AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 New-York : quand c'est l'heure, c'est l'heure...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: New-York : quand c'est l'heure, c'est l'heure...   Jeu 25 Nov 2010 - 22:01

Lorsque le monorail s’arrêta, alors que Ruth l’avait suivie jusqu’aux portes, tu pus remarquer que Charon ne parlait pas de la gare d’où tu venais, mais bien de celle où tu venais d’arriver. Le service d’ordre a apparemment alerté la police de Salem Center, et plusieurs hommes en uniforme sont présents sur le quai, prêt à intervenir sitôt qu’ils vous auront vues, toi et ton amie. Pour l’instant, ils guettent à travers les vitres en attendant que les portes s’ouvrent…

D’ailleurs, l’un d’eux vous voit, et se précipite vers la porte à l’instant même où celle-ci s’ouvre…

« Merde, c’est quoi ce binz’ ? »

Le policier vous apostrophe :

« Vous êtes en état d’arrestation ! Rendez-vous sans résistance ! »

Il sera bientôt tout près de vous… Si tu veux fuir, l’occasion ne se représentera sans doute plus…

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: New-York : quand c'est l'heure, c'est l'heure...   Jeu 25 Nov 2010 - 22:22

bon la c'était le bouquet. Elle qui avait sottement crue qu'il lui demandais de se rendre bien gentiment, elle en avait eut pour son compte. Lançant un dernier regard a Ruth, elle se contenta d'un petit regard disant " Cours je vais essayer de les attirer. " "

Pour ce qu'elle savait, elle allait surement devoir courir plus vite qu'elle ne l'avait jamais fait, même si elle doutait de pouvoir tenir longtemps. Mais pour vérifier ce détail, une seule façon de procéder. Elle se mit à courir comme une dératée en direction d'une autre porte en espérant que les policiers s'étaient masser près de celle où elle avait fait son apparition. Elle retourna donc en direction de l'entre wagon et ouvrit la porte à la volée, continuant d'agiter ses petites jambes comme si sa vie en dépendait, ce qui était même peut être le cas allez savoir...

Toujours était il qu'elle dépassa la porte qui suivait l'entre wagon et décida de piquer un gros sprint jusqu'à la suivante. Avec un peu de chance, ça lui laisserait le temps de trouver la sortie pour quitter la gare. Elle espérait juste qu'elle aurait assez de souffle pour sortir du monorail à temps et se trouver une porte de sortie avant d'être arrêtée...
Revenir en haut Aller en bas
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: New-York : quand c'est l'heure, c'est l'heure...   Ven 26 Nov 2010 - 22:26

Le seul garde qui t’avait aperçue jusqu’ici, et donc le seul à se précipiter vers toi fut bien dépourvu de te voir ainsi fuir à travers le wagon. Il n’eut de réaction, pour ainsi dire, que d’observer, impuissant, ta fuite. Par contre, en passant par le wagon, tu t’étais rapprochée des autres policiers postés sur le quai. Et lorsque tu sortis du monorail, ils étaient trois à être postés devant toi, et non plus un seul. Celui-là qui avait entrepris de ceinturer Ruth, qui se débattait furieusement entre ses bras.

L’homme en face de toi leva la main et t’invectiva d’un ton médiateur, alors que les deux autres tentaient de t’encercler, alors que derrière toi, les portes du monorail venaient de se refermer.

« Calmez-vous. Rendez-vous, et il ne vous sera fait aucun mal. Les choses s’arrangeront, vous verrez. N’aggravez surtout pas votre cas. »

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: New-York : quand c'est l'heure, c'est l'heure...   

Revenir en haut Aller en bas
 
New-York : quand c'est l'heure, c'est l'heure...
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» News Mattel à propos des séries Elite.
» Le syndrome crevettien inversé, ou quand les crevettes se mettent à l'heure de Paris ou Greenwich
» [AIDE] Heure d envoie des sms quand on rallume le tel
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» [REQUETE] garder le wifi en continu meme quand telephone vérrouiller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: