parallèle avec tout ce qu'on sait sur ses voyages là bas?" Il s'était tourné vers Mickael originaire d'Autriche. Peut-être pourrait il confirmer ses observations.


Une fois devant la porte il posa une main sur l'épaule de Mickael: "Attend, j'y vais."
En faite il avait toujours eu envie de tester un truc comme sa. Et il jubilait un peu d'en avoir l'occasion.


Jin regarda à droite et à gauche pour vérifier qu'il n'y avait personne avant de se passer en mode flaque et de glisser doucement assez de lui même sous la porte de bois jusqu'à ce qu'il put voir de l'autre côté s'il y avait un quelconque système de sécurité, genre petit boitier posé sur un mur à proximité de la porte, avant de l'ouvrir... Ou prévenir ses camarades s'il y avait une difficulté supplémentaire.

Le passage sous forme de flaque liquide de Jin ne posa aucune difficulté. A peine eut-il fini de glisser sous la porte du Dr. Beck qu'il reprit sa forme humaine. En dépit de sa solidité, la porte de l'appartement n'était munie d'aucun système de sécurité. Le japonais réussit sans peine à l'ouvrir en tirant un loquet.

Michael et Kanata / Beck purent donc pénétrer sans difficulté dans le beau duplex du bon docteur.

En plus du hall où ils se trouvaient, se tenait devant eux un beau bureau / bibliothèque.


Il y avait de nombreux vieux livres, des papiers en vrac sur le bureau mais également...


... de très vieilles peintures qui avaient l'air tout à fait authentiques ainsi que...


... de très vieux artefacts, dont cette pointe de lance reposant dans un petit coffret.

L'attention du trio fut attirée par des voix provenant d'une pièce adjacente.


Il s'agissait d'un petit salon où se tenaient sur un canapé des triplettes blondes. Elles étaient en train de lire et, voyant les mutants, elles se redressèrent. L'une des filles lança à Kanata / Beck avec un fort accent allemand :

"Tonton Joseph, tu es déjà rentré ? Tu ne vas pas voir notre papa ?"

Puis, une deuxième fille ajouta :

"C'est qui tes amis ?"

Jin remarqua que la blonde la regardait d'un drôle d'air. Comme si elle était à la fois fâchée et navrée de le voir.

Enfin, la dernière lança :

"Otto est en haut"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Käferböck
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Mer 18 Mai 2011 - 6:15

Michael salua le portier d'un signe de tête ostentatoire et suivi les deux autres dans l'ascenceur, où il hocha lentement de la tête à leurs observations.

-Oui, tout ça sonne très germanique. J'irais bien voir au 3e étage aussi, là où il n'y a pas d'indications.

Une fois devant la porte massive, Michael fronça les sourcils, croyant deviner à quoi il servirait désormais. Toutefois, Jin le surprit et prit les choses en main, ce que l'Autrichien laissa faire, avant d'entrer à son tour dans la pièce, suivi de Kanata. Ils se trouvèrent rapidement devant des objets d'art qui, sans trop qu'il ne sache pourquoi, firent frissonner le germanophone. Ce devait être son subconscient qui s'emballait.

Ils rejoignirent ensuite trois triplettes et celles-ci les interrogèrent et les informèrent vaguement. À la question adressée à Kanata, Michael voulut répondre. Il lança un coup d'oeil vers le japonais, comme pour lui demander la permission de parler, et se lança :

-Bonne journée à vous, mesdemoiselles. Je m'appelle Friedrich Mann. Je suis en stage d'études à Chicago et j'ai basé mon projet de recherche sur les trawaux de votre oncle. Je voulais profiter de mon passage aux États-Unis pour le rencontrer et me woici. Je me suis permis d'emporter un sujet fort intéressant avec moi.

Tout en faisant mine de s'adresser au faux Beck, Michael demanda alors, en fixant les triplettes :

-Où pourrons-nous nous installer pour discuter? Il espéraient que les jeunes femmes prennent l'initiative de lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Mer 18 Mai 2011 - 9:29

Les filles eurent un sourire ravi aux paroles de Michael. Numéro 2 se détendit même, tandis que Numéro 3 gratifia même Jin d'un petit signe de la main.

Numéro 1 se présenta à "Friedrich" :

"Moi c'est Olga. Tonton Beck ne m'a jamais parlé de toi mais si tu t'intéresses à ses travaux, c'est super. Tonton Beck est un grand homme qui va faire de grandes choses. N'est ce pas, Beate que notre Tonton est super ?"

Elle s'adressait à Numéro 3 qui alla se blottir dans les bras du faux Beck :

"Bien sur. Mais, Tonton, je croyais que tu avait limité tes études aux seuls sujets purs ? Enfin... Il y a encore beaucoup d'examens à faire sur nous... Si tu veux, on s'y met tout de suite, non ?"

La dernière, Numéro 2, celle qui avait eu l'air fâchée en apercevant Jin, ajouta, en restant à distance :

"Friedrich, moi c'est Eva. Pour aller travailler, il y a plein d'endroits. Surtout quand on sait que tout l'immeuble ou presque est possédé par mon Papa. Mais bon, sinon il y a la salle de travail en haut... Mais je ferai peut être mieux d'aller voir Otto pour lui dire de retourner dans sa piaule. Euh..."

Elle paraissait gênée. Et à ce sujet, le trio put entendre une drôle de respiration bruyante en haut, à l'autre étage du duplex où ils se trouvaient. Eva se passa la main sur le front, signe d'une instance consternation s'il en était...

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanata Yun
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Sam 21 Mai 2011 - 22:01

Comme une lettre à la poste, songea le Yun. Ils étaient rentrés dans le bâtiments et avaient atteint le domicile du Beck. Jin leur ouvrit même la porte en passant de l'autre côté. Balaise. A l'intérieur, c'était richos comme on pouvait le deviner. Y'avait de jolis bouquins et des trucs très portés religion. Même un bout de lance. Ca lui rappelais un truc… Genre les machins recherchés parce que c'était celle qui avait transpercé un prophète. Ouai. C'était pas son domaine vraiment.

Et puis dans la salle à côté. Des triplettes. Blondes. Super craquantes. L'esprit lubrique du Yun revint à la surface, mais il essaya de songer à autre chose rapidement. Y'avait quand même une mission là. N'empêche que le faire avec des triplets… bref bref. Bien canons. L'une d'elle s'étonnait de le voir de retour. Il était sensé être parti voir leur "papa" ? Une autre demandait qui étaient les gens avec lui et la dernière indiquait qu'Otto était en haut. C'était qui ça Otto ? Mickael répondait en faisant bien l'acteur. Son accent le faisait bien en plus. Kanata Beck confirma d'un mouvement de tête les dires et écouta la réponse des jumelles pour l'endroit où parler.

Les jumelles commencèrent par se présenter. La première tenait des propos élogieux puis la seconde parla de faire des expériences sur elles en venant se blottir dans ses bras. Quels genres d'expériences, ma jolie, hmm ? Haem bref; Elles étaient donc mutantes, ou créées de façon artificielle ? Kanata Beck l'enlaça doucement en lui répondant : " On verra ça plus tard. J'ai à faire avec ces messieurs tout d'abord. " Enfin la dernière répondait à Mickael. La salle de travail. Virer Otto. L'immeuble qui appartenait à leur papa. Elle l'avait pas appelé tonton y'a deux secondes ? Donc c'était son frère leur papa ? Le "O. Beck" marqué sur les boites postales ? Bon. S'il demandait à la dernière de virer Otto, au moins elle les guiderait l'air de rien. A moins que le O. ne soit qu'Otto. Mais donc c'était pas leur père ce O. C'était le seul Beck qui vivait là à part lui. A moins que le titre de tonton soit juste affectueux...

Puis soudainement, un bruit étrange se fit entendre de l'étage. La salle de travail était justement à l'étage. Autant monter. "Oui nous allons monter messieurs. Et je vais voir ce qu'il se passe en haut. "

Le jap transformé chercha des yeux les escaliers ou ceux vus plus tôt si c'était le cas pour les emprunter.

Alors que Kanata Beck s'engageait dans les escaliers, Eva fila à sa poursuite :

"JE VIENS AVEC TOI TONTON !" brailla-t-elle particulièrement fort.

Beate et Olga se regardèrent un peu gênée mais ne bougèrent pas du salon.

Une fois en haut, Kanata Beck découvrir une pièce sombre, seulement éclairée par un écran d'ordinateur.


Devant ce dernier, se tenait un jeune homme qui essayait péniblement de remonter et de boucler son pantalon. Quelques mouchoirs usagés se trouvaient à ses pieds.

Une voix cracha dans le haut-parleur, une voix de jeune fille qui disait :

"Alors tu dis quoi, Otto ? Ton père va te donner son grade de SS-Obergruppenführer quand ? Tu veut plus me faire voir comme t'es beau dans son uniforme ?"

Le jeune homme semblait fébrile. Il se retourna pour faire face à Kanata Beck et Eva, galérant vraisemblablement pour boucler sa ceinture. Il lança, en baissant les yeux :

"Papa !"

Un sourire gêné aux lèvres...

La jeune fille de l'écran commenta :

"Il se passe quoi ? Otto ?

En plus du jeune homme débraillé, Kanata Beck remarqua que la pièce contenait une table de travail ainsi que des cartons d'archives un peu partout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Käferböck
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Mer 25 Mai 2011 - 0:55

Michael suivait les échanges en maugréant l'impossibilité d'utiliser son bloc-note. Si au moins il avait eu la brillante idée de cacher une enregistreuse dans sa poche. Il prit une expression insouciante, comme s'il ne s'attendait pas à ce qu'un imminent chercheur comme Beck ait parlé d'un pauvre étudiant tel que lui à ses nièces, ou même à qui que ce soit.

-Enchanté, Olga. Beate. En fait, mon proyet cherche à savoir si...

L'Autrichien s'efforça de prendre un air dédaigneux en poursuivant sa phrase :
-S'il était possible de faire quelque chose d'utile avec les... impurs.

Il fut interrompu par Kanata, juste à temps : il risquait de s'embourber à chaque mot qu'il enfilait à sa menterie.

Acquiesçant à l'ordre du métamorphe, Michael fit un petit signe impératif à Jin, pour qu'il monte entre les deux "allemands". Il ne savait pas trop à quoi s'attendre : entre Eva et Otto, ils ne pourraient pas vraiment fouiller à leur aise. Surtout que si M. Otto était le patron de Beck, il n'aimerait peut-être pas leur petite improvisation.

Sauf que M. Otto était en fait fiston Otto. Pris sur le coup, qui plus est. Pour un peu, en des circonstances où sa vie serait moins en danger, notamment, il aurait éclaté de rire. Pour l'instant, il se contenta de réprimer un sourire moqueur et de contourner Otto et l'ordinateur, en y jetant un coup d'oeil, curieux de voir si la demoiselle était "pure" ou non...

-Elle est jolie, au moins? demanda-t-il, à la hauteur du jeune pervers, avant de continuer son chemin vers les boîtes d'archives.

-Où se trouve le dossier dont nous avons discuté, Herr Professor Doktor Beck?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Yazuka
LeX
LeX
avatar

Age : 25
Equipe : LeX
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Mer 25 Mai 2011 - 23:33

Jin eu un sourire poli à l'intention de la triplette qu'il semblait déranger. Il fit une courbette, plus pour se donner contenance et réfléchir rapidement à un pseudo, à l'image de Michael, que pour être traditionnel: "Je suis Umehara Daïgo. Comme mon camarade je suis étudiant étranger mais en science humaines. Et le domaine d'étude du Docteur Beck est... fascinant."

Il remarqua le signe de l'autrichien et essaya de se faufiler à la suite de Kanata-Beck jusqu'en haut.
La surprise fut de taille quand il arriva en haut: *Mais qu'est ce qu'ils faisaient tout les deux? L'amour par internet!?* Michael fut plus prompte que lui à se remettre de la scène et lui ne savait pas encore trop ce qu'il devait faire. Sourire, se détourner ou autre chose?

Dans le doute il revint aux fondamentaux: mettre son masque de neutralité et faire semblant de rien. Il profita de "détourner-poliment-le-regard-de-la-situation" pour jeter un oeil sur l'environnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Jeu 26 Mai 2011 - 1:59

Otto était péniblement en train d'essayer de se rhabiller sous le regard de celui qu'il pensait être son père... Eva regardait ses pieds, l'air franchement gênée par la situation.

Beate et Olga avaient, quant à elles, suivi Michael et Jin dans la pièce du haut. Bref, c'est dans un environnement assez peuplé qu'Otto se retrouva à marmonner, ayant finalement réussi à fermer sa braguette, un pitoyable plaidoyer pour sauver ses miches.

"C'est pas ce que tu crois, p'pa. Sors pas le fouet, s'te plait. Cette fois ci, c'est une jeune fille très très bien... Pitié !"

Si Otto était pour l'heure trop occupé pour répondre à Michael, ce dernier remarqua que la jeune fille sur l'écran était une belle blonde, à l'instar des triplettes, juste un poil moins âgée et moins habillée... Elle s'écria à nouveau dans le micro, après avoir réalisé qu'Otto n'était plus tout seul :

"Oh pardon, SS-Obergruppenführer Beck, je ne vous avais pas vu !"

Et elle en profita pour refermer son chemisier.

Désireuse de détourner l'attention, Beate lança à Michael sous le regard fuyant d'Olga :

"Je croyais qu'on ne pouvait rien faire des impurs. Enfin, s'ils pouvaient servir à quelque chose, ce serait bien"

Examinant les cartons d'archives, Michael et Jin remarquèrent que si certains comportaient des inscriptions au feutre noir plutôt habituelles pour un individu tel que Beck ("Dossiers Médicaux", diverses dates, "Comptabilité", ...), un module de rangement attira particulièrement leur attention...


... premièrement car il s'agissait d'une boite métallique ornée d'une belle serrure avec code et ensuite car un drôle de sigle avait été collé sur l'une de ses faces.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanata Yun
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Lun 30 Mai 2011 - 1:35

Eva semblait avoir décidé de les coller. Elle faisait de la lèche à son tonton ou bien ? Arrivé dans la salle, Kanata faillit manquer d'exploser de rire. C'te loooose. Se faire prendre la main dans le sac. Enfin dans le pantalon. C'te honte. Le métamorphe se reteint de se marrer et, bon acteur, demanda de façon rhétorique : " On te dérange peut être ? ". Otto tentait de se justifier alors que la blonde sur l'écran se rhabillait aussi. " Vous avez bien vu Otto par contre... " fit-il remarquer sèchement à la fille de l'écran.

Bon, c'était pas tout ça, ils avaient du boulot ici. " Je vais vous demander de nous laisser Eva, Beate et Olga. Otto, tu me débarrasses le plancher de tes cochonneries avant de partir et j'oublie ce que je viens de voir. Et vite. Je dois m'entretenir avec ces messieurs. ". Kanata à fond dans son rôle jouait un personnage passablement excédé par ce qu'il venait de voir. Après tout, il était avec des invités.

Le pire c'est que le gamin parlait de fouet. Beck le fouettait vraiment ? Pauv'gosse. D'un geste magistral, il indiqua la porte du bout du doigt pour presser la marmaille de les laisser entre grands, histoire de pouvoir travailler soit disant.

Si les triplettes mirent les voiles sans broncher, Otto semblait moins résolu. Il regarda son "père" d'un air apeuré, puis voulut dire quelque chose... Mais il se résolut et emboita le pas aux filles dans l'escalier... Les trois mutants étaient maintenant tranquilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Yazuka
LeX
LeX
avatar

Age : 25
Equipe : LeX
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Lun 30 Mai 2011 - 19:49

Jin n'avait pas du tout envie de rire. Le nom par lequel la fille avait appelée Kanata sous les traits de Beck et le sigle. Il ne parlait pas un mot d'Allemand, mais comme tout les Japonais il avait visionner des films sur la seconde guerre mondiale. Bien que plus d'un siècle et demi était écoulé depuis cet époque, sa restait une sale histoire pour le Japon... Et ses habitants.

Hors il savait également reconnaitre un grade même s'il ignorait tout de l'importance de celui-ci. Mais dans quoi avaient ils mit les pieds? Il avait noté les noms à consonance Allemandes à l'entrée... Mais sa? Et quel rapport avec l'institut? Une branche quelconque néo-nazi qui avait à sa disposition une mâne de mutant potentiel à sa disposition?

Des dizaines d'idées fusèrent dans l'esprit de Jin alors qu'il se demandait quel était la finalité de tout cela. Il s’efforça à revenir au présent. Vu le manque d'info tout ce qu'il pourrait penser ne serait que spéculation.
Pourtant la tournure de toute cette histoire ne lui plaisait pas du tout. C'était comme si l'histoire venait vous tourmenter alors que vous croyiez avoir tout laisser derrière vois. Tout cela devenait personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Käferböck
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Mer 1 Juin 2011 - 14:24

Michael se contenta de hocher la tête au commentaire de Beate, comme pour confirmer qu'il pensait la même chose qu'elle, avant de se lancer dans les archives à yeux perdus. Alors que son regard parcourait les dossiers aussi rapidement qu'il le pouvait, son attention fut finalement attirée par une boîte métallique. L'inspectant rapidement, il y trouva un sigle étrange, dont il crut d'abord que l'inscription était runique, avant de s'apercevoir qu'il s'agissait en fait d'une gravure, en allemand. Gravure qu'il lut et le fit figer. L'Héritage Ancestral allemand? Qu'est-ce que ca pouvait bien venir faire ici?

Repassant les dernières minutes dans sa tête, il se rappela avoir entendu la fille à l'ordinateur appeler 2 fois Kanata "Général SS". La première fois, il croyait que ca n'était qu'une plaisanterie douteuse pour Otto, et la deuxième, il n'avait pas écouté, trop occupé à fouiller.

L'Autrichien n'avait peut-être jamais aimé les cours d'histoire, mais ils en avaient tellement eut qu'il connaissait assez bien l'histoire Germano-autrichienne pour comprendre ce qui se passait. Il retourna donc à l'ordinateur, vérifia que le programme de messagerie instantané / webcam était bien éteint, puis que personne n'était resté dans les escaliers pour écouter aux portes et lança, avec agacement et colère :

-Ce sont des nazis. Il désigna Kanata Beck du menton, avec un brin de dégoût. C'est un général, très bien gradé. La caisse doit contenir des informations ou des reliques jugées importantes, si on trouve la clé. L'Ahnenerbe était un centre de recherche sur la race Aryenne, les "purs", selon eux. Ils ne peuvent pas refaire ca!

Il avait donné un coup de poing dans l'air, excédé par la stupidité de ses compatriotes -ou à tout le moins, des compatriotes de son père. Il s'en était douté dès qu'il avait entendu le mot "pur", mais avait refusé de se l'avouer... Tout le monde en Germanie portait encore la lourde cicatrice des deux Guerres et tendait à éviter tout rapprochement avec les mouvements nazis. Qu'est-ce que ces Beck, Sievers, et autres foutaient là? Sievers? Voilà que le nom lui disait quelque chose. Ou était-ce Ziewer?

-Le directeur de l'Ahnenerbe s'appelait Sievers, ou un truc du genre, à l'époque. Il avait été condamné au procès de Nuremberg, je crois... Si j'avais mieux écouté en histoire! Vous croyez que celui-ci soit un descendant ou quelque chose?

Si seulement il avait porté plus d'attention aux noms dans le hall d'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Ven 3 Juin 2011 - 13:02

Michael constata avec plaisir que la jeune fille avec qui Otto conversait via webcam s'était déconnectée suite à la gueulante que ce dernier s'était prise par son père. Il ne restait plus que le texte de la conversation qu'ils avaient eu. La parcourant des yeux, il put lire :

Citation :
Otto le méga SS : Mon pair ma di ke je pourai bientot laidé a cé coté. Biento j'aurai mon propre uniform.
Lebensborn Eva : Kikoolawl ! Il te trouve plus trop maigrichon et pas assez viril ???? LOL. XPTDR !!!
Otto le méga SS : Non. Il a di que jété maintenan un hom. Il me laiss meme maitre son uniform. Gé tro la klass dedan ! Tu veu le voir ? Il fé tremblé les inférieur.
Lebensborn Eva : Ouais, ça serait bien. Moi, mon père, il veut pas que je travaille avec lui. Il dit que les inférieurs sont pire que du bétail et que ton père a tort de vouloir essayer d'en faire quelque chose. Même pour tester la valeur des lignées pures.
Otto le méga SS : Ton pair cé rien qu'un agent de sékurité. Il é koi ? Obersturnmbahnfuhrheerin ?
Lebensborn Eva : C'est le SS-Obersturmbannführer Remer. Apprends à écrire, Otto, si tu veux devenir un homme... LOL !
Otto le méga SS : Tu va voir si je sui pas 1 hom...
La conversation vidéo avec Lebensborn Eva est maintenant terminée.
Lebensborn Eva : Bon, je m'arrache. Bon courage avec ton paternel !
Eva Lebensborn est maintenant hors ligne

Mais la caisse d'archives demeuraient toujours fermée...

En bas, la conversation semblait animée. Il y avait les pleurs d'Otto et l'indignation des jeunes femmes. Au bout de quelques instants, les trois mutants purent entendre à nouveau des pas dans l'escalier. Une seule personne qui allait bientôt être à nouveau dans la pièce.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Käferböck
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Mar 7 Juin 2011 - 6:08

-Prend la boîte, intima Michael à Jin, d'un ton pressant. Et cherchez la clé! poursuivit-il, lorsqu'il entendit les pas dans l'escalier.

Eva Lebensborn était donc la fille du lieutenant-colonel untel. Était-ce ce qu'Otto voulait dire par "plus convenable"? Il ne put y réfléchir : s'apercevant qu'on entendait toujours les 4 adolescents à l'étage au-dessous, cela signifiait probablement qu'aucun d'eux ne montait. Surtout que l'autorité de Kanata Beck ne semblait pas vraiment avoir tendance à être contesté. Il devait donc s'agir d'un tierce individu!

-Y'a quelqu'un d'autre qui monte! Je vais aller woir...

Aussitôt dit, aussitôt fait! Michael allongea la jambe et se dirigea vers la porte, avec laquelle il fusionna. Passant de l'autre côté, celui qui donnait sur l'escalier, il fit sortir la plus petite partie de son oeil possible, afin qu'on ne le remarque pas, pour voir qui montait. Ensuite, il se cachera de nouveau dans la porte et, au moment où on sera entré, il sortira de nouveau son oeil (pour viser), ainsi que son bras cette fois, pour frapper la personne à la tempe et l'assommer. Histoire de ne pas faire de témoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Yazuka
LeX
LeX
avatar

Age : 25
Equipe : LeX
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Jeu 9 Juin 2011 - 23:05

Jin commença à regarder autour de lui et son regard se posa sur la boite: *Une clé?!*
Il se tourna vers Michael mais trop tard: il était déjà dans le mur.
Finalement il regarda Kanata-Beck: "C'est un code. Il nous faut le code."

Il commença par examiner le type de code, avant de commencé à fouiller le bureau à la recherche d'un post-it ou n'importe quoi sur lequel aurait put être écrit le dit code.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanata Yun
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Ven 10 Juin 2011 - 0:05

Kanata Beck avait réussi à virer tout le monde. Ils étaient tranquilles pour fouiner. En bas, le fils chialait. Pourtant le Yun se jugeait sympa de pas l'avoir descendu. N'empêche que c'était la grosse honte. Il s'en marrerait encore un moment tiens. Le jap s'attarda un peu sur le blabla à l'écran et écouta Michael lui apprendre que c'étaient tous des nazis. Kanata faillit lancer qu'en même temps, tous les allemands en étaient, mais face à un allemand, c'était peut être pas le mieux à faire. Et puis forcément, "Otto le méga SS", c'était sans équivoque. Les ariens, tout ça. C'était vraiment un gros machin.

Et puis y'avait quelqu'un qui se ramenait encore. Ils avaient trouvé un coffre mais pas le code. Peut être qu'Otto connaissait la combinaison ? En attendant Michael se chargeait de celui qui venait. Difficile de savoir qui c'était comme ça. Le fils devait être en train de chialer, les filles devaient être outrées. Kanata Beck croisa les bras, en se tournant face à la porte avec un air mauvais au cas où l'intrus parviendrait à passer, histoire de dire "tu me déranges". Et puis Jin cherchait un peu le code. Faudrait ptête hurler à Otto de venir taper la combinaison, s'il le connaissait, en la jouant fine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   Dim 26 Juin 2011 - 14:43

Il s'agissait bel et bien d'Otto qui remontait à l'étage, l'air confus... Victime du croque-en-jambes de Michael, il chuta lourdement dans l'escalier... Il n'en fallut pas plus aux trois filles en bas pour comprendre que quelque chose ne tournait pas rond.

Elles s'élancèrent en direction des mutants.

"Vous êtes des imposteurs !" lança l'une d'elle en hurlant. "Beck n'aurait jamais fait ça !"

De drôles de filaments sortaient de leurs doigts. Quand ces mêmes filaments entraient en contact avec un mur ou du mobilier, ils laissaient derrière eux de larges entailles... Du fil moléculaire ?

Une brève lutte s'ensuivit... Heureusement pour les trois mutants, les triplettes blondes n'étaient pas des combattantes expérimentées. Ils les maitrisèrent assez rapidement, les envoyant toutes les trois dans une douce inconscience...

Suite à quelques fouilles, les mutants trouvèrent le code de la caisse métallique. Et à l'intérieur... A l'intérieur, il y avait des notes au sujet d'une organisation : ODESSA. Cette dernière avait pour but d'organiser un réseau de militants néo-nazis partout dans le monde avec comme but ultime la renaissance d'un quatrième reich allemand !

Et le chef suprême de cette organisation était le Dr. Sievers.

Fouillant encore un petit peu plus, les trois amis découvrirent que le seul et unique but de la Fondation Tobie Nathan était de créer de super-aryens pour pouvoir semer la terreur partout dans le monde...

C'est à ce moment là, qu'ils entendirent toquer à la porte...

Arrow Groupe de Grégoire, Jason et Elisabeth.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Surveiller et punir] Philadelphie - Domicile du Dr. Beck
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» connexion en wifi sur mon reseau numericable à mon domicile
» [AIDE] Problème facturation wi-fi domicile
» Demander à surveiller un sujet sans intervenir
» [AIDE] [HD2] impossible de trouver domicile dans nouveaux contacts
» [Beck, Béatrix] Une lilliputienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: