AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Entre deux bus.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Katherine Jordan
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : L'autel
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Entre deux bus.   Dim 10 Avr 2011 - 17:21

Elle avait réussi. Elle était partie. Katherine avait enfin tourné le dos à sa petite vie de bouseuse dans une ville de bouseux. Le vaste monde s'offrait à elle.. Et franchement, elle était terrifiée. Trop de monde, trop de bruits. La petite blonde avait rassemblé le plus d'argent possible et avait attrapé le premier monorail qui passait. Assise tout au fond du compartiment, elle s'était fait toute petite. Le trajet lui avait semblé interminable... Et elle ne savait même pas où elle était. Ce n'était pas si c'était important, mais bon...

La gare était remplie de monde et la foule la mettait mal à l'aise. Kathy se faufila de son mieux et alla s'assoir sur un banc, serrant son sac à dos contre elle. Et-ce que c'était vraiment une bonne idée? Oui... En tout cas, ce n'est pas comme si elle avait réellement eut le choix. Katherine repensa avec amertume aux regards de sa mère, qui oscillaient entre dégout et peur. Encore quelque jour et elle se serait fait traité monstre sous son propre toit. Non, elle avait bien fait de partir. La jeune femme balaya la foule du regard, avec l'impression que le monde entier savait.

Ce n'était bien entendu pas le cas, mais elle ne se sentait pas à l'aise pour autant. Peut-être lui restait-il assez d'argent pour reprendre un monorail, pour s'éloigner encore un peu? Mais comment se débrouiller, seule, dans une grande ville? Elle n'avait même pas de diplôme... Et il en fallait un, pour devenir institutrice. La vie était tellement injuste... Elle n'avait rien demandé, et ça lui tombait dessus quand même. Mais... Au moins, elle n'était pas dangereuse. Elle pouvait soulager des gens. Même si ça faisait mal... Kathy soupira. Elle n'arrivait pas à se décider. Elle avait besoin d'une pause.

Juste dix minutes, tranquillement assise. Ensuite elle reprendrait sa vie en main. Juste dix minutes d'auto-apitoiement et elle reprendrai le collier, promis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Lun 11 Avr 2011 - 8:39

Katherine avait quelque peu voyagé en monorail. Si elle était à l'heure actuelle encore dans le Montana, elle se trouvait maintenant à Billings. Bourgade paisible et de taille moyenne mais qui possédait son propre aéroport.

Bref, c'était un peu moins les deux pieds dans le purin qu'elle était maintenant la petite Katherine !

Elle s'était retrouvée dans un petit café, situé juste à côté de la station de monorail. Il n'y avait pas grand monde à cette heure matinale de la journée : une serveuse d'un âge certain, qui se contentait de resservir en café les rares clients tout en grommelant ; un mineur qui avait encore sa lampe frontale vissée sur le crâne et...


... une jeune femme qui paraissait plutôt fébrile. Elle regardait refroidir sa boisson tout en soupirant et en regardant compulsivement sa montre. A un moment, elle regarda Katherine, lui sourit puis retourna à la contemplation de l'heure qu'il était...

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Jordan
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : L'autel
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Sam 16 Avr 2011 - 23:30

La jeune femme se décida à regarder autour d'elle, constant qu'elle s'était assise dans un café, quasiment vide à cette heure. Elle hésita à fouiller dans son sac à la recherche d'un peu de monnaie, même si elle n'avais pas particulièrement envie d'un café. Est-ce que c'était l'heure du petit déjeuner? Elle n'avait pas très faim. Son estomac était même plutôt noué. Sans doute parce qu'elle avait encore un peu peur. Mais enfin, si c'était l'heure de manger, elle devrait le faire non? Ou alors au moins demander quelque chose à emporter, si jamais elle avait faim après... Mais où aller, après?

Kathy, rappelons le, ne savais toujours pas où elle était ni où elle allait. Bon. La blondinette pouvais solutionner la première partie du problème en posant tout simplement la question. Mais elle ne voulait pas passer pour une fugueuse. Même si c'était ce qu'elle était, au fond. Bon. Arrêtons de nous apitoyer sur notre sort jeune fille. Kathy balaya la salle du regard, croisant celui d'une jeune femme, qui lui sourit avant de replonger sur sa montre.

La petite mutante retourna sa question dans sa tête plusieurs minutes, incapable d'oser la poser. Elle fini par prendre son courage à deux mains et pivota vers celle qui lui avait sourit.


"Euh..."

Elle parlait bien entendu bien trop bas. Kathy se secoua mentalement et repris un peu plus fort.

"Excusez moi.. ma question va vous paraitre étrange, mais je me suis endormie pendant le trajet et... Bref, on est dans quelle ville ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Dim 17 Avr 2011 - 0:51

La femme sursauta à la question de Katherine. Puis, tentant de se calmer, elle prit une grande inspiration et répliqua :

"Billings, Montana"

Elle scruta encore une fois l'horloge murale, puis jeta un oeil assassin au mineur de fond qui venait de coller une main aux fesses de la serveuse entre deux âges. La serveuse ne broncha pas mais la femme fébrile oui. Ses poings étaient crispés. Elle ajouta :

"Porc sexiste. C'est un porc..."

De nouveau l'inconnue regarda Katherine :

"Tu as fugué de chez toi ou tu rends visite à quelqu'un ?"

Elle attrapa sa tasse de café et y trempa les lèvres.

"Moi c'est Virginia, au fait..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Jordan
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : L'autel
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Lun 18 Avr 2011 - 21:11

Billings... Bah voilà qui l'avançait. Au moins elle savait qu'elle était restée dans le même État. A savoir si c'était positif, franchement, elle y penserai plus tard. Kathy suivit le regard de son interlocutrice et fixa la scène avec un air presque blasé. Ce genre de truc, elle n'y avait jamais eu droit parce qu'il n'y avait rien à tâter chez elle, voilà tout. Mais bon nombre de filles de son lycée s'en plaignaient tout le temps. Si c'était vraiment si honteux, pour quoi est-ce qu'elles en parlaient? Enfin bref.

C'était derrière elle tout ça. Elle était partie pour de bon. Lorsque la femme fébrile repris la parole, ce fut au tour de la petite blonde de sursauter. Elle était donc si transparente? Fallait il s'embourber dans le mensonge où bien dire la vérité? Mais si elle disait la vérité, cette femme ne risquait elle pas de la faire renvoyer chez elle? Tout plutôt que ça. L'humiliation d'être ramener chez elle par la police..; Elle avait vingt ans merde! elle était assez grande pour partir de chez elle, autorisation au pas.

"Je suis partie de chez moi."

Sous entendu: je n'ai pas fugué comme une gamine. J'ai juste choisi de devenir indépendante. La jeune femme se sentait sur la défensive, fixant cette femme étrange et regrettant déjà de l'avoir abordée. Elle replia ses bras contre elle, dressant une barrière inconsciente entre elle et le reste du monde.

"Kathy... Désolée de vous avoir dérangée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Mar 19 Avr 2011 - 0:32

"Non, non vous ne me dérangez pas. En fait, je vous trouve sympathique et... J'ai un rendez-vous assez important qui doit arriver. Je suis un peu stressée pour tout vous dire. Nouvelle vie, vous voyez ce que je veux dire ? Non ?"

Avant que Virginia ne puisse ajouter quoi que ce soit, elle se figea : deux femmes venaient de pénétrer dans le petit café.


L'étrange duo s'approcha de Katherine et de Virginia. La plus vieille des deux jeta un coup d'oeil rapide sur la mutante puis lança à Virginia :

"Harum Scarum, ma sœur. C'est ta poule, celle-là ?"

Virginia se mordit les lèvres, rougit, puis ajouta :

"Scarum Harum, ma mère. Non, juste une inconnue..."

L'autre, qui souriait de manière très crispée, commenta à l'attention de Virginia :

"Harum Scarum, ma sœur. Personne n'est jamais juste une inconnue. C'est notre soeur au même titre que toi ou toutes les autres femmes de ce monde..."

Celle que Virginia appelait "Mère" se désintéressa l'espace d'un instant de la conversation pour écouter le poste de télévision qui diffusait les informations en continu. Visiblement, quelqu'un avait kidnappé la vieille au soir le fils du gouverneur de l'État. Les ravisseurs auraient transmis un message selon lequel l'otage sera relâché contre une photographie dédicacée de... Jésus !

La vieille ricana puis lança :

"Bon les petites, y a de la place dans mon pick-up. On va à la ferme du bonheur ?"

Elle désigna du doigt Katherine :

"La poule de frangine Virginia vient aussi. Jessica récupérera l'autre tire au parking souterrain, en espérant qu'il n'y a pas de prune pour le dépassement excessif de stationnement..."

La vieille rigola à nouveau. Visiblement, elle avait dit quelque chose de très drôle.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Jordan
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : L'autel
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Mar 19 Avr 2011 - 20:16

Une nouvelle vie? oui, elle voyait l'idée. Elle avait eu la même... Enfin, quasiment. Virginia se tendit, et Katherine suivit son regard sans comprendre. Ok, ces deux nana étaient carrément bizarres, mais de là à avoir cette tête... Il suffit que la plus vieille des deux, que la jeune femme baptisa aussitôt 'la vilaine sorcière' dans sa tête, ouvre la bouche pour que Kathy sente venir l'embrouille.

C'était quoi ce charabia? 'Ma sœur'? C'était une secte où quoi? Le second membre du duo, miss sourire crispé, ne fit que confirmer son idée. Il fallait qu'elle se tire de cette histoire et vite. Elle n'aurait jamais dû aborder cette femme. Dès que la vilaine sorcière parla de sa ferme, la petite blonde se leva précipitamment, serra son sac contre elle.


"Je ne crois pas non."

Sa voix lui paraissait étouffée, manquant de vigueur. Elle avait à nouveau peur. Extrêmement peur. Elle ne voulait pas se faire embarqué par cette femme. Elle était bizarre, elle avait des idées bizarres et franchement craignos! Kathy balaya le café du regard, regrettant qu'il ne soit pas bondé. Quelqu'un aurait pu réagir dans ce cas. Elle aurait pu appeler à l'aide... Les mots restaient coincés dans sa gorge serrée. Si cette femme la touchait, elle deviendrait hystérique. La jeune femme menaçait d’hyper ventiler, sous l'action combinée de la fatigue et de a peur.

Cet étrange couple déclenchait chez elle une frayeur irraisonnée, peut-être parce que Virginia semblait elle aussi terrorisée. Katherine reculait lentement, presque pliée en deux, gardant la vilaine sorcière et miss sourire crispée dans son champs de vision. Si Virginia la mettait mal à l'aise, ces deux là étaient maléfiques. Elle en était certaine! Sinon, pourquoi Virginia aurait elle eut cette expression en les voyant arriver? Peut-être qu'elle c'était enfuie de cette fameuse ferme et qu'elles l'avaient suivie? Peut-être que maintenant qu'elle l'avait retrouvée, elle allait se venger?!


"Oh mon Dieu, aidez moi..."

Un simple murmure à peine audible entre les lèvres de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Mer 20 Avr 2011 - 9:08

Effectivement Virginia semblait avoir peur des deux nouvelles arrivantes (et surtout de la "vieille sorcière"), effectivement l'invitation à la Ferme du Bonheur avait tout d'un ordre, effectivement... Mais une question demeurait : si Virginia avait autant peur des deux femmes, qui attendait-elle dans ce café ?

La panique de Katherine déclencha l'hilarité chez Mère Sorcière. Elle ricana grassement et commenta à l'attention de Virginia :

"Ben ta poule, c'est une poule sauvage. Je me demande si elle est capable de donner des œufs à Boodi Sunshine ?"

Le visage de Virginia se figea à nouveau : la jeune femme pleurnichait maintenant et suppliait les deux femmes de laisser Katherine en dehors de tout ça.

"Je la connais pas, mère. Elle a rien à voir là dedans. Je... Je m'enfuirai plus. Je..."

La scène n'était pas réellement passée inaperçue. Certains clients étaient partis précipitamment pour éviter d'être importunés par une scène dont ils se fichaient pas mal. La serveuse avait au moins soupiré 3 fois. Et le mineur de fond semblait tout simplement espérer que les filles se battent et qu'il puisse en avoir pour son argent.

Alors que Mère s'apprêtait à répliquer à Virginia et Katherine, la porte du café s'ouvrit. Un homme, en costume cravate noir et attaché-case, venait d'arriver. Il lança :

"Désolé, Virginia, je suis en retard. J'ai les..."

Il vit Mère Sorcière et Sœur Jessica. Son visage se décomposa. Il leva la main. Soeur Jessica sortit un révolver et fit feu sur l'homme. Son corps partit en arrière. Il était touché au thorax et crachotait du sang. Il était en train de s'étouffer dans son hémoglobine.

Tout s'enchaîna rapidement. Mère Sorcière dégaina, elle-aussi, un pistolet, et descendit le Mineur de fond puis la serveuse.

3 tirs. 3 cadavres. Virginia était en pleurs. Et Mère Sorcière réitéra sa proposition :

"Bon, MAINTENANT on va à la Ferme du Bonheur. La prochaine qui moufte et elle se prend une balle dans le crâne"

Jessica chuchota à l'oreille de Virginia une phrase que Katherine entendit :

"C'était pas très malin d'appeler le FBI, espèce de garce"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Jordan
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : L'autel
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Mer 20 Avr 2011 - 16:10

Tout allait beaucoup trop vite. Katherine avait continué de reculer, essayant de discipliner sa respiration. Virginia pleurait et suppliait, ce qui n'aidait pas Kathy à se calmer. Il fallait qu'elle se calme, sinon, elle allait tourner de l’œil. Et tout ces enfoirés qui quittait le café... Elle est belle la solidarité franchement! La jeune femme se figea en voyant entrer l'homme en noir. Le coup de feu la fit violemment sursauter, et la blessure acheva le lambeau de cohérence qui lui restait.

Elle venait d'abattre ce type! Cette wicked bitch of the west venait d'abattre un type, comme ça, avec des témoins partout! Mais elle était complétement malade! Il ne fallait pas qu'elle les approche, les sorcières comme ce pauvre type. Tant qu'il n'était pas mort... La petite blonde ne se faisait pas confiance, pas du tout, et elle ne voulait pas perdre le contrôle et voir s'ouvrir sur sa propre poitrine un trou béant et sanglant. C'était horrible, horrible à penser, mais elle ne voulait pas mourir à sa place. Elle voulait vivre.

Les autres coups de feu la firent se recroqueviller sur elle même, tremblante. Comme allait elle pouvoir s'en sortir?! Elles venaient de tuer tout le monde! Elle n'était pas assez loin pour s'enfuir.. En plus, son endurance était déplorable. Elle ne savait plus courir. Elle est trop près, tellement qu'elle entendit ce que Sourire-Crispé glissa à Virginia. Le FBI!! Ces malades avaient abattu un type du FBI? Et si jamais il y en avait d'autre à l'extérieur? Et s'ils la prenaient pour l'une d'entre elles? Et si Elle se faisait tuer avec les autres?

Non non non!

Elle ne voulait pas mourir bon sang! Elles étaient entre elle et la porte. Impossible de voir ce qui ce passait dehors. Kathy avait mal à la poitrine, sans savoir si c'était purement psychologique où si ce type agonisant allait l’emmener avec lui. Et sans savoir si cela serait mieux que ce qui allait suivre. Quoi qu'il se passe, elle ne voulait pas les suivre. Elle ne voulait pas rejoindre cette ferme de malheur. Il fallait qu'elle s'échappe, avant de monter dans la voiture. Oui, elle ferait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Jeu 21 Avr 2011 - 9:24

Virginia et Katherine furent escortées sur le parking par Mère Sorcière et Sœur Jessica. Pendant les quelques pas qui les séparaient d'un vieux pick-up, les deux femmes demeurèrent à tout moment dans la ligne de tir des deux folles. Aucune chance de s'enfuir, pour le moment.

Le parking était désert. Visiblement les coups de feu avaient du faire déguerpir la populace et il n'y avait pas de voiture banalisé qui aurait pu faire penser à un véhicule du FBI. L'agent abattu quelques minutes auparavant avait du venir seul.

Virginia et la jeune mutante reçurent l'ordre de s'installer à l'arrière d'un vieux pick-up. Sur le plateau arrière. Là, Sœur Jessica, les menotta à un anneau métallique et attacha leur pieds avec de la corde, avant de s'en aller vers son propre véhicule. Si Virginia et Katherine avaient les mains entravées, elles pouvaient légèrement bouger les pieds.

Mère Sorcière s'installa au volant du pick-up et le démarra.

Si Katherine était inexorablement conduite vers - semblait-il - cette Ferme du Bonheur, elle pouvait au moins parler librement à Virginia sans risquer d'être entendue. La jeune inconnue était en pleurs.

"Excuse moi, excuse moi" pleurnichait-elle. "Je voulais pas te mêler à ça, ni toi, ni ces pauvres gens, ni l'agent Drummond..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Jordan
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : L'autel
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Jeu 21 Avr 2011 - 17:21

Les deux sorcières les gardèrent sous bonne garde jusqu'au pickup. Désespérée, Katherine balaya le parking du regard, mais il n'y avait rien, aucune autre voiture. Aucun moyen de fuir. La mort dans l'âme, elle se laissa attacher à l'arrière du vieux véhicule, se retenant de jeter un regard venimeux à miss sourire crispé. Cela n'aurait servi à rien, mis à part à l'énerver.

Le pickup démarra.

Curieusement, la peur de la petite blonde refluait un peu, sans doute parce qu'elle ne sentait plus cette douleur sur sa poitrine. Malgré sa panique, elle avait réussi à ne pas perdre le lambeau de contrôle qui lui restait. C'était rassurant, et elle avait besoin d'être rassurée. Même par quelque chose d'aussi dérisoire. Au moins si les deux folles jouaient de la gâchette, elle se pensait capable de ne pas risquer sa peau plus que les autres.

Maigre consolation.

Et L'autre qui pleurnichait toujours... Kathy se targuait de ne pas être méchante, mais elle dû ravaler la remarque cinglante qui lui montait aux lèvres. Il ne valait mieux s'en faire une alliée, aussi pitoyable soit elle. Et puis, se dit-elle amèrement, tu n'es pas mieux, dans le genre.


"Ok ok, Virginia... Ecoute.. Je sais pas ce que c'est que cette histoire, mais ces deux nana sont complètement jetées... C'est quoi cette ferme? pourquoi t'as contacté le FBI?"

Elle en avait d'autres en réserve, mais elle ne voulait pas la harceler alors qu'elle était dans un si mauvais état. Elle-même n'arrivait à réfléchir qu'en se concentrant de toutes ses forces sur ses questions, pour ne pas laisser la panique qui couvait montrer à nouveau sa vilaine tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Ven 22 Avr 2011 - 8:35

Virginia sembla reprendre un peu le contrôle d'elle même devant le calme apparent de la voix de Katherine. Elle marqua une pause et inspira profondément :

"Ok... Elles sont complétement jetées. Harum Scarum est complétement jeté. Et... Je m'en suis rendue compte trop tard"

Elle détourna le regard et poursuivit, l'air honteuse :

"La Ferme du Bonheur c'est la maison de Boodi Sunshine, notre guide... Notre gourou. C'est le siège d'Harum Scarum. A la base, je pensais que c'était juste le moyen de faire une expérience New Age. De remettre en cause les structures patriarcales de la société en prônant l'avènement de la femme en tant qu'être responsable et d'un nouveau type d'homme. Mais je pensais pas que ça irait jusqu'à l'élimination de tous ceux qui pensent pas comme nous..."

Une larme roula sur sa joue. Elle tenta de la réfréner, sans guère de succès.

"En fait, Boodi se prend pour le fils de Dieu. Mais en réalité, c'est un fou dangereux. Un terroriste. Un pervers. J'ai été donnée en mariage à lui et..."

Virginia détourna à nouveau le regard.

"En fait, j'ai été également donnée en mariage à Mère Abigail. Je... J'étais un zombie. Alors, quand ils ont ramené ce gamin à la ferme et qu'elles lui ont donné le fouet sous le regard de Boodi, je... Je me suis enfuie. J'en pouvais plus. J'ai erré à travers champs pendant des jours, le temps que la drogue se dissipe et..."

Elle ferma les yeux : la réalité était insupportable.

"J'ai contacté l'agent Drummond. Il devait venir me mettre à l'abri. Il devait venir prendre ma déposition. Mais... Elles l'ont tuée. C'est affreux... C'est..."

Virginia prit à nouveau son inspiration. Puis, comme si parler était devenu trop dur, comme si témoigner était insupportable, elle commença à tirer sur ses liens : les menottes étaient inamovibles, les pieds un peu moins. Rapidement, elle renonça à tenter de se libérer. En pleurs, elle termina :

"Je pense qu'ils vont te vouloir pour eux. Désolée..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Jordan
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : L'autel
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Ven 22 Avr 2011 - 18:56

Ok, en fait, pas d'autres questions. Katherine palissait à mesure que Virginia parlait, menaçant à nouveau d'hyper ventiler. C'était mauvais, très mauvais. La jeune femme ferma les yeux et se força à respirer lentement par le nez. Ok, résumons. Elle était en route pour la barque d'un dingue qui s'était constitué un harem de droguées à fond dans le new age, et visiblement on n'avait pas le droit de changer d'avis, vois pas le droit d'avoir un avis tout court.

En un mot comme en cent, elle était mal barrée. En plus, elle commençait à avoir mal aux poignets. Virginia avait été incapable de se libérer les jambes, en plus. Cela dit... Kathy détailla la jeune femme. Cela dit, elle n'avait pas le même corpulence. Pas de beaucoup, mais on se sait jamais. La jeune femme cessa de regarder Virginia, mise mal à l'aise par ses pleurs. Quelques part, cette petite dinde l'avait un peu cherché. La petite blonde se secoua mentalement, repoussa ces pensées peu charitables. Ce n'était pas le moment d'être caustique.


"Ok ok, calme toi... Écoute, si tu as réussi à te barrer une fois, y a pas de raison..."


Même s'il y avait for à parier que les deux sorcières la surveillerait de près désormais. CA se présentait mal pour Katherine, mais Virginia était vraiment dans de sale draps. LA jeune femme s'absorba dans la contemplation de ses pieds. De ses chevilles maigres et osseuses de gamine montée en graine. Ses chevilles étroites... Il fallait qu'elle tente quelque chose, n'importe quoi. Elle entrepris de bouger les pieds, essayant de détendre le nœud. Avec un peu de chance, elle arriverai à le défaire... Cela serait déjà une étape de gagnée vers la liberté.

Ensuite... Que faire? Réclamer d'aller au toilette et courir? Elle n'était pas sportive, mais la motivation était puissante. Attendre d'être dans cette fameuse ferme et s'enfuir dès que ses menottes seraient ouvertes? Si l'idée précédente était dangereuse, celle-là était carrément suicidaire. Mais franchement, elle n'avait aucune envie d'un type nommé Boodi ne mette ses sales pattes sur elle. Et encore moins la vieille sorcière. A cette idée, Katherine frissonna de dégout. Pitié, pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Mer 27 Avr 2011 - 9:15




Virginia parut se calmer quelque peu aux paroles de Katherine. Visiblement la jeune femme avait décidé d'accorder sa confiance à la mutante.

"On s'en sortira, ouais, on s'en sortira..." commença-t-elle à marmonner.

Pendant le reste du trajet, les deux femmes essayèrent de se débarrasser des liens qu'elles avaient aux chevilles. Sans aucun succès pour Virginia. Katherine, quant à elle, réussit au bout de quelques minutes à les détendre suffisamment pour pouvoir un peu plus bouger. Ses chaussures l'empêchaient de s'en extraire complétement mais il y avait déjà un mieux.


Sauf que le pick-up conduit par Mère Abigail venait de pénétrer dans l'enceinte d'un vieux ranch miteux. Elle se gara dans la cour, suivie de près par le véhicule de Sœur Jessica. Cette dernière descendit et se rua sur le coffre de sa voiture qu'elle ouvrit. Dedans, il y avait un gros sac de jute qui remuait étrangement. Elle le chargea sur son dos et se dirigea vers l'intérieur de la maison.


Un homme surgit à l'arrière du pick-up. Il avait un sourire pervers.

"Bonjour, je suis Boodi Sunshine, ton nouveau maître"

Il s'adressait à Katherine. En fait, il ne regardait même pas Virginia.

"Ton amie a été vilaine. Elle va être sévèrement punie. Mais avec toi, je serai gentil. Je vais te faire don de la conscience universelle. Et toi, tu seras mes mains et mes yeux dans le monde extérieur. Car, je ne suis pas venu ici pour apporter la paix mais le glaive..."

Il ricana. Mère Abigail, un révolver à la ceinture, venait d'arriver elle aussi à l'arrière du pick-up. Elle détacha les menottes de Virginia puis de Katherine et aboya :

"Pas de bêtises, les poules. Descendez du camion, je vais vous emmener à vos nouveaux quartiers"


Katherine, en balayant le panorama du regard, put se rendre que les seules autres personnes présentes à part elle-même, son amie, Boodi et Mère Abigail, étaient deux jeunes femmes, à l'esprit visiblement embrumé, qui ricanaient assises dans l'herbe.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Jordan
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : L'autel
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Ven 29 Avr 2011 - 2:45

Katherine regarda ses jambes, presque anesthésiée. Ses chevilles passaient, mais ses chaussures non. Elle ne pouvait pas prendre le risque de les enlever sans savoir ce qui se passerait ensuite. Ses mains jouèrent avec les lacets, le nœud fait à la hâte se défaisant sans qu'elle ne s'en rende compte. Elle releva les yeux et maudit copieusement le sort, le regard fixé sur le ranch miteux qui approchait à mesure que le pick-up avançait.

Mais quelle secte pourrie... Ce semblant d'humour noir l’empêcha de sombrer à nouveau dans la panique. La jeune femme perçu du coin de l’œil l'étrange manège de miss sourire crispé et sentit la sueur froide lui dégouliner le long du dos. Il y avait quoi, dans ce sac? Est-ce qu'elle voulait vraiment savoir, maintenant, alors que sa propre peau était en jeu? Non, définitivement, non. L'homme qui surgit devant elle renforça cette idée. Boodi -qui cela pouvait être d'autre?- avait, c'était prévisible, une bonne tête de pervers.

Dès se première phrase, la jeune femme se sentit l'âme d'une anarchiste. Pas de maitre, jamais. Seule la peur irraisonnée d'une blessure la retint de faire de l'esprit. Elle avait envie... Elle avait envie de courir, très vite, très loin d'ici. S'il savait où il pouvait se la foutre, sa conscience universelle! Si seulement... Si seulement elle avait moins peur... Elle aurait arraché le révolver de cette vieille carne et elle aurait abattu ces deux enfoirés.

La petite blonde fixa Virginia, qui se décomposait de plus en plus. La panique revenait au galop, hurlant à ses oreilles. Son cœur accéléra violemment. Sans réfléchir, sans penser, la tête parfaitement vide, l'adrénaline hurlant dans ses veines, la jeune femme abandonna ses chaussures dans le pick-up et se jeta sur le révolver de la vieille femme, de tout son poids, de toute sa peur.

Elle devait partir, à n'importe quel prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Ven 29 Avr 2011 - 3:13

Katherine réussit à glisser hors de ses chaussures et, avant que Mère Abigail ne puisse réagir, s'empara du révolver de la vieille.

Elle parut surprise. Et une expression de rage apparut sur son visage.

"Comment oses-tu ? Espèce de poule !"

Boodi se marrait comme un crétin. Virginia eut l'air terrifiée. Pour elle, rien n'avait changé. Pour elle, la situation était toujours aussi catastrophique. Peut-être même pire...

Alors que Katherine sentait le bout de métal froid entre ses pattes, elle entendit deux cliquetis sinistres. Comme dans les films quand on armait un fusil ou un pistolet. Et en effet, derrière elle, les deux nanas qui faisaient bronzette s'étaient saisies de deux fusils.

Et elle était en joue. Boodi commenta :

"Tu vas rendre son arme à Mère Abigail ou bien Tricia et Margaret vont te trouer la peau. Tu ne peux pas t'en sortir de toutes façons et je vais devoir te punir. Mais tu as une dernière chance de vivre et d'obtenir ma clémence : pose ton arme et prosterne toi devant ton maître !"

Il s'esclaffa un peu plus. Cet homme était un sociopathe pervers !

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Jordan
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : L'autel
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Ven 29 Avr 2011 - 23:53

Kathy n'y croyait pas elle-même, mais elle l'avait fait. Elle tenait entre ses mains le révolver de la vieille sorcière, et n'hésita pas une seconde à le braquer sur le vieux tas. Elle tremblait, mais vu la masse, et toucherai quand même. Elle exultait intérieurement, les mains crispées sur le miséricordieux bout de métal. Elle avait une furieuse envie de tirer, de débarrasser la face de la terre de cette vieille chose. Seules ses mains incapables de trouver la gâchette la sauvèrent d'une ânerie.

Elle évita de regarder le pervers de service, essayant de concerner la course de l'adrénaline dans ses veines. Elle avait l'arme maintenant, et elle était libre de ses mouvements: deux points cruciaux. Bon, ok, c'était pas encore ça, mais c'était quand même mieux que de se laisser conduire à l'abattoir comme une pauvre vache quand même...

Clic.

Clic.

Elle aurait du être terrifiée. Elle aurait du faire ce qu'il lui disait. Mais elle n'entendait pas. Elle n'entendait que le battement de son pouls à ses oreilles, beaucoup beaucoup trop vite. Elle sentait sa respiration rapide, les tremblements qui agitaient tout son corps. Elle voyait tout avec une acuité bizarre; les rides de la sorcière, la poussière de la route, le regard quasi halluciné du gourou. Tout lui brulait la rétine. Elle était en train de faire une overdose de sa propre adrénaline.

Elle en était consciente. Elle était complètement détachée de l'action, comme anesthésiée par le bruit derrière elle.

Deux fusils.

Elle était perdue. La jeune femme savait que dès que l'effet de l'adrénaline se dissiperai, elle deviendrai hystérique. Elle se roulerait en boule au sol et pleurerai jusqu'à tomber en poussière. elle hurlerait jusqu’à s'arracher les cordes vocales. Il fallait qu'elle fasse quelque chose, qu'elle profite de ce moment avant de sombrer dans l'horreur totale.

Elle allait donc faire quelque chose de complétement stupide.

De suicidaire.

Pour quelqu’un d'aussi effrayé par l'idée de se blesser, c’était assez ironique de finir trouée par des balles. La jeune femme se propulsa d'une détente des jarrets, lançant l'arme à la tête du gourou. Qu'il saigne, cet enfoiré de psychopathe! Elle continua sur sa lancée, se jeta littéralement dans une course désespérée.


"Virginia, COURS!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Lun 2 Mai 2011 - 1:15

Boodi, décontenancé par la réaction de Katherine, tenta d'attraper l'arme qui lui fondait en pleine poire. Manque de bol, si l'homme était peut-être doué pour diriger une secte, il aurait fait un piètre receveur au base-ball. Il agita les bras et se ramassa le flingue en pleine poire, poussant pour l'occasion un cri de douleur.

Tricia et Margaret allaient faire feu quand Mère Abigail aboya un autre ordre :

"Attrapez moi cette petite cruche ! La mort est un sort trop doux pour qui a osé porté un coup à notre Maître à toutes !"

Mais Katherine continuait à détaler. Elle put juste constater qu'elle était la seule à courir : Virginia était paralysée et pleurnichait :

"Trop forts, ils sont trop forts... Harum Scarum gagne toujours. On peut pas leur échapper. Pardon mère, pardon père... Je suis une mauvaise fille..."

Finalement, la petite mascarade s'arrêta quand devant Katherine apparut Soeur Jessica, qui s'était débarrassée de son colis mais pas de son arme. Margaret et Tricia en profitèrent pour plaquer la jeune mutante au sol.

Katherine se retrouva le nez dans la boue. Levant les yeux, elle put voir la semelle de la godasse de Jessica lui arriver en pleine tronche. Et puis... L'inconscience !

*
**

Un temps indéterminé plus tard, elle ouvrit les yeux. Pourtant elle ne vit rien. Était-elle devenue aveugle ? En tout cas son dos la brûlait...

Des pleurs dans la pièce. Au moins deux personnes pleuraient.

Et puis... Reprenant quelque peu ses esprits et s'habituant à l'obscurité, elle s'aperçut qu'il y avait un tout petit filet de lumière qui provenait d'un coin de la pièce. Elle devait être dans une cave, comme en témoignait la sensation d'être assise sur du ciment froid. Cela sentait le renfermé, l'urine et la poussière.

La bonne nouvelle était que Katherine n'était pas entravée : ni menottes, ni liens. La mauvaise, c'était que visiblement elle avait été sévèrement battue. En plus de son visage qui semblait tuméfié, il y avait son dos. Déjà, son haut était déchiré. Et puis, son dos lui faisait terriblement mal. Y portant la main, elle s'aperçut qu'elle saignait légèrement et qu'elle avait de nombreuses cicatrices, plutôt longues.

Elle n'avait pas non plus de chaussures de puis sa fuite.

Finalement, elle identifia les pleurs : il y avait visiblement un jeune garçon et puis... Virginia.

Quelques secondes plus tard, cette dernière s'arrêta de chouiner et lança d'une voix désolée :

"T'as eu de la chance d'avoir perdu connaissance... Moi, je retrouve mes esprits. Et tant que je suis encore claire, il faut que tu saches dans quelle galère tu as été embarquée. Il faut que tu saches que tu sortiras jamais d'ici. Enfin... Pas comme tu le voudrais... On a un peu de temps avant qu'ils nous apportent la bouffe... Faut que tu saches..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Jordan
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : L'autel
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Mer 4 Mai 2011 - 16:53

La première chose qui lui vint lorsqu'elle retrouva ses esprits fut une plainte étouffée. Elle n'était plus très sur de ce qui c'était passé, mais elle avait mal partout. Elle n'avait pas eut mal comme ça depuis... Longtemps. La jeune mutant fit l'inventaire de ses membres meurtris, Bras check. Jambes Check. Dos... Ça brulait salement. Comment... Ah oui. Un moment de panique la submergea, et elle se mit à hyper ventiler et frissonner de trouille rétrospective.

Mais qu'est-ce qui lui avait pris?! C'était vraiment, vraiment stupide, et elle devait s'estimer heureuse d'être encore ne serai-ce que vivante. Il lui fallut néanmoins une dizaine de minutes avant de retrouver un semblant de calme. De se souvenir qu'au moins, l'enfoiré en chef c'était effectivement pris le flingue dans la gueule. Bien fait. Et s'il c'était pété le nez ou une dent, c'était du bonus. La petite blonde cligna des yeux dans le noir, rassemblant ses jambes contre elle. Elle avait froid, sans doute à cause du choc rétrospectif. Un bruit au moins lui était familier: Virginia pleurait, pour changer. Franchement cette fille... Si elle était là, c'était qu'elle n'avait sans doute même pas tenté de fuir.

Mauviette.

Toi aussi, tu es une mauviette se rappela t'elle. Tu n'a pas réussi à t'enfuir. Elle frissonna à nouveau. Virginia n'était pas la seule à pleurnicher. Il y avait quelqu’un d'autre. Un petit garçon? Impossible de savoir sans un peu plus de lumière, mais ça y ressemblait. La jeune mutant eut l'image incongrue d'un de ses frères qui faisait le même genre de barouf après être tombé d'un arbre.

Instinctivement, elle se mit à chercher le petit pleurnicheur, pour le réconforter. La petite blonde se rendit compte qu'elle n'entendait plus les pleurs de Virginia et se dirigea à tâtons vers l'endroit d'où semblait venir les plaintes restantes. Elle se figea en entendant la brune parler. Elle repoussa vivement les images cauchemardesques qui se feraient un plaisir de s'installer dès qu'elle baissera sa vigilance et répondit d'une voix blanche.


"Que je sache quoi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Dim 8 Mai 2011 - 10:26

Katherine avait pu à tâtons retrouver la trace du jeune garçon. Le petit filet de lumière auquel ses yeux commençaient à s'habituer lui permit d'entrapercevoir un gamin blond à l'air terrorisé et menotté directement un anneau figé dans le mur. Quand il vit le visage de Katherine il parut quelque peu se calmer.

"Pitié, Madame, libérez moi... Je veux rentrer à la maison. Je dirai rien. Je... Faites pas de mal à mon papa... Je dirai rien... Je..."

Virginia soupira.

"Je te présente le fils du gouverneur. Boodi Sunshine l'a enlevé. Et maintenant, il prévoit de le retourner en morceau à son père. Pour le reste..."

Elle marqua une pause et ricana.

"Pour le reste, maintenant je suis claire dans ma tête. Mais ils vont nous filer des drogues. Et je vais redevenir une criminelle. Toi aussi tu vas en devenir une. Le fouet n'était là que pour nous rappeler que nous sommes des coquilles sans âme et que seule Boodi existe..."

Elle s'arrêta nette. Un bruit se faisait entendre dehors. Une sorte de panneau métallique était en train d'être machiné (comme une chatière) et un plateau contenant divers aliments fut déposé à même le sol. Avant que Katherine ne puisse réagir, le panneau était déjà refermé.

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Jordan
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : L'autel
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Sam 14 Mai 2011 - 19:55

Le pauvre gosse. Ils étaient tout les deux dans la même galère. La jeune femme rampa à côté de lui et s'installa, fixant la chaine dans le mur. Non, elle espérait que ce petit enfoiré avant le nez ET une dent d'explosés. Et c'était pas cher payé. La petite blonde entreprit de parler doucement au gamin, diluant sa peur en rassurant quelqu'un d'autre.

"Chut... On va s'en sortir, t'en fait pas..."

Même si je ne sais vraiment, mais alors vraiment pas comment. Mais entretenir l'espoir, c'était tout ce qu'elle pouvait faire pour l'instant. Et les parole de Virginia n'était pas faite pour la rassurer. Elle serra les dents et attira la gamin contre elle, les épaules rentrées au son du ricanement. Et si ça, c'était lorsqu'elle était clean... Toute cette histoire était pourrie jusqu'à l'os. Kathy replia les jambes et darda un regard sur Virginia. Sa réplique acide fut coupée par le bruit du panneau métallique.

Cet apport de nourriture sonnait sinistrement après les paroles de la jeune femme. Et la jeune mutante ne se trouva pas particulièrement paranoïaque lorsqu'elle supposa que la nourriture était probablement droguée. En plus, elle avait l'estomac complètement noué. Elle fixa la plateau avec dégout et frissonna inconsciemment.


"Je toucherai pas à ça, et je pense qu'on devrait tous faire pareil. L'accueil craint un max ici."

Elle étouffa un rire nerveux. Quelle vanne moisie... Elle devait vraiment toucher le fond pour sortir des âneries pareilles. Et elle espérait vraiment que Virginia l'écouterai.

Elle n’avait pas envie d'assister en direct à l'effet des drogues que le gourou avait pu mélanger à la nourriture. surtout dans un espace clos avec un gosse paniqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Dim 15 Mai 2011 - 16:48




A l'initiative de Katherine, Virginia ne toucha pas à la nourriture et n'en proposa pas au gamin. Et en dépit de la faim qui assaillait les prisonniers, le plat demeura intact pendant de longues heures...

Finalement, quand des pas se firent entendre à nouveau dans le couloir, Virginia se rua sur le plateau et, saisissant la nourriture, s'empressa de la cacher dans un recoin quelconque de la pièce.

La porte fut déverrouillée. Un homme apparut dans la lumière.


"Bonsoir, Sœur Virginia. Bonsoir, la nouvelle. Je suis Cody, le premier apôtre de Boodi Sunshine. Nous allons tous sortir d'ici pour une mission de la première importance... N'est ce pas ?"

La voix était grave mais suspicieuse. Virginia, alors qu'il était certain qu'elle n'avait pas touché à la bouffe lança d'une voix étonnamment calme et neutre :

"Père Cody, je remets mon destin entre tes mains"

Et elle se leva et alla rejoindre lentement l'homme.

Il ajouta à l'attention de Katherine :

"Le gamin vient avec nous"

Cody lança une clé à la jeune mutante.

"Libère-le et rejoins-nous"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Jordan
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : L'autel
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Sam 21 Mai 2011 - 23:20

Personne ne toucha à la nourriture... Si Virginia l'écoutait, c'était sans doute parce qu'elle n'était pas si paranoïaque après tout. La jeune femme passa de longues heures à réconforter le petit garçon, s'assoupissant à demi malgré ses douleurs. Combien de temps allaient ils devoir rester ici dans le noir... Le bruit du verrou de la porte la fit sur sauter, et la réaction de virginia confirma ses craintes latentes. On venait les chercher... Elle resserra instinctivement ses bras sur l'enfant, fixant la porte. Le nouveau venu avait une fois de plus une bonne tête de pervers. La petite blonde se crispa, mal à l'aise. Et le comportement de Virginia... Sa réaction bizarre... Comme si...

Merde!

Elle devait réagir comme elle! réagir en droguée!... Elle... Elle ne s'en sentait pas capable. Pas aussi bien. Elle resta silencieuse, le regard fixé sur rien. Elle voulait avoir l'air quasiment abrutie. C'était le mieux qu'elle pouvait faire. En supposant que tout le monde ne réagissait pas de la même façon... La jeune femme du maitriser ses tremblement de peur en attrapant la clef, cherchant à tâtons la serrure qui retenait le garçon prisonnier. Elle réussit à y glisser la clef et le releva tout contre elle, lui murmurant d'une voix quasi inaudible de ne rien dire. Elle lui prit finalement la main et traversa lentement la pièce vers le 'père' Cody.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Jeu 26 Mai 2011 - 23:52

Une fois le fils du gouverneur détaché, Cody fit signe au trio de le suivre à l'extérieur.

"On part en ballade" lâcha-t-il tout simplement. "Virginia prend le volant. La nouvelle et le chiard vous montez avec moi à l'arrière du pick-up'

Une fois installés dans le véhicule, Cody sortit un fusil à canon scié avec lequel il mit en joue le gamin. Il y avait également un gros sac plastique à côté de lui. A l'arrière du pick-up, il y avait également des planches, des clous, un bidon d'essence et une bombe de peinture.

De temps à autre, il donnait des directions à Virginia. Ils roulèrent pendant des heures. En suivant les panneaux de signalisation, Katherine se rendait compte qu'ils se dirigeaient vers White Hall, en empruntant des petites routes. Le gamin était fébrile. Il commenta naïvement :

"On va voir papa ?"

Cody ricana en lançant :

"On va plutôt voir maman. Papa, c'est d'autres gens qui vont le voir"

La discussion s'arrêta là.

*
**

Finalement dans la grande banlieue de White Hall, le pick-up s'arrêta devant une belle propriété. Il faisait déjà nuit.


Cody fit signe aux filles de descendre et garda braquée son arme sur la tête du gamin. Il ordonna à Katherine et Virginia :

"Prenez un flingue chacune dans le sac poubelle. Pis après vous allez construire une croix avec les planches. Je vous regarde tout en surveillant le gamin"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Jordan
Biberon et couche
Biberon et couche
avatar

Age : 27
Nom de code : L'autel
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Entre deux bus.   Dim 29 Mai 2011 - 16:25

Kathy guettait une occasion, n'importe quoi... mais rien, rien! Ce foutu serpent ne laissait passer aucune ouverture. Merde merde merde! Il devait y avoir un moyen! Quelque chose, n'importe quoi... La jeune femme devait cacher sa nervosité, essayant toujours d'avoir l'air abrutie par la drogue. Elle observait le pauvre gosse, se rongeant les sangs. Si ce type était à moitié aussi psycho que le taré en chef, le gamin ne ferait pas long feu. Dans quelles emmerdes est s'était fourrée, juste pour savoir l'endroit où elle avait atterri... Vide de merde. Depuis combien de temps ils roulaient déjà? Un moment. Un putain de long moment oui... Elle ne reconnaissait pas trop l'endroit en plus. Ça avait l'air plutôt chicos. Enfin, pour elle en tout cas.

Tiens, on s'arrête... Pas trop tôt.

Elle suivit docilement les instructions du psycho numéro deux, fixant l'immense demeure. Ça sentait mauvais. Le gosse avait parler de son père, et ils se retrouvaient devant une magnifique baraque... Qu'est ce qu'il mijotait? La blondinette récupéra un flingue. Elle le trouva bizarrement lourd, pas à sa place dans sa petite main. Bizarre comme l'absence d'adrénaline modifiait ses perceptions. Où alors l'autre flingue était plus petit. Au choix. Elle le reposa, le temps de sortir les planches en jetant discrètement un regard aussi inquiet qu'interrogatif à sa partner in crime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre deux bus.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre deux bus.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» joint entre deux pièces sur kit moto
» Pont de l'entre deux : 2 points de vue
» Michel Entre Deux Feux
» [Stedman, M.L] Une vie entre deux océans
» Voilures tournantes de l'entre deux guerres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: