AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des racines et des ailes

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Des racines et des ailes   Lun 31 Jan 2011 - 23:05

A présent assis sur le matelas blanc d'un double lit qui n'était guère plus utilisé par une seule personne depuis maintenant deux ans, Loevan s'imprégnait une dernière fois du domicile familial. Cinq garçons avaient jadis vécu ici, bien qu'aujourd'hui ils ne furent plus que trois à encore y demeurer... bientôt deux. S'étant levé tôt pour saluer quelques amis, il ne comptait pas traîner plus. Il avait hésité à leur avouer le véritable pourquoi de sa future absence, mais il avait songé que cela ferait sans doute du tort au commerce de ses parents ou à ses frères : avec un mutant sur sept enfants, de justes soupçons pouvaient peser sur l'héritage génétique des autres. L'adolescent était juste revenu pour terminer de faire ses bagages. L'essentiel, juste l'essentiel, fut extrait des placards et des tiroirs pour venir habiter la vieille valise souple empruntée à son père. Il y avait là les vêtements essentiels, du dentifrice et une brosse à dents, un petit canif, une balle de baseball, un guide de New York, une casquette kaki, une autre balle, une minuscule lampe de poche, et l'ancienne batte en bois modifié au fil du temps et du hasard... Le bostonnien tourna vivement autour de la malle. La batte reposera finalement fixée à l'arrière de sa ceinture, et la casquette sur sa tête.

Saisissant son habit de voyage et sa valise, il descendit les escaliers en colimaçon qui menaient directement à la salle principale du bar irlandais. Les divers clients dans la pièce chaleureuse ne prêtèrent pas grande attention à son départ. Ils gardaient toute leur salive pour en discuter entre-eux ou avec le père du concerné, qui se trouvait actuellement en fonction derrière le comptoir. Loevan adressa un geste de la main à son géniteur puis franchi les lourdes portes transparentes. Quelques mètres plus loin, il reconnu sa sœur, une jeune fille de treize ans aux cheveux plus blonds que lui, entourée d'une poignée d'amies, toutes occupées à fumer une cigarette. Il fit la bise à chacune d'elle, s'efforçant de ne pas inverser les prénoms; une famille nombreuse impliquait de nombreuses connaissances. Il répondit comme il le pouvait aux questions concernant son départ, prétextant, comme il l'avait fait en début de journée, qu'il s'agissait d'une compétition de baseball qui l'emmenait cette fois jusqu'à la grosse pomme.

Ses projets s'arrêtaient de toute façon là. Il n'avait pas réussi à contacter l'Institut Xavier, aussi ses pas iraient jusqu'à New York, puis il aviserait. Ce n'était pas la première fois qu'il devait se retrouver sans aide dans une ville aussi grande, il ne s'en faisait pas trop. Optimiste, il comptait sur sa bonne fortune, une caractéristique irlandaise si l'on en croyait son père. Après tout, si ce qu'il cherchait se trouvait quelque part en Amérique, ce serait forcement là. Les centres d'orientation ne devaient pas manquer dans un lieu aussi touristique et fréquenté. Il aurait tout le temps d'y penser une fois installé dans le monorail.
Revenir en haut Aller en bas
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Des racines et des ailes   Mar 1 Fév 2011 - 0:27

Alors que Loevan marchait en direction de la station de monorail, il remarqua la présence d'une limousine noire qui roulait au pas. Comme si elle cherchait quelque chose ou... quelqu'un.

Le véhicule s'arrêta à sa hauteur et une portière s'ouvrit. Un homme en descendit.


"Salut, tu dois être Loevan ? Moi c'est Lloyd..."

L'homme tendit la main au jeune mutant en lui souriant.

"Tu as déjà du entendre parler de moi. Je suis un avocat super connu et j'ai défendu tout un tas de gens. Je fais souvent la une des journaux. J'ai un super cabinet qui s'appelle Lange & Manners que j'ai pu récupéré parce que mes boss sont morts mais..."

Il s'arrêta pour réajuster sa veste.

"Mais je viens pas pour ça. Mon nouveau boss, Monsieur Mason Lang, qui est un gars super cherche des petits gars comme toi pour l'aider pour un super travail qui va sauver la vie à plein de gens. Du coup, je sais que tu es mutant et que tu veux aller à l'Institut Xavier. On te propose de t'aider à y aller et à te faire un peu de blé tout en faisant une bonne action. Ça t'intéresse ? Tu deviendrais le numéro 3 d'une équipe de mutants comme toi. Et en plus il y aura de l'aventure, de l'action, des voyages et des femmes !"

Lloyd parlait beaucoup. Il fit une nouvelle pause pour désigner l'intérieur de la limousine.

"T'as qu'à monter dedans et on te conduit direct aux bureaux new-yorkais de Lang. Pis si t'as des questions, je peux y répondre aussi..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des racines et des ailes   Mar 1 Fév 2011 - 22:57

« Ouais... Ouais, c'est moi ! »

Malgré un discours qui aurait pu sonner un peu teinté d'orgueil aux oreilles du bostonnien, celui-ci rentra vite dans le jeu, et l'expression stupéfaite de son visage se métamorphosa rapidement en un sourire. Il fallait aussi l'avouer, le nom et le visage de l'homme ne lui était pas inconnus. Depuis qu'il était conscient de son état, il suivait avec un peu plus d'attention certaines actualités mutantes à la télévision; et il était vrai que le prénom Lloyd, accolé d'un nom dont il savait la consonance proche, allait fort bien avec la distinction de maître. Quoi qu'il en soit, l'avocat se montrait assez familier pour se rapprocher facilement de l'adolescent, qui avait bien du mal à croire à sa chance providentielle. L'événement rejoignait ce à quoi il pensait une dizaine de minutes plus tôt, c'était sûrement une qualité irlandaise, en tout cas, il appréciait et cultivait l'idée. Il serra vigoureusement la main qui lui était présentée tout en ponctuant la suite du monologue de divers :

« Ah... C'est… ouais... Ouais, ben, tain, cool. »

Son regard se dérobait par moments, l'air de rien, vers la carrosserie ébène de la limousine. Le véhicule rare et luxueux était pour lui presque aussi intéressant que la proposition qu'on lui faisait, et ce n'était pourtant pas peu dire. Il s'imaginait déjà au volant d'une voiture aussi classieuse, mais du bien vite déchanter, dans son quartier, un tel bijou ne survivrait pas une semaine aux taggeurs, et le garage que sa famille louait n'était pas assez grand pour l'accueillir, de toute façon. Il sursauta presque quand on lui proposa de s'assoir, et le fit bien vite, sans plus réfléchir ni analyser l'offre, comme s'il avait peur que Lloyd change d'avis. Il ne doutait pas vraiment des bonnes intentions de l'avocat, et avait une bonne hypothèse du comment on l'avait trouvé et identifié ses capacités, il ne saurait juste pas lequel de ses frères embrasser en rentrant, inutile d'embêter son interlocuteur avec ça. Il avait donc trouvé une voie, bien que pas tout à fait sans escale, vers l'institut. Il économisait un billet de monorail, et le fait que ce serait payé ne gâchait rien, mais le reste des promesses étaient aussi très alléchantes.

« Il va falloir que je mette un costume genre ? » fit-il sur un ton amusé, reprenant le concept d'équipe de mutants et d'aventure. « Des questions... j'sais pas... euh... Y'va y avoir du sport ? Parce que j'ai une cheville sur laquelle je peux pas encore trop forcer, je veux pas faire ma tapette mais bon. Sinon je tiens tranquille, no soucy. »
Revenir en haut Aller en bas
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Des racines et des ailes   Mar 1 Fév 2011 - 23:21

Tandis que la limousine emportait le jeune mutant et Lloyd vers une destination encore inconnue, l'avocat poursuivit en s'amusant des questions de Loevan :

"Pour le costume, ce sera plus une combinaison spatiale. Mais bon une fois dans le satellite, j'imagine que tu pourras l'enlever..."

N'attendant même pas de voir la réaction du jeune homme, Lloyd enchaîna :

"Pour te la faire en bref parce que moi même je dois admettre ne pas avoir tout compris, Mason possède un satellite qui lui sert à mener diverses expériences scientifiques. Y a une nana, plutôt bien roulée, Olga, qui bosse sur l'influence du langage et de la parole sur les comportements humains. Elle est futée cette poulette et elle aurait découvert - même si j'y comprends rien - que certains sons peuvent induire des sentiments de bonté ou d'agressivité chez les gens. Et Olga..."

A ce moment là, Loevan remarqua que la limousine était en train de prendre le périphérique.

"Olga a enregistré des séquences pour que ces dernières soient diffusés via la station spatiale de Mason. Histoire de vérifier sa théorie, quoi. Mason a envoyé une équipe de types talentueux, appelés les 4 formidables, pour protéger son bidule. Bref, c'est une affaire qui roule. Sauf que..."

Il marqua une pause. Le véhicule se dirigeait vers l'aéroport de Boston.

"Sauf que quelque chose a pris le contrôle du satellite. Et Mason a peur que le nouveau propriétaire de la station s'en serve à des fins douteuses. Du coup, il a mis les télépathes qui bossent sur lui pour identifier 3 potentiels pour composer une équipe de sauvetage... Et te voilà !"

Lloyd se passa la main dans les cheveux, passablement satisfait de son petit résumé.

"En gros, il y aura peut être un peu de sport mais pour ta cheville, comme c'est en apesanteur, ça devrait aller..."

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des racines et des ailes   Mer 2 Fév 2011 - 0:56

« Cool les sièges... » glissa Loevan dès qu'il fut bien installé dans la limousine.

Le court moment où il avait estimé l'avocat un peu sûr de lui semblait maintenant bien loin. A mesure que la conversation s'étoffait, il le trouvait à présent franchement sympathique. Il n'avait pas l'air de trop se prendre la tête avec des tournures pompeuses, comme le faisait, du moins dans la conception que l'adolescent en avait, beaucoup d'hommes de loi. Le jeune garçon flattait la banquette, en un mouvement mécanique, tout en appréciant les matériaux. Il s'arrêta net quand il se rappela que ce genre de contact incessant pouvait avoir des effets désastreux sur leur texture, capacité mutante obligeait : plusieurs objets en avaient déjà fait les frais par le passé.

« L'espace ? Hé ! Ça rigole pas. » s'exclama-t-il quand son interlocuteur évoqua la certitude d'un voyage spatial.

Son propre imaginaire était peuplé de positivisme et d'espoirs scientifiques, mais il n'avait jamais vraiment pensé mettre un jour un pied en dehors de la Terre. De ses maigres connaissances, il pouvait tirer que le cosmos était rempli de vide sidéral, et que dans cet environnement hostile, la moindre maladresse pouvait sans doute mener à la mort d'un cosmonaute. C'était dangereux, néanmoins, ce n'était sûrement pas pour lui déplaire. Parallèlement, il essayait d'écouter et surtout de comprendre ce en quoi consisterait sa mission. Il hocha la tête :

« Ouais, OK, OK. Donc on, euh, ''monte'' là-haut, on voit s'y y'a des survivants, et on fait passer un sale quart d'heure aux intrus. Cool. Ça doit être faisable. » Il haussa les épaules avec un air intrigué. « Mais, ton patron, il peut pas recruter des gros gars du genre balaise plutôt que de piocher dans les types comme moi ? Je veux pas dire que je les vaux pas, mais c'est pas forcement ce qu'on se dit au départ. »

Loevan était rentré dans un ton qui se voulait proche de celui adopté au départ par Lloyd, un peu comme si les places avaient été inversées l'espace d'un instant. Il jeta un œil sur la route et reconnu le trajet; ainsi qu'ils avaient à présent tourné, elle ne pouvait plus les mener qu'à l'aéroport :

« On va carrément prendre une aile alors ? »

A côté du satellite, cela paraissait presque insignifiant, mais pour le bostonnien, c'était également une première. Lloyd n'avait pas menti, tout ça promettait d'être riche en aventure et en action.
Revenir en haut Aller en bas
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Des racines et des ailes   Mer 2 Fév 2011 - 1:22

"Ben non, ça rigole pas" lança Lloyd avec un sourire amical. "Et pour les gros bras... Disons que Mason en est un peu à court pour l'heure... Mais si il t'a choisi avec les deux autres, c'est que vous pourrez vous en sortir. C'est sur !"

L'avocat sortit plusieurs photographies de la poche de sa veste. Il les tendit à Loevan.

"Voilà les bonshommes à secourir. C'est les 4 formidables, des gars sympas qui bossent régulièrement pour Mason. Si ce qui les a attaqué a pu les avoir, c'est que ça doit être vachement costaud ! Mais bon, vous aurez l'avantage de la surprise, j'imagine..."


"Lui c'est Monsieur Formidable. Il est très intelligent et il devait s'occuper du système de diffusion des messages. C'est un humain, pas du tout taillé pour la baston mais c'est le cerveau de la bande en somme..."


"La jolie fille, là, c'est la nana de Monsieur Formidable. MindGirl qu'elle s'appelle et elle est télépathe. Elle est aussi linguiste, ce qui fait que c'est une tronche aussi. C'est elle qui était censée améliorer les messages écrits par Olga"


"FlameOn, le frangin de MindGirl. Il peut se transformer en élémentaire de feu et il s'occupe de la maintenance interne du satellite. Il est un peu comme moi : sympa, classe, aimé des femmes et un peu tête brûlé... Bref un gars cool ! Ça me ferait du chagrin qu'il meurt..."


"Et lui c'est "Le Truc", un mutant constitué de béton armé. Fort, résistant, insensible au froid et aux chocs, il s'occupait de la maintenance externe du satellite. Gentil comme tout et passablement non violent, il est cool aussi"

La limousine pénétra dans l'aéroport de Boston et alla s'arrêter sur une petite piste située en retrait du reste du complexe. Là, un jet privé semblait les attendre, prêt à décoller.

Lloyd termina :

"T'as des questions, gamin, avant qu'on décolle ?"

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des racines et des ailes   Jeu 3 Fév 2011 - 1:02

Le bostonnien détailla rapidement les photos, s'attardant surtout sur celle du ''Truc''. Il aurait volontiers lancé une blague sarcastique à propos des parpaings, mais l'avocat semblait respecter le Truc, et Loevan respectait l'avocat, donc Loevan respectait, du moins jusqu'à preuve du contraire, le Truc. Les mutants d'apparence inhumaine, il n'y en avait donc pas qu'à la télévision, cette perspective l'excita encore plus. Il avait du mal à croire qu'il allait peut-être rencontré un ''tas de ciment'' parlant, et qu'en plus, ils allaient peut-être devenir ami. Il se dit qu'avoir un ''gros granito'' pour copain pouvait être bien pratique, même s'il était non-violent, les gens à qui il pouvait faire peur n'étaient pas censés être au courant. Du reste, il se dit aussi que Monsieur Formidable, qui lui paraissait avoir déjà un certain âge, avait bien de la chance d'avoir séduit une femme comme MindGirl, mais, dans un éclair de lucidité inhabituel, il garda aussi la remarque pour lui.

« OK, eux, ce sont des potes. Je retiens ! »

L'esprit de l'adolescent se demandait quand même quel genre d'ennemi pouvait venir à bout d'un ''bunker sur pattes'', et de tout le reste des pouvoirs hétéroclites de l'équipe. En compétition, il avait appris à ne pas décevoir, si on lui disait qu'il était capable de faire quelque chose, alors il essayait sans retenue. Loevan n'avait toujours pas bien compris le but et la fonction du satellite, ce n'était clairement pas ce à quoi il faisait le plus attention. C'était pour lui quelque chose d'annexe, et c'était sans doute tant mieux qu'il le prenne ainsi pour le bon déroulement de la mission.

Il sentait son cœur accélérer lorsqu'ils approchèrent du jet privé. Une aile personnelle, ce n'était pas rien, et dire qu'il y avait des gens pour se payer ça. A ce moment néanmoins, le bostonnien qui avait toujours vécu dans une chambre commune ressentait plus d'émerveillement que de jalousie. Quand il raconterait ça à ses compères de la cité... S'il les revoyait un jour, ce qui ne l'inquiétait pas plus que ça. Il posa une ultime question, se grattant la nuque avec le bras.

« Ouais, j'ai une question... Qui peut être... importante genre... Euh, en apesanteur, on va comment aux toilettes ? » Il pouffa sans trop de discrétion à sa propre boutade.
Revenir en haut Aller en bas
Le courtier temporel
Conscience collective
Conscience collective
avatar

Age : 107
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Des racines et des ailes   Jeu 3 Fév 2011 - 2:31

L'avocat partit dans un éclat de rire. Puis reprenant son sérieux, il tenta tout de même de répondre à la question du jeune homme :

"Tu sais, je suis jamais allé dans l'espace. Je ne suis qu'un humble avocat-psychologue-poète-playboy international-héros costumé alors bon..."

Il se passa la main dans les cheveux.

"Mais tu vas voir, dans la boite à Mason, y aura des types super qui vont pouvoir te rencarder sur tous ces petits détails. Y aura pas de problèmes, ça va rouler comme sur des roulettes !"

*
**

Quelques instants plus tard, Loevan et son nouveau copain l'avocat embarquaient dans le jet privé. Le court voyage jusqu'à l'aéroport de New-York se déroula sans encombre. Lloyd était sacrément bavard et fanfaronnait énormément sur ses succès passés (et certainement idéalisés) de plaideur. Le personnel de bord était au petit soin. Bref, cette mission s'annonçait de la meilleure façon qu'il soit...

Une autre limousine les attendait à New-York. Direction les bureaux de Mason Lang !

Arrow New-York

_________________
Personne et à la fois tout le monde, je guide les âmes perdues.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des racines et des ailes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des racines et des ailes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des Racines et des Ailes
» TV : Des racines et des ailes
» Des Racines et des Ailes
» Des racines et des ailes : Arles, le trésor retrouvé
» Albi -Cathédrale Ste Cécile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy X :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: