AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [EVENT]Veillée au coin du feu

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: [EVENT]Veillée au coin du feu   Dim 8 Aoû 2010 - 17:45




Les professeurs ont allumé quelques torchères derrière le chalet et fait partir un feu de camp.
Ce lieu de convivialité, permettant de profiter de la fraîcheur de l'air extérieur, compensé par la relative chaleur du feu, et sa douce lumière, permet de patiemment attendre l'heure H.


_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Lun 9 Aoû 2010 - 0:14

Kalalli après avoir été au lac et à la forêt s'était rendu à la piste de luge puis avait fait du ski avant de terminer par aller boire un chocolat chaud au chalet, épuisé, comme il l'avait voulu. Sauf qu'il avait oublié qu'il allait falloir veiller pour le jour de l'an et qu'il ne pourrait pas se coucher rapidement !

L'heure avançait lentement et la nouvelle année se profilait. Kalalli était assis à distance respectable du feu et le fixait paisiblement. Il n'aimait pas ça le feu, mais quand il était maîtrisé, ça l'effrayait moins. Dans le doute, il valait mieux ne pas trop s'en approcher non plus quand même.

Cette nouvelle année leur réserverait probablement de nombreux évènements. Il fallait espérer qu'ils soient moins dramatiques que les précédents. Mais l'Inuit faisait d'y penser le moins possible. Moins penser à tout ça, c'était peut être une résolution.

Somnolant au coin du feu, Kala avait la tête qui tombait de temps en temps avant de la redresser soudainement à cause de la sensation de chute. Le feu était agréable et ne faisait que renforcer son envie de se dormir. Mais il fallait tenir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Lun 9 Aoû 2010 - 12:19

Quinze minutes… Quinze petites minutes et ils seront tous passé de l’autre côté de la barrière du temps annuel… En vérité, le temps était une chose assez amusante selon la gothique romantique. Tous vivaient sur la même planète et tous subissaient la même loi temporelle. Pourtant, certains étaient en avance, là ou d’autres restaient éternellement en retard de plusieurs heures. D’ailleurs, en son Italie natale ils avait déjà passé le cap de minuit et l’année 2109 était pour ses parents une réalité présente. Juliette se demanda comment ces derniers avaient passé le réveillon… Sans doute, avaient-ils fait un somptueux dîner à l’ambassade, avec quelques amis.

Bien que le décalage horaire fut moindre, la nouvelle année était aussi déjà arrivée à Salem. Ce raisonnement un peu étrange, tous les élèves de l’institut pouvaient le faire sien vu les différentes nationalités qui composaient l’établissement. Chacun ayant vécu à son propre temps, tout en faisant partie d’un tout temporel et unique… La jeune femme adorait ce genre de paradoxe en vérité.

Pour l’occasion, la gothique romantique avait bien évidemment revêtue une robe encore plus somptueuse que à son habitude, mais la situation géographique lui avait intimé un besoin des plus impératif afin qu’elle ne sombre pas dans une terrible maladie. Alors, sans doute pour la première fois depuis son arrivée à l’institut, elle avait délaissé ses merveilleuses robes sans manches et à la poitrine généreusement dégagée, afin de porter une robe dans la beauté et l’élégance n’avait rien à envier à ses habituelles tenues. Ténébreuses comme à son habitude, cette robe rendait Juliette encore un peu plus digne, un peu plus noble, un peu plus… Inaccessible… Ses longues manches recouvrait l’intégralité de ses bras, osant même une incursion sur le dos de sa main jusqu’à s’accrocher discrètement à son majeur. En compléments, des gants sombres et satinés de velours étaient venu recouvrir les mains de la gothique romantique telle des fourreaux protecteur. Sa poitrine généreuse se vit recouverte par une couche de tissu précieux qui s’étendit jusqu’à ses épaules, tout en dévorant sa peau laiteuse jusqu’à emprisonner son coup dans un collier de broderie qui cessa sa course avant d’atteindre son menton. Afin de compenser la finesse moindre de ladite broderie, la gothique romantique avait choisi de porter un superbe ras-de cou de pierre aussi précieuse que rare, sur le bijou. Malheureusement, la beauté surprenante de sa tenue de réveillon était quelque peu gâchée par sa large cape à capuche, dont elle ne pouvait décemment pas se passer pour s’aventurer à l’extérieur du chalet. Ses habituelles escarpins avait, depuis son arrivée en ce lieu, cédé la place à des bottines d’un temps révolu. Certes, les talons n’en étaient pas moins effilés, mais une gothique romantique digne de ce nom ne pouvait décemment pas porter des talons plats, cela serait d’un goût plus que douteux.

Après être revenu de la forêt, Juliette avait choisi de privilégier la douce chaleur réconfortante du chalet. Entre délassement et préparation pour le grand soir, le restant de l’après-midi avait en fin de compte passé assez rapidement. Après un agréable repas de réveillon, chacun avaient plus ou moins vaqué à ses occupations. La petite communauté se dispersa lentement mais sûrement et, lorsque les professeurs eurent l’idée d’allumer un feu de camp juste derrière le chalet, Juliette avait trouvé cette idée délicieusement sympathique. C’est pourquoi, après avoir bu une tasse de chocolat, chaude et bienvenue, la gothique romantique s’était revêtue de sa large et sombre cape afin de braver le froid glacial de l’extérieur. Elle rejoignit le brasier incandescent ou était disposé quelques sièges afin de ne pas reposer à même le sol neigeux et elle constata qu’il n’y avait qu’une seule personne déjà présente, bien que légèrement en retrait de cette bienfaisante chaleur chancelante.

Sans l’ombre d’une hésitation, en dépit de son dos tourné, la gothique romantique reconnu le petit inuit. Elle l’observa durant quelques secondes, lorsqu’elle le vit lentement mais sûrement, commencer à choir mollement sur le côté. Mais avant même qu’elle ne puissent s’élancer afin de l’empêcher de chuter lourdement ur le sol glacé, le jeune mutant se redressa comme surpris. Juliette eu alors un sourire amusé… Il tentait de lutter contre sa fatigue, c’était vraiment adorable. Reprenant sa marche, Juliette attrapa un siège, le ramena à la hauteur de Kalalli et s’y installa en lui demandant :

‘’ accepterais-tu de partager cette douce chaleur avec moi, mon cher ami.. ?’’

Le ton de la gothique romantique avait été tendre, comme bien souvent avec le jeune mutant. Elle le détailla durant plusieurs secondes, puis elle ajouta :

‘’Il me semble que ta journée à été bien remplie, n’est-ce pas.. ? Tu semble en effet avoir attiré à toi les nobles faveurs de Morphée…’’


Puis, dans un geste affectueux elle laissa une main ténébreuse surgir de son fourreau sombre et elle écarta une mèche de cheveux du petit inuit afin de lui dégager le front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Lun 9 Aoû 2010 - 20:45

Il avait bien mangé. Tout avait l'air si bon au repas qu'il avait été difficile de se limiter à goûter quelques plats. Totalement repu, sentant d'agréables vagues de chaleur lui caresser le visage, les muscles épuisés, Kalalli ne se sentit pas fermer les yeux à nouveau, doucement attiré par le sol.

La sensation de chute fut immédiat et il sursauta à nouveau en se réveillant. Décidément ! Il espérait juste qu'on ne l'ait pas vu. C'était gênant. Kala ne se rendit compte de l'arrivée de Juliette que lorsqu'elle approcha le siège près de lui. Il lui répondit en souriant doucement, comme s'il était en plein réveil après une longue nuit :

" J'en serai ravi ma chère amie. "

Il l'observa comme elle le faisait et remarqua qu'elle avait changé de robe sous sa longue cape. Elle, remarqua sans difficulté qu'il était épuisé.

" Oui. J'ai fait un tour en forêt quand on s'est vu... Puis j'ai fais de la luge et du ski. C'est pas souvent qu'on voit de la neige. " répondit-il doucement.

" C'est peut être la dernière fois que j'en ai l'occasion, aussi. "

On ne pouvait pas savoir de quoi serait faite la nouvelle année.

Elle lui caressa alors le front dans un agréable contact du bout de sa main gantée sombre. L'Inuit se sentait toujours bien avec Juliette malgré le temps qui passait et les situations qu'il subissait alors que bizarrement avec Kitty, il avait mit un peu de distance sans trop savoir réellement pourquoi. Il avait peut être peur de trop s'attacher ou qu'on s'attache trop à lui.

Du coup, le garçon se refusait à de trop longs contacts avec sa petite amie alors qu'il en avait besoin. Une sorte d'auto-punition pour être trop sensible, ou pour la protéger. Aussi apprécia-t-il ce geste affectueux plus que n'importe qui, lui qui n'osait plus en réclamer comme il l'avait tant fait auparavant.

" Je crois que je ne vais pas faire la fête toute la nuit... " précisa-t-il inutilement, de toute évidence.

" Et puis avec le repas copieux... Tu te sens prête toi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Mar 10 Aoû 2010 - 12:36

‘’Randonnée en forêt, luge, ski… Notre petit inuit préféré est un grand sportif à ce que je vois, c’est bien…’’

Taquina la gothique romantique, dans un clin d’œil appuyé à Kalalli. Ce n’était pas de la moquerie gratuite et méchante, mais simplement de la facétie tendre et complice comme elle en avait quelque fois avec le jeune mutant visiblement éreinté. Cependant, la seconde partie de sa phrase laissa la jeune femme légèrement dubitative… La dernière fois qu’il en aurait l’occasion.. ? Grand dieu, voilà une parole des plus pessimiste, que Juliette ne voulait surtout pas entendre de la bouche des plus jeune membres de l’institut. Même si, dans les faits, certains avaient en effet des raisons de voir leur avenir de manière aussi peu réjouissante. Mais en ce soir de nouvel An et dans un cadre aussi magnifique, bien que aussi glacé que le bleu cristallin de son regard, il n’était pas question de laisser l’adolescent sombrer dans une espèce de mélancolie destructrice, foi de gothique romantique !

Pour tenter de le faire quelque peu sourire et lui redonner un semblant de moral positif, Juliette poussa l’un de ses désormais célèbre soupir qui fut accompagné d’un bref mais bien visible souffle glacé et lui répondit en croisant lentement ses jambes :

‘’Dans ce cas…’’

La gothique romantique donna le sentiment de s’être plongé dans une intense réflexion durant plusieurs secondes qui parurent interminable, puis elle reporta à nouveau son regard sur le petit inuit en ajoutant le plus sérieusement du monde :

‘’En cette nouvel année qui commence, je prends la résolution de partir aux sports d’hiver avec mon ami, le gentil et adorable petit inuit, des l’hiver prochain… Mes parents m’ont appris que lorsque l’on prend des résolutions, il faut toujours s’y tenir quoi qu’il puisse nous en coûter, alors je compte sur toi pour m’aider à réaliser la mienne… Je peux compter sur toi, n’est-ce pas.. ? Tu n’es pas le genre de garçon qui déçoit les jolies filles après tout.’’

Conclu finalement la gothique romantique, dans un nouveau mais bref clin d’œil complice à l’égard de Kalalli. Ce n’était pas la première fois que Juliette remarquait cela chez le jeune garçon, cette sorte de défaitisme chronique, ou tout au moins récurrent et elle le savait, c’était mauvais… C’était même très mauvais à son âge… Sabs doute, devait-il y avoir une part de manque à l’égard de ses parents, dans cette situation. Les fins d’année était souvent propice à ce genre de considérations. On repensait à l’année qui se terminait, aux gens que l’on aurait aimé voir plus souvent… A ceux que l’on aurait aimé voir… Moins souvent aussi… Un point qu’il était facile d’oublier au sein de l’institut et de ses missions, parfois des plus dangereuses, c’était que certains des résidents n’étaient encore que des enfants qui n’étaient peut-être pas en mesure d’accepter la réalité de leurs actes soi disant héroïques. Certes, il était toujours noble et plaisant de se dire que l’on avait fait le bien, mais le prix était parfois bien lourd… C’était quelque fois la mort, mais surtout l’éloignement des siens qui n’étaient peut-être pas toujours au courant des activités de l’institut. Certains les racontaient sans doute à leurs parents, là ou d’autres préféraient garder cela pour eux. Il était difficile de dire qui faisait le bon choix et qui ne le faisait pas…

Lorsque Kalalli enchaîna sur le réveillon présent, Juliette ne voulu pas le contrarier en évoquant avec lui ses pensées sans doute un peu trop adulte. Elle l’écouta alors en silence, le visage joyeux. Il avait raison, le repas avait été plus que rassasiant, c’était un fait certain. Mais pouvait-on en attendre moins, d’un repas de réveillon.. ? Il lui confirma aussi, mais besoin en été t-il, que sa fatigue finirait par avoir raison de lui très bientôt, ce qui amusa grandement la gothique romantique qui lui répondit alors en s’approchant de sa personne afin de murmurer à son oreille l’aveu suivant :

‘’C’est fêter le réveillon toute la nuit, ou bien passer cette même nuit avec Georgia à tenter de repousser ses questions, ainsi que ses probables avances…’’

Conclu la gothique romantique d’un énième clin d’œil complice, en se redressant afin de retrouver une distance respectable avec le petit inuit…

‘’Mais toi, tu devrais vite retrouver Kitty et passer le peu de répit que Morphée t’accorde, avec elle… Si tu fais abstraction du monde présent, c’est un endroit et un instant des plus propice à la romance.’’

Puis, Juliette s’adossa à son siège et ajouta en contemplant le flammes ardentes s’évanouir dans l’air glacé :

‘’Pour ce qui est du repas, ne t’inquiètes pas… Contrairement aux apparences, j’ai toujours eu un appétit féroce.’’


La gothique romantique tourna alors son visage légèrement en biais en direction du petit inuit et le fixa sans un seul mot, de son sourire énigmatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Mar 10 Aoû 2010 - 19:17

" J'aime la neige. " se contenta-t-il de répondre pour justifier son activité sportive en rapport avec.

Soudainement, Juliette sembla partir dans une intense réflexion qui attisa la curiosité du garçon. Il ne comprenait pas à quoi elle avait soudainement pu penser pour se concentrer à ce point. Finalement, elle lui indiqua qu'elle avait pris une résolution qui consistait à aller faire des sports d'hiver avec lui l'année suivante.

Kalalli eut un large sourire, ravi de cette proposition que la gothique avait faussement formulée sous la forme d'une demande.

" Oui ça serait super ! " lança-t-il enjoué, soudainement un peu plus réveillé.

Lorsqu'il aborda le fait de tenir éveillé pendant la nuit, Juliette s'approcha et lui glissa comme un aveu qu'elle avait plutôt intérêt à le faire si elle ne voulait pas affronter Georgia et ses questions... mais aussi ses avances.

D'abord amusé, il fut surpris sur la fin.

" Elle continue à faire des avances alors qu'elle a quelqu'un ? "

Décidément, il avait du mal à la comprendre. A moins que Kanata soit une sorte d'assurance et qu'au cas où elle ne trouverait rien d'autre, elle aurait quelqu'un sur qui se rabattre, mais c'était assez peu flatteur pour le japonais.

Puis la jeune femme lui fit remarquer qu'il devrait passer du temps avec Kitty dans l'ambiance romantique du feu. Kala sourit doucement puis sortit le pendentif en demi coeur qu'il avait reçu de la gothique et le caressa du pouce.

" Je sais que je devrai. J'imagine qu'elle va pas tarder à arriver. En ce moment, c'est juste... spécial. " tenta-t-il de justifier à propos de l'éloignement dont il faisait preuve envers la petite télépathe. Peut être en avait-elle déjà parlé avec la gothique d'ailleurs.

Juliette lui avoua ensuite avoir un appétit féroce. Un peu surpris, Kalalli l'observa.

" Avec ta taille de guêpe, c'est dur à croire ça... " lança-t-il sur un ton peu convaincu.

L'Inuit ramena son siège très près de celui de Juliette et il déposa sa tête sur l'épaule féminine en observant le feu. Il resongea à ce que devait penser Kitty de la situation et se demanda à nouveau si Juliette avait eu des échos.

" Kitty doit me trouver bizarre... " commença-t-il pour aborder le sujet.

" Je me sens un peu mal à l'aise en ce moment avec elle... Mais pas avec Charis, Jason ou toi... "

Il avait un peu peur que sa petite amie finisse par se lasser de lui en se disant que finalement, il n'était pas si bien que ça. Elle l'avait déjà vu être un véritable poltron à plusieurs reprises et elle devait bien se demander où trouver les garçons virils et autres petits coqs qu'étaient généralement ceux qui avait l'âge de l'Inuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Mer 11 Aoû 2010 - 14:21

‘’C’est un tout petit peu plus compliqué que cela, mais dans les faits Georgia est Georgia, on ne pourra jamais la changer entièrement et quelque part, c’est bien ainsi… Changer, ne signifie nullement abandonner qui l’on est fondamentalement, tu comprends.. ?’’

Demanda Juliette, en réponse au propos du petit inuit concernant la morale pleine de trous de blondie. Cela étant dit, n’étant pas au courant de ce qui c’était dit avant son arrivée entre celle-ci, Mina et elle, il était assez logique que ce genre de réflexions voit le jour car, sans vouloir la charger trop lourdement, la New Yorkaise ne faisait que très peu d’efforts pour changer cette image d’elle-même qui était véhiculer d’un bout à l’autre de l’institut. Bien que sur le fond, ce n’était pas tant ces efforts qui posaient un réel problème, que leur durée de vie des plus éphémère. Pour éclairer un peu plus la lanterne du jeune mutant, Juliette décida de lui donner un peu plus de détails sur le sujet…

‘’Sans entrer dans les détails, disons que Georgia à pris une grande décision… Et cette décision implique qu’elle va quitter Kanata afin de se consacrer à son véritable but. Mais son plus grand problème est qu’elle n’ose pas se lancer dans l’inconnu, sans espérer garder une sorte de point de chute en cas d’échec dans l’obtention du dit but. Alors, disons qu’elle est moi on a conclu une sorte d’accord de principe afin qu’elle se lance en abandonnant la sécurité de sa relation présente mais, de toute évidence, stérile. Ceci dit, tu la connais aussi bien que moi, n’est-ce pas.. ? Il faut toujours qu’elle s’emballe à la moindre parole qui sonne agréablement à son oreille. Mais il suffit de le tempérer et puis, c’est un moindre mal si cela lui permet enfin de trouver sa véritable place…’’


Conclu pensivement Juliette, espérant que la principale concernée ne la décevrait pas encore une fois… Ou plutôt, pour la dernière fois. Elle n’avait pas tout dit, mais bien assez cependant pour permettre à Kalalli de comprendre la situation. Pour ce qui était du but à atteindre, cela ne concernait que Georgia elle-même, il était donc inutile d’aller avancer des idées qui ne se réaliseraient peut-être pas. Lorsque Kalalli lui fit part de ses doutes concernant son grand appétit, Juliette lui dit sur le ton d’une fausse confidence :

‘’C’est mon troisième pouvoir mutant, je peux manger tout ce que je veux sans jamais prendre le moindre gramme…’’

Le moindre gramme, c’était sans doute quelque peu exagéré… Mais le fait était que la gothique romantique avait plus ou moins le même poids depuis la fin de son adolescence, le rêve de bien des jeunes femmes, assurément. Puis, tout en déposant sa tête sur son épaule, le petit inuit se mit à lui parler de sa propre relation avec son chaton, tout en jouant machinalement avec le segment de cœur que la jeune femme avait offert aux deux petits amoureux de l’institut. Elle le vit perdre longuement son regard dans la contemplation hypnotique des flammes du brasier incandescent et, lorsque enfin il se décida à s’ouvrir véritablement à elle, la gothique romantique lui caressa sa joue offerte avec une tendresse évidente…

‘’Mon pauvre petit inuit… C’est difficile d’aimer lorsque l’on devient un homme, n’est-ce pas.. ?’’

Commença-t-elle tout d’abord à lui dire sur un ton compatissant, avant de s’aventurer plus en avant sur le sujet de sa relation avec Kitty. Elle n’avait pas de réponses toutes faites, mais au moins la gothique romantique pouvait-elle essayer de l’aider un peu.

‘’C’est normal de douter et d’éprouver de la peur, ce sont des preuves qui témoignent de notre attachement sincère à l’autre. Je m’inquièterais, si jamais tu ne ressentais pas ce genre de choses et j’imagine que Kitty doit aussi avoir un genre de pensées similaires. Je pense que le mieux pour tous les deux, c’est de vous parler franchement, de vous avouer vos peurs et vos doutes respectifs… Ce n’est jamais facile, mais cela peux vous rassurer mutuellement. J’ajouterais même que cette soirée est parfaite pour cela, car elle baigne dans cette magie si mystérieuse qui est propre aux fêtes de fin d’année. Changer d’année, c’est aussi l’occasion de repartir sur de nouvelles bases en laissant derrière nous tous ce qui nous a pesé tout au long de l’année précédente, c’est un renouveau perpétuel et bienfaiteur…’’


Commença à dire Juliette, tout en regardant elle-même les flammes qui dansaient sous ses yeux attentifs, puis elle poursuivit sur la suite du propos du jeune inuit.

‘’C’est plus simple avec nous, car tu n’éprouves pas à notre égard le même attachement qu’envers Kitty. Elle est unique à ton cœur, là ou finalement nous sommes tous remplaçables, tu comprends.. ? Tu ne te sens pas dans l’obligation de correspondre à l’image que nous pourrions avoir de toi, car à tes yeux cela n’a que très peu d’importance. Mais avec ta belle, c’est différent… c’est cela aussi l’amour…’’

Conclu finalement la gothique romantique, en tapotant délicatement la main du petit inuit de sa propre main voilée de ténèbres afin de le rassurer quelque peu. Elle le savait déjà depuis fort longtemps maintenant, mais quel que soit l’âge l’amour n’était jamais une chose des plus simple… Et leur condition de mutant en plein cœur de l’action n’était assurément pas fait pour les aider à simplifier les choses.

‘’Si cela peux te rassurer mon adorable petit ami, les choses ne deviennent pas plus simple lorsque l’on est adulte, bien au contraire… Alors, agit avant que les choses ne se compliquent véritablement et avant que ton silence qui t’éloigne visiblement d’elle, ne la lasse dans une incompréhension insupportable. L'amour est magique, mais la magie à parfois besoin d’un petit coup de pouce tu sais…’’

Ajouta encore Juliette, en jetant un clin d’œil complice sur la personne du petit inuit qui ne pu s’en doute pas s’en apercevoir, confortablement installé sur l’épaule rassurante de la gothique romantique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Mer 11 Aoû 2010 - 21:51

Juliette expliqua que Georgia était ce qu'elle était et qu'on pouvait changer en restant ce qu'on était. Du moins, c'est ce qu'en comprit l'Inuit. Il se demanda donc pourquoi est ce que Georgia ne voulait pas se "ranger" pour être plus tranquille ? Tout le monde était au courant qu'elle pétait régulièrement un câble à cause de ses échecs amoureux successifs.

Kalalli écouta le visage neutre l'information selon laquelle Georgia allait quitter Kanata pour pouvoir se consacrer à son "vrai" but. Il se demanda ce qu'il pouvait bien être, puis une nouvelle interrogation apparue :

" Pourquoi tu penses que leur relation est stérile ? J'avais l'impression qu'ils s'aimaient bien même s'ils se chamaillent beaucoup... "

Il sourit lorsqu'elle lui confia que c'était son troisième pouvoir mutant de manger sans grossir.

" Ton troisième pouvoir devrait faire regretter à pas mal de fille de ne pas être des mutantes alors... " lança-t-il amusé.

Lorsqu'il lui avait parlé de Kitty, Juliette annonça qu'il était difficile d'aimer lorsqu'on devenait un homme. Lui n'avait pas l'impression de le devenir particulièrement. Il avait toujours eu un retard certain dans certains domaines entre l'enfance et l'adolescence alors s'entendre dire qu'il devenait un homme ne le rassura pas énormément tant les déséquilibres lui semblaient être de véritables fossés parsemant sa vie.

La jolie gothique lui expliqua que c'était normal d'avoir peur pour ceux qu'on aimait et que le mieux serait d'en parler... ce soir. Kala ne s'en sentait pas le courage, surtout épuisé comme il l'était. L'illusionniste resta dubitatif face au principe qu'à la nouvelle année, on pouvait oublier ce qui nous avait pesé l'année passée.

" Le premier janvier n'est jamais que le lendemain du trente-et-un décembre pourtant... " objecta-t-il.

Il y avait certaines choses qui ne pouvaient pas disparaitre et songea que les gens qui parvenaient à se servir de la nouvelle année comme argument avaient besoin de bien peu. Comme si en l'espace d'une minute, tout se terminait, comme si le passé disparaissait et qu'on repartait de rien. Pourtant, les souvenirs demeuraient. Les gens devaient trouver le réconfort là où ils le pouvaient...

Juliette tenta d'expliquer le fait que le garçon ne ressente pas de malaise lorsqu'il était avec les trois pré-cités par le simple fait qu'ils comptaient moins que Kitty et surtout qu'ils étaient remplaçables.

Kalalli releva la tête, presque outré que la gothique pense qu'elle était remplaçable, comme Charis ou Jason.

" Vous êtes pas remplaçables ! Dis pas ça !! Personne n'est remplaçable ! Et vous encore moins... " lança-t-il en la regardant, nettement réveillé cette fois-ci, et visiblement contrarié.

Il ne voulait pas songer au fait que ça puisse arriver. Il ne voulait pas... Kala reposa sa tête sur l'épaule de Juliette avec un peu moins de délicatesse que précédemment.

" Et c'est aussi important pour moi ce que vous pensez de moi... Mais vous êtes plus vieux, alors vous pouvez peut être mieux me pardonner... " conclue-t-il en soupirant.

Finalement, elle lui apprit que rien ne s'arrangerait en grandissant ce qui acheva le garçon dans son désarroi le plus total de la situation. Il était totalement découragé, probablement à cause de la fatigue. Mais tant pis. Il resterait éveiller le temps que minuit arrive sans croire qu'à minuit et cinq minutes tout irait mieux dans sa vie. La seule chose qui lui ferait plaisir serait d'aller se vautrer dans son sac de couchage et ne plus penser à rien du tout. Il se disait qu'il serait plus simple de régler les choses de façon séquentielle, et sa fatigue serait la plus simple à vaincre.

Demain, il profiterait de la neige... et il parlerait à Kitty, s'il en avait le courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Jeu 12 Aoû 2010 - 14:18

Le petit inuit avait un point de vue plutôt pratique et assez terre à terre, vis-à-vis du passage d’une année à l’autre. Il n’avait en vérité pas le moins du monde tort, mais pour la gothique romantique c’était là une vision affreusement pessimiste et elle trouvait vraiment dommage que le jeune garçon se soit engagé dans ce genre de matérialisme des plus démotivant. Afin de tenter de lui présenter la chose d’une manière un peu moins philosophique et plus accessible sans doute à son esprit encore ignorant de ce merveilleux concept de pensée, elle choisi d’illustrer son propos à l’aide d’une exemple simple :

‘’Tu as raison, mais le premier janvier qui s’annonce ne sera jamais identique au premier janvier qui l’a précédé l’année d’avant… Il faut voir les années comme des livres. Ils ont tous une couverture, un titre, des pages intérieures, une ou plusieurs histoires… Mais si la forme est fondamentalement identique d’un livre à l’autre, le contenu, quant à lui, est toujours différent. Tu as sûrement déjà entendu des gens dire que une fois que l’on avait lu tel ou tel livre, on les avaient tous lui, n’est-ce pas.. ? On pourrait comparer ce propos, à celui que tu viens de me dire en parlant du passage d’une année à l’autre. Mais j’imagine que tu n’es sans doute pas encore prêt pour ce genre de discussion, ce n’est pas très grave… Tout ce que tu dois retenir, c’est que jamais tu ne dois laisser le poids des années passés t’appesantir petit à petit, autrement tu finiras en vieil homme triste et solitaire… Et cela, me ferais vraiment énormément de peine…’’

Acheva la gothique romantique, en serrant doucement la main de l’adolescent dans la sienne. Kalalli était gentil, peut-être un peu trop pour subir les difficultés de la vie… Mais même si Juliette voulait les lui éviter, elle ne le pouvait malheureusement pas. Son évocation concernant le fait que Charis, Jason et elle-même puissent être remplaçable, sembla cependant avoir rendu une vigueur certaine au petit inuit qui fit preuve d’une singulière véhémence à son égard. Il tempêta, protesta avec une fougue et une vigueur qui le fit se détacher de l’épaule accueillante de la gothique romantique, qui le regarda s’exprimer avec un sentiment de surprise dans son regard glacé qui s’écarquilla très légèrement. Visiblement, elle venait de le sortir de sa torpeur lasse qui l’avait amené aux portes du royaume de Morphée. Gardant le silence, Juliette se contenta de subir les foudres de Kalalli avec un sourie tendrement amusé aux lèvres. Elle le laissa s’épancher de ses sentiments profonds à leur égard puis, lorsque enfin il retrouva une sérénité qui lui fit reprendre le chemin de l’épaule de la gothique romantique, celle-ci se contenta de pousser un soupir discret tout en déposant sa joue sur la chevelure glacée du petit inuit.

‘’Pardonnes-moi, pour avoir dit une telle bêtise… Il semblerait que je sois plus éreintée que je ne l’avais supposée…’’

Lui répondit-elle alors, afin d’apaiser l’adolescent qui, de toute façon, avait encore bien le temps d’accepter ce genre de réalité qui faisait en effet bien souffrir de par sa cruauté inhérente.

‘’mais sois certain d’une chose mon ami, tu n’as à te faire pardonner de quoi que ce soit. Tu es uniquement ce que tu es… Ni plus, ni moins… Comme chacun d’entres nous.’’


Lui pardonner.. ? et de quoi donc, en effet… Comme venait de le souligner si justement le petit inuit, ils étaient tous trois bien plus âgés que lui et il était donc de leur devoir de se montrer à l’écoute des doutes et des aspirations parfois hésitantes, de l’adolescent. Comme à tous les autres adolescents de l’institut d’ailleurs. Ils étaient une famille, certes très hétéroclites et les plus vieux en étaient tout naturellement les grands frères et les grandes sœurs. Juliette aimait beaucoup ce rôle, elle que le destin avait décidé de rendre unique au sein de sa propre famille. Lorsque Kalalli l’interrogea à nouveau sur la stérilité de la relation entre blondie et Kanata, Juliette ne su trop quoi lui répondre sur l’instant, mise à part :

‘’C’est… Assez compliqué à expliquer…’’

Et le terme était encore loin de la vérité. Bien entendu, la gothique romantique aurait pu développer un interminable chapitre sur la psychologie défaillante et meurtrie de Goergia, mais cela aurait alors été pousser à nouveau le petit inuit en direction du marchand de sable, qui rôdait toujours dans les environs du jeune garçon. Il fallait donc qu’elle fasse simple et cela, n’était pas forcément gagné d’avance. Après un bref instant de réflexion, elle resserra son étreinte sur la main de l’adolescent et commença alors…

‘’Disons que leur relation ne repose sur rien de solide… Il semblerait que Kanata soit réellement attaché, voire même épris de Georgia, mais de son côté il paraît assez évident qu’elle ne cherche qu’à combler un vide affectif qui doit trouver son origine dans la vie qui fut le sienne avant sa venue à l’institut. Après le départ de Camille et, dans une moindre mesure de Ivy, elle s’est retrouvé seule et sans réponse satisfaisante à son besoin d’affection. C’est pourquoi, même si je ne connais pas vraiment le détail de leur rencontre, elle a certainement profité de l’occasion de se lier à Kanata, lorsque celui-ci lui a ouvertement avoué son intérêt pour elle. C’est assez cruel pour lui, mais je pense qu’il serait assez juste de dire qu’il est un palliatif tombé à point nommé pour combler ce vide affectif, dans l’attente de quelque chose de… De mieux, oui…’’

La gothique romantique marqua ensuite un court temps d’arrêt. Expliquer la suite allait donner une bien triste image de blondie, mais force était d’avouer qu’elle ne faisait que peu d’efforts pour que cela n’arrive pas. Légèrement pensive, Juliette poursuivit son explication d’un ton devenu plus sybillin…

‘’Georgia voudrait certainement être aimé de tous le monde, ce qui explique son besoin récurrent de vouloir se jeter dans les bras de tous le monde et son besoin quasi maladif de vouloir embrasser les gens à tous bout de champ. C’est une sorte de quête désespérée un peu hasardeuse, car jusqu’ici elle ne savait pas vraiment ce qu’elle désirait profondément. Dans cette optique, la capacité métamorphique de Kanata de pouvoir être virtuellement n’importe qui en une seule personne, a dû lui paraître très séduisante, tu comprends.. ? C’est assez malsain, mais en fin de compte assez compréhensible. Mais…’’

Ajouta Juliette sur un ton un peu plus enjoué…

‘’Il semblerait qu’après toutes ces expériences diverses et étranges, elle ai enfin découvert ce qu’elle désirait vraiment… Ou plutôt, qui elle désirait vraiment. C’est de cela dont nous discutions cet après-midi, dans la forêt et sa rupture avec Kanata est donc une première étape nécessaire avant de poursuivre en direction de ce qui est véritablement son but. La question, reste cependant de savoir si elle saura se tenir à ses résolutions. Mais je crains que tout cela n’ai guère d’intérêt à tes yeux, n’est-ce pas.. ? Tu as la chance d’être un Roméo qui a trouvé sa petite Juliette, alors ne la laisse surtout pas s’éloigner de toi Kalalli…’’

Un petit conseil, sous la bannière du parallélisme, quoi de mieux pour conclure sa longue mais nécessaire explication, concernant la stérilité du couple de Georgia et Kanata.. ? Mais craignant vraiment d’avoir assommer le petit inuit avec son analyse personnelle de la situation, Juliette voulu orienter la conversation sur quelque chose de plus joyeux et nettement moins terre à terre… C’est pourquoi, elle reprit la parole afin d demander à Kalalli :

‘’Mais dit moi, mon adorable petit inuit… Est-ce que par hasard tu ne connaîtrais pas une légende de ton peuple, concernant le passage à la nouvelle année.. ? Ayant toujours été un peuple très proche de la nature, j’imagines que les inuits doivent en posséder quelques unes, non.. ?’’

Une légendes au coin du feu et en pleine nature… Ou presque… Quoi de mieux pour passer le temps, jusqu’au coup de minuit fatidique.. ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Takutai
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : XRays
Nom de code : Tangaroa
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Jeu 12 Aoû 2010 - 20:00

La soirée avait bien commencé. Tout d'abord elle avait permis à Daniel de porter le costume qu'il avait pris soin d'emporter dans ses bagages. Il avait donc mit la chemise en soie immaculée, le pantalon à pince et la verte de costume noir tout les deux, ainsi qu'une cravate bordeaux assortie à la pochette. Sans oublier le bracelet qu'Elly lui avait offert pour Noël, le jeune homme ne le quittait qu'en de très rares occasions. Il aurait aimé trouver une fleur à passer dans une boutonnière pour parfaire sa tenue, mais dans l'enfer gelé, où le corps professoral les avait emmenés, les fleurs de devait pas voir le jour souvent. S’ils avaient été dans un endroit plus propice il aurait probablement mit un costume traditionnel maori pour effectué un haka pour le passage de la nouvelle année, mais d'une se mettre torse nu par -25 à l'ombre relevait de la psychiatrie et il aurait probablement écopé de moquerie de la part de certains de ses camarades. S'il s'en sentait le courage, il l'effectuerait peut-être en bras de chemise.
Mais surtout qui disait nouvelle année disait gueuleton. La farandole des plats lui fit assez vite oublier qu'aucune place près de la jeune fille bonde qui avait ravi son coeur n'était disponible, il se servit copieusement de tous les plats, allant jusqu'à reprendre quatre fois des pommes de terres. Et, même le dessert terminé, le Néo-zélandais en costume se sentait encore d'attaque pour une portion de plus.
Il abandonna tout de même le table et se mit en quête d'Elly, Dany avait bien l'intention de passer la soirée à ses côtés. Il chercha jeune fille dans tous les coins, à l'intérieur du chalet, sans succès. Il supposa donc qu'elle s'était installée dehors au près du feu de joie.
Il prit donc son courage à deux mains et une doudoune, Pour s'aventurer dehors. Il passa à la cuisine pour se procurer un thermos rempli d'une boisson chaude et forte en caféine. Quand il débarqua près du feu deux personne était là. Une était assez facilement identifiable, elle portait une robe qu'une seule personne à l'institut était capable d'avoir en sa possession. L'autre était habillé plus sobrement Daniel mit plus de temps reconnaître Kala, malheureusement il n'y avait pas la moindre trace d'Elly.
Il s'installa le plus près du feu que possible. Et en tendant l'oreille il capta quelque bribe de la discussion. Il se mit à réfléchir s'il n'arrivait pas à mettre la main sur Elly, elle devait être avec Mina. Il activa son communicateur et envoya un massage à Elly.

Hello Elly, dis moi, où est tu là? Je t'ai cherché partout. Rejoins-moi près du feu, dehors, j'ai du café dans un thermos. Invite Mina si elle est avec toi, j'en ai largement assez pour trois.

Il se tourna ensuite vers Juliette et Kalalli, il devait sûrement avoir dans l'envie d'attraper la mort à se tenir si loin du feu. Daniel leur lança.

Quelqu'un veux du café chaud? Ça vous permettra de tenir jusqu'au moment fatidique. Et accessoirement d'éviter la pneumonie.

Puis en regardant le feu, Daniel se dit q'un paquet de marshmallow et un bout de bois tailler en pointe serait les bienvenus. Il rêvassa un petit moment en pensant à de la guimauve grillée sur le feu en attendant des réponses à l'une ou l'autre de ses invitations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty Willington
Fac
Fac
avatar

Age : 20
Equipe : JustiX
Nom de code : Spirit Flayer
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Ven 13 Aoû 2010 - 14:07

La nouvelle année allait sonner dans quinze minute. Kitty allait passé une année de plus sans son parrain. Pourtant elle aurait bien besoin de lui en ce moment. Elle se posait beaucoup de questions, mais elle ne savait pas vers qui se tourner finalement. Peut-être qu'elle devrait en parler avec le professeur Marcin. Mais elle ne le ferait pas ce soir. Ce soir elle voulait passé le nouvel an avec Kalalli, même si ce dernier était de plus en plus distant ces derniers temps, à la plus grande incompréhension de la fillette. Elle ne l'avait pas vu de la journée. Elle se demandait s'il l"aimait encore. Qu'est-ce qu'il pouvait bien l'éloigner ainsi d'elle ? Était-elle destinée à perdre tous ceux à qui elle s'attachait ? La petite fille s'était habillée bien chaudement afin de pouvoir profiter du feu de camp que les professeurs avaient allumées à l'extérieur du chalet.

Il faisait particulièrement froid et la petite télépathe n'était pas habituée à des températures aussi basse. Elle mis son anorak et chaussa ses après-ski. Elle avait lâché ses cheveux et avait juste mis quelques barrettes pour tenir quelques mèches de cheveux. Puis elle se concentra pour voir où était le petit Inuit. Par chance il était lui aussi au feu de camp ainsi que Juliette et Daniel. La fillette vérifia qu'elle avait bien son inhalateur sur elle. Elle pensa alors à un truc. Ça serait bon des marshmallow grillés sur le feu. La demoiselle passa par la cuisine et récupéra deux paquet de marshmallow. Puis la petite JustiX sortit du chalet et se dirigea vers le feu de camp. Elle ne savait pas qu'elle allait être la réaction de Kalalli à sa venue ici. Mais au moins elle saura s'il voulait rester avec elle ce soir ou non.

Une fois en vue du feu de camp, la petite demoiselle envoya une caresse mentale à son amoureux avant de s'approcher. Elle espérait juste qu'il l'accepterait et qu'il ne la repousserait pas. Kitty s'approcha alors du petit groupe et s'assit à côté de Kalalli. Ils étaient assez éloignés du feu, mais elle savait que le jeune Inuit n'aimait pas le feu. C'était parce qu'il était différent des autres garçons qu'elle l'aimait. D'habitude il était sensible et toujours au petit soin avec elle. C'est vrai qu'il faudrait qu'il gagne un peu en courage, mais cela viendra surement. Mais il avait changé depuis la soirée d'Halloween et cela attristait la fillette. Elle lui fit un de ses beaux sourires, mais n'osait pas lui prendre la main. Le petite demoiselle salua alors tout le monde :

"Bonsoir tout le monde. Vous aussi vous venez profiter du feu de camp ? J'ai apporté deux paquets de marshmallow ."

Elle montra les deux paquets de bonbons à ses ainées. Puis elle regarda Kalalli. Elle lui fit de nouveau un sourire et s'approcha doucement de lui. Elle restait attentive à ses réactions. Kitty voulait vraiment comprendre pourquoi le petit Inuit s'était autant éloigné d'elle ces derniers temps. Mais elle se refusait à sonder son esprit. Elle espérait qu'il allait lui dire ce qui n'allait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalalli Renand
OnyX
OnyX
avatar

Age : 22
Equipe : OnyX
Nom de code : Razgriz
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Ven 13 Aoû 2010 - 21:08

Kalalli écouta Juliette lui expliquer en quoi le jour de l'an était spécial. Il ne pouvait qu'avouer que le premier jour de l'an était le moment presque forcé où tout le monde faisait le point sur l'année qui venait de s'écouler. En effet, rien n'était jamais identique et chaque nouvelle année était nécessairement différente de la précédente. Il était difficile de s'en rendre compte lorsqu'on comparait chaque jour au précédent, mais avec une unité de temps aussi grande, il était plus simple de se rendre compte de l'avancée.

Il se sentit un peu diminué lorsque la gothique avoua qu'elle pensait qu'il n'était pas encore prêt pour se genre de discussion. Est-ce qu'il y avait quelque chose de plus compliquer à en comprendre ?

Juliette venait d'accepter le fait qu'ils n'étaient pas remplaçables et mit ça sur le compte de la fatigue. Kala préférait entendre ça. Elle rajouta alors qu'ils étaient ce qu'ils étaient et c'était forcément vrai, même si on avait tendance à pardonner plus facilement à certaines personnes en mettant leurs erreurs sur leur âge.

Puis vint l'explication tant entendue à propos du couple Georgia/Kanata. Elle mit en avant l'instabilité de leur couple par le fait que Georgia ne savait pas ce qu'elle voulait et confirma qu'elle utilisait probablement le japonais comme bouche trou. C'était triste qu'elle veuille le quitter, surtout si lui était réellement attaché. Mais choisir la blonde comme petite amie avait son lot de dangers et il devait se douter que tout ne serait pas rose. Kala se demanda alors ce qui se passerait si Kitty décidait de se séparer de lui.

De toute évidence, même si actuellement il ne se sentait pas tout à fait à sa place avec elle, il le regretterait vraiment énormément. Il aimait Kitty et bien qu'ils passassent moins de temps ensembles, ils restaient très attachés. Maintenant, le garçon craignait de la perdre s'il continuait à essayer de se protéger ainsi.

Juliette conclue en lui disant de ne pas laisser son écureuil s'éloigner comme si elle avait entendu ses pensées à l'instant, ce qui surprit le garçon. Elle lui demanda alors s'il avait une histoire pour le jour de l'an à raconter, en rapport avec les croyances de son peuple. Kala chercha quelques rapides secondes, mais dut se rendre à l'évidence.

" Je n'en connais aucune... Beaucoup de choses se sont perdues avec le temps malheureusement... "

Daniel arriva alors et proposa du café que le garçon refusa. S'il en buvait, il n'était pas sûr de bien dormir après le passage au nouvel an. Reportant son attention sur le feu, l'Inuit sentit cette sensation si particulière qui indiquait que son écureuil arrivait. Et en effet, elle vint s'asseoir tout près de lui. Kalalli se redressa, retirant sa tête de l'épaule de Juliette et répondit doucement au sourire de sa petite amie en l'observant. Il fallait qu'il fasse quelque chose, c'était sûr.

Kitty proposa des marshmallows et offrit un grand sourire au garçon qui se sentit soudainement timide, comme s'il la découvrait. Il baissa les yeux, un peu gêné, et regarda le feu en approchant tout doucement sa main vers la sienne, et s'en saisit délicatement. Il reporta ensuite son regard sur elle, et demanda, avec une timidité perceptible comme s'il venait d'être découvert suite à une bêtise :

" Ca va toi... ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dagon
LeX
LeX
avatar

Age : 32
Nom de code : Evanescence
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Sam 14 Aoû 2010 - 13:33

Il était dit que en cette soirée de nouvel an, il n’y aurait pas de mythes et légendes raconté comme au temps anciens… Dommage, la gothique romantique aimait beaucoup entendre toutes ces histoires que les peuples du monde entier avaient créé, afin d’expliquer de manière plus ou moins rationnelle en fonction de leurs connaissances du monde contemporain qui était le leur, la création de ce même monde et de toutes les pratiques religieuses s’y rattachant. Ce goût pour les histoires orales lui avait été donné par un conteur qui passait régulièrement dans son école lorsqu’elle était encore une petite fille et qui avait su capter son intérêt par son indéniable talent à attiser l’attention de ses spectateurs. Un talent rare, que Juliette regrettait bien de ne point posséder, assurément.

Mais dans sa réponse négative, Kalalli témoignait assez justement de la déshérence de ce genre de transmission intellectuel en cette époque de plus en plus technologique… Bientôt, les conteur eux-mêmes serait certainement remplacé par des hologrammes programmés pour séduire un large public, en jouant sur sa voix, ses intonations, les mouvements de son visages, ses attitudes. Certes, cela rendra sans doute ces hologrammes bien plus performant que les conteurs humains, mais… Qu’en sera-t-il de l’esprit du conteur.. ? De son âme.. ? En dépit du fait que le petit inuit ai grandi dans une ville durant la plus grande partie de son existence, la gothique romantique avait tout de même espéré que ses parents soient plus ancré dans leurs racines culturelles. Mais malheureusement elle avait tort puisque Kalalli était dans l’incapacité de lui réciter la moindre légende en rapport avec l’évènement présent et cette perte d’identité culturelle peina quelque peu l’amoureuse du passé sur l’épaule de laquelle le jeune garçon reposait tendrement.

‘’Ce n’est pas grave…’’

se contenta-t-elle de lui répondre, en lui caressant doucement la main du revers de son pouce soyeux. C’est à ce moment précis, qu’ils furent tous deux rejoint par Daniel qui avait visiblement lui aussi décidé de venir s’installer auprès du feu de camp improvisé. Mais contrairement à eux, ils s’en approcha d’un peu plus prés. Ce qui en soi n’était pas vraiment une surprise, car après tout il venait d’un pays ou le froid et la neige n’était pas vraiment une chose des plus habituelle. Il sembla ne pas s’intéresser à la gothique romantique et au petit inuit, mais au bout d’un petit moment il leur proposa une tasse de café chaud que Juliette accepta bien volontiers…

‘’Avec plaisir Daniel, c’est très gentil de ta part.’’

Même si le froid ne la dérangeait pas tant que cela, la jeune femme devait bien avouer que un liquide bien chaud coulant le long de sa gorge serait assurément le bienvenue avec son effet bienfaisant sur le corps, mais aussi l’âme. Accueillant la tasse dans sa main généreuse, Juliette regarda Daniel lui verser le liquide fumant avec soin afin de ne pas lui en renverser sur sa main gantée.

‘’Merci’’

Lui dit-elle alors tout simplement, avant de humer le fumet chaleureusement savoureux qui alla se perdre dans l’atmosphère glaciale qui régnait en ce lieu. Elle en avala une tasse tandis que Daniel sortit son communicateur pour inviter Elly. Juliette eu un discret sourire en coin, dissimulée derrière sa tasse… Il lui semblait que ces deux là se soit aussi rapproché depuis les évènements d’Halloween… Fallait-il y voir une action de cause à effet.. ? Difficile à dire, mais en gothique romantique digne de ce nom Juliette ne pouvait qu’être ravie pour les deux jeunes gens.

Puis, elle sentit Kalalli se retirer précipitamment de son épaule et cela l’intrigua fortement. Cependant, elle en compris très vite la raison lorsqu’elle vit le petit chaton de l’institut venir s’installer au côté de son petit amoureux… C’était un fait, la gothique romantique ne pouvait décemment pas lutter contre un adorable chaton aussi mignon que la petite télépathe. Mais quelque part, sa venue était un bienfait car ainsi cela obligerait le petit inuit à être avec elle. Ce qui ne paraissait pas vraiment lui poser de problème contrairement à ce qu’ils avait pu laisser entendre quelques minutes plus tôt, au vu de sa réaction instantanée à la présence de cette dernière… Et il lui prenait même la main en plus, voilà qui était vraiment adorable, c’était un fait certain.

Lorsque Kitty proposa des marshmallows aux deux ‘’intrus’’, Juliette lui répondit dans un sourire :

‘’Avec plaisir chaton, c’est très gentil de ta part.’’

En plus elle était serviable, Kalalli avait vraiment de la chance d’avoir su ouvrir le cœur d’une telle jeune fille. Pour un peu, la gothique romantique en aurait été presque jalouse du petit inuit. Mais il étaient vraiment trop mignon ces deux-là. Jugeant qu’il serait des plus malvenue de s’ingérer dans leur relation présente, Juliette tourna son regard en direction de Daniel qui venait de ranger son communicateur.

‘’Et toi Daniel.. ? Est-ce que tes ancêtres Maori n’ont pas une légende ou bien encore un mythe, sur le passage à la nouvelle année.. ?’’

Lui demanda-t-elle alors, en avalant une délicieuse et savoureuse gorgée de ce chaleureux breuvage légèrement amer. Visiblement, la gothique romantique tenait à avoir son conte de fin d’année, telle une petite fille… Mais n’était-ce pas là un des privilèges de ces fêtes de fin d’année en fin de compte, que de pouvoir redevenir, l’espace d’une soirée, une enfant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Sam 14 Aoû 2010 - 15:03

Arrow dortoirs des filles

Elly et Mina se dirigèrent donc vers le feu de camp aménagé pour l'occasion. La demoiselle se rappela des paroles de son amie en sortant de sa chambre sur le pourquoi du cadeau de Daniel. Elle s'arrêta un instant pour mettre ses après-ski beige afin de ne pas congeler des pieds et se tourna vers sa colocataire de chambre:

- Tu crois vraiment que Daniel pourrait.... Elle ne finit pas sa phrase, ses joues prenant une couleur rosée/rouge. Bon allons-y.

Elly sortit d'un pas sûr afin de faire disparaître ce genre de pensées de sa tête. Daniel est juste un ami rien d'autre.
Les filles marchèrent un peu dans la neige et se dirigèrent vers le feu de camp.

Il y avait déjà du monde, Daniel n'était pas si seul que ça. Juliette, la gothique de l'Institut était sans aucun doute la mieux habillée de la soirée. Sa robe était époustouflante et la blondinette ne put que laisser échapper un "Ouahou" émerveillé.

Reprenant ses esprits, Elly remarqua Kalalli et Kitty. A ce qu'elle avait compris, ils étaient tous les deux en couple. Elle remarqua un paquet de chamallows et un thermos, mais n'osa pas demander du café ou encore des bonbons mous. La demoiselle n'était pas habituée à quémander, c'était déjà un miracle qu'elle se socialise.

La mutante lança d'un air enjoué:

- Bonsoir tout le monde.

Elly s'assit près de Daniel, puisqu'après tout c'était lui qui les avait invité elle et Mina et fit une place pour son amie. La blondinette tendit les bras vers le feu dans l'espoir de capter un peu de chaleur.

*Qu'est-ce qu'il fait froid, j'vais attraper la mort.*

Un frisson la parcourut. Il fallait qu'elle se change les idées, pour oublier le froid glaciale du Québec en plein hiver.

- Vous parliez de quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgia Beccaria
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Miracle Lass
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Sam 14 Aoû 2010 - 18:50

Georgia à l'attention de Daniel et Elly a écrit:
"Chef Suprême à Petits Comploteurs. Les missions sont des fiascos. Je répète, les missions sont toutes ratées. Ainsi, conformément aux règles du complot, avalanche de gages en perspective. Numérotez vos abattis, je vais être sans pitié pour vous Daniel et Elly, que cela soit dit..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Dim 15 Aoû 2010 - 15:19

dortoir des filles Arrow

"Tu crois vraiment que Daniel pourrait.... " dit elle timidement. Mina acquiesça comme s'il s'agissait d'une certitude avec un petit sourire en coin. Le feu de camp était visible depuis assez loin dans la nuit. Il y avait aussi Juliette, toujours aussi belle, dans une robe somptueuse.

Kallali et Kitty le jeune couple de l'institut étaient pas trop loin, à converser entre eux deux. Elly salua tout le monde après avoir scotché devant Juliette.


"Bonsoir tout le monde. Merci de ton invitation Daniel!"


Elly s'assit près de Daniel et elle fit une place à Mina à côté d'elle. Mina après avoir jeté un baiser de la main à Juliette s'assit à côté d'Elly et attendit que les autres s'expriment en suite à la question de la jeune blondinette qui était son amie.

Et puis tout cela fut troublé par un message des plus énigmatique de Georgia. Celle-ci mentionnait une histoire de gage qu'elle allait infliger à Daniel et Elly.


"Hum... Qu'avez vous comploter avec Georgia tous les deux?..."
Dit elle avec comme un doute sur l'objet de la réprimande par communicateur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Takutai
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : XRays
Nom de code : Tangaroa
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Mar 17 Aoû 2010 - 11:22

La voix qui tira Daniel de ses rêveries ne fût pas celle d'une jolie blonde dans son communicateur et ne fût pas non plus celle d'une des personnes à qui il avait proposé du café. En fait, ce fût celle de Kitty qui venait d'arriver avec un grand sourire et deux paquet de marshmallow. Daniel se tourna vers la benjamine et dit d'un air amusé.

Tu lis dans mes pensées, ou quoi?

Se rappelant les dons dont faisait preuve la JustiX, l'expression de Dany, passa de l'amusement à la suspicion. Puis il se dit que cela n'avait aucune importance, après tout elle ne faisait rein de plus que d'exaucer son souhait. Il se lava et servit Juliette, qui allait visiblement l'accompagner dans la dégustation marshmallow griller et café. Il s'approcha d'un arbre proche duquel il arracha quelques branches fines. Puis lorsqu'il vint se rassoire, Juliette posa une question qui l'intrigua un peu. Comment les maoris voyaient le passage à la nouvelle année. Il s'apprêta à répondre, assez fier de faire partager sa culture, quand il aperçut une petite lueur bleue dans l'embrasure de la porte. Il s'interrogea quelques instants puis compris, Elly le rejoignait. Un léger sourire s'afficha sur le visage du maori. La jeune fille vint s'installer près de lui vite suivie par Mina, qui le remercia de son invitation. Il répondit.

Oh! De rien c'est normal. On a du café ,Kitty à ramener des marshmallows et j'ai préparer de quoi les faire griller sur le feu.

Dit-il en désignant les bouts de bois. Puis, voyant Elly frissonner, il ajouta.

N'hésitez pas! Servez-vous, ça vous donnera un peu de chaleur.

Elly demanda sur quoi portait la conversation. Ce à quoi Daniel répondit.

J'allait expliquer à Juliette la façon dont les maoris voient le passage à la nouvelle année. Alors en fait...

Mais avant qu'il ait pu terminer sa phrase son communicateur ainsi que celui d'Elly retentirent de la douce voix de Georgia. Elle les menaçait, rappelant à Daniel l'épée de Damoclès qui pesait sur eux depuis leur échec. Mina voulut en savoir plus mais Daniel éluda, il ne voulait pas parler de ça ce soir.

C'est Top Secret!

Puis revenant à ses moutons, le Néo-zélandais se lança.

Pour les maoris les années ne commence pas au premier janvier, la saint Sylvestre est une bonne occasion de faire la fête et on marque le coup par un haka, mais c'est tout.

Il ajouta un peut amusé, par son idée.

Si vous êtes prêt à m'accompagner pour les douze coups de minuit, je veux bien vous l'apprendre.

Il reprit ensuite son discours persuadé que personne ne le suivrait. En même temps qu'il parlait, il prit une branchette au bout de laquelle il e ne tarderait pas à faire griller un ou deux marshmallows.

Chez nous le passage d'une année à l'autre est fin juin, la date varie selon les années. En fait on attend l'apparition de Matariki, c'est un amas d’étoiles. Je pense qu'il doit être encore visible ici.

Il se leva puis se mit dos au feux pour ne pas être trop gêné par sa lumière. Le jeune homme scruta le ciel à la recherche de la constellation du taureau. Puis une fois qu'il l'eu trouvé il chercha l'amas M45 a.k.a. Matariki. Puis soudain il pointa du bout de son bout de bois les étoiles en questions en disant.

Là!

Invitant ses compagnons, sans quitter des yeux l'objet de ses recherches. Il ajouta.

Venez. Mettez-vous près de moi. Vous voyez le grand sapin qui dépasse de la forêt là-bas? Hé ben juste à la verticale, vous avez le taureau et en suivant cette ligne, un peu à droite, vous trouverez Matariki. Pour la fête, on sait quand il arrive d'après le calendrier lunaire. Le matin du jour, on prie pour que les récoltes soient bonnes. Ensuite on fait un bon repas et puis la fête commence, un peu comme ce qu'on fait ici, en somme.

Le jeune homme alla se rassoire en saisissant un paquet de marshmallow. Il en sortit un et le piqua au bout de son bâton pour le plonger ensuite dans les flammes, il regarda fondre la guimauve avec cette odeur si particulière. Un sourire satisfait s’afficha sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouard Leblanc
JustiX
JustiX
avatar

Age : 27
Nom de code : Animus
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Mar 17 Aoû 2010 - 20:29

Arrow Cuisine et salle à manger

Edouard arrive sur le groupe d'individus. Il voit Miss Dagon, la tortue, Mina et Elly. Il observe où pointe la tortue avec un grain de surprise. Marche de reculons un peu en observant les étoiles en souriant bêtement.

Arrivé à proximité, il stoppe net et se retourne vers les autres. Sur le coup, il remarque la petite Kitty et son petit copain, main dans la main.

- Salut tout le monde !

Il lève la tête dans la même direction que les intéressés

- Vous regardez quoi ?

Edouard fait un 360 degrés.

- Y'a personne d'autre ?


Cherchait-il quelqu'un en particulier ? Ou était-il simplement surpris de voir aussi peu de gens autour du feu de nouvelle année ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elly Brownd
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 27
Equipe : X-Rays
Nom de code : Sphere
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Lun 23 Aoû 2010 - 13:32

Tout semblait bien se passer au coin du feu, on mangeait des mashallows en buvant du café, sauf que, comme toujours dans les moments les plus sereins, un gros problème pointa son nez. Ou plutôt un gros problème s'exprima dans les communicateurs de Dan' et Elly.

*Georgia.....*

La mutante jeta un regard triste à son coéquipier d'infortune, ils allaient en baver et pour couronner le tout, Mina entendit les paroles du tortionnaire, leur demandant ce qu'ils mijotaient.
Bien que le maori rétorqua que c'était top secret, l'amie de la harpie ajouta:

- Je t'expliquerais en rentrant, promis. En attendant, s'il te plaît oublie ce que tu viens d'entendre.

Daniel se lança ensuite dans une explication des traditions maoris, faisant voyager tout le groupe aussi bien que la chaine "National Geographic" que regardait parfois Elly. Le jeune homme prononça un mot bizarre qui se répercuta dans l'esprit de la blondinette.

* A... quoi?*

Visiblement, elle ne regardait pas assez les chaînes documentaires pour être suffisamment instruite sur le monde entier...
Ensuite ils furent invités par Dan' à regarder les étoiles en expliquant que c'était ainsi qu'on déterminait la date de la nouvelle année.

Elly plissa les yeux en tentant de retrouver la constellation décrite par son ami.

* J'vois rien.... J'suis pas experte en étoile, zut alors! Ah mais atta...*

- Ça y est j'ai trouvé! S'exclama-t-elle soudain, comme une petite fille excitée d'avoir fait une énorme découverte pour son âge. Se rendant compte que son comportement pourrait paraître exagéré, elle toussota et finit par:

- Fin euh voilà... j'ai trouvé la constellation.... Ooooh du bon café.

Elle se servit une tasse les joues un peu rouges.

* C'te honte*

La mutante avait aussi du percer les tympans du maori, s'étant mise tout près de lui pour regarder les étoiles.

Edouard arriva soudain demandant pourquoi tout le monde regardait vers la même direction. La blondinette répondit:

- On regarda les étoiles, c'est comme ça que les maoris définissent la date de leur nouvel an. C'est bien ça Dan'?

Elly lui sourit, elle l'aimait bien ce grand mangeur aux muscles d'athlètes.

- Et si on apprenait le aaaaa euh aca. C'est quoi le aca au fait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Chayton
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 28
Equipe : X-RAYS
Nom de code : Mastermind
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Mer 25 Aoû 2010 - 0:12

Arrow Autour du Chalet

Alexander arriva prêt du feu, le jeune télépathe était simplement vêtue d’un Jean, d’un Sous pull sous lequel on pouvait distinguer les formes d’un marcel et de ses chaussure non lassé.

Dans ses mains ce trouvait une radio portative, qui ne lui appartenait pas mais qu’il avait emprunté pour l’occasion, apparemment le jeune homme préparait quelques choses.


« Salut tout le monde ! Vous passez une bonne soirée ? »

Le Télépathe avança vers une buche non enflammé, assez large et sec pour y déposé la radio portative qu’il avait dans les mains, faisant attention de bien la calé.

Sur le coup il ne fit pas gaffe que Kitty et Kala était la, il allait falloir qu’ils ferment les yeux d’ici peu, mais Alex avait pour le moment mieux à faire, il tassait du pied la neige ou il allait danser avec Dom, apparemment ils allaient fêter le coup autrement que avec le Haka.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominico Suarez
OnyX
OnyX
avatar

Age : 29
Nom de code : Loki
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Mer 25 Aoû 2010 - 1:50

Arrow dortoir des garçons.


Dominico ne pouvait plus faire marche arrière, il devait assumer ses dires et bientôt ses actes. Quand il arriva au feux de camps il remarqua qu'il y avait du monde, mais le plus grave problème c'était surtout la présence des deux plus jeunes amoureux. Ne voulant pas avoir l'image de celui qui pervertie la jeunesse Dominico se dirigea vers Edouard et lui chuchota.

"Dit Edouard heu... Comment dire ça... Est ce que tu pourrais éloigner nos jeunes amoureux quelque instant car Alex et moi on a relevé le défi strip de Georgia... et heu... Ça me gênerai que les petits voient cela....En te remerciant."

*Non mais sérieux pourquoi j'ai ouvert ma bouche Tsss..*


Sur cette pensée Loki se rapprocha de son ami, prêt à exécuter une chorégraphie digne des plus grands chippendals.

"Bon ma poule tu sais quel musique tu vas mettre et comment on va danser ou.... tu préfère qu'on la fasse total impro"

* Alex t'es sérieux tu sais qu'on va devoir assurer et tu sais les conséquences qui vont en découler... dans tous les cas je te suit mais bon je préfèrent être sur que t'es sur*

Dominico trouver très pratique d'avoir un ami télépathe, surtout quand il fallait préparer un mauvais coup ou quand on avait honte d'une bêtise, et plus important, quand il fallait demander du papier toilette quand y en a plus et qu'on a pas vérifié avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouard Leblanc
JustiX
JustiX
avatar

Age : 27
Nom de code : Animus
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Jeu 26 Aoû 2010 - 18:14

Quand Dom et Alex arrivent, il continue de chercher du regard.

*Bon, au moins ça s'ajoute un brin*

Dom lui parle à l'oreille... il regarde vers Kitty. Puis lui répond.

- Vous êtes cons... j'vais rater le feu là ! Trouvez un moyen d'les éloigner vous même !


Il marche un peu et s'approche de la tortue et ses demoiselles.

- Ah bon... c'est quoi "l'Aca" ?


Ceux tout près peuvent voir le rosé de ses joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georgia Beccaria
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 26
Nom de code : Miracle Lass
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Ven 27 Aoû 2010 - 10:44

Arrow Dortoir des garçons

Vraisemblablement Dominico s'était désintéressée d'elle en chemin ou bien Georgia avait réussi à s'évader de sa prise. Cela importait peu à vrai dire. D'ailleurs, elle n'était pas en état de réfléchir à autre chose que le défi insensé des garçons. Un rapide coup d'œil à un thermomètre situé sur le rebord d'une fenêtre lui confirma son pressentiment redoutable : - 35 °C. La blonde frissonna et claqua des dents : rien qu'avec ses habits, elle avait déjà froid. Elle se rapprocha au maximum du feu pour tenter de minimiser les dégâts.

Il y avait pas mal de monde dans le coin. Juliette, Kalalli, Elly, Daniel, Mina, Kitty, Édouard, les deux zouaves et elle... Suffisamment de témoins pour éviter d'avoir à immortaliser cet instant glacial et glaçant.

"Dites les gars, on va peut être pas lambiner, non ? Moi, perso vu la température, je fais ce que j'ai à faire et je fonce à l'intérieur... Si vous voulez prendre votre temps, je vous soignerai pas !"

Claquant toujours des dents et tentant de se réchauffer les mains en les frottant non loin du feu, elle ajouta :

"En tout cas j'ai été ravie de vous connaître les gars. Et pour les autres..."

Elle s'adressa à ceux qui allaient devenir témoins impuissants d'une scène qu'ils n'avaient pas appelé de leurs vœux.

"Et pour les autres, je doute que le spectacle soit inédit. Désolée, mais un pari est un pari et un gage reste un gage. J'ai le vice du jeu dans la peau et..."

Georgia vira sa petite veste légère et l'étendit au sol dans la neige, grelottant comme jamais.

"Si vous me cherchez après, je crois bien que je me serai foutue dans la première douche brûlante à proximité...."

Elle marqua une pause, toujours peu confiante quant à l'intelligence de ce qu'elle était sur le point d'accomplir. Puis, s'installant sur sa veste, frénétiquement, elle commença à délacer ses chaussures de montagne.

"Bordel, vous auriez du défier Mademoiselle K. à ce petit jeu..."

Maintenant en chaussettes dans la neige, la blonde commença à trépigner sur place pour se réchauffer, tout en tentant de s'extirper avec difficulté de son pantalon...

Les prochaines minutes allaient être pitoyables. Mais bien peu de choses par rapport au sprint à poil qu'elle allait devoir réaliser pour éviter de finir pétrifiée et congelée sur place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Ven 27 Aoû 2010 - 15:12

bon bon bon, cette veillée au coin du feu avait l'air d'attirer du monde. C'était marrant de voir comment le musclé Daniel, se faisait tout nigaud devant sa copine Elly. Parfois l'amour pouvait faire faire des choses surprenantes. Le jeune homme avait carrément l'air accro en tout cas.

Quand à l'histoire avec Georgia, ça m'avait l'air tout à fait louche cette histoire. Daniel, ne semblait pas des plus rassurés. Mais bon Elly lui avoua être au courant de l'affaire et lui expliquerait tout dans un endroit plus intime.


"Hum ce que vous avez comploté me parait pas très catholique mes amis... Mais bon je fais confiance à Elly, elle m'expliquera tout ça un peu plus tard!... Je vais donc faire comme si je n'avais rien entendu... Dit elle avec un regard appuyé sur les deux fautifs..."


Daniel parla ensuite des coutumes de son pays et du ACA... Encore une sorte de rite étrange...

"C'est quoi le aca?"


Puis Edouard, dominico et Alexander arrivèrent, suivis de près par Georgia qui comme à son habitude était toujours dans un trip particulier. Elle parla de pari et de promesse à tenir. Et elle commença à se déhabiller.


"Heu... Georgia?... Tu fais quoi là?..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Chayton
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 28
Equipe : X-RAYS
Nom de code : Mastermind
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   Ven 27 Aoû 2010 - 16:04

[Désolé de faire sauté des tours mais c'est histoire de finir ça avant le saut]

Alex qui ce frottait vigoureusement les bras commençait à ce demandé si il n’était tout simplement dingue, mais quand arriva Dominico et Georgia la question ne ce posa plus. Si lui l’était eux aussi.

« J’en est aucune idée mon vieux! Je sais pas ce qu’il y’a dans cette radio! Ni à quel gars, on le fais à la rache ça va être FUN! »

Fun il avait dit fun ? À poil dans la neige à -35 Fun… c’était certain le télépathe avait péter un boulot.

Alex regarda son ami avec un sourire pour toute réponse à la question de Dominico, le Mastermind avait l’air des plus sérieux et était content que Dom le suive.
Le Choc fut qu’il ne s’attendait pas à ce que Georgia les suivent à poil, ce à quoi le Télépathe ne lui rappela pas.


« Allons Georgia! Cela aurai été étonnant que Mademoiselle Koffman nous défi ainsi! Surtout quand on veux parier N’IMPORTE QUOI! »

Alex eu un sourire carnassier il ce prenait au jeu.

« Et ce sera toujours moins froid en… MUSIQUE! »

Il appuya sur le bouton de la radio avec une étrange impression sur ce qui aurai pu en sortir, mais ce fut une musique ancienne qui s’élança dans l’air .

(Que vous trouverez Ici )

Chanson sur lequel Alex commença à remué de façon plus ou moins tendu au vue de la tension qui ce dessinais sur ses muscles. D’un rythme auquel Dom pouvais calqué ou non Alex c’était son choix.
Les mouvements étaient assez tordant à voir (je les décrits pas mais on reproduit ce que fais le monsieur à coté de Patrick Swayze, donc celui à la bedaine…).

Une fois le sous pull enlevé ainsi que son marcel Alex d’un coup vif enleva ses chaussure non lacée et mis les pieds sur ce même pull, le froid lui faisait serrer les dents il ne parlait pas d‘ailleurs il avait verrouillé son esprit, trop froid.


Continua ensuite dans un enlevage de ça ceinture d’un coup vif, si les jeunots était encore la, ils allaient finir par fuir. Puis dans mouvement plusieurs mouvement brusque il enleva son pantalon.

Le froid parcourus les jambes du Télépathe qui n’arrivait plus vraiment à danser, il ne faisait plus que ce déshabillé, son corps commençais à viré au bleu, ses doigts et ses muscles commençait à rédire.
Ce défi avait beau être stupide Alex n’allait pas y risqué ça vie, mais un moment de stupidité en restait un.


*Dom! Si tu m’entend! On fini et on court! *

Après trois coup de tête qui faisait office de décompte Alex enleva… bah ce qu’il lui restait sur la peau, son caleçon et termina en chaussette, ça y’ai il n’aurait jamais d’enfant elles allaient geler.

Il ce recroquevilla debout ce frottant vigoureusement la poitrine ne bougeant plus que les pieds pour enlevé les chaussette, une fois réussi il lança un:


« ga…ga…gagné! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT]Veillée au coin du feu   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT]Veillée au coin du feu
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» Coin d'échange + Discussion et conseils entre Numismates
» Le bon coin
» Movie and Comic Event (18 au 19 Septembre 2010)
» LOT DU BON COIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: