AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [29 Mai 2109] Tente médicale

Aller en bas 
AuteurMessage
Josh Elvene
OnyX
OnyX
avatar

Age : 25
Equipe : Onyx
Nom de code : Fenrir
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: [29 Mai 2109] Tente médicale   Lun 6 Juin 2011 - 16:28

Josh avait ouvert doucement les yeux. Il avait d'abord cru qu'il était mort, qu'il se trouvait dans un autre monde. Les bruits et les couleurs étaient encore floues et tout semblait bouger trop vite pour le lupin. On s'affairait autour de lui, on allait voir ailleurs, il ne savait où. Peut-être que tout ça n'avait été qu'un cauchemar, et qu'il se réveillait au lendemain d'une cuite monumentale. Pourtant, il ne reconnaissait pas cet endroit.

Il essaya de bouger un petit peu. Et soudain, tout lui revint. L'attaque qui s'était produite, Matéo et lui-même blessés et les promesses de secours. Son bras... Anxieux, il tourna la tête et aperçu ce qu'il restait de son bras recouvert de bandages. Sur l'autre, un petit tuyau y était fiché, sans doute de la morphine. Le lupin devint blême. Il avait envie de pleurer. Trop hagard pour comprendre ce qui lui arrivait, il ne put que subir le discours qu'on lui avait transmis. Les militaires avaient découvert les avions, les sous-sols, tout.

Josh fixa la toile de la tente, sonné par les nouvelles qui lui tombaient dessus. Il se retrouvait handicapé, l'institut n'était plus, tout le monde devait se disperser sans possibilité de se voir. Et tout ça par sa faute. S'il n'avait pas ouvert le toit du hangar, s'il n'avait pas été de corvée ce jour là, peut-être que les choses se seraient passées différemment. Pourquoi fallait-il que cela arrive a lui ? Le lupin en était rongé par le remord. Il savait que certaines personnes de l'institut n'avaient que ce lieu en guise de refuge. Qu'allaient-ils faire maintenant ?

Et lui ? Qu'allait-il faire ?

Il n'était déjà pas en état de faire ses propres valises alors que le temps pressait. Et même s'il pouvait les faire, comment ferait-il pour les transporter avec un bras en moins ? Il se voyait déjà mal marcher sur trois pattes...

Matéo était encore dans les vapes. Et Alexander était dans le même état. Josh se sentait seul. Seul pour faire ce qu'il avait a faire, seul pour essayer d'accepter le fait qu'il serait au mieux estropié. Si seulement Walker pouvait lui rendre son membre... son professeur accepterait-il seulement ? Il pourrait tous les guérir s'il le désirait. S'il le désirait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Alexander Chayton
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 29
Equipe : X-RAYS
Nom de code : Mastermind
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Lun 6 Juin 2011 - 17:23

C’était étrange, cette impression de flotter, il ce trouvait dans la foyer, Elly était devant lui faisant la barrière entre le télépathe et un militaire contrôler par Alex. C’était une attaque, qu’importe leurs belles paroles il avait des flingues, il avait menacer et tiré sur des mutants, pour Alex c’était des ennemis.
Puis Elly ce retourna vers le télépathe lui envoyant des mots blessant, qui brisèrent Alex silencieusement.

- Désolée, mais tu nous mets trop en danger. Ne m'en veux pas...

Avait elle dit avant de lui envoyer un coup de poing, le Mastermind, un X-ray c’était attendu à tout, devoir éviter des rafales de balles, combattre ses gens qui envahissait leurs maison, mais pas ça… pas de ce faire frapper par une coéquipière.

Alors que la scène ce re-déroulait dans son esprit, le coup de poing sortit Alexander de sa léthargie, dans un sursaut, douloureux sursaut qui lui arracha un râle de douleur puis le fis toussé.
Ses cotes lui faisait un mal de chien, son visage aussi, le télépathe ce recroquevilla en ce tenant les cotes le temps de reprendre son souffle.

Puis on vain l’avertir, le discoure, le faite qu’il doit quitter sa maison, sa famille et l’état, chaque mot, chaque parole frappait le télépathe en plein cœur dans une plaie encore béante. Trahison, il venait de perdre ce pourquoi il avait offert sa vie. En plus il ne pouvait plus retourner à son ancienne, il était de cette état, ses parents vivait dans cette État il n’avait plus rien aujourd’hui.

Alors qu’il encaissait le coup, les larmes lui montait au yeux, puis les sanglots qui était encore plus douloureux avec l’était de ses cotes, Elly c’était elle acharnée sur lui à ce point ? Pourquoi n’était il pas mort ? Avait elle vendu le télépathe pour sauver sa vie ?

Ses larmes et les spasme qui allaient avec augmentait, alors que dans une voix étouffé il murmurait une phrase d’incompréhension.

« Pourquoi? Pourquoi Elly? pourquoi?

Il aurait accepté la mort si tel était le prix de la survie des autres, Alexander n’avait jamais hésité un seul et unique instant à ce mettre en danger pour les autres. Si il en avait eu le temps il aurait lancer le plan qu’il mettait au point. Les soldats en arme ? Des pions dans les mains du Mastermind, son but étant l’amiral. Mais non une de ses sœurs d’arme avait décidé qu’il était plus simple de collaborer, la guerre était perdu pour les mutants qui pourtant avait longtemps combattu pour l’humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Walker
Professeur [OnyX]
Professeur [OnyX]
avatar

Age : 38
Nom de code : Atropos
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Mar 7 Juin 2011 - 21:43

C’était la fin. La fin de l’institut. Clark n’y était pas resté très longtemps, au final. Juste suffisamment pour apprendre à connaître un peu tous les mutants présents. Tous ceux-là que les militaires mettaient à la rue pour des prétextes fallacieux et paranoïaques. Compréhensibles, certes, mais exagérés. Et tous ces mutants, il ne les reverrait sans doute plus. C’était la fin des OnyX, la fin d’un rêve de conciliation entre humains et mutants. Des protecteurs mutants contre tout type de mal, qu’il soit mutant ou humain. Une école, une maison. Voilà ce que tout ça avait été pour eux. Et lui, il n’était qu’une petite pièce de ce puzzle qui venait de se faire ranger définitivement dans une boite. Et pourtant, il se sentait à sa place, en ce moment. Près de ceux qu’il avait voulu aider de son mieux. Ceux pour qui il avait cessé ses anciennes activités professionnelles. Oui, sa place était là.

Là, précisément à cet endroit d’ailleurs. Dans la tente médicale, aux côtés des blessés, et en soutien moral aux habitants de l’institut qui venaient se faire recenser et piquer comme des animaux. Oui c’était sa place, et son devoir aussi, en tant que professeur de l’Institut Xavier. Même dans les derniers moments de l’établissement. Surtout dans ses derniers moments, difficiles, cruels, rudes pour chacun.

Mais tout s’arrangerait. Il fallait s’en convaincre. Un échec pour l’institut, et pour chaque mutant présent, mais certainement pas autant de vies gâchées. Juste d’autres chemins à emprunter. Il était persuadé que l’influence de l’institut sur chacun d’entre eux avait été bénéfique, et porterait ses fruits, plus tard.

Il avait un don de soin, et trois mutants étaient allongés, blessés, inconscients. Ils avaient morflé, les trois. Josh, Alexander et Matéo. Trois défenseurs de l’institut qui avaient cru pouvoir affronter l’armée, jouer les héros. Mais avoir des actes de courage et de rébellion ne menait pas toujours à la victoire, hélas.

Le professeur s’avança, près de Josh. Clark avait un air serein. Le plus serein qu’il pouvait faire paraître, afin de ne pas dramatiser la situation plus que nécessaire. Se morfondre ne servait à rien. Il fallait aller de l’avant. Et c’est ce qu’il fit.

« Attention, ne bouge pas… »

Il posa ses mains sur le bras blessé du lupin, et transmit son énergie curative au mutant poilu. Les lésions, petit à petit, se réparèrent, se refermèrent. Et bientôt, après plusieurs minutes d’effort, le bras avait repris sa forme initiale. Josh était tiré d’affaire… mais les autres attendaient encore. Mais avant...

« Ça va ? »

Il soignait le physique, mais le moral n’était pas partie de ses pouvoirs. Pour ça, il devait utiliser la bonne vieille méthode humaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Elvene
OnyX
OnyX
avatar

Age : 25
Equipe : Onyx
Nom de code : Fenrir
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Mar 7 Juin 2011 - 22:28

Josh réfléchissait a la situation, comment tout cela avait-il pu arriver jusqu'à ce que Walker entre dans la tente. Au premier abord, il n'y prêta pas attention et feint de l'ignorer. Puis il s'approcha de lui d'un air calme et serein. Près de lui, le lupin tourna la tête dans sa direction et fronça les sourcils, incompréhensif. Il savait ce dont Clark était capable. Il ne pouvait pas faire semblant de ne pas savoir qu'il pourrait lui rendre son bras en un seul morceau. Mais il était également au fait de ses convictions en matière de soin. Il ne se préoccupait donc pas de changer le cours des choses de cette manière.

Et pourtant il le fit. A la grande stupéfaction de Josh, il posa sa main sur son bras meurtri, qui commença a se régénérer. Le lupin le regarda, perplexe. Il n'aimait pas son prof, mais il lui était reconnaissant pour ce geste. Et puis une pensée en amenait une autre, toujours sur le bonhomme. Pourquoi faisait-il cela alors qu'il n'en avait pas l'habitude ? Et puis bien sûr il y avait aussi cette histoire d'attaque militaire... Quelque chose fit que les évènements s'enchainaient beaucoup trop vite pour lui.

Il regarda avec suspicion son professeur référent. Sa tête ne lui revenait pas, de même que son geste. Il le dévisageait alors qu'il vérifiait la motricité de ses doigts griffus et ses articulations. Tout semblait en place, tout semblait bien marcher. Walker ne semblait y avoir posé une quelconque bride ou il ne savait quoi. C'était a peine s'il y avait une cicatrice. Et pourtant il ne pouvait pas s'empêcher de regarder son prof d'un regard pas très encourageant, sans dire un mot a sa question qui paraissait pourtant amicale.

Une idée folle était en train de lui passer par la tête. Une idée toute bête et qui pourtant pouvait s'avérer vraie, pour lui qui avait toujours douté de Walker, qui n'avait jamais fait confiance aux bureaucrates ou aux politiciens.

Ses oreilles se plièrent en arrière puis il entreprit d'enlever lui-même le petit bout de tuyau qui lui injectait de la morphine. Il n'en avait plus besoin, il ne souffrait plus. Du moins, pas de cette souffrance physique.


"ça va. Je suppose que je devrais vous remercier... professeur." dit-il avec insistance sur son dernier mot.

Plus il y repensait, et plus ça ne faisait aucun doute pour lui. Cette petite idée qui depuis quelques secondes s'était immiscée dans son esprit avait germé a la même vitesse que son bras avait guéri. Elle le rongeait, elle prenait toutes ses pensées, a tel point qu'elle devenait l'évidence même. Et pour cela, il ne savait pas ce qui lui retenait de lui sauter a la gorge. Sans doute pour lui laisser une chance de s'expliquer, par gratitude pour son bras, mais aussi parce que tout acte de violence juste après ces évènements signerait l'arrêt de mort de tous les pensionnaires de l'institut.

Et pourtant...

Il se remit calmement sur son lit, et s'assit en face de Walker. Il le transperça d'un regard glacial et sans crier gare l'empoigna violemment par le col. Il lui montra ses imposants crocs, plus gros par endroit qu'un pouce.


"Plus de connerie, Walker. Quelle genre de relation vous entretenez avec le gouvernement, hein ? Qui a vendu la mèche ? C'est vous ou c'est Shenzie ?"

Il resta volontairement vague. Il jaugerait suivant les réponses de son très cher professeur, qui ne l'avait jamais été a ses yeux. Josh voulait trouver le responsable de tout ça. C'était trop gros pour une simple mission de "sécurisation". On ne lui ferait pas avaler ça. Et le lupin avait déjà sa petite idée sur l'identité de celui qui avait commandité tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Alexander Chayton
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 29
Equipe : X-RAYS
Nom de code : Mastermind
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Mer 8 Juin 2011 - 3:28

Recroquevillé sur le lit de camp de la tente, Alexander continua à sangloter un moment, il cherchait ou il avait merdé. Il aurait sûrement du communiquer son plan plutôt de le cacher, mais Alex faisait toujours cela c’était sa façon de ce démarquer.

Comme quoi cela ne lui avait pas réussi, tenta de calmer ses larmes, respirant profondément toussant parfois tellement ses cotes n’appréciait pas ce genre d’exercice. Après un moment il ce calma, sa main venue chercher le collier qu’il avait offert au autre X-rays. Une fois le pendentif en main il eu un sourire. Oui il en voulait à Elly de lui avoir mis un pain, mais pas vraiment en faite ou du moins il commençait à comprendre ce qu’elle avait voulu faire. Et vue qu’il était vivant elle avait du réussir son coup.

Le télépathe commençait à avoir des fourmis dans les jambes, puis maintenant qu’il avait été pucé comme un animal il n’avait plus rien à faire ici. Son sac ce ferait pas tous seul. Il ce leva et ce redressa lentement. Un mal de chien lui donnait l’impression que ses cotes c’était collé les une au autre pas très agréable. Il haleta quelques secondes pour reprendre son souffle coupé par la douleur.

*Si seulement ont était en mission, cela aurait fait une parfaite munition pour Georgia…*

Sa simple pensée lui fit pouffé un rire douloureux, puis une toue toute aussi douloureuse, il commença à avancer poussant le rideau pour tomber sur Josh et son professeur référent dans une situation délicate.
Les paroles du Lupin était dur envers Walker qui venait de le soigner et s’inquiétait de lui, d’ailleurs Alex fronça les sourcils, la réaction de Josh lui plaisait pas.

Il avança lentement vers les deux mutants, frotta légèrement ses yeux rougis avant de commencer à parler d’une voie calme, mais étouffé par le manque d’oxygène que lui procurait la douleur.

« Josh… s’il te plait arrête… c’est fini… »

Le télépathe approcha un peu plus des deux mutants, ce coup si il n’avait aucune crainte à approcher le garou, de toute façon ce n’était pas Josh qui lui faisait peur, c’était le futur.

« Y’avais pas de mèche à vendre… ont à travaillés avec le gouvernement, ont leurs à jamais cacher nos activités extra scolaire… combien de fois avons-nous travaillez avec l’armée ? Même si comme toi cela me répugne ils avaient leurs raisons de venir vérifié… ma dernier mission en tant que X-Rays il y’avait un type qui me ressemblait comme deux gouttes d’eau… l’un du coté des méchants, l’autre des gentils ? Tu serait pas venue vérifié toi ? »

Le télépathe toussa, enserra ses bras comme si ses cotes allaient ce faire la mal, repris sa respiration et continua.

« Puis pourquoi ce serai Walker ou Shenzie ? Pourquoi pas Adam? Après tout ou est le directeur ? Il à travailler avec les autorités aussi… parce qu’il est le directeur, il serait blanc comme neige ? Puis pourquoi pas Koffman? Ancienne militaire cela peu donner un agent double et ont peut aller chercher des coupables loin comme cela… la vérité, ils nous craignent, la peur à toujours poussée les gens à faire n’importe quoi… ils ont vue notre puissance, que nous étions regroupés alors il nous disperse… Je suis comme toi j’ai voulu empêché cela… »

Alex semblait à bout de souffle, mais il laissa une dernière phrase sortir de ses lèvres.

« Puis tu n’ai pas le seul à avoir tout perdu… moi aussi je n’ai plus rien… je suis originaire de cette état, ma famille vie ici… j’ai quoi quarante dollar en poche et je peu tiré un trait sur une possible carrière juridique… et que mon apparence soit humaine ou non cela ne change rien… je suis un mutant et je refuse de la cacher. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brieuc de Folcoat
LeX
LeX
avatar

Age : 20
Equipe : LeX
Nom de code : Korrigan
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Ven 10 Juin 2011 - 20:23

Du foyer Arrow

La toile de tente qui se soulève légèrement. Une tête aux cheveux clairs, plaqués par la pluie, qui apparaît. Une petite voix timide qui hasarde un "Je dérange ?" hésitant. Brieuc venait rendre visite à ses camarades blessés.

Sorti à la suite de Leah pour aller "faire un tour dehors et voir les autres", le jeune garçon avait eu le regard irrémédiablement attiré par la tente médicale. Avant de continuer sa dernière ballade dans l'enceinte de l'Institut, il s'était dit qu'il devait absolument passer voir ceux qui avaient directement souffert dans leur chair de l'intrusion brutale des militaires.

Après un rapide "Va devant, je te rejoins." à l'attention de Leah, Brieuc avait obliqué rapidement vers la tente poinçonnée d'une croix rouge. Une fois devant la porte en toile, il avait hésité quelques secondes, un peu inquiet à l'idée de venir déranger et peut-être importuner les blessés. Mais, après tout, que risquait-il ? De se faire jeter par des personnes préférant rester seules ? Bref, rien de grave en comparaison au sort qui les attendait tous.

Un petit sourire timide aux lèvres, le jeune Breton entra sous la tente et entendit la fin du petit discours d'Alexander. Il avait entièrement raison. Ils étaient tous des mutants et après ce qu'on leur faisait, il était hors de question de cacher ce statu. Non pas à cause de toutes les contraintes qui leur étaient imposées par le gouvernement américain, mais plutôt parce qu'ils le voulaient tous. Brieuc n'envisageait même pas d'essayer de rentrer chez lui et de se cacher pour mener une existence plus ou moins normale.

Non, il était un mutant et, loin d'en avoir honte, il en était même plutôt fier, fier de tout ce qu'il avait fait pendant les quelques jours passés à l'Institut. Il savait qu'il n'avait pas à rougir de son action qu'il arriverait toujours à se regarder dans la glace, même quand viendrait le temps où il devrait se raser.

"Comment ça va, les gars ? Je voulais, non je devais, passer vous voir."

Surpris, il regarda Josh tenant fermement par le col un de leurs professeurs comme s'il voulait lui faire subir un mauvais sort. Sans le savoir, le jeune garçon se fit écho des propos d'Alex.

"Arrête Josh, ça sert à rien. C'est fini. Personne n'y peut rien ici…"

S'approchant du garou, Brieuc lui posa une main sur le poignet, simple contact de sympathie et de confiance. Les yeux, pleins de candeur, du garçon brillaient encore des larmes qu'il essayait de refouler.

"Laisse-le. On est tous dans le même bain, là…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Elvene
OnyX
OnyX
avatar

Age : 25
Equipe : Onyx
Nom de code : Fenrir
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Sam 11 Juin 2011 - 2:23

Josh tenait toujours fermement son professeur par le col. ça le démangeait. Oh, l'envie de le passer a tabac en était presque irrépressible. Pour lui, sa culpabilité ne faisait aucun doute dans cette affaire. Il y était mêlé de près ou de loin.

Et puis Alexander y alla de son petit discours en entrant dans leur coin. Toujours aussi impétueux, défenseur de l'opprimé. Le lupin lui jeta un regard noir avant de se reporter sur Walker. Il n'écoutait qu'à moitié, il se contenait. Du moins essayait-il. Il en tremblait. Brieuc intervint quelques secondes plus tard en posant une main pourtant amicale sur poignet, comme pour tenter de l'empêcher de commettre l'irréparable, toujours en prétextant que tout était fini, que ça ne servait a rien.

Josh dégagea son poignet d'un geste sec et agrippa de nouveau le col de son professeur référent de son autre main main, fermement. Il hurla a ses deux camarades, rongé par la colère et la douleur, pour les faire taire.


"LA FERME !!!!"

Puis il reporta son attention sur le supposé traitre. Un terrible regard noir le transperçait, ses poils s'étaient hérissés en piques sur tout son corps tandis qu'il montrait toujours les crocs. Il n'avait été qu'une seule fois dans cet état de rage: lorsque ses instincts avaient pris le dessus et qu'il avait défiguré un élève.

Il descendit de son brancard. Lorsqu'il était dans sa position de bipédie, sur deux pattes, il paraissait nettement plus imposant et plus grand que n'importe quel adulte, du fait que techniquement, il se tenait "sur la pointe des pied". Mais il était clair qu'il prenait en partie appui sur sa prise. Il n'avait d'yeux que pour son professeur mais pris tout de même la peine de répondre a ses camarades. Toujours sur le même ton de fureur débridée.


"Qu'est-ce que vous en savez que c'est fini, hein ?! Ce sera JAMAIS fini ! Tant qu'on aura pas coincé les pourris qui nous font ça, on vivra toujours les mêmes saloperies. Ils viendront encore et encore, et ils feront en sorte de nous réduire au silence et ils seront intouchables ! Voila s'qui nous attend ! C'est ça que vous voulez ?! Se dire au revoir et peut-être a bientôt en se disant que ce sera différent la prochaine fois ?! On a jamais eu de problème avec les autres profs..."

Il marqua une pause, avec un regard plein de sous-entendus envers Walker.

"Mais lui..."

Il s'avança, difficilement mais surement. Pointant un index sur le torse de son professeur, il l'obligea a reculer tout en appuyant dessus a chaque fois qu'il parlait de lui.

"Depuis qu'il est là, le président a été assassiné, on a du aller sauver les fesses de ces pourris de politicards de merde parce qu'il l'avait demandé. Et juste après, avec tout ce qu'on a fait pour laver le linge sale de ces enfoirés, ils viennent encore foutre la merde ici ! Dans notre maison ! Et bizarrement, il s'avère que môsieur Walker a des contacts dans le gouvernement, dans le sénat, et qu'il est politologue par dessus le marché ! La belle affaire !"

Nouvelle pause. Ses yeux s'humidifièrent.

"Depuis que je suis là, j'ai failli me faire tuer deux fois, a cause du racisme de ces abrutis. Et la deuxième, c'était aujourd'hui. Alors tes histoires de double Alex, j'en ai strictement rien a carrer. J'ai cru que j'allais me noyer dans mon propre sang, et t'es en train de me raconter... de me raconter qu'ils sont venus ici juste pour vérifier si t'étais pas de mèche avec des terroristes ?! Tu te fous de moi ?!"

Sa respiration se fit plus haletante. L'émotion montait petit a petit, émotion qui se traduisait par les larmes qui commençaient a perler sous ses yeux.

"Qu'est-ce que tu sais de moi, hein ? J... j'ai perdu qu'une seule chose aujourd'hui... L’innocence qu'un gamin comme nous peut avoir."

Peu a peu, il lâcha prise et tomba a genou. Le lupin laissa libre cours a son désespoir et éclata en sanglot.

"Tout ça parce que j... je leur ai demandé... qui ils étaient... Ils nous ont tiré dessus... avec des lances-roquettes... j'ai perdu un bras... Ils ont blessé Mat'... J'ai cru que j'allais me noyer dans mon propre sang... Et ils nous disent maintenant qu'on est des... des terroristes.... C'est pas juste..."

Josh ne dit plus rien et se laissa aller a pleurer a chaudes larmes. Toutes ces émotions refoulées, colère, haine, peine, avaient explosés d'un seul coup, contre tout le monde a portée. Le lupin en avait décidément trop vu ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Matéo De Santo
LeX
LeX
avatar

Age : 24
Equipe : LeX
Nom de code : Buck
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Sam 11 Juin 2011 - 11:56

Matéo avait l'impression d'avoir du coton dans le crane. Il ne savait plus trop ce qu'il lui était arrivé, on ne lui avait pas laissé le temps de réaliser. Il bougea péniblement l'index, puis la main droite. Le bruit des machines pour l'aider à respirer continuèrent de le ramener peu à peu à la réalité. Chaque mouvements qu'il faisait pour respirer lui faisait un mal de chien.

Il entendit des voix et finit par reconnaitre celle de Josh... Son bras! La dernière chose qu'il avait vu avant de perdre connaissance c'était son ami estropié. Le bruits de ses os cassés finir par lui revenir. Il ouvrit péniblement les paupières et observa en silence ce qu'il passait.

Voir josh dans cet état lui faisait encore plus mal que ses blessures. Il essaya de se relever mais une douleur aiguë le prit au niveau des côtes et envahit son buste. le satyre poussa un gémissement et quelque jurons en brésilien.

"Alors, Ça était pas terroristas?..."


la douleur était terrible et s'énerver n'arrangeait pas les choses. Le ton de sa voix était un mélange de colère et frustration. Mais il n'osa même pas bouger pour retirer les tuyaux ou même se redresser de peur d'avoir encore plus mal. Fixant le plafond, il finit par ajouter a voix basse.


" Eux ont pas prit peine de présenter qui c'étaient... Eux ont tirer à vue sur nous... comme des lapins! Nous sont juste défendu et défendu école... Se défendre, c'est quoi on apprend ici! Non?"


Matéo serra les poing, l'envie d'écraser ses maudits militaire sous des tonnes de gravats le prit d'un coup. Il avait perdue le peu de notions de sympathie pour le genre humain qu'il lui restait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clark Walker
Professeur [OnyX]
Professeur [OnyX]
avatar

Age : 38
Nom de code : Atropos
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Dim 12 Juin 2011 - 15:56

Josh… Quelles pulsions incontrôlées habitaient cet être sauvage et sans aucune limite sociale… Après un bref remerciement pour son bras, sans raison apparente, il bondit sur Clark pour l’empoigner et le menacer oralement d’être responsable de tout ce qui venait de se passer à l’institut. Comme s’il était une taupe, un traître. Venant d’un de ses équipiers, ça faisait mal. Il n’avait pas su établir la confiance chez les siens, et ce malgré une mission vécue ensemble, ainsi que quelques semaines. Il avait abandonné une place bien payée et plutôt pépère pour s’occuper d’eux, se mêler à ses semblables pour les aider sur le terrain, mettre la main à la pâte, et voilà comment il était remercié. Par la haine, la suspicion et la violence.

Même les camarades blessés du lupin se pressaient pour l’intimer d’arrêter cette folie, de stopper cette agression sur le champ. Clark sentait les militaires présents sur le qui-vive, prêts à intervenir, main sur l’arme, au cas où ça dégénérerait. Josh était fou. Il était un danger pour lui et pour les autres. Il allait se faire tuer, et les faire tous jeter en prison, ou pire… Son inconscience n’avait pas de limites. Alexander tentait de le raisonner par la logique, par la compassion, par la compréhension… mais rien n’y faisait. Brieux intervint à son tour, déculpabilisant Clark de manière encore plus claire. Mais cela ne fit qu’augmenter la haine du lupin. Il hurla à ses congénères de la fermer, et Clark aperçut un des militaires dégainer son arme et la pointer vers le mutant poilu.

À nouveau, il menaça son professeur, pointant son doigt griffu vers sa poitrine. Il l’injuria sans gêne, le traitant de politicard, de traître, de parjure à son espèce. À la personne qui venait de lui sauver la vie, sans doute. Le bras, plus vraisemblablement. Il faisait une véritable décompression, et rien ne semblait pouvoir l’arrêter. Il tomba à genoux, en pleurs. Il l’énonçait de manière claire : il avait perdu toute innocence. Et il pleura… Il laissa écouler sa peine. Sa colère s’était muée en tristesse, mais jusque quand ?

Le militaire ayant dégainé semblait partager les mêmes vues que Clark sur le problème, et le déclic de l’arme se fit entendre. Clark leva la main pour le calmer… et descendit celle-ci sur le lupin, contre sa nuque. Il comprenait la rage de Josh, mais ne pouvait le laisser s’autodétruire et mettre tous les mutants présents en danger comme ça. Il devait intervenir, même si ça le répugnait. C’était pour le bien commun.

Son pouvoir s’activa, et bien vite, aussi curieux que ça puisse paraître, le lupin perdit sa mutation. Ses poils se résorbèrent, ses mâchoires et dents également, et griffes, et pattes… Tel un loup-garou qui redevient humain au lever du jour, Josh redevint le garçon qu’il était avant d’être mutant… Oh oui, Clark pourrait lui replacer sa mutation, s’il se calmait. S’il parvenait à raisonner correctement et à mesurer l’impact de ses gestes. Mais pas avant. Il regarda le militaire, et lui souffla :

« C’est bon, je contrôle la situation, rengainez votre arme s’il vous plait. Il ne causera plus de problème… »

Son regard se tourna vers Matéo et Alexander. Il s’approcha des deux mutants, et appliqua sa main sur deux aussi, afin de les soigner. Non pas de leur mutation, mais de leurs plaies. Celles qu’ils avaient récoltées en défendant l’institut, et non pas en attaquant l’un de ses représentants. Le seul présent lors de l’attaque…

Il se tourna à nouveau vers Josh, qui venait de finir sa transformation.

« Calme-toi, maintenant. Tu nous as tous mis en danger ici, en agissant comme tu viens de le faire. T’en rends-tu compte ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brieuc de Folcoat
LeX
LeX
avatar

Age : 20
Equipe : LeX
Nom de code : Korrigan
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Dim 12 Juin 2011 - 16:51

Surpris par le nouvel accès de violence de Josh, Brieuc avait fait, malgré lui, un pas en arrière. Puis secouant la tête, il avança de nouveau, s'en voulant de son premier réflexe. Il n'avait rien à craindre du lupin. Même dans son état d'énervement actuel, ce dernier garderait assez de contrôle sur lui-même pour ne pas être une menace envers le jeune Breton. Dans son innocence enfantine, Brieuc faisait une totale confiance à Josh. Ils étaient amis, ou tout au moins, condisciples de cet Institut, et des amis ne se font pas de mal…

L'instant d'après, le garou laissa échapper toute son amertume, son incompréhension devant les événements passés. A l'entendre, lui et Matéo s'étaient fait agressés sans raison par des militaires impulsifs, version immédiatement confirmée par le LeX également sous le choc. Tout cela confirmait bien les premières impressions de Brieuc. L'attitude des militaires et de l'amiral Elliott était bien trop "va-t-en-guerre" pour être honnête. Leur façon de pointer leur arme sur le front des jeunes mutants, leur propos agressifs, tout allait vers le même sens. Ils étaient venus casser du mutos et tous les prétextes étaient bons pour justifier un dérapage.

Brieuc eut un petit sourire triste. Il comprenait la rancœur exprimée ainsi même s'il la jugeait dangereuse dans l'état actuel des choses, les soldats n'attendant qu'une nouvelle excuse pour intervenir. Heureusement, le professeur Walker semblait comprendre la situation et calma aussitôt le jeu.

Sous le regard incrédule de Brieuc, Clark laissa son pouvoir agir, inversant la mutation de Josh, le faisant redevenir l'humain qu'il était avant. Cette transformation physique était fort spectaculaire mais allait-elle suffire pour apaiser le garou, allait-elle s'accompagner d'une conversion morale ?

L'air surpris, le jeune Breton n'en croyait pas ses yeux. Ainsi, un de leur professeur était en mesure d'annuler leur mutation par le simple contact de sa main. Brieuc grimaça légèrement. Pourvu que cette découverte ne donne pas des idées à la bande de militaires paranoïaques. Ils pourraient être tentés d'utiliser cette méthode pour supprimer la soi-disant menace. Hop, une petite imposition des mains et plus de pouvoir pour le "bénéficiaire".

Instinctivement, Brieuc se recula, ne voulant pas servir de cobaye. Après ces derniers événements, l'adolescent se refusait à redevenir "normal". Il était fiché comme mutant et entendait bien le rester, quelle qu'en soient les conséquences.

Mais, à son soulagement implicite, Clark en resta là dans les transformations, utilisant son pouvoir pour simplement soigner Matéo et Alex, sans leur retirer leur mutation. Puis il revint sermonner Josh. S'il avait raison dans le fond, ce n'était peu être pas le moment pour une leçon de morale.

"Reste calme Josh. T'en fais pas, c'est rien que des abrutis… Le professeur Walker a essayé de les arrêter aussi mais ils étaient trop bêtes pour comprendre."

Grimaçant un pauvre sourire, Brieuc se rapprocha de son camarade, parlant doucement pour essayer de le réconforter. Prudent, le garçon se gardait bien de faire la moindre allusion à sa récente transformation. Comment Josh allait-il la prendre ? Brieuc ne savait rien du conflit interne qui avait tourmenté le lupin toutes ces dernières années mais il se doutait que la vie n'avait pas du être facile.

"En tout cas, j'ai été content de te connaître et de pouvoir faire équipe avec toi une fois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Chayton
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 29
Equipe : X-RAYS
Nom de code : Mastermind
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Dim 12 Juin 2011 - 21:14

Alors qu’il tentait de raisonner le lupin, Brieuc entra dans la tente pour savoir comment ils allaient. C’était gentil de sa part malheureusement la situation ne ci prêtait pour le moment absolument pas, le télépathe observa la réaction du lupin quand celui-ci repoussa la main du jeune garçon.
Cette réaction Alex sans doutait un peu, bon en faite beaucoup mais il ne ce sentait pas le courage de lutter contre Josh qui avait pas tord sur certaine point.

Le Lupin hurlait, les militaires commençait à sortir leurs armes plus par réflexe que pour provoquer le loup, les yeux d’Alex prirent leurs noirceur. Peut être pour afficher de façon clair qu’il était mutant lui aussi et que cela pouvait ce voir, qu’il ne le niait pas. Mais son cœur lui fut arraché à chaque fois que Josh faisait mouche. Le racisme serait toujours la contre eux et il n’en serait pas le plus touché.

Mais la plus grande des douleurs fut celle de voir Josh tomber en larmes, le télépathe ce mis à genou, il ouvrit deux fois la bouche mais nul mot n’en sortit, jusqu’à ce qu’un:

« Je suis tellement désolé Josh… »

Vienne à sortir de sa gorge, il était désolé d’avoir attaquer un militaire, désolé de ce que ses salaud avaient fait au mutant lupin, désolé d’avoir perdu.
La main de Walker venue ce poser sur la nuque de Josh lui fit tourner la tête vers le professeur, l’instant d’un fragment de seconde les poils de Josh commençait à ce résorber.

Le télépathe observa la scène tétanisé devant le lupin, le poids de ses propre bras l’entraînait vers l’avant à telle point que cela donnait l’impression que si ils n’étaient pas accroché à son corps ils. Tomberaient. Il souffla un:

« non… »

Comme si c’était à lui que cela lui arrivait, la punition lui semblait sévère, trop sévère elle sonnait comme une trahison. Même si Alexander comprenait le geste il trouvait celui-ci trop dur.
Walker avança vers lui le télépathe jeta son regard terrifier vers le professeur, la peur que celui-ci lui enlève ce qu’il était.

Il répéta un « Non » en fermant le yeux quand celui-ci posa sa main sur lui, alors que son rythme respiratoire s’accélérait de plus en plus et d’une façon fort normal enfin sans douleur.
Quand Alex rouvrit les yeux Josh était humain et lui intacte, les esprits qu’il entendait lui prouvait qu’il était toujours mutant. Walker ce remis sur Josh écoutant les mots du professeur.

« Professeur… vous venez de VOUS mettre en danger… maintenant vous pourriez être considéré comme le meilleur moyen d’éradiquer la menace mutante… »

Il avait regarder le professeur en disant cela, pas de mépris, mais beaucoup de crainte, il regarda Josh puis Brieuc, puis à nouveau Josh.

« Que tu soit Poilu ou nue, Lupin ou humain… tu sera toujours l’un des miens… »

*Je te promet Josh… nous changerons un jour ce monde…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matéo De Santo
LeX
LeX
avatar

Age : 24
Equipe : LeX
Nom de code : Buck
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Mar 14 Juin 2011 - 1:09

(Désolé, je n’avais pas capté que c'était mon tour)

Le satyre aperçut du coin de l’œil la régression de Josh. Une pointe de dégouts et de jalousie l'envahit. Il avait supplié Clark de lui faire la même chose une fois et il en était toujours au même point. Restant silencieux afin de calmer sa colère il commença à imaginer la réaction qu'aller avoir Josh. Il devait être l'un de ceux qui avait le moins de mal à se mettre à sa place. Lui qui rêvait de pouvoir de nouveau marcher et courir debout, le retour de bâton allait être vraiment aiguisé quand on lui rendrait ses pouvoirs.

Clark se rapprocha de lui pour le guérir, Matéo le foudroya d'un regard plein de reproche même si il commençait à sentir son corps aller mieux. Il sentit les os se remettre en place et se ressoudait les un aux autres. Bizarrement la douleur s'estompa, rapidement. Mais elle rester fugace au niveau de son torse. Il resta encore silencieux et ne remercia même pas M. Walker. Sa colère montait aussi et les paroles rassurantes qu'Alex et Brieuc eurent pour Josh furent de trop.

Il se releva d'un coup en arrachant les câbles de la machine et frappa du poing en criant.

" Fermez ta bouche vous deux ! Pour qui vous prenez ! Vous parlent comme si Fenrir c'est mort ! Josh a assez morflé aujourd’hui ! Moi et Josh c'est pas pareil qu’on peut cacher quoi on est ! On est mutant point et si Alex peut cacher ça, nous a pas eut besoin militaire savent nous sont mutants!"

Puis il pointa Clark d'un doigt accusateur et lui renvoya au visage ce qu'il lui avait dit une fois dans son bureau.

" Ca est comme ça vous enlève pierre des gens? Il avait pas besoin ça! Je croyais vous pas vouloir bouleverser identité mutante. Mais vous fait juste quand vous envie"


Il pointa l'un des militaires du doigt et dit sur un ton plus calme.

" C'est à eux vous doit faire ça ! C’est à eux d'apprendre quoi ça fait être mutants et ouvrir les yeux et de... Nous on sait quoi c'est être humain, mais humains oublient toujours ça. Eux jugent mais sait pas"


Il se tut et tourna violemment la tête, évitant soigneusement de regarder Josh de peur de le voir comme une bête de foire, il serra les poings et murmura à voix basse.

" Aidez le...Laissez le pas comme ça !»

Par pure jalousie, mais aussi par amitié, Matéo n'avait pas envie de voir Josh sous son apparence humaine de peur de pas pouvoir le reconnaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Elvene
OnyX
OnyX
avatar

Age : 25
Equipe : Onyx
Nom de code : Fenrir
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Mar 14 Juin 2011 - 3:18

Le lupin continuait a pleurer son désespoir. Il n'arrivait pas s'arrêter même s'il savait que tout le monde le regardait. Il était fatigué de tout ces évènements, de toute cette agitation, de tout ce qui leur arrivait.

Puis une main vint se poser sur sa nuque. Le lupin sentit le contact chaud envahir peu a peu tout son corps, jusqu'à ce qu'il le brûle de l'intérieur. Une intense douleur le perfora, comme si tous les os de son corps allaient se briser. Il avait l'impression que sa tête allait exploser, que Walker avait décidé de le tuer.

Josh se coucha a terre et prit sa tête dans ses mains en gémissant de douleur. La transformation était insupportable. Il gratta le sol avec ses pattes arrières par réflexes, comme une bête qu'on égorgeait. Il finit par se recroqueviller peu a peu en position fœtal et ne bougea plus.

Puis la douleur s'estompa, au bout de longues minutes. Josh ouvrit faiblement les yeux, trempé de sueur et haletant. Il était encore en vie ? Incompréhensif, il posa une main a terre pour s'aider a se relever. C'est alors qu'il se figea en la voyant, malgré sa vision troublée. Plus de poil, plus de griffe, il avait... un main humaine. Les yeux écarquillés de stupeur, il osa a peine la relever pour se toucher le visage. D'un geste tremblotant, il posa ses doigts sur sa peau mise a nue. Plus de fourrure, plus de museau. Josh n'arrivait pas a en revenir, il était redevenu humain. Walker avait supprimé sa mutation. Il en profitait d'ailleurs pour lui faire la morale, suivi par les paroles plus ou moins compatissantes de Brieuc et d'Alexander. A la suite des explications du jeune mutant, Josh regarda son professeur d'un air incrédule.

Le jeune homme tourna la tête dans leur direction. Un militaire rengainait son arme. Il comprit alors les raisons de ce geste. Et pourtant, l'émotion était trop forte. Son vœux secret le plus cher s'était réalisé. Il pouvait s'il le désirait s'enfuir, rentrer chez lui et mener a nouveau une vie normal. Il était humain, comme si sa période mutante n'avait été qu'un long et effroyable cauchemar. Même s'il essayait de se contenir, les larmes ne cessaient d'affluer. Il en avait beaucoup trop vu pour aujourd'hui, ce n'était pas supportable pour une personne normale. D'abord l'attaque de leur havre, puis sa peur de mourir, son bras estropié, et ensuite ça... ça n'arrangeait en rien son état de santé mentale. En fait c'était même pire que tout. Josh avait toujours jalousé les autres mutants a apparence humaine et désirait plus que tout redevenir humain. Mais pas maintenant, pas a ce moment... Il ne dit rien, et continua a sangloter.

Et puis il entendit l'éclat de colère de Matéo. Il ne le regardait pas. Josh ne savait maintenant plus ou se mettre quand il voyait son colocataire et meilleur ami dans la même pièce que lui alors qu'il était redevenu humain. Tous les deux partageaient ce même désir d'humanité, peut-être même que le bouc le voulait d'avantage, et c'était le lupin qui y avait droit, et pas lui. Ce n'était pas juste pour lui.


"Mat' "dit-il d'une voix faiblarde en levant une main vers lui pour le calmer.

Il essaya de se relever. Ses genoux s'entrechoquaient et eut vite fait de s'appuyer sur son brancard pour s'aider.


"S'il te plait..."

Il sécha ses larmes et regarda furtivement son reflet de tout ce qu'il voyait a portée, ne serait-ce que pour graver dans son esprit le visage qu'il aurait dû avoir. Une fois debout, il enfonça ses pieds dans la terre battue de la tente et les regarda, perplexe. Rien que cette sensation grisante lui donnait les larmes aux yeux, comme une sensation oubliée depuis des années, mais il n'arrivait pas a se réjouir plus que ça. Il pleurait paradoxalement de joie et de tristesse a la fois. Ce jeune homme qu'il incarnait a présent, ce n'était pas lui. Il s'était au final trop habitué a sa condition mutante et il ne voulait pas de ça en présence de Matéo. Il regarda une nouvelle fois le satyre, les joues encore ruisselantes et sur un ton résolu.

"Ils... Ils ne comprendront jamais. Et ils n'auront jamais aucune compassion. Ces abrutis d'humains devront faire avec, et peut-être qu'ils se résigneront un jour a vivre avec nous, c'est tout ce qu'on peut espérer d'eux. Toi comme moi, on ne peut rien faire pour l'instant. Pas aujourd'hui en tout cas."

Josh inspira un grand coup pour se donner du courage. Plus d'odeur de ses congénères ou des militaires, seulement la fraicheur de la pluie de dehors. Il ferma les yeux quelques instants et les ouvrit pour fixer Alexander.

"Alors c'est en lupin que je serais l'un des vôtre. J... Je veux pas rester comme ça."

Il jeta un regard implorant a son professeur.

"Rendez-moi comme avant... s'il vous plait."

Au final, Josh avait toujours été mutant. Il le savait au fond de lui: être humain ne changerait rien, si ce n'était accroître d'avantage ce sentiment de mal-être. Il n'était pas sûr de tenir le choc de deux transformation successives, mais il ne voulait pas rester humain plus longtemps. D'une certaine manière, Clark avait réussi a ce que Josh s’accepte tel qu'il était.

"Mais..."

Il parut soudain gêné et attristé.

"Si quelqu'un avait un appareil photo. Pour... pour que je... garde un souvenir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Jin Yazuka
LeX
LeX
avatar

Age : 25
Equipe : LeX
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Sam 18 Juin 2011 - 16:19

Arrow (Passage par la chambre)


Jin avait cru cauchemarder.
La fin de l'institut, rien de moins. Des terroristes eux? Impossible!

Pourtant c'était bien le cas. Ils étaient désormais fichés dans une belle base de donnée avec certainement une étiquette "terroristes en puissance dangereux"... Impossible...
En passant par sa chambre il avait entendu que sa discuter ferme, mais ne s'était pas attardé. Il n'avait envie de voir personne. Comme d'habitude, il introverti et ressentit autant le besoin de solitude que celui ci le dérangeait. Peut-être toujours ce besoin de montrer une façade neutre, supposée forte. Peu importait, il avait fait ses bagages, prenant le stricte minimum: quelques vêtement, pour le chaud et le froid, le peu d'argent qu'il avait sur lui et il laissa le reste tel quel. Il n'était pas assez ancien pour avoir collecté des souvenirs, et les quelques souvenirs qu'il avait emmené du Japon lui semblaient désormais puéril... Comme si tout sa l'avait grandi et qu'il n'en avait plus besoin. Des posters, quelques jouets débiles... Il laissa le tout derrière lui.

Il était là à trainer les pieds dans la boue de l'allée en cherchant comment demander à l'amiral s'il allait avoir le droit à un direct US-Japon. Le courage lui manqua et des éclats d'une voix qu'il connaissait bien lui parvinrent de la tente médicale, le détournant de son objectif 1er. Le détournant? Fausse excuse, il n'avait pas tant de curiosité qu'il manquait encore de courage de se confronter à l'amiral.


Rabattant la toile de la tente, il vit se jouer ce qui semblait être le dernier act d'une pièce dramatique de haute volée. Il vit juste la main du Professeur des OnyX posée sur la nuque de Josh et celui ci retrouver forme humaine. Si au début il avait voulut s'interposer au vu de la douleur apparente du lupin, le résultat le cloua sur place: *Il peut faire sa? Bon sang, s'il le peut, pourquoi ne l'a t'il pas fait plus tôt?!*
Oui pourquoi? Tant de vies seraient plus agréables pour les mutants à forme... non-humaine s'il pouvait faire un truc pareil, alors pourquoi?
Alors qu'il réfléchissait, l'ex-Lupin lui donna la réponse: parce qu'on avait le choix. Et lui assumait ce choix visiblement... Même s'il au fond il voulait retrouver cette apparence humaine, il voulait garder ce choix sous contrôle.


Une "BIP!" se fit entendre dans la tente alors que Jin avait son appareil levé. Il n'avait pas cadré que Josh, mais la totalité des personnes de la pièces. Ce n'était pas la photo la plus joyeuse, mais ces instants ou personne ne faisait semblant devant la caméra lui semblaient plus... Réel. Des tranches de vie comme il les définissait. De la vérité vrai, et pas un sourire joué pour donner une bonne image.

Il ne prit pas garde qu'il avait surprit beaucoup de gens étant donné qu'il s'était contenté de rester à l'entrée de la tente jusque là. S'approchant du lupin il lui montra son téléphone portable, avec lequel il avait prit la photo, sur lequel on pouvait voir la photo en attente d'envoi vers n'importe quel appareil que son téléphone capterait comme compatible avec un échange de donné: "L'optique est pas trop mauvais. Tu pourras toujours retoucher l'image pour qu'on voit que toi sans trop perdre en qualité." La photo n'était pas belle en soit avec un Josh au milieu avec son air pas super heureux, mais c'était une photo de lui toujours.
Il regarda le futur-plus-ex-lupin dans les yeux en se raclant la gorge: "Je..." Il hésitât un instant cherchant ses mots. Il n'aimait pas parler, mais il n'aimait pas non plus quelqu'un de triste. Il avait toujours la sensation que c'était de sa faute et qu'il pouvait y faire quelque chose: "Je ne suis pas un grand parleur et tu vas certainement pas être d'accord avec moi mais... Qu'est ce que sa peut foutre qu'on soit catégorisé terroriste? On sait ce qu'on est non? Moi je sais qui je suis. Je suis Jin Yazuka, élève de Kofman-senseï à l'institut Xavier et membre des LeX. Et je sais aussi pourquoi je suis là. Parce que y'a des choses dans lesquels je crois.
Je sais que c'est plus facile pour moi de dire sa que pour toi ou Matéos-san, mais si tu oublies un jour qui tu es, n'oublie pas qui tu es pour moi."


Il tourna la tête croisant le regard de chacun des élèves, et sa voix se fit un peu plus grave et moi assuré alors que l'émotion lui serra la gorge: "Vous êtes... Vous êtes mes compagnons. Ceux en qui je peux avoir confiance. Ceux qui jamais ne seront loin de moi tant que je ne les oublierait pas et peu importe quel distance me sépare d'eux. Vous êtes mes 仲間 (nakama), et je n'oublierai jamais qui vous êtes."
Il aurait put dire qu'il les voyait comme ses amis. Mais... Il était Japonais et certains mots n'avait pas d'équivalent dans d'autres langue. En l’occurrence ami était un terme trop banal pour définir ce qu'il pensait d'eux. Il espérait qu'un jour il saurait la force du mot qu'il avait utilisé et que leurs pensés se tournerait vers lui de la même façon en retour.


Il se tourna vers le professeur: "Nous n'avons que peu parlé, mais je pense que vous avez essayé de nous transmettre quelque chose vous et les autres professeurs...." Il détourna la tête un peu gêner: "Il y a un... truc dans lequel nous croyons nous autres Japonais traditionnels." Il fit une nouvelle pause ne sachant pas comment aborder la chose:" Lorsqu'un professeur éduque un élève et que celui ci absorbe ce savoir et le fait sien pour à son tour le transmettre on dit qu'il devient le dépositaire de la volonté de son professeur.
Quand je suis venu ici c'était par des raisons égoïstes, je le sais aujourd'hui. Je cherchais juste un refuge. Mais j'ai découvert des gens qui se battent. Et à mon tour je me suis battu. Au début parce que je n'avais rien de mieux à faire. Mais depuis je me bat pour cet idéal que vous... Nous recherchons. Pour une égalité humain-mutant."


Il se racla un peu la gorge par gène et parce qu'il avait plus parlé qu'il ne l'avait jamais fait: "J'ignore si votre façon de nous enseigner cet idéal à toujours était parfait." Et il regarda Josh en parlant: "Mais j'adhère à mon tour à cet idéal. A mon tour je transmettrait se savoir si j'en ai l'occasion. Si vous revoyez les autres professeurs avant moi dites leur pour moi..."
Il se courba bien bas. Comme il ne l'avait fait pour personne jusque là: "...Merci pour ce que vous m'avez apprit."



Lorsqu'il se releva il se détourna se dirigeant vers la sortie. Il ne voulait pas faire sa sortie mélo-dramatique, pas son genre. Il avait envie de discuter avec les autres, parler avec Josh de son point de vu sur ce qu'il avait dit, se remémorer avec Brieuc le peu qu'ils avaient en commun, leur expliquer plus précisément toute la force des mots qu'il avait utiliser et ce que sa... Se qu'ils signifiaient pour lui. Mais à l'instant où il s'était relevé il avait craqué.
Son cœur avait du remonter quand il s'était courbé et à présent il était dans sa gorge. Il n'aurait pas la force de contenir sa tristesse à l'idée de ce qu'il quittait... Et il n'avait pas encore la force de pleurer ouvertement devant tout le monde. Aussi idiot que sa puisse paraitre, alors qu'il manquait sa dernière occasion de s'ouvrir à ses camarades, il voulait qu'ils conserve l'image d'un Jin avec son masque de calme neutralité. Alors qu'il franchissait le rabat de la tente une pensée, traversa son esprit. Jamais il n'avait choisi de nom de code: "白面 (Hakumen), j'aurais voulu qu'on m'appel 白面 (Hakumen)" murmura t'il juste avant que le rabat de la tente ne se ferme derrière lui.



Il prit finalement la direction du portail et ne tarda pas à se retrouver sur le trottoir. Il leva son visage au ciel laissant la pluie lui rafraichir le visage et nettoyer son esprit de ses soucis. Finalement il n'allait pas retourner au Japon comme il le pensait. Il n'allait pas retourner auprès de sa famille et ses parents. Il le faisait pour l'institut dont il portait désormais la volonté.
Et aussi pour une petite lettre qu'il avait envoyé la semaine passé et qui se terminait ainsi: "Père, mère, j'ai trouvé ma voie ici. Elle est dure et semé d'embuches et de difficultés. Mais souvenez vous d'une seule chose: votre fils honore l'éducation que vous lui avez fourni et travail à faire votre fierté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brieuc de Folcoat
LeX
LeX
avatar

Age : 20
Equipe : LeX
Nom de code : Korrigan
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   Mer 22 Juin 2011 - 12:33

Surpris par la violence de l'intervention de Matéo, Brieuc sentit ses yeux s'embrumer. Il comprenait toute la détresse se ses camarades touchés physiquement dans leur mutation mais ne savait comment exprimer toute sa solidarité avec eux. Ce n'était pas de la pitié, mal venue dans ce contexte, mais juste un sentiment de camaraderie, l'infime conviction d'appartenir à une même famille allant au-delà de l'apparence corporelle.

Maladroit dans ses premiers propos, le jeune Breton préféra se taire. Il s'apprêtait à repartir discrètement lorsque Jin se manifesta, accédant à la dernière demande de Josh et lui remettant la photo prise de façon inopinée quelques secondes auparavant.

Comme ses camarades, l'adolescent écouta le court discours du Japonais, s'évertuant à conserver son masque d'impassibilité. Il avait raison, peu importait ce que les autres penseraient d'eux. Jamais Brieuc n'avait pensé que son engagement aux côtés de l'Institut serait aussi mal compris. Quoiqu'il en soit, il était et serait toujours un LeX. Même si l'équipe était dissoute et dispersée, elle vivrait encore dans le cœur de ses membres.

Luttant pour ne pas fondre en larmes, Brieuc sortit silencieusement de la tente à la suite de Jin. La pluie tombait, toujours aussi drue, sur leur école. Sentant peser sur ses épaules un fardeau bien trop lourd pour lui, le jeune garçon fit quelques pas dans le jardin, laissant couler ses larmes sur ses joues. L'eau du ciel se mêlait à l'eau du corps, lavant son visage encore enfantin.

Serrant les dents, Brieuc parcourrait du regard ce qui avait été son univers durant ses derniers jours, voulant graver dans sa mémoire le moindre détail. Jamais il n'oublierait ce qu'il avait fait ici.

L'adolescent avait beaucoup muri en quelques heures. L'enfant n'était, certes, pas encore mort en lui, mais il prenait pleinement conscience des responsabilités que lui conféraient ses pouvoirs. Quelle que soit sa vie future, il veillerait à ne jamais trahir cet idéal, s'attachant, sur les traces de son grand-père, à combattre les méchants.

Arrow Ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [29 Mai 2109] Tente médicale   

Revenir en haut Aller en bas
 
[29 Mai 2109] Tente médicale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La détente (Bain de soleil)
» Confection d'une tente med.
» tente US ( VENDU )
» Qu'est ce qui vous tente en ce moment?
» Besoin d'une tente ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Extérieur de l'Institut :: Grilles et allée-
Sauter vers: