AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Lun 26 Avr 2010 - 23:02



Milan avait quitté l'Institut le lendemain du briefing, après avoir passé la soirée entre son téléphone et son ordinateur. Il ne donna de ses nouvelles que vingt-quatre heures plus tard, lorsque les élèves reçurent de la part de Cassandre des billets d'avion à effet immédiat pour Las Vegas. Ken reçut en prime un sac d'affaires que le Croate avait oubliées à l'Institut. Il recommandait de se vêtir d'habits légers et résistants, tout en précisant qu'ils en auraient d'autres à leur arrivée.

Le professeur les attendait dans le hall de l'aéroport de la ville du jeu, et les conduisit vers une camionnette sombre. Il fut surpris par la mention du sac, ne se souvenant pas d'avoir oublié quelque chose, puis haussa les épaules et le mit dans le coffre avec le matériel. Le véhicule n'ayant que deux places assises en plus du conducteur, il laissa les élèves décider entre eux de qui voyagerait à l'avant avec lui, et de qui tiendrait compagnie aux lourdes caisses en bois qui alourdissaient l'engin. Il se montra peu disert sur la mission, leur indiquant que tout serait déterminé une fois sur place.

Ils roulèrent plusieurs heures en plein soleil, sans rencontrer de végétation ou presque. Par contre, ici et là, des rochers de taille variable décoraient le bas-côté. Puis, au milieu du nulle part qu'ils traversaient, Milan bifurqua sur la droite dans le sable et alla se garer derrière un rocher, où attendait un second véhicule identique au premier. La porte arrière était ouverte, mais il ne semblait y avoir personne. Il ouvrit la porte, et regarda un peu partout avant de crier.

- Sasha !

Une femme, sensiblement du même âge que Milan, sortit alors littéralement du rocher à l'ombre duquel se trouvaient les deux camionnettes, avant de s'appuyer contre la porte du conducteur.



- Ca va, je vous avais entendus. Mais il fait plus frais là-dedans que dans la bagnole.

Elle désignait le rocher du pouce, par dessus son épaule. Elle regarda successivement les élèves avec un air vaguement ironique avant d'ajouter.

- Donc, c'est ton commando de ninjas.
- C'est ça. Voici Sasha, ma soeur...
- Demi-soeur.
- ...ma demi-soeur, qui va nous aider pour cette opération.


Il énuméra les noms des élèves à Sasha avant d'inviter tout le monde à l'arrière de la seconde camionnette, où se trouvait une réserve de bouteilles d'eau, ainsi que quelques fruits, et d'autres caisses semblables aux premières. Sasha attrapa une pomme et croqua dedans tout en attrapant un épais dossier cartonné qui semblait peu à sa place.

- Je vais vous faire la liste de tout ce que j'ai trouvé. Des pierres, d'abord, j'en ai plein et de toutes les tailles, on ira ensuite les empiler derrière le rocher pour qu'elles soient plus accessibles. Il y'a aussi quatre hérissons métalliques capables de crever des pneus. Vous aurez tous une combinaison sombre. Mina, j'ai un cutter pour adapter la tienne. Vous aurez aussi un taser chacun : une seule utilisation, et ne vous prenez pas pour un sniper ou un cow-boy : agissez selon vos capacités.

En disant cela, il avait ouvert une des caisses, dans laquelle étaient alignés plusieurs de ces armes.

- Voilà. Vous aurez aussi des cagoules. J'ai réussi à obtenir aussi des gren...

Sans quitter son dossier des yeux, Sasha se racla la gorge.

- ...euh, nous avons réussi à obtenir des grenades fumigènes, pareil, une par personne - ça aidera à éviter de se faire tirer dessus si l'éclairage est important. Voilà pour l'équipement. Pour ce qui est des lieux, ce rocher est assez large pour camoufler efficacement les deux camionnettes - j'ai vérifié. I mesure six mètres de haut, quinze de long, et deux de large environ. Vous pouvez tout à fait monter dessus, demandez à Rachel pour ça. Pour descendre, glissez sur la face Ouest comme sur un toboggan, c'est sans danger.

Il fit une petite pause pendant laquelle Sasha en profita pour attraper une nouvelle pomme.

- De l'autre côté de la rouge, dix mètres plus près si on se réfère au côté duquel arrivera le convoi, il y'a à peu près le même caillou. Le plan sera le suivant : il faudra d'abord arrêter le convoi. Puis Sasha et moi tenteront de prendre le contrôle d'un ou deux des camions. Il faudra alors retirer les hérissons, si vous les avez utilisés, je préfère le préciser.

Nouveau silence.

- Je vous laisse décider d'où lancer l'attaque. Il est impossible de prévoir plus puisque j'ignore la composition du convoi. Buvez bien, et ne vous faites pas remarquer au cas où une voiture passe. Avec Sasha, nous allons gérer la préparation. Vous avez des questions ?


Désolé pour la longueur de l'introduction. Vous avez un tour à vide pour décider de votre position de départ, faire des remarques sur le voyage, le temps, poser des questions à Milan ou à Sasha, et caetera. Si vous avez des questions HJ ou si vous souhaitez éclaircir un des points, utilisez le sujet de la salle commune. L'action démarrera au prochain post.


Dernière édition par Milan Ivanovic le Mar 4 Mai 2010 - 2:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ken O'Connell
JustiX
JustiX
avatar

Age : 31
Equipe : JustiX
Nom de code : Dynamo
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Mer 28 Avr 2010 - 13:46

Ken n'avait pas beaucoup parlé durant le voyage. Il se sentait assez bien avec les LateX mais n'avait tout simplement pas eu grand-chose à dire, pour une fois. Jouant avec son téléphone portable-IPod, il avait essayé de le reprogrammer pour qu'il soit utile à la mission mais n'y était pas parvenu, un peu distrait par le voyage mais aussi par les impératifs de la mission. Encore une fois, ils risquaient leur vie - et celle de Rachel. La savoir en danger avait toujours été difficile pour eux, mais maintenant qu'elle vivait les mêmes "aventures" que lui, c'était encore plus dur.
Il la voyait maintenant risquer sa vie et il devait quand même se concentrer sur la réussite de leur mission. C'était émotionnellement et psychologiquement difficile, mais il n'avait pas le choix.

Il sortit de la camionnette en buvant une grande rasade d'eau et écouta sans rien dire les présentations de Milan et de Sasha. Il fut surpris de voir la différence physique entre les deux, mais ils avaient apparemment un parent différent et leurs rapports ne semblaient pas aussi amicaux que Milan voulait le montrer. Apparemment, la demi-soeur semblait un peu dominatrice et le pauvre Milan semblait en faire les frais.
O'Connell se retint de quelques remarques et observa les caisses, les hérissons, les combinaisons et le terrain. Il resta silencieux quelques secondes avant de se tourner vers le reste du groupe et de leur donner ses impressions.

"Nous devrions lancer l'attaque à partir de l'autre rocher, plus près de l'endroit d'où viendra le convoi. En mettant quelques pierres sur la route en amont, les obligeant à zigzaguer, on pourra envoyer les hérissons et intervenir à partir du rocher. Là, avec les camionnettes qui s'arrêtent, certains pourront intervenir de ce rocher pour en finir.
En fait, je pense qu'il faudra trois étapes et deux groupes. Première étape : mettre des rochers en amont pour les distraire et réduire leur vitesse. Deuxième étape : envoyer les hérissons et que certains interviennent dès le premier rocher. Là, je pense Mina, Rachel et moi : Mina pour une frappe aérienne, Rachel pour se téléporter sur les camionnettes et tenter de les immobiliser, moi pour mon agilité et ma possibilité de sauter sur elles quand elles roulent ; l'objectif serait de les immobiliser et/ou de préparer le terrain à la deuxième équipe.
Celle-ci interviendrait lors de la troisième phase, où les camionnettes devraient être immobilisées ou en instance. Rachel serait le lien entre les deux groupes, me ramassant éventuellement pour m'amener là où il y a du souci. Amarenna userait de son pouvoir sur les ombres pour pénétrer dans les camionnettes aisément et frappe vite et discrètement, Jeckel pouvant soit faire de même mais avec plus de difficulté, soit la suivre pour être l'argument frappant. Vu tes pouvoirs, Jeckel, et vu la mission, tu devrais plutôt être le "plan B", au cas où ça se passerait mal."


Il regarda ensuite Sasha et Milan.

"Vous participez aussi ? Et euh mademoiselle Sasha, quels sont spécifiquement vos pouvoirs ? Si oui, vous devriez vous diviser dans les deux groupes, avec Milan dans le deuxième pour user de ses pouvoirs pour immobiliser définitivement les camionnettes."

Fury fit ensuite un petit sourire à tous après avoir bu à nouveau. Il faisait très, très chaud dans cet enfer.

"Bon, après, ça reste mon point de vue mais la division en trois phases et deux équipes me semble bonne. Vous en pensez quoi ?"

Il appréciait l'atmosphère des LateX et son rôle : n'étant pas leader officiel, il n'avait pas à subir les responsabilités de mener seul les troupes. Amarenna ayant une bonne expérience, ils formaient tous deux une sorte de "duo de chef" qui fonctionnait bien, chacun soulevant les faiblesses de l'autre pour les compenser. En plus, Mina, Rachel et Jeckel donnaient leurs impressions et idées sans hésiter, et ça formait pour le moment des stratégies suffisantes pour qu'ils survivent. Et c'était déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benthomas.over-blog.com/#
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Jeu 29 Avr 2010 - 16:23

Tout ça ne lui disait rien qui vaille. A dire vrai, elle s'attendait même au pire. La jeune femme craignait que tout ça ne tourne au cauchemar. Le petit mot de Robin n'était pas fait pour la rassurer. Ils allaient, tous, au devant de grands dangers. Pire peut-être que ce qu'ils avaient affronté jusque là. Et ça l'inquiétait. Comme chaque fois qu'elle avait peur pour sa vie ou pour celle des autres, elle avait récité une brève prière dans sa tête. Elle était une mauvaise croyante, ne priant que lorsqu'elle avait peur. Mais elle était comme ça. Et elle ne changerait pas maintenant. A quoi cela servirait-il, de toute façon? Comme Ken, elle était restée silencieuse sur tout le trajet, bien qu'intriguée par le sac que transportait Ken. Peut-être des trucs dont ils auraient besoin, qui sait... L'arrivée à Las Vegas fut, presque, trop rapide au goût de la brunette, mais aussi fort bienvenue. Bien qu'elle n'en ait rien dit, elle était stressée pour Mina tout le long du trajet. Mais tout s'était bien passé, fort heureusement. Milan les attendait à l'aéroport pour les emmener à destination. Voyant Ken monter à l'avant avec lui, elle se dirigea vers l'arrière, laissant à Rachel le soin de se mettre avec son petit ami. Elle n'aurait su dire si elle enviait la canadienne ou si elle la plaignait d'être en équipe avec son compagnon. Ils affrontaient les mêmes dangers. Il y avait toujours un risque qu'ils se laissent déconcentrer s'il arrivait quelque chose à l'autre. D'un autre côté, ils affrontaient les mêmes dangers. Ils savaient quand quelque chose n'allait pas. Les pensées d'Amy se dirigèrent un instant à des milliers de kilomètres de là. Loin, en Afrique. Il fallait que tout se passe bien là bas. Il le fallait. Un frisson la parcourut, malgré la touffeur des lieux et s'installa le plus confortablement possible entre deux caisses de bois avec ses compagnons d'infortune. Elle fut tout aussi silencieuse sur cette partie du trajet qu'elle l'avait été dans l'avion.

Elle descendit prestement de l'arrière lorsque la camionnette s'arrêta, sans même attendre que Milan ne coupe le moteur. Elle put ainsi voir surgir la dénommée Sasha d'un rocher. Le moins que l'on pouvait en dire, c'était qu'elle ne ressemblait pas à Milan. Elle était directe, également. Un commando de ninjas. Amy esquissa un sourire désabusé, sans répondre alors que Milan leur présentait sa demi-soeur. Elle les suivit avec ses coéquipiers jusqu'à l'autre camionnette à l'intérieur de laquelle ils s'installèrent. Amy prit rapidement un fruit, et une bouteille d'eau. Boire. Même le ventre noué, l'eau passait sans soucis. Mais le fruit, c'était une autre histoire. Une pomme pourtant, c'est facile à manger, en théorie. Non? Et bien.. Non. Pas dans ces conditions là. Après une bouchée qui eut un mal fou à passer, elle reposa le fruit. Elle le mangerait après tout ça, s'ils en sortaient vivants. Des pierres, , des hérissons métalliques, des tasers, des cagoules, des combinaisons sombres, des grenades fumigènes. C'était un véritable harcenal. Amarenna, déjà blanche à l'origine, palit un peu plus. Qu'est-ce qu'ils faisaient dans cet enfer? Ils étaient là pour sauver des vies. Pour empêcher que des machines de mort pour les mutants ne soient déplacées d'un point A à un point B. Pour mettre un terme à tout ça. Mais c'était un convoi militaire. Il y aurait des gens armés, en face d'eux. Sans pouvoirs, certes, mais armés d'engins de mort.

Ken fut le premier à réagir. Elle lui en était gré. Elle-même ne savait pas trop comment se placer dans tout ça. Son co-leader commença à proposer un plan d'action. Elle l'écouta attentivement, analysant les failles potentielles de son plan et, lorsqu'il demanda son pouvoir à Sasha, elle avait retrouvé une assurance suffisante pour prendre la parole, et répondre sans attendre:

"Si mes yeux ne m'ont pas trompés, vous êtes une phaser, n'est-ce pas?"

Puis elle se retourna vers Ken et le groupe, donnant à son tour son avis:

"Je pense qu'il faut séparer les véhicules les uns des autres. Pas trop qu'on puisse nous intervenir rapidement sur l'un ou sur l'autre, mais suffisamment de distance pour que eux ne puissent pas se porter secours ou faire demi-tour. Pour l'utilisation des rochers, au choix pour le camion 1 ou le camion 3, les hérissons pour les deux autres. A savoir néanmoins que s'ils roulent sur les hérissons, ça risque fort de faire comme dans les films... Un éclatement des pneus. Toutefois, j'aurais tendance à dire: hérissons pour camions 2 et 3. Comme ça, ça bloque toute possibilité de faire demi-tour. On met les rochers en aval pour empêcher le camion un de nous échapper."

Le moins que l'on pouvait en dire, c'était que sa technique était différente de celle de Ken. Elle grimaça légèrement à cette idée. Elle aurait préféré être d'accord avec lui. Ca aurait été tellement plus simple...

"Si on a suffisamment de rochers pour en mettre des deux côtés, on peu aussi couper leur retraite à l'arrière. Comme ça, nous sommes tranquilles pour agir."

Et pour les groupes. Il en faudrait trois, clairement.

"Pour les groupes, il en faudrait trois selon ce plan. Mina et Rachel à chaque extrémité."
Revenir en haut Aller en bas
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Sam 1 Mai 2010 - 13:24

Mina était monté dans l'avion qui les convoyait au lieu de l'intervention qui avait été décidée en amont par l'équipe. Mina était un peu stressée. Elle s'était complétement intégrée dans sa nouvelle équipe, mais n'avait toujours pas retrouvé l'amour comme celui qu'elle avait vécu avec Lars. Elle repensait souvent au jeune homme et cela lui faisait toujours autant de mal, mais la cicatrice était quasiment refermée même si celle ci supurait encore de temps en temps. Elle ne se gêna pas au milieu des autres pour se laisser aller à réciter quelques psaumes rassurant envers son principal confident depuis que tout cela était arrivé : Dieu.

Mina avait quand même énormément de mal à se sentir à l'aise dans cet espace clos. Amarenna n'arrêtait pas de la regarder de manière inquiète et furtive, comme quelqu'un qui s'inquiète, mais la mutante ailée se faisait peut etre des illusions dues au stress de la future bataille.

Le professeur les attendait non loin de l'endroit où le camion s'était arrêté. Mina, en voyant Ken et Rachel, le plus fameux couple de l'institut, ne pouvait s'empêcher de craindre pour eux qu'il ne leur arrive la même chose qu'à elle et Lars. Ils étaient si touchant tous les deux, Amarenna aussi d'ailleurs avec Rob, c'était bien de voir que malgré les missions la vie continuait et que les liens se créaient. Mais il fallait être prudent, et ça les Latex le savait, certains plus que d'autres à vrai dire.


Mina remarqua une dénommée Sasha surgir d'un rocher : un passe-muraille? qui en plus était la soeur de Milan. On leur présenta de quoi manger, le matériel qu'ils allaient pouvoir utiliser et le tout soupoudré de quelques bla bla...

Ken exposa son point de vue. Puis Amarenna le sien. Les deux étaient globalement assez proches même si quelques différences majeures apparaissaient. Mina dans le fond penchait plus du côté de Amarenna.


"Bonjour madame... Je suis Mina... Concernant le plan, celui d'Amarenna me semble plus indiqué. Mais bon on peut en discuter. Je pourrais toujours voler assez haut et repérer le convoi bien avant qu'il arrive ici, et vous donner suffisamment d'infos en fonction de ce que je verrais pour adapter au besoin. Concernant les Fumi, je pourrais également les positionner plus facilement d'en haut..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel McCallum
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 28
Nom de code : Warp
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Sam 1 Mai 2010 - 22:21

Hésitant un peu à s'installer à l'avant avec Ken, elle regarda ce que les autres semblaient faire et en voyant qu'ils lui laissaient tous la place, elle monta à l'avant. Rachel avait gardé le silence pendant le trajet. À plusieurs reprises, elle avait fait mine de vouloir prendre parole, mais elle s'était toujours empêchée de le faire. Tout le monde était si silencieux...S'en allaient-ils à des funérailles? Elle regarda par la fenêtre, regardant défiler le paysage...qui lui rappelait les Prairies Canadiennes...interminables et ennuyantes à mourrir. Et finalement, elle s'endormit lentement, sa tête glissant sur l'épaule de Ken. Il leur aurait fallu de la musique, pour ne pas s'endormir. D'autant plus qu'il n'y avait rien à regarder dehors! Lorsqu'ils furent arrivé, Rachel étouffa un bâillement qui eut comme résultat de la réveiller comme une dose de caféine. Elle redressa la tête et bondit hors de la voiture tandis que Milan criait un nom de femme. Ne sursautant pas en voyant une tête blonde sortir d'un rocher, elle lui envoya un sourire amical et un signe de la main.

Ils se rendirent vers une deuxième voiture où Rachel s'empara d'une pomme qu'elle mangea avec appétit. Elle cala une bouteille d'eau, puis une autre et poussa un soupir de bien-être. Elle écouta les propos de Milan et lorsqu'il parla de taser, la jeune canadienne grogna.


"...J'ai des mauvais souvenirs avec des tasers..."
grogna-t-elle, se souvenant du coup de taser qu'elle avait déjà reçu...si ce n'était pas DES coups de taser...

Elle continua à écouter ce que Milan racontait et retint son souffle lorsqu'il parla de grenade. Quoi?! S'en allaient-ils à la guerre? Elle voulait pas de cet arsenal! Ils étaient pas dans l'armée, ils étaient à l'Institut...Elle secoua la tête lentement. Rachel prit une combinaison sombre et la tint sur son corps pour voir s'il faisait. Elle attendit que Milan eut terminé de parler et se téléporta jusqu'à la première voiture, dans laquelle elle s'installa pour enfiler sa combinaison. Elle revint auprès de l'équipe, refermant la fermeture éclair aussi haut qu'elle le pouvait. Elle se plaça dos à Amarenna, lui indiquant de l'aider à la fermer. Please. Attendant que tous aient parlé, elle se racla la gorge, son calepin dans les mains, et ajouta

"Okay. Moi ça me va de neutraliser les deux derniers camions avec les trucs que Milan nous fournit. Ils s'attendront pas à recevoir des hérissons métalliques dans la figure et que si on fait éclater les pneus du deuxième camion, il va inévitablement déraper et faire collision avec celui derrière lui. On serait peut-être même capable d'en placer eux pour le deuxième et un préventif derrière le troisième, si celui là décide de reculer. Non?

Dans tous les cas, dites moi quoi faire, je le ferai!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Mar 4 Mai 2010 - 1:14

Rendu à moitié paranoïaque depuis quelques jours et l'attaque des parangons en pleine ville, Jeckel était très heureux de changer d'air au côté des LateX.
Et comme à l'habitude, le voyage fut pour lui un véritable moment de détente digne d'une colonie de vacances. Bonne ambiance, chanson de geste à tendance grivoise, sketch et concours de blague.
Jeckel était indubitablement et selon ses propres critères le meilleur à ce petit jeu ! C'est bien simple on entendait que lui !
Et il lui semblait qu'un silence de mort ponctuait parfois étrangement ses interventions. Chacun était dans ses réflexions, mais il se persuadait qu'il avait fixé le niveau trop haut.
Il surprit même Ken à plusieurs reprises en train de noter ses meilleurs vannes sur un petit appareil moderne. Mais pas un mot quant à la rétribution des droits d'auteur...

La ballade en camion tout aussi joyeusement négociée (excepté cette lubie de laisser les amoureux aux meilleurs places *le mec il a un gigot sous la pogne et en plus faut lui laisser voir la route, damné !*), l'histoire du sac remis par Cassandre travaillait tout de même quelques peu le gros jaloux. Une aveugle qui remplit un sac, pour Jeckel s'était un coup à se retrouver avec douze boites de salé aux lentilles à la place des grenades fumigènes. Mais il fit l'effort de ne pas vérifier par lui même le contenu de ce contenant, Amarenna et Mina le zieutait d'un peu trop près, faut dire...

"Bonjour m'dame" dit Jeckel dans sa barbe, les yeux rivés aux sols, impressionné.

Accablé par la chaleur, il aurait bien pris place lui aussi dans une caillasse, mais il se contenta de gène envers la ravissante Sasha, de grandes goulées d'eau pas franchement fraiche, bien que salvatrice, et écouta docilement l'exposé de la situation et les divers plans proposés
Il manquait cruellement d'idée. Et de charisme pour les exposer proprement.
Son positionnement avait été clair lors du briefing, faire le plus de dégât possible avec le moins de risque possible. Bref causer discrètement un accident si possible mortel, et ramasser les morceaux.... Mais la philosophie de l'école ne s'adaptait pas à ce genre de comportements.
Il revit donc sa partition et se posa à voix haute les questions qui le taraudait.

"Si les vieux y tape les cametards, faut pas leur péter les hérissons, plutôt leur lançba des rochers. Euh, aux cametards j'veux dire, hein. Pas aux vieux. Non, j'précise parce que des fois... Mais on connait pas l'ordre d'arrivée. Faut p'têtre se faire la distribution une fois que Mina aura eu un premier coup d'œil... Au fait tiens ça, j'crois que c'est bien vu. Mais utilise les, hein ?"
dit Jeckel en tendant son fumigène à Mina.

"En tout cas, Amy, j'sens bien ton machin. Euh, ton plan j'veux dire, hein. Pas aut' choses. Non, j'précise parce que des fois...Déjà sûr on cale cash du cailloux en aval. On sait jamais..."

Hésitant et minaudant, le stratège sortit finalement de sa poche de petites boules de cire, ayant, au vu des saletés et agglomérat de poussière à la surface apparemment déjà servis et les proposa à ceux le désirant.

"En cas de galère, le mot de passe c'est cucurbitacée. Euh, concombre, j'veux dire, hein. Pas, euh... non, franchement. Non, j'précise parce que des fois... Si on arrive à les ralentir, et si y faut, j'peux toujours tous les coller au sol d'un coup pendant un petit moment..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Mar 4 Mai 2010 - 2:11

Milan écouta attentivement - tandis que Sasha écoutait tout court - les plans qu'exposaient ses élèves. Il avait réussi d'un regard à empêcher sa soeur d'ouvrir la bouche après l'exposé de Ken, et la jeune femme blonde avait replongé dans ses notes avec un sourire en coin.

- Bon, vous avez raison de réfléchir aux hérissons. Il ne faut pas crever les pneus du camion de tête, puisque selon toute vraisemblance il s'agira du plus simple à car-jacker. Le troisième, par contre, on peut mathématiquement faire une croix dessus. Si en plus de crever il se met en travers de la route, ça bloquera leur retraite.

Sasha avait posé son dossier, et prit à son tour la parole.

- Donc Mistinguette - elle pointait du doigt Amarenna - a deviné, je suis Phaser, je peux devenir intangible. A mon avis, son plan est meilleur que celui de euh...de...Bryan, c'est ça ? Ah non, Ken. Oui, donc faire un plan en phases pour une mêlée nocturne violente, ça me paraît pas une super idée. Il vaut mieux se concentrer sur le camion de tête.
- Cela dit, il va falloir faire plusieurs groupes. L'idéal serait de couper le chemin une fois que le premier camion a passé le rocher en amont. L'idée de Ken de mettre des pierres pour le ralentir me paraît intelligente.
- Mais j'ai pas dit que tout était à jeter, hein.
- Non, bien sûr. Donc il faudrait que Ken, Mina, Rachel et moi commencions sur le rocher en amont, avec les hérissons, tandis que Jeckel, Amarenna et Sasha démarreront du rocher en aval. Une fois que le premier camion sera passé, il faudra l'isoler entre les deux rochers en lâchant des pierres...


Sasha le coupa.

- Nous, faudra pas qu'on exagère sur les cailloux, histoire de pas mettre une heure à tout déblayer quand il faudra redémarrer.


Elle indiqua ensuite à son frère de reprendre.

- Rachel pourra bloquer le camion de queue avec un hérisson, si possible avant qu'il s'arrête pour qu'il dérape. Mina pourra utiliser les fumigènes pour isoler un peu plus l'avant du convoi. Et ensuite...et bien ensuite, Alea jacta est.
- Tu connais ton latin ? Ce serait bien la première fois depuis le temps où je faisais tes DM...


Milan jeta un regard assassin à Sasha, mais ne répondit pas.

- Soyez prudents jeunes gens, et évitez de mourir.

Sasha et Milan sortirent ensuite de la camionnette et commencèrent à placer le "matériel" en attendant l'heure fatidique.

~~~~~~~~~~~~~~~~



Tout était en place. Sur chacun des deux rochers, reposaient de nombreux cailloux de tailles diverses, allant de celui tenant dans la main au mastodonte devant peser près d'une centaine de kilos qu'il faudrait faire rouler - d'autres avaient été disséminés sur la route au niveau des deux rochers afin de simuler des éboulements et de ne pas attirer l'attention des soldats.

Les élèves avaient donné leurs grenades fumigènes à Mina qui avait pu les accrocher à sa ceinture - la tenue avait été ajustée à sa morphologie par les bons soins de Sasha. Rachel, Ken, Milan et Mina se tenaient sur le rocher le plus en amont, avec les deux hérissons, tandis que Sasha, Jeckel et Amarenna attendaient sur le second. Lorsque des bruits mécaniques lointains se firent entendre, Milan fit signe à Mina de décoller pour les informer sur la composition du convoi.

En tête, roulaient deux jeeps militaires avec chacune quatre passagers. Derrière suivaient une fourgonnette sombre et le premier semi-remorque, dont les phares illuminaient la nuit. Une camionnette et un véhicule militaire léger - deux passagers - équipé d'une mitrailleuse fixe s'intercalaient entre le premier et le second, puis le second et le troisième semi-remorque. Deux nouvelles jeeps fermaient la marche.

Les remorques semblaient encore plus imposantes que les charges habituelles des semi-remorques, car leur empattement ne correspondait pas à celui des camions. Néanmoins, elles étaient complètement bâchées, et leur cargaison était invisible.

Tranquillement, le convoi approcha, et le premier semi-remorque fut bientôt au niveau du rocher en amont. Son allure ralentit afin d'éviter les rochers, que les jeeps avaient pu agilement éviter...

[HRP : il n'y a pas d'ordre de post, mais Amarenna et Ken sont chacun le leader d'un demi-groupe. Attention aux résolutions partielles si vous souhaitez synchroniser des actions, n'oubliez pas qu'une RP crée une avancée dans le temps et empêche la tenue d'actions simultanées.

Si vous avez des questions, il y'a le HRP, encore et toujours. N'hésitez pas à poster vite vos questions pour que le tour avance plus vite. J'aimerais le clôturer dimanche soir, si possible.

Bon jeu !]


Dernière édition par Milan Ivanovic le Lun 10 Mai 2010 - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Jeu 6 Mai 2010 - 9:46

Eviter de mourir. Facile à dire. Ce serait, sûrement, plus difficile à faire. Amy n'en doutait pas. D'autant qu'elle ne connaissait pas encore toutes les propriétés de son pouvoir. Si elle n'avait pas besoin de respirer lorsqu'elle était sous forme d'ombre, même plate elle n'en restait pas moins solide. Etait-elle sensible aux balles? Sans la réponse à cette équation, mieux valait partir sur le oui, elle y était sensible. Ca valait toujours mieux que de se prendre pour une super-héroïne immortelle et se faire tuer bêtement.

En tout cas, quatre heures, ils avaient eu le temps d'attendre, de se préparer. Ils auraient, même, presque pu jouer aux cartes en attendant l'heure fatidique. Mais non. Amy n'était, clairement, pas d'humeur à jouer. Même pour s'occuper. Même pour passer le temps. Elle était tendue. Trop peut-être. Trop aux aguets. A guetter le moindre bruit suspect. Sur son rocher avec Jeckel et la soeur de Milan, elle n'aurai pas dit non à déléguer. Pour le coup. Mais le plan adopté était le sien. Bien que plus ou moins réadapté. Mais le sien. Elle ne pouvait pas déléguer. Même si ça lui collait une responsabilité monstre sur les épaules.

Et Mina décolla. Des bruits avaient commencé à se faire entendre. A l'annonce de l'importance du convoi, le sang d'Amy ne fit qu'un tour dans ses veines. Ils étaient mal partis. C'était un fait. Amy inspira un bon coup et lâcha:

"On laisse passer les jeeps et la camionnette. Moins on aura de militaires sur le dos, mieux ça sera pour notre survie. Entre la camionnette et le semi, on lâche les pierres. Jeckel, dès que le passage est bloqué, tu crées une zone de silence. Moi, je brouille les pistes avec mes ombres. Il fait nuit, c'est parfait."

Le dilemne... Créer la zone d'ombre avant de jeter les pierres pour ralentir le convoi. Mais non. Eux-mêmes, ça les incapaciterait. Ou jeter les pierres puis créer la zone d'ombre? La deuxième option était la meilleure. Cela allait sans dire. Déjà, les jeeps commençaient à slalommer entre les rochers prédisposés sur la route. L'opération commençait.

Maintenant, jeter sur la route les pierres qui étaient sur le rocher avec eux, de façon à bloquer le semi, mais pas les jeeps ou la camionnette. La mention "chute de pierres" éffleura un instant son esprit alors qu'elle commençait à jeter les pierres pour bloquerle passage au semi-remorque, n'hésitant pas à demander à Sasha et Jeckel de faire de même. Et lorsque les pierres furent arrivées à épuisement, elle se concentra pour créer une zone de pénombre, la plus épaisse possible pour boucher la vue entre les véhicules et rendre plus "efficace" la zone de silence de Jeckel, afin d'empêcher toute communication entre les véhicules.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel McCallum
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 28
Nom de code : Warp
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Jeu 6 Mai 2010 - 16:07

Évitez de mourir les gens. Yay! Milan n'avait visiblement jamais été cheerleader! C'est comme dire à l'équipe de football américain : "Évitez de vous faire ramasser et de perdre lamentablement" au lieu de "Vous êtes les meilleurs! Vous allez gagnez!" Rachel glissa un regard inquiet vers leur professeur référent et soupira, hocha la tête. Oui. Elle éviterait de mourir, du mieux qu'elle le pouvait. Les dernières indications bien enregistrées dans sa tête, elle s'installa sur le rocher que Milan leur avait indiqué, tenant un hérisson métallique dans sa main. Un autre hérisson, victime de la route. C'est triste. Accompagnée de Milan, Mina et Ken, elle était prête. Plus prête qu'elle ne le serait jamais...mais bon, qu'est-ce que ca voulait dire ça, hein? Elle s'accroupit sur le sol et attendit.

"Dites, M'sieur Milan...M'dame Sasha c'est votre demie-soeur, mais est-ce que vous avez un parent en commun? Parce que bon, c'est pas pour vous vexer, mais vous ne vous ressemblez pas vraiment. Ses cheveux blonds et tout et vous vos cheveux sont bruns et ils frisottent."

...

Lorsque les véhicules commencèrent à arriver, Mina s'envola sous les ordres de Milan pour aller voir comment le convoi était disposé. Lorsqu'elle leur donna ces informations, la jeune canadienne eut le souffle coupé. C'était un big ass convoi! Elle hocha la tête et se dirigea lentement vers la fin du convoi, comme il avait été convenu. Gardant un profil bas, elle garda un oeil sur la route et remarqua que les convois commençaient à ralentir pour éviter les rochers préalablement placés. Elle devait lancer le hérisson avant que le dernier camion ne s'arrête. Rachel se plaça de façon à être capable de lancer le hérisson devant le dernier camion, avant que celui-ci ne s'arrête.

"Here goes..."chuchota-t-elle.

Et elle lança le hérisson devant le dernier camion avant que celui-ci ne soit immobilisé par les véhicules devant lui pour le faire déraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Jeu 6 Mai 2010 - 19:39

Mina décolla sur les injonctions de Milan afin de renseigner le groupe sur l'avancée du convoi. Il faut dire que son don de voir dans le noir le plus total conjugué avec une vue plus que perçante était d'une utilité fort pratique en toutes circonstances et particulièrement celles de ce genre.

La vue était claire et dégagée, en tête, deux jeeps militaires avec chacune quatre passagers. Derrière suivaient une fourgonnette sombre et le premier semi-remorque, dont les phares troublaient quelque peu la vue de la mutante qui due corriger sa position de vol pour voir correctement.

il y avaient également une camionnette et un véhicule militaire léger équipé d'une mitrailleuse fixe qui s'intercalaient entre le premier et le second, puis le second et le troisième semi-remorque. Deux jeeps fermaient la marche. Les remorques transportées étaient complètement bâchées, et leur cargaison était invisible.

Le convoi se rapprocha du groupe de mutant et Mina vit Rachel se préparer à l'assaut derrière un rocher, et jeter son hérisson avant la queue du convoi. Mina devait désormais user des fumigènes avec discernement. Elle profita d'une accalmie venteuse pour se diriger à l'avant du convoi et placer correctement sa première grenade afin que celle ci remplisse un maximum d'espace grâce à sa fumée acre et poisseuse...

Dieu les sauverait tous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken O'Connell
JustiX
JustiX
avatar

Age : 31
Equipe : JustiX
Nom de code : Dynamo
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Dim 9 Mai 2010 - 11:59

Ken avait acquiescé aux plans proposés et s'était placé sans rien dire en amont en compagnie de Milan. Il fut surpris par l'importance du convoi et surtout sa potentialité de destruction et de danger pour eux. Ca allait être difficile, vraiment, mais ils avaient déjà affronté des monstres bien plus dangereux. Le seul souci est que là ils faisaient face à une menace plus importante en nombre. Seul l'effet de surprise pouvait jouer pour eux.

Il fit un signe à Rachel quand elle partit vers l'arrière du convoi et jeta un oeil vers les autres ; ils étaient prêts. Il se tourna vers Milan et acquiesça avant de se frapper le torse rapidement et en grand nombre pour avoir une certaine énergie. Même si elle ne devait pas intervenir maintenant, c'était toujours ça de pris.
Cependant, O'Connell ne faisait que d'une main et de l'autre poussait les rochers avec Milan pour qu'ils tombent sur la route et empêchent les véhicules du milieu de rejoindre ceux du début, pour qu'ils puissent passer rapidement à l'action.

Avec de la chance, tout se passerait bien. Avec beaucoup de chance.

(HJ/ désolé petit et mauvais post mais 12 examens en 10 jours sont un peu difficiles à gérer dans les trois derniers jours et les cinq dernières épreuves /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benthomas.over-blog.com/#
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Dim 9 Mai 2010 - 20:39

La tombée de la nuit avait enfin repoussé la chaleur abrutissante au lendemain, pour le grand soulagement de Jeckel écrasé par le désert, à la limite de passer à l'as avant le début des hostilités.
Le groupe s'était occupé durant l'attente, et était maintenant en place, l'escarmouche pouvait débuter. Mais si les élèves savaient qu'il leur faudrait éviter de mourir, les militaires semblaient ne pas vouloir se montrer conciliants... Les indications de Mina étaient inquiétantes par le nombre d'ennemis en place, sans compter les probables surprises qui n'attendaient que l'opportunité de changer la donne.

Jeckel, auprès des deux femmes charismatiques dont il partageait le rocher réajusta son badge du jour : "Ceci n'est pas un guet-apens", et repensa le plan synthétisé par Milan. Il avait été gêné durant les débats de l'opposition entre les deux co-leader, craignant une frustration voir une scission à plus long terme, mais avait choisit son camp. On ne repoussait pas impunément le grand combattant qu'il était à un hypothétique plan B sans en subir les conséquences, mais surtout l'adaptabilité LateX avait du mal à s'accorder à un plan fixe et strict.
Il gardait cependant tout son respect pour le mighty fury au côté de qui il avait notamment partagé la galère d'une main prise dans une paroi effondrée, le temps de faire connaissance, d'échanger les email... un bon moment rétrospectivement !

"Moteur, action ! Ok, Amy, bonne idée je tente le coup. Bonne chance à toute les deux !"


Comme un seul homme, les élèves avaient déclenché l'attaque.
Jeckel se concentra sur le premier semi remorque, attendit que ses comparses envoient des rochers devant lui et tenta d'établir le silence de chaque source sonore entrant dans son champ visuel. Avec un peu de chance les trois véhicules de tête (non visés par son action) pourraient ne pas se rendre compte immédiatement de l'attaque et laisser le champ libre. Il se concentra ainsi sur tout ce qui passait à sa vue, faisant taire les bruits des rochers, des véhicules, des voix des militaires (limitant les contacts radio si l'homme les effectuant était visible de sa position), et de tout autre source à sa portée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Lun 10 Mai 2010 - 20:21

Milan avait tenu à expliquer sa famille à Rachel qui semblait soupçonner une entourloupe.

- Mon père est Palestinien avec les cheveux bruns et frisés, celui de Sasha est Danois avec les cheveux blonds et lisses.


Il avait ensuite fait quelques étirements en attendant que le convoi soit à portée.



La chute des premiers rochers avait contraint le pilote du véhicule de tête à une violente embardée, à tel point que la Jeep alla s'encastrer directement dans le rocher sur lequel se trouvaient Amarenna, Sasha et Jeckel. Le reste du convoi s'arrêta immédiatement, et des ordres commencèrent à retentir sans être compréhensibles.

Blackhole était située trop loin pour pouvoir créer une zone d'ombre entre les véhicules de tête et le premier camion, ce dont s'aperçut Sasha. La soeur de Milan jeta un coup d'oeil au véhicule accidenté, dans lequel le conducteur et le passager semblaient sonnés, puis attrapa les mains d'Amarenna et Jeckel et les fit descendre à travers la roche pour les cacher derrière la Jeep. La zone de silence de Jeckel se contentait d'atténuer les sons au niveau des deux premières Jeeps, mais les occupants de la seconde finirent par hurler un message peu compréhensible, sans doute dans un communicateur à destination du reste du convoi.

Sasha posa son index sur ses lèvres en regardant les deux jeunes mutants, puis se fondit dans la Jeep accidentée pour neutraliser définitivement les deux hommes à l'intérieur.

L'équipe postée sur le rocher en amont - Milan et Ken en particulier - commencèrent à faire tomber leurs projectiles au moment où passait le premier véhicule découvert. Une des pierres de Ken atterrit directement sur le crâne du conducteur, son voisin poussant un cri horrifié avant de tourner le volant pour éviter la collision avec le semi-remorque qui la précédait. L'engin termina sa course sur le bas-côté, et des ordres retentirent, parmi lesquels Ken, Rachel et Milan purent reconnaître les mots "attaque" et "combat".

La camionnette située entre le premier et le second semi-remorque parvint à éviter la chute des pierres, et ses portes arrière s'ouvrirent à la volée. Plusieurs silhouettes armées de fusils équipés d'une lampe en sortirent, et ils commencèrent à pointer le rocher, de plus en plus haut.

Le deuxième semi-remorque était bloqué, ainsi que tous les véhicules situés derrière. La chute des rochers sembla dissuader les conducteurs des Jeeps à l'arrière de tenter de passer. Du coup, Rachel se retrouva bien trop loin du dernier camion pour espérer pouvoir placer le hérisson avec précision. D'ailleurs, le dernier semi-remorque sembla amorcer une manoeuvre afin de faire demi-tour, non sans mal. Milan en profita pour descendre par la face située à l'opposé de la route du rocher, faisant signe à Rachel de s'occuper de Ken, et se dirigea discrètement en direction du premier camion.

La grenade fumigène de Mina tomba entre la première camionnette - dont sortirent également plusieurs hommes armés - et le premier camion. L'épais brouillard qui fut généré empêcha les soldats de comprendre quoi que ce soit à la situation, mais les cris qui retentissaient indiquaient qu'ils se préparaient au combat.


[En résumé : La Jeep de tête est encastrée dans le rocher aval.
Des hommes sont sortis des deux premières camionnettes du convoi. Ceux de la seconde ne sont pas gênés par un fumigène.
Le premier camion est situé entre les deux rochers sur lesquels vous vous situiez. Le second est situé juste derrière le rocher amont.
Les rochers empêchent le passage du second semi-remorque.
Le camion de queue tente de manoeuvrer pour faire demi-tour.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Jeu 13 Mai 2010 - 15:06

Sasha les avait fait descendre, en phasant dans le rocher. C'avait été une expérience étrange, qu'Amy n'était pas certaine du tout de vouloir renouveler. Elle préférait largement utiliser les ombres pour descendre ou grimper des étages. Mais c'était un choix perso, dû, sans doute, à l'habitude. Toutefois, maintenant, ils étaient à pied d'oeuvre. Après un petit signe pour leur indiquer de rester silencieux, Sasha s'était éloignée, pour neutraliser les hommes du véhicule accidenté dans le rocher sur lequel ils s'étaient trouvés précédemment. Ce qu'elle avait fait pour les neutraliser, Amy ne voulait pas le savoir. Surtout pas. Elle sentait déjà suffisamment mal cette mission comme ça. Trop d'armes. Clairement. Et voilà que des silhouettes sortaient de la première camionnette, visant le rocher en amont. Voilà qui s'annonçait de plus en plus difficile. Que faire, dès lors? Sa zone d'ombre précédente n'avait pas marché, elle était trop loin. La zone de silence de Jeckel avait presque réussi parfaitement ce qu'ils voulaient obtenir. Le pouvoir de Sasha, par contre, fonctionnait parfaitement. Elle aurait aimé prévenir ses amis qu’ils étaient visés mais, d’un autre côté, cela risquait de les mettre, tous, en danger, car cela risquait de signaler leurs positions, même si elle se contentait de murmurer dans les communicateurs. Qui savait comment ils étaient équipés, après tout… Alors mieux valait garder le silence, et agir autrement.

Une nouvelle fois, elle entreprit de créer une zone d’ombre, uniquement sur ceux qui visaient le rocher en amont, laissant à Jeckel et Sasha le soin de s’occuper des autres. Pourtant, elle ne pouvait s’empêcher de penser que prendre l’un des véhicules découverts équipé d’une mitraillette pourrait leur attirer un gros avantage. Mais pour l’instant, parer à la sécurité de ses coéquipiers. Jeckel, Sasha et elle étaient en bas, où se trouvaient les autres ? Mais au moins, cela leur donnerait quelques minutes pour se mettre à l’abris, empêchant les militaires de les repérer dans le cas où ils seraient encore en l’air.
Revenir en haut Aller en bas
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Ven 14 Mai 2010 - 11:49

la situation se résolvait plus ou moins comme elle était annoncée. Mais il fallait garder l'oeil pour que cela tourne en la faveur des mutants et non en faveur de leurs adversaires. Il n'y avait à priori aucune raison pour que les services de sécurité aient repéré la mutante ailée qui prenait bien soin de ne pas faire de bruit, ou de passages trop près de la zone de repérage de leurs adversaires.

Voyant que sa première fumigène ne couvrait pas assez de zone pour gêner véritablement les agents de sécurité, elle prit sur elle pour en envoyer un deuxieme, afin d'assurer la sécurité de ses amis. Elle prit bien soin d'assurer sa visée avant de jeter la grenade.

Le rôle de Mina et les possibilités offertes par sa mutation étaient du pain béni pour les équipes intervenantes. Elle pouvait voir dans le noir comme en plein jour et repérer grâce à une vision téléscopique et thermique des choses que même les meilleurs lunettes de l'armée ne pouvait repérer.

Elle joua donc son rôle à fond. Elle prit le temps d'observer avec du recul la situation prête à plonger si le besoin s'en faisait sentir. Elle prit son communicateur en main, et instant par instant elle signala les positions des adversaires et leurs intentions aux autres membres de l'équipe, ainsi qu'à Sasha et Milan. Elle était devenue une sorte de "drône" espion de l'insitut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken O'Connell
JustiX
JustiX
avatar

Age : 31
Equipe : JustiX
Nom de code : Dynamo
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Dim 16 Mai 2010 - 17:03

"Oh mon dieu."

Ken venait de tuer quelqu'un. Accidentellement, bien sûr, mais il avait quand même tué quelqu'un.

Il tourna un visage effaré vers Milan mais celui-ci descendait déjà, ne se souciant pas de lui et des séquelles de l'accident. La mission passait avant, évidemment, mais il aurait apprécié un mot, une main sur son épaule ou quelque chose. Il avait pris une vie, après tout. Il ne pouvait pas être habitué à cela et le vivait pour la première fois.

"Je..."

O'Connell jeta un autre regard vers les camions, ne pouvant s'empêcher d'imaginer le corps ravagé dont était parti ce cri terrifiant. Il avait tué. Lui. Il avait souvent imaginé que ça puisse arriver, mais jamais il n'aurait pensé vivre ça...au moins ainsi. Tuer quelqu'un en légitime défense, tuer quelqu'un qui allait tuer ou faire une chose horrible : ça, il était préparé à le faire. Il ne voulait pas le faire, mais il s'y était préparé.
Mais ça...tuer par accident...tuer quelqu'un qui ne lui avait rien fait et ne faisait que son boulot...c'était autre chose. C'était plus troublant. C'était trop troublant.

Cependant, ils avaient une mission...une mission plus importante que ses états d'âme. Pour l'instant. Il compris le signe de Milan et attendit que Rachel vienne pour l'emporter plus bas. Amarenna et les autres avaient déjà dû commencer à intervenir et il fallait aller vite.

Mais...il avait tué. Quelqu'un qui ne lui avait rien fait. Comment allait-il pouvoir vivre avec ça ? Comment pourrait-il encore user ses pouvoirs aussi violemment qu'avant en sachant que ça pouvait arriver même quand il ne les utilisait pas ?
Fury se sentait perdu, terrifié. Mais il se força à se concentrer et se frappa plus fort et plus régulièrement qu'avant en attendant Rachel, pour avoir de l'énergie et être utile. Et essayer de ne pas tuer. Cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benthomas.over-blog.com/#
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Lun 17 Mai 2010 - 18:26

"Nice shot !"

Jeckel était impressionné par le superbe coup porté par Ken, ce garçon avait le talent de mettre de la couleur dans la vie de tous les jours. Du rouge surtout. Couplé avec l'accident qui venait d'avoir lieu sous leurs pieds, il sentait le début d'un joli massacre.
Du coup c'est un peu déçu qu'il se laissa entrainer à travers la roche (expérience particulière au demeurant). Finalement, miner la route leur aurait évité bien des efforts, pour un résultat très similaire... enfin bon, il fallait prendre les choses positivement, l'idéologie de l'école mettait un peu de piment dans les situations !

Interrompant au passage du rocher le silence, qui de toute façon n'avait pas atteint l'endroit visé ni servi à grand chose, Jeckel se recroquevilla derrière la jeep accidentée.
Sasha ne perdait pas de temps, et...? réglait "définitivement" leur compte aux deux militaire déjà dans les vapes ? Ne voulant pas voir ce qui se passait là dedans, Jeckel se força à regarder ailleurs, par exemple la camionnette enfumée dont un groupe armé s'était extrait.
Leur mission lui semblait simple, du moins en théorie : libérer la voie à Sasha jusqu'au semi remorque.
Voyant Amarenna soutenir le groupe de Milan, le sonokinésiste hésita un instant entre diversion et attaque, puis se décida pour un compromis entre les deux.

Toujours camouflé derrière la carcasse, il attendit de voir un des militaires de la camionnette prendre la parole pour faire une onde de choc de ses mots. Il souhaitait renverser et perturber ces hommes, en espérant en assommer certains, mais aussi que l'inattendu de la source de l'onde et le chaos ambiant les poussent à l'irréparable.
Bien qu'étant déjà à bonne distance, il essaya tout de même autant que possible de protéger de l'impact le groupe de Milan, et le sien dans une moindre mesure, son groupe étant déjà à couvert.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel McCallum
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 28
Nom de code : Warp
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Lun 17 Mai 2010 - 20:46

Rachel ne savait pas trop ce qu'elle devait faire. Elle croyait qu'elle serait à une distance raisonnable pour penser envoyer le hérisson, mais visiblement cela n'avait pas été le cas. La jeune femme regarda autour d'elle, se demandant ce qui lui restait à faire. Elle n'avait pas de pouvoir offensif, elle ne pouvait pas attaquer qui que ce soit...Pourtant étaient-ils là? Personne dans le groupe avec un pouvoir offensif à part Ken et Jeckel un peu...Ils n'étaient pas équipés pour cela! Elle s'approcha de Ken, suivant les directives de Milan, et s'arrangea pour le téléporter plus bas. Elle prit une photo de l'endroit où Milan se rendait et elle se tourna vers son copains qui se donnait des coups pour charger son pouvoir.

"Je vais nous descendre, accroches toi. Et sois prudent..."

La jeune femme s'approcha de lui et le pris par la main, le serrant très fort. Elle ajusta son appareil photo de façon à voir la version numérique de la photo qu'elle venait de prendre et se concentra sur celle-ci pour les téléporter, Ken et elle, en bas du rocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Mer 19 Mai 2010 - 19:28

La zone d'ombre que créa Amarenna protégea Rachel et Ken de la vue des militaires, qui ne pouvaient toujours discerner aucun de leurs opposants. Rachel en profita pour descendre Ken au pied du rocher, à l'abri de la zone sombre que créait Blackhole. Ils étaient à près de dix mètres des soldats sortis de la camionnette numéro 2, qui pointaient toujours le haut du rocher sans rien voir malgré leurs lampes. Le couple put compter six hommes, sans compter ceux qui pouvaient se trouver au poste de conduite.

Dans le véhicule découvert dont Ken avait mis le conducteur hors d'état de nuire - qui était sorti de la route en face du rocher - le passager demandait avec appréhension s'il devait s'installer au poste de tir. Partout, les ordres affluaient à voix haute, les circonstances de l'attaque semblant avoir jeté la panique dans les rangs des soldats.

L'onde de choc que créa Jeckel fit trembler la seconde Jeep, même si les sièges amortirent en partie sa puissance. Les deux soldats qui y étaient assis semblaient sonnés pour quelques dizaines de secondes. Mina put informer l'équipe que six hommes étaient également sortis de la camionnette dans le nuage de fumée et se dirigeaient vers les Jeeps de tête. Certains semblaient avoir reçu l'ordre de déblayer le terrain, et leurs voix fusaient de partout. Ils avaient aussi compris que l'attaque venait simultanément des deux rochers, mais n'ouvraient pas le feu car aucun opposant n'était en vue.

Sasha ne se trouvait plus dans la première Jeep, elle indiqua par communicateur qu'elle était sous la première camionnette. Milan avait contourné le rocher amont, et se retrouva près de la cabine du poids lourd, dont il ouvrit la porte à distance grâce à son bras. Visiblement, deux civils se tenaient dans la cabine, se relayant sans doute pour conduire. Ils étaient terrorisés.

A l'arrière, le véhicule découvert n°2 manoeuvra pour passer sur le bas-côté et ainsi contourner le semi-remorque immobilisé. La troisième camionnette le suivit, prête à amener des renforts. Le troisième poids-lourd avait presque achevé son demi-tour, mais ne semblait pas partir dans l'autre sens : il voulait mettre son chargement face aux évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Ken O'Connell
JustiX
JustiX
avatar

Age : 31
Equipe : JustiX
Nom de code : Dynamo
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Sam 22 Mai 2010 - 22:30

"Blackhole, peux-tu m'accompagner pour que je m'occupe des hommes de la camionnette ? Ou bien peux-tu nous faire aller vers un des camions ?"

Ken essayait de rester concentré mais il avait beaucoup de difficultés à enlever le cri de l'homme mort (Nb : c'est son camarade qui a crié) par sa faute de son esprit. Il avait tué. Même si c'était par accident, même s'il regrettait, il avait tué et c'était terrible. Il se sentait torturé, tiraillé entre sa douleur, son malheur mais aussi sa colère envers le destin qui avait décidé de le faire responsable mais pas coupable d'un décès.
Il n'avait rien fait pour mériter ça : il avait toujours tenté de faire de mon mieux, il avait toujours voulu bien faire et pensait avoir réussi...au moins pour la majorité de ses actes. Et voilà qu'il subissait ça, qu'il tuait quelqu'un...qu'il ôtait la vie. Même si c'était un accident, ça restait de sa faute. Et il était amer.

Cependant, ils avaient une mission et très mal embouchée. Après avoir murmuré ces quelques questions à Amarenna, il se tourna vers Rachel. Il lui sourit, tristement. Elle ne savait pas, peut-être. Ou alors elle n'avait pas voulu le déconcentrer en lui demandant comment il allait. O'Connell savait qu'il devait se concentrer, qu'il devait s'occuper de la vingtaine d'ennemis devant eux, prêts à les massacrer ; mais il avait du mal. Le cri, le flash de l'image imaginée par son esprit sur le choc du rocher sur l'homme lui revenaient tout le temps.

Pour autant, Fury soupira et serra les dents. Ils ne pouvaient pas rester sans rien faire : ils devaient intervenir. Attendre la réponse d'Amarenna prendrait du temps et il fallait faire quelque chose - intervenir. Gagner du temps pour Milan et sa soeur, espérer que Jeckel s'en sorte et qu'eux-mêmes parviennent à obtenir l'accès aux camions et aux chargements.
Il se tourna ainsi vers Amarenna et Rachel. Un plan naissait dans son esprit.

"Blackhole, essaye d'aller vers les gardes et de passer, nous te suivrons. Warp, où peux-tu te téléporter maintenant ? Avec cette luminosité ? Je vais tirer une discrète rafale de force vers un des gardes : ça fera diversion et on passera par là à ce moment-là. Il est indispensable qu'on reste discrets, donc Blackhole doit garder ses ombres autour de nous pour éviter ça.
Je vais tirer une petite rafale, discrète. Ils penseront que ça vient du rocher et ça nous fera gagner quelques secondes."


Après avoir murmuré ces mots, comme avant à voix si basse que les soldats ne pourraient pas l'entendre, Ken fit appel à une petite portion d'énergie pour tirer une rafale suffisamment forte pour faire mal et blesser le soldat, mais pas pour le tuer. Normalement, il devrait s'écrouler et avoir assez mal pour être inconscient, ou pas loin. Il tira donc vers le soldat le plus proche du rocher et le plus excentré, en direction du bas de son dos. Il essaya d'être le plus discret possible, sachant que ses rafales de force, quasi-invisibles, ne seraient sûrement pas vues dans la nuit.

L'homme s'écroula en poussant un bref soupir, attirant l'attention de ses camarades qui levèrent les yeux, et commencèrent à tirer en direction du sommet du rocher plongé dans le noir, persuadés qu'il s'agissait encore d'un rocher.

Cependant, Amarenna sentait qu'elle ne pourrait pas camoufler éternellement Rachel et Ken dans sa zone d'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benthomas.over-blog.com/#
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Dim 23 Mai 2010 - 22:54

Sa zone d'ombre avait permis à Rachel de téléporter Ken en sécurité. Sécurité toute relative, cependant, puisqu'elle dépendait de la capacité de BlackHole à maintenir sa zone de pénombre. Et Ken qui lui demandait à présent de le suivre, Dieu seul savait où.

"Je pourrai pas la maintenir longtemps, alors grouillez vos miches..." murmura-t-elle dans leurs communicateurs pour que les militaires ne l'entende pas et ne puissent les localiser.

Néanmoins, Ken avait fait sa part. C'était à elle de continuer. Elle poussa donc un soupir. Il fallait à tout prix qu'ils arrivent à venir à bout du gros des troupes. Sans tuer personne. Le problème, c'était qu'elle-même était coincée à devoir maintenir sa zone d'ombre, ce qui la rendait plutôt inutile. Elle aurait été tellement plus utile si elle avait pu les assommer en passant. Elle n'osait, toutefois, pas tenter les deux à la fois. Il y avait trop d'ennemis. Armés, qui plus était. Une mission suicide. Cela lui faisait de plus en plus penser à ça. Mais non. Il ne fallait pas se rentrer cette idée dans la tête. Bien au contraire. Il fallait se l'en sortir. Ca ne pouvait pas l'aider. Elle prit donc une grande inspiration et prit le parti, pour le moment, de suivre ce que Ken lui demandait, déplaçant sa zone d'ombre en fonction de leurs mouvements pour leur permettre de se rapprocher du premier semi-remorque.
Revenir en haut Aller en bas
Mina Kovacs
LeX
LeX
avatar

Age : 27
Equipe : Lex
Nom de code : lilith
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Lun 24 Mai 2010 - 0:14

Mina remplissait plutot bien son rôle de vigie improvisée. Et cela avait l'air de plutot bien dépanner l'équipe intervenante. Observant les autres elle vit Ken entrer en action. Il tira vers un soldat près du rocher et un peu excentré des autres.

L'homme s'écroula en poussant un bref soupir. Seulement Mina voyait que les autres gardes avaient plus ou moins tiqués sur la direction de l'attaque, et levèrent les yeux. Ensuite ils commencèrent à tirer en direction du sommet du rocher plongé dans le noir. Mina avait bien entendu capté le message de Ken avant qu'il agisse.

Amarenna et son groupe allaient peut etre avoir quelques ennuis, une balle perdue pouvait vite arriver. Il fallait que Mina attire les gardes ailleurs, ou en tout cas s'éfforce de disperser leur attention.

elle prit donc soin de récupérer quelques morceaux de roches en passant près d'une hauteur, après s'être assurée qu'elle n'était toujours pas en visu de leurs adversaires. Elle redecolla ensuite afin de jeter les cailloux dans d'autres directions que celle que les gardes avaient repéré. Elle espéraient offrir ainsi encore un peu plus de discrétion à Amy, et aussi rendre paranoiaque un peu plus les gardes visés..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel McCallum
X-Rays
X-Rays
avatar

Age : 28
Nom de code : Warp
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Mer 26 Mai 2010 - 1:48

Rachel téléporta Ken et bon...Elle fit ce que Milan voulait. Mais bon sang! Elle était complètement prise au dépourvu dans cette mission...Ils étaient pas assez nombreux et les hommes étaient TROP nombreux! Et armés! Et américains...Elle ne savait pas quoi faire, où se téléporter ou simplement comment se réveiller de ce cauchemar. Elle se tourna vers Ken et répondit en bégayant d'une petite voix:

"Je...je ...je peux me téléporter vers des gens...Avec des noms...De places...de personnes...Je...Je sais pas quoi faire!"


Déjà, Rachel regardait le nom d'Amarenna qu'elle avait écrit à l'avance...Il fallait arrêter le convoi, mais ce n'était certainement pas elle qui pourrait faire cela! À moi de faire une mission suicidaire et de téléporter (d'essayer) de téléporter une de leur camionnette face aux véhicules qui tentent de s'enfuir. Dès que les balles commencèrent à se faire entendre, Rachel prit le bras de Ken et les téléporta vers Amarenna. Ils atterrirent à l'abri à côté de Blackhole, qui put progressivement relâcher sa concentration et dissiper la zone de noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Mer 26 Mai 2010 - 22:21

*Wouhou, c'est le boxon !* s'extasiait Jeckel devant la folie environnante.

Il avait sur le visage un sourire crispé, presque halluciné. Cette attaque - par cinq gamins et deux adultes irresponsables - d'un convoi militaire commençait doucement à saper le peu de santé mentale qu'il conservait au naturel.
Ceci étant il s'amusait vachement !

Bénissant Mina pour ses infos, probablement la clef de la réussite de cette mission, Jeckel jeta un coup d'œil aux positions de ses camarades. Il fut ainsi heureux de voir Ken shooter un homme de plus. Décidément, il ne fallait pas lui en promettre à celui là. Le voyant apparaitre subitement à ses côtés, il lui envoya même un :

"Yeah ! Good job man !" en chuchotant, malgré les pouces levés et les yeux fous.

Puis, pour le remercier, pour se détendre un peu, mais surtout à cause de son délire grandissant, Jeckel leva un sourcil, se déplaça doucement au plus près de Ken et, les yeux dans les yeux, d'une main douce et câline, lui envoya son poing en pleine figure.
Il entreprit ensuite un passage à tabac en règle, multipliant les coups avec force régularité, le tout dans le plus grand silence, de ses coups, des possibles cris de son ami et le cas échéant des autres élèves.
Un groupe de militaires armés arrivait dans leur direction, ils avaient besoin de leur meilleure arme d'attaque au meilleur de ses possibilités.
Et si en plus de la recharge cela lui permettait de passer au delà des funeste évènement qu'il avait involontairement provoqué...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   Jeu 27 Mai 2010 - 15:02



Face aux deux routiers terrifiés, Milan avait hésité à recourir à la force. Il activa son communicateur à volume maximal pour que tout le monde puisse entendre la conversation, et entra dans la cabine, car les soldats dont Ken avait mis K.O. un des membres avaient cessé de tirer et avançaient prudemment vers la tête du convoi, à l'exception de l'un d'eux qui s'occupait de tirer le blessé à l'abri, où il fut rejoint par le conducteur du véhicule découvert déboussolé.

- On ne vous veut pas de mal. Des hommes dans la remorque ?
- N...ne tirez-pas, je vous en prie...deux, oui, d...deux hommes sont m...montés.

- Je vais vous faire sortir. Allez vous cacher derrière les rochers.


Milan allongea ses bras et les enroula autour de la taille des camionneurs, qu'il déposa à proximité du rocher amont. Les hommes ne se firent pas prier pour aller se tapir dans l'ombre. Puis le prof ferma la porte de la cabine.

Le brouillard des fumigènes s'était dissipé, et il put voir les obstacles qui l'empêchaient de démarrer pour prendre la poudre d'escampette.

- Les jeunes, il va falloir déplacer la camionnette et la Jeep qui n'est pas incrustée dans le rocher, sinon je vais pas passer. Sasha, occupe toi des mecs de la remorque.

Mina put informer tout le monde que le véhicule découvert et la camionnette arrière, après un détour, s'approchaient du flanc du semi-remorque dans lequel se trouvait Milan. Mais les leurres de Mina firent s'arrêter le véhicule découvert qui partit à l'opposé des élèves terriens. La camionnette dérapa, et six nouveaux hommes sortirent, à une dizaine de mètres de la place conducteur où se trouvait Milan, ce qui permit aux adolescents de découvrir un nouveau juron en Croate. A l'arrière du convoi, il semblait y avoir un conflit : deux hommes s'insultaient presque, l'un parlant d'inconscience de l'utiliser dans une situation pareille, l'autre d'état d'urgence et d'avenir de la nation, tous les moyens étant bons. Les portes du troisième semi-remorque étaient encore fermées.

L'instabilité psychologique de Jeckel avait eu le mérite de doter Ken à la fois de superbes tuméfactions au visage et d'une impressionnante quantité d'énergie non limitée par un quelconque instinct d'auto-préservation. Fury se sentait vraiment très fort.

Le premier objectif du plan - la prise de contrôle du véhicule - était en passe d'être réalisée. Mais il fallait maintenant fuir en empêchant la poursuite.

(Ken ou Amarenna lancent le tour - mais les autres, vous n'êtes pas obligés d'attendre que les deux aient posté)


Dernière édition par Milan Ivanovic le Mer 2 Juin 2010 - 0:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[LateX 6.8]Et au milieu passe une caravane...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jesus crie et la caravane passe
» Intervention en milieu scolaire
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» [RESOLU][HD2] carré au milieu de la video (TV SFR)
» Le Silmarillion et les autres oeuvres en Terre du milieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: