AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Mar 10 Mai 2011 - 10:22




Quelques heures après le briefing, Roberta avait invité les élèves à se rendre devant l'Institut. Là, un bus les attendait. Les participants au briefing purent remarquer la présence d'Anjali, qui avait été appelée en dernière minute en renfort.

"Bon courage à toutes et à tous" lança Mademoiselle Shenzie en remettant une enveloppe nominative à chacun des élèves présents.

Installés dans le bus qui prit immédiatement la direction de l'aéroport de New-York, les élèves purent étudier le contenu de l'enveloppe. Celles de Brieuc, d'Edeas, de Kalalli, de Josh et d'Anjali contenaient les plans du centre (consistant grosso modo en une section administrative, 3 sections pour les pensionnaires séparées les unes des autres par des grilles métalliques, des dépendances communes (douches, réfectoire, salle de vie) et les vestiaires du personnel).

Il y avait également des extraits du règlement intérieur de l'établissement concernant les degrés de liberté des pensionnaires : si les internés de niveau 1 (les mutants fous) n'avaient presque pas le droit de quitter l'aile, ceux du niveau 2 (les syndromes X) pouvaient accéder au niveau 3 lors des activités communes et prenaient leurs repas et faisaient leur toilette en commun avec les niveaux 3. Ces derniers, quant à eux, pouvaient circuler librement dans l'ensemble du bâtiment à l'exception du niveau 1.

Une fois arrivés à l'aéroport de New-York, les élèves s'envolèrent pour Philadelphie. Là, des individus attendaient les mutants avec des pancartes comportant leurs noms, selon le groupe d'infiltration auquel ils appartenaient.

Le contact de Josh, Anjali, Kalalli, Edeas et Brieuc était un agent du gouvernement, déguisé pour l'occasion en policier en civil. Il leur expliqua qu'il allait les emmener à la Fondation Tobie Nathan, après les avoir découvert dans la rue.


Ils arrivèrent de nuit dans les beaux jardins d'une grande bâtisse. Une fois à l'intérieur, l'agent échangea quelques mots avec l'hôtesse d'accueil.

Cette dernière leur indiqua une direction et ils s'y rendirent. Il s'agissait d'une petite salle d'examen médical. Deux agents de sécurité étaient présents. Ils indiquèrent aux mutants de demeurer calmes et d'attendre l'arrivée du Dr. Beck.


Au bout d'une bonne heure, ce dernier arriva. Il lança tout de go à ses agents :

"J'ai du revenir de chez moi. J'espère que ça en vaut la peine..."

Puis il regarda les mutants. S'il ne prêta aucune attention à Anjali et Kalalli, il examina rapidement Brieuc et Edeas et parut fasciné par Josh. Sans rien dire, il ouvrit un tiroir de son bureau et en sortit une pile de formulaires et des stylos.

"Remplissez-les. Après, nous discuterons"

Le formulaire comportait les questions suivantes :

Citation :
Nom :
Prénom :
Age :

Quel pouvoir prétendez-vous avoir ? :
Comment s'est-il manifesté ? :
Avez-vous un casier judiciaire ? :
Avez-vous déjà été interné ? :
Avez-vous déjà tué et / ou blessé quelqu'un ? :
Si oui, était-ce volontaire ? :
Si oui, pour quelle raison ? :
Avez-vous déjà subi des brimades ou des violences en raison de votre état ? :

Prenez vous un traitement psychiatrique ? :
Êtes-vous suivi psychiatriquement ? :

Le Docteur semblait impatient.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anjali Devgan
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Nom de code : Kiran
Date d'inscription : 18/01/2011

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Mar 10 Mai 2011 - 18:30

Arrivés à destination, Anjali se sent vulnérable dans ce milieu médical, instinctivement elle se place contre Josh, sa présence la rassurait malgré son aspect lupin.

Elle jeta un coup d'oeil à Brieuc, ce jeune français arrivé en même temps qu'elle à l'institut, il semblait que c'était encore hier leur arrivée et en même temps elle eu l'impression que ça faisait des années tellement il y avait eu des évènements depuis qu'ils se connaissaient. Elle espérait qu'il serait moins impulsif que lors de leur entraînement "kimono in my house2", pour ce faire, elle lui fit de gros yeux discrètement, étant certaine qu'il l'avait bien vue.

Les autres, elle leur faisait plus confiance. *Enfin... Les missions servent à ça, se dit-elle in petto, à faire confiance en ses partenaires*

L'attente commençait à se faire longue dans la salle, Anjali commençait à baîller d'impatience, cachant sa bouche avec sa main et s'excusant auprés de ses compagnons.

Elle ne pouvait empêcher sa main de s'égarer sur la toison de Josh, caressant un coin de son pelage de manière discrète. elle aimait décidément bien ce garçon particulier... S'il comprenait qu'il ne risquait rien avec elle, ils pourraient peut-être un jour mieux faire connaissance, espérait Anjali.

*Reprend toi, nous ne sommes plus à l'institut, il est censé être dangereux!*Se morigena-t-elle. Elle lâcha à regret la toison qu'elle avait entortillée autour de son doigt lorsque le docteur arriva et prit ses distances.

Elle se sentit invisible lorsque le docteur laissa son regard glisser sur elle et Kallali, pour être plus attentif envers Brieuc et Edeas et littéralement fasciné par Josh. Son coeur se serra d'inquiétude face à l'intensité de l'intérêt du docteur, bien qu'elle prit sur elle de n'en rien montrer. Elle craignait pour Josh, aprés tout, des docteurs fous qui mutilaient des mutants, ça existait et ils étaient là pour découvrir si celui là en était.
Elle prit son formulaire et le lit silencieusement, se remémorant ce qu'elle devait mettre pour finir en niveau 2.

Code:
Nom : Bachan
Prénom : Rani
Age : 19 ans

]Quel pouvoir prétendez-vous avoir ? :  Je  commande  le vent.
Comment s'est-il manifesté ? : Quand  je regardais  un professeur que  je détestais et qu'un panneau  est  tombé sur  lui sous la poussée  du vent.
Avez-vous un casier judiciaire ? : Non
Avez-vous déjà été interné ? : Non
Avez-vous déjà tué et / ou blessé quelqu'un ? : oui
Si oui, était-ce volontaire ? : Non pas au début.
Si oui, pour quelle raison ? :  Je suis  sûre qu'il a  obéi à ma colère, elle était  si forte que  j'ai  pu contrôler le vent.
Avez-vous déjà subi des brimades ou des violences en raison de votre état ? : oui.
Prenez vous un traitement psychiatrique ? : on me  forcait  à prendre des médocs mais j'en prends plus maintenant.
Êtes-vous suivi psychiatriquement? : non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brieuc de Folcoat
LeX
LeX
avatar

Age : 20
Equipe : LeX
Nom de code : Korrigan
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Mar 10 Mai 2011 - 19:33

En montant dans le bus, Brieuc cachait mal son excitation. Il était vraiment ravi d'avoir été intégré à une telle équipe. Avec des partenaires comme ceux-là, la mission ne serait qu'une simple formalité et il plaignait déjà ceux qui essaieraient de se mettre en travers de leur chemin.
Remarquant la présence d'Anjali, le Breton fit un large sourire à son équipière du dernier entrainement. Il avait vraiment beaucoup aimé œuvrer de concert avec l'Indienne et se réjouissait de pouvoir continuer. Découvrir, qu'en plus, elle ferait partie du groupe des futurs pensionnaires avait tout pour le satisfaire.

"Génial ! T'es avec nous, c'est super ça. Tu dois t'arranger pour être dans quelle section, toi ? Moi, normalement, c'est pour la 3… J'sais pas encore comment je vais la jouer, mais ça va être trop bien…"

Assis dans le bus, Brieuc essaya de potasser son dossier de mission pour s'imprégner de son contenu. Malgré une imagination débordante qui l'incitait surtout à rêver, il parvint à retenir les grandes lignes de sa couverture. Il serait donc un gamin ramassé dans la rue et conduit au centre… Pour les autres détails, il serait bien temps de s'y pencher une fois dans l'ambiance…

Pendant le trajet avec l'agent du gouvernement, l'adolescent essayait de se mettre dans la peau de son personnage, gardant la tête baissée et la mine renfrognée, n'adressant pas la parole à ses camarades et faisant comme s'il ne les connaissait pas.

Dans le centre, il suivit l'hôtesse, prenant un air complètement perdu, comme s'il se demandait où il était tombé. L'attente fut longue avant que le docteur se décide à arriver. Brieuc commençait à vraiment s'impatienter, se tortillant sur sa chaise et jetant de fréquents regards autour de lui, n'osant pas engager la conversation de peur de se trahir.

Enfin le docteur arriva. Il avait l'air de mauvaise humeur, énervé d'avoir été dérangé en pleine nuit. Un peu sèchement, il leur tendit des formulaires de renseignements, charge aux membres du "commando" de les remplir. Les explications viendraient plus tard.

Sans dire un mot, Brieuc se saisit de la feuille et commença à la renseigner.

Citation :
Nom : Fisher
Prénom : Brian
Age : 13 ans

Quel pouvoir prétendez-vous avoir ? : je peux grandir et c'est pas du bidon
Comment s'est-il manifesté ? : je me suis réveillé avec mes vêtements déchirés comme s'ils avaient explosés de l'intérieur. Une fois aussi, j'ai grandi pour passer par-dessus un mur. Quand on m'a arrêté aujourd'hui, j'ai grandi aussi sans pouvoir l'empêcher…
Avez-vous un casier judiciaire ? : je crois pas
Avez-vous déjà été interné ? : ça veut dire quoi ?
Avez-vous déjà tué et / ou blessé quelqu'un ? : non
Si oui, était-ce volontaire ? :
Si oui, pour quelle raison ? :
Avez-vous déjà subi des brimades ou des violences en raison de votre état ? : non, je montre pas mon pouvoir normalement.

Prenez vous un traitement psychiatrique ? : non
Êtes-vous suivi psychiatriquement ? : je suis pas fou

Puis, il tendit sa fiche, l'air toujours aussi renfrogné.

"On fait quoi ici ? C'est quoi cette baraque ? Pourquoi l'autre flic, il m'a amené ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Elvene
OnyX
OnyX
avatar

Age : 25
Equipe : Onyx
Nom de code : Fenrir
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Mar 10 Mai 2011 - 19:51

Josh s'installa dans le bus, perdu dans ses pensées. L'enveloppe toujours a la main, il regarda Roberta s'éloigner tandis que le bus les conduisait a l'aéroport. Il prit l'avion tout aussi silencieusement et observa les nuages défiler. Il eut du mal a se mettre dans le bain. Non pas qu'il n'en avait pas envie, mais le fil de ses pensées s'égarait toujours au bout d'un petit moment. Le lupin se laissait aller a contempler le paysage d'un air pensif. Ce n'est qu'au bout du trajet qu'il se décida a prendre connaissance du contenu de l'enveloppe. Contenu très formel: plan du bâtiment et extraits du règlement intérieur.

Une fois le contact établi avec un agent du gouvernement sous couverture de policier, on les amena a la fondation. Josh se contenta de suivre le petit groupe de pensionnaires de sa démarche de quadrupède en jetant des regards a droite et a gauche pour prendre quelques repaires au cas où.

Ils arrivèrent finalement dans une salle d'examen. Josh prit un siège en attendant le docteur, sitôt rejoint par Anjali. Il échangea un regard avec elle puis observa les autres élèves. Avec elle, il y avait deux autres nouveaux qu'il connaissait a peine. Il ne savait pas vraiment ce qu'ils valaient, mais après tout, s'ils participaient a la mission, c'était bien pour une raison. Restait Kalalli. Josh se faisait beaucoup moins de soucis pour l'inuit que pour les autres. Il était capable de se défendre en cas de coup dur, et même de se défendre avec une étonnante efficacité. Le lupin lui adressa un signe de tête. C'était toujours bien d'avoir un coéquipier avec lequel on partait en mission dans ses rangs.

L'attente était longue et ennuyeuse. Josh passait le temps en croisant les bras et en observant de loin l'équipement des agents de sécurité, histoire de jauger leur niveau de dangerosité. Jouer le mutant psychotique ne serait surement pas une partie de plaisir. Il serait sans doute au plus près du danger mais cela lui permettrait de trouver de précieuses informations sur les agissement de Beck, en complément de ceux récoltés par ses camarades. Et si c'était le cas... Il en ferait de la charpie. Josh sourit a cette pensée. Il était comme un loup lâché dans la bergerie, alors que lui-même cherchait le loup de la fondation.

Il sentit quelques chose effleurer son pelage. Il pensa tout d'abord a Anjali qui s'était un peu trop collé a lui par inadvertance, peut-être parce qu'elle s'endormait pensa Josh, et s'écarta de quelques centimètres par réflexe, sans trop y prêter attention. Le lupin n'était pas habitué au contact physique avec les autres, en tout cas pas lorsqu'il ne s'agissait pas d'un combat. Et puis il sentit de nouveau quelque chose l'effleurer. Cette fois-ci, il tourna la tête et découvrit avec stupeur que l'indienne était tout simplement en train de jouer avec son pelage. Il fronça les sourcil un bref instant et eut un léger recule. Il s'apprêta a écarter d'un geste ferme la main d'Anjali quand le souvenir de sa conversation avec Claire et sa rencontre avec Isabella lui revinrent a l'esprit. Elles l'avaient toutes les deux touché et il n'avait rien dit... Son regard se fit moins agressif puis il poussa finalement un léger soupir et la laissa continuer sans rien dire, ne sachant pas trop quoi en penser, peut-être même était-il un brin embarrassé.

Enfin le Doc arriva. Josh sentit immédiatement l'indienne lâcher prise et s'écarter. Beck quant a lui n'avait pas l'air de très bonne humeur. Il le fixa tout de même d'un air fasciné. Josh soutint son regard l'air de dire "qu'est-ce que tu regarde comme ça ?" mais ne prononça pas un mot. Il se contenta de prendre d'un air absent la fiche de renseignement qu'on lui tendait et la remplie du mieux qu'il put. Il fallait qu'il soit assez crédible pour finir en section 1.


Citation :
Nom : Elberth
Prénom : Kyle
Age : 18

Quel pouvoir prétendez-vous avoir ? : ça se voit assez comme ça
Comment s'est-il manifesté ? : Une nuit j'ai changé. ça m'a fait mal...
Avez-vous un casier judiciaire ? : je sais pas
Avez-vous déjà été interné ? : on a essayé de m'interner
Avez-vous déjà tué et / ou blessé quelqu'un ? : je crois
Si oui, était-ce volontaire ? : oui et non
Si oui, pour quelle raison ? : on m'emmerdait. et puis il m'a obligé.
Avez-vous déjà subi des brimades ou des violences en raison de votre état ? : oui

Prenez vous un traitement psychiatrique ? : non
Êtes-vous suivi psychiatriquement ? : non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Mar 10 Mai 2011 - 21:27

Kalalli avait embarqué calmement dans le bus puis dans l'avion à destination du centre Tobie Nathan. Même s'il se sentait clairement plus serein que dans d'autres missions, les mauvais souvenirs ne manquaient pas de lui revenir lentement. "Mon p'tit ouasooo ", notamment. Enfin l'histoire commençait tout de même à dater quelque peu et il avait probablement vécu bien pire.

Finalement arrivé, il resta groupé avec Brieuc, Josh, Edeas et Anjali et put s'ennuyer à loisir pendant l'heure d'attente dans la salle prévue à cet effet avant qu'enfin le docteur Beck arrive, tout ça pour leur faire remplir des papiers. Kala récupéra le sien et commença comme ses camarades à le remplir.

Citation :
Nom : Jackson
Prénom : Kalalli
Age : 15 ans

Quel pouvoir prétendez-vous avoir ? : Je ne prétends pas, je peux lire l'avenir.
Comment s'est-il manifesté ? : Je devine mes notes en math. 0.
Avez-vous un casier judiciaire ? : Non.
Avez-vous déjà été interné ? : Non.
Avez-vous déjà tué et / ou blessé quelqu'un ? : Non.
Si oui, était-ce volontaire ? :
Si oui, pour quelle raison ? :
Avez-vous déjà subi des brimades ou des violences en raison de votre état ? : Je le cache aux gens. Sauf à mes parents.

Prenez vous un traitement psychiatrique ? : Non.
Êtes-vous suivi psychiatriquement ? : Pas besoin.

Ps : je parie que vous allez demander que je vous prouve que je lis l'avenir.

C'était un pouvoir difficile à démontrer et il était d'une évidente facilité d'être de mauvaise foi pour se défendre. Il se préparait déjà à dire qu'il le savait, après que l'évènement se soit passé. De quoi énerver suffisamment le personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edeas Cruge
LeX
LeX
avatar

Age : 24
Equipe : Lex
Nom de code : Maker
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Mar 10 Mai 2011 - 21:44

A peine avait-il finit le briefing que la mission commença. Durant le voyage Edéas feuilleta les plans que Roberta leur avait fournie. Même si un certain nombre de précaution avait été prise la mission était dangereuses, ils allaient être tous amenés à être interné donc surveillé deplus les récents événement s'étant déroulé dans la fondation n'était pas rassurant . Il allait être interné en section 2, il devrait donc ce faire passer pour quelqu'un croyant avoir un pouvoir. La mégalomanie n'était pas son fort mais, il avait connut quelqu'un qui lui était grave mégalomane et puis très fou par dessus tout il s'agissait de Caremus, en réfléchissant à cela une idée lui vint, et même si cela au final ressemblait en quelque sorte au pouvoir de kallali sa pourrait s'avérer marrant.

Très vite il arrivèrent a l'aéroport, ou leur contact s'occupa alors de les emmener à la fondation.
Après un temps d'attente assez long un médecin arriva et les observas brièvement. Lorsque le médécin regarda Edéas ce dernier se débrouilla pour faire passer dans ses yeux une regard noir et intense comme s'il se concentrait pour hypnotiser le médecin.

Ce dernier leur donna rapidement des formulaires à remplir. Edéas avait déjà une idée assez précise de ce qu'il allait écrire dessus. Il commença donc à répondre au questionnaire.

Citation :
Nom : Gaéc
Prénom :Deruse
Age : 16 ans

Quel pouvoir prétendez-vous avoir ? : je peux enfermer les gens et les animaux dans mes illusions n seul regard et vous êtes perdus dedans

Comment s'est-il manifesté ? : un jour un gros gros chien me coursait je suis tombé par terre et alors que le chien courrait vers moi il a croisé mon regard j'ai alors pensé rapidement il y a un chat a coté de toi, et le chien a changé de cible pour partir attaqué le chat qui n'existait pas bien sur puisque je l'avait créer dans l'esprit du chien .


Avez-vous un casier judiciaire ? : Non jsuis pas un délinquant

Avez-vous déjà été interné ? : c quoi cte question non

Avez-vous déjà tué et / ou blessé quelqu'un ? : non

Si oui, était-ce volontaire ? :

Si oui, pour quelle raison ? :

Avez-vous déjà subi des brimades ou des violences en raison de votre état ? : quel état c'est trop cool de faire croire des choses au gens et au animaux, bon on c'est moqué de moi c'est vrai car parfois surtout en public en fait les animaux ben il m'écoutait pas l'ilusion marchait j'en suis sur c'est juste que le clébard était trop con pour comprendre alors forcément les autres abrutis ils ont ris mais c'est pas grave..

Prenez vous un traitement psychiatrique ? : non

Êtes-vous suivi psychiatriquement ? : Non


Edéas posa le questionnaire les dé étaient maintenant jeté allaient-il être convainquant ? Il l'espérait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Mer 11 Mai 2011 - 2:40

Le Dr. Beck récupéra les copies et répliqua distraitement à l'attention de Brieuc :

"Il s'agit de la Fondation Tobie Nathan pour les personnes qui ont un problème en lien avec la mutation. Vous êtes ici parce que vous avez été ramassé par la police. Et l'autre flic - comme vous l'appelez - vous a conduit ici parce que visiblement la police de Philadelphie ne sait pas quoi faire de vous..."

Il ajusta ses lunettes et sourit. Visiblement, lui, il savait quoi faire.

"Très bien... tous sauf Kyle, vous allez me faire une petite démonstration de vos pouvoirs. Vous aviez deviné juste, Kalalli. Vous avez une minute... Et de cette minute vont dépendre votre sort et votre place dans cet établissement"

Puis, observant avec attention Josh, il ajouta :

"Kyle, pourriez-vous m'en dire un peu plus sur cette personne que vous auriez blessé ? N'hésitez pas à me donner le maximum de détails, cette histoire m'intéresse au plus haut point"

Paradoxalement la voix de Beck, jusqu'à présent froide, était devenue douce quand il s'adressait à Josh. Son intérêt pour le lupin semblait sincère.

Même si les deux agents de sécurité étaient sur leur garde, prêts à intervenir au premier dérapage...

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.


Dernière édition par Le courtier temporel le Ven 13 Mai 2011 - 2:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brieuc de Folcoat
LeX
LeX
avatar

Age : 20
Equipe : LeX
Nom de code : Korrigan
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Mer 11 Mai 2011 - 12:26

"J'ai aucun problème, moi. J'demande qu'une chose, c'est qu'on m'foute la paix…"

Marmonnant tout bas, Brieuc grimaça, comme ennuyé de devoir montrer ses capacités.

"Bon, ben s'il le faut, quoi…"

S'accroupissant, le jeune garçon retira vite ses chaussures en expliquant :

"L'problème, quand j'grandis, c'est qu'les habits y suivent pas… Le reste, ça va encore, mais les godasses, ça fait trop mal aux pieds…"

Levant les yeux vers le docteur Beck, l'adolescent ajouta sèchement :

"Et non ! J'me dessape pas pour faire la démonstration !"

Se remettant debout, Brieuc défit quand même sa ceinture et le bouton de son short. Faisant mine de se concentrer, il laissa son pouvoir agir, négligeant volontairement d'en étendre le contrôle à ses vêtements.
Le garçon grandit brusquement, augmentant de volume dans toutes les dimensions. Sa chemise se tendit sur une poitrine maintenant plus imposante et se déchira dans un bruit sec. Le short résista un peu mieux mais céda aux coutures, ne pouvant contenir des cuisses aussi grosses.

Poussant un petit cri de douleur, Brieuc retrouva vite sa taille normale et regarda, l'air dégouté sa chemise béante.

"J'espère qu'vous avez d'quoi réparer mes fringues. J'vous préviens, j'le f'rai pas tout les jours ce truc…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Mer 11 Mai 2011 - 13:31

Le Dr. Beck récupéra rapidement les copies et expliqua que le lieu était pour les mutants ayant un problème avec leur pouvoir. Kalalli lança, convaincu :

" C'est vous qui avez un problème avec la mutation. Moi je vis très bien mes capacités extra-lucides. "

L'homme confirma ensuite qu'ils allaient devoir faire une démonstration des pouvoirs. Affichant une mine fière, Kalalli regarda ses camarades et annonça :

" Je l'avais prédis. Vous avez vu ? " puis il corrigea le Dr. " Je l'avais prédis, et pas deviné. "

Par contre, le garçon n'avait dans l'immédiat pas d'idée pour davantage montrer qu'il était un fêlé sans aucun pouvoir. Josh semblait bien plus intéressant aux yeux du docteur.

" Je vois que demain, je serai encore entre ces murs. "

Une prédiction somme toute raisonnable. Il espérait surtout venir à bout de la patience de celui qui devait décider, à base de mauvaise foi répétée. Etant donné l'état dans lequel l'homme était déjà, l'Inuit ne doutait pas que le Dr. Beck cède rapidement à l'envoyer en zone 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anjali Devgan
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Nom de code : Kiran
Date d'inscription : 18/01/2011

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Jeu 12 Mai 2011 - 0:14

Le docteur Beck, ayant ramassé les formulaires, les sommait de démontrer leurs pouvoirs mutants tour à tour sauf Josh/Kyle qui était dispensé de le faire.

Brieuc puis Kallalli firent leur démonstration personnelles. Anjali réfléchissait à la marche à suivre, il fallait qu'elle convainque ce docteur qu'elle était une ado perturbée qui se prenait vraiment pour une mutante.

Elle se mit à geindre et marmonner tout bas. Elle lève les yeux et plonge ses mains dans les poches de sa veste. Elle secoua la tête et se décida à lui répondre.

-Je vous ai dis que je contrôlais le vent! ça ne marche pas à l'intérieur mais regardez plutôt à la fenêtre, ça souffle fort car je suis en colère! Vous m'énervez à me demander des preuves qui sont sous vos yeux docteur! Le flic ne m'a pas crue tout à l'heure, mais maintenant il peut le voir que je dis vrai, je commande le vent!!!! fit-elle en allant vers la fenêtre, pointant du doigt l'arbre secoué par un vent assez fort.

Elle espérait passer pour une ado assez mytho et dérangée en agissant ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Elvene
OnyX
OnyX
avatar

Age : 25
Equipe : Onyx
Nom de code : Fenrir
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Jeu 12 Mai 2011 - 0:34

Le poisson avait mordu a l'hameçon. Bon... Il s'agissait de concocter une histoire qui tienne la route pour finir en section 1 pendant que les autres feraient la démonstration de leur pouvoir. Ceci dit, la voix du doc lui paraissait bien louche. S'intéressait-il vraiment au lupin par compassion ? Ce dernier resta méfiant. Il rectifia rectifia tout de suite le docteur d'un air penaud.

"Pas la... les personnes."

Qu'allait-il pouvoir bien dire ? il réfléchit un court instant en baissant la tête. Il pourrait réutiliser ce qu'il avait vécu avec la personnification de ses instincts. Après tout, Kofman l'avait dit que tout était normal alors qu'il attaquait les gens et qu'il ne se souvenait de rien. Elle l'avait limite pris pour un cinglé quand il lui avait raconté tout ça. Oui... ça pourrait peut-être marcher. Et puis il aurait déjà une base de souvenir au lieu d'inventer une histoire de A a Z. Le jeu d'acteur n'en serait que plus crédible. Pour peu, il aurait presque aimé que Garou soit encore là. Il continua de fixer le sol et prit un air gêné.

"Je... je ne sais plus, c'est flou. Des gens se moquaient de moi et me traitaient de monstre. Je crois que c'était des clochards ou des mecs bourrés. Et.. ça me rendait triste et j'étais en colère contre eux. Vraiment en colère. Et puis je voyais mon reflet dans les fenêtres des immeubles. Il me parlait. Il me disait de tous les tuer. Je voulais pas. Et puis... je me souviens plus, tout est devenu noir. Quand j'ai repris conscience, j'étais dans une autre endroit de la ville. Les types étaient plus là. Mais j'avais du sang sur les mains et dans la bouche."

Il tourna la tête pour éviter de croiser le regard du doc et prit un air faussement attristé.

"C'était pas le mien..."

un schizophrène meurtrier. Parfait pour finir la ou il voulait. Ne restait plus qu'à ajouter une dernière petite phrase, histoire de finir de convaincre le doc qu'il était un dangereux psychopathe.

"ça m'arrive de plus en plus souvent. Je sais plus quoi faire. Je l'entends. C'est comme une petite voix dans ma tête. Il veut que je tue tous les gens de cette pièces en ce moment."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Edeas Cruge
LeX
LeX
avatar

Age : 24
Equipe : Lex
Nom de code : Maker
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Jeu 12 Mai 2011 - 20:13


Après les questionnaires il était temps de faire la démonstration de leur pouvoir. Le médecin était méthodique le questionnaires et la démonstration de leur pouvoir lui permettait de savoir dans quelle catégorie il pouvait classer ses patients.

Chacun alla donc de son ptit pouvoir, Edéas sourit intérieurement en voyant la démonstration de Kallali et Anji tous deux avaient choisis des angles intéressants pour faire croire au médecin qu'il étaient tous deux atteints du syndrome X. Edéas pour sa part avait dans l'idée de la jouer un peu plus théâtrale. Aussi quand cela fut son tour de jouer il regarda le médecin droit dans les yeux et lui dit :

« Vous n'avez pas peur, l'illusion peut vous tuer vous savez, j'ai le total contrôle sur votre vie d'un regard... »

Il regarda de façon plus intense l'homme droit dans les yeux puis tout à coup se prenant la tête entre les mains il se mit à hurler

« ARHHHG ARRETER ARRETER »

Il se laissa littéralement tomber à terre comme si un mal de tête foudroyant l'avait frappé et plus doucement il répéta

« arretez jdirais rien promis, je dirais rien arretez... »

il resta ainsi gémissant ses deux mains autour de la tête comme s'il avait reçut un choc en retour..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Dim 15 Mai 2011 - 0:09

Le Dr. Beck regarda avec attention la démonstration de Brieuc. Puis, réfrénant le petit sourire qu'il avait au coin des lèvres, il examina à nouveau le questionnaire du jeune garçon. Au bout de quelques instants, il lança :

"Très bien, Brian. Le test est plutôt concluant. Je vous envois en section 3. Vous y serez à votre aise et peut-être que d'ici quelques jours, j'irai vous voir. En attendant, passez une bonne soirée..."

Et d'un hochement de tête, il fit signe à l'un des gardes d'emmener Brieuc dans le couloir.

La suite des tests fut moins glorieuse... Le Docteur ricana bêtement pendant les démonstrations d'Anjali et de Kalalli. Seul Edeas réussit à faire dire à Beck :

"Quel dommage..."

Il marqua à nouveau une petite pause et appuya sur une touche du téléphone posé sur son bureau :

"Il me faut une escorte pour 3 syndromes X. On les colle en section 2 et on n'en parle plus"

Au bout de quelques instants, 3 autres gardes arrivèrent dans la pièce. Ils saisirent sans ménagement aucun Kalalli, Edeas et Anjali et les emmenèrent hors du bureau. Il ne restait plus que Beck, Josh et un dernier garde dans la salle.

Le Docteur regarda Josh avec attention. Puis, il dit :

"Je vais vous aider, Kyle, à trouver une direction à votre vie. Vous êtes quelqu'un de très spécial. Ici, nous ne nous moquerons pas de vous. Non. Ici, nous vous traiterons avec le respect qui vous est du. Je ne veux même pas savoir ce que vous fichiez avec les rebuts avec lesquels on vous a trouvé. Vous..."

Il baissa les yeux et sourit à nouveau.

"Vous êtes différents. Vous êtes de la race des seigneurs. Dites-moi, Kyle, ne voudriez-vous pas rejoindre l'élite de cet établissement ?"

Nouvelle pause qui permit au docteur de reprendre une expression neutre :

"Simple curiosité... Vous êtes né où ? Et à quoi ressembliez-vous avant votre métamorphose ?

*
**

Edeas, Kalalli et Anjali furent amener par l'escorte dans la section 2. Pour ce faire, ils avaient du traverser une première section (celle des mutants un peu perturbés), puis avait franchi une grille métallique que l'un des gardes avaient déverrouillé avec un pass magnétique.

Ils se retrouvèrent dans un petit bureau qui devait faire à la fois office de salle de garde et de salle d'examen. La salle était pauvrement meublée : une armoire métallique fermée à clé, un lit d'examen, une chaise et un bureau aux tiroirs également verrouillés. L'un des gardes alla fouiller dans l'armoire et en sortit 3 blouses d'hôpital qu'il remit aux trois amis. Ni chaussures, ni pantalon, ni sous-vêtements. La tenue vestimentaire se résumait au strict minimum.

Puis les gardes sortirent et laissèrent seuls les trois compères. L'un d'eux annonça tout de même :

"Les tarés, on vous envoie le chef des tarés d'ici. Il vous donnera les consignes. Bonne nuit, les tocards !"

Et effectivement, au bout de quelques instants, un jeune homme simplement habillé de la blouse réglementaire débarqua dans la salle.


"SALUT ! MOI C'EST ARNIE ! JE SUIS LE PREFET DE SECTION !"

Il parlait très fort et postillonnait. Mais pour le moment, il avait l'air à peu près normal...

*
**

Brieuc fut conduit avec plus de ménagement dans la section 3. Le garde lui montra la porte de sa chambre puis le laissa. A l'intérieur, un jeune garçon était en train de lire sur le lit. C'était une chambre double.

Voyant Brieuc, il referma son ouvrage et se leva.


"T'es nouveau, c'est ça ? Moi c'est Jake. Tu fais quoi comme pouvoir ? Moi, je fais bouger les objets à distance..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brieuc de Folcoat
LeX
LeX
avatar

Age : 20
Equipe : LeX
Nom de code : Korrigan
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Dim 15 Mai 2011 - 15:14

S'efforçant de garder un air toujours furibard, Brieuc baissa la tête pour ne pas montrer la lueur de triomphe qui traversait son regard. C'était bon. Il avait passé le test avec succès et atteint l'objectif qui lui avait été assigné : se retrouver en section trois. A lui de jouer maintenant.

Pour la forme, il protesta encore alors qu'un garde l'entraînait.

"Eh, j'vais où là ? J'ai pas de problème, j'vous dis. Comment ça, quelques jours ? J'vais quand même pas rester ici ?"

L'adolescent eut à peine le temps de ramasser ses chaussures qu'il se voyait déjà embarqué dans les couloirs et conduit jusqu'à sa chambre. Entrant dans la pièce, il se composant un visage bougon tout en regardant rapidement autour de lui s'il repérait un quelconque dispositif de surveillance, caméra ou micro placés sur les murs. Il en profita également pour voir s'il existait un système de grilles d'aération ou de climatisation.

Ecoutant pour savoir si la porte était verrouillée derrière lui, Brieuc regarda l'occupant de la chambre et répondit, comme machinalement à ses questions.

"Euh, salut. Moi c'est Bri…, Brian", se reprit-il à temps. "C'est quoi cette boite ? J'fous quoi ici ?"

Avisant sa chemise déchirée, le jeune Breton fit une grimace de dépit tout en la retirant et la jetant furieusement sur le lit vacant. Torse nu, il regarda le dénommé Jake.

"Ben, je peux grandir. Mais bon, le blème c'est qu'y'a qu'moi qui grandis et pas mes fringues… Du coup, c'est pas terible, quoi."

S'avançant vers son lit, Brieuc s'assit, tout en continuant à parler.

"J'espère qu'ils vont me refourguer de quoi m'habiller. C'est pas top comme tenue sinon..."

Fonçant les sourcils, il poussa un soupir d'exaspération.

"Au fait, y'a longtemps qu't'es là, toi ? Il nous font quoi ici ? L'autre type, il a dit qu'il pass'rait m'voir dans quelques jours ? C'est quoi ce délire ? J'vais quand même pas rester si longtemps ici… J'me barre dès qu'je peux…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Lun 16 Mai 2011 - 2:03

Kalalli avait le sentiment d'avoir fait son petit effet dans la catégorie des syndromes X. Et en effet, le docteur Beck décida chacun d'envoyer là où ils l'avaient eux même prévus. Jusque là, tout se passait correctement. Les trois syndromes X furent récupérés par des gardes brutaux et se retrouvèrent dans une salle faisant vaguement penser à une prison.

L'Inuit attrapa sa blouse, un peu dégouté de devoir porter ça. Il allait garder au moins un sous vêtement de toute évidence. Il n'avait aucune envie de se ballader avec uniquement ça sur le dos. Le garde les prévint que le chef des "tarés" allait arriver. Le terme donnait au moins le ton sur ce que tous pensaient d'eux.

Et en effet, le "préfet" arriva, comme il se présentait. Pourquoi ce surnom là au juste, se demanda le garçon. Kalalli recula d'un pas, surpris par l'apparence, le ton et les postillons, un peu dégouté. Il s'hasarda tout de même à un :

" Salut Arnie. Moi c'est Kalalli. C'est quoi ton pouvoir ? Et les consignes ? T'es vraiment le chef ? "

La dernière question était surtout là pour flatter l'égo de celui-ci qui paraissait se la jouer petit chef.

" Ils sont toujours méchants comme ça les gardes ? "

Taré et tocard, c'était assez rabaissant, même pour des syndromes X. Kalalli restait tout de même rassuré de voir qu'il était avec Anjali et Edeas. Avec un peu de chance, il se retrouverait dans une chambre avec ce dernier, ce qui permettrait de mettre en place des actions coordonnées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Elvene
OnyX
OnyX
avatar

Age : 25
Equipe : Onyx
Nom de code : Fenrir
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Lun 16 Mai 2011 - 12:30

Josh regarda les autres se faire emmener sans afficher une mine réjouie. Il était content que le plan se déroule comme prévu pour l'instant, mais il ne pouvait s'empêcher d'être un peu inquiet. Bah, ça lui passera. Il devait se concentrer maintenant sur sa propre mission.

Une fois seul a seul, Beck lui fit moult éloge. "de la race des seigneurs" ?. Josh arqua un sourcil, suspicieux. Qu'est-ce qu'il pouvait bien trafiquer ici ? En tout cas, il n'avait pourtant pas l'air d'un type s'amusant a torturer les mutants. Plutôt de ce genre de psy a trois sous qui considérait les mutants comme des êtres supérieurs. Enfin d'après ce qu'il racontait...

Josh prit une moue intriguée avant de dire d'un air intéressé.


"L'élite de votre établissement ? En quoi ça consiste ?"

Puis il baissa les yeux. Il fallait donner l'impression que ces questions lui rappellent de mauvais souvenirs. Moins il en disait sur lui, mieux ce serait.

"Aux alentours de New York. Mes parents m'ont... mis dehors quand j'ai changé. ça fait quelques années de cela maintenant. Je pourrais même pas vous dire précisément a quoi je ressemblait avant tellement c'est flou..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Anjali Devgan
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Nom de code : Kiran
Date d'inscription : 18/01/2011

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Lun 16 Mai 2011 - 20:00

Anjali se retint de réagir lorsqu'elle fut saisie sans ménagement aucun par les gardes, elle était outrée de les voir aussi peu délicats avec les patients. En plus ils les insultaient en les traitants de tocards!

Elle pâlit en voyant les blouses qu'ils leur donnaient, ils n'auront que ça à porter. Elle en prit une et la regarda avec dégoût et embarras. Elle jeta un coup d'oeil sur les garçons, Kalalli avait déjàç enfilé sa blouse en conservant un sous vetement.

-"Bon les garçons, vous allez être bien gentils et tourner le dos pendant que je me change. Si j'en voit un qui se rince l'oeil il va se prendre une tarte! C'est bien compris? "

Une fois certaine qu'ils avaient compris le message, elle leur tourna le dos et ôta ses vêtements, ne conservant que ses sous vêtements de coton vert tendre.

*Heureusement que j'ai eu la présence d'esprit de mettre un boxer avant de venir, avec tous ces gardes, ils n'auraient pas manqué de se rincer l'oeil! Ceci dit ce n'est pas normal qu'on nous force à mettre des blouses, seuls les patients les plus malades en portent pour éviter les tentatives de suicide d'ordinaire.*

Elle se sentait vulnérable sans ses bottes de cuir à talons, son jean slim et sa veste de cuir souple noire. Elle haussa les épaules, elle comptait bien les récupérer avant de partir, quitte à forcer le placard de la consigne.

Serrant sa blouse autour de sa taille à l'aide du cordon, elle se retourne et attend avec les garçons, le chef des tarés devait bientôt arriver.

Anjali eu un mouvement de recul lorsque celui ci arriva et se mit à postillonner en se présentant. Kal avait reculé lui aussi et il se présenta. Elle surmonta son écoeurement et sourit à Arnie.

-"Salut, moi c'est Rani. Tu nous fais visiter?" fit-elle sobrement. Kal avait déjà posé les questions qu'il fallait et elle attendait qu'Arnie réponde. Elle réprima un sourire en entendant Kal demander si les gardes étaient méchants, ils sont surtout bêtes et mal élevés à son avis.

Elle espérait être avec les compagne de chambrée de Sophie, la fille retrouvée morte de la section 2, elle pourrait glaner des informations sur ce qui était arrivé cette nuit fatidique et ainsi orienter leur enquête avec Kal et Edeas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edeas Cruge
LeX
LeX
avatar

Age : 24
Equipe : Lex
Nom de code : Maker
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Lun 16 Mai 2011 - 22:32


L'entretiens avec le docteur avait été vite baclé. Tous semblaient avoir réussis l'audition, Edéas restait toujours à terre et à fond dans son rôle peut-être qu'il pourrait décrocher un oscar un jour.

Cependant Edéas nota mentalement les informations qu'il venait de glaner, le docteur semblait ne rien avoir à faire d'eux et semblait plus particulièrement intéressée par les vrais mutant , la suite des événement le conforta dans son idée. Edéas resta dans un son état lorsque les gardes virent les chercher sans ménagement tous les trois. Puis il durent se changer ou par pudeur pour Angi il se retourna lorsque celle-ci se changea.

Une fois cette étape terminé il se retrouvèrent seul attendant le tocard comme l'appelait les gardes, le tocard de section. Edéas se demandait vraiment dans quoi il venait de débarquer, heureusement pour lui, personne ne doutait que les trois compères étaient de vrai mutant avec de vrai pouvoir qui s'avérerait certainement utile, s'il devait fuir d'ici.

Le tocard arriva enfin, il se dénommait Anie et était d'apparence assez répugnante. Il s'empressa d'ailleurs de leur postillonner dessus tout en se présentant comme étant le préfet de section. Ainsi donc les tarés avaient leur propre chef.

Après qu'Anji et kallali se furent présenté Edéas fit de même

« Salut moi c'est Gaéc alors comme sa c'est vraiment toi qui dirige tout ici ? Toi aussi tu es un mutant tu sais pourquoi il ne nous ont pas mis avec les autres. »

Edéas se tut attendant la suite des événements....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Mar 17 Mai 2011 - 0:02

Jake se passa la main dans les cheveux et sourit :

"Salut Brian. Ici, c'est un asile psy pour les mutants qui ont du mal à admettre qu'ils ont des pouvoirs. Enfin, de mon côté, c'est plutôt mes parents qui ont du mal à admettre que j'ai des pouvoirs. Ils pensent qu'avec une thérapie, ça va me passer mais..."

Il fit une petite moue gênée avant de reprendre :

"Mais en fait je crois que ça a pas y faire grand chose. Surtout qu'en guise de thérapie, j'ai ma psy - le Docteur Wree - qui me montre des cartonnettes avec des tâches de peinture deux fois par semaine et c'est tout. Je suis pas bien sur que ça m'aide... Enfin, y a de vrais cintrés ici. Genre des gamins qu'ont pas de pouvoirs qui sont persuadés qu'ils en ont. Pis, ceux qui sont enfermés en section 1. Mais à part ça..."

Jake alla s'asseoir sur son lit.

"Enfin t'as l'air cool... Mais t'es arrivé comment ici ? Tes parents t'ont pas prévenu pourquoi ils t'envoyaient là ? Enfin, pas étonnant... Les miens, ils m'ont dit qu'ils m'emmenaient en voyage aux États-Unis, pour les vacances... Résultat des courses : ils sont allés visiter New-York seuls et ils m'ont laissé là !"

Le compagnon de chambrée de Brian ricana puis reprit d'une voix plus sérieuse :

"C'est ta famille qui doit te fournir tes fringues et tout le reste. Si t'en as pas, ben tant pis pour ta gueule ! Mais t'inquiètes, tu pourras m'en piquer"

Il se passa à nouveau la main dans les cheveux et termina :

"L'autre type, j'imagine que c'est Beck. Tu risques pas de le voir souvent. Moi, ça fait 6 mois que je suis là et il a du me prendre en rendez-vous une fois ou deux seulement. Je crois qu'il s'en fout de notre gueule..."

Pendant que Jake parlait, Brian put remarquer qu'il n'y avait - a priori - ni caméra, ni micro. Par ailleurs, la porte n'avait pas été verrouillée derrière lui et il y avait bel et bien une bouche d'aréation protégée par une simple grille clipsée là...

*
**

Arnie écouta Kalalli, réfléchit un instant puis lança toujours aussi fort et toujours en postillonnant :

"MON POUVOIR C'EST QUE J'AI CRÉE LE MONDE EN 6 JOURS. DEPUIS JE ME REPOSE ET JE ME BALLADE DANS MA CRÉATION. C'EST COOL, NON ?"

Il partit dans un grand rire pataud puis reprit :

"BEN OUAIS, LES GARDES JE LES AI CRÉE MÉCHANTS COMME ÇA C'EST PLUS DRÔLE. ET PIS OUI, JE SUIS LE CHEF CAR EN FAIT MON IDENTITÉ SECRÈTE C'EST QUE JE SUIS DIEU. T'Y CROIS ÇA, HEIN ? JE SUIS DIEU !"

Arnie dévisagea Anjali de la tête aux pieds puis ajouta :

"Y A DES CRÉATIONS PLUS SYMPAS QUE D'AUTRES DANS CE QUE J'AI FAIT MAIS BON..."

Oubliant un instant l'indienne, Arnie reprit :

"LES GARDES, ILS NOUS TRAITENT COMME DES CHIENS CAR ILS PENSENT QU'ON FAIT JUSTE SEMBLANT D'ÊTRE DES MUTANTS. MAIS MOI COMME JE SUIS RÉELLEMENT DIEU, JE M'EN FOUS DE CE QU'ILS PENSENT... VOUS PIGEZ ?"

Arnie se bidonna grassement une fois de plus. Puis plus sérieusement, il lança dans un grand éclat de postillons :

"LES CONSIGNES C'EST : ON DORT A 22H00, PIS ON SE LÈVE A 6H00, ON FAIT SA TOILETTE TOUS ENSEMBLE, ON PETIT-DÉJEUNE, ON FAIT RIEN OU ON VA VOIR SON PSY, ON MANGE, ON FAIT RIEN, PIS ON MANGE A 19H00, ON FAIT RIEN PIS ON VA SE COUCHER ET AINSI DE SUITE..."

Il avala la salive dont il n'avait pas encore arrosé le trio puis secoua la tête.

"NON JE PEUX PAS VOUS FAIRE VISITER. FAUT ALLER SE COUCHER. LA JOLIE FILLE VA ÊTRE AVEC HELENA. HELENA, ELLE EST TOUT LE TEMPS TRISTE PARCE QUE SA MEILLEURE AMIE EST MORTE. MAINTENANT ELLE AURA UNE COPINE VIVANTE. PIS, VOUS DEUX, Y'EN A UN QUI VA ALLER AVEC MOI ET L'AUTRE IL SERA TOUT SEUL POUR LE MOMENT PARCE QUE L'AUTRE DANS LA CHAMBRE IL Y EST PLUS"

*
**

Beck, à la question de Kyle, partit dans un grand rire :

"Pardon, je voulais dire l'élite tout simplement ! Parce que la plupart des pensionnaires ici présents ne valent rien. La grande majorité de notre personnel ne vaut rien non plus. Vous... Vous avez la chance d'avoir été doté de ce corps extraordinaire ! Vous pourrez, mon ami, devenir une source d'inspiration pour de nombreuses personnes..."

Il écouta avec attention les souvenirs douloureux de Kyle.

"Peu importe vos parents et peu importe votre passé. Tout cela est terminé, mon ami. Nous allons reconstruire votre vie et votre existence. Nous allons faire de vous un être adulé par tous..."

Finalement, Beck fit signe au garde de partir en avant. Puis, il invita Kyle à venir avec lui.

"Nous allons aller en section 1. Vous m'excuserez par avance du niveau de sécurité de cette partie de notre établissement mais nous devons protéger nos pensionnaires les plus admirables. Mais venez..."

*
**

Kyle, escorté par Beck et un garde, se retrouva à franchir les section 3, 2 avant de déverrouiller la dernière porte magnétique : celle qui menait à la section 1.

Il s'agissait d'un couloir immaculé. Des portes se situaient de part et d'autre de ce dernier. Beck fit signe au garde d'ouvrir l'une des portes et invita Kyle à y entrer. Une fois que ce dernier s'exécuta, il referma prestement la porte derrière lui.

A l'intérieur, il faisait un noir absolu. Kyle entendit une respiration. Quelqu'un venait de se réveiller. Confirmation de la présence d'un tiers fut faite quand le lupin entendit une voix féminine :

"Tu crois faire quoi, là ?"

Le ton était agressif. Agressif et résolu.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.


Dernière édition par Le courtier temporel le Jeu 26 Mai 2011 - 2:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brieuc de Folcoat
LeX
LeX
avatar

Age : 20
Equipe : LeX
Nom de code : Korrigan
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Mar 17 Mai 2011 - 11:21

Somme toute, le premier occupant de la chambre avait l'air assez sympathique. Visiblement, Jake était content de n'être plus seul et de trouver un compagnon en la personne de Brieuc. La conversation semblait en effet indiquer que les journées devaient être bien longues et que l'activité principale des pensionnaires de la section 3 devait être l'attente.

"Un asile psy… Mais j'lui ai bien dit pourtant que j'étais pas fou et qu'j'avais aucun problème, enfin sauf le problème de fringues. Mais c'est pas avec c'que tu m'dis qu'ils vont m'aider à le régler…"

Perdant un instant son air boudeur, Brieuc laissa échapper un petit rire.

"Ah oui, les mythos qui font style qu'ils sont des mutants. Y'en avait avec moi, ce soir. Ils sont graves quand même. J'sais pas où ils les ont conduits après."

Levant un sourcil curieux, le jeune Breton tiqua à la mention de la section 1 et essaya de creuser un peu.

"C'est quoi ce truc de section 1 ? C'est là où on envoie les mythos ? Ils y font quoi ?"

Heureux de pouvoir bavarder, Jake alimentait naturellement la conversation. Avec un camarade aussi bavard, recueillir des informations allait se montrer relativement simple, à supposer toutefois que le garçon sache des choses intéressantes. Pour lui tirer les vers du nez, Brieuc allait devoir satisfaire un peu la curiosité de son nouveau camarade et il se dépêcha de trouver une raison plausible à sa présence dans la fondation.

"Moi, c'est les flics qui m'ont amené ici ce soir. Ils m'ont trouvé dans la rue, quoi. C'est là qu'je vis depuis que mes parents m'ont foutu dehors à cause de, enfin, tu te doutes quand même… Bref, quand les flics m'ont choppé, je sais pas c'qu'il s'est passé mais j'ai pas pu m'empêcher de grandir. Du coup, j'pense qu'ils ont voulu se débarrasser de moi en me larguant ici… Puis y'a l'autre, le Beck comme tu dis qu'à demandé que je lui montre. Et me v'la…"

Apprenant que c'était à la charge des familles de fournir le nécessaire aux pensionnaires, Brieuc fit une grimace faussement paniquée.

"Merde, mais j'vais faire comment, moi ? J'vais pas vivre avec des fringues déchirées quand même. Parce que mes parents… Faut pas y compter."

Puis poussant un soupir de soulagement, il lança un regard reconnaissant à Jake.

"Merci, t'es un vrai pote. On s'connaît pas et déjà t'es sympa avec moi…"

La suite de la discussion devint nettement moins réjouissante.

"Comment ça ? J'le verrai pas rapidement ? C'est quoi l'emploi du temps ici ? On passe ses journées à glander ou y'a un programme plus sympa ? Moi, j'vais quand même pas passer ma vie ici… J'te l'ai dit : dès qu'je peux, je me barre…"

Faisant à nouveau un tour d'horizon de la pièce, Brieuc nota l'absence apparente de tout système de surveillance, ainsi que la présence d'une petite grille d'aération. Bon à savoir, en cas de nécessité…
Sautant sur ses pieds, l'adolescent eut un petit sourire décidé et, toujours torse nu, se dirigea vers la porte, laissant sa chemise déchirée sur son lit.

"Ca s'passe comment le soir ici ? On est bouclé dans la piaule ou on peut quand même se balader dans le quartier. Tu m'fais visiter un peu le secteur ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Mar 17 Mai 2011 - 23:39

Kalalli recula à nouveau d'un pas lorsqu'Arnie se mit à répondre à ses questions. Le garçon regretta presque de lui en avoir posé tellement, tant le préfet parlait fort et postillonnait. Il devait perdre l'équivalent d'une grande bouteille d'eau à force par jour. Le chef des tarés se prenait simplement pour Dieu. Ni plus, ni moins. Pour le coup, l'Inuit comprit presque la réaction des gardes à les traiter comme des demeurés. Arnie en tenait quand même une couche.

L'Onyx écouta les consignes au sujet des heures. Le tout était résumable à trois repas, se laver le matin et éventuellement voir un psy une fois dans la journée. Si le cadre, les activités et les heures avaient été autres, l'endroit serait presque passé pour un centre de vacances. Les journées devaient être longues à ne rien faire du matin au soir. Kalalli s'inquiéta un instant de la toilette collective, se demandant à quel point elle était poussée et si elle était particulièrement surveillée. Probablement des séquelles de l'Inde.

Arnie les informa que la visite se ferait plus tard à cause de l'heure tardive.

" Demain matin alors. " confirma Kala.

Connaître les lieux pouvait être très utile. Et soudainement, le préfet leur apprit qu'il y avait une place à prendre dans sa chambre et une autre dans une chambre vide. L'illusionniste regarda Edeas, une moue mal à l'aise au visage. Aucun des deux n'aurait envie de dormir dans la même pièce qu'Arnie, c'était évident. Restait une solution philanthrope.

" Je ronfle très fort la nuit et Edeas m'a dit en arrivant qu'il avait un sommeil très lourd... "

C'était tiré par les cheveux, mais le chef ne pouvait pas deviner depuis combien de temps ils étaient là.

" Ca serait mieux qu'on dorme dans la même chambre tous les deux. Sinon j'empêcherai mon coloc de dormir. "

Restait à mettre encore en avant le rôle de chef d'Arnie.

" Enfin c'est ce qu'un bon préfet ferait. Il penserait au bien être du sommeil de ses disciples. Tu es un bon préfet, non ? Tu es Dieu quand même... "

De façon évidente, ce n'était pas dans l'intérêt de la mission de ne pas avoir de colocataire d'ici, mais subir Arnie avait des limites. Et puis ils auraient bien l'occasion de lui reparler tout le long de la journée. De toute évidence ce soir, ils allaient dormir rapidement et se lever tout aussi vite le lendemain matin. Il fallait espérer que la mission ne durerait pas des jours et des jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edeas Cruge
LeX
LeX
avatar

Age : 24
Equipe : Lex
Nom de code : Maker
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Mer 18 Mai 2011 - 23:21


Edéas se maudit lui et Kalalli d'avoir posé autant de question, car le préfet se fit une joie de leur postillonner dessus. Edéas se recula quelque peu pour les éviter. Cependant plus Arnie parlait et plus Edéas comprit qu'il était totalement taré, quelque chose clochait visiblement dans son ciboulot et sa n'était pas pour rassurer Edéas.

L'ambiance semblait être vraiment sympa Edéas marmonna un petit

« waou chouette le programme »

son ton était franchement ironique. Puis le binoclard leur indiqua leur chambre, l'un d'eux allait devoir se coltiner le Arnie, en croisant le regard de kalalli, il crut bien qu'il allait parler en premier pour occuper la chambre vide, mais son camarade était bien plus futé, et son idée de partager tout les deux la même chambre à cause de son sommeil bruyant c'était tout simplement génial.

« Oui c'est vrai que j'ai le sommeil lourd donc je serais pas dérangé et en plus quelqu'un d'aussi important que toi mérite d'avoir sa propre chambre à lui tout seul. »

Edéas espérait qu'il n'en avait pas trop rajouté. Espérons que l'égo d'Arnie prendrait le dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anjali Devgan
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Nom de code : Kiran
Date d'inscription : 18/01/2011

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Sam 21 Mai 2011 - 2:19

Anjali se moquait intérieurement des pauvre garçons qui étaient placés trop prés d'Arnie, ils avaient visiblement l'honneur de se faire postillonner dessus par ..."Dieu" (selon Arnie).
Ils regrettaient visiblement de lui avoir posé des questions et tentaient de convaincre Le chef de section de les laisser dormir ensemble en flattant son égo.

Personnellement, elle était satisfaite de voir qu'il la plaçait avec la meilleure amie de la fille tuée. elle allait déjà pouvoir se rapprocher d'elle plus facilement et l'interroger discrètement. Les choses se faisaient plus facilement qu'elle ne le pensait. Elle serra ses vêtements dans ses bras, espérant les garder avec elle si Arnie et les gardes n'y faisaient pas attention.

-"Bon les garçons, on y va? je tombe de fatigue là, j'ai envie de dormir dans un VRAI lit moi! déjà que ça me change de la rue d'avoir un toit au dessus de moi ce soir." Fit-elle, à fond dans son rôle de mutante ramassée dans la rue.

Elle hocha discrètement la tête, espérant que les garçons comprendraient qu'il fallait y aller, qu'ils puissent enfin commencer les choses.

-"Euh... une chose Arnie, fit-elle mielleusement, si j'ai un problème, comment je fais pour vous joindre? les filles et les garçons ne dorment pas dans le même couloir? si?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Elvene
OnyX
OnyX
avatar

Age : 25
Equipe : Onyx
Nom de code : Fenrir
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Dim 22 Mai 2011 - 12:19

Josh ne pouvait s'empêcher de lancer un regard suspicieux au docteur qui commençait a lui promettre la lune. "Devenir une source d'inspiration ?". ça commençait a sentir mauvais. A quel genre de petit jeu pouvait bien se délecter le doc avec les mutants de sections 1 ? Il ne répondit rien a ces déclarations et se contenta de suivre docilement Beck en regardant autour de lui.

Il leur fallut passer par les sections 2 et 3 avant d'attendre leur destination. Le lupin y jeta un oeil, aussi curieux de savoir ce qu'il s'y passait qu'inquiet pour ses camarades. Même s'il était sûr qu'ils arriveraient a se débrouiller a merveille. Il fallait se rendre a l'évidence, il devrait une fois de plus se débrouiller seul pour la suite des opérations.

Les deux sections laissèrent place a un couloir immaculé, avec des portes de part et d'autre. Beck ouvrit l'une d'entre elle et invita Josh a y entrer. Ce dernier fronça les sourcils, pas sûr qu'il allait aimer ce qu'il trouverait a l'intérieur.

A peine eut-il franchi le seuil de la cellule que la porte se referma brusquement derrière lui. Surpris, Josh se retourna. Mais il était bel et bien enfermé, et dans le noir complet de surcroit. Ses oreilles se tournèrent d'elles même lorsqu'il entendit une respiration. Il n'était pas seul. Puis une question agressive. Josh tourna la tête dans la direction de la voix et plissa les yeux pour essayer de la distinguer. Rien a faire, il faisait trop sombre pour qu'il y voit ne serait-ce que l'ombre de quelque chose. Il huma l'air pour essayer de déterminer la distance a laquelle se trouvait son interlocutrice, puis répondit, sur un ton hautain.


"Je crois que je vais m'installer ici, vu qu'on m'y a enfermé si tu veux tout savoir."

Il chercha sur le mur un interrupteur.

"Elle est ou la lumière ici ? J'aimerais mieux voir a qui j'ai a faire."

Après tout, il était en section 1, la section des psychotiques. Mieux valait être prudent avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   Jeu 26 Mai 2011 - 2:30




"En section 2. C'est là que tous les mythos vont. Enfin, s'ils te manquent tu pourras les voir pendant la toilette commune ou au réfectoire. Y a que les gogols de la section 1 avec qui on n'a jamais de contact" répliqua Jake.

Puis le jeune homme secoua la tête et poursuivit :

"Non, mon pote. La section 1, c'est pour les mutants graves de chez graves. Pas ceux comme nous qui ont fait une petite dépression ou dont les parents ne veulent plus. C'est plutôt des vrais cas sociaux, des psychopathes ou des cintrés qui se bavent dessus. Ils ont un régime de sécurité plus lourd et on les voit jamais..."

Il essuya ses lunettes et ajouta calmement :

"J'aimerai pas être dans leurs chaussettes surtout qu'ils en ont même plus. A mon avis, Beck doit soit les laisser pourrir comme nous ou bien faire des expériences sur eux. Il est tout le temps fourré en section 1. Bref, comme t'as pu le piger, pour le moment on risque pas d'avoir notre bulletin de sortie !"

Jake remit ses lunettes et enchaîna :

"Le programme est pas folichon. La plupart du temps, tu t'ennuies à mourir. En gros, on se lève pour la toilette et le petit-déj à 6h00 du matin, puis quartier libre jusqu'au repas du midi. Après jusqu'au souper, on a la paix si on n'a pas une visite chez un psy. On mange à 19h00 et jusqu'à l'extinction des feux à 22h00, on a quartier libre..."

Il ricana. Bien conscient de l'ironie de la situation :

"En gros, ça ressemble plus à une prison qu'à un hosto ici ! Techniquement les portes sont ouvertes et tu peux te balader dehors. Mais si tu te fais choper par un agent de sécurité, tu risques la raclée de ta vie. Franchement, faut faire profil bas ici..."

En entendant la volonté de Brian de se tirer, Jake parut interloqué. Il marqua une longue pause puis s'approcha de son colocataire et lui murmura à l'oreille :

"Mince, si t'as un plan pour te barrer, j'en suis... Je vais finir par péter un câble, ici !"

*
**

Arnie cogita sur la demande de Kalalli. Puis, se frottant le menton, il postillonna à nouveau :

"OUAIS, C'EST VRAI CA ! SI TU DORS AVEC MOI ET QUE TU ME REVEILLES, JE POURRAIS PAS REMPLIR MA TACHE DE DIEU ! ET JE SERAI BIEN CAPABLE DE DETRUIRE LE MONDE PAR ACCIDENT SI J'AI PAS TOUT MON SOMMEIL !"

Il indiqua tout simplement aux deux mutants l'endroit où était leur chambre dont il déverrouilla la porte avec un pass universel. Il la referma aussitôt que les deux compères furent entrés. Entre temps, Edeas et Kalalli avaient du se défaire de leurs effets personnels entre les mains d'Arnie. Puis, il fit signe à Anjali de le suivre.

Ils bifurquèrent dans un couloir. Arnie récupéra les vêtements d'Anjali puis ouvrit la porte de sa chambre à l'aide du même pass. Elle était plongée dans le noir.

"SI T'AS BESOIN DE ME CONTACTER LA NUIT, C'EST BALOT PARCE QUE TU PEUX PAS. TU PEUX TOUJOURS ESSAYER DE TAMBOURINER A LA PORTE MAIS SI QUELQU'UN T'OUVRE CE SERA UN GARDIEN DE NUIT. ET IL VA PAS ETRE GENTIL AVEC TOI SI TU VOIS CE QUE JE VEUX DIRE..."

Il attendit qu'Anjali entre dans la pièce puis referma et verrouilla la porte.

La lumière s'alluma et la jeune indienne vit dans quoi elle avait mis les pieds. Des murs blancs, un WC ébréché, une table et une petite chaise - toutes deux en métal - une grosse armoire en fer et un seul lit dans lequel dormait déjà une grosse jeune fille. C'était cette dernière qui avait allumé la lumière.

Elle lança d'une petite voix à moitié endormie :

"Salut, t'es nouvelle ? Moi, c'est Helena..."

*
**

Kalalli et Edeas se retrouvèrent seuls dans une chambre en tout point semblable à celle d'Anjali. La seule différence étant qu'il y avait quelques traces d'un ancien occupant. Une blouse d'hôpital traînant sur le lit défait et sale. Une tâche suspecte sur les draps. Par ailleurs, le plâtre du mur semblait avoir été attaqué à coups d'ongle...

*
**

A l'appel de Josh, la lumière fut !


C'était une jeune femme qui se tenait devant lui. Elle était assise en tailleur sur une espèce de matelas crasseux, seul pièce d'ameublement de la petite salle exiguë dans laquelle ils se trouvaient, à l'exception d'un WC. Une ampoule se trouvait au plafond et éclairait faiblement l'endroit. Pas de fenêtres. Pas d'effets personnels de quelque nature que ce soit. C'était pire que tout.

La jeune femme, un peu méfiante, se redressa :

"Tout doux le loup, je m'appelle Pain et c'est pas un surnom pour rien !"

Elle se mit en garde, comme prête à se battre.

"Si c'est la castagne que tu cherches, le dernier surhomme qui est venu poser ses fesses ici est reparti avec le nez explosé ! Je sais me défendre et je sais pourquoi tu es ici !"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Surveiller et punir] Tobie Nathan - Ailes des pensionnaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La nouvelle interprétation des rêves, Tobie Nathan
» [Nathan, Tobie] Saraka Bô
» Vos rêves
» Contes et Légendes Nathan
» [Chibi-Loukia] premier amv, "déploie tes ailes"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: